etude d'une CNC N°3

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Totem le Sam 27 Oct 2012 - 16:34

Salut,

Bien sur que si qu'on peut mettre des vis au pas de 10 sur des moteurs de 4.2a, largement même!
Regardes dans le commerce, Isel, BZT, Makko... Tous en pas de 10 sur X et Y avec des tels moteurs, et ça marche bien! Je ne parlerais même pas de la machine de David (encore que, regarde ce qu'il a fait dans l'alu avec ces vis!), mais de celle d'éric, une série bien plus lourde en acier, et pourtant niveau couple, ça suffit!

++
Lionel

Totem
complétement accro
complétement accro

Messages : 4106
Points : 11007
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 21
Localisation : 67 alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  J-Max.fr le Sam 27 Oct 2012 - 18:36

Salut Lionel,
Tu te retrouverait avec 1.4Nm de couple, c'est quand même pas folichon !
Sur une vis 16x10 ça fait moins de 70daN en sortie.
On conseille sur une CNC bois de ne pas descendre en dessous des 100daN.
Je ne sais pas ce que ça donne avec de l'alu. Peut-être les besoins sont moindres ?
++JM

J-Max.fr
complétement accro
complétement accro

Messages : 3379
Points : 8651
Date d'inscription : 25/04/2012
Localisation : Breizh

http://www.j-max.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Totem le Sam 27 Oct 2012 - 18:52

Salut,

Je ne comprends pas! Le couple ne change pas en fonction du pas de la vis...

Je n'ai jamais lu que l'on conseillait au moins 100daN, perso j'ai plus donc je n'ai pas besoin de me poser la question Razz

Tout ce que je sais, c'est qu'il suffit de regarder la machine de David qui tourne en production en ce moment, avec, si mes souvenirs sont bon, passe de 8 avec une fraise de 10 (ou le contraire) à plus de 2000mm.min, pour se convaincre que c'est suffisant!

++
Lionel

Totem
complétement accro
complétement accro

Messages : 4106
Points : 11007
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 21
Localisation : 67 alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  dh42 le Sam 27 Oct 2012 - 19:00

Passe de 11 avec fraise de 8 à 3000 mm/min, et c'est les fraises qui cassent si je prends un nœud (ou une zone plus dure), j'ai du réduire à 2 passes de 5.5mm avance à 4000 pour que ma fraise fasse ses 30 pièces.

D'autre part, l'autre jour je me suis fait piéger, comme je n'arrête pas la machine pour y faire des bidouilles dessus, je dois suivre les mouvements du portique pour percer ou fixer quelque chose dessus, comme la Webcam, ou les protections pour les vis (super pratique à faire Laughing) et lors d'un retour du portique à 3000 mm/min, ça m'a coincé une barre d'acier de 5mm d'ep, 20mm de large entre le portique et le bâtis de la perceuse à colonne ; ça à plié la barre comme une m** et il n'y a pas eu la moindre perte de pas ... (mais j'ai fais un peu d'huile, car les doigts sont passés fin What a Face )

++
David

_________________

Traduction Française de CamBam et de sa documentation.

dh42
Admin
Admin

Messages : 12415
Points : 25143
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 53
Localisation : Près de St Etienne (42)

http://dh42.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  garthphil le Dim 28 Oct 2012 - 9:53

salut
j'essaye de mettre des photos cette après midi (il y en à qu'une en première page)
pour les vis ceux sont des vis à billes bien entendu
pour les accouplements pour l'instant ,ceux juste un rond alu percé
l'alignement des tiges filetés de 10 au pas de 1.5 en inaox que j'ai pour le moment ont été àligné en contre percage j'ai un roulement d'un coté , et du coté moteur , c'est juste l'accouplement , ( je pensais y rajouter un roulement ) et l'ecrou de translation et reglé pour donner un alignement souple ( avant montage des moteurs) .
cela est valable pour les 3 axes .
mais je comprend que ma conception à plein de defaut surtout au niveau des guidages je me tate meme pour me faire une cnc type Jgro vite fait qui me premettrait de fraiser peut etre plus vite et d'assimiler les logiciels en attendant d'avoir les sous pour faire la cnc N° 4 avec vis a bille et guidage lineaire .

David tu à un lien de ta dernier machine en usinage. merci


Philou

garthphil
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Ordinerf le Dim 28 Oct 2012 - 11:48

Totem, plus tu augmentes le pas de la vis et plus tu augmentes les forces de frottement vu que tu augmentes l'angle de la tangente en chaque point de contact Wink
tu ne va pas avoir besoin du même couple pour une tige filetée en pas de 1mm/tour et une tige de pas 10mm/tour sinon ça serait trop bien, on ferait des boite de vitesse avec des pas différent sans changer la puissance... Very Happy
si tu garde le même angle de tangente alors tu augmentes le diamètre de la tige filetée et dans ce cas tu augmentes aussi le couple, quoi qu'on fasse, le changement de pas oblige à changer le couple...

essaye par toi même tu sentiras bien la différence crois moi...

Garthphil, en augmentant le pas tu réduis d'autant la précision, si ton moteur fait 200 pas/tour et que tu as un pas de 1mm/tour alors à chaque pas moteur tu auras 1/200 mm de déplacement.
hors si tu passe en 10 mm/tour alors tu auras 10/200 mm de déplacement soit 10 fois plus, ce qui veut dire que si ton moteur saute un pas tu réduis de 10 fois ta précision Wink

Ordinerf
Banni
Banni

Messages : 459
Points : 1129
Date d'inscription : 22/02/2012
Localisation : Aube

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Totem le Dim 28 Oct 2012 - 12:06

salut fred,

merci ça j'avais compris, mais JM a dit que le couple changeait en fonction du pas de la vis, désolé c'est pas vrai; il n'y a que le moteur qui donne le couple! (il disait, à propos d'un moteur de 2.8nm, qu'avec une vis de 10 il n'y aurait plus que 1.4nm, or le couple reste toujours la même! ce n'est que la force qui change)

++
Lionel

Totem
complétement accro
complétement accro

Messages : 4106
Points : 11007
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 21
Localisation : 67 alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  J-Max.fr le Dim 28 Oct 2012 - 14:11

Bonjour Smile
Pour être précis, je disais que doubler le pas divise par deux le couple.
J'ai utilisé une image pour que notre ami comprenne mieux.
Je ne suis pas autant dans la mécanique que vous, pardonnez-moi mes écarts peu académiques.
Au final ça ne change pas grand chose. C'est kif-kif avec le même pas et un moteur deux fois moins puissant,
et même pire puisque le rendement est diminué.
Mais essayons de rester au niveau de nos interlocuteurs (c'est plus simple pour moi que de m'élever à votre niveau Wink )

Philou,
Ce n'est qu'un avis personnel, mais ça ne sert pas à grand chose d'essayer de progresser
en allant pas à pas vers une machine de moins en moins médiocre.
Oublie la Jgro, elle va te faire dépenser encore des sous pour une différence pas réellement flagrante.
Pour patienter, révise la tienne et résouds ses défauts avec les moyens du bord.
Déjà tu progressera plus, ensuite ça te permettra d'économiser pour une machine correcte.
Toutes les V1, V2, V18... ne sont que des pertes de temps et d'argent.
Il existe des kits tout à fait corrects pour moins de 1000€. Ça fait des machines dont on peut se contenter un bon moment.
C'est une somme qu'il est possible d'économiser petit à petit sans trop attendre,
et tu l'économisera d'autant plus vite que tu ne gaspillera pas des sous dans des versions intermédiaires insatisfaisantes.
++JM

J-Max.fr
complétement accro
complétement accro

Messages : 3379
Points : 8651
Date d'inscription : 25/04/2012
Localisation : Breizh

http://www.j-max.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  dh42 le Dim 28 Oct 2012 - 14:45

garthphil a écrit:

David tu à un lien de ta dernier machine en usinage. merci


Philou

Salut,

Oui, et même plusieurs Wink

http://www.youtube.com/watch?v=eoXSLE9BQAQ
http://www.youtube.com/watch?v=HMPQ-fJNKq4
http://www.youtube.com/watch?v=verVKbnZlr4
http://www.youtube.com/watch?v=lTJaejjPt68
http://www.youtube.com/watch?v=J2OLatvxAaI
http://www.youtube.com/watch?v=SlLbkS9cJcs
http://www.youtube.com/watch?v=6VZPqdjg9eA
http://www.youtube.com/watch?v=ZFLrd_YJw7o

++
David

_________________

Traduction Française de CamBam et de sa documentation.

dh42
Admin
Admin

Messages : 12415
Points : 25143
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 53
Localisation : Près de St Etienne (42)

http://dh42.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  garthphil le Dim 28 Oct 2012 - 16:12

voilà quelques photos






bon les moteurs et les accouplements ne sont plus les mêmes

philou

garthphil
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Ordinerf le Lun 29 Oct 2012 - 12:06

Garthphil, je n'avais pas vu mais tu as commis la même erreur de guidage sur ton Z, je pensais que tu avait posé ton Z sur la plaque et non sur des barres scratch

DH42, en regardant tes vidéos j'ai pris conscience que beaucoup de programme étaient mal fait, c'est fou le nombre de déplacement dans le vide, d'aller retour inutile et de passe de finission éxécuté pendant l'usinage.
de plus aucun ne passe par l'étape dégrossissage en premier, il y a des temps d'usinage gachés bêtement...

Totem et J-Max, on s'embrouille !!!
pour faire simple si j'augmente le pas et/ou le diamètre j'augmente le couple nécessaire à la rotation de la vis et donc je tire plus sur le moteur ce qui l'oblige à consommer plus et donc à équilibrer par un couple encore plus fort au détriment de sa vitesse et au risque de sauter des pas.
le couple d'un moteur n'est pas fixe mais dépendant de la charge imposée sur son axe jusqu'à un niveau maxi qui bloque l'axe du moteur et très souvent grille le moteur.
le couple donné est celui d'utilisation normal, si on le dépasse le constructeur ne garanti plus les valeurs qu'il donne, d'ailleurs normalement il y a un couple maxi dit aussi couple de blocage à ne jamais atteindre.
ne pas confondre avec le couple à l'arrêt qui lui est normal puisque le moteur est concu pour rester en position si il n'a pas reçu d'ordre de passer d'un pas à un autre.
le couple change y comprit la vitesse de rotation, c'est la puissance qui ne bouge pas Wink

Ordinerf
Banni
Banni

Messages : 459
Points : 1129
Date d'inscription : 22/02/2012
Localisation : Aube

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Totem le Lun 29 Oct 2012 - 18:08

Salut,

non, moi je crois bien que c'est toi qui t'embrouille tout seul!

Contrairement à un moteur asynchrone (ou DC ou tout ce que tu veux), le couple d'un moteur pas à pas reste fixe quelque soit la charge, celui-ci dépend uniquement de trois choses: l'inductance du moteur, la tension d'alimentation et bien sur, l'intensité qui travers son bobinage.

Effectivement le couple requis est plus important avec une vis au pas de 10, mais tant qu'il est inférieur au couple de marche du moteur ce n'est pas un problème, celui ne consommera pas plus, et ira toujours à la même vitesse bien entendu.

En d'autre termes, le driver envoie une puissance électrique qui ne varie pas, si le moteur tourne à vide une partie de cette puissance sera perdue (un moteur à l'arrêt chauffe plus qu'un moteur en marche, ça ne me dit pas que t ne l'as jamais remarqué!), si il tourne à pleine charge il n'y aura pas de pertes, mais dans tous les cas, le couple sur l'arbre reste égale à la puissance électrique que divise la vitesse de rotation.

note: même en cas de perte de pas, la puissance électrique reste stable, et n'aie pas peu de griller le moteur, un moteur bloqué ne chauffe pas plus qu'un moteur à l'arrêt ou à peine (sauf bien sur avec des drivers qui réduisent l'intensité lorsque le moteur est à l'arrêt).

++
Lionel

Totem
complétement accro
complétement accro

Messages : 4106
Points : 11007
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 21
Localisation : 67 alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  ellogo67 le Lun 29 Oct 2012 - 18:27

Ordinerf a écrit:
DH42, en regardant tes vidéos j'ai pris conscience que beaucoup de programme étaient mal fait, c'est fou le nombre de déplacement dans le vide, d'aller retour inutile et de passe de finission éxécuté pendant l'usinage.

Bonsoir tout le monde. Very Happy

Ce n'est pas une histoire de programmes mal faits mais de programmation.
Actuellement, avec tous ces logiciels, il existe des dizaines de méthodes pour le parcours de l'outil.
En ce donnant de la peine et du temps pour optimiser le parcours de l'outil, on arrive à quelque chose qui se rapproche d'un trajet optimal.

J'ai vérifié ceci avec Artcam ; mais des fois on est pressé d'usiner et on ne regarde pas les secondes de perdu dû à des passage à vide.

ellogo67
très actif
très actif

Messages : 304
Points : 514
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 53
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  garthphil le Lun 29 Oct 2012 - 18:58

salut
j'y perds mes pas tongue mais mon couple garde son intensité jesors ok jesuisdehors

sinon pour mon Z oui je les posé sur les barres . J'ai mis les roulements à l'exterieur des barres au lieu de l'interieur c'est cà l'erreur ? sinon je vois pas trop !

autre chose j'aime bien cette conception http://www.cnczone.com/forums/product_announcements_manufacturer_news/72426-cnc_router_frame_parts_full.html
je voudrais copier cette machine avec des profilés de 45x45 et des plaques aciers 10mm d'epais decouper laser et remplacer les guides primatiques par des guides lineaires et vis à billes 1200mm
http://cgi.ebay.fr/3-ballscrews-3-sets-SBR-rails-3sets-BK-BF12-couplers-/130705915721?pt=LH_DefaultDomain_0&hash=item1e6eadff49
quand pensez vous ?

Philou

garthphil
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Totem le Lun 29 Oct 2012 - 19:44

Salut,


j'y perds mes pas tongue mais mon couple garde son intensité ok


lol! bien trouvé!

Pour la conception que tu montres, bien sur, pour usiner du bois c'est parfait, mais ça reste quand même peu rigide, il y a moyen de faire mieux pour le même prix avec des profilés acier, par contre, les 45² c'est un confort indéniable pour le montage, un vrai jeu de construction pour enfant Very Happy

Il y a quand même un truc qui va pas, c'est l'absence de renfort latéral, les deux plaques montantes peuvent se plier assez facilement... Mais à ce sujet je laisse parler Ordinerf, il est bien plus doué que moi pour critiquer.

Juste un truc au passage, les flancs et ces fameuses plaques sont évidées, à moins que tu n'aie de contrainte de poids, il vaut mieux les laisser pleins, de toute façon, ton laseriste va mettre les chutes du milieu à la benne donc ça te reviendra au même prix.

++
Lionel

Totem
complétement accro
complétement accro

Messages : 4106
Points : 11007
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 21
Localisation : 67 alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  garthphil le Lun 29 Oct 2012 - 21:20

et quel type de cnc je pourrai faire avec des glissieres de 300/800/1300
tu as des liens lionel
pour moi le probleme des profilés acier c'est l"etat de surface , je sais pas si ils sont plat , c'est brut , non ?

Philou

garthphil
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 49
Points : 145
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Totem le Lun 29 Oct 2012 - 22:02

Salut,

en fait tu peux demander la longueur que tu veux au vendeur, tu n'est pas obligé de prendre 300, 800 et 1300. Tu lui envoies un mail avec ce qu'il te faut (vis+rails assortis) et il te crées un annonce sur ebay exprès pour toi avec ce que tu lui as demandé, c'est pour cela qu'il y a tellement de dimensions différentes qui traînent sur le site!

Les tubes acier (carrés ou rectangulaires) sont assez droits, pas pire que du 45² en tout cas. Mais comme dit, c'est un boulot plus important (et c'est plus délicat d'arriver à quelque chose de précis)

Non je n'ai pas de lien, mais si perso j'avais à faire une machine de ce genre, je ferais un portique 'à plat' comme la BZT des vidéos de david, c'est à dire, les rails sont nettement au dessus de la table et non en dessous, ils peuvent reposer sur un solide bâti, ainsi le portique est au niveau des rails, moins de porte à faux, et pas besoin de renforts sur les montants, puisqu'il n'y a plus de montants du tout.

++
Lionel

Totem
complétement accro
complétement accro

Messages : 4106
Points : 11007
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 21
Localisation : 67 alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Ordinerf le Mar 30 Oct 2012 - 12:19

Totem a écrit:Contrairement à un moteur asynchrone (ou DC ou tout ce que tu veux), le couple d'un moteur pas à pas reste fixe quelque soit la charge, celui-ci dépend uniquement de trois choses: l'inductance du moteur, la tension d'alimentation et bien sur, l'intensité qui travers son bobinage.
Je ne confond en rien bien au contraire Wink
un moteur pas à pas est comme tous les moteurs à la différence qu'il a une fréquence de rotation plus basse qu'il ne peut réellement encaissé.
en faite un moteur pas à pas est un moteur classique qu'on ne cesse de démarrer et d'arrêter à chaque pas.
entre les pas il subit les mêmes phénomène qu'un moteur classique et si on charge son axe d'un effort trop important alors le moteur pas à pas réagit comme un moteur classique et peut finir par se bloquer, ce qu'on reconnait par un pas qui a sauté.
de plus le couple ne reste JAMAIS fixe déjà parce qu'il est directement lié à la fréquence, il suffit de regarder les courbes d'un moteur pas à pas pour se rendre compte que plus la vitesse de rotation est grande et plus son couple diminue ce qui est tout à fait normal vu qu'il suit les règles d'un moteur classique.
on peut faire un moteur pas à pas avec un moteur classique, il suffit juste de "cadencé" le passage d'un pôle à un autre tout simplement, plus on met de pôle et plus on a de pas !!!
bien évidemment l'inverse est possible, on utilise un moteur pas à pas en moteur classique...
il ne faut pas confondre sa vitesse de rotation avec la fréquence des pas, la fréquence des pas est juste liée à la fréquence des informations envoyées mais pas à la fréquence de rotation du moteur, l'idéal est quand le moteur va plus vite que la fréquence envoyée mais il peut aller aussi vite voir moins vite et dans ce cas la fréquence envoyée est en avance sur la vitesse de rotation du moteur et des pas saute !!!
en cnc amateur on utilise le système à circuit ouvert c'est à dire que le pc envois l'info à la carte qui envois le courant au moteur mais le pc ni la carte ne savent si le moteur à avancer d'un pas, en faite on fonctionne à l'aveugle et donc on subit le saut de pas.
avec le système en boucle le pc envois l'info à la carte qui envois le courant au moteur qui envois sa position au pc et tant que le pc n'a pas la preuve que le moteur à bien avancer d'un pas et bien il ne se passe plus rien, de la en fonction de paramètre programmé on peut définir un temps d'attente et ainsi demander au pc d'agir en fonction de ce temps d'attente, soit en éxécutant une alerte ou soit en attendant que le pas se fasse.
une chose est certaine c'est que dans les deux cas la vitesse de passage d'un pas à un autre est directement lié à la charge sur l'axe du moteur, si on le bloque il ne se passera rien sauf que l'ampérage va grimper en flêche, sa puissance électrique va donc grimper aussi, sa puissance calorifique aussi mais sa puissance mécanique sera nullle.

Totem a écrit:Effectivement le couple requis est plus important avec une vis au pas de 10, mais tant qu'il est inférieur au couple de marche du moteur ce n'est pas un problème, celui ne consommera pas plus, et ira toujours à la même vitesse bien entendu.
oui mais parce que la fréquence de rotation du moteur est supèrieur à celle souhaitée et donc envoyée par le pc.
en faite le pc va passer sont temps à dire au moteur "vas y fait un pas, stop attend, vas y fait un pas, stop attend, etc..."
si on gère les pas à la source même c'est à dire au moteur alors on aura une plus grande fluïdité dans l'usinage mais surtout un usinage beaucoup plus rapide tout en gardant une vitesse d'avance mieux adaptée à la matière usinée.
concernant le couple c'est justement ce qu'on dit depuis un moment, que le couple sur la vis va augmenter et donc que la vitesse de rotation du moteur va diminuer d'autant entre chaque pas.
de ce fait la puissance électrique va grimper aussi vu qu'on force un peu plus sur le moteur.

Totem a écrit:En d'autre termes, le driver envoie une puissance électrique qui ne varie pas, si le moteur tourne à vide une partie de cette puissance sera perdue, si il tourne à pleine charge il n'y aura pas de pertes, mais dans tous les cas, le couple sur l'arbre reste égale à la puissance électrique que divise la vitesse de rotation.
bah non je suis désolé mais ce n'est pas vrai...
un moteur à vide tourne à pleine puissance mécanique, la totalité moins un chouilla de sa puissance électrique va se transformer en puissance mécanique, sa vitesse de rotation sera maxi et son couple mini, la puissance mécanique va diminuer en fonction des charges sur l'axe du moteur, les pertes vont augmenter au fur et à mesure que la température grimpe et donc la puissance mécanique transmise sera d'autant plus faible.
un moteur bloqué aura perdu toute sa puissance mécanique et aura une grande puissance calorifique, en gros il va chauffer mais il ne tournera plus par contre son couple lui sera maxi mais sa vitesse égale à 0 donc Cx0=0 !!!

Totem a écrit:même en cas de perte de pas, la puissance électrique reste stable
oui en moyenne mais non en réelle puisque à chaque pas perdu il y a une variation de la puissance électrique, un pas perdu étant lié à une charge plus importante sur l'axe et donc une aumentation de l'ampérage au passage du pas.
la puissance au cour du temps va pas mal variée et sa courbe sera directement liée aux efforts d'usinage pour chaque pas.

ellogo67 a écrit:Ce n'est pas une histoire de programmes mal faits mais de programmation.
Actuellement, avec tous ces logiciels, il existe des dizaines de méthodes pour le parcours de l'outil.
En ce donnant de la peine et du temps pour optimiser le parcours de l'outil, on arrive à quelque chose qui se rapproche d'un trajet optimal.

J'ai vérifié ceci avec Artcam ; mais des fois on est pressé d'usiner et on ne regarde pas les secondes de perdu dû à des passage à vide.
oui tu as raison on peut jouer sur les mots, effectivement c'est un problême de programmation mais vu que ce qui en découle c'est le programme...
cela dit tu soulève un point très intéressant quand tu fait référence aux logiciel, j'en déduis qu'ils sont pas top en faite parce que si je compare à e-NC que j'utilise et bien il y a une gestion des temps d'usinages et donc de l'usinage le plus court.
cela dit l'humain à un rôle important dans l'ordre des opérations d'usinage, par exemple faire un bon dégrossissage au départ et après demander à usiner que la matière restante fait gagner un temps fou, si on ne le fait pas le logiciel va continuer à usiner la matière dans le vide.

garthphil a écrit:sinon pour mon Z oui je les posé sur les barres . J'ai mis les roulements à l'exterieur des barres au lieu de l'interieur c'est cà l'erreur ?
oui...
concernant la machine que tu veux copier elle ne vaut pas un clou, les flanc sont source de déformations et en plus ils ont été évidé ce qui est stupide niveau rigidité, si tu veux la copier il te faudras renforcer les flancs ce qui finalement ne sera pas le meilleurs système mais bon avec les renforts ça peut le faire, cela dit tu oublis l'usinage du métal...

Totem a écrit:Mais à ce sujet je laisse parler Ordinerf, il est bien plus doué que moi pour critiquer.
je ne critique JAMAIS, je donne juste mon avis Wink
la critique n'est qu'une remarque mal acceptée par la personne qui se sent concerné, en un mot c'est son problême, à elle de savoir la gérer en fonction de sa fierté... Very Happy

Totem a écrit:c'est à dire, les rails sont nettement au dessus de la table et non en dessous, ils peuvent reposer sur un solide bâti, ainsi le portique est au niveau des rails, moins de porte à faux, et pas besoin de renforts sur les montants, puisqu'il n'y a plus de montants du tout.
Tout à fait, rien à rajouter Wink


Dernière édition par Ordinerf le Mar 30 Oct 2012 - 14:12, édité 1 fois

Ordinerf
Banni
Banni

Messages : 459
Points : 1129
Date d'inscription : 22/02/2012
Localisation : Aube

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Mad Max le Mar 30 Oct 2012 - 17:35

Ordinerf a écrit:
Totem a écrit:Mais à ce sujet je laisse parler Ordinerf, il est bien plus doué que moi pour critiquer.
je ne critique JAMAIS, je donne juste mon avis Wink
la critique n'est qu'une remarque mal acceptée par la personne qui se sent concerné, en un mot c'est son problême, à elle de savoir la gérer en fonction de sa fierté... Very Happy

on doit être trop fier alors... bienvenu02

ps: l'angle de tangence d'une vis jamais entendu parler de ça, on parle d'angle d'hélice.
quand on veut faire des grands discours mieux vaut employer les bons termes et avoir un discourt cohérent et compréhensible.

désolé si ça froisse ta fierté. What a Face
enfin non, pas désolé en fait, j'assume.

Mad Max
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 444
Points : 1300
Date d'inscription : 17/04/2009
Localisation : nord aveyron, bien paumé...

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Totem le Mar 30 Oct 2012 - 17:53


ps: l'angle de tangence d'une vis jamais entendu parler de ça, on parle d'angle d'hélice.

+1

Bah moi je ne cherche pas à comprendre si c'est un problème de fierté ou quoi que ce soit, mais, je le dis haut et fort, je vais critiquer tes propos (et j'assume)


bah non je suis désolé mais ce n'est pas vrai...
un moteur à vide
tourne à pleine puissance mécanique, la totalité moins un chouilla de
sa puissance électrique va se transformer en puissance mécanique, sa
vitesse de rotation sera maxi et son couple mini, la puissance mécanique
va diminuer en fonction des charges sur l'axe du moteur, les pertes
vont augmenter au fur et à mesure que la température grimpe et donc la
puissance mécanique transmise sera d'autant plus faible.
un moteur
bloqué aura perdu toute sa puissance mécanique et aura une grande
puissance calorifique, en gros il va chauffer mais il ne tournera plus
par contre son couple lui sera maxi mais sa vitesse égale à 0 donc Cx0=0
!!!

Justement, ceci est vrai pour un moteur en usage normal (sauf servo), si tu branches un moteur pas à pas sur un générateur d'impulsions c'est effectivement ce qui va se passer, mais ici il n'est pas question de faire cela, on travaille avec un contrôleur pas à pas: le moteur reçoit un courant moyen stable, et surtout, il ne peut pas aller plus vite que ce que l'ordinateur lui envoie What a Face

++
Lionel

Totem
complétement accro
complétement accro

Messages : 4106
Points : 11007
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 21
Localisation : 67 alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Ordinerf le Mar 30 Oct 2012 - 18:45

Mad Max a écrit:l'angle de tangence d'une vis jamais entendu parler de ça, on parle d'angle d'hélice.
on parle aussi de l'angle que forme la tangente en chaque point de la vis avec l'axe de la vis, disons que j'ai fais court... Wink

Totem, je ne vois pas le rapport avec la question du couple en fonction du pas de vis ? pancoops
si le mode de contrôle du moteur est différent ok pas de soucis mais en quoi ça répond à notre problême de base ?
ça ne change rien sur le fait que si tu force sur l'axe il va en découler un courant plus fort et tout ce qui s'en suit même si c'est sur un déplacement très court équivalent à un pas.
si le courant est stable et donc qu'il ne change jamais (j'essaye de comprendre ton raisonnement donc je me base sur un cas purement théorique), alors la charge sur l'axe doit être constante ? scratch

Ordinerf
Banni
Banni

Messages : 459
Points : 1129
Date d'inscription : 22/02/2012
Localisation : Aube

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Totem le Mar 30 Oct 2012 - 19:38

Re,

Tu as raison, on a dérapé un peu de la question originelle.

Puisque tu ne comprends visiblement pas ce que j'essaie de t'expliquer (mais peut être que c'est moi qui explique mal), je t'invite à faire un test: tu vas sur ta machine, tu mets un ampèremètre à l'entrée de ton driver et tu fais tourner ton moteur à différents régimes, sous différentes charges, et ensuite on en reparlera.

++
Lionel

Totem
complétement accro
complétement accro

Messages : 4106
Points : 11007
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 21
Localisation : 67 alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Ordinerf le Mer 31 Oct 2012 - 11:46

oui puis tu trace une belle courbe et tu zoom sur l'espace comprit entre deux pas et la tu va constater que la courbe est en dent de scie et que comme par hasard elle découle des moteurs classique, par contre à chaque fin de pas tout redevient "normal" vu que l'action est terminée et que donc le moteur est en attente du prochain ordre Wink
quand je dis "normal" c'est en théorie pas en pratique...
mais bon chacun fait comme il veut, le principal est que la pièce soit faite Wink

Ordinerf
Banni
Banni

Messages : 459
Points : 1129
Date d'inscription : 22/02/2012
Localisation : Aube

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Totem le Mer 31 Oct 2012 - 17:45


mais bon chacun fait comme il veut, le principal est que la pièce soit faite Wink

ça, c'est bien vrai!

Il n'empêche, qu'entre deux pas, on n'est pas dans le même cas qu'un moteur arrêté: il y a toujours du courant dans le circuit, qui cette fois fait office de frein (tu peux mettre ton oscillo à la fréquence que tu veux, l'intensité cumulée des deux bobines va rester stable, ce qui n'est pas le cas avec un moteur classique: quand il est arrêté, il n'y a pas d'intensité du tout!)

Bien sur tu vas me dire, c'est comme si on prenait un moteur synchrone, que pour chaque pas on le faisait tourner et qu'entre les pas on freinait en DC, certes, mais dans ce cas, on appelle cela un pas à pas, justement! (et ta courbe d'intensité cumulée serait stable aussi)

++
Lionel

Edit: peut être est-ce plus clair expliqué autrement: c'est comme si on prenait un moteur normal et qu'on faisait varier entre chaque pas, non pas l'intensité ou la tension, mais la fréquence qui passerait à 0. Les deux autres valeurs, et donc la puissance consommée, resteraient bien stable (même si f=0hz, on passe en DC, mais le moteur n'est pas éteint pour autant!

Totem
complétement accro
complétement accro

Messages : 4106
Points : 11007
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 21
Localisation : 67 alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Lulu 21 le Mer 31 Oct 2012 - 22:43

Bonsoir
quand je lis "je ne critique jamais, je donne mon avis" de la part d'ordinef je me demande ce que font les autres forumeurs?
surtout quand il n'est pas le méme (d'avis)
je le trouve un peu provocateur le pimpim et trop sur de ces dires, j'ai plus que le présentiment de lire un livre qui dit ce qu'il sait mais qu'il ne sais pas ce qu'il dit
ce n'est que mon avis parmis d'autres, j'avais envie de le donner depuis un moment, c'est chose faite!
je comprends qu'il y ai parfois un échange de pics suite à des écrits de ce genre
pourtant il y a des choses intéréssantes à connaitre dans tout çà
j'ai pratiqué la Cnc au siécle dernier en 1984 sur Num 560 puis 760 en temps que concepteur/programmeur sur machine spécial pour l'usinage de profils aluminium mais ce n'est plus mon centre d'intéret principal

à + Lulu

Lulu 21
complétement accro
complétement accro

Messages : 2397
Points : 5736
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 62
Localisation : grande banlieu dijonnaise

http://les2m-de-lba.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: etude d'une CNC N°3

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum