-11%
Le deal à ne pas rater :
Réduction -34% sur la caméra sport DJI Osmo Action
249.99 € 279.99 €
Voir le deal
-87%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
19.20 € 149.99 €
Voir le deal

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens - Page 2 Empty Re: Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens

Message  Michmich70 le Ven 07 Fév 2020, 13:46

Bonjour,
Effectivement je connais, je suis abonné depuis plus d'un an. C'est excellent! Si après avoir tout visionné on ne sait toujours pas comment c'est fabriqué, inutile d'aller plus loin… Merci de l'avoir mentionné, cela permettra aux autres spectateurs d'en apprendre davantage. Ce W-E les petits enfants sont là… l'atelier restera fermé à double tour, car les petites mains d'enfants curieux, c'est fragiles….
Michmich70
Michmich70
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 40
Points : 57
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 64
Localisation : Haute Saône quelque part entre Vesoul et Belfort

Revenir en haut Aller en bas

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens - Page 2 Empty Re: Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens

Message  niaproun le Ven 07 Fév 2020, 14:47

meles a écrit:Salut Michmich, je supposes que tu connais mais au cas ou :

https://www.youtube.com/user/EngelsCoachShop/videos

C'est pas la même echelle Very Happy

Ave
très intéressant
Habitant une maison ancienne qui était un atelier de charron (jusqu'après-guerre) ces videos sont très parlantes.
Par contre une chose m'étonne ces roues de chariot traditionnels US semblent être droites et ne pas avoir d'angle de carossage ni d'écuanteur.
Ce qui necessite donc des roues plus fortes et partant bien plus lourdes, mais plus simples à réaliser.
Ils avaient du opter pour une solution basique mais simple à maintenir où que l'on soit.

Dans la cour, j'ai encore la roue de pierre qui servait à brider la roue au moment du cerclage et à faire rentrer les rais dans le moyeu en conservant l'angle d'écuanteur voulu. comme cette roue de pierre fait 2,5 m et 30/40 cm d'épais doit peser, à visto de nas, dans les 3,5 à 4 tonnes, j'ai donc construit le revétement de pavés, autour sans la déplacer What a Face
niaproun
niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 4379
Points : 8275
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 69
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens - Page 2 Empty Re: Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens

Message  fazer le Ven 07 Fév 2020, 19:36

Salut
Niaproum serais t'il possible d'avoir une photo de la roue en pierre  Very Happy
fazer
fazer
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 469
Points : 668
Date d'inscription : 14/06/2010
Age : 63
Localisation : Haute - Saône

Revenir en haut Aller en bas

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens - Page 2 Empty Re: Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens

Message  niaproun le Sam 08 Fév 2020, 11:07

fazer a écrit:Salut
Niaproum serais t'il possible d'avoir une photo de la roue en pierre  Very Happy
Ave
Avec environ 30cm de profondeur, il était techniquement et esthétiquement difficile de la supprimer, je l'ai donc intégrée dans le pavage.

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens - Page 2 Dsc_0010

le nettoyage des pavés est une opération de printemps Very Happy
niaproun
niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 4379
Points : 8275
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 69
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens - Page 2 Empty Re: Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens

Message  Michmich70 le Lun 10 Fév 2020, 10:30

@ niaproun,
Et les autres…
J'ai profité du W-E pour regarder à nouveau certaines des vidéos de fabrication des roues proposées par "EngelCoachShop". Puis, cherché dans ma documentation des références de valeur d'angle de carrossage et d'écuanteur.
Voici une partie du texte exact définissant ces angles (avec leur nomination d'époque) copié sur le livre "L'art pratique du CHARRON-FORGERON", chapitre démonstration de la roue.

Extrait:

"dans la planche 3, nous avons un essieu de 56mm à la fusée qui correspond généralement à la grosseur du corps; le carrossage de cette fusée est de 65 mm par mètre, la roue a donc par conséquent 65 mm par mètre de devers; le rais portant à terre doit être vertical c'est à dire que la roue ayant 1 m 500 de hauteur, le devers est de 1,500 x 65 divisé par 100, ce qui donne 97 mm,50, soit 48 mm, 75 que l'on devra donner d'écuanteur aux rais lorsque la roue est ferrée…

Avec les dimensions données par ce texte il est facile de calculer l'angle de carrossage:

En partant d'un triangle rectangle, on a tangente de l'angle aigu = 65mm (côté opposé) divisé par 1000 mm (côté adjacent) = 0,065 ce qui donne un angle de 3°,71.

Puis celle de l'écuanteur:

Commençons par déterminer les valeurs de calcul: 1500 mm divisé par 2= 750 mm pour un devers de 48mm, 75 annoncé dans le texte.
En partant d'un triangle rectangle, on a tangente de l'angle aigu = 48 mm, 75 divisé par 750 mm= 0,065 ce qui donne un angle identique de 3° 71

Je crains fort que ces valeurs d'angle ne soient pas réellement perceptible à l'œil nu. Il est possible que les machines servant à réaliser les roue soient directement réglées sur ces angles de base et que l'écuanteur se fasse sans même que nous nous en rendions compte. Le biseau (destiné à assurer un contact sur toute la largeur de la jante) étant ensuite donné lors du ponçage final de l'extérieur de la jante.
J'ai ensuite vérifié la valeur de ces angles sur les différents graphiques explicatifs dont je dispose. Leur valeur est largement exagérée, sans aucun doute dans le but didactique de les rendre davantage visibles ce qui donne une impression trompeuse vis à vis de la réalité.

J'espère que cela répond à ton interrogation.
Michmich70
Michmich70
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 40
Points : 57
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 64
Localisation : Haute Saône quelque part entre Vesoul et Belfort

Revenir en haut Aller en bas

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens - Page 2 Empty Re: Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens

Message  niaproun le Lun 10 Fév 2020, 18:21

Ave
Oui, bien sur.
j'ai eu une videao copiée depuis un film 8mm trourné chez moi en 1960, derniere année ou le charronà exercé.
Sur ce site Le travail du charron et sur la derniere image (assez mauvaise) on voit
La roue en bois était posée sur des petits trétaux (sellettes) et on devine une tige qui traverse le moyeu avec un écrou au dessus.
L'angle d'écuanteur, même léger fait que le moyeu est un peu au dessus du plan du bandage.
Lorsque le bandage se rétracte il enfonce les rais et a tendance à faire monter le moyeu, cette tige, réglable par l'écrou est fixée à la pierre (sur la photo de la mienne c'est l'anneau qui est au milieu) il est donc possible de limiter la "montée" du moyeu et donc l'écuanteur en obligeant les rais à s'enfoncer plutôt que de soulever le moyeu.
Il fallait donc une pierre solide, très lourde et parfaitement plane, d'ailleurs je m'en sers comme d'un marbre (même si c'est du calcaire Very Happy ) quand j'ai besoin d'un grand plan de référence.
Ce que je ne vois pas dans ces roues actuelles c'est cet ajustement de l'angle par la lilmitation du déplacement du moyeu.
Ceci était utilisé pour faire des roues légéres très solides, typiques des voitures et caléches, pour les roues dites de charge on privilegiait des rais plus forts et droits. Les charges et les conditions de roulage de l'ouest américain ont du pousser à ces roues droites.
Dans une roue en bois le rais qui travaille doit être vertical au point d'appui au sol, alors par exemple que pour une roue de vélo le moyeu est supendu au rayon vertical, dailleurs on régle les rayons en les vissant par l'intérieur. Un rayon unique ne tient sur la jante que si il est pendu vertical.
Bon, je cesse cette digression et excuse moi de polluer ton fil.
niaproun
niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 4379
Points : 8275
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 69
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens - Page 2 Empty Re: Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens

Message  Michmich70 le Lun 10 Fév 2020, 19:44

Cela n'a rien pollué du tout. je suis loin de tout savoir sur le sujet et tout apport ou question est le bienvenu.
Il faut savoir que de la théorie à la pratique il y a tout un monde et sans doute bien des Charrons de village travaillaient d'une manière empirique en bénéficiant de l'expérience de ceux qui l'avaient précédé. D'où des angles d'écuantages  qui peuvent paraître exagérés mais étaient néanmoins efficace dans le type de routes et chemins rencontrés localement, alors qu'en ville il y avait déjà une recherche du beau et allégé.
Michmich70
Michmich70
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 40
Points : 57
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 64
Localisation : Haute Saône quelque part entre Vesoul et Belfort

Revenir en haut Aller en bas

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens - Page 2 Empty Re: Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens

Message  Michmich70 le Mar 11 Fév 2020, 11:18

Bonjour à tous,
Après avoir terminé de monter les ranchers avants, arrières et centraux sur les Epars et le sommier, la prochaine étape était de les rendre solidaire par l’intermédiaire des longerons de ridelles… remarquez sur le montage supérieur, en haut à gauche la mortaise dans le rancher est mal taillé, puisqu'il devrait être à 2 mm du bord extérieur.

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens - Page 2 Img_5121


C’est un montage assez compliqué puisque si les 2 ranchers arrières strictement verticaux ne présente qu’une inclinaison verticale, les deux autres séries (centrales et avants) sont elles, inclinée vers l’extérieur et vers l’avant (et pas du même angle vers l’avant tant qu’à faire). Travail délicat, d’autant que la lime à épaissir n’existe toujours pas. Il faut donc avancer prudemment dans l’usinage.
Après bien des pauses, histoire de se désénerver un peu, voici le résultat. Il n’est pas entièrement satisfaisant puisque certains assemblages ne sont pas assez serrés à mon goût. Toutefois, les ranchers une fois chevillés à force (perçage en deux fois, légèrement décentré pour le tenon) sur Epars et sommier, plus rien n’y paraîtra. Les longerons de ridelles seront eux Boulonné sur l’extrémité supérieure des Ranchers.

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens - Page 2 Img_5122


Voici l’occasion de parler du ferraillage de ce tombereau. Les boulons seront usinés et filetés par moi-même. Je fabriquerai aussi, les pattes d’attache et les écrous carrés…
Comme je ne dispose pas de l’outillage nécessaire pour usiner correctement de l’acier, le métal sera du laiton que je peindrai afin  de simuler le fer de forge normalement usité.

A bientôt...
Michmich70
Michmich70
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 40
Points : 57
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 64
Localisation : Haute Saône quelque part entre Vesoul et Belfort

Revenir en haut Aller en bas

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens - Page 2 Empty Re: Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens

Message  azbloc le Ven 20 Mar 2020, 18:12

voila une saine occupation par les temps qui coure!!
bravo pour le travail de précision, j'ai aussi une chaise pour suivre l'avancement des travaux. Very Happy
azbloc
azbloc
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 407
Points : 417
Date d'inscription : 30/03/2018
Age : 51
Localisation : Alpes-Maritimes

http://buspirit.org/forum/index.php   http://alarme.asso.fr/foru

Revenir en haut Aller en bas

Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens - Page 2 Empty Re: Des Maquettes de véhicules hippomobiles anciens

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum