Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  bricoleux le Lun 11 Fév 2013 - 19:38

bonsoir,

il suffit de faire les calculs, pour s'apercevoir que l'inclinaison de l'appareil et l'épaisseur du ciseau sont loin d'être négligeables !

La technique Pili est certainement la plus simple, mais si on veut égaler les outils performants, comme Veritas par ex, et se donner des points de repère, un petit calcul n'est pas si compliqué (avec excel par exemple).

nombre de réalisations fabuleuses qui décorent nos lignes n'ont d'autre but que de "bien faire" !

cordialement

Bernard


bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  dia le Lun 11 Fév 2013 - 19:45

bricoleux a écrit:bonsoir,

il suffit de faire les calculs, pour s'apercevoir que l'inclinaison de l'appareil et l'épaisseur du ciseau sont loin d'être négligeables !

La technique Pili est certainement la plus simple, mais si on veut égaler les outils performants, comme Veritas par ex, et se donner des points de repère, un petit calcul n'est pas si compliqué (avec excel par exemple).

nombre de réalisations fabuleuses qui décorent nos lignes n'ont d'autre but que de "bien faire" !

cordialement

Bernard

I Like Wink

En effet, on peut très bien utiliser un rapporteur, c'est très simple. Nos calculs sont simplement là pour pouvoir créer un étalon qui permettra un réglage rapide.

++

PS : bizarre ce matin je n'avais pas les photos de vos croquis, j'avais donc mal suivi vos calculs scratch

dia
Modérateur
Modérateur

Messages : 2049
Points : 4044
Date d'inscription : 01/04/2011
Age : 31
Localisation : Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  vincent91 le Lun 11 Fév 2013 - 20:50

Je decouvre ce fil et je me permets de donner mon point de vue


1- sur les gabarits d'affûtages:
Si l'on veut copier un gabarit d'affûtage parce qu'on le trouve trop cher ceux du commerce, la reference n'esr pas forcement le Veritas MK2 qui franchement coûte la peau des fesses (près de 70 €) qui est inutilement compliqué! Avec ses échelles caballistiques amovibles, ses bitonios à ressort, sa roulette à axe décentrable, permettant de regler au quart de poil les angles des biseaux primaire , secondaire, tertiaire (sic) (il manque supérieur et visceral...) de tous les outils de la création à part la hache en silex, il n'est pas plus pratique ou plus performant que le vieux gabarit "Eclipse" :un gabarit simplissime, à serrage latéral de l'outil avec deux étages, un pour les outils étroits (ciseaux) et un pour les outils larges type lames de rabots). Axminster vend une copie conforme de ce guide Eclipse dont la production originelle a cessé. Elle est simple, efficace, et vendue 7,10 livres sterling (environ 8,50 € TTC). Bref si c'est juste pour faire des économies, ce ne vaut pas le coup d"en bricoler une copie. sauf si l'on veut le personnaliser, l' ameliorer, s'entrainer ou s'amuser, motivations en elle-mêmes légitimes!Voici cette copie Axminster du gabarit Eclipse:



2 le reglage de l'angle du biseau.
Cet angle n'est pas crucial, il peut varier sans grand inconvénient entre 25°- à 30° pour le biseau primaire. Certes , en principe il faut un angle un peu plus grand pour les bois durs ou pour les fers épais, mais c'est moins important pour la qualité de l'affûtage que de garder un angle constant quel qu'en soit la valeur. Comment faire pour régler cet angle? Il y a en gros quatre solutions:
a) sur le guide Axminster- copie d' Eclipse, il ya des recommandations gravées sur le guide: on vous indique de quelle longueur (35, 40 50 mm...) il faut faire dépasser l'outil pour obtenir les angles de biseau courants (25 ou 30°).

b) Vous pouvez les mesurer vous même, avec un rapporteur ou un inclinomètre digital, accessoire devenu comme les autres systèmes de mesure digitaux, assez accessible et qui donne une mesure au 1/10 de degré près.

(Et là, Flûte de Flûte, je ne retrouve plus la photo de ce petit appareil: promis je vais la refaire et vous l'envoyer ).

Cette appareil m'a révélé que la précision des indications du guide Axminster est toute relative ( un bon degré près...) mais de toute façon suffisante. Cela m'a surtout permis de réaliser un gabarit maison qui m'évite toute mesure et toute hésitation! Le voici: il a deux faces l'une pour les ciseaux l'autre pour les lames de rabots. La petite clé au bout d'une ficelle sert à serrer la vis du guide.
Voici le gabarit coté lames larges
Voici l'autre côté du gabarit (coté lames étroites, type ciseaux)

c) vous pouvez aussi vous asseoir joyeusement sur toutes les mesures et vous reproduire rel quel l'angle de biseau existant! C'est ce que je fais pour un ciseau neuf: ça fait moins de travail que de reprendre tout le biseau!

d) vous vous livrez aux calculs trigonométriques explicités dans les mails ci-dessus: ça a l'avantage d'entretenir vos neurones mais bon, mais ça me rappelle un peu une vanne de la la BD ancestrale du "savant Cosinus" (du dessinateur Christophe, fin du 19°s.), qui me faisait marrer quand j'étais môme, (peu après le milieu du 20°s!) On y mentionne qu'une séance de l'Académie des Sciences, où se rend ce savant fort distrait, est consacrée à la "discussion d'une méthode simple pour additionner les nombres entiers d' un chiffre dérivée des propriétés de la spirale logarithmique".

3)Concernant l'affûtage aux abrasifs, quel bonheur pour moi chaque fois que je le vois mentionner et décrire sous une forme ou sous une autre! C'est vraiment une bonne méthode, elle est pratique, pas chère, pas encombrante, pas dangereuse, facile à apprendre, propre, efficace, what else? Il ya plusieurs méthodes bien sûr qui ont recours aux abrasifs, mais pour moi la plus rapide et la mieux rodée est celle de Mike Dunbar, un chaisier Windsor célèbre aux Etats-Unis. . Elle utilise plusieurs grains d'abrasifs, ce qui accélère notablement le processus. Les abrasifs sont collés sur une une surface d'environ 40-50 cm de long, qui peut être faite de n'importe quoi qui soit lisse, dur, et bien plan: verre, marbre, fonte, panneau mélaminé, plexiglas, corian etc). Il faut une une colle qui ne fasse pas de grumeaux , par exemple la colle en spray "repositionnable pour artistes" (Craftmount (de 3M mais il y a d'autres marques) ou la colle néoprène en spray. Et il faut des abrasifs de grains échelonnés de plus en plus fin, par exemple comme sur les photos 80, 180, 360 et 1200, ou bien 60, 150, 400, 2000, ce genre de progression. Les plus gros abrasifs sont des bandes de papier ou de toile aux grains d'oxyde d'aluminium ( c'est à dire d'émeri ou corindon synthétique) et les abrasifs ultra -fins sont des feuilles format A4 au carbure de silicium (abrasifs de carrossier, utilisables à sec ou à l'eau) dont la finesse va jusqu’à 2500, Il ne sont pas faciles à trouver de cette finesse, mais Axminster en vend (je n'ai pas d'action chez eux) . Une finesse de 1200 ou 2000 convient parfaitement: : un outil poli avec un grain de cette finesse grain rase déjà assez bien les poils de l'avant bras, mon test preferé. Voici la planche , du coté des grains les plus gros:

Et voici le coté des grains fins le grain le plus fin ( consiste en une feuille A4 d'abrasif de carrossier de grain P1200, coupée en deux et colle bout à bout)


La beauté de la méthode c'est qu'avec un outillage aussi simple vous puissiez refaire complètement le biseau d'un ciseau ou d'un fer de rabot avec la même vitesse et la même perfection qu'avec le matériel le plus performant actuel, je veux parler de la meule à eau Tormek, qui coûte exactement 100 fois plus cher. Bien sûr, pour refaire complètement le biseau d'un outil, (où la Tormek peut ramer elle-même un peu) la méthode Dunbar va moins vite qu'un touret à meuler ou qu' une ponceuse à bande, mais en revanche vous évitez le risque majeur de détremper et bousiller l'acier sur plusieurs mm ( et d'avoir tout à refaire)
Bref c'est une methode sure et performante, relativement nouvelle, rendue possible par la banalisation de ces abrasifs modernes extrêmement durs.

Je suis donc un partisan convaincu de l'affûtage aux abrasifs, mais pas un monomaniaque! J'ai acheté et essayé au fil des années à peu près tout ce qui existe sur le marché: Tormek, touret, une ponceuse à bande, pierres à huile , pierres à eau japonaises, pierres diamantées, des feutres de polissage . Je m'en sers d'ailleurs régulièrement car chacun de ces moyens a des intérêts spécifiques . Donc si je vous dis que la méthode Dunbar d'affûtage aux abrasifs est la méthode la plus pratique et la plus rapide pour l'entretien courant des ciseaux et des lames de rabots, cela ne veut pas dire que j'ignore les vertus des autres. Mais si d'aventure on m'obligeait à n'avoir plus qu'une méthode pour tout affûter, et que je vous dis que j'opterai pour elle, vous pouvez me croire! Il se trouve que c'est aussi la méthode la moins chère ...
Et ça c'est peut-être un peu dommage, car il y a peu de chance que je touche un kopeck pour vous l'avoir tant vantée! C'est la seule chose triste de l'histoire!

Vincent.



Dernière édition par vincent91 le Jeu 21 Fév 2013 - 21:09, édité 2 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  Mizott le Lun 11 Fév 2013 - 21:30

Bonsoir Vincent,

beau plaidoyer. Tu m'as convaincu.
Méthode adoptée cheers

Mizott

Mizott
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 475
Points : 1067
Date d'inscription : 07/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  6°sens le Lun 11 Fév 2013 - 21:36

Bonjour à Tous,

Mais, qui donc va se charger d'une commande groupée chez Axminster ???
Vu mon anglais, ce ne sera pas moi.

Mais, si cela se fait, je suis premier sur la liste !

J'attends la suite avec impatience,
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5670
Points : 12336
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  pili le Lun 11 Fév 2013 - 21:38

Bonsoir Vincent

Tu m'as aussi convaincu ! mais j'ai une petite question concernant les feutres de polissage, il me semble avoir un net avantage après avoir poli miroir mes ciseaux ! Quelle est ta méthode ! Excuse moi ! Mais ma curiosité est la plus forte !!!

A+ Pierre

pili
Modérateur
Modérateur

Messages : 3078
Points : 7279
Date d'inscription : 21/02/2011
Age : 75
Localisation : suisse st aubin ne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  kelval le Lun 11 Fév 2013 - 21:41

Bonsoir,

chouettes petits gabarits!!

Voilà, j'ai trouvé mon prochain projet, lorsque j'aurai terminé ma servante et que j'aurai de nouveau du temps à tuer: copier le gabarit de Nayls! Wink

kelval
complétement accro
complétement accro

Messages : 798
Points : 2004
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 36
Localisation : Valensole (04)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  niaproun le Lun 11 Fév 2013 - 21:46

Si quelqu'un va en Angleterre avec un grand coffre, je suis partant.

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3038
Points : 6899
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  plang le Lun 11 Fév 2013 - 21:50

Merci beaucoup pour toutes ces explications Vincent! J'ai une petite question concernant ton gabarit: je trouve la roulette centrale étroite... Est-ce qu'il n'y a pas le risque d'affûter pas tout-à-fait d'équerre, quand on est un amateur?

plang
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 565
Points : 1568
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 44
Localisation : Fribourg, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  6°sens le Lun 11 Fév 2013 - 22:04

Philippe,
Pour certains rabots, une lame un peu curviligne est souhaitable pour éviter de marquer le bois sur les bords.
Peut-être qu'une roue centrale permet d'appuyer un peu plus sur les côtés et de créer, ainsi, cette courbe.
Pour les ciseaux, plus étroits, le risque est moindre.
Tout ceci n'est que pure déduction et je me trompe peut-être... ???
Bientôt la réponse, j'espère,
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5670
Points : 12336
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  pili le Lun 11 Fév 2013 - 22:14

Non tu as raison Renaud !

Le mkII à une roulette incurvée complèmentaire justement pour ce genre de lame !

A+ Pierre

pili
Modérateur
Modérateur

Messages : 3078
Points : 7279
Date d'inscription : 21/02/2011
Age : 75
Localisation : suisse st aubin ne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  Mizott le Lun 11 Fév 2013 - 22:15

A l'attention de pili :

Il n'y a plus qu'à calculer les cotes Wink

Guide affûtage Axminster

Bientôt un petit guide "homemade" Question Question Question

Mizott

Mizott
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 475
Points : 1067
Date d'inscription : 07/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  pili le Lun 11 Fév 2013 - 22:20

Non Mizott !

je n'ai pas résister au charme du gabarit d'affûtage Véritas l'année passée ! Je reconnais que c'est un très beau jouet !

A+ Pierre

pili
Modérateur
Modérateur

Messages : 3078
Points : 7279
Date d'inscription : 21/02/2011
Age : 75
Localisation : suisse st aubin ne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  plang le Lun 11 Fév 2013 - 23:02

pili a écrit:Non tu as raison Renaud !

Le mkII à une roulette incurvée complèmentaire justement pour ce genre de lame !

A+ Pierre
Bien joué Renaud, tu as apparemment trouvé! Je connaissais ce genre d'affûtage incurvé, mais je pensais avoir vu une roulette plate et étroite sur le gabarit à Vincent, qui me semblait difficile à incliner...

plang
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 565
Points : 1568
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 44
Localisation : Fribourg, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  manu31 le Lun 11 Fév 2013 - 23:06

vincent91 a écrit: Mais si d'aventure on m'obligeait à n'avoir plus qu'une méthode pour tout affûter, et que je vous dis que j'opterai pour elle, vous pouvez me croire! Il se trouve que c'est aussi la méthode la moins chère ...
Et ça c'est peut-être un peu dommage, car il y a peu de chance que je touche un kopeck pour vous l'avoir tant vantée! C'est la seule chose triste de l'histoire!

Vincent.

bonsoir
On peut trouver le gabarit chez Gaignard&Millon à 20 euros

celui la est gratuit :
lien gabarit

manu31
complétement accro
complétement accro

Messages : 760
Points : 1657
Date d'inscription : 25/12/2012
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  meles le Lun 11 Fév 2013 - 23:20

pili a écrit:Non tu as raison Renaud !
Le mkII à une roulette incurvée complèmentaire justement pour ce genre de lame !
A+ Pierre

Puisque que tu en parles, je n'ai pas trouvé comment enlever la roulette de mon MK2 pour le nettoyer comme il faut et y mettre une goutte d'huile. Est ce que tu as réussi sur le tien ?

@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7218
Points : 13997
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  sangten le Lun 11 Fév 2013 - 23:39

bonsoir
Pierre, la molette décentrée sert à créer un biseau complémentaire de 1°, ou qqchose comme ça.

meles, j'ai le mien depuis plusieurs années (désolé Vincent), et je n'ai jamais eu besoin de démonter quoi que ce soit. Une goutte d'huile, et ça roule.

pour la doc en français :
http://www.hmdiffusion.com/rftp/sat/pdf/n180.pdf

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6004
Points : 11263
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  meles le Lun 11 Fév 2013 - 23:56

sangten a écrit:
meles, j'ai le mien depuis plusieurs années (désolé Vincent), et je n'ai jamais eu besoin de démonter quoi que ce soit. Une goutte d'huile, et ça roule.

Ben , j'ai le mien depuis 2 ou 3 ans, mais comme je l'utilise sur une pierre japonaise, je voulais virer les traces de boue qui serait entrée et qui risque de me roder les parties internes de la roue. D'ou mon idée de le démonter pour nettoyage graissage.

@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7218
Points : 13997
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  vincent91 le Mar 12 Fév 2013 - 3:04

Que de commentaires et de questions! je vais tâcher de répondre point par point
Plang
Tu t'interroge sur la stabilité du guide Eclipse, compte tenu de l'étroitesse de la roulette.
J'ai constaté que ni la largeur plus ou moins grande ni la forme , cylindrique ou bombée, de la roulette n' influent beaucoup sur la géométrie du tranchant résultant de l'affûtage. , Cette géométrie dépend surtout:
1- du positionnement de la lame dans le guide (vérifier la perpendicularité avec une petite équerre)
2- de la symétrie de la pression exercée par les doigts sur les deux cotés de la lame.

En effet, même si la roulette est étroite ou bombée, elle forme le sommet d'un triangle dont le tranchant du fer est la base et tant que la pression exercée par les doigts sur les angles de la lame reste symétrique, le tranchant reste rectiligne et perpendiculaire.

Il faut toutefois distinguer les deux types principaux d'outils affûtés avec ce guide, les ciseaux à bois et les lames de rabots, qui ont des impératifs différents.

Pour le ciseau, il est évidemment préférable que le tranchant soit rectiligne et perpendiculaire aux bords. Toutefois, une imprécision mineure n'a pas de grosse conséquences (sauf pour un ciseau très large), et on pourra toujours rattraper le défaut lors de affûtage suivant. Attention en revanche, pour les ciseaux au polissage de la planche ( face du ciseau opposée au biseau). Ce polissage, qui se fait sans le guide, doit conserver la planéité parfaite de cette planche, car une planche bombée est un défaut grave qui altère la précision de coupe et qui est impossible à corriger.

Pour le fer de rabot c'est un peu l'inverse le bombement éventuel de la planche est tolérable (sauf exceptions) d'autant qu'il est compensé par la pression du contre fer,et du presseur (cap-iron). Au contraire, la géométrie du tranchant doit être précise, perpendiculaire aux bords dans sa direction générale, avec une convexité legère. En fait cette convexité est variable selon le type de rabot (plus importante pour un rabot de dégrossissage que pour un rabot d'ajustage ou de finition). pour un rabot d'ajustage, elle est extrêmement minime 4 ou 5 centièmes c'est à dire à peine visible mais se traduisant par une différence subtile de l'épaisseur du copeau entre le milieu et les bords. Sur un rabot de finition on peut en mettre un peu plus et cette convexité devient visible: voici une photo ou j'ai essayé de la visualiser avec un trait de feutre tiré à l'équerre:

Son obtention est aussi facile avec une roulette large qu'avec une roulette étroite: il suffit d"appuyer plus fort d'un coté puis de l'autre sen passant le fer sur l'abrasif le plus fin et de contrôler le travail: en gros un passage retire un centième de mm sur le coin qui subit la pression.

Je mets à part trois exceptions: le riflard, rabot de dégrossissage, prenant des copeaux très épais: je l'affute sur les abrasifs à main levée , avec un mouvement latéral en arc de cercle qui provoque une courbure très forte par rapport à ce qu'on vient de voir:

Autre exception les rabots à angle faible et fer inversé, ce sont des rabots dont le fer est souvent épais, rigide , sans contre-fer, et qui repose par sa planche sur une surface plane de fonte rectifiée:On peut considerer qu'ils s'affutent avec les mêmes impératifs que les ciseaux larges c'est à dire avec la plus grande rigueur: la planche doit rester plane. Beaucoup de ces rabots n'ont pas de réglage de l'inclinaison latérale de la lame, il faut donc veiller à une parfaite perpendicularité du tranchant. Enfin beaucoup sont utilisés pour recaler les onglets: le fer donc donc être rectiligne.
Dernière exception les rabots racloirs dont le fer est au-delà de la perpendiculaire. Affûtage rectiligne, c'est le serrage de la lame qui la cambre et qui lui donne sa convexité.

Au total,dans mon expérience, la forme de la roulette, étroite ou large, bombée ou cylindrique, n'a pas d'effet important sur la géométrie de l'affûtage.



Pour ceux qui aiment le système de gabarit avec la lame serrée par le dessus comme le Veritas Mk2, il existe un autre gabarit Axminster qui ne marche pas mal du tout bien que dépourvu des gadgets et gizmo qui font du Mk2 une source de charmes... ou de migraines. Malgré son nom "Deluxe", il est affiché à 11 livres , (env. 13, 20 €) , ce qui la encore diminuera le risque de migraine. Vous le voyez ici devant le Mk2 à l'arrière. L'avantage de ce guide est d'être capable d'affûter des lames anciennes, d'épaisseur inégale, ou de bords non parallèles ou à tranchant oblique

Maintenant, 6° sens (Cambresis)
et niaproun (région lyonnaise) posent la question de l'approvisionnement en guides d'affutages et abrasifs de source Axminster.Je vais souvent en Angleterre en voiture. la prochaine fois je pense en avril (date non arrêtée). je passe systematiquement au magasin Axminster de Sittingbourne (entre Londres et Douvres). Ca ne me derange pas de prende des commandes
- 6°sens, en revenant d'Angleterre je passe à Arras, autant dire par Cambrai
-niaprom , l'une de mes filles habite Rilleux-la-Pape, la prochaine fois que j'irai la voir, je peux te te faire signe.
Maintenant si vous êtes un peu pressés Axminster prend les commande par fax ou par courrier classique, je peux vous envoyer un catalogue 2013, il m'en reste et il y a des bon de commande dedans.

Pierre, je ne suis pas un fan de l'affûtage aux feutres de polissage ( notamment du système Koch) Certes ça marche très bien quand il n'y a a pas d’impératif de géométrie de l'outil (gouges, lames de wastringues...) , ça donne un tranchant rasoir et un poli qui flashe, mais à la longue, ça arrondit des surfaces qui devraient rester planes et dans de nombreux cas c'est inacceptable, comme je le disais plus haut . Ou alors juste un petit coup en finition, sans toucher la planche de l'outil, et en vérifiant de temps en temps qu'on ne s'achemine pas vers des déformations irréparables (ciseau bombé= ciseau poubelle!).

Vincent

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  vincent91 le Mar 12 Fév 2013 - 3:33

Pierre j'ai répondu incomplètement à ta question:voici mes feutres d'affûtage: v
Ce sont des feutres rotatifs durs de différentes formes chargés de pâte à polir verte ( à l'oxyde de chrome, je crois) que j'ai montés sut une ligne d'arbre munie d'un cone morse (tourné en bois, parce que moi, le tournage sur métaux, vous savez...) L'arbre est monté sur mon ancien mini tour à bois reconverti en banc de polissage, et orienté à l'envers pour tourner dans le bon sens.
j'ai fais un autre ligne pour le polissage du laiton , du plastique etc. avec des roues en bouts de tissus que j'ai cousus ensemble (moi aussi il m'arrive de mettre ma robe , mon tablier et mes bigoudis). Les roues sont chargés de pâte à polir rouge je ne sais plus ce qu'il ya dedans , mais en tous cas ça fait bien briller.

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  plang le Mar 12 Fév 2013 - 9:00

Merci beaucoup Vincent,

Ton gabarit m'a convaincu, et ma commande Axeminster ne va pas tarder à partir: aucun intérêt, à ce prix, d'essayer d'en faire un moi-même. Ce que je devais apprendre, c'est fait!

Une petite question encore au sujet des abrasifs dont tu parles dans une de tes réponses précédentes. Tu nous conseilles quels grains pour un affûtage de ciseaux à bois, et quels grains pour un affûtage de lames de rabots?

Et quel est la durée de vie d'une feuille d'abrasif? Le grain 400, c'est tellement fin déjà, c'est dur de dire s'il reste quelque chose sur le papier. J'ose même pas imaginer avec une feuille de 2500! Very Happy

plang
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 565
Points : 1568
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 44
Localisation : Fribourg, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  desmo 38 le Mar 12 Fév 2013 - 9:20

Bonjour Vincent,

Merci pour tes explications très bien détaillée sur les guides d'affutage et la manière de procéder.
Ta méthode m'a également convaincu pour investir prochainement dans un guide de chez Axminster.

Amicalement, Cyril

desmo 38
complétement accro
complétement accro

Messages : 1592
Points : 3494
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 45
Localisation : Isére

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  vincent91 le Mar 12 Fév 2013 - 10:03

Bonjour à tous,

J'ai été sensible comme vous, Pierre et sangten, à la séduction du Veritas Mk2, qui est pendu en bonne place devant ma zone "affûtage manuel" et dont je m'en sers souvent, même si je privilégie le guide Axminster "pas cher", que j'utilise quand je donne des cours d'affûtage à l'abrasif (dans un association de benevoles: je fournis un exemplaire de ce gabarit à chaque stagiaire, il est inclus, avec les fournitures dans le prix du stage: ils arrivent débutants et pour 30 € ils repartent à la fin de la journée en sachant à peu près tout affuter jusqu'aux paires de ciseaux, haches, racloirs et vastringues)et avec avec leur planche d'affûtage et leur gabarit Axminster: c'est clair que pour ce prix on ne peut pas leur fournir un Mk2!).

Si je dis du mal (un peu) du Mk2, j'exagère un peu le trait, c'est que comme on dit maintenant, perso, je suis toujours dispo pour la provoc! En fait c'est surtout en rapport avec le prix, et d'autre part avec le fait que la jauge de dépassement de la lame (la partie séparée pleine de graduations et qui s'assemble sur le guide) me paraît mal concue: trop difficile à lire (trop d'échelles qui se superposent) et avec un butée en acier qui peut maltraiter le tranchant. D'autre part ce type de gabarit à l'inconvénient que l'épaisseur de la lame qu'on affûte a une influence sur l'angle du biseau.
( en effet quand la lame à affuter se positionne AU DESSUS de la surface de reférence du guide,pour obtenir le même angle de biseau, il faut faire dépasser la lame du gabarit d'une longueur qui varie avec son épaisseur, donc on ne peut pas faire de jauge de dépassement de la lame à la fois simple et exacte)

Au contraire sur le gabarit Axminster à serrage latéral, le modèle "pas cher" , a deux étages pour positionner les lames et il ya donc au moins un étage, celui du dessous, qui n'a pas ce defaut : c'est precisément l'étage des lames etroites (les lames de ciseau à bois) qui s'appuient contre LE DESSOUS de la surface de reference: dans ce cas l'épaisseur de la lame ne joue plus sur le réglage: la même longueur de depassement de la lame correspond toujours au même angle de biseau. Or ce sont les ciseaux qui varient le plus d'épaisseur et pour lesquel l'angle de biseau à le plus d'importance sur l'effort de coupe et sur la résistance du tranchant.

Dites moi si c'est clair pour vous, sinon un petit schéma aidera (là je n'ai pas le temps! j'ai plein de boulot qui m'attend aujourd'hui, il faut que je file!)

Mais cela dit sur ce Mk2 la fabrication est si soignée , le système de rotation de l'axe de la roulette si astucieux que créer des biseaux primaire, secondaire, et superieur, parfaits est un jeu d'enfant.


En pratique quand je m'en sers pour un fer de rabot, je crée le biseau à l'angle que je décide, disons 28°, sur l'abrasif 80 avec la roulette du Mk2 en position basse. Ensuite quand j'ai obtenu un biseau primaire parfait , je tourne d'un cran l'axe de la roulette, ce qui ajoute un degrés , (ou deux degrés, je ne sais plus) l'angle de biseau. Et là , miracle! on fait juste deux passages sur l'abrasif semi fin (par exemple P320 ou sur la pierre à eau grain 600 et on a un biseau secondaire parfait. Ensuite je fais deux passage en appuyant sur l'angle coté droit, deux passages en appuyant sur l'angle coté gauche, et j'ai une convexite parfaite de 4/100 de mm, limitée au biseau secondaire c'est à dire au tranchant. Il ne reste plus qu'à faire pareil sans sanger le reglage sur le grain ultra fin (abrasif grain P2000 par exemple , ou pierre à eau grain japonnais 8000 ou 10 000) , deux coups à plat, deux coups en appuyant à droite, deux coups en appuyant à gauche., le biseau secondaire est poli miroir. Derniere phase: on demonte la lame du Mk2 et polit la planche bien à plat sur le grain le plus fin: bingo! on a un affûtage topparfaitement perpendiculaire, à la convexité parfaite, avec un poli quiavec lequel on paut au sesn propre se raser.
Vous remarquez que je n'utilise pas la troisième position la plus haute du Mk2 (le biseau tertiaire): je ne fais pas de misères aux hymenoptères, pour parler poliment.
Mais vous pouvez faire exactement aussi précis avec le gabarit Axminster "pas cher" , il faut juste, pour obtenir le biseau secondaire, reculer la lame dans le gabarit de 3 à 4 mm ce qui crée un biseau secondaire parfait de un à deux degrés....

Il faudrait que je fasse des dessins et des photos, la j'ai malheureusement encore pondu un de ces pavés illisibles dont j'ai le secret...
Vincent

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  vincent91 le Mar 12 Fév 2013 - 10:17

Plang
les grains d'abrrasifs ne sont pas très importants en valeur absiolue, il suffit qu'ils soient échelonnés, que le plus gros soit vraiment gros (60 ou 80) pour aller vite dans la tâche de degrossissage, et que le plus fin soit vraiment fin 1200 à 2000, pour avoir un poli miroir.
La durée de vie des abrasifs n'est pas illimitées, tu as raison de le souligner, et c'est la raison pour laquelle il faut les coller plutôt avec une colle faible (type colle repositionnable pour artiste ou colle neoprène appliquée très légèrement ) ce qui rend le changement plus facile.
C'est l'abrasif fin qui est le plus fragile: il se dégrade surtout parce qu'on l'accroche avec les angles et les cotés des outils plus que par l'usure de l'abrasif lui-même.
Je les change un fois par an environ.
De plus en plus j'utilise pour le polissage final une pierre à eau japonnaise ukltra fine( grain 10 000). Elle a une durrée de vie presque illimitée, à condition d'entretenir sa planéité (en la frottant regulièrement sur la planche abrasive, grain moyen, 180 par exemple).

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  chado le Mar 12 Fév 2013 - 11:31

Bonjour
vincent91
Il faudrait que je fasse des dessins et des photos, la j'ai malheureusement encore pondu un de ces pavés illisibles dont j'ai le secret...
Comme tu fais tienne la maxime suivante.
"Ce qui ce conçoit bien s'exprime aisément
et les mots pour le dire vous viennent aisément."

Les dessins ne sont pas indispensables.

Et c'est un plaisir de te lire

Amicalement
chado

chado
complétement accro
complétement accro

Messages : 1367
Points : 3021
Date d'inscription : 21/09/2010
Age : 69
Localisation : F-44140

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gabarits, abrasifs et techiques d'affutage

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum