[REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  tenurby le Jeu 31 Jan 2013 - 21:50

Bonjour à tous
Suite à de nombreuses lectures de membres du forum (et d'autres) je m'intérroge.
Le passé nous a fournit de nombreuses bonnes machines fiable et durable.
Ces machines sont dépassés pour des PROS, mais pas pour nous : un peu de rigueur, d'huile de coude, d'ingéniosité et nous voila en possession d'une machine capable de nous donnez le centième.
Ces bécanes viennent de l'éducation nationale, de vielles affaires artisanales, de faillites etc... beaucoup partent à l'export ou sont détruites dans des casses. Dans quelques années il n'y aura plus qu'un marché de particuliers.
De nos jours même les petits artisants possèdent des Centres d'usinages, les revendeurs machines ont des hangars remplis de vieux trucs qu'ils ne vendent pas (ils sont trop gourmand).
Cela vaut la peine en ce moment de prendre du temps à rechercher, négocier et acheter ces machines. Pour mon exemple voici quelques prix de ce que j'ais acheter :
_ Ma perceuse ADAM en CM3 7000 frs il y a quinze ans avec de l'outillage (marchand)
_ Mon touret MAP 1000 frs (marchand)
_ Mon touret STEINNEGER 300 frs (marchand)
_ Mon tour SOCOMO star 300 même époque 10000 frs (marchand)
_ Ma fraiseuse Muller & Pesant Viking 3MA 14000 frs il y a douze ans avec de l'outillage (artisant)
_ Un étau SAGOP impécable 1000 frs (marchand)
_ Mon combi Lurem former 260S 2000€ il y a deux ans (LBC)
_ Ma mortaiseuse MULTICO PM20 500€ il y a un ans (LBC)
_ Mon affuteuse SYDERIC 400€ il y a 1 mois (LBC)
_ Ma scie alternative KASTO USB 300€ elle arrive demain (LBC)
Il est vrai que certaines marques paraissent chère (ex: SCHAUBLIN etc...), il y a aussi les moteurs (380 volts), le transport qui est un faux problème ce n'est pas si chère (moins que le carburant et frais autoroutier) et certain le font bien.
Pourquoi nombreux d'entre nous achètent plus cher du matériel chinois (moi aussi violent ) qui est très joli mais très souvent avec beaucoup de problèmes (vos topics le démontre) ?
C'est juste un petit débat sans parti-pris de ma part.


Dernière édition par tenurby le Jeu 31 Jan 2013 - 22:32, édité 1 fois

tenurby
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 152
Points : 469
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 59
Localisation : Banlieu de DIJON 21

http://www.aquamemoire.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  Ynem le Jeu 31 Jan 2013 - 22:23

Hello tenurby

Le problème aujourd'hui, si tu tombes sur un revendeur un peu sérieux, c'est qu'il n'a plus le droit de vendre ces machines, sans les mettre en conformité avec toutes les règles de sécurité, etc...
Et là, du coup, les prix ne sont plus les mêmes !!!

J'étais dans le cas quand j'avais acheté mon tour.
Il y a un revendeur pas loin de chez moi, je suis allé voir, il avait un hangar plein de belle machines de toutes sortes, et quand on avait commencer à discuter, il m’annonce qu'il ne peut pas les vendre dans l'état, mais qu'il doit d'abord les mettre en règle, avec toutes les sécurités possibles, et que ce n'est pas toujours évident, et que ça reviendra assez cher !!!
Du coup, quand il avait vue que je n'étais plus tellement emballé, il me dit:
Si vous voulez, j'ai un frère, qui revend également des machines comme moi, et que lui n'est pas aussi à cheval sur les lois que moi, vous aurez peut être une chance de trouver votre bonheur chez lui.
Illico, je suis allé le voir dans un patelin quelques kms plus loin, et là je lui ai pris tout de suite deux tours similaires, un pour remettre en route, et l'autre pour le prix de la ferraille, pour les pièces.
Finalement j'ai refait celui qui était destiné à la ferraille, car il était en meilleur état, et j'ai ferraillé l'autre, naturellement en gardant toutes les pièces utiles, dont je suis entrain de faire mon centre d'affûtage:

http://www.metabricoleur.com/t3849-mon-futur-centre-d-affutage

Juste pour dire que ce n'est pas si évident de se procurer toutes ces anciennes machines pour pas cher, en restant dans la légalité.

@+ Ynem

Ynem
très actif
très actif

Messages : 342
Points : 874
Date d'inscription : 11/12/2012
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  bricoleux le Jeu 31 Jan 2013 - 22:27

Bonsoir à tous,

je suis absolument d'accord avec l'idée défendue par Ternurby, mais j'y apporte une restriction (je parle des machines à bois, le métal je ne connais pas).

les anciennes machines, pour résistantes, durables, performantes etc qu'elle soient ont, pour la plupart d'entre nous, un énorme défaut : le volume et le poids.

nous sommes des bricoleurs (même si le terme n'est pas approprié pour un certain nombre), et disposons en général d'un espace relativement réduit.
beaucoup déplacent les machines au gré de l'avancement du travail.

par ailleurs, si on veut les mettre au normes, les prix grimpent ! un protecteur complet de toupie coute le quart, au moins, d'une machine neuve.
et pour les remettre en état, réparer, entretenir, il faut s'y connaitre en mécanique, voire posséder tour, fraiseuse etc (et on repart pour un tour sur les vielles machines à métal).
bricoler avec des machines plus ou moins performantes, ou s'atteler à une rénovation d'une ancienne, ce n'est pas la même démarche.

pour terminer, je vois dans nos écoles de vieilles dégau-rabo, toupies, scies, rubans ... plus aux normes.
interdites d'usage.
qui peut mettre une scie à ruban de 2 tonnes et 2,50 m dans son garage ?
et comment ?

et alors, on achète une chinoiserie, puisque nos industriels ne produisent plus de la qualité à un prix correct.

cordialement

Bernard

edit:
pour Ynem. afin de ne pas mettre un vendeur de vieilles machines dans l'illégalité (ils craignent que l'on se retourne contre eux en cas d'accident),
on peut toujours acheter une machine non aux norme, en précisant que c'est un achat pour pièces détachées.













bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  meles le Jeu 31 Jan 2013 - 23:56

Ternurby,
je partage ton avis, mais c'est pas aussi simple. Bien sur que d'acheter des vieilles machines, c'est surement la voie à suivre, mais encore faut-il en trouver en bon état et à des tarifs raisonnables.

Il suffit de voire comment les anglais sont attaché à leur patrimoine industriel. Un site pareil en France, je n'en connais point. Chez nous, on n'a pas cesser de promouvoir l'emploi de service, on connait tous le résultat.

Quand j'ai cherché un tour, j'ai n'ai pas trouvé grand chose de moins de 2 tonnes en ancien, quelques chinois d'occasions (au prix du neuf, ou presque) et je me suis finalement décider pour un myford sans le voir (avec quelques soucis dessus que le vendeur s'était bien gardé de me dire). Il trône toujours dans le garage sur sa palette faute de temps (honte à moi, ça va faire 1 an). Pour l'anecdote il y avais un gros tour de 2 tonnes dans le garage de la maison en face de la mienne qui a du partir à la benne car le garage a été récupéré pour en faire de l'habitation.

J'aurais un demi hangar, il serai déjà rempli de belles machines en fonte, mais dans 3x4 m, j’essai de rester raisonnable (sans y arriver, d'ailleurs). Quand j'ai cherché une combinée, je lorgnait sur une K6 (chinoiserie rebadgée kity). Je suis passé chez HM diffusion (les magasins existaient encore) et j'ai un peu discuté avec le vendeur, il m'a dit d'éviter. Soit je passais à plus gros, soit je me trouvais une ancienne kity sur table et j'ai finit par trouver une K5. Cela dit, il manquait des pièces (il en manque encore) et j'ai chiné un peu sur le net pour en trouver. Mais c'est très difficile.

Quand j'ai cherché une perceuse à colonne, j'ai essayé de trouver une ancienne syderic/cincinatti/val d'or/adam sans succès dans mon coin. Et j'ai fini par opter pour la fartools (pensant qu'elle était chinoise mais en choisissant un revendeur local). Ce sont des compromis et des tentatives de choix raisonné.

C'est d'autant plus difficile en fonction de la géographie. C'est quand même plus simple de trouver une bonne perceuse dans les environs de Lyon (ou il a eu une forte industrie mécanique) quand dans les faubourgs de Marseille (nous se serait plutôt une tradition de grand banditisme Very Happy).

Je pense qu'il est aussi plus facile de faire de bonne trouvaille à la campagne, qu'en ville. Après, il faut du temps, des compétences et un peu de chances.

Cela dit, là, on parle de gros outils, pour l’électroportatif, le pb est plus simple, il n'y en a pas eu bcp en France de fabriqué (à part les blocs peugeot) donc on se tourne vers nos voisins allemands, suisse ou autrichien quand on peut, sinon, c'est du chinois.



meles
Admin
Admin

Messages : 7182
Points : 13959
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  kelval le Ven 1 Fév 2013 - 7:43

Intéressants ces deux messages.

C'est vrai que j'aimerais beaucoup avoir de grosses machines en fonte. J'ai bien compris avec le temps les avantages du poids (vibrations, bruit), et pour certaines machines, on serait incapable de les utiliser à leur plein potentiel même si elles ont 30 ans (l'expérience de l'opérateur, ce que nous démontre pili à chaque intervention).

Ceci dit, je mettrais un bémol: pour les scies et les toupies, la technique a fait des miracles. Je pense aux chariots "à format", les arbres inclinables et autres. Si j'avais les moyens, je n’achèterais pas de l'ancien pour ces types de machines.

Enfin, comme : le fait remarquer meles, il y a plus d'annonces pour de l'appareil industriel dans la région Rhône-Alpes que dans les région PACA et Languedoc-Roussillon réunies. La majorité des annonces provient de grossistes qui vendent vers les pays en voie de développement (l'Afrique souvent). Pas facile de faire 500 bornes ou plus aller retour pour s'apercevoir que le carrosse est une citrouille, si on s'en aperçoit.

Et enfin, même si j'avais les moyens et les compétences techniques pour choisir une de ces belles machines, je n'ai pas l'atelier pour. Il faut un petit hangar (c'est des frais, et il faut avoir la chance de le trouver, l'acheter, le louer..), et j'ai une cave avec d'un côté un escalier en colimaçons, de l'autre une porte de 45cm de large (eh oui, un très vieux bâtiment).... Je ne peux même pas faire rentrer un combiné.

Donc je continuerai avec ma kity sur table (dont se suis très content par ailleurs) et de l'électroportatif en attendant mieux, un jour Wink.

kelval
complétement accro
complétement accro

Messages : 798
Points : 2004
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 36
Localisation : Valensole (04)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  c.phili le Ven 1 Fév 2013 - 8:05

Salut a tous
Ce n’est pas toujours facile a se décider entre du chinois et de l’ancien.
La plupart d’entre nous partent de rien mis a par quelques portatives.
En achetant de l’ancien, on sait qu’il faudra démonter, vérifier et réparer, ce n’est qu’après pas mal de temps qu’on pourra travailler sérieusement avec, mais avant comment réparer si on n’a pas l’outil et les connaissances en mécanique ?
En prenant chinois, on à une machine directement fonctionnelle et les forum seront là pour nous apprendre a l’employer.
Du chinois ce n’est toujours que du chinois mais il faut quand même avouer qu’on leur en veut pour nous bouffer notre économie mais qu’ils ont fait de fameux progrès en quelque année.
Mon rêve depuis longtemps c’était de monter un atelier comme j’ai maintenant, j’avoue que j’en espérais même pas autant et si c’était à refaire, je procèderais de la même façon même si je n’avais pas prévu d’en arriver là.
Je me suis un jour payé un combiné tour fraiseuse et l’aventure a commencée. Je voulais faire du modélisme vapeur.
Pour moi je l’aurais gardé jusqu'à ma mort et pourtant j’ai vite compris le potentiel qu’il avait dans les machines plus anciennes, le forum n’y ai pas pour rien.
Je me suis pris au jeu en commençant à faire l’outillage que je n’avais pas et qui n’était pas compliqué à faire et j’ai vite compris qu’une chinoise, après un an ne perdait pas beaucoup de sa valeur tellement les petites machines étaient recherchées et c’est encore le cas maintenant.
Mes chinoises m’ont finalement servi à restaurer d’anciennes machines dont je suis très content et j’en ai encore qui attendent.
On ne peut pas les comparer c’est un fait, le passage ancienne machine vers chinoise serait vraiment difficile, mais pour celui qui commence, je trouve plus sage de commencer avec du chinois pour ne pas tuer le budget et changer un peu à la fois que de vouloir directement de l’ancien, mais pas fonctionnel et être constamment bloquer par manque de moyen pour les restaurer.
Si on trouve pas mal de machine chez les marchands ou dans les écoles, je suis persuadé qu’il y en a pas mal aussi chez des particulier qui sont abandonnées et rouillent dans un coin parce que le propriétaire pensait tout faire avec rien alors que cela ne marche pas si facilement. scratch
Philippe

_________________
Vouloir c'est pouvoir
à voir  une sphèreuse
fabrication d'une scie à ruban pour métaux (terminé)
En cour: Numérisation d'une HBM45. Une CNC pour Patrick (fabrication)

c.phili
Modérateur
Modérateur

Messages : 2669
Points : 6612
Date d'inscription : 03/01/2011
Age : 58
Localisation : Comines (Belgique)

http://cphili.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  niaproun le Ven 1 Fév 2013 - 8:45

meles a écrit:
Ternurby,.....
Quand j'ai cherché une perceuse à colonne, j'ai essayé de trouver une ancienne syderic/cincinatti/val d'or/adam sans succès dans mon coin. Et j'ai fini par opter pour la fartools (pensant qu'elle était chinoise mais en choisissant un revendeur local). Ce sont des compromis et des tentatives de choix raisonné.
C'est d'autant plus difficile en fonction de la géographie. C'est quand même plus simple de trouver une bonne perceuse dans les environs de Lyon (ou il a eu une forte industrie mécanique) quand dans les faubourgs de Marseille (nous se serait plutôt une tradition de grand banditisme Very Happy).
......

C'est pas faux !!!
http://www.leboncoin.fr/bricolage/427696021.htm?ca=22_s
http://www.leboncoin.fr/bricolage/427351225.htm?ca=22_s
http://www.leboncoin.fr/bricolage/427252479.htm?ca=22_s
http://www.leboncoin.fr/bricolage/302601052.htm?ca=22_s

reste à échanger contre une kala jesors jesors

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3033
Points : 6894
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  diomedea le Ven 1 Fév 2013 - 9:01

Bonjour à tous,
kelval a écrit:... Ceci dit, je mettrais un bémol: pour les scies et les toupies, la technique a fait des miracles. Je pense aux chariots "à format", les arbres inclinables et autres. Si j'avais les moyens, je n’achèterais pas de l'ancien pour ces types de machines...
C'est vrai, les machines à bois ont beaucoup évoluées, bien plus que celles pour métaux (je parle des machines classiques!).
Quand j'ai voulu refaire mon parc, je n'ai absolument rien trouvé sur la marché de l'occasion qui correspondais à mes envies...
Une simple toupie à arbre fixe, n'a plus grand chose à voir avec un modèle avec chariot à bille et arbre inclinable... Sans compter que la deuxième qui est une machine ressente, est équipée de tout le dernier cri en terme de protections!
Un autre aspect: sur le marché de l'occasion il existe des machines très anciennes, qui malgré une restauration minutieuse resteront, dangereuses.
Le seul défaut du neuf de qualité... Le prix!
Cdlt
JP

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8934
Points : 19560
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  cascabel le Ven 1 Fév 2013 - 9:16

Bonjour à tous,

Je suis ce fil avec grand intérêt et me pose quelques questions. Vous parlez du coût élevé d'une mise au norme des machines. Est ce que quelqu'un pourrait nous quels sont les évolutions de sécurité par exemple sur une toupie ou un scie à ruban d'il y 30 ans et maintenant ?
Je pose cette question car là où j'ai fait ma formation de charpente navale, nous avions une scie à ruban avec un volant de 800 qui datait de 1949. J'avais posé la question au formateur concernant la norme, et l'inspection du travail n'y avait rien trouvé à redire. Une protection en CP de la lame avait été rajouté, et un bouton d'arrêt d'urgence.
Est-ce vraiment si cher que ça de mettre une machine au norme ? Je ne parle bien évidement pas de restauration, mais juste de mise au norme pour une machine qui fonctionne.

Je profite de ce message pour féliciter tout les participants ainsi que l'équipe pour la qualité de ce forum.

Cordialement

Cascabel

cascabel
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 125
Points : 326
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  James17 le Ven 1 Fév 2013 - 9:31

Pour une scie à ruban, c'est faisable...
Pour une rabot degau, c'est plus compliqué de créer des protecteurs (pont). En plus, certaines ont des arbres carrés, carrément dangereux quoiqu'on puisse ajouter...
Pour une toupie, pas toujours simple de faire un protecteur efficace
Enfin, pour une circulaire, sauf à s'appeler Diomedea Very Happy , difficile de bricoler un chariot ras de lame !!!

James17
complétement accro
complétement accro

Messages : 880
Points : 2021
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 49
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  bricoleux le Ven 1 Fév 2013 - 9:33

Bonjour à tous,

@Cascabel,

mon école possède une section menuiserie/ébénisterie, ce que je dis est du vécu.

oui, c'est très cher de mettre une machines aux normes !
il y a les protections, les raccordements électriques (avec arrêts automatiques), la gestion des poussières etc.
et de plus, c'est souvent impossible (comment voulez vous faire arrêter une toupie ou une SAR datant de matusalem en moins de x secondes ? (les grosses scies à ruban tournent plusieurs minutes avant de s'arrêter).
et les normes changent constamment, chaque année voit de nouvelles exigences.

un accident est toujours possible. il se trouvera toujours quelqu'un pour imputer la responsabilité à l'école qui travaille sur de vieilles machines.

les protecteurs sont énormes, en fonte, d'un poids incroyable.
on ne sait pas prendre cela à bout de bras.

les entretiens sont dispendieux, parce que chaque modification doit être faite en propre pour la machine.
les pièces détachées ne sont plus disponibles.

et le plus malheureux, c'est que le meilleur prix que l'on peut en obtenir c'est au poids métal !

a+

Bernard

edit : je mettrai quelques photos de ces vieilles machine ce soir ou demain.

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  cb52 le Ven 1 Fév 2013 - 9:42

Bonjour
et les toupies, la technique a fait des miracles. Je pense aux chariots "à format", les arbres inclinables et autres.

Pour moi , une toupie sans lumière , c'est pas 1 toupie ! Je n'aurai jamais pu restaurer des
meubles et coffrets du XVII ème sans , pendant 25 ans !. L'arbre inclinable , je m'en tape.
Pour les machines outils , c'est sur que je préfère les anciennes , mais c'est 1 très gros
boulot se remise en état . Mon Crouzet Valence a été rectifié (banc et chariot ) mais
gratuitement (sinon , bonjour la note ). Les noix bronze , foutues (taraud de 9x1) . Ensuite
variateur et j'en passe.
Pour la Schaublin , ça fait 3 mois que je suis dessus , son avantage ( en dehors de la qualité ) c'est que je la connaissais depuis longtemps et qu'elle se trouvait à 18kms de
chez moi . Mais pareil , galère du poids , démontage et remontage d'une complexité que
je n'avais jamais vu , nettoyage peinture , roulement à changer , joints ect...et j'ai du
bol , car elle est en bonne état ! Ensuite , rebelote pour l'électricité ( variateur ou autre )
Bref , c'est du boulot ! ......................mais comme je suis résolument anti chinois , je préfère ça.
Quand , j'ai acheté la schaublin , j'ai téléphoné à 1 revendeur de machines d'occases près
de chez moi . Je lui ai demandé pour 1 fraiseuse style Schaublin 13 , Crouzet Fc100 , Aciera F3 , réponse avant que j'ai eut le temps de terminer ma phrase ......5000€ dans l'état !
Les chinois , s'adaptent à la demande du client : Petite machine , avec des tables immmmmmmence ! Cône de fraiseuse Sa40 , sur 1 machine de 80kgs ! Look moderne avec
électronique à tout va . Bref , quand tu achètes chinois , pour finir tu remets en état autant que sur 1 ancienne , sauf que là , c'est sur du matériel neuf What a Face
Ce qui me fais marrer le plus , c'est les gens qui tiennent au minimum le 100ème avec ces
machines à tel point qu'on se demande pourquoi Scaublin se fait ch..r à faire des bécanes
de haute précision ?
claude

cb52
très actif
très actif

Messages : 268
Points : 584
Date d'inscription : 19/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  Mad Max le Ven 1 Fév 2013 - 10:04

.


Dernière édition par Mad Max le Mar 2 Avr 2013 - 18:43, édité 1 fois

Mad Max
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 444
Points : 1300
Date d'inscription : 17/04/2009
Localisation : nord aveyron, bien paumé...

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  bricoleux le Ven 1 Fév 2013 - 10:13

Bonjour à tous,

@madmax,

ce n'est pas la première fois que je lis ce terme sur ce forum : grattage.
ça consiste en quoi exactement ?

merci.

bernard

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  diomedea le Ven 1 Fév 2013 - 10:25

cb52 a écrit:Pour moi , une toupie sans lumière , c'est pas 1 toupie ! Je n'aurai jamais pu restaurer des
meubles et coffrets du XVII ème sans , pendant 25 ans !. L'arbre inclinable , je m'en tape.
C'est toi qui vois!
Cela dit, les "toupies" pas plus que les... "fraiseuses à bois à arbres inclinables" n'existaient pas au XVII ème!
Maintenant, libre à chacun d’apprécier ou pas les évolutions du matériel!

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8934
Points : 19560
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  cb52 le Ven 1 Fév 2013 - 11:29

Salut JP
Comment tu fais pour refaire un profil de moulure de 250 ans , si tu n'as pas de lumière
sur l'arbre ? Avec la lumière , simple , fer à toupie , lime et voilà Very Happy
C'est sur que pour celui qui fait avec les fers ou molettes du commerce le problème ne se pose pas , mais il fait en fonction de ce qu'on lui propose Crying or Very sad , c'est à dire pas grand chose et il faut ......les € . A les lobbies ...........
cb

cb52
très actif
très actif

Messages : 268
Points : 584
Date d'inscription : 19/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  loulou91 le Ven 1 Fév 2013 - 11:57

bonjour,

alors voila le problème, les fers de toupie sont interdit depuis plusieurs année lorsque c'est une entreprise qui utilise avec des salariés sauf pour la restauration de monument mais pour cela il faut être habilité.

de plus il faut savoir faire un fer de toupie, l’équilibré, ne pas prendre le premier bout de métal venu, etc.

de plus c'est assé dangereux en utilisation, moi même je n'autorise personne a utilisé ces fers dans mon atelier ni a les concevoir.

avoir un arbre fendu est toujours intéressant dans un atelier pro, pour le particulier je ne voit pas vraiment d'utilité majeur étant donné qu'il existe un nombre de forme très large sur les porte outils.

après je pense que l 'achat entre le neuf et l'ancien relève effectivement de la place dont on dispose ainsi que du budget!!!

beaucoup de pros utilise du lurem que ce soit combi ou pas cela reste des machines de bon rapport qualité prix (table en fonte évidement).
lurem a tourné la page et il faut maintenant se tourner sur ces concurrent, il en existe moins connu mais tout aussi solide et de bonne qualité.

pour ce qui est du particulier qui aime travaillé le bois et qui veux une machine, il faut voir cela comme un investissement a long terme, ce n'est pas une machine qui va rester 5 ans puis être changer pour des raisons de sécurité mais si cela est important il faut être juste dans son raisonnement!!!

une entreprise on ne lui laisse pas le choix au risque de fermé l'entreprise, donc autant se faire plaisir autant mettre un peux plus dans une bonne machine complète qui répond au attentes et au besoin. certain ne travaillerons que le massif, dans ce cas la scie a panneau na pas vraiment d'utilité majeur.


a très bientôt




loulou91
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 35
Points : 53
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 37
Localisation : essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  Ordinerf le Ven 1 Fév 2013 - 12:18

je vais faire cours, il est vrai que les anciennes machines sont toujours fiable si remise en marche et entretenu mais il faut voir les choses en face, beaucoup sont devenus dangereuse donc il faudra les remettre en conformité niveau sécurité.
je me rappel d'une poinçonneuse qui me faisait froid dans le dos, il n'y avait rien qui protégeait la mécanique et rien pour stopper la machine une fois en action pour poinçonner.
donc déjà il lui faudrait un carter de protection et surement rajouter un mécanisme d'arrêt d'urgence en plus d'un arrêt d'urgence électrique.
je pense que de nos jours beaucoup préfère les envoyer à la ferraille plutôt que de prendre le risque de les remettres en conformité chose qui est tout à fait compréhensible Wink

Ordinerf
Banni
Banni

Messages : 459
Points : 1129
Date d'inscription : 22/02/2012
Localisation : Aube

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  ced23 le Ven 1 Fév 2013 - 12:32

Bonjour,

Franchement j'ai été confronté à ce dilemme, une bonne vieille machine pro a pas cher ou une machine moins bonne récente,limitée et tout aussi cher , le choix a été difficile mais la raison et la réalité toute simple l'emporte souvent pour l'amateur surtout au vu du poids de ces ancêtres (750 à plusieurs tonnes):

- Le transport de ces machines il faut la sortir de lieux d'achat (transpalette, grue, manitou...) la déplacer (remorque supérieur à 750kilos donc permis spécial, camion lourd, camionnette ...) l'installer (transpalette, grue, manitou ...)
-Il faut un local approprié avec une entrée suffisamment large (porte de hangar) une surface au sol acceptant la charge (sol béton armé) ainsi que l'espace nécessaire en m2
-il faut obligatoirement du triphasé (peu d'amateur en ont) ou alors achat de matériels pour le passer en monophasé mais argent supplémentaire pour chaque machine
-Connaissances car pas de mode d'emploi sur ces machines.

Personnellement avant de me lancer dans la menuiserie, j'avais visité l'atelier d'un ami de mon père qui est agriculteur, matos ancien à 100% (tenonneuse, scies, rabot degau ...) mais lui même m'avait dit qu'il les avaient récupéré partout en france, cherchant une machine particulière bien souvent les propriétaires lui proposé l'atelier complet (il a revendu ensuite les doublons en gardant le meilleur matériel) pour une bouchée de pain (il a même récupéré deux anciennes scieries à courroies) car vu le poids personne n'en voulait ou ne pouvait les récupérer hormis pour la ferraille.
Du fait de son travail il est équipé d'un semi remorque avec grue autonome forcement ça aide pour ramener un lot de machines Very Happy idem pour les grands bâtiments et le triphasé

Bref les vieilles machines ok niveau prix, performances, stabilité mais encore faut ils avoir le matos derrière pour pouvoir les posséder et la 90% des amateurs ne peuvent pas donc machines chinoises récentes à pas cher ou matériels pro récent à très cher affraid

Pour la conformité cela ne tient pas pour les amateurs mais uniquement si utilisé par des salariés et pros, j'ai été à une vente aux enchères il y a quelques jours, une belle raboteuse de 1960 (1,5tonne) est parti sans protection juste le commissaire qui a expliqué que la personne qui l'acheté devait la mettre aux normes si utilisé en professionnel et/ou par des ouvriers sinon rien à f****.

ced23
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 142
Points : 369
Date d'inscription : 24/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  niaproun le Ven 1 Fév 2013 - 12:33

loulou91 a écrit:bonjour,

Les fers de toupie sont interdit depuis plusieurs année lorsque c'est une entreprise qui utilise avec des salariés sauf pour la restauration de monument mais pour cela il faut être habilité.
de plus il faut savoir faire un fer de toupie, l’équilibré, ne pas prendre le premier bout de métal venu, etc.
de plus c'est assé dangereux en utilisation, moi même je n'autorise personne a utilisé ces fers dans mon atelier ni a les concevoir.
a très bientôt

Dans ce cadre là, restauration et savoir faire, comment ne pas perdre la connaissance et transmettre à nos suivants ce qui à été parmis les moyens utilisés.
Comment ne pas perdre le savoir faire?

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3033
Points : 6894
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  diomedea le Ven 1 Fév 2013 - 12:41

Bonjour cb,
cb52 a écrit:
Comment tu fais pour refaire un profil de moulure de 250 ans , si tu n'as pas de lumière
sur l'arbre ? Avec la lumière , simple , fer à toupie , lime et voilà
C'est ton choix, mais personnellement je n'encouragerais jamais l'usage de ce type de machines!
Mais que ce soit la "fraiseuses à bois à arbres inclinables", ou la "toupie à arbre fendu" l'une permet certaine chose que ne permet pas l'autre... C'est comme ça!
A noter qu'il existe la possibilité de se faire fabriquer des fers sur mesure

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8934
Points : 19560
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  bricoleux le Ven 1 Fév 2013 - 13:21

bonjour à tous,

à ced23
"Pour la conformité cela ne tient pas pour les amateurs"

moi je ne suis pas sur du tout qu'un gars, ayant acheté d'occasion une machine non aux normes, se blessant avec et déposant plainte contre le vendeur, soit débouté !
et cela même entre particuliers !

ce sera l'avis du juge.

Bernard

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  cb52 le Ven 1 Fév 2013 - 14:06

Dans ce cadre là, restauration et savoir faire, comment ne pas perdre la connaissance et transmettre à nos suivants ce qui à été parmis les moyens utilisés.
Comment ne pas perdre le savoir faire?
C'est simple , ça ramène au sujet initial , on fera restaurer en ...chine Very Happy
Bref , cette conversation , n'a pas vraiment d’intérêt , c'est comme les débats tv , on tourne en rond .
En tout cas , ça me fait penser au dicton " il ni a pas de mauvais outils , il ni a que des mauvais ouvriers ! "
Maintenant , ce n'est plus d’actualité , vu que les outils sont pourris . On importe des trucs que l'on aurait même pas le droit de fabriquer en France. Voir les arrêts d'urgence , un simple inter avec 1 couvercle jaune qui se rabat dessus !!!!!
Les Chinois sont capable de faire du beau , du très très beau , mais ont leur demande de la daube , et tant que l'on leur achètera , ils auraient tord de s'en priver . Mais entre temps , nous on aura disparu ou on deviendra les chinois des .....chinois What a Face
La faute à qui ? nous tous , en ne voulant pas payer , alors que notre pouvoir d'achat est bien supérieur à 30 ans en arrière .
cb
cb

cb52
très actif
très actif

Messages : 268
Points : 584
Date d'inscription : 19/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  Ynem le Ven 1 Fév 2013 - 17:47

Hello tlm

Comme dit, on pourra encore longtemps tourner en rond dans ce sujet, chacun voit comme ça l'arrange le mieux.

Juste une petite remarque:
Dans le temps, quand on apprenait notre métier, il n'y avait pas toutes ces sécurités, mais on nous apprenait à se servir de la machine comme il faut, et si tu faisais une connerie, bin c'était pour ta pomme, et la fois d'après tu faisais attention.
Aujourd'hui, tout le monde est assisté, il faut tout leur dire, plus personne ne réfléchi (naturellement il restera toujours des exceptions), donc, il faut des protections pour n'importe quelle connerie, pour éviter de faire des conneries.

C'est pareil pour la conduite sur route.
Dans le temps, quand le thermomètre descendait en dessous de zéro, on savait qu'il allait geler, et on s'adaptait.
Aujourd'hui, si on ne vous l'annonce pas à la radio ou télé, bin on continu de rouler comme si rien n'était !!!

@+ Ynem

Ynem
très actif
très actif

Messages : 342
Points : 874
Date d'inscription : 11/12/2012
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  bricoleux le Ven 1 Fév 2013 - 18:09

bonsoir,

je pense qu'une chose quand même a changé avec le temps (je parle au boulot, pas chez soi quand on bricole pour soi) :

c'est la rentabilité, le rendement.
et ce qui va avec, cad la vitesse, la précipitation même, qui sont forcément sources d'accidents.

et aussi le recours aux tribunaux, qui incite les responsables à se couvrir au max, plus qu'il ne faut, même.

Bernard



bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: [REFLEXIONS SUR ANCIENNES MACHINES]

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum