Séchage par le vide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Séchage par le vide

Message  niaproun le Sam 19 Déc 2015 - 9:24

Ave
Afin de ne pas polluer les autres sujets sur le séchage, je pose ma question à part.
J'envisage de sécher de petites piéces de bois par le vide.
Une cocotte minute réformée et la pompe à vide, à priori ça devrait marcher, quelqu'un aurait il déjà essayé ?
Pas trouvé grand chose sur le net, si vous avez également des url, je suis preneur.

Bonne journée.

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3038
Points : 6899
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  meles le Sam 19 Déc 2015 - 9:27

Je ne peux pas te dire, mais ta question est bien mieux placé que la mienne, je file déplacer mon sujet !

@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7218
Points : 13997
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  meles le Sam 19 Déc 2015 - 9:40

pour être constructif : http://www.instructables.com/id/Vacuum-Kiln-or-Atomic-Bomb-you-decide/

Le procédé est utilisé dans l'industrie, donc, c'est que ça marche. peut etre qu'en mixant avec un peu de micro onde, ce serait encore mieux !

@+


meles
Admin
Admin

Messages : 7218
Points : 13997
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  niaproun le Sam 19 Déc 2015 - 9:57

Ave
Oui j'ai les données physiques (handbook of chemistry and physics) mais adapter tout ça à un usage "atelier" là est la question.

Sinon j'avais aussi pensé à la technique des labos de chimie, un "dessicateur" i.e. une enceinte plus ou moins sous vide avec du chlorure de calcium qui absorbe l'eau vapeur.
Le chlorure de calcium lambda c'est les paillettes des absorbeurs d'humidité.
Je ne parle pas des absorbeurs d'humidité des platriers, condensation de la vapeur statique par le froid.
'
Enfin je cherche encore, rapide efficace pas cher, ch'uis pas rendu moi. What a Face

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3038
Points : 6899
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  meles le Sam 19 Déc 2015 - 10:02

Pour moi,
le pb des dessicants c'est le même que le séchage a l'air, ça commence par la surface ce qui entraine des contraintes et des fissures.

L'avantage du croonde c'est que ça chauffe a cœur, et on voit bien la flotte sortir par la tranche, plus que par la surface ! Et je pense que le vide devrait avoir une action similaire à la chaleur du croonde sans les pb de refroidissement à maitriser.

Si tu à la pompe, ça se tente

@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7218
Points : 13997
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  boiseux33 le Sam 19 Déc 2015 - 10:21

La seule solution pour supprimer définitivement tout travail du bois serait de descendre son taux d'humidité à 0%.
Soit évacuer jusqu'à la totalité de son eau de constitution.
A ce stade, il ne serait plus influencé par le taux d'humidité ambiant car il n'en réabsorberait plus.
Je ne me souviens plus du nom spécifique qui leur est donné, mais certains résineux morts sur pied depuis de nombreuses années dans les forêts proches des régions polaires répondraient naturellement à ces caractéristiques.
Cela étant dit, je ne suis pas certain qu'un séchage sous vide réalisé via des moyens amateurs soit susceptible de parvenir à ce résultat (il faudrait une dépression de 1 pour évacuer complètement tout l'air et toute l'humidité).
De plus, je me pose la question du comportement du bois face à l'accélération peut-être déraisonnable d'un processus qui prend de nombreuses années et est conditionné à un environnement spécifique (hygrométrie de l'air : 0 %) à l'état naturel.
Probablement d'importantes et brusques déformations à prévoir, particulièrement à la libération des contraintes internes des sections ainsi traitées (débit, corroyage).
De plus, sans atteindre 0% d'humidité dans le bois, le phénomène mis en évidence par Samuel dans la vidéo où il présente son prototype de traitement sous vide se produira immanquablement en sortie de séchoir : les cellules en dépression du bois se comporteront comme des seringues qui réabsorberont aussitôt l'air ambiant... et l'humidité qu'il contient.
Pour pallier cela, il faudrait introduire dans l'enceinte sous vide de l'air parfaitement asséché à 0% d'hygrométrie à la fin du processus, pour rééquilibrer la pression entre les cellules du bois et l'atmosphère extérieure sans réintroduire de l'humidité dans les sections traitées.
Ce qui complique encore singulièrement le processus.

Bref, un tel processus est peut-être accessible à un industriel, mais je vois mal comment le mettre en oeuvre avec des moyens amateurs :
- Trouver une pompe suffisamment efficace (pour une dépression de 1, il doit falloir sortir un carnet de chèque bien provisionné)
- Construire une enceinte étanche de dimensions appropriées, avec contrôle efficient de l'évacuation de l'air durant le processus et de son introduction durant l'étape finale. (partie peut-être la plus simple)
- Avoir un moyen de dessécher totalement l'air qui sera réintroduit dans l'enceinte en fin de processus (surement le plus complexe et coûteux, il faut aussi des moyens de contrôle)

boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1194
Points : 2251
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  meles le Sam 19 Déc 2015 - 10:26

Je ne suis pas persuadé que ce soit le 0% que vise niaproun, mais le 10/11 %

Si on peut partir de 40% et descendre à 10-12% en quelques heures, sans fissures, ce serait déjà super !

@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7218
Points : 13997
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  toutenbois le Sam 19 Déc 2015 - 10:47

Tien tien on parle de vide...

j'ai fait des essais avec un petit morceau de tamarin mis dans un pot de confiture, mais j'ai arrêté mon expérience quand j'ai vu la quantité d'eau qui condensait à la sortie de la pompe.

Comme pour tout séchage le bois va perdre de la vapeur d'eau, et cette vapeur va passer dans la pompe, sauf si comme sur les séchoirs industriel utilisant ce principe il y a un condenseur quelque part en amont de la pompe ... mais je ne retrouve plus de schéma.


Donc si je devais refaire des essais, je prend un moteur de frigo qui fonctionne en continue et qui ne sert qu'a ça.

Sinon c'est une très bonne idée, avec ma pompe j'ai fait bouillir de l'eau à 30°C donc cela peu évité de trop chauffer le bois pour le sécher

toutenbois
complétement accro
complétement accro

Messages : 1933
Points : 4056
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 41

https://plus.google.com/u/0/111436452009601116830/posts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  meles le Sam 19 Déc 2015 - 10:55

Tu peux aussi intercaler un bol de dessication entre la cuve à vide et la pompe ! avec des cristaux de "chorure de calcium" qu'on doit trouver en grande quantité dans ce genre de chose : http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/recharge-sac-pour-absorbeur-d-humidite-e143983

@+


meles
Admin
Admin

Messages : 7218
Points : 13997
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  stanloc le Sam 19 Déc 2015 - 11:00

Autrefois (aujourd'hui je ne sais pas car je suis retraité) les électriciens utilisaient des panneaux de hêtre qui avait subi un traitement d'imprégnation d'une résine. Cela avait un nom commercial. C'était courant pour certains usages où le côté très bonne résistance mécanique associée à une très bonne isolation électrique étaient appréciées. Le process qui était utilisé pour parvenir à cette imprégnation serait intéressant à connaitre car il passe par un assèchement complet du bois.
Seul le hêtre avait les caractéristiques idéales pour recevoir ce traitement. Par contre la masse volumique du matériau était très conséquente.
Le vide comme le chauffage au micro-ondes provoquent l'ébullition de l'eau au niveau des cellules du bois et si c'est violent cela ne peut qu'être préjudiciable.
Stan

stanloc
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 508
Points : 892
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  niaproun le Sam 19 Déc 2015 - 12:18

meles a écrit:Tu peux aussi intercaler un bol de dessication entre la cuve à vide et la pompe ! avec des cristaux de "chorure de calcium" qu'on doit trouver en grande quantité dans ce genre de chose : http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/recharge-sac-pour-absorbeur-d-humidite-e143983

@+


Ave
Avec bien sur le fait que le kg de leroi est le double du prix indus
http://www.gel-de-silice.com/Chlorure-de-Calcium.html

Bon il semble bien que le vide ce soit un peu l'usine à gaz (vapeur), même si c'était pour de petites pièces,je vais chercher ailleurs.
Par contre si on met du bois dans un produit à tension de vapeur plus élevée que l'eau et le tout sous vide, le produit va remplir puis remplacer l'eau dans le bois. C'est une technique d'imprégnation des bois, et en tournage je l'ai vu faire avec de l'huile de parrafine, le bois se met à buller, l'air sort, puis ensuite l'eau sort, mais c'était sur des pièces de 10cm maxi.

La piste me semble trop fumeuse.

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3038
Points : 6899
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  meles le Sam 19 Déc 2015 - 15:37

niaproun a écrit:C'est une technique d'imprégnation des bois, et en tournage je l'ai vu faire avec de l'huile de parrafine, le bois se met à buller, l'air sort, puis ensuite l'eau sort, mais c'était sur des pièces de 10cm maxi.

J'ai aussi vu faire avec de l'epoxy pour stabiliser les pièces un peu fragile (fortement echauffées).

@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7218
Points : 13997
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  Ty Coat le Sam 19 Déc 2015 - 18:43

stanloc a écrit:Autrefois (aujourd'hui je ne sais pas car je suis retraité) les électriciens utilisaient des panneaux de hêtre qui avait subi un traitement d'imprégnation d'une résine. Cela avait un nom commercial. C'était courant pour certains usages où le côté très bonne résistance mécanique associée à une très bonne isolation électrique étaient appréciées. Le process qui était utilisé pour parvenir à cette imprégnation serait intéressant à connaitre car il passe par un assèchement complet du bois.
Seul le hêtre avait les caractéristiques idéales pour recevoir ce traitement. Par contre la masse volumique du matériau était très conséquente.

Bonsoir Stan et à tous,

Je me rappelle aussi ce type de bois. Il s'agissait vraisemblablement de hêtre bakelisé. Le processus et les essais sont détaillés Ici

Au niveau amateur, cela me semble impossible à réaliser Amha

Ty Coat

Ty Coat
complétement accro
complétement accro

Messages : 1184
Points : 2104
Date d'inscription : 20/08/2014
Age : 66
Localisation : Plounevez-Lochrist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  stanloc le Sam 19 Déc 2015 - 19:17

Je n'ai pas proposé de faire de l'imprégnation ; j'en ai parlée car il serait intéressant de savoir, si possible, comment parvenait-on à sécher le bois avant imprégnation.
Stan

stanloc
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 508
Points : 892
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  phil135 le Sam 19 Déc 2015 - 22:36

à mon avis, si le bois est au départ assez sec pour être bien poreux ça veut dire qu'il ne contient plus d'eau liquide mais juste de l'humidité associée à la cellulose
donc si on pompe pas trop brutalement pour qu'il reste en équilibre de pression ça devrait aller
pour la pression, je pense qu'une pompe relativement rustique doit quand même descendre à 4-5 mBar ou mieux

sous la cloche à vide la pièce de bois immergée dans le produit d’imprégnation, quand on remet à pression atmosphérique le produit est poussé partout.
par contre ça a tendance à mousser quand on tire au vide: attn à la hauteur du récipient

nota: si c'est un traitement insecticide ou fongicide, ces produits sont solubles dans l'eau, donc le séchage parfait n'est pas requis. l'exercice a juste pour but d'enlever l'air pour laisser le produit entrer

si c'est une imprégnation époxy ou polyester, ces résines tolèrent un peu d'humidité, pas beaucoup mais un peu quand même

phil135
très actif
très actif

Messages : 233
Points : 479
Date d'inscription : 21/09/2012
Localisation : france, essonne, nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séchage par le vide

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum