Restauration d'une porte de garage.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Lun 1 Mar 2010 - 13:54

Bonjour à toutes, bonjour à tous.
Bon alors: Les murs... c'est fait, la charpente... c'est fait, les ardoises... c'est en cour, (je parle bien sur de mon atelier!) il va maintenant être temps de penser aux portes et aux fenêtres!
Pour les fenêtres, pas de problèmes, elles sont déjà prêtent. Par contre pour les portes, il va y avoir plus de travail...

En effet, j'ai décidé de restaurer mon ancienne porte de garage. Cette porte en châtaignier âgée de 50 ans, était à l'origine composée de quatre vantaux. Comme vous pouvez le constater il n'en subsiste aujourd'hui que trois. Il va donc falloir recréer le vantail manquant.





Cette porte malgré son age est en relativement bon état. Sur cette image on aperçoit la partie la plus abîmée.


Les assemblages de cette porte, sont du type profil/contre profil, c'est l'occasion pour moi de tester cette technique à la toupie.
Le profilage/contre profilage, je n'en ai pour l'instant réalisé qu'à la défonceuse, mais je me souvient des réglages assez délicat.

Exemples :
Porte en chêne.


Petit meuble en sipo.


Comme d'ab' voici sous SW une vue du résultat escompté:


Et le type de profil :


N'ayant pas l'outillage nécessaire pour mener à bien cette réalisation, il va falloir investir... Après quelques recherches, j'ai trouvé ceci:


Cet outillage est vendu par Outillage 2000 (publicité gratuite!). J'ai regardé du côté "le Ravageur", trop cher pour moi! Est ce que quelqu'un connait ce type de matériel? Malgré mes recherches, je n'ai pas trouvé grand chose à se sujet.

J’attends la confirmation que ces jeux de fers permettent bien le P/CP pour lancer ma commande.


Voila, la suite au prochain épisode!...


Dernière édition par diomedea le Jeu 24 Mar 2011 - 7:58, édité 2 fois

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Sam 19 Mar 2011 - 6:53

Bonjour.
Aujourd’hui j’ai essayé un nouveau type d’assemblage. Il s’agit de l’assemblage dit à « entures multiples ». Nous en avions déjà parler sur cet autre fil
Mais avant de vous parler de cet outil, je voudrais vous montrer une nouvelle essence, à savoir le Pitchpin. Ce sont les restes d’un parquet, qui me serviront à faire la traverse haute du dormant (lamellé/collé).
Originaire d’Amérique du Nord (Sud-est des USA, Floride). C’est un bois très résineux, dur, lourd au cœur très durable. Sa résine encrasse beaucoup les outils et machines, j’ai du les frotter à l’huile de lin pour pouvoir les raboter ! Le collage demandant du soin, je vais avant d'appliquer la colle (PU), l’essuyer à l’acétone.



Ce bois est si résineux, que ça colle partout!


Les fers que j'ai utilisé pour réaliser ces entures, porte le n°203, c'est un fer de 50.


A noter qu'il existe aussi en 40...


... et en 60.

Notez également, que l'entraxe des trous est le même pour les trois hauteurs.










Le réglage de la toupie avec ses fers est simple et rapide. Première étape: Il suffit d'aligner le dessus de votre bois, avec la pointe d'une dent:



Puis pour la deuxième face, de monter ou de descendre de la valeur d'une demi dent, comme sur le dessin:


Voila c'est simple et rapide!








A suivre...

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Sam 19 Mar 2011 - 6:57

Bonjour.
Tout doucement je reprend le chemin de l'atelier. J'ai profité de cet après midi ensoleillé, pour sortir la scie et les tréteaux et déligner les plateaux qui serviront à faire le dormants en lamellé/collé.

Les plateaux de châtaignier qui serviront à réaliser cette porte:

Je n'ai pas vraiment trouvé ce que je cherchais, je ferais avec! Paradoxalement, il est plus facile de s'approvisionner en exotique qu'en bois de pays! Rolling Eyes
Ils sont en 27 et 34mm. Je voulais du 41à la place du 34. Petit rappel des épaisseurs normalisées:
13, 18, 27, 34, 41, 54, 65, 80, 100, 110. Le prix au mètre cube, peut varier selon l'épaisseur.





Délignage des plateaux de 27mm qui serviront une fois raboté à... 16mm à faire le lamellé/collé du dormant.


J'ai commencé avec une lame de 24 dents, pour déligner du châtaignier en 27 ça le fait. Je trouvais quand même que ça forçait un peu. j'ai donc monté la 14 dents, et la je peux vous dire que ça n'a rien à voir!





Retour sur la traverse du haut en pitchpin.
Voici comment je procède: J'assemble trois épaisseur (ici 16mm) pour avoir ma section finale.


Les éléments de la partie centrale sont tronçonnés et collé pour former tenons et mortaises:


Arrivé à ce stade, j'assemble le tout avec des vis. Notez les trois faux tenons qui servent de gabarit.


Reste à tout redémonter, encoller les pièces et tout réassembler avec les vis qui retrouveront naturellement leurs places.





Sur cette image on voit bien le suintement de résines du pitchpin. Si cette résine rend difficile le travail de cette essence (encrassement des outils et machines) il rend le bois imputrescible! Plus il y en a, et plus il est durable!


A suivre...

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Sam 19 Mar 2011 - 6:58

Bonjour
Voici pour en finir avec ce dormant.
Avant toute chose, j'ai nettoyé les lames de scies. La résine se décolle facilement avec de l'essence de térébenthine, ou de l'acétone. Pour ça j'ai un vieux couvercle en alu récupéré je ne sais ou, et qui a la taille idéale pour les faire tremper.



Un petit coup de brosse et c'est propre!


Le châtaignier corroyé. Notez les défauts du bois, il n'est pas toujours facile de trouver de grandes longueurs sans nœuds, fentes, ou autres ! Mais pour de la menuiserie, de plus destinée à être peinte, Je suis moins regardant!


Ces défauts, j'essaie bien sur d'en éliminer le maximum lors de la mise à la bonne longueur. Comme vous pouvez le voir, j'ai ressorti mon "cadre à bras"!


Reste ensuite à assembler tout ça pour faire nos lamellé-collés. Ici je me sert de la traverse haute pour ajuster la deuxième.


Pour les montants , et bien c'est la même chose!


Comme toujours, j'ai mes petits bouts de bois gabarits pour les mortaises.



Ce châssis a dans sa partie haute, ce que j'appelle un "bandeau de lumière" (je ne sais pas si c'est le bon terme) constitué de quatre carreaux. Pour cela, je dois fabriquer trois petits montants. j'avais prévu de les faire d'une seule pièce, mais je n'ai pas trouver le bois pour ça. Elles seront donc en deux épaisseurs.
La première partie. Rien de bien compliqué.


Comme l'un des deux tenons fait 63mm, je n'est pas pu me servir que mon outil à tenonner (max 60mm). Je me suis donc servi du porte outil universel monté en bout d'arbre.


Vous pourrez trouver plus de précision sur ce manchon ici.


Pour les inconditionnels de la défonceuse, voici une passe de 63x16mm, et sans forcer!


Voila reste à assembler tout ça. Impossible à faire dans l'atelier vu sa taille, je l'ai fait sur place.
Notez le transpalette, le meilleur moyen de transport pour les machines!
On en trouve facilement d'occase, et ça coute bien moins chère que les kits de déplacement vendues par les marques de machines!


Voila le reste n'apporte pas de commentaires...








diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Sam 19 Mar 2011 - 6:59

Bonjour
Je n'aurais malheureusement pas le temps de finir cette porte avant mon départ. Je me suis donc contenté de monté les vantaux déjà existant, et pour le manquant d'en fabriquer un provisoire.









Pèle mêle, quelques images de la fabrication du vantail provisoire...
Même pas peur! Les capacités de ce chariot m'étonne toujours!


Tenonnage à la toupie. Notez la butée (maison!), très pratique pour les travaux répétitifs.








Un petit peu d'ajustage...


...deux panneaux en contre plaqué et ça y est l'atelier est hors d'eau !


Il faut bien sur imaginer tout ça repeint!Rolling Eyes
A suivre...

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Sam 19 Mar 2011 - 8:09

Bonjour à tous
"JP...ne te reste-til pas de la peinture..... à gauche sur ta photo il y a une porte qui ne demande que cela..... Laughing Laughing Laughing Laughing "
Allez, pour faire plaisir à Idefixes, et comme il me reste de la peinture!...
Mais avant d'en arrivé la, il va falloir terminer le vantail manquant!

Comme le dormant, cette porte va être réalisée en châtaignier.


Notez la similitude d'aspect entre les plots de châtaigniers et de chênes. Les traces sombre sont dues à la l'acide tannique présente dans ces deux essences.


Comme le mélèze de l'autre jour, on a à faire à un plateau de cœur.


C'est idéal pour faire des montant de porte, à la condition qu'il n'y est pas de gros défaut, comme ce nœud:


Comme d'habitude, la première étape va consister à mettre un côté bien droit en enlevant le maximum d'obier.


La deuxième étape ce fera sur la scie stationnaire. Dans mon ancien atelier, il m'était impossible de faire un tel sciage! Je n'avais pas assez de place!


Mais maintenant, que du bonheur! je pourrais passer un plateau deux fois plus long sans le moindre problème! La scie à format qui doit remplacer celle ci, permettra également de me passer de la Festool pour la première étape.


Tant que j'y suis, je tronçonne les chutes en petits bout...


...ils finiront dans une cheminée.


L'occasion était trop belle pour tester le nouvel aspi, ça marche très bien! Notez que j'ai encore pas mal de finitions à y faire! On en reparlera, mais pas ici...


A suivre...

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  DavidBoB le Sam 19 Mar 2011 - 9:23

Toujours un plaisir de te lire.

C'est dommage que tu n'habites pas en Alsace, j'aurais payé pour faire un stage chez toi Very Happy

DavidBoB
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 80
Points : 147
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 36
Localisation : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Mar 22 Mar 2011 - 8:46

Bonjour
Dommage que tu n'habite pas en Bretagne! C'est avec plaisir que je t'aurais accueilli... gratuitement! Wink
En tout cas, ravi que ces pages te plaisent!

Continuons donc!...
Une fois les plateaux déligné, il reste à les tronçonner en supprimant le maximum de défauts.
Pour la structure...


... et les panneaux.


Chaque panneaux sera constitués de deux morceaux assemblé par entures multiples.


Toujours avec le fer n°203


Cette fois plutôt que de monter ou de descendre l'arbre de la valeur d'une demi dent, j'ai ajouté une cale de 2mm.


Avant de faire ces fraisages, j'ai simplement dégauchi le bois sur une face et une tranche, le rabotage ce fera après collage.





Pour le serrage un simple serre joint suffit.


Et voila tous les éléments corroyés...


... et le premier sac plein!


Il était temps! pale A raz la gueule! J'ai en projet de me faire un voyant entre ce local et l'atelier, ça ne sera pas du luxe!


Avant d'attaquer la suite, j'ai fait un essai de moulure sur une chute, mais ça on en reparlera ici


A suivre...

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  Idefixes le Mar 22 Mar 2011 - 9:25


JP il va te falloir un aspirateur pour aspirer le local aspiration :geek: :geek: :geek:

Marc

Idefixes
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 587
Points : 851
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 47
Localisation : Alsace

http://audiyofield.wifeo.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Mar 22 Mar 2011 - 11:11

Je le crains fort! What a Face

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  Impulson le Mar 22 Mar 2011 - 12:34

Eh bien cela en fait des copeaux... Beau travail, bonne continuation...

Impulson
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 172
Points : 451
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 42
Localisation : Sprimont (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  dudu le Mar 22 Mar 2011 - 17:32

Bonjour à tous,

DavidBoB a écrit:
C'est dommage que tu n'habites pas en Alsace, j'aurais payé pour faire un stage chez toi Very Happy

Moi aussi je viendrais bien en stage Laughing !

Va falloir agrandir la maison pour mon accueillir tous lol! !

Je suis de prêt tous tes posts, celui entre autre, car pour "mes futurs" façades de cuisine, j'envisage d'acheter le bois en plateau, donc je note tout ce que je peux sur les techniques!

Encore merci a toi JP!!

A bientôt!

olivier

dudu
Modérateur
Modérateur

Messages : 1977
Points : 3819
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 42
Localisation : Bavilliers (90)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Mar 22 Mar 2011 - 18:19

Merci à tous pour vos gentillesses! Embarassed
Notez quand même que, bien souvent, ce que je décris dans mes posts sont pour moi des découvertes! Cette porte, par exemple, va me permettre de découvrir les assemblages à ravancements d'onglets .
Amicalement
JPaul

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  dh42 le Mar 22 Mar 2011 - 19:48

Bonjour JP,

Je suis toujours sidéré de la qualité d'usinage que tu obtient Shocked tes angles sont aussi net que si c'était du métal !!

Un petit PDF extrait de la revues Le Bouvet, très ancien ... concernant les profils contre-profils et les ravancements

partage pdf: PCP&Ravancement.pdf

Petite question, combien de temps et ou stocke tu tes plateaux bruts ? faut il qu'il soient dans un local ? .. chauffé ?

Peut on les stocker à l'extérieur sous une bâche ? (j'aimerais bien avoir un peu de bois d'avance, mais je ne sais pas ou le mettre Evil or Very Mad

En supposant que j'achète du bois à la scierie, combien de temps faudrait il que j'attende avant de pouvoir faire une porte et un encadrement ?

Les bois vaguement rabotés vendu en GSB sont il plus sec que ceux vendus en scierie ? (et donc utilisables plus tôt)

Enfin dernière question, le bois comme celui que j'ai utilisé pour faire mon support de CN pourrait il convenir pour faire cette porte et cet encadrement ?

L'idée est de virer le portail du garage et de le remplacer par un "mur" en bois muni d'une porte large (1m), et si possible démontable entièrement pour le cas ou je devrais encore rentrer un gros truc (pour le mettre où, ça je ne sais pas Very Happy )

++
David

_________________

Traduction Française de CamBam et de sa documentation.

dh42
Admin
Admin

Messages : 12412
Points : 25140
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 53
Localisation : Près de St Etienne (42)

http://dh42.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Mar 22 Mar 2011 - 21:23

Salut David
Comme pour le métal, la qualité d'usinage dépend de la qualité des outils et de la machine. Plus l'outil coupe et plus la machine est stable, meilleur sera le résultat! mais la, je ne t'apprend rien!
Pour te donner un ordre d'idée, une petite combiné Lurem (avec des tables en fontes) pèse 230 Kg pour 5 opérations. Ma toupie seule accuse 300kg et ma rabot/dégau autour de 400, quant à ma future scie, elle dépasse les 500! ceci explique cela! Et pourtant mes machines font parties des gammes "légère" de leurs fabricants.
Mon bois est stocké dans mon ancien atelier. Il n'est nullement nécessaire de stocker le bois dans un endroit chauffé, un endroit sec suffit.
Si tu veux faire sécher du bois, tu te prépare un "chantier" avec des parpaings que tu met bien de niveaux et à l'abri du soleil. Tes plots seront espacé avec des "épingles" d'environ 15mm d'épaisseur espacé de 50cm. Le tout est recouvert d'une tôle pour les protéger de la pluie. Pour la durée de séchage compte 1mm par mois et par coté.
Le bois que tu as utilisé pour faire ta table ressemble à du sapin, à priori ça n'est pas une essence très durable en extérieur. Pour les menuiseries extérieures, j'utilise le chêne, le châtaignier et le Mélèze, comme tu le sais, je refuse d'utiliser les exotiques.
Quant aux bois de GSB, il est clair que certain ne sont pas sec lors de leurs rabotage!
Merci pour le PDF!
@+
JPaul

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Mer 23 Mar 2011 - 8:12

Bonjour
Avant de passer au tenonnage, j'ai mis toutes les pièces qui doivent l'être à la bonne longueur.


On m'a souvent poser des questions sur les pares éclats:
Dudu a écrit: je me demande comment faire pour éviter l'éclatement du bois lors des coupes Embarassed !...
Je pense que tu dois te servir d'un "part éclat"
c'est l'occasion d'en reparler.
Le pare éclat est une simple chute de bois raboté, sur laquelle viendra s'appuyer la pièce que vous allez usiner. Sur cette image, on a en premier plan la pièce en châtaigner à tenonner, et derrière on aperçoit le pare éclat en merisier (c'est un pare éclat de riche!)


Avec le pare éclat seul, on en comprend mieux le principe. Ce dernier est également un repère précieux, car il nous permet de connaitre avec une extrême précision la profondeur de passe de l'outil.


L'absence de caches est bien sur volontaire, sinon les prises de vue n'aurait pas grand intérêt! Notez quand même que le risque est bien mesuré, mes mains sont très loin de l'outil et ce contente de pousser le chariot!
Pour le premier tenon, après avoir tracé ma pièce, je me sert simplement du fraisage du pare éclat comme référence.


Voila pour les premiers cotés. Les croix sur les pièces me servent de références. Je garde toujours ces croix sur le dessus quand j'usine mes tenons, comme cela, s'il y a un défaut de réglage sur la toupie, ce défaut sera toujours du même coté.


Le but étant de ce retrouver dans la configuration du bas, beaucoup plus simple à corriger lors du mortaisage, par exemple, que celle du haut! sans compter que vous pouvez panacher les défauts! Mais bon, ces désafleurs sont rarement important et généralement disparaissent au ponçages.


Important! la référence pour le deuxième tenon est le talon du tenon opposé! C'est donc la que viendra s'appuyer la butée.





Pour faire sauter les petits cotés, je me sert encore une fois du pare éclat, mais cet fois comme butée!





Et voila pour les tenons!


A suivre...

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  dudu le Mer 23 Mar 2011 - 9:08

Bonjour JP,

Merci pour ce cours! Par contre tu dois le changer régulièrement le pare éclat? Au gré des outils utilisés et des usinages que tu effectues?

Pour les tenons/mortaises, quel doit être la longueur du tenons? une proportion par rapport à la largeur du bois?
Sachant que je souhaite en réaliser à la defonceuse, pour la mortaise, existe t-il des outils pour creuser suffisamment profonds (en fonction de la longueur du tenons!)?


J'aurais une autre question:
Pour l'assemblage de planche pour faire un plateau, tu as utilisé la technique d'entures multiple, et pour ca tu t'es servis d'un tour. Pour réaliser se type d'assemblage à la défonceuse, l'enture multiple ne doit pas être possible? Je pensais faire un assemblage comme ceci:


Est ce une bonne idée?

Je te mets encore a contributions!! Merci d'avance (j'aurais d'autres questions sur lravancement d'onglet, mais ca sera pour une autre fois Laughing !).

Cdlt

Olivier

dudu
Modérateur
Modérateur

Messages : 1977
Points : 3819
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 42
Localisation : Bavilliers (90)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Mer 23 Mar 2011 - 12:16

Bonjour Olivier
Oui, le pare éclat doit être changé à chaque fois. J'ai d'ailleurs en projet une amélioration qui me permettra de n'en changer que l'extrémité.
Pour la taille des tenons, tu les fait les plus long possible et l'épaisseur égale au tiers de celui de la pièce.
Pour faire les entures je ne me suis pas servi d'un tour, mais d'une toupie!
Ce type d'assemblage peut être, comme les rainures et languettes, réalisés à la défonceuse.
Voici un exemple de fraise:

Tous ses assemblages demande du soin dans les réglages. La défonceuse étant équipée d'une butée permet de les simplifiées.
Cdlt
JP

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  dudu le Mer 23 Mar 2011 - 15:27

Pour faire les entures je ne me suis pas servi d'un tour, mais d'une toupie!

Autant pour moi! Embarassed , je pensais bien a une toupie!

Je vais me mettre à la recherche de fraise adequate, et ma défonceuse posséde une butée réglable, je devrais donc arriver a faire quelque chose!

Merci
Cdlt
Olivier


dudu
Modérateur
Modérateur

Messages : 1977
Points : 3819
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 42
Localisation : Bavilliers (90)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Jeu 24 Mar 2011 - 6:57

Bonjour Olivier
Si j'étais toi, je ferais des assemblages à rainure et fausse languette. Ce type d'assemblage est simple à mettre en œuvre, il est solide et économique.


Celles ci sont non débouchantes, mais pour un panneau de porte (par exemple), tu peux tout traverser.


Cdlt
JP

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  dudu le Jeu 24 Mar 2011 - 8:11

Bonjour Jean-Paul,

En effet ça m'a l'air plus simple!
Je ne connaissais pas vraiment le systéme (j'aime le travail du bois, mais je ne connais quand même pas grand choses! J'apprends beaucoup ici!), j'en est juste entendu parler sur certains posts.
Dés que ma table sera en fonction, je testerais çà! (si ma femme me trouve pas des trucs à faire comme le WE dernier Twisted Evil !)

Sinon, j'ai commencé à chercher les fraises comme tu m'as montré plus haut, ca ne m'as pas l'air courant, j'ai du mal à en trouver sur les sites!


Bonne journée

Olivier

dudu
Modérateur
Modérateur

Messages : 1977
Points : 3819
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 42
Localisation : Bavilliers (90)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Jeu 24 Mar 2011 - 8:34

Tu peux en trouver par exemple ici ou la Comme tu le vois il y en a pour toute les bourses!
Il en existe d'autres modèles. en faisant le tour des sites de vendeurs d'outillages, tu en trouvera. Le nom de cette fraise est, "fraise à bouveter".
Cdlt
JP
PS: C'est avec un petit pincement au cœur que j'ai vu ma petite Kity partir... Crying or Very sad Mais bon! J'ai réussi à avoir un prix très correcte de la part d'un revendeur Français (de Brest) pour une scie à format... on en reparle dans quelques mois!

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  quentin91800 le Jeu 24 Mar 2011 - 13:39

Bonjour,


Belle porte que tu nous fait là JP

J'ai quelques question à propos du tenonnage à la toupie ou à la défonceuse.

Comment faire un tenon propre à la défonceuse, parce que là j'en ai une sacré série à faire et ça ne me plait pas.
:no:


quentin91800
complétement accro
complétement accro

Messages : 1259
Points : 3223
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 23
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  Invité le Jeu 24 Mar 2011 - 18:11

Dudu a écrit:...

Pour les tenons/mortaises, quel doit être la longueur du tenons? une proportion par rapport à la largeur du bois?
Sachant que je souhaite en réaliser à la defonceuse, pour la mortaise, existe t-il des outils pour creuser suffisamment profonds (en fonction de la longueur du tenons!) ? ...

Une idée ici : http://www.craftsmanspace.com/knowledge/dimensioning-woodworking-and-carpentry-joints.html un clic sur le dessin pour zoomer

Il existe des gabarits pour défonceuse à réaliser nombreux sur le net, dans le même principe :
- http://www.trend-uk.com/en/FR/productlist/3/21/mortise_and_tenon_jig.html
- http://www.leighjigs.com/superfmt.php
- http://www.woodrat.com/france/French_Brochure.pdf avec un concurrent dont je ne me rappelle plus le nom

Il y a également la défonceuse en position horizontale http://www.mlcswoodworking.com/orderstatus/html/smarthtml/pages/horizontal_router_table.html
http://woodgears.ca/pantorouter/large_mortise.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  diomedea le Jeu 24 Mar 2011 - 19:42

Bonsoir à tous
quentin91800 a écrit:Comment faire un tenon propre à la défonceuse
C'est vrai que faire des tenons en série n'a rien de grisant! Néanmoins il y a des méthodes pour se simplifier la tache!
Si tu veux demain je ferais quelques photos, ça sera plus simple!
Les liens fourni par Shitopicker peuvent également te donner des idées.
Cdlt
JP


diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8940
Points : 19566
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une porte de garage.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum