Restauration d'un vieil établi

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Restauration d'un vieil établi

Message  woodnoob le Sam 9 Mar 2013 - 18:25

Bonjour à tous
Je souhaiterais restaurer mon établi, il appartenait à mon père et provenait de son père voire même de son grand-père. Je le date de début 1900 mais je me trompe peut-être. Entièrement en chêne, pieds de 65 mm, 2 plateaux de 2 m sur 20 cm et 65 mm d'épaisseur boulonnés entre-eux. Aucun collage! Rien d'éxtraordinaire mais il me tient vraiment à coeur...
le voici:



Je souhaiterais avoir vos conseils pour sa restauration, les plateaux ont pris pas mal de coups, emporte pièce notamment, et ne sont plus vraiment plats, je pensais les démonter et les amener chez un menuisier pour qu'il me les rabote sur 2-3mm, ou alors le faire moi même - solution que je préfère - à l'aide d'un rabot d'établi n°5 ou 6. J'ai trouvé un anant n°6 chez gaignard-millon, ou alors un faithfull en UK, je ne peux pas investir dans un veritas ou un Lie-Nielsen. Pour aplanir les plateaux j'ai lu un article sur FWW là-dessus avec la technique résumée dans la photo suivante:

Qu'en pensez-vous?
Autres problèmes...
J'ai du jeu dans les pieds! pas beaucoup mais il y en a...


Bois éclaté au niveau des mortaises et chevilles! que faire? démonter les pieds et les recoller? c'est possible? ça tiendra ensuite?
Un des plateaux est fendu, et je ne peux donc plus utiliser la cale

le recoller ? ça tiendra ensuite?
Voilà!
Merci à tous pour vos conseils éclairés
A+
Pierre

woodnoob
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 45
Points : 102
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 52
Localisation : Haut-Rhin (68)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  meles le Sam 9 Mar 2013 - 19:18

Pour le plateau,
tu a des prédécesseurs en ces lieux : http://www.metabricoleur.com/search?mode=searchbox&search_keywords=surfacage&show_results=topics

avec une petite explication en anglais du truc de la ficelle : http://www.thewoodwhisperer.com/videos/flattening-workbenches-and-wide-boards-with-a-router/

@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7220
Points : 13999
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  dia le Sam 9 Mar 2013 - 20:08

Salut,
Effectivement, il y a eu pas mal de rafraichissement de plateau d'établi ici, la méthode la plus répandue est le surfaçage à la défonceuse, qui est facile à faire. Le lien donné par Meles en est un parfait exemple.

Pour tes pieds je ne saurais dire, tu auras surement des vais plus éclairé Smile

++

dia
Modérateur
Modérateur

Messages : 2049
Points : 4044
Date d'inscription : 01/04/2011
Age : 31
Localisation : Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  bricoleux le Sam 9 Mar 2013 - 20:17

Bonsoir à tous,

je me permets de donner mon avis, même si je n'ai jamais resurfacé un établi.

celui ci me parait fort différent de celui, par exemple, de Damien, parce qu'il est constitué de 2 poutres de 20 cm de large, assemblées par deux boulons.

Pierre (c'est plus facile que ay2P...), doit savoir si il tient à garder l'établi dans son jus, et seulement le réparer, ou s'il veut aller un peu plus loin.
dans le deuxième cas, il ira plus vite et perdra moins de bois en désolidarisant les 2 poutres, en les rabotant séparément, et en les réassemblant, soit par boulonnage, soit par collage, mais avec une technique qui va les maintenir au meme niveau( rainure /languette, tourillons, dominos ...)

le surfacage à la défonceuse, c'est parce que la raboteuse n'est pas large assez, sinon on laisse faire la machine ...
à l'école, il y a une très large raboteuse, on y passerait un plateau d'etabli tres aisement. (bonjour le prix des affutages ).

juste un avis ...

a +

Bernard

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  dia le Sam 9 Mar 2013 - 20:25

Re,
Tu as raison bernard, c'est vrai qu'en désolidarisant les deux poutres, un rabotage peut se faire. C'est un réflexe, quand je vois "Rénovation plateau établi" je pense tout de suite "Surfaçage défonceuse" lol!

++

dia
Modérateur
Modérateur

Messages : 2049
Points : 4044
Date d'inscription : 01/04/2011
Age : 31
Localisation : Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  desmo 38 le Sam 9 Mar 2013 - 20:54

Bonsoir,

Pour le surfaçage, il faut être bien sur de son coup, pas de vieux clous et autres dans le plateau, adieu fraise.

Cyril

desmo 38
complétement accro
complétement accro

Messages : 1594
Points : 3496
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 45
Localisation : Isére

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  bricoleux le Sam 9 Mar 2013 - 21:05

et pour le rabotage aussi !!!

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  woodnoob le Sam 9 Mar 2013 - 21:27

Merci à tous pour vos conseils
Je ne souhaite pas utiliser la défonceuse, je veux juste l'aplanir un peu, je pensais aller voir un menuisier mais si il n'a pas de détecteur de métal, il ne voudra certainement pas le faire... je vais donc essayer de resserrer les poutres entre-elles car il y a un espace de 5 mm, et ensuite rabotage manuel. Que me conseillez-vous entre un rabot anant ou faithfull? autres rabots "abordables"?
Merci
A +
Pierre

woodnoob
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 45
Points : 102
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 52
Localisation : Haut-Rhin (68)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  niaproun le Sam 9 Mar 2013 - 22:10

Ave
Il existerait bien une solution inspirée du surfacage à la défonceuse mais en faisant la même opération avec une scie circulaire à profondeur bloquée.
Avantage il existe des lames qui tolérent quelques peu le métal voire même coupent les clous, par contre ce serait abominablement long à raison de 3,2 mm par passes. Pratiquement une centaine de passes

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3041
Points : 6902
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  FredM le Sam 9 Mar 2013 - 22:31

Bonsoir,
je ne sais pas ce que tu entends par abordable, mais je me suis équipé en rabots de la Serie D pour Dictum.. ils sont biens. il existent chez Gaignard et Millon et aussi sur le site Dictum, un peu moins chers...

ici

ce site vend aussi des Anant, mais je ne sais pas ce qu'il valent...

Cordialement,
fredM

PS tu as un valet impressionnant !!

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2233
Points : 5326
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  phil63 le Sam 9 Mar 2013 - 22:56

Bonsoir,

Il a vécu mais, doit pouvoir renaitre!!!

Il a dû en voir des coups de marteaux, de maillets, des serrages!!

Mais, il est encore là, pour être restauré!!!

Courage, il y a des solutions!!!

phil63
très actif
très actif

Messages : 251
Points : 592
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 56
Localisation : RIOM 63

http://caravanerapido.forumsactifs.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  J-Max.fr le Dim 10 Mar 2013 - 0:12

Bonsoir Pierre,

Visiblement tu entend par rénover, rendre cet établi à nouveau fonctionnel.
Pourquoi pas, et le chantier promet d'être dense.

Le jeu dans les pieds vient des mortaises imprécises, du bois qui a fendu
et sans doute aussi un peu des chevilles.
La bonne nouvelle, c'est qu'un meuble chevillé/boulonné est facile à démonter.

Si j'étais à ta place, je procéderait ainsi :

- Démontage, suppression de l'étau de mécanicien
(il ira éventuellement sur une servante rapportée à maintenir dans la presse)
- Réparation des zones fendues (résine)
- Prise de cotes
- Ajustage des pièces et/ou rajouts de matière
- Fabrication des pièces éventuelles
- Montage à blanc
- Vérification des plateaux/presse :
grattage, recherche de pointes avec aimant,
ôter ou chasser les pointes au plus profond,
cheviller/reboucher les trous
- Surfaçage du plateau (rabot ou défonceuse...)
- préparation : ponçage, fondur, etc.
- finition : cire, huile ou vernis.

Bref, quelques heures de bonheur simple pour un homme simple. sourire02

++JM




J-Max.fr
complétement accro
complétement accro

Messages : 3379
Points : 8651
Date d'inscription : 25/04/2012
Localisation : Breizh

http://www.j-max.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  woodnoob le Dim 10 Mar 2013 - 9:51

Encore un grand merci pour vos suggestions
@Fred M, bien vu pour les Dick planes, je ne connaissais pas, et ce site est vraiment top! que de la qualité! la largeur des 2 plateaux réunis faisant 40 cm, il est préférable que je choisisse le n°5, bien qu'un n°4 me se sera plus utile par la suite mais j'ai peur qu'il soit un peu court, qu'en penses-tu ?
@ JM et oui je me suis rendu à l'évidence hier soir que le mieux serait que je le démonte et le restaure pièce par pièce, très heureux de pouvoir entreprendre ce projet!.. et je me vois même en construire un avec quelques améliorations, plateaux de 25 cm et une hauteur de 90 cm!
A + les gars
Pierre
PS je vais certainement tous vous solliciter à nouveau pour vos précieux conseils! Very Happy

woodnoob
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 45
Points : 102
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 52
Localisation : Haut-Rhin (68)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  FredM le Dim 10 Mar 2013 - 10:40

Bonjour Pierre,

pour les rabots, je ne suis pas du tout spécialiste !!!

Ce que je peux dire c'est qu'il semble que le N°4 soit le plus polyvalent.
Personnellement j'ai un n°4, une varlope (n°7) et un rabot de paume à angle faible.. avec un guillaume (et un rabot à recaler), je pense que j'aurai vraiment déjà de quoi faire beaucoup de choses...

A en prendre un seul je prendrais un N°4. Mais dans toncas , une varlope te seriat tres utile.. Et si tu as peur de ne pas t'en resservir, essaie de trouver une varlope en bois pour pas cher en brocante, ou de t'en faire preter une...

Enfin si tu ne t'es jamais servi d'un rabot , exerces-toi avent de t'attaquer a ton etabli sui tu y tiens beaucoup. Il notamment etre bien vigilant au sens du fil du bois, sinon, y'a des arrachements.

Et il faut un fer qui soit tres affuté. donc avoir de quoi l'affuter... Bref autotal, quand on commence, ça fait un peu d'investissements...

PS les rabots Dictum sont chinois mais avec un vrai cahier des charges (on peut les trouver sous d'autres marques, aux USA et ailleurs).


Cordialement,
fredM

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2233
Points : 5326
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  J-Max.fr le Dim 10 Mar 2013 - 11:05

Bonjour,

Les Dictum me font sérieusement penser à ceux que l'on trouve chez Axminster, à <30 €... scratch

++JM

J-Max.fr
complétement accro
complétement accro

Messages : 3379
Points : 8651
Date d'inscription : 25/04/2012
Localisation : Breizh

http://www.j-max.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  FredM le Dim 10 Mar 2013 - 11:55

Salut JM,

je viens d'aller voir, ce ne sont pas les memes !! tu m'as fait flipper !!! Parce que comme tu dis, c'est pas le meme tarif !!!

Pas la meme forme du corps, pas de vis en vant de la lumiere sur les miens, pas le meme contre fer, pas le meme fer, bref pas les memes...
Difficile de dire sur une photo si les semelles des rabots axminster sont planes...

Cordialement,
fredM

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2233
Points : 5326
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  J-Max.fr le Dim 10 Mar 2013 - 12:06

Re,

Tant mieux, car en ce moment on voit fleurir des copies de rabot venant de chine,
dans toutes les boutiques et à tous les prix. Du coup, trouble, doute...

++JM

J-Max.fr
complétement accro
complétement accro

Messages : 3379
Points : 8651
Date d'inscription : 25/04/2012
Localisation : Breizh

http://www.j-max.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  woodnoob le Lun 11 Mar 2013 - 17:06

Merci pour ton input Fred
Je vais prendre un Juuma n°4 de fine tools, après l'excellente revue de Paul Sellers...
update sur l'établi: cette semaine j'essayerai de retirer les 2 plateaux et commencer le démontage. Je ne sais toujours pas si je dois les séparer en dévissant les boulons (x3) et les retirer l'un après l'autre ou si je retire les 2 plateaux en même temps sans les déboulonnés scratch scratch
anyway thanks guys!
Pierre



woodnoob
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 45
Points : 102
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 52
Localisation : Haut-Rhin (68)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  woodnoob le Mar 12 Mar 2013 - 22:45

Salut à tous

Voilà! l'établi est démonté, plus rapidement que je ne le pensais...
Voici quelques photos :

le premier écrou!


Serre-joints pour maintenir les plateaux et éviter qu'ils se séparent lors de l'extraction des boulons


les boulons/écrous, extraits non sans mal!


j'ai cru un moment qu'ils avaient été forgés, mais en fait, 2 boulons ont été soudés entre eux car trop court.


Démontage des plateaux


Démontage des traverses


les chevilles sont magnifiques, bois exotique, ébène ou acajou


voila tout est démonté, la restauration peut commencer...


Les premiers problèmes à souligner :
ici un des pieds, le bois est fendu mais également éclaté, air trop sec du midi de la France où l'établi a séjourné pendant 50-80 ans et/ou bois jamais entretenu (huilé ou ciré)


détail du pied au niveau de la mortaise


Je prévoie de recoller les parties fendues et colmater celles éclatées avec de la résine selon les conseils de JMax, peux-tu me conseiller sur une résine en particulier ? Ensuite décapage peinture, ponçage, et fondur ou huile ou cire,.. des conseils?
Merci à tous
A +

woodnoob
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 45
Points : 102
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 52
Localisation : Haut-Rhin (68)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  Lulu 21 le Mar 12 Mar 2013 - 23:10

Bonsoir

wahou ! un établi en kit !
il est pas suédois celui-là

bonne restauration

à + Lulu

Lulu 21
complétement accro
complétement accro

Messages : 2397
Points : 5736
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 62
Localisation : grande banlieu dijonnaise

http://les2m-de-lba.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  J-Max.fr le Mar 12 Mar 2013 - 23:16

Bonsoir,

Tu sais le vieux chêne, parfois ça joue et ça fend tout seul.
C'est dû au fait que dans le temps, c'était difficile de tester
l'humidité résiliente dans le bois, ou bois a peut-être été utilisé trop tôt...
Le chêne c'est pas facile et long à sécher.

Concernant la résine, une Epoxy avec un temps ouvert de 45mn devrait suffire.
Si tu as de la bonne sciure fine de ton bois, garde-là; tu t'en serviras
comme charge dans la résine et la réparation sera plus discrète.
Prends là crystal et UV, ainsi s'il t'en reste, les applications seront multiples.
Je prends la mienne chez Resines&Moulages,
si tu es perdu, passe-leur un coup de fil, ils sont toujours de bon conseil. Wink

N'oublies pas de prendre tes cotes d'abord
(dimensions comparées entre les éléments, tenons, mortaises, etc.)
et de remettre toutes des pièces au net pour que ce soit comme papa dans maman.
Tu auras peut-être à combler moins que prévu, mais peut-être aussi
à coller ça et là des coins et des languettes pour caler et ajuster.
Donc, beaucoup d'essais, d'ajustages et de montages à blanc à prévoir. Wink
Combler avec la résine viendra après, juste avant la finition Wink

Niveau finition, il y a plusieurs choix possibles :
- Fondur > vernis (ce serait dommage à mon sens sur un tel objet)
- Fondur > huile
- Fondur > cire
Si le premier demande un peu de soin et d'expérience,
les deux derniers sont simples à réaliser.
Il est possible d'opter pour une mise en huile sur les parties basses,
et de la cire sur le plateau et la presse.
A toi de voir, mais tu as le temps d'y réfléchir. Wink

++JM

J-Max.fr
complétement accro
complétement accro

Messages : 3379
Points : 8651
Date d'inscription : 25/04/2012
Localisation : Breizh

http://www.j-max.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  woodnoob le Mer 13 Mar 2013 - 8:48

Wow! merci pour tous ces conseils!
En epoxy, j'ai de la 105 de West Systems, cela devrait aller je pense.
Petites questions:
- pour combler les crevasses : epoxy + sciure
- pour réparer les fentes : epoxy ou colle à bois ?
- fondur et shellac : même chose?
Merci encore
A+
Pierre


woodnoob
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 45
Points : 102
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 52
Localisation : Haut-Rhin (68)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  meles le Mer 13 Mar 2013 - 8:57

Ay2P a écrit:
- fondur et shellac : même chose?

si j'ai bien compris les vidéos des outre-atlantiquiens, le shellac serait plutôt de la gomme laque.

@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7220
Points : 13999
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  J-Max.fr le Mer 13 Mar 2013 - 11:14

Bonjour,

La 105 est chère, un peu jaune, mais très bien.
Personnellement, je ne l'ai pas vu changer aux UV
Qu'as-tu comme durciseur avec ? Du 205 ?

meles à raison pour la gomme-laque. Ils en utilisent bien plus que nous,
chez eux on en trouve partout et sous toutes ses formes.
Essayez d'en trouver dans une GSB pour voir Rolling Eyes

La gomme laque est un vernis traditionnel et réversible qui révèle bien les veinages.
C'est ce que l'on utilise pour le fameux vernis au tampon à la Française
dont tu as sans doute entendu parler.
C'est sans doute trop fragile pour un meuble d'atelier.
Quoi que pour le piétement, pourquoi pas.
Toutefois, il sera difficile d'obtenir une teinte uniforme
avec plusieurs procédés sur un même meuble.

Pour ma part, je comblerais fissures et crevasses à l'Epoxy+sciure,
car ça stabilise définitivement les problèmes.
Par contre, pas sûr que je le fasse systématiquement partout.
Juste ce qui pose problème maintenant ou dans un futur proche.
Mais pourquoi pas faire un traitement global, par sécurité ou pour l'esthétique.
Il y a des exemples de comblement de fissures dans des vieux bois
à l'aide de résine teintée, et il faut avouer que c'est magnifique !


++JM

J-Max.fr
complétement accro
complétement accro

Messages : 3379
Points : 8651
Date d'inscription : 25/04/2012
Localisation : Breizh

http://www.j-max.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  woodnoob le Mer 13 Mar 2013 - 11:33

Super ! Merci !
J'ai mentionné le shellac après avoir lu un article sur FWW intitulé Tune-Up your Workbench par RL Humphreville, dans lequel il répare les crevasses avec epoxy + sciure comme tu me le conseilles, et pour la finition du plateau il applique du shellac, j'étais un peu étonné d'où ma question.

Perso, le bois de mon établi étant très sec, je pense utiliser de l'huile ou cire liquide pour bien le nourrir, mais je n'en suis pas encore là!
A+
Pierre

woodnoob
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 45
Points : 102
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 52
Localisation : Haut-Rhin (68)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un vieil établi

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum