construction d'un abri en charpente

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  bricoleux le Lun 8 Avr 2013 - 21:55

je pense que sur ce terrain là, nous n'aurons pas de difficulté à nous comprendre.
les sacs de ciment faisaient 50 kg, je les sortais de la voiture en même temps que le casier de Jup.
maintenant ils font 25 kg, et je prends un diable !!!

a+

B.


bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  sieben le Lun 8 Avr 2013 - 22:47

bricoleux a écrit:
je voulais dire que ces dimensions sortent comme d'un chapeau, c'est sur que qui peut le plus peut le moins, mais cela fait quasi 2 M3 de béton, 25 petites bétonnières. (édité en fonction de 6 plots et non 4)

normalement, on fait une estimation des charges, une autre de la portance du terrain, et une division fait le reste.


Désolé mais non ça ne sort pas d'un chapeau, j'ai repris les notes qu'un bureau d'étude béton m'avez fait pour un projet similaire (abri voiture avec rangement pour planche de surf et toiture ardoise) sur justement un sol meuble.

Pour ceux qui n'ont pas suivi ma présentation, je travail dans un bureau d'étude bâtiment donc j'ai l'habitude des études bétons. Après si mon avis ne vous intéresse pas, il suffit de le dire

EDIT : pour finir la mise hors gel moyenne française et à -0,60m (50cm de fondation + 10cm de support de poteau : 60cm).

sieben
très actif
très actif

Messages : 324
Points : 670
Date d'inscription : 03/05/2012
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  bricoleux le Lun 8 Avr 2013 - 22:55

Bonjour Sieben,

comme a dit Vincent tout à l'heure, soyons zen.

c'est Vincent qui pose une question, nous lui répondons, il fera le tri, et c'est lui qui décidera.

je disais juste que je ne voyais pas les bases techniques qui t ont amené à ces dimensions.
je suis moi aussi ingénieur dans un bureau génie civil, j'ai aussi l'habitude des dimensionnements, une valeur résulte toujours d'une étude et d'un dimensionnement.

mon idée est de ne pas pousser Vincent à construire trop gros, trop lourd, trop cher.

c'est tout.

et ta dernière edition lui vaut de l'or : terrasser à - 60 pour être hors gel, c'est important.

cordialement

Bernard

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Lun 8 Avr 2013 - 23:55

Ne vous disputez pas! .
J'écoute tout , j'engrange pour combler mes lacunes et j'espère avoir assez de bon sens , pour faire la synthèse entre des points de vue qui ne sont pas si differents; Ils dependet selon moi moins des regles et des savoir-faire de chacun que de facteurs difficiles à preciser e l'état mais por les quelles vous êtes habitués a avoir des données objectives plu sprecises: la nature du terrain, du niveau de risque jugé acceptable, état des vertèbres et du portefeuille de l'âge du capitaine , toutes choses pour les quelles je comprends bien que vous êtes necessairement conduits à des évaluations subjectives ...

Gardez de l'énergie pour la suite!

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  jcl le Mar 9 Avr 2013 - 11:35

bonjour Vincent,
En ce qui concerne les pieds de poteaux il existe également des étriers réglables , il est possible de les sceller dans le béton frais ce qui évite une étape de gabarit et forage ultérieur.

Voir sur le site simpson

Petite question indiscrète: Idea Je suppose que le projet est en zone agricole ou forestière,
y a t'il des démarches à faire pour construire ?

jcl
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 529
Points : 1285
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 65
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Mar 9 Avr 2013 - 23:46

jcl

Merci de m'avoir signalé l'existence de ces pieds de montant coulissants, donc reglables en plusieurs dimensions.

Pour ce qui est des formalités de  construction, elles se sont réduites à une déclaration de travaux pour remplacer  un abri existant , construit en 1972, qui tombe en ruine.

Initialement vers 1970 toute cette zone consistait en pairies situées  au fond d'un petit vallon, encadré par les bois communaux et prairies elles mêmes en partie boisée mais peu entretenues. Un entrepreneur local y a alors créé une série d'étang qui ont été acquis vendus en majorité  à des  résidents locaux pêcheurs et chasseurs, et pour deux d'entre eux à des parisiens amateurs de nature. Mon beau-père était l'un d'eux et il a passé des années à étendre le petit bois initial en plantant des centaines d'arbres,  aulnes, peupliers, résineux , et en orientant l'extension naturelle du bois initial ou en quarante cinq ans ( je suis arrivé en cours) la famille a pu assister à la succession des essences du reboisement naturel, bouleaux et noisetiers en premier, puis charmes et châtaigniers, houx, et  jeunes chênes . Au stade actuel nous assistons à la prise de pouvoir des jeunes chênes qui dominent progressivement les autres essences.
En fait ,  tout le secteur a été l'objet de la même progression des zones boisées, que ce soit de façon naturelle ou  aidée, nos proches voisins et amis ayant pour leur part  reboisés de leurs mains plus de cinq hectares!

La  réglementation environnementale a entretemps  beaucoup évolué:  d'une part la création d'étangs est maintenant très encadrée, et d'autre part notre zone particulière a été classée en  zone humide protégée, globalement inconstructible avec des exceptions. La  zone des étangs est devenue un  bois avec juste une ou deux  prairies . Il y a dans les deux ou trois km alentour une dizaine  de voisins , pour moitié des agriculteurs et autres résidents permanents, pour l'autre moitié des  vacanciers  qui occupent un hameau ancien ainsi que les maisonnettes semi- récentes construites sur le site de  deux des étangs. Les autres étangs ne  portent  que des abris non habitables ou petits hangars. Tous  les visiteurs , voisins ,  promeneurs, chasseurs sont bienvenus chez nous  et nous signalent  les problemes eventuels .       
Vincent


Dernière édition par vincent91 le Dim 22 Nov 2015 - 13:56, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  jcl le Mer 10 Avr 2013 - 9:17

Bonjour,
C'est bien ce que je pensais Very Happy
J'ai été condamné à démolir un hangar agricole en zone agricole au seul fait que je n'étais
pas agriculteur ( hangar situé à 100 m de ma maison!)
J'ai été ensuite autorisé à construire ( en deux fois plus grand !!) toujours en zone agricole
mais à 15 m de ma maison !!

jcl
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 529
Points : 1285
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 65
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  J-Max.fr le Mer 10 Avr 2013 - 9:26

Re,

Je vois que les autorités Belges ne sont pas plus cohérentes que les nôtres...
Ça fait cinq mois que je renvoie des documents et des précisions,
pour avoir l'autorisation de poser un échafaudage afin de rénover ma toiture à l'identique !
C'est à devenir fou...

++JM

J-Max.fr
complétement accro
complétement accro

Messages : 3379
Points : 8651
Date d'inscription : 25/04/2012
Localisation : Breizh

http://www.j-max.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Mer 10 Avr 2013 - 10:32

Tu as tout compris

Je vois qu'il n'y a pas qu'en France que les reglements sont tatillons et qu' on se demande parfois  si leur  fonction principale n'est pas d'embêter ceux qui les respectent et de laisser  faire les malfaiteurs. Je veux dire les malfaiteurs ecologiques et paysagers (les autres types de malfaiteurs,  financiers et fiscaux, etc. n'existent plus chez nous, ils sont tous partis en Belgique! )

Sur le fond je suis en plein accord,  ainsi que mes procjhes voisins, avec cette nouvelle  reglementation locale qui a pour but de preserver le site. Mais en même temps je suis aussi bien  content d'avoir eu  un abri existant à demolir  pour le  remplacer.


Dernière édition par vincent91 le Lun 3 Oct 2016 - 18:41, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  J-Max.fr le Mer 10 Avr 2013 - 11:06

Re,

C'est un peu border-line vis à vis du sujet, mea culpa.
je trouve ces lois de préservation de sites totalement débiles.
La préservation du patrimoine existant est une nécessité historique,
et devrait se cantonner à l'existant. Malraux ils sont devenus fous !

Être obligés de vivre dans des habitats semblables à ceux du
XVIIe ou XVIIIe siècles est d'une crétinerie abyssale.
Du coup, on autorise des pavillons néo-classiques hideux, gourmands en énergie,
et pas mieux intégrés dans le paysage, alors que des maisons actuelles,
bien plus discrètes sont rejetées. Alors qu'on autorisera une véranda alu sur une maison d'époque. Débile.
1/ je n'ai pas envie de vivre comme au XVIIe siècle, il n'y a aucune raison valable à m'y contraindre.
2/ ces maisons anciennes étaient toutes à la pointe de la technologie de leur époque,
leurs formes, leurs matériaux, la dimension et la forme de leurs ouvertures, sont totalement obsolètes.
Versailles était top moderne, Boulle aussi !
3/ selon leurs propres critères, beaucoup de bâtiments historiques ne pourraient être construits à l'identique !
4/ l'intégration et la discrétion d'un nouveau bâtiment dans son environnement ne tient ni à sa forme,
ni à la pente de son toit, ni à la couleur de sa façade selon le nuancier discutable des Monuments de France.

Je m'insurge contre les Monuments de France, Art et Décoration, les conservateurs,
les pseudos "maisons de charme" qui n'ont de charme que le nom,
la chine et les brocantes (les vieilles biaudes des autres gens) !
Que ceux qui veulent vivre dans le passé (entourés de choses du passé ou inspirées du...) le fassent,
mais que l'on ne fige pas nos pays, nos modes de vie, nos meubles dans le passé !

Grimpons sur les épaules des géants, mais faisons des beaux ouvrages d'aujourd'hui,
sinon, que pourront donc dire de nous les générations de dans 400 ans ?
Qu'il ne reste rien de notre habitat néco-classsique préfabriqué ?
Que nous étions rétrogrades et effacés ?

Le modernisme, c'est le classissisme de demain !
Si les lois actuelles étaient en vigueur à l'époque, il n'y aurait ni tour Eiffel, ni Petit et Grand Palais
ni immeubles Art Déco, ni constructions Hector Guimard !
Par contre, qu'avons-nous construit de remarquable depuis la Loi Malraux ?

++JM en mode 2013

J-Max.fr
complétement accro
complétement accro

Messages : 3379
Points : 8651
Date d'inscription : 25/04/2012
Localisation : Breizh

http://www.j-max.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  bricoleux le Mer 10 Avr 2013 - 12:20

Bonjour à tous,

deux petites ajoutes à ce que vient d'écrire JM :
"l'intégration et la discrétion d'un nouveau bâtiment dans son environnement ne tient ni à sa forme ni à la pente de son toit, ni à la couleur de sa façade selon le nuancier discutable des Monuments de France"
en Belgique, le choix des matériaux de couverture, ainsi que le colori de la tuile, sont du ressort de l'urbanisme.
par contre, on installe des panneaux solaires à tout va, et personne ne se préocupe du trou que cela fait dans le paysage (je suis particulièrement bien mis pour bénéficier des cette nouvelle mise en valeur de notre paysage)

Par contre, qu'avons-nous construit de remarquable depuis la Loi Malraux
le viaduc de Millau, peut être ?
ah c'est vrai, c'est l'enfant d'un bureau d'études belge !

bonne journée

Bernard

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  oliver67 le Mer 10 Avr 2013 - 12:34

"le viaduc de Millau, peut être ?
ah c'est vrai, c'est l'enfant d'un bureau d'études belge !"

Hein ? Eiffage et Normann Foster sont Belges ? Idea

Sinon, J-Max je trouves que discuter procédures réglementaires de construction dans le topic est tout à fait adéquat.
De là à tout remettre en cause ...
L'ABF est souvent ouvert à la discussion (souvent ... sauf quand il ne l'est pas ... ) .

oliver67
complétement accro
complétement accro

Messages : 955
Points : 2063
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 41
Localisation : de l'autre côté des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  bricoleux le Mer 10 Avr 2013 - 12:48

Normann Foster est l'architecte, Eiffage est une des entreprises chargées de la réalisation.
le bureau d'etude Greisch en a assuré la conception, principes et sollicitauions de montage compris

from Wikipedia ...
L'architecte du viaduc est le britannique Sir Norman Foster.

Le consortium de construction du pont comprend la société Eiffage TP pour la partie béton, la société Eiffel pour le tablier métalliqueNote 2, la société Enerpac pour le poussage hydraulique du tablierNote 3, la société Appia pour l'emploi du revêtement bitumeux sur le tablier et la société Forclum pour les installations électriques. C'est en fait tous les métiers du groupe Eiffage qui ont participé au chantier.

La seule entreprise d'un autre groupe ayant eu un rôle « noble » sur ce chantier est « Freyssinet », filiale du groupe Vinci spécialisée en précontrainte, qui s'est vue confier la mise en place et la mise en tension des haubans, la filiale de précontrainte du groupe Eiffage s'étant chargée de la précontrainte des têtes de piles.

La maîtrise d'œuvre a été confiée à la SETEC, branche Travaux publics et industriels, et en partie à l'ingénierie SNCF.


La technique du tablier en acier et le poussage hydraulique du tablier (solution lauréate issue du concours « Mise au point et étude complète de la solution métallique lancée ») ont été conçus par le bureau d'ingénieurs liégeois Greisch (BEG) dont les études d'exécution comprenaient les calculs généraux et calculs de résistance aux vents de 225 km/h, les calculs des phases de lançage, le dimensionnement et le calcul du tablier, des pylônes et du haubanage, le dimensionnement des équipements, la conception des méthodes d'exécution et des ouvrages provisoires. Enfin, en suivant une procédure déjà appliquée pour de multiples ponts et viaducs haubanés par ses ingénieurs, Greisch assura sur place une assistance aux opérations de lançage, de montage et de mise en œuvre des haubans sous le contrôle en temps réel du centre de calcul de l'université de Liège en Belgique.

on peut aussi être chauvins, à nos heures (et si on trouve une bonne raison)!

Bernard

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  6°sens le Mer 10 Avr 2013 - 13:02

Salut Bernard,
C'est bien d'être chauvins, mais, n'oublie pas qu'on a fourni le terrain !!!
(°I=)
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5669
Points : 12335
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  bricoleux le Mer 10 Avr 2013 - 13:12

le terrain, le paysage, la main d'oeuvre, les matériaux .....

ce bureau a été mon premier emploi, alors vous me pardonnez ?

B.

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  oliver67 le Mer 10 Avr 2013 - 13:28

Greisch a eu l'éxé, Millau n'en fait pas plus un enfant belge. scratch

M'enfin je doute que la cabane nécessitera une maîtrise d'oeuvre d'un be. (bureau d'études hein, pas .be)
Les études sont déjà suivies par toute l'équipe de MB design office. vive le faux rhum

oliver67
complétement accro
complétement accro

Messages : 955
Points : 2063
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 41
Localisation : de l'autre côté des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Mer 10 Avr 2013 - 13:47

L'équipe  MB-design service  qui m'a déjà bien aidé et je l'en remercie!
Au demeurant la digression n'est pas deplaisante j'aime  tout ce qu'a fait Norman Forster, la prouesse du viaduc de Milliau et je suis ravi d'apprendre que les Belges sont doués  calculer un pont : mais ça ne m'etonne pas de gens si doués et novateurs en matière de  bière, de BD et de rixe linguistique.

A propos de digression   un ami m'a posé cette devinette (un peu vulgaire, je l'avoue chastes oreilles n'écoutez pas!) :
Querstion: Quand est -ce qu'une poule a mal au c...?
Reponse: Quand elle passe du coq à l'âne!


Dernière édition par vincent91 le Dim 15 Mai 2016 - 20:24, édité 2 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  jcl le Mer 10 Avr 2013 - 18:04

sans vouloir en remettre une couche disons simplement que sans Greisch le viaduc aurait été comme la vénus tongue

jcl
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 529
Points : 1285
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 65
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  bricoleux le Mer 10 Avr 2013 - 18:20

si je puis me permettre encore un mot, sans Greisch, le viaduc aurait sans doute été pareil.
c'est la méthode de construction qui aurait été différente.

le génie de Greisch, dans les années septante (oui, c'est fait volontairement), a été de prendre en compte la méthode de construction lors du calcul.

avant, on dessinait le pont fini, on calculait toutes ses dimensions, puis on se débrouillait pour le construire (échaffaudage, coffrages, palplanches etc etc, avec toutes les nuisances et tous les coûts liés).

Greisch a mis au point toute une série de techniques (ponts à armatures portantes - brevet -, ponts poussés, ponts tournés etc) qui facilitent le travail de chantier.

mais les calculs sont complexes, et cela n'a été possible qu'avec l'arrivée de l'informatique, et le calcul par éléments finis.

lorsqu'on calcule un pont que l'on va assembler sur la culée, puis le pousser et continuer à l'assembler au fur et à mesure, on s'aperçoit que les sollicitations de services sont bien moindres que les sollicitations de montage.
et que la forme du pont non en place ressemble à une montagne russe, puis qu'il prend sa place sous son propre poids, voire sous le poids du béton que l'on coule sur la structure.

oula, stop, je m'aperçois que le forum est contagieux, voilà que je me mets aussi à faire des longueurs.

mes excuses.

bernard


bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  Ouss le Mer 10 Avr 2013 - 19:45

vincent91 a écrit:A propos de digression voila ce que m'a dit un ami (qui est parfois très legèrement vulgaire, chastes oreilles n'écoutez pas!) : toi tu n'es pas comme la poule, passer du coq à l'âne, ça ne te fait pas mal au c...!
lol!
j'ai adoré! (je ne la connaissais pas celle là)

Ouss
complétement accro
complétement accro

Messages : 750
Points : 1847
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 46
Localisation : Elbeuf 76500

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  manu31 le Jeu 11 Avr 2013 - 10:09

vincent91 a écrit:Je souhaite construire un abri d'environ 45 m2 sur un terrain au bord d'un etang dans le Cher. Ce n'est pas pour tout de suite mais le projet doit maintenant prendre forme pour que je sache ou je vais.

Cet abri ne sera pas " habitable", il n'y aura d'ailleurs ni l'eau ni l'electricité ni sol en dur, juste une citerne,et de quoi camper pour la journée ( toilettes seches à proximité). le site doit rester aussi sauvage que possible, néanmoins j'aimerait qu'il soit assez grand et solide pour abriter des réunions familiales de plein air, et des équipements pour la menuiserie en bois vert (tour à perche, banc de chaisier, établi, outillage manuel, tels l'atelier de Mike Abbott en Angleterre qui est mon modèle).
bonjour
cet abri doit etre fermé à l'air ou c'est uniquement une protection par un toit ?

manu31
complétement accro
complétement accro

Messages : 760
Points : 1657
Date d'inscription : 25/12/2012
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Sam 31 Aoû 2013 - 17:27

Avec quatre mois de délai je reviens faire le point du chantier qui a pris du retard avec le mauvais temps qui a inondé les fondation jusqu'en juillet et avec des occupations qui m'ont empêché d'y travailler depuis

Le projet est maintenant finalisé: abri de 32 m2; toit deux pans, ouvert sur un ou deux cotés,trois fermes six montants espacés de 400cm
Toit de tuiles plates de pays( j'ai renoncé aux tavaillons)
Construction traditionnelle avec des assemblages à l' anglaise, sur lesquels j'aurai l’occasion de revenir.  
En effet, j'ai finalement opté pour une charpente anglaise car les bouquins nombreux que j'ai lus en français ne m'ont apporté que de la confusion. En gros ils étaient :
-soit bien fait mais hors de mon sujet et du style que je voulais ex: Construction de maison à ossature bois (de Benoit et Paradis)
-soit carrément de la m...!  ex: La Charpente  en Bois,  de Hémery , aux  éditions H. Vial (un ramassis d'épures incompréhensibles, sans aucun intérêt pratique, et en plus cher!)

J'ai en revanche trouvé un excellent bouquin américain que j'ai décidé de suivre étroitement et qui  est depuis deux mois mon livre de chevet: 

Building the Timber Frame House (The Revival of a Forgotten Craft) de Tedd Benson et James Gruber
Fireside Book, Ed Simon and Schuster (publié en 1990, réédité en  1995 )  

Ce bouquin  montre de nombreux exemples de maisons à colombages et explique de la façon la plus claire et détaillée  comment concevoir, calculer, dimensionner la charpente,  tracer et exécuter les assemblages en contrôlant par avance leur exactitude, en expliquant quand  l'on peut de contenter d'une précision moyenne et quand au contraire  il faut une  précision plus grande, comment compenser les irrégularités des bois. Enfin comment  procéder à l’érection , mot qui "ne se dit bien sûr que des monument (Flaubert, Dictionnaire des idées reçues)  à  la couverture , et aux finitions.
Ce bouquin donne des masses d'informations  sur la façon d'acheter puis d'utiliser les bois en fonction de leur qualité, de les orienter de les repérer. Il explique comment faire des  gabarits pour le  traçage des assemblages , les  pièces d'essais pour tester les usinages. Et il détaille  l'organisation et la sécurité du chantier ( je travaille d'habitude en solo, pour ne pas me fâcher avec les gens, mais là il va falloir que je fasse un effort...)

J'ai bien aimé ce bouquin qui me parait  clair, argumenté, détaillé, et me donne l'impression d'être  intelligent . Comment?   C'est une grosse erreur? Ouais, c'est possible  mais bon , je ne refais pas non plus le dôme des Invalides...

J'ai évidemment examiné, dessiné, photographié  des constructions de ce type depuis un an. Elles m'ont paru   parfois passable,  parfois très bâclées, et plus  rarement vraiment bien faites mais pas toujours evidentes à reproduire avec mes moyens. J'ai aussi ecouté un peu les gens qui ont l'ai d'avoir de l'experience, mais souvent ils connaissent une ou deux techniques particulières et il est difficile de faire la synthèse. 

Etant novice, lent à comprendre, ayant des gouts assez traditionnels des idées un peu têtues, j'ai donc decidé de suivre ce bouquin à peu prêt à la lettre: je pense comprendre et pouvoir reproduire pas à pas ce qu'il décrit.  

Je l'apprtends  donc quasi par cœur, je  refais les schémas, je me répète  le déroulement  des opérations, et il y aura bien un moment ou cela deviendra fluide dans ma tête.
Les procédures ont toujours été mon  point faible:  pour la théorie je suis assez bon, pour le geste pratique, je ne suis pas maladroit, mais pour l'organisation, la direction d'un équipe, je suisassez nul et je prefere reduire cette phase au minimum...  



Maintenant revenons au fondations .
Elles sont presque terminées et je trouve qu'elles ne sont pas si mal ( je suis aussi novice en maçonnerie qu'en charpente)

L'abri reposera sur six plots  de béton. Comme on me l'a suggéré ici, ces plots  sont constitués d'un semelle d'environ 80x80x30 cm surmonté d'un pilier  carré de 20x20 cm et d'une hauteur de  90 à 130 cm ; (variable, le terrain étant en pente)
j'ai creusé les fouilles à la bêche. Quelques racines en surface, sinon la terre n' était pas trop dure. Le seul truc c'est que pour pouvoir creuser à la main à 80 cm de profondeur, il faut faire un carré d environ 1,20 m de coté sinon on ne peut pas se remuer dans le trou. La semelle est donc un peu plus large que prévue. La j'ai recruté mon beau-frère pour creuser les deux derniers trous.  Ça tombe bien il est gentil,  patient,  et très sportif!

Le sportif m'a  fait un trou un peu grand.  La profondeur est corrigée avec quelques pelletées de gravier.

Je gâche mon béton à la pelle,  dans la brouette. Je n'ai pas loué de bétonnière  vu le faible volume: je mélange cinq ou six pelletée de gravier avec  un sac de 25 kg de mortier tout préparé, c'est relativement peu fatigant, rapide , et  propre.
Il m'a fallu  trois brouettes pour la semelle une brouette pour le pilier soit en tout 16 sacs de mortier et une remorque  de gravier. J'ai fait les plots par paires, chacune necessitant deux etapes  
1-creuser la fouille, couler la semelle avec l'armature du pilier scellée dedans
2- installer le coffrage et couler le pilier. A chaque seance sur place
Au moment de ces photos j'ai une paire de piliers terminés, une paire  où  l'étape 1 est faite et où je vais faire l'étape 2,  (couler le pilier)  et une paire ou je vais commencer l''étape 1 (faire le trou et couler la semelle )

Voila donc le coulage de la semelle d'un des deux derniers piliers. Je scelle dedans l'armature du pilier en  la positionnant très soigneusement, presque au cm près car  on a très peu de latitude de correction (l'armature fait 15 x 15 cm et  le coffrage des piliers, que  j'ai fait  trop étroit  (20 x 20 cm) ne permet qu'un jeu très minime. Cette armature est carrée 15x15  et je l'ai ouverte en deux parties à sa partie inférieure pour lui lui donner un  profil d'un T renversé qui tient debout tout seul  et s'ancre dans la semelle de béton (je mets aussi  des ferrailles diverses pour armer la semelle)



Je n'ai jamais vu travailler des maçons de près,  mais je me suis rendu compte rapidement que les lignes blanches tracées au plâtre sur le sol n'étaient pas précises et que les fils repères tendus étaient gênants. J'ai donc utilisé, outre une grande règle de maçon de 4 m; des piges faites dans des liteaux de bois: deux de 400 cm  et une de 566 cm (la diagonale d'un carré de 400 cm).


Dernière édition par vincent91 le Dim 19 Avr 2015 - 8:29, édité 3 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  damien58 le Sam 31 Aoû 2013 - 18:33

Salut Vincent,

Très heureux d'apprendre que ton chantier avance !
Très beau projet dont je vais suivre le déroulement avec beaucoup d’intérêt.

Bon courage pour la suite,
Amitiés, Damien.

damien58
complétement accro
complétement accro

Messages : 4043
Points : 9557
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 37
Localisation : Nièvre (58)

http://histoiresdebois.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  niaproun le Sam 31 Aoû 2013 - 18:45

Ave
Comme tout bon bricoleur, on calcule (la dimension du trou) on ajoute une marge de sécurité et ....on fait plus grand parce que c'est plus pratique.
Au moins cela léve le souci de savoir si ce sera assez Very Happy 
Pour tes armatures du 15x15 dans un pilier de 20x20 nécessitera de bien positionner les armatures pour que les fers soient bien couverts par le béton. Si ils sont trop près des bords ils peuvent rouiller et/ou geler et faire éclater le dessus du béton, la solidité n'est que modérément affectée mais c'est moche.
Bonne continuation
Il faut tout convertir les dimensions impériales à partir de ton bouquin ?

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3036
Points : 6897
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  vincent91 le Sam 31 Aoû 2013 - 19:17

Merci Damien, je poste encore quelques photos des fondations.

J'ai donc scellé l'armature des piliers dans la semelle de beton.

Après la prise du béton de la semelle, je mets en place le coffrage de bois , qui  fait d 20 x20 cm de dimension  intérieure,  comme je l'ai dit . Je le règle d'abord horizontalement : règle de maçon et le niveau à bulle, je scie ce qui dépasse. Je les ais fait trop hauts en me disant que  c'est plus facile d'en enlever que d'en remettre, je ne sais pas comment font les maçons , sauf que je suis sûr  qu'ils s'emm..bêtent moins que  moi...
Une fois le coffrage à hauteur et bien positionné, je le remplis de béton , que je touille bien avec un tasseau ( j'ai entendu parlé du béton vibré, faut pas croire!) puis j'y scelle le  pied de montant.
Vous voyez ici le bout de mes piges de 400 cm et de 566cm : j'y ai vissé de  petites équerres en ferraille, ce  qui évite à la pige de tomber tout le temps.  ainsi je peux positionner tranquillement le pieds de montant en x et en y  en me repérant sur les piliers voisins avec deux ou m^me trois  piges. la branche d'équerre prend place dans le trou central du pied de montant qu'elle maintient bien positionné pendant que je  règle le z .
(J'utilise les termes x y z pour faire croire que je m'y connais en CNC,  ça ne trompe personne!)


Je ne vous ai pas parle des pieds de montant. Finalement j'ai opté pour des pieds de montant d'un modèle ordinaire, non réglables.  J'y ai boulonné  quatre tiges filetées de 14 mm, (2  de 40 cm  de long, et 2 de 60 cm) qui  assurent  un scellement solide dans le pilier de béton.  J'ai laissé les tiges un peu longues , pour  permettre un  ajustement de la hauteur  à l'aide des écrous.

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: construction d'un abri en charpente

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum