Stage menuiserie : construction d'un établi

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  bricoleux le Dim 25 Nov 2012 - 12:24

Bonjour à tous,

depuis bientôt 8 mois que je me nourris des fils de tous, il est temps que je vous en propose un aussi.
ce sera la construction d'un établi, dans le cadre d'un stage menuiserie dit "à thème", une semaine d'immersion "dans le calme de la campagne lunévilloise", en un lieu qui se définit à la fois comme "centre de formation au travail du bois" et "gite d'étape et de séjour".


nous sommes 5 stagiaires, plus le maître des lieux et formateur, cela fera 6 établis.

à noter que si chacun participe à chaque étape du projet, l'organisation est évidemment globale, et nécessite une structure et une organisation du travail.

LE PROJET
un établi, en hêtre massif, assemblé selon les techniques traditionnelles.
il ne s'agit pas ici de concurrencer les établis de rêve d'un certain nombre de 'forumeurs', mais de construire un établi massif,solide et fonctionnel, en un laps de temps limité.
le travail est limité au bois (par de scie, tour ou fraiseuse métal, donc).

Eléments :
un plateau 2000*550*75, assemblé par doubles fausses languettes.
un piétement en 2 parties, reliées par deux traverses basses en assemblages tenon-mortaise et solidarisation démontable par tiges filetées, boulons et chapelles.
entre les traverses, un espace de rangement est ménagé.

le plateau est solidaire du piètement par 4 tenons bâtards en tête des pieds.
une griffe parisienne en partie avant sera activée par une presse latérale.
une presse frontale est proposée en option.
les 2 presses sont "toutes faites", reste à les fixer par le dessous du plateau et les garnir de mors en hêtre (pas comme sur la photo).


Comme pour toute réalisation, on commence par le dessin, les cotes et la feuille débit.



LE BOIS
Nous disposons, dès le départ, d'avivés de forte sections, provenant du débitage en scierie.
Ce que l'on va gagner en sautant une étape, on va le perdre en dégauchissage, les bois ayant pas mal travaillé.
La principale difficulté de ce projet est la taille et le poids de ses éléments. C'est assez physique !

les avivés pour les plateaux


et les avivés pour les piètements

CORROYAGE
Pour des avivés de cette dimension, une allonge de table d'entrée est indispensable:

le dégauchissage est physique, l'opérateur patine sur le sol lisse, il faudrait presque des crampons ...


le rabotage l'est moins, la machine s'occupant de l'entrainement. Faut quand même manipuler un certain nombre de fois ces poutres !



ASSEMBLAGE DES PLATEAUX
Rainurage.
L'assemblage des éléments du plateau se fera par fausse languette. Etant donné l'épaisseur de celui ci, nous usinerons deux languettes.
La toupie est équipée d'un guide continu (vissé sur le guide en bois, perforé par les outils en place) et d'une double fraise à languetter.
L'entraineur est sollicité pour cette opération (heureusement!).




Etablissement.
L'etablissement se fait en tenant compte de la dimension des éléments (plateaux toutes largeurs), des défauts éventuels, de l'aspect de surface et bien sur, du sens des cernes.

6 plateaux attendent leurs languettes

Languettes
Ensuite débiter et corroyer les languettes (environ 100 m)



Encolage
Faut vraiment se dépêcher, mais cela n'empêche pas la plaisanterie



Mise sous presse
!
avec des dormants pareils, on ne se pose pas de questions sur les déformations

et un plateau assemblé!

bon, je poste cette fois volontairement, je reprends plus tard avec le piétement (ça prend du temps un fil !!!)

bernard





Dernière édition par bricoleux le Dim 25 Nov 2012 - 17:12, édité 2 fois

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  topaze le Dim 25 Nov 2012 - 15:20

Bonjour Bricoleux,

Très bien réalisé ton fil merci J' On attend la suite avec impatience.
Pourrais-tu me dire comment tu as trouvé ce stage? Ca pourrait peut-être m'intéresser...

Amicalement, Michel

topaze
complétement accro
complétement accro

Messages : 888
Points : 1388
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 60
Localisation : Braine l'Alleud Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  bricoleux le Dim 25 Nov 2012 - 15:28

Bonjour Michel,

Merci.

si tu nourris Google des 2 phrases que j'ai , dans le tout début du fil, écrites pour décrire l'endroit, tu tombes droit dessus, vu que je donne aussi la région.

si tu veux plus de détails, contacte moi par MP.

amicalement

Bernard

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  topaze le Dim 25 Nov 2012 - 15:49

J'ai trouvé l'adresse merci

topaze
complétement accro
complétement accro

Messages : 888
Points : 1388
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 60
Localisation : Braine l'Alleud Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  dia le Dim 25 Nov 2012 - 15:55

Très intéressant et bien rédigé ton fil, j'attends la suite avec impatience Smile

++

dia
Modérateur
Modérateur

Messages : 2049
Points : 4044
Date d'inscription : 01/04/2011
Age : 31
Localisation : Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  bricoleux le Dim 25 Nov 2012 - 16:33

PIETEMENT

Chaque piètement est constitué de deux pieds liés par une traverse basse et une traverse haute.
l'assemblage est à tenon et mortaise traditionnel.
Les piètements sont reliés entre eux par une traverse basse longue, assemblée par tenon et mortaise, mais non collée pour être démontable. l'assemblage est serré par une tige filetée acier et 2 boulons (4 fois), dont un prisonnier d'une chapelle, en l'extrémité de la traverse basse longue.
A la partie supérieure, c'est le plateau lui même qui fait jonction, un tenon bâtard usiné à l'extrémité des pieds trouve sa place dans une mortaise creusée dans le plateau (4 fois).

Mortaisage des pieds
les mortaises fines sont réalisées à la mortaiseuse horizontale sur l'axe de rabo/dégau, les plus larges à la défonceuse.
pour le premier système, on mettra en place des butées, permettant un usinage répétitif, sans traçage de chaque pièce.
pour le second, des gabarits sont crées et utilisés, dans le même but.

j'ai remarqué que lors de travaux en série, la mortaiseuse en bout d'arbre était de loin la méthode la plus rapide, à condition d'agrandir la table à tenonner, pour y installer un système de butées de la pièce (les butées intégrées ne servent à rien si la pièce de bois n'est elle même pas en butée).


Gabarit pour mortaise haute


Mortaisage pour traverse haute


Mortaisage pour traverse basse


Pieds mortaisés

Tenonnage des traverses
les tenons sont réalisés à la toupie, déplacements au chariot (+ sur épaisseur), double outil montés sur l'arbre, réglage entre outils par rondelles d"épaisseur.
tous les tenons sont centrés (ce qui permet, entre autres, de récupérer une erreur ultérieure éventuelle).



tenonnage des traverses hautes


tenonnage des traverses basses


tenonnage des traverses longues


Percement des traverses.
Réalisé à la mortaiseuse en bout d'arbre (qui, décidément, reprend sa place dans ce projet)
avec l'aide d'une servant,
ce percement laisse passage à la tige filetée.
Il devra être prolongé lors du montage à blanc, et au passage, percera le tenon



Mortaisage des chapelles
Exécutée cette fois à l'aide de la défonceuse, on utilisera évidemment aussi un petit gabarit (butées sur la semelle, en fait).



Rainurage des traverses
une rainure est prévue dans la partie inférieure des traverses basses, pour recevoir un CP, et ainsi former un bac de rangement.
les traverses sont usinées sur chant, à l'aide d'un poussoir (pièces courtes).



LIAISON PIETEMENT-PLATEAU

On usine des tenons bâtards aux extrémités supérieures des pieds, qui viendront s'encastrer dans les logements correspondants défoncés sous le plateau.

Tenons bâtards
Vu l'épaisseur à enlever, l'usinage se fera en deux fois, avec 2 outils montés sur l'arbre, sans vide intermédiaire.


tenons bâtards des pieds

Assemblage et collage des piétements

Assemblage à blanc, encollage et mise sous presse.

Mortaisage du plateau
Cette opération n'est pas encore possible en l'état d'avancement, puisque le plateau n'est pas encore entièrement collé.
eh oui, souvenez vous, il reste la griffe parisienne à greffer à notre plateau.
et à construire, d'abord !

ce sera le prochain post. (mais pas tout de suite, ça prend vraiment du temps ...)

a +

Bernard



Dernière édition par bricoleux le Mar 27 Nov 2012 - 9:17, édité 1 fois

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  damien58 le Dim 25 Nov 2012 - 16:36

Bonjour Bernard,

Bravo pour ce fil très intéressant et plaisant à lire !

Amicalement, Damien.

damien58
complétement accro
complétement accro

Messages : 4043
Points : 9557
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 37
Localisation : Nièvre (58)

http://histoiresdebois.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  6°sens le Dim 25 Nov 2012 - 21:27

Bonjour Bernard,
"Faire un post, ça prend du temps..." c'est rien, nous on se régale !
Continues STP, prends ton temps, tu fais du bon boulot au stage et ici (°I=)

Lunéville, c'est en Belgique ou en France ???

Je tombe sur les stages de Damien Jacquot, en France.

Bonne continuation,
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5672
Points : 12338
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  florentp le Dim 25 Nov 2012 - 21:39

Salut Bernard!

Excellente idée ce topic! Ca donne super envie de faire un stage! Par contre, il va te falloir une sacré voiture pour ramener l'établi chez toi!! Smile

On attend la suite

A+
Florent

florentp
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 196
Points : 542
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  bricoleux le Dim 25 Nov 2012 - 22:34

Bonsoir à tous,

et merci pour vos encouragements.
A Renaut : je pense que tu tombes juste ...
et lunéville en Belgique ? peut être, après le rattachement à la wallonie .
A Florent : j'ai prévu le coup : oté tous les sièges inutiles.


Avant de poursuivre par la construction et le collage de la griffe, je dois rectifier un oubli, et de taille : l'équarrissage des mortaises !
Pour nous, pas le choix, notre formateur ne veut pas entendre parler d'arrondir les tenons !
Alors, bédane pour tout le monde, c'est sa tournée...

PS : ne regardez pas dans le fond, dans mon scénario, les griffes ne sont pas encore construites ...


CONSTRUCTION DE LA GRIFFE PARISIENNE

Cette "griffe" est en fait une succession de mortaises débouchantes rectangulaires en partie avant, qui, associées à une presse latérale, permet de bloquer (ou d'ailleurs de débloquer) une pièce à plat.
On ne perce pas le plateau à la défonceuse, puis équarrir au(x) ciseau(x), quand même pas !
C'est une pièce rapportée, dans laquelle on a usiné des rainures de la largeur de la griffe.Cela se voit bien sur la photo ci dessous :



Usiner cette "mortaise batarde débouchante" (je ne sais pas si on peut dire cela), se fait en tournant la pièce de 90°, ce qui revient alors à faire une large rainure.
Nous utiliserons la défonceuse, armée d'une large fraise (pas encore large assez, puisqu'il faudra 2 passes), et, puisque nous construisons 6 établis, nous usinerons les 6 rainures à la fois, dans les bois tenus serrés par des presses, un peu façon PSA (private joke, pour mes compagnons d'établis).

Les 2 bois d'extrémités sont tracés, ils serviront à positionner le guide.
Pour le premier passage, une latte lui est adjointe, afin de décaler la fraise de la valeur nécessaire.



premier passage(avec latte)



deuxième passage(sans latte)

ça avance,ça avance ...à noter, le martyre en fin de passe.



"GREFFE"
Reste à fixer la griffe à son plateau.
On pourrait évidemment coller à plats joints. Mais c'est peut être un peu optimiste !
Nous allons y placer des "pigeons" (fausses languettes interrompues).

On pourrait tirer deux rainures, mais elles seraient potentiellement visibles !
Nous optons donc pour des rainures interrompues, qui se feront à la défonceuse.

Défoncage
Premier point : tracer les mortaises, tant sur la griffe que sur le plateau.


report des griffes sur le plateau (mis sur chant)
attention : on se trompe facilement de sens..

Deuxième point : défoncer les mortaises des pigeons.
NB : ici, pas de gabarit ! défonçage au guide parallèle et aux tracés


de la griffe


du plateau

Les deux éléments prêts pour la greffe


Collage : deux plateaux à la fois, faut faire vite ...


collage


mise en place des pigeons


et mise sous presse.

Ouf ! journée bien remplie. reste plus qu'à attendre le séchage, et donc ... à demain !

Bonne nuit à tous

Bernard

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  dazel le Dim 25 Nov 2012 - 22:44

Super reportage

merci bcp !!

vivement la suite

dazel
très actif
très actif

Messages : 304
Points : 641
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 40
Localisation : Villeneuve d'ascq

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  Antoine le Dim 25 Nov 2012 - 23:07

Waah, c'est beau Very Happy
J'adore le principe de faire six établis à six et non un chacun, du collectif quoi

C'est vrai que ça donne envie de faire un stage !

Antoine
Modérateur
Modérateur

Messages : 2211
Points : 5357
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 21
Localisation : Ille et Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  fabien35 le Lun 26 Nov 2012 - 2:08

Salut Bernard,
Merci pour toutes ces photos, très intéressant de voir toutes les étapes.
Bonne continuation

fabien35
très actif
très actif

Messages : 398
Points : 932
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 35
Localisation : 29 - Guipavas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  benG le Lun 26 Nov 2012 - 6:21

Bonjour Bernard,

génial ce stage dis donc... dans un esprit de camaraderie pour ne pas dire compagnonage !
L'atelier a l'air fort bien équipé, plusieurs R/D à première vue. Et pour le reste ?

Ca donne envie... Reste à convaincre madame Very Happy

benG
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 112
Points : 266
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 36
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  bricoleux le Lun 26 Nov 2012 - 8:56

Bonjour à tous, merci pour vos commentaires,

Antoine et Beng,
bien vu, effectivement, le fait de travailler de concert, et le plus souvent deux par deux -mais les équipes ne sont jamais figées- est très enrichissant, et la solidarité se crée naturellement.
quant aux machines, l'atelier dispose de 3 combinées et d'une scie à ruban pour, en général, 5 à 6 stagiaires.
ah oui aussi : un aspiration top, on n'avale pas les copeaux, ni ne passe 2 heures à nettoyer.

Bon, je m'y remets !

Etape suivante,
METTRE LES PANNEAUX A LONGUEUR
Puisqu'on dispose d'une circulaire puissante, munie d'un chariot costaud, ça sera le choix de Damien.
Chariot costaud ou pas, mieux vaut l'aider un peu dans ce cas précis



Profitons en pour mettre à format les CP du bac de rangement


ASSEMBLAGE PIETEMENT - PLATEAU
les tenons bâtards des pieds seront encastrés dans des mortaises pratiquées à la défonceuse dans le plateau.
on a pris soin de créer un tenon bâtard de l'épaisseur correspondant à une de nos mèches de défonceuse, de sorte que,
d'un coté au moins (à l'avant du plateau), une seule passe soit nécessaire.
De l'autre côté, la mortaise doit être plus large, pour permettre les inévitables mouvements transversaux du plateau.

Défonçage
pas de gabarit, cette fois, traçage des extrémités et guide parallèle seulement, réglé sur le tracé du trusquin..

pour ne pas dérégler le guide, on trace et on usine les mortaises de manière systématique sur chacun des plateaux.
là, il faut bien admettre que l'on a un peu l'impression de rejouer "les temps modernes"...


défonçage


et l'incontournable équarrissage manuel



Assemblage
Pour quasi tout le monde, voici le résultat :


quasi, car quand un bricoleux se prend les pieds dans le réglet, la traverse est dix centimètre trop grande !!!
alors, après un nouveau défonçage, on obtient ceci

un établi à géométrie variable

mais le bois est un merveilleux matériau, c'est vite réparé (merci Damien)


Bonlonnage
Reste à agrandir le percement de la mortaise jusqu'à la chapelle (guidé par le percement dans le pied), et percer le tenon de la petite traverse au passage.


les tiges filetées attendent d'être placées



ça ne vous inspire pas, vous, tous ces établis les pieds en l'air ???


PRESSES
Fixation des pressesMalheureusement, je n'ai pas de photo de cette étape.
Sans doute parce que les presses rapides sont simplement, mais fermement, fixées au plateau par 4 tire fond (pluriel ???)

Garnissage des machoires
Les mors sont garnis d'une épaisse plaque de hêtre.
Ces plaques sont défoncées, de manière à augmenter la course des mors (et diminuer le nombre de mortaises de la griffe)




Butées de griffe (ça porte un nom ???)
simple, mais efficace. la latte de blocage est en frène, pour sa souplesse.

RETOUR MAISON
A Florent :
tu vois que pas de problème, je pouvais en ramener six facile !



FINITION
Mon établi attend toujours sa finition.
je n'ai pas trop d'idées la dessus, et compte sur vous. Quelque chose qui protège l'établi, et qui s'entretient facilement, qui n'exige pas de tout poncer lorsqu'il sera l'heure de le re-protéger.
Par ailleurs, il y avait un fil sur le sujet "comment marquer un meuble en bois". si quelqu'un pouvait me donner le lien ? merci.

CONCLUSIONS

Merci de m'avoir suivi, c'était un exercice intéressant aussi que de re structurer à posteriori le projet.
Comme je l'avais annoncé, cet établi ne rentrera pas dans la rubrique des établis de rêve, mais je le trouve bien conçu, pratique, efficace et sa réalisation est à la portée de quiconque (un peu équipé quand même).


Cordialement

Bernard






Dernière édition par bricoleux le Mar 27 Nov 2012 - 9:22, édité 1 fois

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  niaproun le Lun 26 Nov 2012 - 9:44

bricoleux a écrit:Bonjour à tous, merci pour vos commentaires,

Par ailleurs, il y avait un fil sur le sujet "comment marquer un meuble en bois". si quelqu'un pouvait me donner le lien ? merci.


J'avais posé la question ici
http://www.metabricoleur.com/t2931-marquage-bois

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3041
Points : 6902
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  desmo 38 le Lun 26 Nov 2012 - 10:59

Bonjour Bernard,

Merci pour le reportage, le détail de toutes les opérations est parfaitement expliqué. Very Happy
Cet atelier est vraiment bien équipé, le nombre de machines est impressionnant, il y a de quoi faire.
Bravo pour ton travail, te voila propriétaire d'un superbe établi . cheers
Reste a faire la finition, nous sommes nombreux dans ce cas....

Amicalement, Cyril

desmo 38
complétement accro
complétement accro

Messages : 1594
Points : 3496
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 45
Localisation : Isére

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  florentp le Lun 26 Nov 2012 - 12:47

L'établi démontable! Et oui, c'est plus facile pour le transport!! Smile

Tu as vraiment du t'éclater et apprendre beaucoup pendant ton stage.
Quand j'ai commencé à suivre ce forum, j'avais posé la question des formations/stages qu'on pouvait trouver en 2-3 jours. Et il n'y avait pas grand chose. Maintenant que j'ai un peu progressé, que j'ai commencé à construire des petites choses, je comprends mieux qu'on ne fait pas grand chose en 2-3 jours. Je dirai même que vous avez fait là en 5-6 jours est vraiment impressionnant d'efficacité. Je pense qu'à notre niveau (j'ai commencé à suivre/poster sur le forum à peu près en même temps que toi), c'est un sacré coup de boost dans la formation.

En tout cas merci d'avoir pris le temps de rédiger tout ça. Je crois que c'est un bon coup de pub pour le non-nommé propriétaire de ce "centre de formation au travail du bois" et "gite d'étape et de séjour" de Lunéville Smile Une petite question à ce propos: tu es du coin où tu as logé sur place? C'était sympa comme cadre/environnement etc. Bref, tu recommandes le stage pour quelqu'un qui habite trop loin pour rentrer chez soi le soir?

A+
Florent

florentp
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 196
Points : 542
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  bricoleux le Lun 26 Nov 2012 - 13:16

Bonjour Laurent,

des stages de ce genre, on n'en trouve guère, mais google aura tôt fait de te les renseigner.
celui ci allie la relative proximité avec la belgique et le logement/couvert sur place.

effectivement, dans un stage pareil, on apprend beaucoup.
encore faut il mettre tout cela en pratique le plus rapidement possible, car on est bien sur "coatché" en permanence, et je pense que seul, on ferait plein d'erreurs, et on irait bien moins vite.

6 établis en une semaine, effectivement, faut être efficace.
mais la méthode est connue et rodée, évidemment, et puis, c'est pas un stage reposant:
8:30-12:30 et 13:30 18:30 (normalement, mais si on a pris du retard, on continue + tard)

moi j'ai logé sur place, évidemment, puisque je suis à quelque 4 heures de route de l'endroit.
c'est bien pratique, la nourriture est simple, copieuse et très bonne. le cadre est agréable.
mais faut savoir que c'est le désert ! et avoir de quoi s'occuper le soir, car faut pas compter sortir prendre un verre.
ça me parait une bonne formule, c'est une vraie immersion. mais c'est pas le club Med ...

je répondrai indirectement à ta dernière question, à laquelle tu as déjà les réponses plus haut :
c'est mon deuxième stage,
(je travaillais deja un peu le bois, mais j'ai suivi le conseil de Damien, prendre le stage de base pour commencer, et je m'en félicite, parce que ainsi, tout le monde parle la même langue, et a les mêmes références),
j'en referai encore au moins un, probablement deux.

vois les prix aussi, évidemment !

amicalement

Bernard







bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  topaze le Lun 26 Nov 2012 - 17:19

Bonsoir Bricoleux,

Est ce que dans le prix du stage, tout est compris (logement, nourriture, formation et le bois pour l'établi)?

Si oui, çe n'est pas encore trop cher!
Encore merci de nous avoir fait partager ce fil pas à pas (ça donne envie effectivement) Very Happy

Amicalement, Michel

topaze
complétement accro
complétement accro

Messages : 888
Points : 1388
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 60
Localisation : Braine l'Alleud Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  Fred_36 le Lun 26 Nov 2012 - 19:38

Bonsoir,

il avait l'air très sympa ton stage !! merci pour les photos


Fred

Fred_36
complétement accro
complétement accro

Messages : 739
Points : 1574
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 41
Localisation : Soucieu En Jarrest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  Nayls le Lun 26 Nov 2012 - 19:45

bonsoir a tous
très beau reportage, ça doit être super de faire un stage comme celui la ...
vivement les photos de l’établi en situation dans ton atelier et bien sur les photos de la finition
A+

Nayls
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 562
Points : 1433
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 30
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  bricoleux le Lun 26 Nov 2012 - 22:44

Bonsoir à tous,

merci pour vos commentaires.

fred : c'est sur que c'etait un moment sympa
topaze : pour les couts, va sur le site, tout y est détaillé.
il y a - le cout du stage, par jour (cout de la formation)
- le cout du logement, et/ou de la pension (complete ou demi) eventuellement
- le cout du bois, non négligeable dans ce stage, mais on rentre avec un établi !
- le cout des presses "toutes faites", sur lesquelles ( ou laquelle) tu peux faire l'impasse (c'est assez cher qd même).
nayls : là, j'ai peur qu'il faille attendre les prochaines vacances. un établi de cette taille dans un petit atelier impose une réorganisation du système.
en attendant, il va prendre place sur ma terrasse, où je bricole quand même pas mal. et je pense qu'il y sera bien.
je poste les photos dès que c'est fait, promis.

a +

bernard




bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  Jivé le Lun 26 Nov 2012 - 22:46

Salut Bernard

Tu as passé une très bonne semaine, tu n'es pas reparti les mains vides et en plus tu nous a fait profiter du séjour.

Boutade mise à part, merci de nous avoir fait partager ces moments enrichissants, parfois avec des détails auxquels on ne s'attend pas. Ainsi du double presseur du serre-bois du chariot de la Lurem. C'est - doublement - noté !

Amicalement

Jean

Jivé
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 457
Points : 1300
Date d'inscription : 05/05/2010
Localisation : Languedoc Roussillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  bricoleux le Mar 27 Nov 2012 - 8:51

Bonjour Jean,

et, sur le même photo, de la feuille de papier verré collé sur la plaque à tenonner (en dessous de la pièce), pour augmenter encore l'adhérence !

Bonne journée

Bernard

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage menuiserie : construction d'un établi

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum