Aux Rois du rabot, question.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aux Rois du rabot, question.

Message  niaproun le Sam 9 Fév 2013 - 11:46

Mon expérience du rabotage manuel ne va pas au delà d'un Stanley (Bailey) N°4 qui ma foi fonctionne assez bien.
Les copeaux sont propres et il glisse bien, son équerrage étant satisfaisant, je l'utilise assez souvent.
ma question.
J'ai remarqué en rabotant un planche dans le sens du fil, qu'il était plus facile de travailler si le fer était légérement en travers du fil et non pas strictement perpendiculaire à celui-ci.
Est ce un défaut du rabot ou du raboteur ?
Si c'était une constatation normale, pourquoi les rabots n'auraient-ils pas le fer légérement en travers et l'on pousserait l'outil bien dans le sens du fil.

Ma question est peu être stupide mais j'aurai progressé.

"Celui qui pose une question con peut passer pour un con cinq minutes, mais celui qui ne la pose pas restera con toute sa vie"

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3041
Points : 6902
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  dia le Sam 9 Fév 2013 - 11:57

Salut,
J'ai cru lire quelque part sur le forum qu'il vaut mieux utiliser les rabot avec un angle (je ne me souviens plus exactement de combien) part rapport au sens du fil. Les pros te répondront mieux que moi.
Mais je me pose aussi la question pour laquelle les lames ne sont pas directement inclinée, j'imagine que c'est peut-être parce que l'angle dépend du bois raboté, avec un angle fixé il serait difficile de raboté un type de bois différent, cette position de lame permet une utilisation variée. A moins que se soit simplement dû à des considération techniques, il est plus facile de fabriquer un rabot "droit" et d'incliner le rabot que l'inverse scratch

++

dia
Modérateur
Modérateur

Messages : 2049
Points : 4044
Date d'inscription : 01/04/2011
Age : 31
Localisation : Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  damien58 le Sam 9 Fév 2013 - 13:00

Bonjour à tous,


J'ai aussi remarqué ce phénomène et l'utilise dans certaines situations.
Lorsque le morceau de bois présente du contre-fil ou des nœuds, incliner le rabot permet de faciliter la coupe et améliore sensiblement le résultat du rabotage.
L’inconvénient de cette méthode est que la surface rabotée par le rabot en une passe est moindre que lorsque le rabot est présenté de face.
Il faudra donc multiplier les passes pour raboter la même surface.

La lame se présentant de biais par rapport au bois, c'est le changement d'angle de coupe qui explique ce phénomène.

Amicalement, Damien.

damien58
complétement accro
complétement accro

Messages : 4043
Points : 9557
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 37
Localisation : Nièvre (58)

http://histoiresdebois.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  bricoleux le Sam 9 Fév 2013 - 13:40

Bonjour à tous,

je n'arrive toujours pas à raboter aisément, mais cela ne m'empèche pas de comprendre la géométrie...
et c'est exactement ce que damien dit à la fin de son post : mettre le rabot de coté revient à changer l'angle de coupe, un peu comme escalader une pente en biais revient à diminuer la pente à fanchir.
mais c'est plus long.

on a donc en permanence un rabot à angle de coupe variable !

cordialement.


bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  marty le Sam 9 Fév 2013 - 14:35

Bonjour ,

Effectivement,raboter en biais fait varier l'angle de coupe.En fait ,il diminue.Et plus ,l'angle du rabotage en biais est fort et plus l'angle de coupe diminue.

Je prends les exemples donnés sur le site LEE VALLEY;

-En rabotant en biais à 45 °,on diminue l'angle de coupe de 9°
-En rabotant en biais à 60°,on diminue l'angle de coupe de 16°

Mais plus ,on rabote en biais et moins le copeaux est large et dans le sens du fil,la lame a tendance à se mettre de plus en plus ,en biais pour suivre le fil.

Alors pourquoi un rabot "traditionnel" à un angle à 45°?

Parce que nos anciens travaillaient des essences locales et qu'un angle de coupe de 45°,leur convient bien.Ensuite,rien n'est figé.Effectivement ,par exemple un chêne peut être plus dur ou plus facile à raboter qu'un autre ou qu'une autre essence réputée plus ou moins "facile".

Peut on faire face à toutes les situations?

On peut s'adapter en rabotant en biais mais dans une certaine limite.Car il faut rester efficace et dans certains cas,changer pour un rabot avec un angle de coupe différent.
Voilà pourquoi certains "spécialistes" ont une multitude de rabots.

Quels sont les rabots qu'il faut avoir au minimum et à quels angles?

Ca dépend des essences qu'on travaille mais un rabot avec un angle à 45° et un autre à angle faible de 37° sont déjà très complémentaires.
En revanche si on travaille des bois dur et/ou que l'angle de coupe à 45° est insuffisant,un rabot"spécifique" pour ces bois ,avec un angle de coupe supérieur à 45°(50,55,...60°) est nécessaire.Au dessus de 60°,on est presque dans une catégorie de rabot à racler.

En conclusion,raboter en biais,c'est en quelque sorte faire l'économie de plusieurs rabots.Mais un rabot parfaitement réglé avec une lame bien "préparée " rabotera toujours mal si l'angle de coupe est inadapté à l'essence travaillée.

Amicalement.

Marty

marty
complétement accro
complétement accro

Messages : 1246
Points : 3046
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 45
Localisation : val de marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  boiseux33 le Sam 9 Fév 2013 - 14:48

Je me demande de plus si présenter le rabot en biais par rapport au sens du fil ne donnerait pas en quelque sorte une "coupe progressive" suivant le même principe qu'un calibreur de toupie à plaquettes décalée, certaines fraises de défonceuse ou les fers des rabots électriques festool.

pour illustrer mon propos par l'image :
http://www.hmdiffusion.com/Porte-outils-HK-82-RW-Festool-485331-11-23012-p.htm

http://www.viennois-stawerk.fr/acceuilbois/


boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1197
Points : 2254
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  niaproun le Sam 9 Fév 2013 - 16:37

boiseux33 a écrit:Je me demande de plus si présenter le rabot en biais par rapport au sens du fil ne donnerait pas en quelque sorte une "coupe progressive" suivant le même principe qu'un calibreur de toupie à plaquettes décalée, certaines fraises de défonceuse ou les fers des rabots électriques festool.

J'etais un peu sur cette explication.
Si l'on prend un cutter et que l'on présente le tranchant absolument perpendiculairement à une feuille de papier c'est pas simple de couper, si par contre on incline le cutter de façon à ce que le tranchant ait un angle de 30 40° par rapport au plan de la feuille, on coupe sans déchirer.

Maintenant, qu'en dise les autorités ?

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3041
Points : 6902
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  vincent91 le Sam 9 Fév 2013 - 17:19

La question de l'angle de coupe n'est pas la plus importante dans le fonctionnement d'un rabot, En fait l'angle standard de 45 ° convient la plupart du temps, mais on peut le changer pour deux tyes d'usages:

-Pour raboter le bois de bout, il est interessant de diminuer l'angle de coupe pour diminuer l'effort de coupe. Cela s'obtient on l'a dit soit poussant le rabot en biais, soit en utilisant un rabot a angle très faible (12°) et fer inversé.( Noter que les rabots à angle faible les plus courants où la lame est à à 20°, ne diminuent pas l'angle de coupe. En effet, le biseau de la lame etant inversé c'est à dire regardant vers le haut, , l'angle de coupe est l'addition de l'angle du lit 20° et de l'angle de biseau de lame ( 25° mimimum)donc de 45 ° ou plus. Il faut donc repeter que l'avantage principal de ces rabots n'est pas la diminution de l'angle de coupe)

-¨Pour raboter des bois à fil tourmenté et variable (ronces, ondes, loupe, etc) il faut au contraire augmenter l'angle d'incidence pour éviter les éclats.

Cela peut s'obtenir avec deux type d'outils:

soit augmentant l'angle du fer ,ce qui necessite un rabot spécial tel que les rabots anciens dit "York pitch" ( c-a-d d'angle 50°) reproduit par un sabot porte fer spécial de Lie-Nielsen), ou même des angles plus elevés ou le rabot est en fait un racloir (comme le racloir monté Stanley 80 ou ou le rabot racloir Stanley 112 , copié lui aussi par Lie-Nielsen) Les anciens rabots à dents fonctionnaient également avec un angle proche de celui d'un racloir et faisaient un treavial analogue.

Soit en utilisant un rabot à angle faible avec un biseau à angle très éleve: 50° de biseau par exemple, ce qui ajouté à 20 ° de pente de lame donne un remarquable rabot racloir à 70°.

Mais il faut rappeler que l'angle de coupe, n'est pas le seul parametre qui fait un bon rabot. Evidemment l'affutage et la courbure convenable du fer en est un autre. L'épaisseur du fer est également importante : remplacer un fer mince standard (2,5 mm) par un fer épais de 4,5 ou 5 mm dans un acier de qualité ( Ron Hock, Lie-Nielsen, Veritas, Clifton etc) ameliore spectaculairement la qualité de coupe en bois difficile.
Le réglage est également important: dans les bois difficiles, il faut réduire l'épaisseur du copeau et la largeur de la lumière.

Ce qui fait la qualité d'un rabot c'est deux choses: la qualité de son fer et la facilité de son reglage. En changeant son fer on peut approcher les performances d'un Lie-Nielsen avec un rabot à trois sous. Ce qui fait la difference entre un rabot bas de gamme et un rabot haut de gamme est le temps le temps qu'il faut passer pour pour le rendre facile à regler.
Vincent





vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  marty le Sam 9 Fév 2013 - 18:36

"La question de l'angle de coupe n'est pas la plus importante dans le fonctionnement d'un rabot"

Nous sommes bien d'accord.

Et il y aurait encore d'autres choses à dire qui vaudrait un fil dédié tant cet outil est symbolique .

En ce qui me concerne,je change de lames et donc d'angles de coupe, en fonction des essences et des spécificités (fil,noeuds,etc...) mais j'utilise un Jack de VERITAS biseau vers le haut qui a des qualités de fabrication qui interviennent également lors du rabotage.


"Ce qui fait la qualité d'un rabot c'est deux choses: la qualité de son fer et la facilité de son réglage."
Et on pourrait continuer,une semelle de rabot bien plane,un contre fer bien plan etc...etc....

Et ensuite chacun a ses préférences;
Angle de coupe,angle du biseau,double biseau,mini biseau,angle du lit,rabot en biais en poussant,en tirant bien droit,lame épaisse,acier A2,O1,PMV11,JAPONAIS,rockwell etc......etc.....Il y a bien sûr des incontournables mais c'est un outil manuel très précis mais surtout très personnel.

Par exemple,j'ai acheté il y a quelques mois un rabot japonais.Là,il n'y a aucun système de réglage et la qualité de la lame à épaisseur équivalente ,diffère en fonction de celui qui l'a forgée.

J'en suis venu à croire que si il y a de grandes règles,c'es surtout une histoire de goût au final.Rabot en bois ou en métal?Biseau vers le haut ou vers le bas?Japonais ou occidental?De biais ou de face?Lame acier tendre ou dure?

Je ne me permettrais pas de contredire qui ou quoique ce soit....si ça rabote bien,c'est le principale.

Amicalement.

Marty







marty
complétement accro
complétement accro

Messages : 1246
Points : 3046
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 45
Localisation : val de marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  niaproun le Sam 9 Fév 2013 - 19:38

Non mais là, je crois que je me suis mal exprimé.
Je ne parle pas de l'angle d'affutage.
Je parle de l'angle du fer par rapport au fil du bois.
Si j'ai une planche avec le fil bien droit dans le sens de la longueur donc, mon rabot avec son angle disons de 45° bien réglé et tout. Il rabote aussi bien que je peux le souhaiter.
Je trouve plus facile d'avoir par rapport au fil un angle, donc de raboter en travers si je puis dire, il me semble et je ne suis pas le seul que le bois de "déroule" mieux.


niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3041
Points : 6902
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  Antoine le Sam 9 Fév 2013 - 19:43

Ce sont les mots de Damien :

incliner le rabot permet de faciliter la coupe
L’inconvénient de cette méthode est que la surface rabotée par le rabot en une passe est moindre que lorsque le rabot est présenté de face.

Eh oui, avec un effort identique mais sur une plus petite surface, ce sera forcément plus facile ! Alors est-ce un défaut ou un des buts de la technique ?

Antoine
Modérateur
Modérateur

Messages : 2211
Points : 5357
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 21
Localisation : Ille et Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  meles le Sam 9 Fév 2013 - 21:20

La forme du copeau est différente aussi (quand il s'enroule, quand on rabote de biais, ils font des pointes):

A droite rabot dans l'axe, a gauche, rabot en biais:


@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7220
Points : 13999
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  dia le Sam 9 Fév 2013 - 21:49

niaproun a écrit:Non mais là, je crois que je me suis mal exprimé.
Je ne parle pas de l'angle d'affutage.
Je parle de l'angle du fer par rapport au fil du bois.
Si j'ai une planche avec le fil bien droit dans le sens de la longueur donc, mon rabot avec son angle disons de 45° bien réglé et tout. Il rabote aussi bien que je peux le souhaiter.
Je trouve plus facile d'avoir par rapport au fil un angle, donc de raboter en travers si je puis dire, il me semble et je ne suis pas le seul que le bois de "déroule" mieux.

Je pense qu'on avait bien compris, c'est bien dans ce sens là que je parlais et je pense que les autres posts vont dans ce sens là aussi Smile

++

dia
Modérateur
Modérateur

Messages : 2049
Points : 4044
Date d'inscription : 01/04/2011
Age : 31
Localisation : Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  sangten le Sam 9 Fév 2013 - 22:36

bonsoir

le rabotage avec un angle de 20 à 30° est une technique, qui est très bien décrite sur certains sites us. Je n'ai pas approfondi les tenants et aboutissants, donc pas d'explication à donner, mais je l'utilise en début de rabotage, ou, comme dit Damien
damien58 a écrit:
Lorsque le morceau de bois présente du contre-fil ou des nœuds, incliner le rabot permet de faciliter la coupe et améliore sensiblement le résultat du rabotage.
L’inconvénient de cette méthode est que la surface rabotée par le rabot en une passe est moindre que lorsque le rabot est présenté de face.
Il faudra donc multiplier les passes pour raboter la même surface.

La lame se présentant de biais par rapport au bois, c'est le changement d'angle de coupe qui explique ce phénomène.


Il y a une constante, quel que soit le type de rabot que l'on utilise, outre sa planche qui doit être parfaite, c'est son affutage. Si on veut faire du bon boulot, dans tous les cas de figures, quel que soit l'angle, le fil doit être affuté comme un rasoir.
Là aussi, chacun a sa méthode, papier abrasif, pierres japonaises, diamantées, à l'eau, à l'huile, à la vapeur, à gaz jesors , et surement bien d'autres, meules Tormek (ça, c'est moi), tourets d'affutage, etc. Je pense que toutes sont bonnes, du moment qu'on y trouve du plaisir.

En tout cas, le rabotage à la main, bien que je sois loin, très loin de le maitriser, pour ce qui me concerne, est une discipline très apaisante et très gratifiante.

amicalement

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6011
Points : 11270
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  meles le Sam 9 Fév 2013 - 23:33

meles a écrit:
Et pas la peine d'avoir une rabot hors de prix, j'ai commencé par un numéro 4 a 5 euros de GSB.

Faut l'affuter quand même. Les rabots de GSB ne coupe pas du tout quand on les sort de leur plastique thermoformé. Cet achat était en fait un pretexte pour apprendre à affuter, et puis finalement, il sert encore pour mettre un coup de rabot grossier sur les planches dégueulasses avant de les présenter la dégau ou à une lame de meileur qualité.

@+



Dernière édition par meles le Dim 10 Fév 2013 - 8:53, édité 1 fois

meles
Admin
Admin

Messages : 7220
Points : 13999
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  sangten le Dim 10 Fév 2013 - 7:19

bonjour

je fais comme meles. De temps en temps, je prends un bout de bois de quelques dizaines de cm de long, et je me mets à le raboter d'équerre. Ca vide la tête et ça fait pratiquer. Et ça donne de la précision à son geste, avec probablement un prolongement dans la vie de tous les jours. Le rabotage à la main rend plus cool.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6011
Points : 11270
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  vincent91 le Dim 10 Fév 2013 - 11:03

niaproun a écrit:Non mais là, je crois que je me suis mal exprimé.
Je ne parle pas de l'angle d'affutage.
Je parle de l'angle du fer par rapport au fil du bois.
Si j'ai une planche avec le fil bien droit dans le sens de la longueur donc, mon rabot avec son angle disons de 45° bien réglé et tout. Il rabote aussi bien que je peux le souhaiter.
Je trouve plus facile d'avoir par rapport au fil un angle, donc de raboter en travers si je puis dire, il me semble et je ne suis pas le seul que le bois de "déroule" mieux.

Ta question n'est pas du tout idiote mais très interessante. En fait on s'est bien et mal compris à la fois: il y a un lien direct, géométrique entre l'angle avec le quel on pousse le rabot (droit ou en biais) et l'angle d'attaque resultant, celui sous lequel la lame aborde le bois. C'est pour ça qu'on disait (marty et moi) que l'angle d’affûtage n'est pas un paramètre si important puisque en poussant en biais le rabot on peut le modifier (en l'abaissant jusqu'à le rendre nul quand le tranchant est parallèle au sens d'avancement) .

Maintenant, pourquoi ne fait-on pas de rabots avec le fer en biais? Et bien on en fait, mais leur usage est très limité.


Ils ont l'avantage de travailler avec un angle d'attaque réduit donc intéressant en bois de bout. Mais surtout de bien plaquer le rabot contre un guide, résultat de l'effort en biais sur la lame. Cela les rend intéressants pour des guillaumes spécialisés ( le guillaume est un rabot à raboter dans les coins). On trouve actuellement ce principe sur un modèle de rabot de paume à fer inversé de Lie-Nielsen (le n°140) et sur des rabots à araser les placages ou à ajuster les feuillures (Lie-Nielsen 95, 98, 99, Veritas edge trimming plane, Veritas side rebate planes, etc. pour ne parler que des rabots actuels)

Ils ont un très gros défaut: ils ne tolèrent pas la moindre imprécision dans l’affûtage, le fer est en effet taillé en biais selon un angle qui doit être exactement le même angle que l'angle de la lumière (la fente dans la semelle du rabot). Pour le dire clairement c'est une vraie m.. à affûter! C'est pourquoi il ne peuvent pas convenir pour un usage général.

Vincent

PS. Une petite histoire pour rebondir sur la remarque et les photos de Meles: effectivement un copeau coupé par un fer en biais s'enroule vigoureusement en donnant une "papillote". Il y avait autrefois un rabot spécialisé anglais appelé "spill plane" qui avait un fer "la gueule en biais" et utilisait ce principe , non pour façonner une planche, mais pour produire des copeaux en forme de torche . C'était très commode pour transférer une flamme, dans un temps où les allumettes étaient chères! Les buralistes anglais, quand ils vendaient un cigare à un honorable gentleman, lui offraient en même temps le copeau de bois qui permettait de l'allumer proprement.
Ils sont fous ces Anglais...


Dernière édition par vincent91 le Dim 10 Fév 2013 - 11:35, édité 2 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  meles le Dim 10 Fév 2013 - 11:24

sangten a écrit:je fais comme meles. De temps en temps, je prends un bout de bois de quelques dizaines de cm de long, et je me mets à le raboter d'équerre.

Me voilà rassuré, ça m'évitera d'avoir à consulter !

@+


Dernière édition par meles le Dim 10 Fév 2013 - 18:47, édité 1 fois

meles
Admin
Admin

Messages : 7220
Points : 13999
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  sangten le Dim 10 Fév 2013 - 11:46

meles a écrit:
sangten a écrit:je fais comme meles. De temps en temps, je prends un bout de bois de quelques dizaines de cm de long, et je me mets à le raboter d'équerre.

Me voilà rassuré, ça m'évitera un d'avoir à consulter !

@+
du coup moi aussi

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6011
Points : 11270
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  pili le Dim 10 Fév 2013 - 17:12

Bonsoir à tous

Vincent et Sangten, j'ai un rabot de ce genre, que j'ai récupéré dans une brocante pour 3x rien, je n'ai pas trouvé le moyen de m'en servir encore,
mais par contre, je me fais un plaisir de vous le montrer...! cheers








il me semble que ce doit ètre la marque de La chapelle !


et en plus la lame est réglable !!!

Ce serait sympa si on savait quel usage il faisait !!!

A+ Pierre

pili
Modérateur
Modérateur

Messages : 3078
Points : 7279
Date d'inscription : 21/02/2011
Age : 75
Localisation : suisse st aubin ne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  boiseux33 le Dim 10 Fév 2013 - 18:15

au hasard, des feuillures ? avec largeur réglable en fonction des projets ?

boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1197
Points : 2254
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  sangten le Dim 10 Fév 2013 - 18:38

Bien sûr
C'est un feuilleret. Il est magnifique. Pierre, tu as fait une très belle acquisition.
Tu m'as fait découvrir les rabots Lachapelle, dont j'ignorais l'existence jusqu'à ce jour. Je me coucherai moins ignorant.

Amicalement

Alain

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6011
Points : 11270
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  vincent91 le Dim 10 Fév 2013 - 22:38

Effectivement c'est un beau feuilleret de Lachapelle, fabricant franco-suisse
La vis que tu montres est la vis de réglage du contre fer et elle est du type classique sur les rabots français. La marque est bien celle de ce fabricant et représente dit Pierre Bouillot ( "les Rabots", Ed. Vial, 2010) "la chapelle du village de Tell, en Suisse au bord du lac des Quatre Cantons" en ajoutant que "cette marque peut concerner des outils fabriqués en Alsace aussi bien qu'en Suisse".

J'ai quelques rabots de ce genre: un feuileret avec un guide reglable guide qui est en bois et non en bronze comme le tien, et qui est double, permettant de regler la largeur en même temps que la profondeur de la feuillure. il est pourvu d'un deuxième fer, un fer inciseur qui aide à faire un angle net et verticale, ce à quoi contribue precdéjà le fer oblique dont l'effort de coupe plaque la pièce contre le guide.
Un autre exemple, anglais celui là, de grand rabot à fer oblique intermediaire entre un guillaume et un feuilleret:je me suis fait plaisir à refaire le biseau du fer qui était faux comme un billet de trente et un francs et ça n'a pas été de la tarte aux kiwis.
frzises

Ces dernier rabots ont maintenant surtout une fonction décorative. En revanche les "side rebate planes", rabots à cotés de rainures, restent le moyen le plus pratique de retoucher un rainure trop étroite, là où une reprise à la défonceuse nécessiterait un réglage laborieux . Ils s'utilisent par paires: un pour le flanc droit , l'autre pour le flanc gauche de la rainure. Bon ça ne sert pas non plus tous les jours, mais Lie-Nielsen et Veritas en re-fabriquent. Les miens ont manifestement été faits par un artisan anglais pour lui même dans deux bouts de bois qui devaient traîner dans son atelier ( dimensions et de couleurs différentes), ce qui ne les empêche pas de marcher très bien. La encore le fer oblique aide le rabot à bien plaquer en fond de rainure.
Tout ça pour confirmer que les fers obliques existent qu'ils sont jolis mais d'usage rare.

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Rois du rabot, question.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum