[Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  Fredo974 le Dim 15 Juin 2014 - 10:11

@ meles : ouh la point de méprise...à aucun moment je n'ai demandé à Pierre qu'il me vende SES rabots. Que nenni!! Loin s'en faut!! Mais il me semble que dans son pays, il est plus courant de faire de bonnes affaires sur les brocantes!!! De fait si j'avais voulu acheter SES rabots, je serais passer par MP. Mille excuses Pierre si je t'ai semblé cavalier!

Et je vais voir tes infos meles concernant Stanley and Co... Merci à toi!!

Fredo974
complétement accro
complétement accro

Messages : 921
Points : 1559
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 45
Localisation : Réunion Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  pili le Dim 15 Juin 2014 - 15:44

Bonjour Fred

Pas de soucis à mon égard !!! Il m'en faut bien plus que cela !!! Je l'ai bien plus pris pour l'intérêt de la chose que contre moi !
Et si par chance, je trouve ce genre d'outils, je t'en ferai part !!

Amitié Pierre

pili
Modérateur
Modérateur

Messages : 3078
Points : 7279
Date d'inscription : 21/02/2011
Age : 75
Localisation : suisse st aubin ne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  Fredo974 le Dim 15 Juin 2014 - 16:13

@ Pierre : si je te dis que tu me sauverais la vie, ça serait un peu exagéré non? En tous les cas, et tu l'as bien compris, il s'agit d'un intérêt sans cesse grandissant pour le travail du bois et ce, avec des outils, comment dire...à l'ancienne!! Very Happy
Merci.

Fred...

Fredo974
complétement accro
complétement accro

Messages : 921
Points : 1559
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 45
Localisation : Réunion Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  sangten le Dim 15 Juin 2014 - 19:40

Si je peux me permettre, Fred, si tu n'as jamais utilisé de rabots, amha, ce n'est pas forcément avec ces rabots très spécialisés qu'il te faut commencer.
S'il faut 2 rabots pour commencer, toujours à mon avis, d'autres peuvent me contredire, ce serait avec ceux-ci : un n°4 et un rabot de paume.
Avec ça, tu démarres bien. De plus il te faut apprendre à les préparer, rendre la semelle parfaitement plane, les fers et contrefers bien lisses et plans, et la lumière adaptée. Ensuite on apprend à affuter une lame proprement, et enfin, on commence à raboter. A l'ancienne.
Et là, commence le bonheur. Ou plutôt, pour moi, il continue, parce que j'éprouve grand plaisir dans la préparation d'un rabot.
petit lien ici

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6013
Points : 11272
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  meles le Dim 15 Juin 2014 - 20:34


Fred, mille excuses, j'aurai mal compris alors. On va dire que le reveil était encore trop proche.

Pour le reste, +1 avec Alain !

T'as quoi comme rabot en ta possession déjà ?

@+


meles
Admin
Admin

Messages : 7220
Points : 13999
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  Benji le Dim 15 Juin 2014 - 21:25

Juste pour info; le Stanley 75 et le 90 sont toujours produits...

Benji

Benji
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 116
Points : 257
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 45
Localisation : Belgique, Bernissart

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  Fredo974 le Lun 16 Juin 2014 - 5:19

@ meles : pas de souci. Very Happy moi aussi, des fois, quand je m'exprimationne, j'ai un peu tendance à m'enflammer.

@ sangten : merci pour les infos. Suis allé jeté un oeil sur les astuces de HMDiffusion! C'est clair ça fait plaisir de voir de si beaux outils et d'imaginer ce qu'on pourrait faire avec!!! Après ma question, un peu naïve peut être, est de comprendre si les tarifs pratiqués sont réellement en adéquation, si je puis dire, avec les produits proposés? Merci.

Bonne semaine à tous!
Fred...

Fredo974
complétement accro
complétement accro

Messages : 921
Points : 1559
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 45
Localisation : Réunion Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  sangten le Lun 16 Juin 2014 - 5:49

Bonjour
Fred, c'est juste un document qui expose brièvement les différentes utilisations pour chaque type de rabot.
Après, on peut trouver des prix plus intéressants. En Allemagne, en France, en Angleterre, etc...
Certains d'entre nous sont inconditionnels de tel ou tel fournisseur.
Perso, je me fournis ici ou là, en fonction de mes besoins et des prix... Et de la qualité du service.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6013
Points : 11272
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  Fredo974 le Lun 16 Juin 2014 - 11:47

@ sangten : ben tes conseils, en tous les cas, me permettent déjà de progresser!!! Ah que donc (et pas duc...pardon, j'ai honte Very Happy) merci!!!
Quand tu as deux petites minutes à perdre pour l'inculte que je suis, si tu peux me conseiller un site pour les deux types de rabots que tu me préconises! j'ai cherché, et je cherche en France seulement pour l'instant, et ben, j'ai pas trouvé grand chose! Merci encore de ton aide et de tes conseils. A plus...

Fred...

Fredo974
complétement accro
complétement accro

Messages : 921
Points : 1559
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 45
Localisation : Réunion Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  sangten le Lun 16 Juin 2014 - 15:27

Je ne connais pas les sites d'occasion. Tu peux taper sur gogol "second hand planes" et voir ce que ça donne,

sinon, tu as, en France
HM Diffusion
Gaignard Millon
et d'autres,

à l'étranger, mes préférés sont
Dictum
Dieter Schmidt
Axminster
Je me fournis principalement chez ces trois, sauf, en général, pour l'electroportatif.
Après, il y en a plein d'autres, mais déjà avec ça, tu as le choix.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6013
Points : 11272
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  vincent91 le Lun 16 Juin 2014 - 16:36

:
D'accord avec toi, Alain (sangten)  pour dire qu'il faut avoir  deux rabots pour débuter en menuiserie:  un rabot d'usage général, soit un   n°4 (assez court) soit un n°5 (un peu plus long) . Ce type de rabot est assez polyvalent:  dégrossissage,  ajustage, finition.
Et il faut faut aussi un petit rabot de paume pour les  retouches, les chanfreins,et pour araser et recaler le bois de bout.

Pour l'achat, retenez une chose:  un rabot neuf nécessite un certain travail de préparation: réglage, polissage, affûtage. Plus il est cher, plus ses matériaux, ses usinages et ses finitions   sont de qualité, moins il reste de travail  à faire pour l'utilisateur. Au sommet un Lie-Nielsen, un Holtey,  un  Sauer sont utilisables au sortir de la boîte,  c'est bien le moins d'ailleurs a ce prix là!  Au contraire plus les   matériaux , les usinages, les finitions sont médiocres, et  plus il y a de boulot pour la mise en service et moins il ya de garantie d'avoir, en fin de compte un rabot utilisable.

Des lors; pour un debutant dont le budget n'est pas inextensible il n'y a que deux choix raisonnables:

-acheter un  une rabot neuf pas trop bas de gamme, avec un travail de mise en service à prévoir.

-acheter un rabot ancien, ce qui est justifié par le fait que les rabots de fonte s'usent très peu, et qu'ils sont  qu'ils sont abondants et pas cher et de bonne qualité générale sur les marchés anglo-américains. peu importe d'ailleurs la marque, les fabricants d'avant-guerre étaient nombreux mais tous de qualité correcte:  Stanley, Record, Millers' Falls, Union, Sargent, Victor, Preston etc, même les rabots sans marque sont en règle de bonne  facture . L'état est variable entre parfait et passablement rouillé, mais généralement récupérable. Je ne suis pas rebuté par une certaine usure ( le raccourcissement du fer et peinture ecaillée en sont des signes mesurables) qui est plutôt une garantie que le rabot est  utilisable. Je me méfie plutôt des rabots anciens mais encore tout neufs dans leur boîte. Il faut alors ouvrir l'oeil et comprendre la cause de cet état anormal: etait-ce un fond de stock oublié, ou bien un  rabot taré  inutilisable? les deux cas se rencontrent.

  Le problème c'est que ces fabrications anglo-americaines anciennes et qualitatives  sont rares en France. Le  rabot métallique n'est apparu en nombre  qu' après la guerre, c'est à dire quand la qualité  était déclinante...  Mais vous pouvez en trouver:
sur le net en Angleterre (avec des frais d’expédition non négligeables)
sur les stands spécialisés  des foires aux outils (Bievres,  Saint-Pourcain) ( j'édite mon texte à la suite de la remarque de michel 4036, il s'agit bien sûr de Saint Nectaire et non de Saint-Pourçain-sur Sioule!)
des salons du bois (Passion du Bois à Grenoble, salon de Saint-Galmier...) , ou des  des salons d'associations comme les Passionnésdu Bois de Saône-et -Loire ( à Montchanin) ou leurs collègues de Lorraine (à Lunéville).  Des marchands  anglais compétents et pas chers, comme Tony Murland  y sont souvent présents.

 Mefiez vous en revanche des sites internet  français , ( amazon.fr, LBC, Price Minister...) qui, pour ce qui est des rabots reflètent la pauvreté  du marché français ancien: beaucoup de produits neufs bas de gamme, pas de choix, pas de qualité,  des prix peu attractifs, bref, c'est souvent n'importe quoi.  Par comparaison, allez  voir l'abondance du choix, le niveau des prix,  la précision  des descriptions sur les sites spécialisés  américains : il est  vraiment dommage que  les frais de port et de douane  soient exorbitants depuis les USA.

Une chose doit être bien claire: il ne ne faut pas acheter un rabot neuf TRES bon marché.
En revanche on peut en acheter un d' ASSEZ  bon marché. Dans ce creneau de prix il ya des marques qui acheter des marques qui ont une réputation honorable j'en parle plus loin, et qui valent plutôt mieux que les Stanley et les Records des années maigres (1960-2000)
Pour cet achat, c'est mieux  d' avoir  quelqu'un d’expérimenté à ses  cotés, qui vérifiera  les points importants et qui aidera pour  la mise  en service.
C'est mieux aussi si  vous avez par un peu d’expérience du bricolage et du travail du métal, dont ces rabots  sont faits.
 C'est mieux également d'être curieux et de consulter les  bonnes sources. Il y a cinq ans  elles étaient presque toutes en anglais,   maintenant on trouve de  bonnes  choses en français :  "Copains des copeaux", ou  les  Quebecois de "La Mortaise".
Il y a aussi des articles parus dans le Bouvet , Couleur bois,  l'Atelier Bois.
Et il y a eu plusieurs sujets dans   metabricoleur (  faire la recherche sur Google  en tapant  metabricoleur , et des mots-clés comme restauration,  rabot , car  le moteur de recherche interne de MB est assez nul, selon l'avis général).

Mais toutes ces infos sont  disparates et  parfois contradictoires. C'est lié  à la qualité  inégale  du rabot de départ  et aux préférences des démonstrateurs  pour telle ou telle méthode ,  tel ou tel matériel, qui ne sont    pas toujours compatibles les uns avec les autres. Par exemple Nicolas , de "Copain des Copeaux" décrit remarquablement  l'affûtage aux papiers abrasifs, ainsi que la façon d'obtenir un réglage parfait  mais il zappe évidemment  les phases initiales de remise ne état du rabot du grand-père car il n'a que des  Lie-Nielsen rutilants! Mais tout cela est utile à regarder, cela permet de se familiariser avec la nomenclature, les principes e de base, et aussi les  alternatives et les options , bref   de distinguer l' important de l'accessoire.

Voici pour moi ce qui est le plus important en terme de qualité dans un rabot:  
1-la précision correcte   des usinages qui ont un rôle dans le réglage de la coupe (avance  du sabot, avance du fer, réglage latéral du fer)
2- la planéité  de la semelle ( qui doit être correcte mais pas forcement parfaite)
3-l'absence de pièces manquantes ou cassées difficiles à remplacer (notamment l'étrier, petite pièce en fonte qui transmet le mouvement d'avance du fer, et toute la visserie (vis, tiges filetées, écrous, molette) entièrement filetée dans divers pas non métrique )
4- dans tous les cas le débutant devra apprendre à maîtriser  une méthode d'affûtage  qui,  quelle que soit sa nature, devra être   simple,  rapide et reproductible.

Voici maintenant ce que je tiens comme des choses  certes pas sans importance , mais moins fondamentales

1- la beauté , notamment celle des matériaux (bronze, palissandre...)

2- le fait que les joues du rabot  soient parfaitement perpendiculaires à la semelle. C'est un plus pour la joue droite (pour un utilisateur droitier) mais ce n'est pas  pas fondamental, et dans une certaine mesure ça peut se corriger.

3-Les dégâts de rouille et d'usure. La  rouille (modérée) n'est pas un problème, elle  s’enlève très bien. Un fer usé  se remplace  facilement  (il y a des  exceptions,  des fers difficiles à trouver comme les Norris) . Les petits dégâts aux poignées,  à la peinture  diminuent  la valeur pour un collectionneur, mais pas  pour un utilisateur (pour qui c'est au contraire tout bénef  s'il sait les réparer).

4-les nombreux perfectionnements propres à chaque fabricant et censés faciliter l'usage,  mais dont on peut très bien   se passer. Par exemple  le système Bedrock de réglage du sabot ( utilisé par Lie-Nielsen). Ou le reglmage de la lumière par coulissement de  l'avant la semelle ( qui existe en standard sur les rabots de paumes mais maintenant aussi  sur des rabots de plus grande taille (les Lie-Nielsen à angles faibles,   N° 62, 164, 9, 7 1/2,  les nouveaux  Stanley Sweetheart, et  les nouveaux chinois haut de gamme,  dont j' oublie toujours  le nom (chez  Gaignard-Milon). Ou encore le contre-fer démontable en deux parties pour faciliter l'affûtage (Record série SS ,  Clifton) . Ou la vis de verrouillage remplaçant  le levier classique  Stanley: affaire de choix personnel, même si la vis est "tendance".





Il faut savoir aussi qu'il y a aussi des choses qu'on peut  modifier ou  changer sur un rabot ordinaire.

Le but est  parfois d' améliorer  l'apparence ( poignées palissandre, vis laiton....)
parfois d’améliorer les performances:  ainsi en est-il du  changement du fer.   Substituer un fer épais (4,5 mm ) de bonne marque (Lie-Nielsen, Ron  Hock, Clico/Clifton) au fer d'origine standard d'origine  (env.2,5 mm),  améliore nettement  les performances sur les bois difficiles, les bois ronceux, ondés, noueux, à broussin,  bref les bois les plus beaux et les plus décoratifs,  pour lesquels  pour lesquels le rabotage mécanique peut être  un vrai massacre  et pour lesquels, en l'absence de rabot performant, les séances de finition (  raclage, rebouchage, ponçage) sont interminables. Le changement de fer est cependant une amélioration coûteuse: de l'ordre de 50-60€ pour le fer seul, de 100€ pour l'ensemble fer-contrefer, donc souvent bien plus cher que le  rabot lui-même. De plus  ces fers épais ne s'adaptent pas à tous les rabots, ce qu'il vaut mieux éviter de découvrir  après l'achat!  Avant de commander un tel fer de remplacement, je conseille de faire un essai en empruntant par exemple un fer Lie-Nielsen  à un ami équipé.  Le  fer épais  peut ne pas  s'adapter pas au contrefer existant parce que la vis de ce  contrefer est trop courte. On est alors obligé de commander l'ensemble fer-contrefer ( trouver une vis plus longue dans ce filetage exotique est difficile, et  refaire au taraud le filetage du contrefer pour lui donner un filetage métrique  fait perdre la compatibilité de pièces  entre rabots,  qui utilisent tous ce même  filetage non métrique. Essayez alors  l'ensemble fer+contrefer Lie-Nielsen: cet ensemble peut cette fois se trouver trop gros pour la lumière du rabot. C'est rare mais possible avec rabots de  marques atypiques qui ont peu ou pas de latitude  de réglage du sabot.  Mieux  vaut le savoir avant de passer  commande!.           

Je ne conseille pas la marque  Darex. En tout cas je déconseille formellement  les modèles récents. C'est clair et net.  Darex etait une entreprise fondée après la guerre au Chambon-Feugerolles par un  Monsieur  Darniat et son épouse  née Exbrayat , d'où le nom . Il fut  le seul fabricant français significatif de rabots en fonte, à la fois  sous sa marque ou comme sous-traitant   d'autres outilleurs français comme Goldenberg ou Peugeot. Il était fabriquait des rabots  d'entrée de gamme,  les seuls qui se pouvaient se vendre à cette période, en  profitant d'un  marché intérieur sous-équipé en rabots métalliques et fermé aux fabricants  américains et  anglais, (eux-mêmes alors en plein  déclin qualitatif et quantitatif pour cause de  marché intérieur saturé). La qualité correspondait à ce que faisaient Stanley et Record à cette époque: médiocre mais acceptable. Dans les années 1970 l'ouverture à la concurrence a fait péricliter Darex,  qui a fusionné  avec  l'outilleur  Fischer et a cessé de produire en France. La qualité est devenue très mauvaise:   usinages  défectueux, parties importantes faites tôle emboutie, nouveau  système de réglage de fer par deux vis, moins précis et necessitant un fer court specifique, visserie lamentable, bref des rabots quasi  inutilisables, et qui n'ont de fait jamais été utilisés! Je pense qu'ils visaient une nouvelle clientèle  inexperte, qui ne savait pas utiliser un rabot avant l'achat, et évidemment pas non plus après (elle n'avait aucune chance d'apprendre avec une daube pareille!).   On trouve pléthore de ces pauvres rabots  dans les brocantes,  rouillés mais  pas du tout usés,  ce qui n'est jamais bon signe!

Il existe en revanche des  marques actuelles  assez bon marché et de qualité honorable,   comme Anant, un fabricant indien, Groz, autre indien,  plus irrégulier,  ou comme l'anglais Footprint. J'ai acheté plusieurs Groz pour l’atelier de notre assose, ils sont rustiques mais corrects avec même des poignées de bois plutôt jolies (du moins après gratage-ponçage de l'ignoble vernis laque  initial).  Par ailleurs je possède un  Footprint,  un N°5, acheté d'occase, qui n'était pas génial au départ,  aiis qui est devenu  presque aussi bon qu'un  Lie-Nielsen , mais evidemment  après quelques  d'heures   de travail, après  remplacement des poignées plastiques  par des poignées en orme,  etaprès installation d'un fer et contrfer Lie-Nielsen;  qui a couté  deux fois et demi le prix du rabot! Je l'affectionne beaucoup par une coqueterie à l'envers (celle du mec qui a installe en douce sur  sa  Clio un moteur de Porsche).

Je ne prononce pas d'avis definitif sur  First Line , la plus connue des marques de distributeur. Certains s'en sont dits satisfaits sur ce forum .  Je suis un peu dubitatif, mais admettons: il y a=existe des rabots  utilisables de cette marque. Il ya des  canards boiteux  dans toutyes les   marques , ills existent donc    chez First Line et je peux en temoigner. On vient de me donner  un grand First Line  N°7,  achetée d'occase sur amazon.fr  pour 15€; un prix indécent qui aurait du rendre l'acheteur prudent.    Il est arrivé  cassé,  irréparable (fracture de la fonte , au raccord d'une  joue,  avec un écart d'1 cm!). L'acheteur était  un membre de mon association,  un peu novice mais qui apprend vite: il a compris qu'il s'était fait avoir, que  le retour à l'envoyeur lui coûterait  plus cher que le remboursement, qu'en plus   le vendeur et le transporteur pouvaient se renvoyer la balle.   Il a donc considéré l'histoire comme une  leçon payante d'achat d'outillage, d'un cout finalement  modeste 15 € plus le port....  Et il a décidé aussitôt de se lancer dans le mécénat: il a fait don de cette pièce très intéressante à mon petit musée des horreurs,  où je conserve quelques achats foireux, cadeaux d'ennemis inavoués, et  outils tarés jusqu'à la moelle, une petite  collection à objectif mixte   pédagogique et ludique,  c'est-à-dire instruire les jeunes générations et faire rigoler les copains...


 Méfiez vous de l'entrée de gamme à prix cassé. Si vous refusez le payer le prix d'un article honnête, vous aurez un article malhonnête. Si vous  incitez ,  par une exigence  de prix indécente,   un producteur pas forcement malhonnête à le devenir, vous êtes le premier fautif.  You got what you deserved, vous recevez ce que  ce que vous avez mérité de recevoir.

Il y a un an, j'ai passé plusieurs jours à régler deux  rabots d'une marque inconnue  que quelqu'un avait acheté pour notre association. Je les ai arrosés de ma  sueur  et finalement j'ai eu l'impression qu'ils étaient devenus utilisables. C'était une bévue  d'ordre sentimental .  A force de travailler sur un outil, que voulez vous, on s'y attache, on en a un peu  pitié, on ne voit plus ses defaut,  bref  on n'a plus les idées claires. Le responsable de nos stages menuiserie à la main lui les a gardé les idées claires! Il a dit: " qu'est-ce que c'est que cette m...?!) et il les a  foutus  à la poubelle!  J'ai fourni depuis le genre de rabots dont j'avais  conseillé l'achat, initialement  sans être écouté. De bons  vieux Stanley et Record, pas bien plus  chers  (ça vaut dans les 30€ pour un  N° 4,  40€  pour un N°5),  qui s'avèrent   simples et agréables  à utiliser.  Comme dit l'ami George Nescafé: what else?        



Ma conclusion c'est qu'un bon rabot ça se mérite!
Si vous êtes débutant le choix n'est pas toujours facile.
Si vous voulez être sûr de n'avoir pas d'ennuis, et si vous êtes riche,  achetez du haut de gamme, Lie-Nielsen ou Veritas,  vous ne le regretterez pas.
Si au contraire vous aimez beaucoup  les ennuis, achetez un rabot premier prix, vous en serez comblé également.
Si vous voulez agir de façon raisonnable, avant d'acheter et après aussi, , lisez, regardez,  instruisez vous!  Et  faites vous conseiller pour acheter un bon rabot ancien et pour apprendre à le régler.
Les bons forums et les bonnes associations  sont faits pour ça!.

Oh zut alors, j'aurais pas été un peu long des fois?
Si je postule au Guinness book, catégorie du pavé le plus long paru sur metabricoleur, je crois que j'ai  mes chances.


Dernière édition par vincent91 le Mar 17 Juin 2014 - 12:16, édité 4 fois (Raison : nts neufs)

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  Fredo974 le Lun 16 Juin 2014 - 16:56

@sangten : merci pour les infos. euh gogol c'est nouveau moteur de recherche? le connais pas çui là Very Happy

@vincent91 : ton intervention est pour ma part la bienvenue, car effectivement, les informations que tu transmets sont complémentaires avec ceux qui sont intervenus auparavant!!! moi, en tous cas, c'est plus qu'intéressant, c'est une mine d'or!! je t'en remercie encore et encore!

Fredo974
complétement accro
complétement accro

Messages : 921
Points : 1559
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 45
Localisation : Réunion Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  sangten le Lun 16 Juin 2014 - 19:49

cheers cheers cheers 
Vincent, j'attendais avec impatience ton intervention.
Elle nous a comblé (un vide).
Pour ma part, je n'ai rien à ajouter, sinon :
le chinois s'appelle Qiangsheng (il y a apparemment plusieurs façon de l'écrire)
Il fabrique(rait) les marques WoodRiver, D, Kuntz (?) Juuma (?).
Il semble que ce soit d'une qualité tout à fait acceptable pour débuter pour peu qu'on le prépare correctement.

Fred, tu peux trouver également des sites pour préparer les rabots :

l'excellent fil de Damien
Rexmill
http://virginiatoolworks.com/2012/06/09/setting-up-and-tuning-a-hand-plane/
http://www.woodsmithshop.com/download/407/tuneupblockplane.pdf
http://www.woodsmithshop.com/download/109/109-benchplanes.pdf

sur Youtube
autre vidéo

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6013
Points : 11272
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  oliver67 le Lun 16 Juin 2014 - 20:44

Bonjour Vincent,
tes messages sont d'une grande qualite.
Merci.
Connais tu la marque hellstedt avec fer erikanton berg ?
j'ai trouvé un numéro 5 que je trouve très sympa mais n' ai auncune référence par rapport à d'autres rabots.
J'en ai parlé ici :
http://www.metabricoleur.com/t5882-rabot-eskilstuna-hellstedt-n5

oliver67
complétement accro
complétement accro

Messages : 955
Points : 2063
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 41
Localisation : de l'autre côté des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  micheld4036 le Lun 16 Juin 2014 - 23:18

vincent91 a écrit::
D'accord avec toi, Alain (sangten)  pour dire qu'il faut avoir  deux rabots pour débuter en menuiserie:  un rabot d'usage général, soit un   n°4 (assez court) soit un n°5 (un peu plus long) . Ce type de rabot est assez polyvalent:  dégrossissage,  ajustage, finition.
Et il faut faut aussi un petit rabot de paume pour les  retouches, les chanfreins,et pour araser et recaler le bois de bout.

Pour l'achat, retenez une chose:  un rabot neuf nécessite un certain travail de préparation: réglage, polissage, affûtage. Plus il est cher, plus ses matériaux zet ses usinages ses finitions  sont de qualité  sont de qualité, moins de travail il reste à faire pour l'utilisateur. Au sommet un Lie-Nielsen, un Holtey ou un  Sauer sont utilisables au sortir de la boîte. c'est bien le moins d'ailleurs a ce oprix là!  Au contraire plus les   matériaux , les usinages, les finitions sont médiocres, et  plus il y a de boulot et en même temps  plus il faut d’expérience, de compétence pour rendre le  un rabot utilisable, et encore n'est-ton jamais garanti d'y parvenir. .

Des lors le débutant,  doté d'un budget modeste à moyen,   n'a que deux choix raisonnables

- une rabot neuf pas trop bas de gamme qu'il devra mettre en service.
-un rabot ancien , presque obligatoirement  de fabrication anglaise ou américaine (les marques d'avant guerre correctes sont legion: Sanley, Record, Millers' Falls, Union, Sargent, Victor, Preston etc) ils sont pour la plupart  en assez bon etat  et s'il sont un peu usés c'est plutôt  bon signe (ils étaient utilisables!).  Le problème c'est que les bons sont rares en France, ou les rabots metalliques était très  rares avant guerre , quand precisement les fabrications étient les meilleures...  Mais vous pouvez en trouver sur le net en Angleterre (frais d'expedition non négligeables), ou vous pouvez visiter  les stands specialisés  des foires aux outils (Bievres,  Saint-Pourcain) des  salons du bois (Grenoble, Saint-Galmier)   ou les salons d' Associations comme les Passionnés du Bois de Saône-et -Loire ( à Montchanin) ou de Lorraine (à Lunéville).  Des marchands  anglais comme   Tony Murland,    competents  et pas chers,  y sont souvent présents.   Ils sont à privilégier par rapport au sites français comme  amazon.fr, LBC, Price Minister: sur ces sites  pour ce qui est des rabots, en terme de  qualité  de choix et de prix et de garantie,  c'est   souvent  n'importe quoi.  Par comparaison allez voir l'abondance, le niveau de prix,  la precision des descriptions sur les sites spécialises americains  .Ah il est bien dommage que  les frais de port et de douane  soient exorbitants depuis les sites americains.
..

Bonsoir,

Une petite remarque : tu parles de foires aux outils ; je pense que tu veux dire Saint Nectaire au lieu de Saint Pourçain. Ces deux villes ont des noms de saints, mais dans l'une on fabrique du fromage et dans l'autre du vin. Peut-être pourraient-elles se réunir pour faire des dégustations  Very Happy 

En tout cas bravo et merci pour ton exposé.
J'ai moi même découvert assez récemment le plaisir de la finition au rabot et j'apprécie au plus haut point de pouvoir faire de beaux copeaux. Chose que je n'aurais pas pu faire sans les forum de langue française qui m'ont appris comment affuter et mettre au point les rabots ; merci à tous

micheld4036
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 471
Points : 887
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 65
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  FredM le Mar 17 Juin 2014 - 9:40

Bonjour à tous,

bien intéressant ce fil, Vincent ton pavé est long mais digeste (pour un pavé, c'est pas très fréquent !).
Une envie : pourrais-tu s'il te plaît, faire quelques photos de ton musée des horreurs, qu'on rigole nous aussi ?

cordialement,
fredM

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2233
Points : 5326
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  vincent91 le Mar 17 Juin 2014 - 11:04

Fred
J'avoue que  je me suis un peu vanté: mon musée ne se visite pas, c'est  une galéjade ou une virtualité plus qu'une réalité. J'essaie bien de conserver quelque temps  des choses comme  ce rabot First Line cassé, ou des outils  pourris, cassés,  usés,  piqués,  déformés, tarés, lamentables,  ou encore le résultat de quelques  bourdes flagrantes... Mais si ça me fait rire c'est d'un rire un peu jaune,et je ne suis pas maso!  ma collection est donc assez virtuelle,  et pas aussi organisée, durable, drôle, instructive et visitable  que je l'ai dit ou seulement limitée à des photos  que  ma flemme ou mon  subconscient m'interdisent de ranger trop bien!  Je vais quand même essayer de vous en trouver  quelques exemples, promis!...

michel4036
Tu as parfaitement raison, il s'agit de la foire  de Saint-Nectaire bien sûr et pas de Saint-Pourçain. Ca fait plaisir d'avoir des lecteurs si attentifs. Je ne connais ni l'une ni l'autre de cet bourgs auvergnats mais assez bien les produits de terroirs qu'on y trouve, le fromage d'aspect rude mais en fait tout plein de douceur onctueuse et fruitée  et le vin blanc vif et delicat qui accompagne fort bien  le premier,  et permet ,  comme disent élégamment les Lyonnais de se "dégraisser les dents" en se "rinçant  le corgnolon" après s'être bien "refait le dessous de nez".

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  vincent91 le Mar 17 Juin 2014 - 23:34

pardon oliver67, j'avais mal lu ta question.
 Hellsberg, que je ne connaissais pas,   d'après ce que je trouve sur un site canadien  était un fabricant suédois (de la ville de  Eskilstuna une petite ville metallurgique decrite comme " le Sheffield suédois". Il a produit des rabots dans l'après guerre jusqu'aux années 1960 mais j'ignore s'il produisait d'autre ourtils.  Les fers sont habituellemnt de fabrication  Erik Anton Berg , un outilleur de la même vile d' Eskiltuna. E. A. Berg était un fabricant réputé de coutellerie, taillanderie (couteaux, , ciseaux, rasoirs, outils de coupe). Son logo était un requin, ce qui ne l'a pas empêché de disparaître, absorbé par un autre suédois, Bahco, vers 1960.

Ces rabots Hellsberg sont des copies très proches des Stanley tardifs (post années 1930) ce qui se voit au nickelage de pièces comme le presseur  et la forme en rognon(kidney shape) du passage de vis,  spécificité Stanley apparue au début des années 193O .
La photo que tu montres me semble confirmer une fabrication soignée. De fait il semble  que la reputation de ces robots es tres bonne comme celle d' Anchor, autre marque suédoise dont j'ignorais l'existence.  Déjà, un fer en acier suédois ça inspire confiance...


Dernière édition par vincent91 le Mer 18 Juin 2014 - 0:06, édité 1 fois (Raison : soirs etc))

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  sangten le Mer 18 Juin 2014 - 0:11

Quel puits de science, ce Vincent.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6013
Points : 11272
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  Fredo974 le Mer 18 Juin 2014 - 7:02

@ sangten : merci pour les infos et les liens!
bonne journée à tous.
Fred...

Fredo974
complétement accro
complétement accro

Messages : 921
Points : 1559
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 45
Localisation : Réunion Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  oliver67 le Mer 18 Juin 2014 - 8:38

Un grand merci à toi, Vincent, pour le temps que tu passes à rédiger tes réponses.
Tu es un membre éminent de metabricoleur.
 cheers 

oliver67
complétement accro
complétement accro

Messages : 955
Points : 2063
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 41
Localisation : de l'autre côté des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  vincent91 le Mer 18 Juin 2014 - 15:53

Bonjour à tous et notamment àsangten, olicer67, fredo974, J-max.fr ...
sangten, tu es trop gentil et je ne suis pas un puits de science, je suis juste une andouille qui se passionne pour  des choses qui  ne servent à rien et que personne ne lui demande  et qui manque parait-il d'enthousiasme et de ponctuelité  pour des choses très-utiles   comme tenir ses comptes, réclamer son du,  payer ses factures et faire sa déclaration d'impôts .

En l’occurrence pour répondre à la question d'oliver97,  j'ai juste googlé "hellsberg"qui m'a conduit sur un forum canadien,  qui m'a donné la réponse  à la question. Mais comme je suis un peu curieux, passionné,  bull-dog et  bourrin quand je pousuis une idée , j'ai  googlé aussi  quatre ou cinq mots apparus dans cette recherche de base:  Eskiltuna, Erik Anton Berg, Bahco,  Anchor, et du coup je passe presque   pour un  expert international d'un  sujet dont j'ignorais tout une heure  plus tôt.
 Miracle d'internet? miracle  mon œil, comme disait Zazie. Je ne dis pas pour autant que tout miracle est  le fruit de l'exagération, de l'illusion, de l'auto-suggestion, ou de la   duperie . Car faut pas croire, malgré mon coté rationaliste, incrédule et "bourrin", j'ai assez de délicatesse pour éviter  tous les propos qui  pourraient choquer les cons.

Merci sangten de m'avoir rappelé le nom de cette firme d'outillage  chinoise,  Qiang Sheng et les marques sous laquelle elle vend . En fait c'est à leur marque WoodRiver  que je pensais  en parlant d' un "Chinois qui de lance dans le  haut de gamme". Ce n'est pas tout à fait au niveau de  Lie-Nielsen, mais c'est très bien fait et relativement abordable .  

Il se trouve que j'ai vu hier une petite merveille de WoodRiver,  qui me fait grande envie.  C'est une copie du petit "Chisel plane" de Lie-Nilsen,  le N°97 1/2. il est vendu (le Lie Nielsen)  chez Axminster, 114 £ sterling ,  environ 130 € TTC, ce qui est beaucoup pour un  outil d'usage limité. Du moins ce chisel plane, dont jai donc essayé la copie, fait-il correctement  le boulot que les Bullnoses font à mon avis assez mal. Le Bullnose est une forme "Rabbet plane", de "guillaume",rabot à feuilleure,  dont a particularité est d'avoir un avant  court. Cela lui permet d'aller plus loin dans les coins. Il reste bien alors une retouche à faire dans l'angle, au ciseau mais elle est minime.  Le probleme est que le Bullnose résulte d'un compromis  qui s'avère assez mauvais selon moi.  L'avant est trop court pur bien glisser et pour ne pas buter ou se soulever avant la fin de la passe, ce qui  dégrade la qualité de finition, même dans la portion que la lame peut atteindre.  Aucune des variantes  que j'ai essayées  ne m'a paru convaincante.

Si on démonte l'avant, le Bullnose   devient un Chisel Plane: la lame est en premiere ligne et peut aller jusqu'au fontd de l'angle . le probleme c'est que la coupe est encore plus mauvaise:  le fer broute, ou bute, car  il tend à plonger.

Certains Rabbet Planes  ont deux emplacements pour le fer , l'enplacement normal , vers le mileu et un autre  en avant, Je suppose que le meilleur appui fourni par un corps de rabot plus long ameliore la coupe, mais du coup ce Eabbet Plane devenu Bullnose me semble bien encombrant pour l'usage assigné, où la maniabilité est imperative.  

A part ça, il existe un accessoire  qui se fixe sur un ciseau à bois pour le transformer en Chisel Plane. Ca me parait être un  gadget, le genre de  un truc qui encombre les  tiroirs, et qui , quand on en a besoin, se révèle  introuvable, ou déréglé ou  inefficace.
 
Veritas de son côté fait un bull jnose qui me parait bien foutu, mais auusi une sorte de Chisel Plane qu'il, appelle Flush-Plane,  pas trop  cher (environ 40 € ). Le nom indique un usage plutôt pour araser (une cheville, un tenon ) que pour terminer une feuillure, mais j'aimerais l'essayer. l'essayer, en fait, pas l' acheter car i à le voir en photo il suit la philosophie  générale (jugement personnel) des outils  Veritas:  innovants,  bien faits... et moches!

Je crois que  Woodriver ( ou plutôt Lie-Nilsen, copié par Woodriver) a résolu les inconvénients du  Bull Plane  en optant pou le Chisel plane, et a résolu  les inconvenient des Chisel Planes, en réussissant a en faire un qui marche!
Cela nécessite un équilibre surement  pas facile à trouver entre  la masse, le volume et la surface de contact avec le bois que constitue le corps du rabot, qui constitue la seul prise et la seule surface d'appui. D'autre part  l'angle et la rigidité du fer fer epais à biseau inversé) le rende peu sujet à brouter. Enfin la douvceur et la precision et la stabilité du deglage de la lame , qui manque sur les BullNose ordinaires ne sont pas pour rien dans la qualite de la coupe.   Bref ce Lie-Nielsen, ou du moins ce   WoodRiver,  est le  premier rabot que j'essaie et qui remplissant correctement la fonction de finir les feuillures, sans ou pratiquement sans retouche au ciseau.


Maintenant je vais essayer de trouver un distributeur de  WoodRiver pratiquant une marge raisonnable...je fais un appel au peuple ... une marge raisonnable c'est nettement au dessous des 50%, qu'a mon avis la marge  de Gaignard Milon se met dans la poche . En l’occurrence le  distributeur  n'a à sa charge  que  peu de  frais, de risque,de  compétence ou de  travail. Le service rendu ou la valeur ajoutée existe mais elle  est modeste,  une énorme marge n'est donc pas  vraiment justifiée. Oui, je sais, je suis un idéaliste.  



Autre sujet qui n'a rien à voir mais pour lequel je lance aussi un  appel aux metabricoleurs: c'est  une question qui  me taraude, c'est le cas de le dire , depuis un bout de temps. La voici:

Quel est le filetage utilisé pour la visserie des rabots Stanley ?

J'ai parlé plusieurs fois de ce filetage: il est non métrique,  respecté par tous les fabricants depuis cent cinquante ans,  donc c'est  forcement  un filetage normalisé.   Mais je sais qu'il y a eu plusieurs systèmes successifs  de standardisation des filetages pré-métriques,  tant britanniques qu’américains  au cours du 19° et du 20° siècle e t la question n'est peut-être pas simple.  
Je ne sais ni où trouver des infos, ni même au juste comment on mesure  le  diamètre et le pas d'une visserie pour  déterminer le système dont il relève.

Un expert me serait utile , même un faux expert comme moi , du moment qu'il a la réponse! la réponse!


Dernière édition par vincent91 le Mer 18 Juin 2014 - 16:40, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  Fredo974 le Mer 18 Juin 2014 - 16:30

@vincent91 : donc là tu t'automutiles en fait? Very Happy tu te taxes toi même d'andouille (certes d'une grande délicatesse) et/ou de bourrin mais ce que tu transmets...t'es plutôt dans le genre cador de chez cador!!! là tu passes l'info sur Woodriver...je vais zieuter direct pour "joindre la théorie à la pratique"!!

Quand aux cons, ben, on n'a pas fini d'en voir malheureusement!!! Merci encore pour tes infos Vinz, moi, ça me dépanne grandement! faut maintenant que je récupère toutes les infos qui ont déjà été partagées et commencer à me faire mon p'tit cahier de bord!

A plus.
Fred...

Fredo974
complétement accro
complétement accro

Messages : 921
Points : 1559
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 45
Localisation : Réunion Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  sangten le Mer 18 Juin 2014 - 17:23

Bonjour à tous, bonjour Vincent et Fred

Vincent91 a écrit: En fait c'est leur marque WoodRiver, dont j'ai vu plusieurs type de rabots vraiment très bien faits, à laquelle je pensais en parlant d' un "Chinois qui de lance dans le haut de gamme". Ce n'est pas tout à fait au niveau de Lie-Nielsen, mais c'est très bien fait et plus abordable

Je n'arrivais pas à me rappeler cette marque que j'oubliais. C'est fait.

Si on démonte l'avant, le Bullnose devient un Chisel Plane mais il coupe encore plus mal: le fer broute, ou bute, car il tend à plonger
Ouf, tu me sauves la mise. Je croyais que j'étais nul avec ce rabot. Je n'arrive pas à m'en servir correctement sans qu'il broute, tout particulièrement quand j'ai enlevé le nez. Le mien est un Veritas.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6013
Points : 11272
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  FredM le Mer 18 Juin 2014 - 20:09

Bonjour,

Vincent petite question : lequel va bien pour toi, le petit :



ou le grand :



??

parce que ça m’intéresse...

bien cordialement,
fredM

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2233
Points : 5326
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rabot]Vintage Stanley Bull Nose

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum