Parcours d'un "audiophile"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Parcours d'un "audiophile"

Message  pennan le Mar 12 Déc 2017 - 17:22

Le mélomane écoute la musique.
L'audiophile est celui qui écoute sa chaîne.


Bon d'accord, c'est un peu méchant comme définition ...mais ça n'est pas complètement faux. Wink

A la lecture de différents posts, il m'a semblé que quelques amateurs de DIY audio traînaient sur ce forum.

Pour ma part, je devais avoir 14 ans quand j'ai construit ma première enceinte acoustique. C'était en ... 1960. 6 bouts de bois et un  haut-parleur.
D'année en année j'ai aussi expérimenté la brique, le béton ...et même le carton.
Puis est venu le temps d'entrer dans la vie professionnelle, de fonder une famille et d'entrer dans le rang du point de vue audio, la chaîne HI-FI de tout le monde quoi.
Et les années ont passé, les enfants sont partis et la retraite a commencé à approcher.
Et l'envie de "repiquer au truc" est revenue.
J'ai donc recommencé, d'abord avec les enceintes:
une simple paire de BLH (back loaded horn) garni d'un Fostex 206.



Et puis c'était la mode des tubes, alors un simple single d'EL84 de 2x4watts pour alimenter les caisses:


Dans une pièce de taille moyenne, le résultat était déja bien meilleur que les chaines du commerce.

C'est là que j'ai contracté le virus audiophile, c'est-à-dire "faire toujours mieux". Va alors commencer une valse étourdissante: Rencontre d'autres audiophiles, ce monde de gentils jobastres, apparition sur les forums audio (pseudo "Jeepfont") visite des salons etc.

Et les nouvelles enceintes vont alors se succéder:
Une grande ONKEN (350 litres) garnie d'un38cm Altec 416a, pour les basses:


et une petite 2 voies pour le reste du registre (avec des HP AUDAX, du temps où ils savaient encore les faire)


Un pushpull de 2A3 de 2x45 Watts pour remuer le tout


La qualité du son s'améliorait incontestablement.

J'ai même construit une paire de KLIPSCHORN, (enceinte d'angle)un truc absolument diabolique:



Acoustiquement, cette dernière m'a déçu.  scratch


Et puis un jour...

A suivre.
avatar
pennan
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 116
Points : 161
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 72
Localisation : Salon-de-Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  Kentaro le Mar 12 Déc 2017 - 18:00

Ouh la, c'est du lourd! Je vais suivre cela avec grand intérêt!

(Je voulais me construire des enceintes Back Horned, je suis allé faire un tour sur des forum d'audiophiles, je suis reparti très vite sur la pointe des pieds...)

Kentaro
Banni

Messages : 63
Points : 80
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  nagut le Mar 12 Déc 2017 - 18:07

Salut

On dirait pas, mais çà l'air d’être assez pointu .
avatar
nagut
complétement accro
complétement accro

Messages : 1060
Points : 1248
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 67
Localisation : Haut Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  diomedea le Mar 12 Déc 2017 - 18:23

Bonsoir,
Kentaro a écrit:(Je voulais me construire des enceintes Back Horned, je suis allé faire un tour sur des forum d'audiophiles, je suis reparti très vite sur la pointe des pieds...)
tiens, toi aussi?
En règle général les audiophiles détestent ce type de matériel... Comment! écouter de la musique avec un seul Hp (par enceinte) et quelques ampoules! lol!
++
JPaul


Dernière édition par diomedea le Mar 12 Déc 2017 - 18:50, édité 1 fois
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10607
Points : 21242
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  pennan le Mar 12 Déc 2017 - 18:34

diomedea a écrit:Bonsoir,
Kentaro a écrit:(Je voulais me construire des enceintes Back Horned, je suis allé faire un tour sur des forum d'audiophiles, je suis reparti très vite sur la pointe des pieds...)
tiens, toi aussi?
En règle général les audiophiles déteste ce type de matériel... Comment! écouter de la musique avec un seul Hp (par enceinte) et quelques ampoules! lol!
++
JPaul

...et tu vas voir que la suite va te donner raison. siffle
avatar
pennan
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 116
Points : 161
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 72
Localisation : Salon-de-Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  Roland05 le Mar 12 Déc 2017 - 18:45

Tiens donc ...
Jean-Paul ? Jeepfont ?
Te serai pas en train de vouloir nous présenter une estrade ???

J'attends la suite avec impatience  cheers  cheers  cheers.
Roland, un "ancien" de Son-qc ... Very Happy.

Roland05
complétement accro
complétement accro

Messages : 1949
Points : 2379
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 56
Localisation : Hautes Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  pennan le Mar 12 Déc 2017 - 19:10

Salut Roland,
Je me doutais bien que je finirais par en retrouver un, "d"audiophile" !
mais tu me coupes un peu l'herbe sous les pieds là !

Content quand même de te retrouver.

Alors, la suite:

Pendant ces 20 dernières années j'en ai visité de ces jobastres du son et écouté leur "système".
Des pauvres des riches (j'ai ai rencontré un dans la vallée du Rhône qui m'a avoué un jour avoir dépensé plus...d'un million d'EUROS, mais il sont rares)
La plupart ont construit eux-même leur système, pas-à-pas dans une quête incessante du nirvana sonore.

Et puis un jour, j'ai rencontré un galopin de 83 ans, dont l'installation a été pour moi une révélation.
Ce garçon est à la fois musicien (pianiste), mélomane, musicologue et...concepteur et réalisateur de son système (tapez "Marcel Roggero" sur google et vous comprendrez.)
Ce qu'il a réalisé le place dans le trio MONDIAL des meilleurs systèmes de reproduction sonore.

Ce que j'ai entre autre découvert dans son système est ce qu'on appelle "le haut rendement" à savoir supérieur à 100dB/m
Bon, faire cracher 100dB et plus à une chaîne, tout le monde peut le faire: Il suffit d'envoyer des Watts, des centaines voire des milliers de Watts.
Sauf que cette pléthore de puissance engendre une distorsion considérable en bas du spectre. Les basses ne sont plus qu'un grondement mou.

Seul moyen pour produire du niveau sonore sans les Watts: "Le haut rendement" , confier l'amplification non plus à l'électronique mais au pavillon (mais oui, comme celui des grammophones de nos arrière-grand-mères)

A suivre.







avatar
pennan
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 116
Points : 161
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 72
Localisation : Salon-de-Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  grosb le Mar 12 Déc 2017 - 19:13

Bonsoir,

Tiens, bizarre d'être déçu par une Klipch, moi j'aime bien en général ce qu'elles sortent... avec des tubes.
Les 2A3... vraiment superbes "ampoules" (grille carbone ? as-tu essayé les métal ? ) drunken

Impatient de lire la suite, je suis. farao
avatar
grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 3056
Points : 4649
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 63
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  Roland05 le Mar 12 Déc 2017 - 19:25

Salut Bernard.
Accroches-toi à ton clavier, tu risques d'être "surleculté" ... cheers cheers cheers .
Roland.

Roland05
complétement accro
complétement accro

Messages : 1949
Points : 2379
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 56
Localisation : Hautes Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  bob47 le Mar 12 Déc 2017 - 19:28

Salut

Quand je voie la première enceinte me suis dit il y a de sacré malade mais quand j’ai vue la KLIPSCHORN What a Face  affraid

J’espère que tu vas développer le montage de l’ampli qui hasard des choses sur un cite de vente sur le net j’étais près a faire une commande mais juste a temps je me suis aperçu que ce n’était qu’un pré ampli.

Bien sur une question les lampes ? Elles se trouve facilement ou pas ?

Aller vite la suite bounce

A++

BOB
avatar
bob47
complétement accro
complétement accro

Messages : 1500
Points : 2158
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 61
Localisation : THONON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  Roland05 le Mar 12 Déc 2017 - 19:31

pennan a écrit:Salut Roland,
Hello Jean-Paul cheers
Je me doutais bien que je finirais par en retrouver un, "d"audiophile" !
mais tu me coupes un peu l'herbe sous les pieds là !
Oui, désolé drunken

Content quand même de te retrouver.
Ah, quand même Very Happy

A suivre.

Roland05
complétement accro
complétement accro

Messages : 1949
Points : 2379
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 56
Localisation : Hautes Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  meles le Mar 12 Déc 2017 - 19:38

pennan a écrit:Seul moyen pour produire du niveau sonore sans les Watts: "Le haut rendement" , confier l'amplification non plus à l'électronique mais au pavillon (mais oui, comme celui des grammophones de nos arrière-grand-mères)

En résumé, c'est la différence entre Benjamin Biolay et Jean-Philippe Lafont (Baryton)

jesors jesuisdehors
avatar
meles
Admin
Admin

Messages : 9806
Points : 16615
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 47
Localisation : Aubagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  grosb le Mar 12 Déc 2017 - 19:40

Bonsoir à tous,

Pour les lampes, oui elles se trouvent "partout dans le monde", il y a des stocks et des neuves venant de Russie et de Chine... qui n'ont jamais cessés d'en fabriquer semble-t-il... (à confirmer par ceuces qui savent).

Maintenant, pour la qualité, il faut hélas essayer et le plus difficile est d'en trouver des appairées.
Mais de toute façon, plus on avance en âge et moins on entend, alors c'est pas grave... jesors
avatar
grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 3056
Points : 4649
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 63
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  pennan le Mar 12 Déc 2017 - 19:49

Le problème des pavillons est que leur taille est inversement proportionnelle à la fréquence qu'ils doivent transmettre:
Quelques centimètres pour les aigus
Quelques décimètres pour le médium  et,
quelques METRES pour les fréquences basses !

Faut vous dire que dans la perspective de ma future retraite, j'ai déménagé à la campagne dans une ancienne et grande ferme.
Et quand l'aménagement de la partie "vie" a été terminé, il nous restait une grande pièce un peu isolée dont ma femme ne savait que faire.

Mais moi qui rêvais d'un auditorium "dédié",
j'ai su.

La pièce vers l'ouest:


Vers l'est:


Un quadrilatère, qui plus est irrégulier (c'est bon pour le son ça, coco) de 6x13 m et 4,5m sous faîtage.
Le truc pousse au crime, quoi.

A suivre


Dernière édition par pennan le Mar 12 Déc 2017 - 19:55, édité 1 fois
avatar
pennan
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 116
Points : 161
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 72
Localisation : Salon-de-Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  meles le Mar 12 Déc 2017 - 19:55

pennan, j'adore ta façon de raconter !

En plus, je viens de percuter que je passais régulièrement pas loin de toi en montant à cavaillon !
avatar
meles
Admin
Admin

Messages : 9806
Points : 16615
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 47
Localisation : Aubagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  pennan le Mar 12 Déc 2017 - 23:52

Bon ben, reste plus qu'à se mettre au boulot.
Sur un plan acoustique, le principe est de créer un volume dans le volume.

D'abord le plafond



Puis de nouvelles fenêtres


Puis le sol et les murs





Même si j'ai un peu potassé la question, je ne suis pas acousticien et d'abord pensé à l'isolation thermique.
Et pour tout vous dire, je compte surtout sur l’asymétrie originale de la pièce (en fait un léger trapèze) et sur la plafond qui présente lui aussi une assymétrie (des pentes inégales)
pour limiter au mieux ondes stationnaires et résonances de salle. J'ai quand même tapissé les murs et le sol de moquette.

Et j'ai eu du pot, la salle terminée s'est avérée acoustiquement très satisfaisante avec un temps de réverbération presque parfait.
(parmi les ressources à la disposition du bricoleur, ne pas négliger les miracles !)

Et voila le travail:
Coté est


Coté ouest


Sans oublier le coin bar (Tant qu'on y était pourquoi s'en priver, hein ?)


Enfin voilà quoi. Cool

Oui mais ça c'était AVANT (il y a 8 ans)

C'est maintenant que nous allons entrer dans le plus intéressant (enfin je trouve)


avatar
pennan
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 116
Points : 161
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 72
Localisation : Salon-de-Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  pennan le Mer 13 Déc 2017 - 9:10

Avant d'entrer dans le sujet des pavillons, je tiens à souligner les travaux du regretté Jean-Michel Le Cleac'h, un Ingénieur des mines qui avait 2 passions: la géologie et...l'acoustique.
En particulier ses travaux sur les pavillons hyperboliques et leurs applications dans le domaine audio.
Cet infatigable chercheur avait même mis à la disposition de petits bricolos comme moi et d'autres, un tableau Excel dans lequel il suffisait d'entrer quelques données pour obtenir immédiatement le profil et les dimensions du pavillon souhaité.

Et c'est ainsi que tout a commencé.
Et d'abord le pavillon de grave. Pour une fréquence de coupure de 25Hz, La feuille de calcul nous a donné une embouchure de  5,5 mètres de large pour une profondeur de 2,4 mètres.
L'astuce de JMLC est de partager ce pavillon en deux hemi-hyperboles, ce qui sera bien utile pour nos voies droites et gauches !

1ère étape
Le chemisage du site (3x6 mètres


tracé du profil hyperbolique


Mise en place de plots


Construction de l'enceinte devant recevoir un HP de 38 cm


Encollage et mise en place des parois (5 couches de CP de 5mm)



Ca commence à prendre forme:


Reste à recouvrir tout ça avec un plancher qui devra être à la fois porteur et neutre du point de vue acoustique.
Ce sera donc double paroi sablée.

Barrotage


Ancrage à travers la dalle de béton du plancher de base



Sablage (près de 800kg !)



Le tout recouvert d'OSB 18mm, lui-même recouvert de dalles PVC collées.


A suivre
avatar
pennan
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 116
Points : 161
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 72
Localisation : Salon-de-Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  mauriceetjeannine le Mer 13 Déc 2017 - 9:24

pennan a écrit:
Même si j'ai un peu potassé la question, je ne suis pas acousticien et d'abord pensé à l'isolation thermique.
Et pour tout vous dire, je compte surtout sur l’asymétrie originale de la pièce (en fait un léger trapèze) et sur la plafond qui présente lui aussi une assymétrie (des pentes inégales)
pour limiter au mieux ondes stationnaires et résonances de salle. J'ai quand même tapissé les murs et le sol de moquette.

Bonjour,

un truc qui marche bien tant en acoustique qu'en thermique:
*Laine de bois au lieu de laine minérale (parait que la laine métis du relais en tissu recyclé marche bien aussi)
*fermacel au lieu du placo

A+,
avatar
mauriceetjeannine
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 79
Points : 146
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  Kentaro le Mer 13 Déc 2017 - 9:30

Ah, je suis tout cela avec beaucoup d'attention!

C'est tout à fait intéressant, ces pavillons / estrade!





Kentaro
Banni

Messages : 63
Points : 80
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  passionair le Mer 13 Déc 2017 - 9:48

Bonjour

Et bien toi quand la passion te prends ça déménage sérieux....
Rien que l'aménagement de la salle avec ce bar en bois type bateau ...... cheers
J'attends la suite et te dit bravo l'artiste
avatar
passionair
complétement accro
complétement accro

Messages : 1284
Points : 2131
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 62
Localisation : 77 et 03

http://www.diezdrum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  momoclic le Mer 13 Déc 2017 - 10:09

Bonjour,
Rassurez-moi, c'est grave docteur ?

Respect et admiration Wink
avatar
momoclic
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 429
Points : 435
Date d'inscription : 12/10/2016
Age : 70
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  niaproun le Mer 13 Déc 2017 - 10:14

Ave
Projet et réalisation ....... d'envergure Very Happy Very Happy
A ce stade il reste un accés pour aller installer les HP au fond des pavillions ou ce sera façon spéleo ?
avatar
niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3658
Points : 7514
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 68
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  pennan le Mer 13 Déc 2017 - 14:38

niaproun a écrit:Ave
Projet et réalisation ....... d'envergure Very Happy Very Happy
A ce stade il reste un accés pour aller installer les HP au fond des pavillions ou ce sera façon spéleo ?
Je te rassure, des trappes, elles-même sablées que je n'aimerais pas manipuler tous les jours, sont ménagées au fond de l'estrade.

Au sujet du principe de l'estrade, c'est une idée initiale d'un autre ingénieur breton, Frédéric Lebas (le Flebas des forums audio) que je n'ai fait que poursuivre.
Flebas a utilisé des 38cm ALTEC 555. Pour ma part, j'ai utilisé ce que j'avais en stock: les ALTEC 416a montés précédement dans les ONKEN et les K33 KLIPSCH, montés précédement dans les KLIPSCHORN. 2 HP dont les paramètres T/S sont très différents : le Klipsch descend très bas (24 Hz) mais de manière irrégulière, l'ALTEC descend un peu moins mais avec une courbe quasiment plate entre 100 et 30 Hz. c'est ce dernier que j'ai retenu.

Voilà donc les pavillons de basse en place, restait donc à couvrir le reste du spectre.

Pour le médium, j'ai retenu des drivers JBL de 2 pouces, les 2482, abouchés à des pavillons ALTEC 803.  Les connaisseurs pourront s'étonner d'une telle alliance et pour cause: un driver de 2 pouces associé à un pavillon de 1,5 pouces.  Bin oui, je sais, et pourtant ...

Et pour les aigus, un tweeter JBL Le075. (celui monté dans les gigantesques JBL Paragon)



Et l'ensemble "à poste"


Bon, ça c'est fait.
Maintenant vous me direz peut-être, tout ça est bien beau mais...Quid de l'amont ,hein, je vous le demande !?

Alors allons y, en partant de la source.
Vinyle ? CD ? dématérialisé ?

Faut-il vous rappeler que, vu mon âge, ma tendre enfance a été bercée par les 78 tours des parents, suivis milieu des années 50 par les "microsillons", d'abord en 45t puis en 33t,  25 et 30cm et ce jusques fin 1980.
Et là, la claque, découverte du CD que je ne quitterai plus (même si depuis, j'ai bien souvent écouté des vinyles sur des platines à 10 000 € et le reste à l'avenant sans être ému pour autant)
Et aujourd'hui, autant vous l'avouer tout de suite, je suis passé à la dématérialisation: Tous mes CD plus tous ceux qu'on ma prêtés ont été ripés en FLAC ou en WAW et stockés sur DD.  C'est mon choix et je l'assume.

Quant aux tubes vs Transistors, je reste dubitatif. Il m'a semblé que le tube était...un peu plus chaud, un peu plus suave. Peut-être aussi la nostalgie du vintage. Et faut reconnaître aussi qu'un tube, c'est quand même plus sexy qu'un transistor, non ?

Bref, j'ai gardé les deux .

Au début de l'aventure estrade (2009), j'avais approvisionné de chez l'importateur un lot de 3 amplis HAFLER TA 1600 dont on disait énormément de bien dans les milieux autorisés.
J'ai donc commencé mes essais avec ces HAFLER, en les mélangeant avec les tubes jusqu'à trouver la combinaison la plus agréable à mes oreilles.
Un oeil exercé identifiera peut-être au sommet du matos, une paire des premiers amplis "Tripath" mode T qui j'ai aussi testés (vous voyez que je ne reculais devant rien)

avatar
pennan
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 116
Points : 161
Date d'inscription : 14/08/2017
Age : 72
Localisation : Salon-de-Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  bricoleux le Mer 13 Déc 2017 - 15:15

bonjour Pennan,

je suis absolument ko debout en lisant ce texte et voyant ces photos.
quelle passion, et quel déploiement d'énergie et - sans doute - de money pour l'assouvir.
don je te lis avec beaucoup d'attention, c'est intéressant de découvrir une face totalement inconnue .

tellement inconnue que je vais te poser une question sans doute basique, mais pas pour moi :
que viennent faire les boites à tubes dans la qualité d'un son (ou d'un haut parleur ?).

merci.




avatar
bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 3700
Points : 7449
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 68
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  Kentaro le Mer 13 Déc 2017 - 15:26

Bon, et le résultat final, c'est mieux qu'AVANT ? Et c'est mieux que tout ce que tu as écouté lors de tes pérégrinations ?

Tu écoutes quoi avec ? classique ? jazz ? Johnny ?

A partir d'un certain âge, cela vaut-il encore le coup d'investir dans du haut de gamme ?


Kentaro
Banni

Messages : 63
Points : 80
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parcours d'un "audiophile"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum