Un établi anglais

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  Guilhem le Lun 12 Mar 2018 - 18:15

Finalement, la planche voilée a fini par céder. La seule photo à peu près visible montre encore un léger défaut de parallélisme entre les deux règles, mais tout est rentré dans l’ordre avec quelques coups de rabot:


Pour établir le chant, il a fallu ruser un peu avec les tréteaux et le plateau:


Puis enfin on s’attaque aux rainures de logement des pieds. D’abord les côtés dégagés au ciseau:


C'est le moment de sortir la guimbarde du grand-oncle. Je redoutais ce moment, mais en fait ça se règle très facilement. Un petit coup de marteau par-ci par-là et hop, on est parti pour égaliser le fond! Le plus dur est de bien appuyer sur le côté pour garder la référence: comme c’est léger, on a vite fait de sauter les derniers petits défauts.


Yapluka tester. Miracle: ça rentre!


C’est serré juste ce qu’il faut sur un pied. Pour l’autre, j’avais dû raboter un peu pour rattraper l’équerrage après collage, du coup, il y a un peu de jour… J’aurais pu adapter la rainure au pied, mais j’ai préféré rester sur une rainure droite aux bords bien parallèles, de façon à pouvoir éventuellement changer de pieds si ceux-ci ne vont pas.

Prochain épisode: panneautage pour faire un tablier plus grand à l’avant + rainures + fixation des tabliers aux pieds (boulons et/ou vis).
avatar
Guilhem
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 90
Points : 102
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 31
Localisation : Puy de Dôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  Guilhem le Lun 12 Mar 2018 - 18:22

jpm30 a écrit:Salut Guilhem
Ton bois de recup c'est quoi ? Du sapin je suppose...
Jean-Paul

Je suppose aussi! C'est une des raisons qui m'a convaincu de partir sur ce type d'établi plutôt qu'un établi classique type Roubo, en hêtre. Tous les établis "Nicholson" que j'ai pu voir étaient en résineux. Alors autant partir sur un quelque chose de cohérent avec mes matériaux.
avatar
Guilhem
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 90
Points : 102
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 31
Localisation : Puy de Dôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  jpm30 le Lun 12 Mar 2018 - 20:02

Ça avance bien .Bravo Guilhaume !
Bien joué pour la guimbarde de ton oncle...je n'ai jamais utilisé cet outil..
Qui pourrait donner plus amples informations ?
Celle de P Sellers a l'air très efficace et facile à régler.
On attend la suite.
Jean-Paul


avatar
jpm30
très actif
très actif

Messages : 203
Points : 247
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 69
Localisation : Anduze

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  KOKO 57 le Lun 12 Mar 2018 - 20:04

Salut Guilhem et tous......beau boulot Very Happy ,quand j ais vu les coups de ciseaux pour les pieds,j ais cru que t avais attaqué à la hache What a Face
non chapeau et respect drunken
avatar
KOKO 57
complétement accro
complétement accro

Messages : 4057
Points : 4905
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 52
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  Guilhem le Lun 12 Mar 2018 - 20:30

jpm30 a écrit:
Bien joué pour la guimbarde de ton oncle...je n'ai jamais utilisé cet outil..
Qui pourrait donner plus amples informations ?
Celle de P Sellers a l'air très efficace et facile à régler.

J'ai pas trouvé grand chose... quelles informations cherches-tu? Tu trouveras des plans dans How to make woodwrking tools de Hayward (ici, p. 24). Je l'ai réglée comme un rabot: j'ai mis d'abord le ciseau (biseau sur le haut) un peu en retrait, puis le coin, puis j'ai tapé sur le ciseau pour avancer jusqu'à la bonne profondeur. On peut taper sur la guimbarde à droite ou à gauche pour rectifier le parallélisme ou pour retirer le coin.

Quant à Paul Sellers, il parle de deux guimbardes. La première est juste une planchette avec un trou pour enfoncer le ciseau à 45° (sur ma guimbarde en bois l'angle est beaucoup plus grand) et une autre qui reçoit un fer de guimbarde type Stanley.

KOKO 57 a écrit:
quand j ais vu les coups de ciseaux pour les pieds,j ais cru que t avais attaqué à la hache

Ouais, c'est à peu près ça pour le premier côté! Mais je me rassure en me disant que j'étais de plus en plus propre, tout en étant de moins en moins affûté... je dois bien avoir progressé quelque part!

Merci pour les retours
avatar
Guilhem
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 90
Points : 102
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 31
Localisation : Puy de Dôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  rhonrhon le Ven 16 Mar 2018 - 16:03

Salut,

juste pour une note de traduction du terme 'apron' qui donne 'tablier' dans le dico, je suis pas sur que ce terme soit utilisé en ébénisterie. il me semble qu'il faut traduire par 'ceinture'.
avatar
rhonrhon
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 9
Points : 11
Date d'inscription : 22/09/2014
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  Guilhem le Ven 16 Mar 2018 - 22:19

rhonrhon a écrit:Salut,

juste pour une note de traduction du terme 'apron' qui donne 'tablier' dans le dico, je suis pas sur que ce terme soit utilisé en ébénisterie. il me semble qu'il faut traduire par 'ceinture'.

Ah mais c'est intéressant ça, j'adore apprendre de nouveaux mots ou de nouvelles définitions!  bounce

Bon, alors, effectivement, j’étais pas sûr de mon coup…  Apron = tablier? ceinture? jupe?  scratch

Je n’ai aucune formation en menuiserie-ébénisterie et ne connais absolument pas le terme en usage dans le métier. J’ai bêtement pensé qu’une « ceinture » (ou jupe) devait « ceinturer » quelque chose (faire le tour d’une caisse par exemple, pour consolider un assemblage à feuillure ou juste pour le décor, type moulure). Là c’est un élément structurel en deux éléments parallèles…

Et pourquoi pas "contrevent"? Je lis dans le dico: "Assemblage de pièces de bois destiné à éviter la déformation et le renversement des fermes d'une charpente".
 
Bref, ceinture moi j’veux bien, ça sera toujours plus simple que « truc-qu’on-met-devant-et-derrière-pour-rigidifier-la-structure » Very Happy !
avatar
Guilhem
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 90
Points : 102
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 31
Localisation : Puy de Dôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  Guilhem le Dim 25 Mar 2018 - 22:20

Bonsoir tout le monde,

Les tréteaux ayant cédé sous le poids du plateau, j'ai déjà fixé le "tablier" (la ceinture?) arrière avec tire-fonds + vis. Un petit coup de rabot pour la finition sans trop insister: ce sera contre un mur!



Puis, comme prévu, séance de délignage + dressage pour le "tablier" avant. Dès les premiers décimètres de découpe je sens que ça commence à patiner, alors je profite de ce long délignage pour improviser un étau d'affûtage:


Mon trusquin n'est pas assez grand pour marquer la largeur exacte. Comme j'aurai le même problème pour finir le plateau et que j'ai bien envie de m'essayer à la fabrication d'outils, je bricole un prototype (inspiré de Hayward). Une mortaise carrée de 25 de côté, une petite mortaise pifométrique pour le coin, un rail, un coin-qui-va-bien:

Et bizarrement, ça marche! Évidemment, ce n'est qu'un essai en pin, c'est trop flexible, mais une fois la pointe bien affûté, ça suffit amplement. On verra à faire mieux une autre fois!


Le reste se passe bien jusqu'au collage... Inexpérience + précipitation = gros désaffleur. Tant pis, on repasse la lame du rabot et on y retourne. Je re-dresse, sans fignoler la face intérieure, qui doit recevoir les rainures; l'extérieur sera fait après le montage, quand tout sera bien fixé.

On repart donc sur les rainures de logement des pieds. Les côtés sont dégagés au ciseau:

Puis on règle la guimbarde avec le même trusquin qui a servi au marquage:

Et on nettoie le fond:


Quand on a compris le truc, ça va vite. Sauf que... pour la seconde rainure je suis tombé sur un sacré nœud qui m'a pris un peu de temps et surtout qui a causé un peu d'arrachement. Quand enfin j'arrive à nettoyer le tout... je me rends compte que je me suis planté dans le marquage! L'entraxe entre les deux rainures du tablier avant est légèrement inférieur (15mm) à celui qui sépare les rainures du tablier arrière!

Là encore, faut rattraper. Un pied sera dans un logement trop grand pour lui. J'ai hésité à agrandir la rainure en biais pour loger un coin comme le suggérait Meles. Mais c'est évidemment tombé sur LE côté DU pied qui a un défaut d'équerrage... Pas d'chance.

Prochain épisode: on reprend le plateau (mise à épaisseur finale + feuillure pour loger la goulotte, alias le Fourzitout).
avatar
Guilhem
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 90
Points : 102
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 31
Localisation : Puy de Dôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  KOKO 57 le Dim 25 Mar 2018 - 22:40

Salut Guilhem et tous..................comme l'autre fois,je dis chapeau le gars, malgré les petits cailloux qui viennent foutre la merde dans les rouages,mais tu t'en sort très bien drunken

ps :les miens de tréteaux seront bien costauds,oui,quand ils seront finis What a Face
avatar
KOKO 57
complétement accro
complétement accro

Messages : 4057
Points : 4905
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 52
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  Guilhem le Lun 26 Mar 2018 - 12:56

Merci Laurent! T'as vu, pour les rainures j'ai rangé ma hache et affûté mes ciseaux Wink J'ai pensé à toi et je me suis bien appliqué cette fois!tongue

Pour les tréteaux... j'avais pas osé la faire!
avatar
Guilhem
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 90
Points : 102
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 31
Localisation : Puy de Dôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  Guilhem le Sam 31 Mar 2018 - 22:12

Au menu du jour: assemblage final!

D'abord, il a fallu réaliser une feuillure dans le plateau, destinée à loger la planche du fourzitout. Je commence par un coup de trusquin pour voir par où on va:

Puis un coup de feuilleret:

Comme le feuilleret a un petit profil (je ne sais pas pourquoi, d'ailleurs), je ne peux pas aller plus bas que 5mm environ. On continue donc au guillaume!


Une fois les pieds et la ceinture fixés par tirefonds, je colle et visse le plateau contre la ceinture avant. Je peux désormais mesurer la largeur qui reste pour le fourzitout. Yapluka dégauchir une planche. C'est pas du Louis XV, suffit que ce soit bien droit! le dessous reste donc brut de riflard, le dessus est un peu plus travaillé. Puis je fais un petit profil pour que la planche puisse se loger dans la feuillure. Je crois que c'est une "mise au mollet", les pros confirmeront ou pas!


Et tadam!

Bon, le pied gauche, c'est là où j'ai merdé dans le marquage. D'où les trous en plus. Mais tout ce beau bordel sera caché par la presse horizontale.

Il faut encore surfacer le plateau et raboter la ceinture. Puis faire la finition. En attendant, je perce déjà deux trous de valet (à droite, j'attends de faire la presse pour tripatouiller à gauche). Et du coup j'ai enfin un établi fonctionnel!


J'en profite pour vous présenter le petit nouveau: un couteau japonais trouvé par hasard chez un coutelier, en attendant un rendez-vous. Il est tout fin, s'affûte très facilement et est parfait pour le marquage! (enfin, à condition de pas se gourer dans les chiffres...)

(Pour l'échelle: la lame de l'équerre fait 28cm)

Pour la finition: je compte utiliser un reste d'huile pour parquet. Mais avant, faudra un bon peu d'huile de coude pour raboter tout ça!
avatar
Guilhem
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 90
Points : 102
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 31
Localisation : Puy de Dôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  KOKO 57 le Dim 1 Avr 2018 - 0:18

Salut Guilhem et tous...........wouah,il est bien beau ton établi,tu peut être fier de toi,fait de tes propres mimines,respect cheers ,et m'a l'air sympa ton coupe coupe Japonais Very Happy
avatar
KOKO 57
complétement accro
complétement accro

Messages : 4057
Points : 4905
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 52
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  sangten le Dim 1 Avr 2018 - 8:51

bonjour

Un truc m'échappe, ou peut-être je ne l'ai pas lu : pourquoi un tablier si large devant ?

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9196
Points : 14520
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  meles le Dim 1 Avr 2018 - 8:58

sangten a écrit:bonjour

Un truc m'échappe, ou peut-être je ne l'ai pas lu : pourquoi un tablier si large devant ?

Hello Alain, il assure le contreventement des pieds.

@+
avatar
meles
complétement accro
complétement accro

Messages : 9462
Points : 16248
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 46
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  sangten le Dim 1 Avr 2018 - 9:07

ah, ok, suis-je bête.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9196
Points : 14520
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  6°sens le Dim 1 Avr 2018 - 9:58

C'est dans le titre, Alain >>> Anglais !!!

(°I°)
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
« Je ne perds jamais, soit je gagne soit j'apprends Nelson Mandela
« L'art est un mensonge qui nous permet d'approcher la vérité » Pablo Picasso
avatar
6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 6619
Points : 13277
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 65
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  sangten le Dim 1 Avr 2018 - 20:51

scratch

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9196
Points : 14520
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  Guilhem le Lun 30 Avr 2018 - 21:29

Dernier épisode (avant le prochain tongue )

Le thème du jour: pragmatisme.

Surfaçage commencé au rabot. Et fini à la ponceuse électrique! De toute façon, avec 8 cm d'épaisseur pour le plateau, j'ai de la marge, je pourrai re-surfacer plus tard.

Huile: 3 couches d'une fin de bidon d'huile à parquet.

Et enfin, montage d'une presse.

Enfin, d'un truc qui ressemble à une presse.

Quitte à faire un truc angliche, autant aller jusqu'au bout. J'ai voulu faire un machin qui ressemble au modèle "Nicholson", c'est à dire une presse avant avec un mors horizontal.

J'étais bien content d'avoir mon "apron" sur le devant pour faire mes débits ou dresser les champs:

Autant vous dire que je suis le premier surpris que ça ait fonctionné!  Very Happy  Enfin, ça reste du dépannage...


Et je me suis appliqué pour avoir une belle section carrée.



Comme inspiration, outre la vidéo de Tom Fidgen, j'avais vu dans un vieux manuel une version avec deux guides:


Que faire? un ou deux guide?  scratch me suis dit qu'un guide c'était déjà pas mal et que, de toute façon, pour assurer le parallélisme, le plus important était d'avoir... des guides qui guident les guides. tongue Ça suit au fond? Enfin, bref, je me suis bien cassé la tête et j'ai commencé à faire un double tenon et à attaquer une mortaise:


Sauf que... dès le premier quart de la première demi-mortaise (1:8 si je ne m'abuse), je vois très bien que ça sera lâche. Et je me dis que c'est se donner bien du mal pour un premier établi en pin/sapin dont la première qualité est aurait dû être sa rapidité d'exécution.

Du coup je règle la perceuse sur 2, histoire d'avoir plus de couple:

(La photo a été faite avant le surfaçage, aujourd'hui le dessus a quand même une autre gueule!)

Je perce deux trous. Dans l'un, hop, la vis, dans l'autre, hop un bout de tringle à rideau avec un peu de colle et un coin.

Et basta! Il est temps de passer à des projets sur l'établi!
avatar
Guilhem
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 90
Points : 102
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 31
Localisation : Puy de Dôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  L'Ankou le Mar 1 Mai 2018 - 13:20

Salut !

Bravo, simple et efficace!

Des retours sur la presse? ça serre bien?

Plus que deux ou trois butées mobiles et zou Smile
avatar
L'Ankou
très actif
très actif

Messages : 395
Points : 475
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 34
Localisation : 13390 AURIOL

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  Guilhem le Mar 1 Mai 2018 - 14:53

Salut L'Ankou (et les autres) Après une bonne séance de débit et rabotage (4 pieds et 5 traverses en chêne pour un tabouret de bar), voici mes premières impressions:

Sur le poids général du bestiau, ça suffit tant qu'on travaille dans le sens longitudinal. Je suis tombé sur quelques sacrés nœuds en rabotant, rien n'a bougé. Si ça bouge, c'est plus le rabot qui est à affûter que l'établi à changer!Laughing
En travers, par contre, dès que ça force un peu, l'établi peut bouger un peu. Rien de méchant, mais bon, ça donne raison à koko57, et rien que pour ça c'est énervant tongue

Pour la presse: ben, c'est vite fait, c'est pas moche, ça tient, mais c'est quand même pas terrible. Il faut toujours mettre sa pièce le plus près possible de la vis et, si possible, mettre une cale à l'opposé. Pour déligner c'était impec, rien ne bouge: j'avais placé le 1/2 plateau bien droit dans la presse. Par contre, le serrage d'une pièce fine tout le long de la presse, c'est autre chose: le mors ne reste pas parallèle, dans aucune des deux dimensions!Shocked Pour dresser le champ des pièces, c'était beaucoup plus simple de faire contre une butée.

J'imagine qu'avec une construction soignée ça irait mieux, mais tout ce que je compte faire pour l'instant, c'est mettre un vrai crochet d'établi, un carré, qui mord bien.

Et puis quand je serai grand, on fera péter un Roubo maousssss costaud comme Laurent les aime bien! Comme ça, j'aurai un établi pour faire mon établi Very Happy
avatar
Guilhem
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 90
Points : 102
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 31
Localisation : Puy de Dôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  jpm30 le Mar 1 Mai 2018 - 20:02

Guilhem,super boulot !
Trois petites questions
Ta guimbarde utilise un ciseau classique mais il n'y a pas d'angle, il est fixé verticalement par un coin si j'ai bien vu. À chaque règlage tu n'en baves pas trop ?
Deuxième question : quelle est la largeur et la profondeur du fouzitout ?
Comme d'habitude j'aime beaucoup tes références aux vieux bouquins anglais.
Ton etabli fini à quelles dimension et quel poids ?
Tu dois ( comme moi) avoir hâte de travailler avec ce bel outil!
A+
Jean-Paul
avatar
jpm30
très actif
très actif

Messages : 203
Points : 247
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 69
Localisation : Anduze

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  L'Ankou le Mar 1 Mai 2018 - 20:31

Hello,

Merci pour les infos!!

Sur le fait que ça bouge un peu, là c'est l'ajustage des tenons et mortaises des pieds je pense... au pire tu mets des diagonales descendant de l'avant vers l'arrière, pour renforcer.
Mieux que des tréteaux je suppose en tout cas!

Bye

avatar
L'Ankou
très actif
très actif

Messages : 395
Points : 475
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 34
Localisation : 13390 AURIOL

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  Guilhem le Mar 1 Mai 2018 - 20:39

jpm30 a écrit:Guilhem,super boulot !
Trois petites questions
Ta guimbarde utilise un ciseau classique mais il n'y a pas d'angle, il est fixé verticalement par un coin si j'ai bien vu. À chaque règlage tu n'en baves pas trop ?
Deuxième question : quelle est la largeur et la profondeur du fouzitout ?
Comme d'habitude j'aime beaucoup tes références aux vieux bouquins anglais.
Ton etabli fini à quelles dimension et quel poids ?
Tu dois ( comme moi) avoir hâte de travailler avec ce bel outil!
A+
Jean-Paul
Salut Jean-Paul, Merci pour le retour!

Le ciseau n'est pas à 90°. Sans rapporteur d'angle je peux pas dire exactement à combien il est. 70-80°? Pour le réglage, j'utilise le même "truc" que pour les rabots: je cale d'abord le tout (coin + ciseau) un peu en deçà de la mesure, puis je tapote sur le ciseau pour arriver à la profondeur voulue. C'est toujours plus simple d'avancer que de reculer sur ces petites bêtes. J'ai pas le sentiment d'en avoir bavé plus que ça, mais je n'avais pas non plus d'impératif de profondeur... Je compte bien, un jour, m'offrir la Veritas qui a l'air vraiment chouette et bien plus précise!

Pour la goulotte, elle fait 55 de profondeur et 170 de largeur. Et ça me va bien! La profondeur a été dictée par l'épaisseur du plateau (demi bastaings délignés au milieu) et par la planche du fond du fouzitout (je crois que j'avais pris du 22, moins quelques mm au corroyage). Pour la largeur, je voulais pouvoir poser mon équerre à plat. Ça permet également de mettre tranquillement deux rabots côte à côte.

De mémoire, l'établi fait 1m90 de long et 86cm de hauteur (je fais 1m86). Peux pas encore dire si ça me va ou pas...

L'établi est déjà en service depuis quelques jours! ça change la vie!



avatar
Guilhem
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 90
Points : 102
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 31
Localisation : Puy de Dôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  Guilhem le Mar 1 Mai 2018 - 20:44

L'Ankou a écrit:Hello,

Merci pour les infos!!

Sur le fait que ça bouge un peu, là c'est l'ajustage des tenons et mortaises des pieds je pense... au pire tu mets des diagonales descendant de l'avant vers l'arrière, pour renforcer.
Mieux que des tréteaux je suppose en tout cas!

Bye


Vu lesdits tenons et mortaises (qui pour certains se sont transformés en assemblage 1/2 bois taillé avec les dents!) l'hypothèse se tient... même si j'avais plutôt l'impression que c'était un problème de poids. Mais je retiens l'idée des renforts!

Et puis, entre temps, j'ai mis l'équivalent de deux ou trois plateaux de chêne posés sur les traverses basses... y a pas à dire, ça aide!

avatar
Guilhem
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 90
Points : 102
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 31
Localisation : Puy de Dôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un établi anglais

Message  KOKO 57 le Mer 2 Mai 2018 - 10:35

Salut Guilhem et tous...........cool les avancements,par contre pour ta presse,t'as pas suivis le dessin,y a deux guides tongue ,sinon ,pourrait on avoir des photos du bestiau,complet,et sans la lumière aveuglante du soleil,si possible,choisis bien ton heure,meilleur lumière,et soleil dans le dos ,
avatar
KOKO 57
complétement accro
complétement accro

Messages : 4057
Points : 4905
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 52
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum