Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Page 15 sur 36 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 25 ... 36  Suivant

Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Jeu 22 Fév 2018 - 12:58

Il s'agit de Jean-Baptiste-Antoine Forqueray, peut être jouerais-je un jour une de ses compositions!

sangten a écrit:
Je ne sais pas de quoi je suis spécialiste, mais certainement pas en bateaux à voiles!
JP, j'ai pas écrit bateaux à voile !
Jeu de mot!
Mais il est vrai qu'à la lecture, seule compte la première et la dernière lettre du mot, l'ordre des autres étant sans importance... C'est pour ça que j'ai naturellement lu, voile.


Scorpio a écrit:bien que j'imagine que les renforts en toile soient indispensables , ça gâche un peu le boulot
fait en amont d'un côté visuel , mais une fois refermé plus rien ne se verra je suppose .
C'est ça! Toutes les violes n'ont pas ces renforts, mais pour la première j'ai préféré assurer le coup!

Scorpio a écrit:il va sans doute d'abord en rajouter à sa viole
C'est prévu sur la prochaine!
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  JoV le Jeu 22 Fév 2018 - 13:02

Bonjour à tous,

Ne passant sur le forum que par intermittence ces derniers mois c’est avec plaisir que je viens de passer deux soirées à lire ce fil.

Super travail… vivement la suite !

Cordialement
avatar
JoV
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 160
Points : 234
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  sangten le Jeu 22 Fév 2018 - 14:10

Tiens, un éminent visiteur qui se fait trop trop rare. Aurais-tu trouvé une mine d'opales que tu nous délaisses ?

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9192
Points : 14516
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  JoV le Jeu 22 Fév 2018 - 14:55

Une mine d’opale... si seulement!

En ce moment c’est plutôt rénovations, rénovations, rénovations, et parfois pour changer... des rénovations… mais il y a de la lumière au bout du tunnel !

avatar
JoV
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 160
Points : 234
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  sangten le Jeu 22 Fév 2018 - 15:00

tu nous montreras, j'espère.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9192
Points : 14516
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Jeu 22 Fév 2018 - 16:05

Bonjour Jov,
Merci!
Bon, j'ai un peu triché avec la CNC et la R/D... Mais tout le reste est fait avec des outils à main!
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  JoV le Ven 23 Fév 2018 - 11:37

Jean Paul, je vois en effet que tu as acquis quelques beaux outils à main en complément de ton impressionnant parc de machines et que tu semble aussi à l’aise avec les uns qu’avec les autres.

Je suis particulièrement impressionné par l’arbre a plaquettes qui rabote des pitons comme si ne rien n’était (surtout que je m’en suis offert un récemment ! …un arbre à plaquettes , pas un piton).

Bonne continuation !


Dernière édition par JoV le Ven 23 Fév 2018 - 12:43, édité 1 fois
avatar
JoV
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 160
Points : 234
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  sangten le Ven 23 Fév 2018 - 12:23

C'est Jean Paul, JoV. Jean-Paul. Pas tapon. Ni taper, d'ailleurs... Bon, je sors parce que personne ne va comprendre, et que ça ne fait rire que moi. Quoi que...

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9192
Points : 14516
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Ven 23 Fév 2018 - 12:33

Héron, héron petit, pas.... lol!

Il n'y a pas que l'arbre à plaquettes, le choix de la vitesse d'avance très lente y est également pour quelque chose.
Bonne journée,
JPaul
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  JoV le Ven 23 Fév 2018 - 12:48

Je ne vois pas de quoi tu parles Arthur siffle Mille excuses Jean Louis. jesors
avatar
JoV
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 160
Points : 234
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  sangten le Ven 23 Fév 2018 - 12:50

dans ton coin, JoV, ce sont plutôt les pythons qui s'inviteraient, sans que tu le demande. Un python raboté, ça fait pas une viole de gambe, mais un beau sac à main.
Bon allez j'arrête de flooder.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9192
Points : 14516
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Ven 23 Fév 2018 - 14:47

sangten a écrit:dans ton coin, JoV, ce sont plutôt les pythons qui s'inviteraient...
Et également des jean Louis...


Moi j'ai le droit de flooder, c'est mon fil! lol!
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Mar 27 Fév 2018 - 9:05

Bonjour à tous,
Reprise des hostilités!
Changement de méthode... Cette fois je vais devoir mettre mon bois en forme à la gouge et aux rabots.
Il ne s'agit pas de le faire n’importe comment! Même si le dessin des violes est très libre, il y a certaines contraintes à respecter.
En effet, contrairement aux guitares qui ont une table plate, les violes ont un chevalet qui exerce une pression importante, et c'est pour lutter contre cette pression que la table prend, non seulement une forme bombée, mais également une épaisseur variable, allant de 5mm au droit de chevalet et en diminuant progressivement pour finir à 3mm sur les bords.
Le plan du musée de la musique montre 5 vues de formes assez déformées et pas très symétriques, j'ai donc dû, comme pour le moule, faire une moyenne en utilisant des splines, et cela dans les deux dimensions pour avoir un profil sans trous ni bosse.

 
Ces profils dessinés, j'en ai fait des gabarits que j'ai réuni sur une même plaque.


Gravure et découpage à la CNC


La plaque est maintenue sur le martyr (au préalable surfacé) par une série de pointes judicieusement placées.


Pas d'attache cette fois. J’ai utilisé une fraise de Ø2mm.





Chaque gabarit est numéroté, la flèche représente le centre et le chiffre à droite représente la distance par apport au bas de la table.


Le manche est la version modifié, ici superposé avec le celui du profil original.


Histoire de ne pas se tromper!


Bien que le gabarit est une réserve de 3mm sur le pourtour, j'en ai rajouter une autre au traçage... On est jamais trop prudent!


Voila, je n'ai plus qu'à faire le tour à la SAR!


J'aurais pu utiliser la CNC pour découper directement l'ébauche de la table, mais comme je devais fabriquer les gabarits... J'utiliserai par contre certainement la défonceuse!

A suivre...
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  Ty Coat le Mar 27 Fév 2018 - 9:48

Bonjour Jean-Paul,

Je ne suis pas sûr de suivre du fond de la classe. Juste une question: tu découpes tes gabarits comme pour faire une coque de navire,non?
Ton fil est toujours passionnant, merci.

Ty Coat
avatar
Ty Coat
complétement accro
complétement accro

Messages : 1741
Points : 2686
Date d'inscription : 20/08/2014
Age : 68
Localisation : Plounevez-Lochrist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Mar 27 Fév 2018 - 10:04

Bonjour Ty Coat,
Ty Coat a écrit:Je ne suis pas sûr de suivre du fond de la classe. Juste une question: tu découpes tes gabarits comme pour faire une coque de navire,non?
C'est exactement ça! Se sont des couples comme en construction navale, mais en négatif car ils sont utilisés ici comme des gabarits de contrôles.
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  FredM le Mar 27 Fév 2018 - 10:14

Bonjour,

Vas tu egalement utiliser des gabaits de controle 'interieurs' ? ou seulement l'epaisseur en complément ?
Amicalement,
Fred
avatar
FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2774
Points : 5869
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 47
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  fazer le Mar 27 Fév 2018 - 10:15

bonjour
L’intérieur est plat et l’extérieur bombé ? Very Happy
avatar
fazer
très actif
très actif

Messages : 247
Points : 444
Date d'inscription : 14/06/2010
Age : 61
Localisation : Haute Saône / Kochersberg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  FredM le Mar 27 Fév 2018 - 10:16

PS ca aurait été idiot de faire des "lignes de niveau" avec une fraise à la defonceuse (on va dire tous les mm d'ep), des deux cotés (après voir tracé ces lignes sur le bois raboté) puis de rejoindre ces "lignes de niveau" au rabot/ciseau/gouge ?
avatar
FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2774
Points : 5869
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 47
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Mar 27 Fév 2018 - 12:08

Re à tous,
FredM a écrit:Vas tu egalement utiliser des gabaits de controle 'interieurs' ? ou seulement l'epaisseur en complément ?
Oui, l'intérieur va être creusé à la gouge en contrôlant l'épaisseur avec le compas.


fazer a écrit:L’intérieur est plat et l’extérieur bombé ?
Voir la réponse ci dessus!

FredM a écrit:PS ca aurait été idiot de faire des "lignes de niveau" avec une fraise à la defonceuse (on va dire tous les mm d'ep), des deux cotés (après voir tracé ces lignes sur le bois raboté) puis de rejoindre ces "lignes de niveau" au rabot/ciseau/gouge ?
C'est une technique qui est également utilisée, mais j'ai envie de le faire à la main...
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  FredM le Mar 27 Fév 2018 - 12:46

Ça va être chouette, j’espère que ça ne sera pas trop compliqué pour toi de faire plein de photos de l'avancement de cette phase... Car là, (comme disait Sarkozy), ça demande bien de la concentration... Il doit falloir y aller tranquille-tranquille...
Amicalement,
Fred
avatar
FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2774
Points : 5869
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 47
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  6°sens le Mar 27 Fév 2018 - 12:55

FredM a écrit: Il doit falloir y aller tranquille-tranquille...
... Ça, c'est pas de Sarkozy, je pense (°I=)

++ Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
« Je ne perds jamais, soit je gagne soit j'apprends Nelson Mandela
« L'art est un mensonge qui nous permet d'approcher la vérité » Pablo Picasso
avatar
6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 6618
Points : 13276
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 65
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Mer 28 Fév 2018 - 8:41

Bonjour à tous,
Cette fois la SAR à parfaitement fonctionné! J'y est monté une lame de 10mm à denture trempée.


Après quelques petites imprécisions dues à la découverte de la machine, je me suis rapproché de plus en plus du trait! 


Finalement la lame de 10mm permet de scier des courbes relativement serrées.


Voila, rien de compliqué! A noter qu'avec mon ancienne SAR à volant de Ø200mm je n'aurais pas pu faire cette découpe en raison du col de cygne beaucoup trop étroit.


Comme j'avais deux gabarits sous la main, j'en ai profité! Sinon je l'aurais utilisé par retournement.
Je l'ai donc positionné sous la table à l'aide de deux petites pointes.


Ensuite j'ai utilisé une fraise à copier (roulement sur le dessus) pour reproduire le profil du gabarit. Celui ci étant assez fin, je suis contraint de descendre ma fraise assez basse pour que le roulement est une surface de contact suffisante sur le chant du contreplaqué, d’où la "bavure" qui correspond à l'espace entre la fraise et le roulement.


On verra plus loin que ces gabarits ne sont pas obligatoires, mais ils ont l'avantage d'être rassurants!


Sur la partie plate j'ai tracé l'emplacement de chaque couple (Pour reprendre le terme naval!) puis je les remonté sur les chants.


Là j'ai trusquiné tout le pourtour à 4mm du bas.


Et c'est parti!
Première étape, enlever du bois sur toute la périphérie en affleurant le tracé.


Puis en m'aidant des gabarits j'ai enlevé de la matière des bords vers le centre.


Tout doucement ça prend forme!


Voila pour l'ébauche... j'ai le bras en compote!


Même si ça se fait bien, ça m'a quand même pris 3heures!


Dans son livre, Luthfi Becker procède sans gabarit. il se contente de donner à la table une épaisseur de 25 à 30mm par rabotage, puis il enlève du bois aux deux extrémités pour lui donner le galbe longitudinal en contrôlant avec une règle souple qu'il n'y ait ni trou ni bosse. ensuite traçage du pourtour comme je l'ai fait et en partant du centre il descend à la gouge vers le bord jusqu'au trait.
Les gabarits comme ceux que j'ai fabriqué ne sont utilisés que si l'on désire reproduire avec précision un instrument historique.

A suivre...
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  sangten le Mer 28 Fév 2018 - 8:47

bonjour

JP, tu es parti de quelle épaisseur avant gougeage ? Pareil, 25/30mm ?

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9192
Points : 14516
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Mer 28 Fév 2018 - 9:06

Salut Alain,
Oui c'est ça, 30mm
J'ai oublié de préciser qu'une poche de résine, invisible avant la mise en forme, est apparue. Je vais me renseigner auprès du vendeur pour savoir si c'est un problème...
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  franck67530 le Mer 28 Fév 2018 - 9:21

3h pour faire ca , je ne trouve pas ca beaucoup , il faut savoir etre patient pour ce genre de job ....

est ce que le galbe a juste une importance esthetique / structurel ou a t'il une fonction surtout " sonore " ?
avatar
franck67530
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 195
Points : 207
Date d'inscription : 21/09/2017
Age : 53
Localisation : alsace

Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 36 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 25 ... 36  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum