construction d'un abri en charpente

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  FredM le Dim 3 Mai 2015 - 23:54

bonsoir à tous, bonsoir Vincent,

Dis donc tu t'appliques drôlement, elle doit etre vraiment tip top ta charpente !!

Pour le tracé des tenons, je suis un adepte du désabout...

J'ai trouvé ca sur le site TyCoat :
"Dans un assemblage biais par tenon et mortaise, partie située dans le prolongement de l’about du tenon, mais au-delà des arasements. Le désabout permet d’obtenir un about toujours d’équerre, même quand les bois sont gauches. De plus, il renforce la partie fragile situé à l’intersection de l’arasement et de la face de la pièce. Coupe d’équerre effectuée à l’extrémité d’une coupe en sifflet, pour ménager une butée dans cette dernière."

Bon ça ne me seble pas hyper limpide du coup j'ai fait un crobar..

Plus visuellement, ton tenon est comme ça :


Et un tenon désabouté est comme ça :



C'est pas hyper important, hein, on est bien d'accord.... C'est juste un petit plus. Et puis esthétiquement, ça fait soigné, non ??
Ca te servira peut etre pour la prochaine fois.. Vivement la suite de ton fil !!!


Tres  cordialement,
FredM

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2223
Points : 5316
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Lun 4 Mai 2015 - 11:27

Tenon désabouté.
J'aurais bien aimé connaître ce dessin avant de réaliser le mien...
Ça me parait intuitivement un dessin meilleur, la zone d'appui du tenon est élargie, cela optimise la résistance aux efforts de compression, efforts auxquels ces liens sont conçus pour resister electivement (la resistance à la traction est secondaire et repose sur les seules chevilles).

Quel est le dessin correspondant de la mortaise?

Je m'amuse au passage du nom donné à ce tenon: "désabouté": mot vilain , obscur, mal-bati : du charabia J'ai l'impression qu'en France les gens de metiers optent avec un gout infaillible pour les mot techniques les plus moches et les moins compréhensibles.
Etonnez vous après ça que moi que je n'aie pu dépasser la page 10 de " La charpente en bois" de Hemery (texte et dessins imbitables!) et que malgré ma maîtrise très imparfaite de l'anglais, j'ai fait de Building The Timlber Frame House de Tedd Benson mon livre de chevet...

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  FredM le Lun 4 Mai 2015 - 12:18

Salut salut !!

Je comprends ce que tu as pu ressentir en essayant de lire "La charpente en bois". Malgré plusieurs mois de trait effectués lors de mon CAP, j'ai du mal à m'y retrouver. En fait pour moi, c'est un "mémo" de ce que j'ai appris par ailleurs, un condensé de rappels, mais aucunement un truc qui peut s'aborder seul... C'est de la théorie pure quoi. Et pas expliquée. Et même avec un compagnon pour t'expliquer, je peux te promettre que le trait, ça m'a fait chauffer les neurones, quelque chose de meuh meuh !!! (et je n'ai jamais abordé le courbe, en CAP on ne fait que du "droit"). C'est génial (je te jure !!), mais ça retourne le cerveau. J'aurais aimé travailler ça beaucoup. Malheureusement, quand tu as un CAP et que tu es employé dans une boite, on te demande jamais de faire du trait. Et comme c'est une discipline pointue, sans pratique, on oublie, on perd. Pour être fort en trait il faut en faire régulièrement (en tout cas, pour moi...) De plus c'est aujourd'hui rare qu'on te demande sur un chantier de faire u chevron de rive biais ou un chevron de rive face aplomb.. Et je ne parle pas d'un faîtage de pente. Y'a guère qu'en rénovation que c'est utile. Sur de belles charpentes anciennes. Qui sont souvent le domaine réservé des compagnons car il faut un sacré savoir et un sacré savoir-faire pour intervenir sur ce genre de structure. (un sacré regret pour moi, de ne pas m’être mis à la charpente avant... Ce niveau m'est inaccessible...)

Et il faut avouer que c'est beaucoup plus facile d'utiliser des logiciels 3D. Mais cela n'apporte pas la même compréhension de la structure !!!

Comme bouquin en français, "Charpentier d'aujourd"hui" de Demotz me semble plus abordable, mais n'aborde pas le trait.

Pour la mortaise du tenon désabouté, c'est la même pour celui qui ne l'est pas. A savoir seule la section que j'hachure en rouge ci dessous (j'ai la flemme de refaire le schéma car j'ai jeté le fichier Sketchup)  rentre dans la mortaise. Donc pas de complication de ce coté là...(le désabout ne rentre pas dans la mortaise, si c'est le sens de ta question).



bien cordialement,
fredM

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2223
Points : 5316
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  FredM le Lun 4 Mai 2015 - 12:29

PS un desabout qui rentre dans une mortaise, ca se rapproche assez d'un embrevement !!!

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2223
Points : 5316
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Lun 4 Mai 2015 - 16:52

J'ai compris... L'avantage n'est pas dans l'accroissement de la surface d'appui du tenon puisqu'il n'y a pas d'embrevement , mais dans le fait que la base du tenon est plus massive.

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Lun 4 Mai 2015 - 17:30

A partir du lien, on trace les mortaises. La je retouche au ciseau  la coupe  du bout du tenon, qui est un peu bombée.


La  seule différence avec une autre mortaise est qu'une des pentes est à 45°. Une fois que la profondeur de la mortaise est atteinte du coté vertical,  l'autre coté est reculé par des passes de ciseau successives très obliques, disons à 40°,  puis quand on atteint la limite de la mortaise la paroi est redressée, jusqu'à atteindre les 45 ° voulus.  Comme précédemment l’extrémité verticale de la mortaise,  qui reçoit le tenon en appui,  doit être exacte, l'autre ne nécessite qu'une précision moyenne.

J'ai fait un premier gabarit, censé  guider l'angle  ciseau: il s'est avéré tout à fait inutile inutile:  



C'est là qu'un deuxième petit gabarit s'est  révélé utile . Il remplace deux outils différents:  une   petite équerre à combinaison  pour vérifier les   parois verticales,  et une équerre d'onglet ou fausse-équerre réglée  à  45 ° pour  la paroi oblique.
 


La vérification finale est simplifiée par le fait qu'on peut manipuler la pièce oblique pour tester le joint: on sait tout de suite si ça va




On fait pareil  pour la deuxième mortaise, et il ne reste plus qu'à assembler et poser les chevilles provisoires:



Veine!  c'est d’équerre et c'est jointif!  Ça soulage de voir que lorsqu'on s'applique on est moins idiot...Les conseils de Benson étaient judicieux


Dernière édition par vincent91 le Lun 3 Oct 2016 - 20:08, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  Ugo le Jeu 25 Juin 2015 - 22:56

Tiens, où en est ce projet ? Je me régalais bien à regarder tout cela, je crois que je suis un peu en manque !

Ugo
complétement accro
complétement accro

Messages : 1087
Points : 2218
Date d'inscription : 22/12/2012
Localisation : Doubs

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  Prétender 49 le Ven 26 Juin 2015 - 11:19

Bonjour à tous

Notre amis termine le travail qui prend beaucoup de temps et d'énergie , pour le reportage , ben encore + on aura toutes explications ce qui sera un évènement sur le forum j'en suis persuadé

En attendant je lui souhaite bon courage

Prétender 49
complétement accro
complétement accro

Messages : 2327
Points : 3988
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 67
Localisation : Belgique/Mouscron

http://rogerchristine.magix.net/website#Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Ven 26 Juin 2015 - 16:22

C'est vrai ça, il serait temps que  je reprenne le fil de cette histoire . Merci Ugo de manifester de l'intérêt, il y en a au moins un qui suit, ça fait toujours plaisir!   Et merci à toi  Roger de justifier mon absence de plusieurs  semaines par des excuses que je n'ai pas!  J''apprecie ce geste amical!

   
Où en étais-je dejà, ah, oui, j'ai fait les premiers assemblages, ceux qui  qui relient les montants entre eux par le biais des sablières, qui sont les poutres en long ,  reliant les fermes entre elles (les fermes étant les sous- ensembles constituant les murs- pignons) .
Il serait peut-être  temps que je vous fasse quelques schémas pour expliquer où l'on va.
Vous voudrez bien excuser mes schémas fait à ma façon que j'appelles l'ordinateur "papier-crayon". J'ai une sérieuse   allergie au  logiciel  KechUp, je préfère  faire ma sauce tomate à la main!   Ouais, je sais, ce genre d'allergie, ça se soigne. J'en parlerai à mon toubib la prochaine fois que j'irai le voir, d'ailleurs c'est prévu bientôt, il doit me faire un KechUp.

Voila le dessin général de la charpente

Voici le dessin d'une des fermes (rien n'est à l’échelle, c'est un crobard):


Voila le détail des assemblages du haut des montants:

Je voulais que le tenon de la sablière ne supporte pas seul le poids de cette lourde pièce. J'ai donc opté pour un tenon "épaulé" (shouldered tenon). (La sablière est une pièce que j'ai sur-dimensionnée dans l'idée qu'elle supportera peut-être un jour une plancher de Mezzanine).
L'autre idée est qu'il vaut mieux, quand c'est possible , décaler en hauteur les mortaises des entraits et des sablières, de façon que le montant présente au plus deux mortaises au même étage.


Dernière édition par vincent91 le Ven 26 Juin 2015 - 18:26, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  FredM le Ven 26 Juin 2015 - 16:59

Bonjour à tous,

Hé Vincent, c'est pas qu'on suit pas, c'est qu'on ose pas réclamer... ("ceux qui réclament, y z'ont rien" me disait ma maman... Bon, notons tout de même que c'est pas parce qu'on ne réclame pas qu'on a quelque chose.. Enfin si, de la frustration... What a Face )

Amicalement,
fredM

PS les (pannes) sablières, c'est juste celles du bas, qui dans le temps reposaient sur les murs via un lit de sable pour répartir la pression.. Les autres sont des pannes intermédiaires ou faitière.
D'ailleurs c'est mieux expliqué ici ...


Dernière édition par FredM le Ven 26 Juin 2015 - 17:29, édité 1 fois

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2223
Points : 5316
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  Guilhèlmus le Ven 26 Juin 2015 - 17:09

Zioup,
Allez Vincent, pas de chichis, sinon tu raques ! (Notez que je ne fais aucune allusion politique)
Envoie la sauce !
Ne te fais pas prier.
Meles, va mettre quand même un cierge à la Bonne Mère.
vive le faux rhum
jesuisdehors
Non, fait trop chaud, je vais à l'atelier.

@+ Pégui


Dernière édition par Guilhèlmus le Ven 26 Juin 2015 - 19:10, édité 1 fois (Raison : photeu)

Guilhèlmus
complétement accro
complétement accro

Messages : 2791
Points : 5470
Date d'inscription : 25/10/2013
Age : 37
Localisation : qpmdf

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Ven 26 Juin 2015 - 19:02

Oulala quel enthousiasme! J'ai édité mon message précédent ou manquaient les crobards.
Je continue le reportage photo: j'ai assemblé les 4 sablières , en démontant tout après coup, puisque les montants vont  être réutilisés dans l'autre sens  pour constituer la base des fermes , ce que je vais faire maintenant. Enfin , quand je dis maintenant, ça c'est étalé sur polussieurs mois: j'ai fini la première ferme fin août . Pour les suivantes ça a traîné un peu, ça s'est fini en décembre : vous savez ce que c'est des l'automne les jours raccourcissent et je n'ai pas de bon éclairage , il commence à pleuvoir tout  le temps et  moi l'eau, j'en, raffole pas. Et près il a commencé à faire un peu glagla et j'aime pas  me cailler  les arpions.  Je suis retraité moi, je suis pas au goulag, non mais sans blague.
Tiens à propos de goulag vous connaissez cette blague  soviétique :
Deux  detenus  bavardent:
-Tu as été condamné à combien d'années, toi?
-A dix ans.
-Ah bon, et qu'est-ce que tu as  fait ?
-Moi? Rien!  
-Menteur! Rien, c'est cinq ans seulement !

Voila le debut de construction de la première ferme : les pieds sont en cours d'assemblage. J'ai eu du mal a retrouver les photos, ça ressemble beaucoup aux précédentes mais en fait, ici c'est l'entrait ( pièce horizontale travaillant en traction) est une pièce plus longue que la sablière vue précédemment, il c'est lui qui porte la mortaise et il s'emboîte sur le haut des montants:


vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  sangten le Ven 26 Juin 2015 - 19:55

Salut

superbe charpente Vincent

Deux petits commentaires :
j'aime beaucoup le nom anglais du poinçon : king post. Cela veut bien dire que c'est lui le plus important.
l'entrait est aussi appelé tirant, ce qui explique bien qu'il reprend la charge des deux arbalétriers, et les empêche de s'écarter.

Quelle belle charpente. Il doit faire bon y prendre un jus de fruit par les temps qui courent.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5996
Points : 11255
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  Ugo le Ven 26 Juin 2015 - 21:43

Aaaaaaaaaaah, merci, mille fois merci !

Ugo
complétement accro
complétement accro

Messages : 1087
Points : 2218
Date d'inscription : 22/12/2012
Localisation : Doubs

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  Ugo le Ven 26 Juin 2015 - 21:46

Je me suis procuré le livre de Tedd Benson dont tu parlais et je suis en train de le lire avidement, donc ça m'a donné envie de voir 'en vrai' ce que ça pouvait donner, histoire de le vivre par procuration en quelque sorte, en attendant un jour peut-être de m'y lancer pour du vrai. C'est un régal pour moi, tant d'un point de vue technique que par la qualité du reportage. Merci encore ! cheers vive le faux rhum

Ugo
complétement accro
complétement accro

Messages : 1087
Points : 2218
Date d'inscription : 22/12/2012
Localisation : Doubs

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Ven 26 Juin 2015 - 22:07

Merci Alain, mais ne force pas sur le dithyrambe, je suis un débutant , appliqué certes,  qui fait toute chose en  trois fois plus de temps  qu'un professionnel moyennement doué, sans parler des erreurs.

Je ne trouve pas d'autre photo de l’assemblage montants -ferme . Mais la pose des liens  est identique à celle des liens pour l'assemblage montants sablières.
J'ai ensuite démonté les montants pour avoir moins de surface prise au sol: seul une petite partie du sol de  le sol de mon jardin est horizontale , j'esaie donc de m'y tenir et de m'étaler au sol le moins possible.  
Je commence ensuite l'assemblage du pignon de cette première ferme qui commence par l'assemblage entre entrait et poinçon. Poinçon, ou  king post  comme dit  Alain :  ah la la! celui là et son franglais!... (Mais non Alain,  je te fais marcher,  chacun sait que c'est moi  le récidiviste  du  frog et du  rabbet plane!)

J'ai opté pour un  assemblage tenon-mortaise, l'entrait comporte une mortaise debouchante, et par consequent le tenon du poinçon traverse l'entrait. Il est verrouillé   par un coin à la  sortie de la mortaise. Cet assemblage avec un tenon long traversant  assurera une meilleure  rigidité de la ferme quand il faudra la redresser pour la mettre debout. (il faudra d toute façon rigidifier l'assemblage par des planches provisoires de renfort,  les fermes étant  prevues pour être verticales, par à 45°!). Le tenon est aussi épais que le permet l'épaisseur du poinçon , qui est à vrai dire un peu faible. Cela oblige a faire la mortaise correspondante  un peu plus large, mais là j'ai de la marge, vu la section importante de l'entrait , 20x 20 cm).

L'usinage se fait à la main. Noter qu'il y a un nœud dans le tenon,  que je n'ai pu éviter en traçant la pièce, mais . toutefois ce noeud   n'est pas  à un endroit critique. J'ai pris la précaution de multiplier  les  traits de scie dans la région du noeud avant de tailler l'épaulement au ciseau, ça m'évite de mauvaises surprises dues au fil du bois irrégulier.  

Après quoi c'est donc au ciseau à bois de jouer  

avec finition au  rabbet-plane, pardon au guillaume!


Dernière édition par vincent91 le Lun 3 Oct 2016 - 20:33, édité 2 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  FredM le Sam 27 Juin 2015 - 0:48

Ah le beau guillaume !!!! J'en veux un !! Ca fait longtemps que j'hesite !!! et je n'ose même pas te demander à quel tarif dérisoire tu te l'ai procuré lors de tes visites vente-aux-enchèresques d'outre-manche, ça va me faire trop mal !!! Very Happy
Bon , tu as du lui faire un service "remise en état" en règle j'imagine...
Tiens d'ailleurs j'ai vu l'autre jour je ne sais plus ou que Narex faisait maintenant partie du groupe Festool... C'est bien la marque de ciseaux neufs qui te semblait d'un bon rapport qualité prix, non??

au CAP (charpente) on m'avait dit : un poincon ca pourrait etre fait dans un bois de tres faible section, si ce n'est au niveau des assemblages. car ça travaille tres peu. j'espere que tu as bien laissé un espace au dessus du tenon afin que jamais l'epaulement du tenon n'appuie sur l'entrait (nous on laissait 3 cm...) meme si celui ci venait a descendre legerement (car sinolentrait travaillerait en flexion...). Par contre le poincon peut soutenir l'entrait (on voit parfois une piece de metal en U qui passe sous l'entrait et est vissee au poincon, pour soutenir celui ci au cas ou.... Je me demande si je n'avais pas deja dit tout ça, il se peut que je rabâche, allez, zou , au plume !!)

bien cordialement,
fredM

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2223
Points : 5316
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Mar 30 Juin 2015 - 13:44

Troisième fois que j'essaie sans succès de continuer mon histoire, j'ai perdu deux heures de boulot et ça me gonflen, franchement je n'ai pas que ça à faire. Je recommence  mais  c'est la dernière fois . Cette fois   je poste juste les photos, ensuite j' "éditerai mon post" ,  (en clair: je corrigerai mon  envoi,  pour ceux à qui ce charabia est obscur)...
De grâce épargnez moi les sempiternels  conseils sur  les fonctions brouillons , sauvegarder, pour moi, c'est compliqué,  ça ne marche pas,  ça m'emm...  et j'ai autre chose à apprendre et à  faire dans la vie ,non mais  sans blague.
Excusez moi, je suis un peu comment vous dites?   "vénère", c'est ça!
Passons donc aux photos! (pardon? oui, effectivement   ça me calmera...)
Voici l'assemblage de tête d’arbalétrier: j'ai opté pour un petit redent qui stabilise cet assemblage, qui a vrai dire subit peu de contrainte mais pour le quel j'ai fait des tenons courts, 75 mm de profondeur, afin que les mortaises correspondante laisse suffisamment de bois entre elles . Cette  charpente,  dans l'ensemble, c'est du costaud, un peu plus qu'il ne faudrait d'ailleurs, mais   cette pièce particulière en est le point faible. Elle est   de même section que les arbalétriers, du bastaing de 75 x 225. Pour les   arba  c'est  correctement dimensionnés pour le poinçon , ça  me parait un peu  "juste" compte tenu des nombreuses mortaises prenant place en tête de poinçon: emboîture de  la panne faitière, mortaises des  arba, mortaises des liens de faîtage. Je veux donc lui conserver le plus de bois possible.
Pour les tracés, je les ai fait au réglet , équerre et fausse équerre: j'ai essayé avec un gabarit, ça va vite mais ce n'est pas précis. Après avoir creusé la mortaise, je taille le redent de l’épaulement comme j'ai fait précédemment:je donne des  traits de scie (à la main, il n'y a pas assez d'appui pour la scie  circulaire) , plus serrés là où le fil du bois est vicelard , à cause d'un noeud, puis je fais sauter le bois au ciseau.      



Quand j'ai fait l'assemblage d'essai de la ferme à ce stade , les joints de la base venaient bien mais en haut des arbas c''etaient pas terrible. J'ai usé de persuasion , comme on dit : un serre joiunt à pompee des cales. Là ça vient mieux. Les cales glissaient, comme de juste avec un tel angle,  alors je les ai cloutées,  comme un pneu neige!
Pour les pieds d'arba, j'ai utilisé un assemblage que je n'ai pas vu en France et que les Anglais nomment  "bird'smouth", bouche d'oiseau ( en fait un bec ouvert). C'est une saillie  en ergot  à la base de l'arba qui s'emboîte dans une decoupe  complementaire  de l'entrait.  Ca   augmente la surface qui encaisse la poussée de l'arba , surface qui  sans cela est limitée à la tranche du tenon soit  25x100 mmen bois tendre , pour une poussée assez importante puisque l'arba est   chargé   d'environ trois quart de tonne ( charpente ,  liteaux,  et 15 m2 de tuiles)  Ca marcherait surement sans ça maisça me parait plus coherent, en plus  c'est plus coherent ,  et   c'est  joli.   Enfin si on veut , ce n'est pas visible après montage, mais bon c'est    "fun" ( faut pas croire, je parle  le djeuns!).

Ça rentre en douceur, avec un peu de persuasion la encore,  déployée par mon   maillet de 10 kg.  (Pour la petite histoire c'est le maillet avec lequel j'ai réussi l'exploit de dérider Manuel Walls:  quand il était maire d’Évry , il passait toujours dans les stands de la Fêtes des Associations de sa ville, à laquelle participe notre association de passionnés de menuiserie. Il nous a demandé à quoi servait ce maillet qu'on avait trouvé rigolo de mêler aux chefs-d'oeuvres décorant notre stand: j'ai répondu que c’était un maillet à éléphants. Il s'est esclaffé avant de se reprendre instantanément, genre "non on n'est pas du tout comme ça, vous savez...")




Vous voyez mes cales: au début, elles dérapaient quand je serrais le serre-joint, vu la pente voisine de 45 °, alors je les ai cloutées, comme des pneu neige et là,  elles sont très bien tenu.





J’avais laissé juste 1 cm entre le poinçon et l'entrait: Fred me recommandait 3 cm, Le livre de Benson n'en parlait pas, ce qui veut dire en clair  0 cm, (il recommandait juste,  comme les autres bouquins,  de positionner les pièces pas très droites avec la convexité en haut) j'ai fait une moyenne!  Et en bloquant le tenon avec le coin, en sortie de mortaise, le jour de l'épaulement a disparu...



Dernière édition par vincent91 le Lun 3 Oct 2016 - 21:02, édité 6 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  Guilhèlmus le Mar 30 Juin 2015 - 14:38

Zioup,
C'est pas un petit abri que tu as fait !
J'attends le reste, mais ne te presse pas, le mieux, c'est que tu ailles quelques jours chez Alain pour qu'il t'explique comment ne pas tout perdre.
Comme ça, en même temps, tu décompresses.

@+ Pégui

Guilhèlmus
complétement accro
complétement accro

Messages : 2791
Points : 5470
Date d'inscription : 25/10/2013
Age : 37
Localisation : qpmdf

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  sangten le Mar 30 Juin 2015 - 15:10

Ca tombe bien, j'ai 15 m3 de BRF à faire.
Donc au moins 15 stères de bois de chauffage à couper. En ce moment, c'est le meilleur moment. Very Happy

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5996
Points : 11255
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Mar 30 Juin 2015 - 18:02

Il faut maintenant tracer les assemblages des jambes des forces. Je les emppile l'une après l'autre sur la ferme assemblée , avec des cales pour compenser les hauteurs et je trace les pieces, après quoi il faut demonter la ferme pour tailler les assemblages et ré-assembler pour "checker" si ça "fitte" bien comme disent les Quebecois,  (francophones bizarres qui vous reprennent quand vous dites "week-end" (on doit daire   "fin d's'maïne")  et la seconde d'après vous disent "pèse seul'gass que j'checke ton muffler"  (appuie sur l'accélérateur pour que je vérifie  ton silencieux).

Si j'avais eu de l’expérience j'aurais pu empiler toutes les pièces , entrait poinçon, arba  jambes de force , pour tout  tracer et usiner en une fois, mais je n'ai pas osé....ni pour cette ferme là , ni pour les deux suivantes
 
L'usinage des tenons, vous connaissez ça par cœur...


La ça va tout seul mais quand il y a des nœuds c'est plus coton, comme ici

Il faut alors donner des traits de scie,y  aller progressivement,   isoler le point délicat et s'il ne veut rien savoir, le scier.




Il ne reste plus qu'au fignoler au ciseau:


Le remontage de la ferme complète se fait sans problème:


Il faut maintenant tracer le haut  du poinçon  ainsi que l'emplacement des pannes sur les arbas (je rappelle que les pannes sont les pièces en long qui relient les fermes)

Pour ça je mesure la position des pannes , déterminée sur le plan, je fais une entaille peu profonde dans l'arba (mes pannes étant placées dans une petite entaille pour se positionner plus facilement , j'usine ces entailles, et j'y place les segments de bastaing qui figurent las pannes.


Dernière édition par vincent91 le Mer 1 Juil 2015 - 18:21, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Mar 30 Juin 2015 - 19:00

Excusez moi c'est pas dans l'ordre: la photo précédente était prématurée, je n'avais pas fini le montage d'essai de la ferme, il y a ça avant:

Après application de la persuasion tout rentre correctement

Les joints des jambes de force  ne sont pas trop mal ( notre ami  Alain Vaillancourt , dans sa chroniques du  "Gosseux d'bois" dit plutôt:  "les bras de force fittent pas si pire que ça!")

Perçage et chevillage provisoire:

Comme je l'ai dit un peu trop tot je réalise des  entailles peu profondes  (25 mm si je me souviens bien) à l'emplacement des pannes inférieures et intermédiaires,  entaille qui aideront à les  à les positionner et à les maintenir en place après montage de la charpente.  Je mets en place dans ces entailles des segments de bastaing qui figurent  l'encombrement des pannes :

Il me suffit donc maintenant d'appliquer  un chevron bien droit  sur ces segments de bastaing positionnés en place des pannes  et de m'en servir comme d'une  règle pour tracer le haut du poinçon.
Un autre  segment de bastaing est soigneusement positionné sur le haut du poinçon, il figure la panne faîtière et me permet de tracer la grande entaille où cette faîtière va s'encastrer.


Dernière édition par vincent91 le Sam 19 Mar 2016 - 23:22, édité 3 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  Strib le Mar 30 Juin 2015 - 21:57

C'est un travail magnifique, que je suis dans l'ombre, mais je me régale, comme beaucouo je pense...
Bravo, cet abris va être superbe.
Vite, la suite ! Wink

Stephane

Strib
complétement accro
complétement accro

Messages : 1654
Points : 3869
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 44
Localisation : Corse du Sud

http://www.strib.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  Ugo le Mar 30 Juin 2015 - 22:31

Excellent, je me régale également ! Ça donne super envie de s'y mettre aussi ; manquent juste la place pour faire un tel abri (et l'utilité), l'accord de la commune et de la patronne, le bois... et le temps parce que j'ai comme dans l'idée qu'entre la conception, la réalisation et le reportage sur le forum, ça doit bouffer quelques heures un jouet pareil !
Merci en tout cas de nous faire rêver. cheers

Ugo
complétement accro
complétement accro

Messages : 1087
Points : 2218
Date d'inscription : 22/12/2012
Localisation : Doubs

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Mar 30 Juin 2015 - 23:18

Merci Ugo Strib, Pégui, Sangten ...  .
Je retrouve des photos complementaires, provenant d'une autre serie: le recit va être un peu decousu et la lumière pas très "raccord".  Ça m'embête un peu, Spielberg risque de moins aimer que d'habitude, enfin  tant pis.
Je reviens sur la mortaise du poinçon pour le tenon du haut de l'arba, mortaise peu profonde comme je disais mais assez haute avec un épaulement rentrant.
L'important est que la mortaise reste bien verticale  , il faut donc bien rester dans l'axe de la pièce  pour voir si le ciseau  ne devie pas lateralement .  

il faut contrôler avec la petite equerre  si  les parois sont verticale: les parois laterales :

Ainsi que le bout du haut de la mortaise; je fais le copeau  final sous contrôle de l'équerre:

Il faut aussi  vérifier la pente inférieure de la mortaise ,  ce que je fais avec cette équerre  à combinaison munie de son accessoire "rapporteur"  ( pas cher en brocante  et pratique ici:  j'ai donné à mon toit, sans trop reflechir , une  pente superieure à 45°  ( 50, 6° exactement ).


Dernière édition par vincent91 le Dim 22 Nov 2015 - 18:37, édité 2 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum