Plans de travail de cuisine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plans de travail de cuisine

Message  diom le Sam 28 Jan 2012 - 8:50

Bonjour,

Pour mon premier post sur ce forum, je voudrais vous présenter l'aménagement de la cuisine de ma mère, et plus particulièrement de ses deux plans de travail.

La première raison est de partager mon "projet" ainsi que ses techniques de réalisation, et l'autre raison est que j'espère que vous pourrez me dire comment vous auriez fait vous, et si ma façon de faire est judicieuse ou s'il y a beaucoup plus simple et beaucoup plus "propre" Smile


Premièrement, il y aura deux plans de travail dans cette cuisine, le premier sera droit, mais avec des découpes car le mur n'est pas droit, ni plan (gaines de cables et carrelage sur une partie du mur), heureusement pour moi, il n'est quasiment pas courbe ! Ouf affraid
Et le second formera un L.

Je passerais volontiers sur le montage des meubles suédois, car ce n'est pas forcément le plus palpitant Razz

Le plan de travail est en hêtre, et doit donc être traité, et ce deux fois avec un intervalle de 8h entre chaque couche d'après la doc de l'huile que j'utilise, donc pour des raisons de temps, et malgré un léger gâchis d'huile, j'ai préféré faire d'abord une première découpe de sa longueur avec une marge assez généreuse (+ de 10 cm), pour le huiler une première fois.


[JOUR 1]

Première découpe, avec pare-éclat extérieur (en vert), car je souhaite récupérer le plus de chutes "potables" possible :


Et tout de suite, rangement de l'outil car dans ce genre de "chantier familial", on passe plus de temps à chercher ce dont on à besoin (et à prendre l'apéro Embarassed ) qu'autre chose... :


Et donc traitement du PdT (plan de travail), voici la notice de l'huile que j'utilise :


Donc ponçage au grain 240 avec ponceuse vibrante, car je n'ai pas de roto-orbitale.

Après la première couche d'huile (d'ailleurs, l'applicateur Festool est plutôt pratique), voici le résultat :


Et toujours parce que je n'ai pas de ponceuse roto-excentrique, le polissage se fera à la main (avec un chiffon doux tout de même Very Happy )


Et donc, comme je l'ai déjà mentionné, apéro !! Embarassed
Et rendez-vous en "jour 2" Very Happy

diom
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Banlieue Toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  damien58 le Sam 28 Jan 2012 - 10:15

Bonjour Diom et bienvenu sur le forum !

Ton petit reportage est bien intéressant et je suivrai avec plaisir la suite !
Tu as l'air d'être bien équipé !!!

Amicalement, Damien.

damien58
complétement accro
complétement accro

Messages : 4043
Points : 9557
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 37
Localisation : Nièvre (58)

http://histoiresdebois.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  diom le Sam 28 Jan 2012 - 10:53

Bienvenue en [JOUR 2] ! :sunny:
(Les jours passent vite par ici...)

Le plan de travail est bien joli avec cette nouvelle teinte.
Maintenant, on le mets en place car c'est plus simple de "repérer" que de "reporter" les mesures (voir photo 2), même si ça implique plus de manutention, dans ce cas il y a trois "problèmes" à prendre en compte.

Le coin du mur qui comporte une goulotte, les deux murs ne sont pas perpendiculaires (on voit ces deux problèmes dans la première photo), et enfin un bout du mur est composé de carrelage (donc un il a un léger décrochement, photo 2).

Photo 1:


Photo 2:



Première étape, la perpendicularité.
Vu qu'il aurait été trop long de refaire la cloison, on a préféré mettre le plan de travail à la mesure Laughing

J'ai décidé de faire la découpe sur la plus grande longueur pour deux raisons; la première est que le caisson est aligné sur son côté (voir photo 1) et non sur son fond, ce qui implique que pour que de devant du plan de travail soit toujours aligné avec le devant du caisson, il faut qu'ils soient alignés sur le même repère. (suis-je clair.. ? siffle )

La seconde raison c'est que vu que la distance est plus grande, l'imprécision des mesures aura, à mon avis, moins d'importance.
Je m'explique, d'après moi, vu que l'outil de mesure, et donc sa précision ne change pas, il vaut mieux qu'il y ait, par exemple, 1mm d'erreur sur 1m50, que sur 60cm study (qu'en pensez-vous ?).

Pour la mesure en elle-même, vu que je n'ai pas pu utiliser de fausse équerre, j'ai fais des différences de mesure, si vous voulez que je détaille, pas de soucis.


Comme vous avez déjà pu le voir, j'utilise une scie sur rail plutôt précise, et donc la découpe est super simple, et vu que je n'ai que le rail de 140cm, j'ai aussi utilisé une règle de maçon comme je l'ai déjà vu faire sur ce forum :


Pour la découpe, vu que c'est du délignage, je change de lame (je prend la lame "universelle" 24 dents) :


Et je range l'autre tout de suite, pour les même raisons qu'en jour 1 Very Happy (un peu floue la photo, désolé) :


La découpe se fait donc en deux parties :


Et entre les deux découpes, je vous conseille de faire gaffe où vous posez cette scie, car un simple grain de sable et vous rayez tout votre rail.
Même si cela n'affecte pas vraiment l'utilisation du rail, j'aime garder mes outils en bon état, dans mon cas j'essaye toujours d'avoir une "cale" de la bonne taille ou un bout de carton sur lequel je repose toujours la scie.
Exemple :


Une dernière chose, sachez que quand la lame est apparente (qu'on coupe sur le chant, et non en plein bois), l'aspiration est... comment dire... légèrement moins bien canalisée Very Happy




Second problème, la goulotte, vu que je n'avais pas réellement envie de faire des mesures super précises pour cela j'ai utilisé une chute d'agglo dans laquelle j'ai découpé au pifomètre (enfin avec une mesure assez approximative) le coin, pour voir si ça tombait juste et si je pouvais reporter le tracé sur le plan de travail.

Ici pas d’extrême précision car c'est d'une part dans le fond et que le micro-ondes sera devant, et d'autre part car il y aura un joint silicone pour l’étanchéité, et que par conséquent, ce sera invisible.



Et au deuxième essai :



Ca a été l'occasion pour moi de tester une lame de scie sauteuse à denture inverse, qui permet de ne pas avoir trop d'éclat sur le dessus de la découpe (donc sans retourner la pièce ou bien scier par en dessous).
Lame "Clean wood inverse" :


Résultat, une découpe propre, mais un peu "poussive" à mon goût (à sa décharge mouvement pendulaire sur 0), à savoir une odeur de brûlé et deux marques dues à la semelle de la scie sauteuse (qui sont partie avec un léger ponçage à la cale) :


Puis mise à longueur (je rappelle que j'avais vu "large" en première partie) à la scie circulaire, puis découpe du décrochement dû au carrelage à la scie circulaire puis scie sauteuse, afin d'alléger le message, et vu la simplicité des opérations, de simple photos suffiront.







Le plan de travail en place :


Et comme tout à l'heure, le léger espace sera comblé par du joint silicone, mais plus tard :



Pour l'instant je dois y aller, mais la suite du jour 2 (et notamment la découpe pour la plaque de cuisson) arrive ce soir ou demain Very Happy

diom
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Banlieue Toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  diom le Sam 28 Jan 2012 - 11:15

damien58 a écrit:Bonjour Diom et bienvenu sur le forum !

Ton petit reportage est bien intéressant et je suivrai avec plaisir la suite !
Tu as l'air d'être bien équipé !!!

Amicalement, Damien.


Merci bien de l'accueil, et pour le reportage, j'écrirais la suite avec plaisir Very Happy

Pour l'équipement, j'ai quelques outils sympa, mais peu, et je ne possède que de l'électro-portatif et de l'outillage à main, mais je suis jeune (de toute façon je pense qu'on est jamais assez bien équipé, mais là c'est le gamin en moi qui parle Very Happy ).


Amicalement, Damien (moi aussi).

diom
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Banlieue Toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  James17 le Sam 28 Jan 2012 - 15:34

Joli travail, avec des solutions astucieuses !
Cordialement
Fred

James17
complétement accro
complétement accro

Messages : 880
Points : 2021
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 49
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  endy91 le Sam 28 Jan 2012 - 17:23

Diom a écrit:
Amicalement, Damien (moi aussi).

Et moi aussi c'est damien... c'est dingue le nombre de damien qui écument ce forum alors que ce prénom n'est pas aussi répandu que ça... Wink

endy91
très actif
très actif

Messages : 221
Points : 541
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  quentin91800 le Sam 28 Jan 2012 - 19:13

endy91 a écrit:
Diom a écrit:
Amicalement, Damien (moi aussi).

Et moi aussi c'est damien... c'est dingue le nombre de damien qui écument ce forum alors que ce prénom n'est pas aussi répandu que ça... Wink

ça se trouve c'est un seul et même Damien affraid

quentin91800
complétement accro
complétement accro

Messages : 1259
Points : 3223
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 23
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  endy91 le Sam 28 Jan 2012 - 19:53

quentin91800 a écrit:ça se trouve c'est un seul et même Damien
)
Hum hum, non, non, je n'ai qu'un seul pseudo, et perso, je ne m'amuse pas à me faire passer pour plusieurs personnes, ce n'est pas mon genre.
Par contre, vous pouvez me croiser sur d'autres forums, sous un pseudo parfois légèrement différent Wink

En tout cas Diom, c'est un chouette reportage photo qui peut inspirer tous ceux qui auront une cuisine à installer.

Bonne continuation dans ton projet et au plaisir de lire la suite.

endy91
très actif
très actif

Messages : 221
Points : 541
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  diom le Dim 29 Jan 2012 - 11:45

Merci de votre enthousiasme à tous cheers

Voici la suite du [JOUR 2] :

On passe maintenant à la découpe de l'emplacement de la plaque de cuisson.

Ici, la scie plongeante nous montre toute son utilité au niveau de la facilité de mise en œuvre, de la rapidité, et de la rectilignité (?) de la découpe.

La précision de cette découpe n'a pas à être exemplaire, mais plutôt de l'ordre du quart voire du 8ème de centimètres.
Dans mon cas, la largeur du "cadre" (la partie en vitrocéramique) de la plaque est de 1cm de plus que celle du corps (la partie qui est intégrée).
Pour les mesures, se référer à la doc.


Ici deux problèmes, le premier c'est que je n'ai malheureusement pas les butées qui s'adaptent au rail, et vu que je suis sur une coupe plongeante, dans du bois massif et dur (hêtre), sur une épaisseur d'1/3 de la capacité de coupe de la scie, on peut considérer que c'est un problème Very Happy

Donc je me suis fait des butées DIY à l'aide de deux chutes, qui m'ont bien servi sur un "rejet" lors de la plongée d'une des 4 découpes, et qui m'ont aussi permis de facilement ne pas aller "trop loin" (il est cependant nécessaire d'avoir 2 serres-joint Festool) :




Le second problème est que le rail n'a pas la place (dans 3 des 4 découpes) d'être "à l'extérieur" du cadre à découper.
Comme vous pouvez le voir sur la première des deux photos, la plus grande partie du rail (et donc la scie), est du côté "chute", et non du côté pièce, ce qui fait qu'il faut enlever du tracé, le "trait de scie", de 2,2mm dans mon cas.

Comme je l'ai déjà dit plus haut, ici la précision n'a pas à être exemplaire, donc j'ai à chaque fois décalé le rail de 2 mm (et non 2,2) vers l'intérieur du tracé (dans la partie à enlever).


La scie circulaire faisant une découpe... circulaire, il faut finir la découpe à la scie sauteuse :

Vous noterez la règle de maçon utilisée pour retenir le morceau, plus gênante qu'autre chose vu la taille de la scie sauteuse il aurait fallu ne la placer qu'avant la dernière découpe pour être sûr de la positionner sans qu'elle ne gène le passage de la scie.

Solution à réserver lorsqu'on est seul (ou que la personne qui peut la retenir est le genre à avoir tendance à rapprocher ses doigts d'une scie en fonctionnement affraid ).

Une fois la découpe faite :


On mets en place pour voir le résultat (il y a un petit parement à rajouter à droite du LV, mais avant il faut baisser la hauteur du PdT, ma môman est petite) :


Une fois qu'on est content du résultat, ponçage (grain 320), huilage, polissage :


Pour illustrer la différence avant/après traitement (l'effet est accentué par la présence du flash, vous verrez une fois fini) :


Le traitement est en réalité, de la "cire-huile" et non de la "simple" huile si mes souvenirs sont bons.

Et donc séchage pendant 8h, donc... apéro !!! Embarassed

Rendez-vous le week-end suivant, mais vu que tout est déjà fini, ça viendra plus vite !
Le traitement, et surtout son séchage, est tout de même la partie la plus longue de l'opération, donc c'est sur cette étape qu'on peut optimiser la durée du projet.


PS: Je suis pas le même Damien (ou bien un schizophrène qui s'ignore affraid )

diom
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Banlieue Toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  diom le Dim 29 Jan 2012 - 12:09

:sunny: -> [JOUR 3]

Tout d'abord, l'huile c'est joli, mais ça révèle aussi les défauts, donc attention à la manutention des pièces de bois :



Heureusement, j'avais vu ces défauts avant, et on voit là le dessous du PdT.

Le dessous du PdT est poncé et huilé (mais une seule application cette fois), car je me suis dit que l'humidité et tout ce qui pourrait abîmer ce PdT, arriverait par un endroit non traité.

Et le jour 3 étant le lundi matin, on laisse sécher, et on revient le week-end prochain (réellement cette fois).

diom
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Banlieue Toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  diom le Dim 29 Jan 2012 - 14:51

Début du [JOUR 4], qui est, à mon avis, le plus intéressant.

Ce qu'il faut faire aujourd'hui, c'est le second plan de travail, en L, constitué d'une partie soutenue par un caisson, et d'une autre partie soutenue par un pied, style "bar" (le but est de pouvoir prendre son petit dej' dans la cuisine sans pour autant avoir une vraie table).

La partie la plus intéressante, c'est la jonction entre les deux parties.
J'ai décidé de faire une jonction en deux parties, une première partie à 45°, une seconde à 90°, et comme une image vaut mieux qu'un long discours...


La raison est que je voulais que la moulure soit continue, et surtout éviter ce genre ce chose :



Après cette mise en bouche, je dois me remettre à bosser, donc la suite ce soir ou demain :pirat:


[Vu qu'il n'y a pas de réponse, j'édite directement ce post]


Donc voici la suite :

Un ami m'a donné un bon conseil quand je lui ait parlé de cette découpe, il m'a dit : "Fais d'abord la partie compliquée, l'autre c'est juste un coin à découper".
Et donc, je l'ai écouté !

La partie compliquée, c'est celle de droite sur le schéma.


Pour cette découpe, l'idéal doit être la défonceuse, avec la bonne mèche et surtout le gabarit qui va avec, Festool propose cette option, Veritas aussi, mais les tarifs sont, pour moi, rédhibitoires vu la fréquence de ce genre d'opération.

L'autre solution qui est pratiquement aussi bien, c'est la scie sur table inclinable, où on passe le PdT sur le chant, vu la profondeur d'un PdT (60 à 70 cm), c'est largement jouable.

Je n'ai ni l'un, ni l'autre (même pas un petit module CMS pour la TS, hein père Noël ! santa ), donc je m'adapte.


J'aurais pu faire comme ça :


Mais j'ai fait comme ça :


Pour deux raisons, tout d'abord, je suis jaloux de ceux possédant une scie sur table, j'ai donc voulu faire comme eux lol!
Mais la raison officielle c'est que, la scie sauteuse, j'aime pas, et la scie circulaire, fais des découpes circulaires quand ça ne traverse pas, sauf à l'utiliser à 90° de l'usage normal (comme une scie sur table quoi).

Donc là j'ai une découpe nickel en peu d'étapes.

Je vous remontre l'installation, avec notamment le niveau à bulle, qui me sert pas à vérifier l'aplomb par rapport au sol, mais plutôt par rapport à la surface de l'établi (et donc à régler les serres-joint) :




La coupe à 45° :


Le résultat de la première découpe, et le tracé de la seconde :


Pour la seconde, j'ai du caler un peu mieux le rail car il avait tendance à basculer en arrière avec le poids de la scie :


Et la découpe :



Puis on repose (enfin) le PdT correctement sur l'établi pour la découpe suivante Very Happy

Pour cette découpe, j'ai aussi repositionné une cale, mais cette fois uniquement pour arrêter la scie pile au bon endroit :


Que j'ai réglé comme ça, la scie possède une encoche qui a PILE la taille de l'épaisseur de mon équerre (j'ai d'ailleurs choisi cette scie circulaire sur ce seul critère Razz ) :


Ca n'était pas terrible pour prendre la photo, mais pour placer la cale, j'avais les doigts qui plaquaient l'équerre contre le bois.


Découpage à la scie sauteuse comme pour l'insert de la plaque, mais en faisant gaffe à laisser le bout en quart de rond pour surtout ne pas "bouffer" la partie à garder du PdT, puis au ciseau à bois :


Vous remarquerez que la découpe n'est pas belle, mais je ne me rapelle plus pourquoi (probablement un excès d'optimisme à la scie sauteuse).


Rendez-vous plus tard pour la suite ! cheers

diom
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Banlieue Toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  diom le Jeu 2 Fév 2012 - 14:07

Bonjour, voici la suite du [JOUR 4], en espérant que certains suivent mon reportage Smile

La partie déjà découpée sera soutenue par un caisson d'angle suédois, et pour la seconde partie, ce sera des vis à 45° qui serviront à raccorder la seconde partie (que nous allons découper maintenant) au meuble et à la première partie du PdT, ainsi qu'un pied de bar.


Aujourd'hui, je ne retiendrais pas cette solution pour la simple et bonne raison qu'il existe des quincailleries (assez chère) pour relier deux PdT ensemble de façon invisible (sauf par le dessous), mais bon, ça l'a quand même fait !

Tout d'abord, je perce les trous à peu près à 45° via le dessus du caisson :



Ce qui donne une vis qui dépasse de ça :





Et pensez, si comme moi vous avez d'abord tenté de faire les trous par le dessous (l'intérieur du caisson), à marquer les "bons" trous


On retire la vis, et on reporte l'autre partie du rectangle sur la partie à découper (2 triangles rectangles complémentaires forment... un rectangle !)


Et on découpe !


Puis on assemble


Ensuite, pour que la jonction soit la plus régulière possible, mon père au-dessus m'indiquait où serrer plus fort, et où desserrer les vis


Mon problème est que le PdT, après l'avoir stocké 2/3 semaines dans l'appartement avant de trop le travailler (pour éviter qu'il ne se fende malgré la finesse des lattes), s'est incurvé, donc la jonction n'est pas parfaite.

J'ai décidé de laisser travailler le PdT 2/3 mois avant de le poncer à la ponceuse à bande pour égaliser cette partie, qu'en pensez-vous ?


Et on met à mesure :


Et vu que c'est le genre d'étape où vaut mieux ne pas se rater, un petit serre-joint ne fait pas de mal :


Et après un ponçage très fin et un petit huilage, voici le résultat (on voit le désafleur sur la seconde photo)




Vous remarquerez que le "pied de bar" n'est pas encore là Very Happy


Je n'ai pas pris en photo les 2 découpes à 45°, mais rien de bien compliqué, en revanche, je trouvais que la "flèche" était trop grande (cf. photo1), j'ai donc découpé un peu l'arête du milieu (photo 2).

Photo 1:


Photo 2:


Vous remarquerez aussi que le pied style bar a remplacé avantageusement ça :clown:



Et pour le réglage aussi bien de la hauteur du pied de bar que de celle de la cale, la règle de maçon qui permet de voir si les deux PdT sont bien alignés et si on ne force pas sur les vis à 45°



Et voila la cuisine pratiquement finie cheers (il reste surtout les moulures à faire, mais je n'avais pas la fraise 1/4 de rond) :
Le petit parement vendu avec le meuble a été retiré.






Si vous avez des questions (ou des remarques), je me ferais un plaisir de les recevoir ainsi que d'y répondre !

diom
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Banlieue Toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  JeanPierre le Jeu 2 Fév 2012 - 14:50

Chapeau!!
C'est maman qui doit être contente!
Voilà une bonne utilisation de la TS55.
Je retiens l'idée des serre-joints au sol.
Amicalement
Jean-Pierre

JeanPierre
complétement accro
complétement accro

Messages : 1477
Points : 2595
Date d'inscription : 19/11/2011
Age : 65
Localisation : 34000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  diom le Jeu 2 Fév 2012 - 14:59

JeanPierre a écrit:Chapeau!!
C'est maman qui doit être contente!
Voilà une bonne utilisation de la TS55.
Je retiens l'idée des serre-joints au sol.
Amicalement
Jean-Pierre


Oui, elle est plutôt contente, et soulagée que ce soit fini Very Happy

Concernant les serres joint au sol (tu parle bien de la découpe sur la tranche de mon "établi" ?), combinés avec les deux serres joint qui le tenaient en haut, c'était vraiment super stable, et en plus mon établi faisait office de martyr Very Happy

diom
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Banlieue Toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  endy91 le Jeu 2 Fév 2012 - 15:07

Je me fais l'écho de JeanPierre pour les félicatations.
- Utilisation très astucieuse de la TS55 pour remplacer le gabarit plan de travail, et ce de façon très précise : le résultat est nickel.
- L'utilisation des serres-joints en opposition pour se faire des supports pour la planche maintenue verticalement : très très bonne idée à reprendre.

Bref, ce compte rendu a inspiré des gens, et me donne des idées pour mes prochains projets et notamment celui de réfection de ma cuisine (même si ça va attendre encore quelques années).

endy91
très actif
très actif

Messages : 221
Points : 541
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  diom le Jeu 2 Fév 2012 - 15:29

endy91 a écrit:Je me fais l'écho de JeanPierre pour les félicatations.
- Utilisation très astucieuse de la TS55 pour remplacer le gabarit plan de travail, et ce de façon très précise : le résultat est nickel.
- L'utilisation des serres-joints en opposition pour se faire des supports pour la planche maintenue verticalement : très très bonne idée à reprendre.

Bref, ce compte rendu a inspiré des gens, et me donne des idées pour mes prochains projets et notamment celui de réfection de ma cuisine (même si ça va attendre encore quelques années).


Merci à vous deux pour ces compliments, c'est toujours agréable Very Happy

Et quand on a pas de pétrole les bons outils, on a des idées Wink (on a pas le choix de toute façon)

La TS 55 est tellement "facile" d'utilisation, que ce n'est pas dur de s'adapter, et c'est donc très agréable à utiliser.


Le reportage n'est pas tout à fait fini, il manque les moulures et deux parements, dont 1 qui me donnera l'occasion de vous présenter mon dernier bricolage, un système de serrage à sangle ! (le teasing est-il bon ? Razz )

diom
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Banlieue Toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  meles le Jeu 2 Fév 2012 - 15:43

C'est du beau boulot !

Pour les outils, j'en ai reconnu beaucoup (serre joints, scie sauteuse, visseuse) de chez lideul !
Pour l'établi, serait un modèle du style de celui de nicolas de copains des copeaux ?

Pour les serre joint avec mors retrounés, je garde aussi l'idée.

Pour ta découpe de l'angle de l'assemblage du plan de travail, ton alignement avec l'equerre sur la marque du capotage de la TS55, c'est lame sortie en entier, je suppose ?

Pour serrer les deux plans de travail ensemble, il y avait aussi la possibilité de défoncer dessous pour loger ce type d'accrochage (http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/2-raccords-de-plan-de-travail-en-acier-65-mm-e22314) (qui sont d'ailleurs pas bien compliquer à fabriquer avec une scie cloche et de la tige filetée, mais le jeu en vaut il la chandelle):

Cordialement

meles
Admin
Admin

Messages : 7191
Points : 13968
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  guillaume22 le Jeu 2 Fév 2012 - 15:59

Salut Diom très beaux boulot, je vais retenir également l'idée des serres joints inversés pour le maintient, très bonne idée, je retiens aussi l'utilisation des serre joint sur la partie haute de la règle, je n'y avais pas du tout pensé c'est bien trouvé, on passe souvent à coté de trucs tout bête mais qui peuvent rendre de grands services au final.
Je possède une lame 12 dents pour ma ts55, la 24 dents dont tu t'es servie est-elle bien pour le bois épais ?
Beau petit reportage et bien détaillé, chose qui manque un peu dans mes sujets (les détailles) Rolling Eyes .
Amicalement guillaume.

guillaume22
complétement accro
complétement accro

Messages : 1641
Points : 4256
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 33
Localisation : bretagne, côtes d'armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  diom le Jeu 2 Fév 2012 - 16:07

meles a écrit:C'est du beau boulot !

Merci bien cheers

meles a écrit:
Pour les outils, j'en ai reconnu beaucoup (serre joints, scie sauteuse, visseuse) de chez lideul !
Pour l'établi, serait un modèle du style de celui de nicolas de copains des copeaux ?

Quasiment tout juste ! Sauf pour la visseuse, qui est une Metabo.
Concernant l'établi c'est un espèce d'établi lourd, peu pratique, et surtout beaucoup trop vite fait que je compte remplacer ASAP (mais le ASAP ce sera pas demain malheureusement) par un genre de meuble de rangement/établi autour de la pièce détachée Festool : MFT/3-LP


meles a écrit:
Pour les serre joint avec mors retrounés, je garde aussi l'idée.

Pour ta découpe de l'angle de l'assemblage du plan de travail, ton alignement avec l'equerre sur la marque du capotage de la TS55, c'est lame sortie en entier, je suppose ?

Oui, en effet, les repères s'endentent profondeur de coupe réglée sur le maximum et avec rail de guidage; dixit la doc.

meles a écrit:
Pour serrer les deux plans de travail ensemble, il y avait aussi la possibilité de défoncer dessous pour loger ce type d'accrochage (http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/2-raccords-de-plan-de-travail-en-acier-65-mm-e22314) (qui sont d'ailleurs pas bien compliquer à fabriquer avec une scie cloche et de la tige filetée, mais le jeu en vaut il la chandelle):

Comme je l'expliquait plus haut, c'est cela que j'appelais "quincaillerie", que je pensait bien plus cher, et que j'utiliserais probablement la prochaine fois.

Mais dans mon cas, vu qu'il fallait de toute façon que le PdT soit vissé au caisson, ça aurait peut-être fait double emploi, et il aurait fallu repérer ces éléments avant de visser.

En revanche, si j'avais été seul, cela aurait été plus simple pour "doser" la force de vissage peut-être.

meles a écrit:
Cordialement

Damien

diom
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Banlieue Toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  diom le Jeu 2 Fév 2012 - 16:12

guillaume22 a écrit:Salut Diom très beaux boulot, je vais retenir également l'idée des serres joints inversés pour le maintient, très bonne idée, je retiens aussi l'utilisation des serre joint sur la partie haute de la règle, je n'y avais pas du tout pensé c'est bien trouvé, on passe souvent à coté de trucs tout bête mais qui peuvent rendre de grands services au final.
Je possède une lame 12 dents pour ma ts55, la 24 dents dont tu t'es servie est-elle bien pour le bois épais ?
Beau petit reportage et bien détaillé, chose qui manque un peu dans mes sujets (les détailles) Rolling Eyes .
Amicalement guillaume.

Merci bien Smile

Pour les détails, il faut bien doser, car on arrive vite à faire quelque chose de lourd à lire, c'est un subtil dosage. Pourtant j'ai plutôt tendance à être "lourd" d'après mes proches lol!


Concernant la 12 dents, ils voulaient me l'offrir lors de l'achat de la Festool, mais j'ai préféré une 24 (même si sur la facture ce sont des serres-joint et des pare-éclats verts qui sont noté, la 24 est à part).
En fait n'ayant pas de rabot/dégau, je n'achète pour l'instant que du bois déjà raboté, et donc je ne fais que des coupes "de finition", et aucun délignage de plateau, j'espère que ça changera !

La 24 dents permet de découper sans efforts (rien à voir avec la 48), dans une grande épaisseur, et avec un état de surface vraiment propre (à savoir qu'elle est presque neuve).

J'en arrive à n'utiliser la 48 dents que sur des panneaux dérivés, je pense que la 24 est un bon investissement pour quelqu'un dans mon cas.

diom
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Banlieue Toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  Nayls le Jeu 2 Fév 2012 - 16:49

bonjour
super boulot plein d'astuces et de bonne idées bravo !!!
encore une mOman heureuse cette semaine ...
super reportage bien détaillé
A+

Nayls
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 562
Points : 1433
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 30
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  diom le Mar 7 Fév 2012 - 12:26

Bonjour,

La cuisine vit, et c'est très agréable à voir, l'autre chose agréable, ce sont les compliments des personnes voyant la cuisine (surtout les voisins).

Les moulures quart de rond sont faites, et avec elles le traitement des champs moulurés, et ça fais vraiment plus fini (au niveau du "bar") que les photos que j'ai pu vous montrer jusqu'alors, malheureusement je n'ai aucune photos de cette cuisine finie, vivante (,et en bordel... ! Very Happy ).


En revanche, j'ai pu aussi fignoler certaines choses, notamment ce que j'appelle les "parements", ici il y en a 3, 2 qui sont assez simples à mettre en œuvre, vous verrez sur les photos, surtout les dernières, qu'il y en a un premier à droite du lave-vaisselle, et un second à droite du meuble du four.

Pour le troisième, la seule photo "avant" que j'ai pu trouver, ne montre pas grand chose, vous verrez qu'il manque le coin supérieur


Vu que c'est un caisson d'angle, cette partie n'est normalement pas visible, mais ici... si ! Smile


Ce parement n'est pas très compliqué à mettre en œuvre, il s'agit de trouver une chute de mélaminé de la bonne épaisseur, avec un chant de chaque côté d'une arête (sur deux côtés adjacents), et de la couper aux bonnes dimensions.

Arrêtez-moi si dis une bêtise, mais suivant la qualité de la couche de mélamine, on trouve du 18, ou du 19mm (meilleure qualité car mélamine plus épaisse), et si vous souhaitez "monter" en robustesse, il vaut mieux se tourner vers de l'agglo que vous plaquez d'une feuille de stratifié (avec de la colle néoprène) mais on s'éloigne.


Le plus intéressant ici, c'est l'assemblage, bien que l'assemblage en lui-même ne soit pas d'un palpitant extrême (lamelles et colle blanche), c'est le serrage qui est un peu plus sympa.

En effet, je n'ai pas de serre-joints assez grands, chose à laquelle je compte remédier tout de même... mais ayant une moto et une remorque, j'avais des sangles (même si au final, par peur de disloquer le meuble déjà monté, j'ai préféré utiliser des sangles classiques et non à cliquet).

Je me suis donc inspiré d'un dispositif vendu fort cher par une marque fort connue, que j'ai un peu amélioré pour mon usage, et qui surtout, m'a permis de me familiariser avec un nouvel outil, la lamelleuse !


Voici quelques photos, de piètre qualité, du serrage du parement :


Ne vous en faites pas, en réalité, le plan de travail est loin d'être aussi chargé Razz




Et une fois le parement en place (vous remarquerez que sur cette photo, les moulures n'étaient pas encore faites) :


Si vous voulez plus de détails sur ce dispositif de serrage, surtout fait pour serrer d'équerre des caissons, j'en posterais (mais où ? ici ou dans une section spéciale ?).

Voilà, la cuisine est finie, ça aura pris au moins 3 week-ends (entre 8 et 12h par week-end), mais le résultat est là, j'en suis assez content.

J'essaierais de poster des photos d'ici quelque temps de la cuisine complètement finie. Mais pas tout de suite, j'ai envie de passer un week-end chez moi un peu Smile

diom
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Banlieue Toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  James17 le Jeu 21 Fév 2013 - 8:27

Je viens de découvrir ce reportage, que je trouve plein de bonnes idées.
À adopter sans modération !
Merci et vive le faux rhum
À+
Fred

James17
complétement accro
complétement accro

Messages : 880
Points : 2021
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 49
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  FredM le Jeu 21 Fév 2013 - 10:43

bonjour, tout comme James 17, je decouvre ce reportage et il est super... Félicitations !!!( et si toi tu trouves que tu vas trop dans les détails, ne lis pas mes fils !!! il va falloir que j'apprenne à aller plus à l'essentiel !!)

par contre j'avoue ne pas avoir compris le principe du serrage avec les vis pour le bon contact des deux coté du L....

Cordialement,
Fred M

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2223
Points : 5316
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  diom le Dim 5 Mai 2013 - 14:10

Fred M a écrit:bonjour, tout comme James 17, je decouvre ce reportage et il est super... Félicitations !!!( et si toi tu trouves que tu vas trop dans les détails, ne lis pas mes fils !!! il va falloir que j'apprenne à aller plus à l'essentiel !!)

par contre j'avoue ne pas avoir compris le principe du serrage avec les vis pour le bon contact des deux coté du L....

Cordialement,
Fred M

Désolé de ce déterrage mais je n'avais pas vu la question de Fred, pour le serrage avec les vis, c'était juste pour solidariser le plan de travail avec le caisson, et je serrais avec l'assistance de mon père au dessus qui me disait quand j’étais à fleur.

diom
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 01/11/2011
Localisation : Banlieue Toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Plans de travail de cuisine

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum