Moteur à solénoïdes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moteur à solénoïdes

Message  Hagar le Dim 4 Sep 2016 - 10:48

Bonjour à tous,

Ce n'est que le début d'un projet qui vient en parallèle avec tant d'autres. Je ne sais pas si je trouverai le temps d'aller au bout.
En tous cas, la phase "tempête sous un crâne" se termine et j'ai maintenant un 3D à montrer. C'est déjà ça.

Il s'agit d'un tout petit moteur à solénoïdes. En fait, un V8 dont les cylindres sont des bobines et les pistons, des mini-aimants néodymes.
Le système de variation du régime est mécanique. L'idée vient d'une série de vidéos trouvée sur le net. Quelqu'un a fait plusieurs moteurs sur ce principe et ça a l'air de pas trop mal marcher. Un tambour de cuivre recouvert d'un adhésif découpé de sorte de laisser des pistes de contact en trapèze est "léché" par une série de balais (un par cylindre) qui commandent chacun un transistor de commutation, avec une bobine asservie. La position de l'ensemble des balais fait varier la durée du signal envoyé aux transistors, donc, le temps d'alimentation des bobines, donc, le régime moteur.

Le vilebrequin est monobloc, ses manetons sont sur un seul plan et il ne tourne que sur deux paliers. Mais vu la faible puissance de l'ensemble et sa petite taille, deux paliers devraient suffire.

Il reste beaucoup d'inconnues. Le projet est peut-être trop ambitieux pour un bricolo comme moi mais je vais tenter le coup.

Et pour donner une idée de la taille de l'engin:
-Le socle qu'on voit sous le moteur (dernières images ci-dessous) fait 70x70mm.
-Pratiquement toutes les vis visibles sur les 3D (sauf les sans têtes) sont en M2.

Bref, une échelle globale d'environ 1:10. Pas bien gros quand même.

Je n'ai que des captures d'écrans à montrer pour l'instant :








































Hagar
très actif
très actif

Messages : 289
Points : 573
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 46
Localisation : Près de Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  meles le Dim 4 Sep 2016 - 13:09

Bonjour Hagar, mon petit doigt me dit qu'on va se régaler à suivre ce projet.

@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7220
Points : 13999
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  Herode le Dim 4 Sep 2016 - 13:33

Très curieux de la suite, je prends un ticket, et j'espère que ce ticket va "tenir"... J'en ai qui mystérieusement disparaissent.... Je découvre sur le portail des contributions dont je ne suis pas prévenu.

Herode
très actif
très actif

Messages : 382
Points : 823
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 60
Localisation : Valbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  BZHades le Lun 5 Sep 2016 - 9:24

histoire de suivre.

Cependant, je m'interroge sur les performances d'un tel système :
Un moteur électrique permet de transformer le courant en mouvement rotatif au moyen d'un champ magnétique tournant. : l'avantage, on va faire tourner l'arbre directement.
Ici, tu viens mettre entre le courant et le mouvement un arbre ... et toutes les pertes associées (frottements, vitesses variables selon l'angle etc.)

ce principe est intéressant dans le cadre d'un moteur à combustion interne, car on a du mal à faire "tourner" l'explosion du carburant. Dans le cadre d'un moteur électrique, ce n'est pas un souci d'obtenir un mouvement rotatif directement.

A voir donc pour ce qui est du rendement.

Ca, c'est juste pour le coté emmerd**r Wink
Par contre, j'adore le look que ça donne (un beau V8 avec de la vrai mécanique Very Happy ), et même si j'ai du mal à voir les avantages que ça peut avoir, j'imagine que ce n'est pas tout noir.

En tout cas, j'attends avec impatience de voir ce que ça donne Smile

BZHades
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 127
Points : 146
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 31
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  EricSud le Lun 5 Sep 2016 - 10:14

Hagar a écrit:En tous cas, la phase "tempête sous un crâne" se termine et j'ai maintenant un 3D à montrer. C'est déjà ça.
Salut tu plaisantes ou quoi ? Un projet modélisé (SW non ?), étudié et analysé encore dans l'ordinateur c'est une belle perspective de réussite !
Tu comptes usiner toutes les pièces ????
Bravo pour la démarche et ton approche technique... Après je comprends pas le fonctionnement d'un V8 "électrique" drunken
je vais suivre !


Dernière édition par EricSud le Lun 5 Sep 2016 - 11:08, édité 1 fois

EricSud
très actif
très actif

Messages : 203
Points : 454
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 52
Localisation : Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Que se passe-t-il, à nouveau pa prévenu...

Message  Herode le Lun 5 Sep 2016 - 10:41

Hier j'ai pris un ticket sur ce fil et à nouveau je ne reçois pas d'avertissement.

Notre forum change de fonctionnement?

Herode
très actif
très actif

Messages : 382
Points : 823
Date d'inscription : 08/02/2014
Age : 60
Localisation : Valbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  BZHades le Lun 5 Sep 2016 - 11:42

EricSud a écrit:
Hagar a écrit:En tous cas, la phase "tempête sous un crâne" se termine et j'ai maintenant un 3D à montrer. C'est déjà ça.
Salut tu plaisantes ou quoi ? Un projet modélisé (SW non ?), étudié et analysé encore dans l'ordinateur c'est une belle perspective de réussite !
Tu comptes usiner toutes les pièces ????
Bravo pour la démarche et ton approche technique... Après je comprends pas le fonctionnement d'un V8 "électrique" drunken
je vais suivre !

Le fonctionnement est simple dans le principe :
Il est basé sur le même principe qu'un moteur thermique
- un piston vient coulisser dans une chambre (mouvement linéaire de va & vient)
- Ce mouvement linéaire alternatif est transformé en mouvement rotatif au moyen du vilbrequin (arbre principal)

La seule différence, c'est que dans le cas du piston, c'est une explosion qui vient pousser le piston, et l'inertie de l'arbre le fait remonter en position initiale (inertie + mouvement des autres pistons dans le cadre d'un multicylindre).
Dans le cadre d'un moteur à solénoïde, un courant électrique dans une bobine va créer un champ magnétique. Ce champ va faire bouger une tige métallique en son centre (dans un sens ou dans l'autre, selon le sens du courant)
Du coup, on a un gros avantage par rapport au piston classique : on gagne 4 fois plus de puissance qu'un piston standard, car chaque mouvement dans un sens ou dans l'autre est moteur !
en effet, dans le cadre d'un moteur 4 temps :
1er temps - le piston est en position haute, la chambre de combustion est vide, on le fait descendre, aspirant ainsi un mélange air/carburant. -> énergie dissipée à le faire bouger
2ème temps - le piston remonte, compressant le mélange -> énergie dissipée à faire bouge le piston + compression des gaz
3ème temps - les gaz explosent, faisant descendre le piston -> ici, le piston devient moteur et vient pousser l'arbre moteur.
4ème temps - le piston remonte, poussant les gaz de combustion vers l'échappement. -> énergie dissipée pour faire remonter le piston + echappement des gaz.

Sur les 4 temps, un seul temps transmet de l'énergie.

Dans le cadre d'un moteur à solénoïde :
1er temps - on vient appliquer un courant dans un sens, poussant la tige vers le bas -> le mouvement est moteur
2ème temps - on vient inverser le courant, tirant la tige vers le haut -> le mouvement est moteur
et ainsi de suite.

Du coup, tout les temps sont moteurs. Reste à voir ensuite l'efficacité Wink

BZHades
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 127
Points : 146
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 31
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  stanloc le Lun 5 Sep 2016 - 13:32

BZHades a écrit:
Du coup, tout les temps sont moteurs. Reste à voir ensuite l'efficacité Wink
On parlerait plutôt de rendement. Merci pour ce rappel mais justement pour améliorer le rendement des moteurs thermiques on doit laisser les gaz chauds se détendre. On a une meilleure perception du phénomène avec la vapeur qui d'ailleurs serait plus comparable à ce concept de moteur car les deux mouvements du piston sont moteurs. Une machine à vapeur à piston comme une locomotive fonctionne de deux façons. Pour "décoller" le train on admet la vapeur durant tout le mouvement du piston de sorte que le couple est constant et maximum ; il dépend de la pression/température de la vapeur. Mais lorsque le train est bien lancé on passe en régime d'admission de vapeur pendant une fraction de la course du piston et on laisse la vapeur se détendre au point que les meilleures machines à vapeur ont trois étages : haute pression, moyenne pression et basse pression avec des sections de piston ou plus souvent de turbines qui croissent lorsque la pression diminue et là le rendement énergétique augmente très sérieusement.
Ici le fonctionnement d'un solénoïde est très différent et ce qui m'ennuie c'est que la force d'attraction varie comme l'inverse du  carré de la distance entre les masses polaires.  C'est le même phénomène qui crée un handicap au fonctionnement d'un moteur pas à pas.  Dans ce moteur à solénoïde je pense que la "distribution" devra être particulièrement bien conçue. mais encore comme dans le moteur pas à pas on va rencontrer un phénomène qui est le temps qu'il faut pour "charger" une bobine et le temps qu'il faut pour la "décharger" (par analogie avec ce qui se passe avec un condensateur).
Stan

stanloc
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 516
Points : 900
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  Hagar le Lun 5 Sep 2016 - 18:16

J'en sais moins que vous sur le sujet. Comme je n'ai pas conscience des difficultés, je me lance dans l'aventure. C'est le seul moyen de réussir, même si ce n'est pas gagné d'avance.

J'ai déjà réalisé une bobine (fabrication perso). Les tests que j'ai pu faire avec un pitoyable boîtier à piles montrent déjà la variation de force selon la position du piston. c'est un paramètre important pour définir le diagramme de distribution. J'ai passé commande d'une alimentation 0/30V variable. Ce sera mieux pour les prochains tests.

Voici déjà les deux vidéos qui m'ont décidé à tenter l'aventure :



Le V12 présenté semble très bien pensé et la réalisation est mieux que soignée. Je reprends l'ensemble de ses solutions parce qu'elles me plaisent bien dans leur esprit, en appliquant tout ça à une échelle plus réduite. Ce qui amène la seconde vidéo dont le micro V8 a un look incroyable. Dommage que l'auteur n'ait pas beaucoup détaillé son travail.

Dans tous les cas, ces moteurs fonctionnent sans inversion de tension aux bobines. Ils ne peuvent donc que "pousser" leurs pistons. Comme un classique moteur thermique.

Je m'en vais acheter un ou deux litres de chance parce que je sens qu'il va m'en falloir.

Hagar
très actif
très actif

Messages : 289
Points : 573
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 46
Localisation : Près de Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  BZHades le Mer 7 Sep 2016 - 9:58

Au fait, j'ai retrouvé l'émission de C'est pas sorcier concernant le fonctionnement d'un moteur 2 temps/4 temps

https://www.youtube.com/watch?v=NV1LfueHFoA

à partir de 5minute pour le 2 temps, et 7"25 pour le 4 temps

C'est expliqué simplement et très clairement ! j'adore cette émission.

BZHades
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 127
Points : 146
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 31
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  diomedea le Mer 7 Sep 2016 - 10:21

Bonjour à tous,
Original ces moteurs à bobines!
En fait, il faut comprendre que l'air ne peut pas rentrer seule dans un moteur thermique, il faut la forcer, soit pas un temps non moteur ou le piston est utilisé comme un aspirateur comme sur les 4T, ou par un compresseur, turbo, carter pompe etc... sur un 2T. Un moteur 4T est donc utilisé la moitié de sa vie en compresseur!
A l’opposé des très belles réalisation de Hagar, un moteur qui doit, je pense, correspondre à ce que l'on fait de plus gros en 4T, au delà c'est du 2T...
(1800CV/cylindre)


Bonne journée,
JPaul

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8949
Points : 19577
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  Hagar le Sam 24 Sep 2016 - 13:42

Avancement du projet : les bobines.

Fabrication maison, donc sur mesure pour ce mini V8.

Toutes identiques. Pas de symétrie banc gauche / banc droit.
Le fil de cuivre est fait pour le bobinage. Diamètre 0,2mm, isolation par verni plastifié.
Chaque bobine est dotée d'une carcasse mixte dural/laiton (non magnétique). Le bobinage est fait au tour, transformé en machine de bobinage. Mais le fil fait quand même un peu ce qu'il veut et un beau bobinage bien propre est quasiment impossible...
11 couches d'environ 85 spires chacune, ce qui fait un peu moins de 950 tours. 16,2 ohms mesurés.

Très casse-pied à faire, tout ça. Surtout en 8 exemplaires. Mais maintenant, terminé. Ouf !































Prochaine étape : un vilebrequin monobloc de 96,25mm de long.

Hagar
très actif
très actif

Messages : 289
Points : 573
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 46
Localisation : Près de Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  meles le Sam 24 Sep 2016 - 14:46

Belle avancée!

Tu as été copié dans ton idée (je soupçonne l'auteur de la vidéo de lire MB en douce):


@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7220
Points : 13999
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  passionair le Sam 24 Sep 2016 - 20:07

Bonsoir

Je ne sais pas si ça marchera mais rien qu'a la vue des plans....v'la l'boulot..
Te laisse pas décourager et fonce , l’expérience que tu retireras de tes essais ne sera jamais perdue et c'est bien là l'essentiel.
Proverbe shadock: plus ça rate et plus on a de chances que ça réussisse;;; Very Happy Very Happy je l'aime bien celui là

passionair
complétement accro
complétement accro

Messages : 1034
Points : 1858
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 60
Localisation : 77 et 03

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  Hagar le Dim 16 Oct 2016 - 21:01

Le vilebrequin, maintenant.

Après un essai d'usinage dans une grosse vis classe 8.8 et un décès prématuré de ma lame de tronçonnage, j'ai décidé de le faire plutôt dans un barreau dural.
Petite modif du 3D pour augmenter le diamètre des manetons et gagner en rigidité pour palier la RDM inférieure de l'alu et c'est parti.

Il faut dire qu'il ne s'agit pas d'un moteur bien puissant et qu'un solénoïde fournit une force plutôt qu'un choc, comme l'explosion dans une véritable chambre de combustion.
Ca devrait suffire.














Hagar
très actif
très actif

Messages : 289
Points : 573
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 46
Localisation : Près de Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  Strib le Lun 17 Oct 2016 - 1:14

Travail impressionnant de propreté.
Chapeau l'artiste.

Concernant le vilebrequin je le trouve super bien réussi !

Bravo
Stephane

Strib
complétement accro
complétement accro

Messages : 1655
Points : 3870
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 44
Localisation : Corse du Sud

http://www.strib.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  bob47 le Lun 17 Oct 2016 - 10:28

Bonjour

+1 avec Srtib
Tu n’a pas mis d’entretoises ? pendant l’usinage du vilebrequin pour éviter une flexion de celui-ci

BOB

bob47
complétement accro
complétement accro

Messages : 1067
Points : 1741
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 59
Localisation : THONON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  Hagar le Lun 17 Oct 2016 - 12:40

Au tournage, j'ai pris soin qu'il n'y ait pas de maneton entre celui que j'usine et le mandrin.
Au fraisage, j'ai choisi une profondeur de passe très fine justement pour ne pas que le vilo se déforme.

Hagar
très actif
très actif

Messages : 289
Points : 573
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 46
Localisation : Près de Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  Lulu 21 le Lun 17 Oct 2016 - 13:23



Bonjour

Hagar a écrit:Au fraisage, j'ai choisi une profondeur de passe très fine justement pour ne pas que le vilo se déforme.

question concernant l'opération fraisage : comment était bridé la pièce ?

Lulu

Lulu 21
complétement accro
complétement accro

Messages : 2397
Points : 5736
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 62
Localisation : grande banlieu dijonnaise

http://les2m-de-lba.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  Hagar le Lun 17 Oct 2016 - 13:31

Au Nord : un empilage de cales + vés d'usineur bridé sur la table rainurée juste à la bonne hauteur pour reposer l'arbre de sortie du vilo de façon à ce qu'il soit de niveau.

Au sud : un plateau diviseur réglé parallèle à la table et qui maintient l'autre arbre du vilo. Il sert aussi à orienter le vilo de façon précise pour le prochain fraisage.

Nord et Sud : convention perso relative à la position de mon portique...

Hagar
très actif
très actif

Messages : 289
Points : 573
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 46
Localisation : Près de Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  dh42 le Lun 17 Oct 2016 - 17:30

Salut,

Excellent cheers

++
David

_________________

Traduction Française de CamBam et de sa documentation.

dh42
Admin
Admin

Messages : 12423
Points : 25151
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 53
Localisation : Près de St Etienne (42)

http://dh42.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  junkdealer le Lun 17 Oct 2016 - 22:34

hello

les plus grosses visses sont en M2 pancoops donc pas de 40 si je ne m'abuse, donc perçage a 1.6 maxi, voir 1.4 si dans de l'alu, vu que je perce plus gros que le foret (oui, suis balaise Very Happy ), en gros, juste impossible pour moi Very Happy sauf a avoir 10 forets par trou drunken et quelques tarauds d'avance aussi si c'est dans l'inox

trève de plaisanterie, c'est un superbe projet qui est très bien parti, je ne vois pas ce qui pourrait t'arreter en si bon chemin cheers

junkdealer
complétement accro
complétement accro

Messages : 1196
Points : 1712
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 46
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  jojolapignole le Mer 9 Nov 2016 - 10:15

Salut,

J'adore cet usinage c'est très joli je me souvient d'une video sur YT d'un moteur complet.

Niveau rendement c'est toujours mieux qu'un thermique. Very Happy

Ce qui va me plaire c'est ensuite comment vas tu gérer la gestion des alimentations:

Tout numérique ou analogique. Gestion des ''cylindres'' seulement en propultion ou en traction ou les deux. Comment vas tu capter les PMH et PMB Wink

La je pense qu'il y a encore une grosse reflexion mais je t'encourage car joli projet et du plus bel effet lors d'apéros dans une table basse en verre

jojolapignole
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 28
Points : 36
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 25
Localisation : Villemur s/ tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  JERE59 le Mer 9 Nov 2016 - 13:37



whaooo impressionant

JERE59
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 151
Points : 308
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 33
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  jean loup 69 le Mer 23 Nov 2016 - 10:23

Petite question,Hagar:

https://i97.servimg.com/u/f97/12/75/69/86/vilebr19.jpg

Coté contre pointe,je vois bien les 3 axes
1/vilbrequin au centre
2/extérieur d'un coté pour les 2 manetons intérieurs
3/extérieur de l'autre coté pour les 2 manetons extérieurs.

Mais comment as tu fait coté mandrin pour avoir ces 3 centres pour usiner?
Je n'arrive pas à comprendre la prise de la pièce ,ou il y a un détail sur la premiere photo que je ne vois pas.

merci

jean loup 69
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 15
Points : 15
Date d'inscription : 15/10/2015
Age : 65
Localisation : 69720 St Laurent de mure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur à solénoïdes

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum