Tour Lesto, un petit nouveau dans l'atelier

Aller en bas

Tour Lesto, un petit nouveau dans l'atelier

Message  BZHades le Lun 9 Juil 2018 - 11:34

Bonjour à tous

Ca fait un moment que l'idée de m'équiper d'un tour me titille. Après pas mal de recherche, j'ai enfin trouvé mon bonheur (pour l'instant Very Happy, quand j'aurai de la place, je regarderai vers du plus lourd ) avec un joli tour Lesto Scinta ! Très bien entretenu, il n'y a rien à faire à part un coup de chiffon (et encore).
C'est pas du Ernaut de 3 tonnes, mais pour du bricolage occasionnel et des petits projets, je pense qu'il fera bien l'affaire. De ce que j'ai pu lire, c'est l'équivalent des (anciennes) machines Kity pour boiseux : pas un truc professionnel, mais bien pensé et suffisamment précis et costaud pour faire du travail de qualité quand on prend le temps.

Je l'ai à peine récupéré... et ai tout juste eût le temps de finir le meuble qui le supporte. Du coup, je ne ferai pas une bien grande présentation, mais je me permet d'ouvrir le sujet pour pouvoir profiter de tous vos conseils avisés !

Mon utilisation : faire des petites pièces (poulies à gorge, bagues d'adaptation et entretoises, arbres divers et variés pour gabarits, bricolage et fabrication d'outillages principalement à bois). Acier et aluminium donc.

On va commencer par une photo



Pour les caractéristiques et le package :

- je dirais une grosse centaine de kilo
- guidage double tubulaire
- banc long : 650mm entre pointe
- moteur tri alimenté par variateur de 0.33CV, c'est sans doute un peu faible, mais le tri + variateur permet un réglage fin de la vitesse.
- système de transmission à poulie en V, avec réducteur épicycloïdal intégré pour doubler la plage existante de manière mécanique
- tourelle porte outil avec changement rapide (sauf que je n'ai qu'un porte outil... à voir si j'en achète un jour un deuxième)
- avance auto et pignonerie pour faire les pas métriques et anglais.
- pinces diverses en W16 (diamètre 2 à 12 je crois, j'ai pas encore fait l'inventaire)
- quelques outils de coupe en HSS

Bref, de quoi commencer tranquillement à réapprendre le tournage.
J'ai bien eût des cours assez succincts il y a 15 ans... mais j'ai assez peu manipulé à l'époque (en plus je préférai la fonderie). Du coup, il va falloir que j'apprenne doucement.

En interrogations diverses que je soumet à votre sagacité :

- le moteur me semble un poil faible, je le changerai bien pour un 500W : qu'en pensez vous ? a priori, le variateur peu aller jusque là (Moeller DV5-322-075. Motor Output = 1HP/750W sous 200V à l'entrée). Par contre, la rigidité du tour suffira-t-elle ? je pense que 750W sera un peu trop pour ce modèle.
L'autre problématique sera l'adaptation de la poulie et de son train... qui, s'il doit être usiné, ne pourra l'être sur mon tour du coup (sauf à régler via une bague d'adaptation ?)
- Les verniers de la table croisée n'ont pas de rattrapage de jeu : il faut faire comme sur mes machines à bois, à savoir bien dégager l'outil, et revenir ensuite en repartant du point 0 marqué à l'affleurage de la pièce. Est-ce normal ?
- quid de la maintenance ? quel graissage et huilage à prévoir ? j'ai de la graisse moto, est-ce que ça s'adapte bien ?
- quel liquide de coupe utiliser ? jusqu'ici, j'utilisais un peu d'huile moteur 10W40 sur les percements pour limiter l'échauffement du foret... mais en tournage, ça va en plus en foutre partout... bref, que me conseillez vous ?

Voilà pour l'instant, j'essayerai d'alimenter ce fil avec les divers projets. Mon premier sera d'ailleurs sans doute une poulie à gorge en V (pour tester), et le suivant, une bague d'adaptation pour appareil photo, mais il faut que j'achète un outil de filetage intérieur.
avatar
BZHades
très actif
très actif

Messages : 384
Points : 441
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 33
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour Lesto, un petit nouveau dans l'atelier

Message  L'Ankou le Mer 8 Aoû 2018 - 7:36

Hello! Je prends un ticket Smile !

Pour le moteur, essaie déjà comme ça, avec des outils bien affûtés et des passes raisonnables ça devrait aller. Si tu mets un moteur plus costaud ça pardonnera moins les erreurs aussi...
avatar
L'Ankou
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 486
Points : 572
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 34
Localisation : 13390 AURIOL

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour Lesto, un petit nouveau dans l'atelier

Message  BZHades le Mer 8 Aoû 2018 - 9:44

Bienvenue à toi ! tu tombes très bien, même si je n'ai pas eût beaucoup de temps pour avancer sur l'usage du tour, je commence doucement, et j'ai fait mes premières avancées.

En constatations : je n'avais pas fait gaffe au moment de l'achat, mais la vis mère a un filetage bien usé! il est sensé être trapézoïdal, mais sur la partie proche du mandrin, il est limite en filetage standard ! A voir ce que ça donne question précision, mais peut être demanderai-je de l'aide pour en faire une nouvelle ? on verra bien, c'est pas l'urgence.

Outre la commande d'outils de coupe (je n'ai que quelques outils, et pas de quoi faire du filetage intérieur notamment) en cours, j'ai aussi commandé quelques accessoires pour moderniser le tour (qui sont arrivés)

Etant donné que le compte tour du VFD n'était pas fiable : je ne sais pas pourquoi il s'arrête à 1000, et vu qu'il y a la poulie derrière... je n'ai pas envie de recalculer mentalement à chaque fois le rapport de démultiplication, j'ai commandé un petit tachymètre sur internet (une dizaine d'euros). Il me restait à l'adapter.
Le principe est simple : une sonde effet Hall qui détecte un champ magnétique, une alimentation de 8 à 24V à trouver, et un écran qui affiche la vitesse de rotation.

Pour l'alimentation, j'ai récupéré un chargeur de souris sans fil dont je n'ai plus la souris... je garde tout dans mon merdier électrique/électronique, et de temps en temps, ça sert Very Happy
Quelques soudures, un aimant, et premiers tests.

Ca marche... sauf quand le tour est allumé !!! Le tachymètre se met en défaut. C'est quand même ballot de ne pouvoir mesurer la vitesse du tour que lorsque celui ci est à l'arrêt  pancoops . Après plusieurs nœuds au cerveau  scratch , il s'avère que c'est le VFD qui pourri le réseau car... la terre n'est pas branchée ! La faute à la multiprise utilisée qui a bien la terre sur la fiche mâle ... mais n'en possède pas au niveau des parties femelles ! C'est pas permis de vendre des conner*es pareilles !  Evil or Very Mad
Changement de multi et branchement de la terre, et ça marche cette fois.

Après essai en ayant fixé l'aimant à la colle chaude sur la poulie arrière, je me dis qu'il faut que je fasse un truc propre. Je vais donc faire une petite poulie supportant l'aimant.

Je découpe 2 morceaux de CP à la scie cloche, un grand (qui sera à l'extérieur) et un plus petit (qui est destiné à rentrer dans la poulie). Et je tourne le tout !
Les outils carbures ne sont sans doute pas les plus adaptés au travail du bois, mais pour un petit projet comme ça, ça fait bien le job, et de toute manière, je n'ai que ça Very Happy.

Je n'ai malheureusement pas pensé à faire des photo durant l'usinage  violent , mais le principe est simple :
Les deux morceaux de CP sont collés concentrique grace au trou de la mèche de guidage de la scie cloche. J'y met une tige fileté qui me sert de prise sur le mandrin pour le dressage des surface et le chariotage des deux étages de la poulie.
Une fois le tout fait, je démonte la tige, et fixe la poulie par le petit cylindre sur le mandrin pour procéder à l'alésage interne. Ma poulie doit être alésée pour garder la possibilité de dégagement d'une barre au travers du tour et pour pouvoir fixer le tire pince à l'arrière sans tout démonter.

Voilà le résultat final :



Pour l'alésage, j'ai utilise des fraises de défonceuse, n'ayant pas de mèche de suffisamment gros diamètre pour faire le premier alésage permettant d'y passer l'outil (c'est un des points auquel il va falloir que je remédie... mais c'est pas évident à trouver à des prix correct du Ø20 en CM1)

Une fois tout ça alésé, je tronçonne le petit diamètre pour ne garder qu'un épaulement, un perçage radial pour y fixer l'aimant, et un peu de double scotche sur la face de la poulie aluminium pour assurer le maintient en position (j'essaye toujours de faire des modification réversibles sur les machines, afin de pouvoir les remettre dans l'état d'origine)



Pour le support de sonde, c'est une chute de plat acier plié au marteau sur mon étau, un percement pour le passage de la sonde, un coup de peinture bombe pour limiter l'oxydation.

Il me reste à visser le support de sonde (collé au double scotch pour l'essai... c'est pas assez costaud), malheureusement, je vais devoir percer le carter, tant pis pour le coté "irréversible". Un coup de filetage et une petite vis suffiront, il n'y a pas beaucoup de contraintes.

Logiquement, j'ai un peu de temps ce soir, et la peinture du boitier de commande aura séchée : il permet d'y fixer le compte tour, ainsi que le potentiomètre de réglage de la vitesse.

A venir aussi : la mise en place d'une lampe au dessus... mon atelier est relativement mal éclairé (néon), et si j'ai des spot au dessus du plan de travail bois, il m'en manque au dessus du tour.

J'ai déjà un bel halogène de récupération... il me reste à fabriquer un bras articulé pour le manipuler.

En projet d'aménagement on a donc

- éclairage (sera fait rapidement je pense)
- tôle de protection à l'arrière pour limiter le projections en prévision d'un usage d'un fluide de coupe (pas une priorité)
- mise en place d'un goutte à goutte pour ce dernier  (encore moins une priorité)
- système de récupération
- rangement des tiroirs à outils (a faire rapidement aussi, c'est le foutoir)
- visualisation du pauvre (via des pied à coulisses modifiés... pas envie d'y mettre un bras)
avatar
BZHades
très actif
très actif

Messages : 384
Points : 441
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 33
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour Lesto, un petit nouveau dans l'atelier

Message  BZHades le Jeu 9 Aoû 2018 - 9:27

Et voilà, j'ai pu finir le boitier de commande hier soir. J'hésite à mettre un arrêt d'urgence, étant donné que l'arrêt du moteur vie l'interrupteur permet aussi de gérer un arrêt plus rapide (frein via contre courant).






On peut voir le rapport de 6/100 du réducteur épicycloïdal (à l'arrière, au niveau du moteur)

Il va me rester à fixer/ranger les câbles.

Par contre, c'est assez curieux : lorsque je tourne le potentiomètre au delà d'un certain seuil, le moteur ralenti énormément au lieu de continuer à accélérer. Est-ce que le moteur n'est pas capable d'aller au delà ?

En regardant la documentation, j'ai vu que le moteur était "graissé pour 5000 heures" ... comment vérifie-t on et graisse-t-on ?
avatar
BZHades
très actif
très actif

Messages : 384
Points : 441
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 33
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour Lesto, un petit nouveau dans l'atelier

Message  L'Ankou le Jeu 9 Aoû 2018 - 10:33

Hello!

Ben dis donc tu as le clavier bien huilé Smile

Pour le graissage moteur, à voir à l'oreille si il "gratte" en le tournant à vide à la main. Tu peux aussi d'office changer les roulements, c'est pas bien cher, ni compliqué.

Pour la vitesse qui s'effondre : ??? Peut être le potentiomètre qui est pas terrible, il faudrait le vérifier au mutlimètre...
avatar
L'Ankou
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 486
Points : 572
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 34
Localisation : 13390 AURIOL

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour Lesto, un petit nouveau dans l'atelier

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum