fausse languette et rainure

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: fausse languette et rainure

Message  PLUME87 le Mar 4 Juin 2013 - 22:35

Bonsoir,
Je suis bien d'accord que les colles actuelles (de bonnes marques) sont de qualité et font que ce n'est pas le collage qui cède mais le bois.
En revanche, mettre quelques lamelles ou pratiquer l'enture multiple permet justement d'éviter les désaffleurs lors du collage et sans se prendre la tête avec les presses verticales pour appuyer sur le plan de jonction pour éviter le glissement.
D'autre part, avec le temps on ne sait jamais si la colle ne viendra pas à perdre une partie de sa solidité.
Par exemple pour un plateau d'établi, je n'imagine pas ne pas utiliser la rainure/languette ou l'enture pour l'assemblage des planches.
En revanche pour ce qui est panneautage de meuble, le collage à plat chant est suffisant et plus esthétique.
Maintenant, pour les très faibles épaisseur, moins de 6mm, il n'y a pas le choix, seul le collage à chant plat convient et cela tient très bien, mais les contraintes du bois sont plus faibles.
Pour les fausses languettes, il suffit de ne pas les faire déboucher pour ne pas les rendre visibles.
Maintenant, à chacun sa technique de prédilection pourvu que ça tienne!!!

PLUME87
très actif
très actif

Messages : 337
Points : 902
Date d'inscription : 04/04/2013
Age : 60
Localisation : Haute-Vienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: fausse languette et rainure

Message  vincent91 le Mer 5 Juin 2013 - 11:02

Je reviens sur la question collage sur chant à plat joint versus- collage après usinage des chants, en bois massif

la question de la solidité ne fait guere l'objet de discussions : en bois massif, des tests nombreux et l'experience quotidienne disent qu'un plat joint vaut voire depasse en solidité un usinage. D'ailleurs je teste mes propres collagestrès souvent en collant deux chutes à titre de contrôle,(si la colle est douteuse, ou l'ateiier un peu froid etc) . Le test consiste à essayer de cliver le joint de colle au ciseau: si le joint est bon, le clivage dévie et passe dans le bois.
La question de la qualité de la colle est même assez secondaire, Je pense que toutes les grandes marques (Sader, Bostick, Brancion, Titebond 1 etc se valent. J'évite juste les colles de supermaché sans marque parfois qui est chargée en platre our abaisser le cout, ou les colles qui ont trainé à des temperatures basses. Les colles de bonne marque sont assez nombreuses et bon marché pour ne pas mégoter.

La question de la qualité du collage à plat joint ne se pose donc pas , en revanche il ya deux questions qui se possent :

1- La technique de collage, ou comment fairte un assemblage parfait sans desaffleur.
Une fois reglée la question de l'usinage des chants qui doivent être bien dressés et d'équerre, le problème est celui du serrage, car la colle lubrifie les surfaces et facilite le glissement et le dereglage sous la pression. C'est une question de technique de serrage.
- Les presses à panneaux sont efficaces mais personnellement je m'en passe: elles sont chères, encombrantes, utiles surtout pour ceux qui font les mês dimension des panneaux , et des panneaux assez longs ( facades de portes ou de meubles de cuisines, par exemple). Je colle pour ma part surtout des pièces courtes (assises de chaises, ébauches de tournage) en petites series et la presse à panneau ne me ferait gagner beaucoup de temps. d'autant que je peux disposer de beaucoup de serre-joints de qualité pour le prix d'une presse à panneaux très basique.

Il y a beaucoup de theorie, de trucs et de materiels pour atteindre la prefection, c'est à dire un joint sans desaffleur. Mais le principal est le soin et l'experience acquise avec les techniques les plus simples. Mes recommenadation seraient d'abord de disposer le pieces à coller à plat surelevées par deux supports spéciaux devolus à cet usage: caque support est fait de deux plaches de CP assemblées en T et dont le haut est revêtu d'un ruban adhesif d'emballage (pour eviter les coulures de colle et les collages intempestifs. Deuxieme precaution: maintenir les pièces dans le même plan (par des cales planes maintenue par des serre-joints dans le sens perpendiculaire à celui du joint de colle et du serrage principal). Enfin de mettre beaucoup de serre joints et de les serrer très progressivement. L'ennemi , c'est le glissement en desaffleur des pièces sous l'effet de la pression et de la lubrification apportée par la colle. Disposer les serre-joints avec soin de façon à éviter les glissements ou de façon qu'ils se neutralisent. Je n'utilise pas le truc des "finettes" (pointes enfoncées dans le chant à coller et coupées à la tenaille en laissant depasser un ou deux mm) car je n'aime pas l'idée de mettre de la ferraille cachée dans une menuiserie. Exceptionnellement je saupoudre la colle d'une pincée de farine (certains se servent de sable) mais c'est à eviter. Il faut aussi savoir aussi accepter l'imperfection mineure et sans conséquence (pour une ébauche qui sera ré-usinée ou qui est facile à raboter) et la reserver aux cas ou le rabotage ou le raclage seraient fastidieux et difficile (plateau de table, dessus d'établi...)
Pour moi rien ne doit géner l'ajustage du joint sous la pression. C'est pourquoi je ne suis pas grand partisan des usinages ( lamellos, languettes, onglets verrouillés, usinages en dents de scie) Ces usinages empêchent les gros decalages, mais favorisent les petits! Ils introduisent leur propre imprecision, et peuvent maintenir un petit desaffleur qu'on aurait pu parfaitement corriger en deux coups de maillet ou avec une petite cale sous la tête d'un serre joint.
Pour moi c'est le type de technique simple mais qui demande de la pratique et un petit coup de main mais qui permet de travailler avec peu de materiel et dans tous les cas et qu'il merite des efforts. Les resultats de base sont très corrects et on peut arriver à la perfection absolue. Et elle permet de travailler en serie contrairement à la presse à panneaux (une fois les serre-joints posées, on peut enlever le panneau de sur les supports et coller les panneaux suivants jusqu'à ce qu'on n'ait plus de serre joints)

Je ne sais pas si un tutoriel a été fait sur ce thème sur MB, il ya pas mal de choses parues en tout cas un peu partout,je peux retrouver des references si vous voulez. C'est le type de technique simple et qui s'applique à tout qu'il faut connaitre.

2-Dans quels cas utiliser quand même un collage après usinage plutôt que le collage à plat joint.
La logique recommande d'utiliser la technique la plus simple permettant le resultat recherché. Donc en principe le plat joint . Mais maintenant, ça depend du resultat recherché. On peut vouloir reproduire un assemblage à l'ancienne si l'on est par exemple un puriste, un restaurateur exigeant, ou un faussaire! (mais il faut alors pousser ses moulures à la main!). Ca peut être aussi pour une exigence de production (il est plus rapide de poser quelques lamellos que des cales d'alignement) , Ca peut être pour une exigence de solidité (dans le cas de panneaux uniquement, pour le bois massif on a vu que c'est inutile ) ou encore pour pouvoir utiliser son bel outillage tout neuf, ce qui est le cas le plus frequent à mon avis! Mais il n'est pas certes pas interdit de sortir d'une technique standard pour de bons motils comme apprendre, tester les limites de l'outillage, ou pour se faire plaisir.

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fausse languette et rainure

Message  Rcz21 le Mer 5 Juin 2013 - 12:13

Bonjour les amis
je dois te dire vincent 91 que tu aimes ecrire et franchement en te lisant je bavais devant car finalement j'ai appris quelques trucs et pour répondre à ta question concernant un tuto ou reférence sur ce sujet ,et bien s'il y a plusieurs demandes ,je suis également preneur .
En effet dans mon cas de débutant et surtout non outillé comme la plupart d'entre vous ,je parle evidement pour effectuer des rainures à la perfection ,je demande que çà d'apprendre des techniques simples mais efficace avec un résultat optimum .

Je me suis fais 4 serre-joint dormants qui fonctionnent très bien ,mais qui demanderaient une maitrise totale de calage ,d'un plateau par exemple avec ta technique de cale etc ,afin d éviter les désafleurs ou plutot un leger décalage du ,comme tu l'expliques très bien ,à la colle et au serrage .

merci pour ton expérience
cordialement

Rcz21
très actif
très actif

Messages : 229
Points : 521
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 46
Localisation : Agglomération Dijonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Re: fausse languette et rainure

Message  bricocalou le Mer 5 Juin 2013 - 14:27

+1, c'est toujours un bonheur d'apprendre un savoir -faire d'atelier. Il me semble aussi en lisant les posts que c'est le plaisir de beaucoup. D'autant que si on cherche l'usinage idéal, c'est sans doute parce qu'on ne sait pas bien coller à plat joint sans devenir dingue pendant que la colle prend. (du vécu, vous l'avez compris!).

Alors merci d'avance Vincent.
NB: Jean-Marie Duberry colle aussi ses panneaux le plus souvent de cette façon apparemment simple.

Pascal

bricocalou
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 34
Points : 81
Date d'inscription : 27/04/2011
Localisation : Haute Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: fausse languette et rainure

Message  Rcz21 le Mer 5 Juin 2013 - 18:14

Bonsoir a tous

Pour en revenir au post initial a savoir les problèmes de qualité de fraise ,que pourriez vous me dire sur les fraises de couleur violette chez HMD car du coup j'ai un avoir de 53€ j'ai pas trouvé grand chose à part justement 1 fraise droite 2 3 autres bricoles .
Il est évident que j'étais prêt à commander du CMT sur un autre site mais faut bien que j’utilise mon avoir ....
Merci infiniment

Cordialement

Rcz21
très actif
très actif

Messages : 229
Points : 521
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 46
Localisation : Agglomération Dijonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Re: fausse languette et rainure

Message  quentin91800 le Mer 5 Juin 2013 - 20:01

Rcz21 a écrit:Bonsoir a tous

Pour en revenir au post initial a savoir les problèmes de qualité de fraise ,que pourriez vous me dire sur les fraises de couleur violette chez HMD car du coup j'ai un avoir de 53€ j'ai pas trouvé grand chose à part justement 1 fraise droite 2 3 autres bricoles .
Il est évident que j'étais prêt à commander du CMT sur un autre site mais faut bien que j’utilise mon avoir ....
Merci infiniment

Cordialement

Les fraises violettes sont de très bonnes qualités j'en ai deux et elles ne vont pas vibrer la machine ça coupe le bois ne brule pas ect.


quentin91800
complétement accro
complétement accro

Messages : 1259
Points : 3223
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 23
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: fausse languette et rainure

Message  6°sens le Mer 5 Juin 2013 - 21:28

Bonsoir à tous,
Idem. Mes fraises violettes me conviennent parfaitement.
Au même titre que les CMT.
Amicalement,
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5669
Points : 12335
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: fausse languette et rainure

Message  Rcz21 le Mer 5 Juin 2013 - 22:26

Bonsoir tout le monde

Les fraises violettes sont de très bonnes qualités j'en ai deux et elles ne vont pas vibrer la machine ça coupe le bois ne brule pas ect.
cool alors car justement celle que j'utilise depuis quelques planches (chêne) ,qui proviennent d'un coffret d'une GSB ,histoire de me faire la main .....commencent à bruler le bois .

donc merci à vous 2 pour cette super info je vais de ce pas commander .

cordialement

Rcz21
très actif
très actif

Messages : 229
Points : 521
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 46
Localisation : Agglomération Dijonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Re: fausse languette et rainure

Message  ledzep le Mer 5 Juin 2013 - 22:35

Bonsoir Franck,


Je confirme pour les fraises violettes, aussi "bonnes" que la marque orange ou celles de F.....L.

Tu ne regretteras pas ton achat et tu verras la différence lors d' usinages, la longévité en plus.



Amicalement.
Gérald.

ledzep
complétement accro
complétement accro

Messages : 1534
Points : 3518
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 63
Localisation : Seine-Maritime.

Revenir en haut Aller en bas

Re: fausse languette et rainure

Message  Rcz21 le Mer 5 Juin 2013 - 22:37

Bonsoir Gérald

merci pour ton témoignage 3 avis positifs me rassurent .

Bon j'espère que le branchement de ton moteur avance un peu ???

Merci infiniment

Cordialement

Rcz21
très actif
très actif

Messages : 229
Points : 521
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 46
Localisation : Agglomération Dijonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Re: fausse languette et rainure

Message  ledzep le Mer 5 Juin 2013 - 23:06

Pour le moteur c' est un peu au point mort, je vais m' y atteler c' est promis.

ledzep
complétement accro
complétement accro

Messages : 1534
Points : 3518
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 63
Localisation : Seine-Maritime.

Revenir en haut Aller en bas

Re: fausse languette et rainure

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum