chenilles processionnaires

Aller en bas

chenilles processionnaires

Message  micheld4036 le Sam 21 Oct 2017 - 20:35

Bonjour,

J'ai 2 grands pins qui sont infestés par des nids de ces petites bêtes bien sympathiques What a Face
Elles sont comme moi pas très connaisseuses en essences de bois, car ce ne sont pas des pins noirs d'Autriche
Ces arbres d'une centaine d'années font bien 25 mètres de haut et j'envisage de les abattre car je ne me vois pas les traiter tous les ans et elles colonisent surtout la partie la plus haute.
Je vous demande si vous savez quelle est la meilleure période pour faire ce travail ?

J'ai lu que en début d'automne elles sont moins toxiques mais qu'au printemps après leur migration vers le sol les nids ne sont pas trop dangereux. Est-ce vrai ?
Si je fais l'abattage au printemps je mettrai des pièges avant la descente pour limiter l'infestation des sols.

D'avance merci pour vos conseils et de partager votre expérience
avatar
micheld4036
complétement accro
complétement accro

Messages : 791
Points : 1213
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 67
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: chenilles processionnaires

Message  sangten le Sam 21 Oct 2017 - 22:02

bonsoir

Michel, ce serait dommage d'abattre des arbres centenaires à cause des processionnaires.
On peut les piéger quand elles descendent au printemps.

Elles ne sont dangereuses que lors de leur dernière mue. Actuellement, elles sont toutes petites et inoffensives.
Tu peux déjà, si tu as accès aux nids les plus bas, couper les branches sur lesquelles ils se trouvent, sachant qu'ils sont en bout de branche, tu peux couper juste un petit morceau. Ensuite, tu en fais ce que tu veux, je ne veux pas le savoir. Nous, on a fait ça la semaine dernière. On a sorti la quasi totalité des nids, sur une hauteur de 7 ou 8m. Au dessus, on n'est pas équipés. On les piégera à la descente.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9970
Points : 15314
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: chenilles processionnaires

Message  bricoleux le Sam 21 Oct 2017 - 22:05

bonsoir vous deux,

pourquoi les chenilles processionnaires sont elles l'objet de vos "soins attentifs" ?

++
avatar
bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 3700
Points : 7449
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 68
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: chenilles processionnaires

Message  sangten le Sam 21 Oct 2017 - 22:16

Salut Bernard

Elles sont destructrices des pins, et très toxiques. Lors de la dernière phase de leur vie de chenille, elles descendent de l'arbre en procession, les unes derrière les autres, à la queue leu leu, pour s'enterrer non loin de l'arbre qu'elles ont généreusement dévasté, et former leurs chrysalides.

Lors de cette dernière phase, elles sont couvertes de poils extrêmement urticants qui se détachent au moindre contact. Un de mes salariés en a eu près de sa maison, lui et sa femme ont eu une allergie, et obligés de traiter leur maison de fond en comble. C'est peut-être un exception, je ne sais pas. Ces chenilles sont également très dangereuses pour nos animaux domestiques, en provoquant des brulures et des nécroses très violentes. En particulier quand ils essaient de les attraper, de les lécher ou de les manger. Leur action peut être létale pour nos petits amis. Ces poils urticants sont très volatils dès qu'il y a un peu de vent.

Cantonnées autrefois dans le sud de la France, elles remontent maintenant très haut dans le nord de la France en décimant les forets de pins dont elles se nourrissent.

Bref, il vaut mieux éviter. C'est l'un des rares animaux que j'élimine.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9970
Points : 15314
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: chenilles processionnaires

Message  bricoleux le Sam 21 Oct 2017 - 22:21

salut Alain,

merci pour cette explication fouillée.
c'est un vrai problème, d'éliminer de notre vocabulaire le mot "nuisible", tu ne trouves pas ?

je connaissais le problème des chenilles qui vivent sur un arbuste décoratif (moi et les noms  ..) et qui donnent des maladies aux fruitiers.
quand je dis je connais, c'est parce qu'on m'a demandé d'en couper  cet été, et d'y mettre le feu.

mais je ne sais plus bien de quelle chenille, ni quel arbre, il s'agit.

++

edit : j'oubliais : que donne t elles comme papillons, ces chenilles ?
avatar
bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 3700
Points : 7449
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 68
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: chenilles processionnaires

Message  sangten le Sam 21 Oct 2017 - 22:36

e connaissais le problème des chenilles qui vivent sur un arbuste décoratif (moi et les noms ..) et qui donnent des maladies aux fruitiers.
quand je dis je connais, c'est parce qu'on m'a demandé d'en couper cet été, et d'y mettre le feu.
Pyrale du buis ?

pour les processionnaires de la matière


_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9970
Points : 15314
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: chenilles processionnaires

Message  Invité le Sam 21 Oct 2017 - 22:38

voila les bebetes


avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: chenilles processionnaires

Message  sangten le Sam 21 Oct 2017 - 22:40

autres images

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9970
Points : 15314
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: chenilles processionnaires

Message  bricoleux le Sam 21 Oct 2017 - 22:49

c'est impressionnant.
mais jamais vu.
y en a pas ici, je suppose, trop froid, trop humide ?

n'empèche, ça pose une fois de plus le problème de l'intervention de l'homme dans le fonctionnement de la nature.

je vais essayer de retrouver cet arbuste qu'il faut éradiquer si on veut des fruits dans les environs (donne la rouille aux fruitiers).

++
avatar
bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 3700
Points : 7449
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 68
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: chenilles processionnaires

Message  micheld4036 le Sam 21 Oct 2017 - 23:55

sangten a écrit:bonsoir

Michel, ce serait dommage d'abattre des arbres centenaires à cause des processionnaires.
On peut les piéger quand elles descendent au printemps.

Elles ne sont dangereuses que lors de leur dernière mue. Actuellement, elles sont toutes petites et inoffensives.
Tu peux déjà, si tu as accès aux nids les plus bas, couper les branches sur lesquelles ils se trouvent, sachant qu'ils sont en bout de branche, tu peux couper juste un petit morceau. Ensuite, tu en fais ce que tu veux, je ne veux pas le savoir. Nous, on a fait ça la semaine dernière. On a sorti la quasi totalité des nids, sur une hauteur de 7 ou 8m. Au dessus, on n'est pas équipés. On les piégera à la descente.

Merci pour vos réponses.
Il y a 2 ou 3 ans, j'avais un seul petit nid à 6 ou 7 mètres du sol que j'avais fermé dans un sac plastique avant de bruler le tout dans la chaudière.
Mais là la majorité des nids sont à plus de 20 mètres de haut et je ne peux pas les atteindre.
Comme les arbres sont en bordure de la route, j'ai des voisins qui m'ont fait remarquer leur présence au dessus de la route sans le dire de façon nette que je devrai les faire disparaitre.

Ces arbres (il y en avait 3 de plus) depuis qu'on habite la maison m'ont causé pas de soucis : d'abord les aiguilles qui se coincent dans la toiture, la noue et les chenaux qu'il faut nettoyer au moins une fois par an et sur les 3 qui ont disparu, 2 sont tombés sur la maison en 2000.
Alors tu comprends que même si j'aime bien ces arbres, j'ai quelques incertitudes quand à leur avenir d'autant que toutes les branches qui accueillent les nids (et il y en a vraiment beaucoup ) semblent mourir ; c'est pas très bon pour les arbres et il y a la sécheresse en plus qui les fragilise

Si je coupe les branches infectées avec une nacelle, s'il en existe d'assez haute, tu penses que les les nids en tombant au sol ne présentent pas de danger à cette période ?

La nuit portant conseil .....
avatar
micheld4036
complétement accro
complétement accro

Messages : 791
Points : 1213
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 67
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: chenilles processionnaires

Message  sangten le Dim 22 Oct 2017 - 8:39

Bonjour

Michel, je ne peux pas te dire de façon certaine. Apparemment, en relisant le wiki, elles seraient toxiques 6 semaines après l'éclosion. Nous on est un peu téméraires, pas allergiques, et on n'a pas peur de grand chose, à part que le ciel nous tombe sur la tête. Donc on les a descendus, brulés et basta.
Ce qui est certain, c'est qu'il ne faut pas les faire tomber les jours venteux et/ou secs. On les a fait tomber un jour humide, ce qui évite que les poils s'envolent partout.

Si tes arbres sont centenaires, peut-être ont-ils envie de vivre un peu plus longtemps ? Personnellement, je suis toujours réticent à abattre un ancien. J'aimerais pas qu'on fasse la même chose pour moi. Smile

Maintenant, si tu penses que du dois abattre ces arbres, c'est toi qui vois.


_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9970
Points : 15314
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: chenilles processionnaires

Message  micheld4036 le Jeu 26 Oct 2017 - 20:39

Merci Sangten pour tes conseils pratiques.
Je confirme, chez moi  et ce jour, dans le nord du Puy de Dôme, les chenilles ne m'ont pas données de difficultés pour détruire les nids pourtant elles étaient déjà de bonnes tailles (dans les 3cm) et très nombreuses (au moins une centaine par nid).
J'ai procédé à une crémation de chaque nid à l'aide d'un chalumeau pour chauffer les trucs bitumeux.

Les petites bêtes avaient colonisées  ces 2 pins.
J'avais un peu peur que les nids ne survivent pas à l'abattage ; mais pas du tout au sol, ils étaient en parfait état, toujours bien accrochés à leur branche.


Voici un nid en vue rapprochées.


Désolé âmes sensibles s'abstenir. Voici un nid ouvert en court de crémation.


et une dernière vue avec un arbre en court de dépeçage


Avec un peu de peine pour ces vieux pins, mais une satisfaction aussi, maintenant on a une vue plus dégagée.
avatar
micheld4036
complétement accro
complétement accro

Messages : 791
Points : 1213
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 67
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: chenilles processionnaires

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum