Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  vincent91 le Lun 8 Juil 2013 - 23:42

N'en jetez plus le gars, j'ai dejà les neurones qui fretillent,  je vais avoir les cheviles qui enflent!
Quoique Audiard a dit:
qaund on mettra les c...s sur orbite,  t'auras pas fini de tourner!
ou bien Toi, tu m'étonneras toujours, pourtant j'ai été patron de bistrot pendant trente ans, c'est dire si j'en ai entendu des c...ries
ou encore: les c...s ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait!
et moi j'ai dit:
Quand la c...rie sera discipline olympique,  t'auras pas besoin de dopage!
et  : la connerie, c'est comme l'odeur, on n'est sensible qu'à celle des autres.

Bon evidemment Audiard remporte la palme d'or pour l'ensemble de son oeuvre mais les bons jours, je me defends aussi, en toute modestie.
Ya pas que l'informatique heureusement dans la vie. D'ailleurs, je n'aime pas médire mais il parait que  Jésus,  Shakespeare et Einstein étaient carrement nuls en informatique...


Dernière édition par vincent91 le Ven 2 Aoû 2013 - 17:09, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  Antoine le Lun 8 Juil 2013 - 23:48

lol! 

Antoine
Modérateur
Modérateur

Messages : 2211
Points : 5357
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 21
Localisation : Ille et Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  sangten le Mar 9 Juil 2013 - 16:09

Bon, alors, on en est où cet après-midi ? Vincent, il doit faire bon dans ton atelier. Parce que moi, à cette heure, j'ai plus de 30°. Je suis donc dans l maison, en essayant de prendre le frais, et avide de nouveaux posts sur MB.


_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6007
Points : 11266
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  vincent91 le Mar 9 Juil 2013 - 19:02

Et non Alain, je n'ai pas fait grand chose aujourd'hui.
Ce matin j'ai été occupé, et cet après-midi j'ai bullé à l'atelier...Je m'y suis tant pelé depuis six mois, que pour une fois j'ai profité de sa fraîcheur vivifiante maintenant que la canicule pointe son nez!
J'ai fait quelques bricoles incisé les tracés, fait un gabarit pour faire en serie mes petits tenons à la défonceuse etc .Le vrai travail recommencera demain après midi quand j'aurai la fraise tant attendue pour rainurer.

Finalement je n'ai pas fait les petites choses , rainures, tenons sur les parties droites, bref ce que je pouvais avancer avec le matériel disponible. Ca m'aurait fait gagner peu de temps et perdre en cohérence.

J'ai fait un peu de ménage aussi , compresseur, soufflette, aspirateur, le menage n'est pas ma tasse de thé mais ça c'est assez rigolo! Ce n'était pas du luxe, le bazar ne s'etait pas arrangé depuis que tu es passé à l'atelier...Je pense que je pourrai poster demain une photo generale de l'atelier que j'ai promise il ya plusieurs mois aux MB: je suis sûr que ça les interessera de voir ce qu'il ne faut pas faire si on ne veut pas être debordé ...

Vincent

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  FredM le Mer 10 Juil 2013 - 1:57

bonsoir à tous,
super fil , ne changez rien !! faites durer !!
cordialement,
fred

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2231
Points : 5324
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  vincent91 le Dim 14 Juil 2013 - 1:15

Retour à l'atelier après quelques jours d'interruption.
J'ai maintenant la bonne fraise à rainurer.
Je n'ai pas de table de defonceuse mais j'utilise  l' adaptateur fait par HMD qui permet de monter des fraises de défonceuse sur la toupie, et qui marche très bien. La vitesse la plus rapide de la toupie (8200 t/mn) est un peu lente en général ,  mais pour une fraise large comme cette fraise à rainurer de 52 mm de diametre, ça convient parfaitement. Il  faut se faire une rehausse qui se visse sur la table de toupie, pour compenser la hauyteur supplementaire de l'adaptateur sur l'axe de toupie, et on a une table de defonceuse très acceptable, dont je me satisfais en tout cas depuis un e dizaine d' années.

Avec cet outillage, le rainurage de l'interieur de la couronne de la table est très rapide. J'avais fait une protection en plexiglas pour couvrir les fraises mais je sais plus où je l'ai rangée, je ne la trouve plus. Je garde mes mains à distance et je fais attention à usiner dans le bon sens, mais il n'y a aucun probleme à contrôler la pousser laterale.



il faut maintenant usiner les petits tenons des lattes de remplissage. Il s'agit du tenon qui va vient s'insérer. dans la rainure de la croix centrale. Vingt tenons de 4 mm evec un epaulement unique. Il y aura bien sûr un deuxième tenon qui s'emboîtera dans la rainure de la couronne mais celui là sera usiné ulterieurement quand les lattes seront dejà collées du coté de la croix, je pense que ce sera plus précis.
j'ai envisagé de les faire ces tenons à la defonceuse, mais en pratique malgré un gabarit pour pouvoir aligner une dizaine de lattes et les usiner en serie , il s'est averé difficile de regler correctement les lattes, l'équerre de guidage, sans que rien ne bouge, ça mettait trop de temps et ce n'était pas assez precis: je vous montre une photo de ce montage un peu foireux quelqu'un aura surement des idées sur la façon de l'ameliorer...

En tous cas tel qu'il est , il ya un dispositif de serrage des lattes par des coins et ce serrage n'est pas adapté, il a tendance à faire bouger les lattes et c'est vraiment laborieux. J'ai donc decidé de changer de methode et de l faire les tenons à la scie circulaire, ce qui est  nettement  plus rapide:
Je commence par dresser le bout des lattes bien d'équerre:

Ensuite je positionne la règle de guidage à 11 mm de la lame: c'est la longueur choisie pour le tenon. La rainure fait 13 mm de profondeur et je me donne donc une marge de 2 mm pour que ça s'emboite sans problème.


Il faut regler maintenant la hauteur de la lame à la hauteur de l'épaulement du tenon qui est un épaulement unique vu la faible epaisseur de la latte . Ce n'est pas très facile avec ma scie dont la montée se fait par un levier et non par un volant, mais néanmoins en se basant sur la pièce- rainure et avec quelque essais,  on y arrive:

une fois la hauteur réglée, on réalise une rainure large sur le dessus des lattes, ce qui ne laisse que l'épaisseur 4 mm du tenon soit environ 4 mm, le réglage étant affiné selon l'ajustage des pièces d'essai plus que par la mesure. C'est très rapide:  trois ou 4 passages jusqu'a ce que le tenon soit en butée sur la règle de guidage (j'ai oublié de faire un cliché de cette etape)
Les lattes sont montées à blanc dans leur rainure, numérotées, et leur emplacement precis est tracé sur la pièce en croix pour avoir un espacement regulier . La croix est positionnée et fixée sur le gabarit échelle 1/1, lui-même revêtu d'une feuille de plastique pour éviter tout collage intempestif (par les coulures de colle)
J'ai préparé  4 morceaux de melaminé blanc qui a juste  la bonne epaisseur, 18 mm, pour que les lattes reposent dessus bien horizontales, quand leurs tenons sont inserés rainure.

je vais maintenant préparer ma colle: toujours de l'Araldite colorée avec une sciure claire. Pour ceux que cela interesse, voila comment se presentent les deux pots d'un kg d'Araldite (resine et durciseur) de Huntzman. je reconditionne cette resine dans des seringues en plastique de 60 ml (modèle à gros embout, cette résine étant très visqueuse). Les seringues sont bouchées par des bouchons de bois et conservées dans leur emballage papier, pour éviter de poisser partout:

Pour preparer la colle je vais ici utiliser un recipient jetable (un fond e bouteille de lait en palstique) la quantité de colle prevue , 15 cm3 environ ne tenant pas sur la palette plastique que j'utilise habituellement.
Je montre cependant cette palette encore pleine de restes de colle et de sciure de la dernière fois. Je ne nettoie jamais la palette tout de suite, elle sert de témoin pour la prise de la colle et la colle durcie s'enleve très facilement avec un ciseau à bois:


on voit sur une des deux photos les pots de sciures de differentes couleurs que je recupère lorsque je ponce sur le tour à bois et qui servent à colorer les resines. La couleur de la sciure doit toujours être plus claire que celle du bois travaillé, car la sciure fonce à la finition( elle réagit aux finitions comme le bois de bout).

On commence à coller les lattes dans la rainure. J'ai collé au passage les deux pièces de la croix, ( j'aurais pu le faire après, mais ça fait gagner un temps sans compliquer le montage).

On complète les quatre quadrants et il n'y a a plus qu'à attendre que ça prenne:

La suite à demain!
Vincent


Dernière édition par vincent91 le Dim 14 Juil 2013 - 9:18, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  jb53 le Dim 14 Juil 2013 - 6:25

Bonjour vincent91,
nous sommes demain, alors j'attends la suite avec impatience study 
salutations
joël

jb53
complétement accro
complétement accro

Messages : 2016
Points : 4565
Date d'inscription : 28/11/2010
Age : 63
Localisation : 89250

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  vincent91 le Dim 14 Juil 2013 - 8:15

C'est vrai on est dejà demain? Wo, Bonne mère, je vois pas le temps passer!
Je file voir si la colle est bien prise et j'embraye de suite, parce qu'elle devient un peu longuette cette histoire.
Té, s'il fallait attendre que la table de bistrot soit finie pour se boire un petit pastis, on aurait quinze fois le temps de mourireu de soif, peuchère!

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  toutikini le Dim 14 Juil 2013 - 8:36

Salut

post à 1h15 .... puis le suivant à 8h15 ... prends le temps de dormir un peu tout de même, il ne faudrait pas tenter l'accident suit à une petite négligence due à la fatigue lol! 

A+

toutikini
complétement accro
complétement accro

Messages : 749
Points : 1530
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 46
Localisation : Poitiers (86)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  bricoleux le Dim 14 Juil 2013 - 9:07

Bonjour Vincent,

tu nous tiens en haleine, avec ce suspens ...

ta manière de coller me surprend : araldite d'abord, quel intéret par rapport à une colle ordinaire ?
et ensuite, pas de serrage ? ou tu n'as simplement pas mis de photos ?

bon dimanche

Bernard

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  J-Max.fr le Dim 14 Juil 2013 - 9:51

Bonjour,

Je me sens moins seul avec mes petits pots de sciure Laughing 
Ma femme : " tu stocke de la poussière ?!?" Rolling Eyes 

++JM

J-Max.fr
complétement accro
complétement accro

Messages : 3379
Points : 8651
Date d'inscription : 25/04/2012
Localisation : Breizh

http://www.j-max.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  sangten le Dim 14 Juil 2013 - 10:25

pareil pour les pots, sauf que ma femme ne les a pas encore vus.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6007
Points : 11266
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  vincent91 le Dim 14 Juil 2013 - 10:36

bricoleux a écrit:Bonjour Vincent,

tu nous tiens en haleine, avec ce suspens ...

ta manière de coller me surprend : araldite d'abord, quel intéret par rapport à une colle ordinaire ?
et ensuite, pas de serrage ? ou tu n'as simplement pas mis de photos ?

bon dimanche

Bernard




L'avantage de l'Araldite c'est qu'elle est très visqueuse: je comptais la-dessus pour que mes lattes tiennent toutes seules, une fois en butée en fond de rainure.
Mon idée est d'usiner les tenons de la couronne dans un deuxième temps, en faisant le tracace de ces tenons sur les lattes dejà immobilisées par un collage solide.  

C'est sûr que je n'aurais jamais opéré comme ça pour faire  une table rectangulaire, dans ce cas il suffit  de faire  les lattes  pilpoil de même longueur, le montage se fait en un seul temps, n'importe quel colle convient, on peut mettre sous presse, pas de probleme dans ce cas.

 Ici j'ai introduit une difficulté :  la couronne ronde, ou  plus exactement le coté interieur rond de la couronne ... Je ne suis pas encore certain de m'en sortir!

La difficulté vient du fait  que les lattes ont des longueurs différentes, difficiles à calculer:  les tenons et épaulements sont en arc-de-cercle,  la longueur et la forme de la latte varie avec toute variation de l'ecartement des lates, et les erreurs ont vite fait de s'accumuler si on veut tout calculer,  usiner  et monter en un seul temps.
Je ne m'y suis pas risqué et  j'ai choisi de séparer l'usinage et le  montage des lattes en deux étapes. La première est donc faite.

Il faut  une colle particulière, qui n'ait  pas besoin de serrage ( je ne vois pas comment serrer vingt lattes séparement sans rien ne bouge) ,  qui soit  puissante (pour que je puisse usiner l'autre bout des lattes sans risque qu'une d'entre elle se décolle) et qui réponde  au cahier des charges (usage exterieur, aptitude à résiter aux mouvements du bois, en tous cas avec les  petites sections choisies).

Comme je n'ai jamais fait ça,  je ne suis pas sûr d'obtenir un résultat de la qualité espérée. La perfection s'obtient rarement du premier coup, et c'est raté pour cette fois, avec  les bourdes déjà commises.
 Il est clair aussi que je manque de maitrise des machines, j'ai du mal à pointer avec une précision parfaite, j'aurais du prendre des cours pour ça mais ça ne m'a pas interessé suffisament.  Du coup je prefére souvent faire l'ajustage final  à la main: c'est une méthode qui n'est pas necessairement archaïque et dépassée. Elle est facile à contrôler, précise, adaptable à toutes les situations, souvent plus rapide que la machine (pour faire juste quelques pièces) et en plus ça ne fait pas  bruit , pas de  poussière, ça sent bon (enfin , ça depend du bois) ce n'est pas dangereux . Et j'aime ça! On y revient toujours: travailler à la main, c'est le pied!

La méthode se prète bien à la realisation des meubles ou objets  variés que je fais. Mon but est de faire des choses qui satisfasse aussi bien  le profane, qui dans l'idéal doit trouver  ça beau ou fonctionnel  mais aussi l'expert , accroché par un detail et  se dit : "pas mal,  comment il a fait ça?"

A plus tard, je parle trop, je bosse pas assez!  

Vincent


Dernière édition par vincent91 le Ven 2 Aoû 2013 - 17:21, édité 3 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  bricoleux le Dim 14 Juil 2013 - 10:43

Merci Vincent.

j'attend la suite, qui promet !.

++

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  vincent91 le Lun 15 Juil 2013 - 14:58

Voici la suite , qui n'est malheureusement pour moi pas la fin.. vous allez comprendre plus loin!

J'ai maintenant mon plateau assemblé qu'il va falloir reunir avec la couronne.
Pour tracer  le plus précisement possible les épaulements de tenons sur les lattes et le bati en croix, j'ai de nouveau positionné et fixé la pièce centrale sur le gabarit, positionné et fixé la couronne par dessus et je trace l'épaulemtnt au couteau à tracer. En principe on ne fait pas plus précis...


Maintenant j'usine  à la deéonceuse,  à main levée, une rainure dans les lattes,  de façon a ne laisser subsister que l'épaisseur du tenon. La rainure est pousseé également  sur dans les pièces du bati en croix (là,  il y aura un deuxième épaulement à faire ensuite  de l'autre coté):  


Je trace l'extémité des tenons au compas, en ajoutant 11 mm au diamètre de l'épaulement (la rainure fait 13 mm de diametre, donc je me donne 2 mm de marge comme j'ai dit plus haut).


Je scie à la scie ruban l'excédent de longueur des lattes


Je rectifie tous les épaulements au ciseau: ça a l'air d'e faire beaucoup de travail comme ça  mais en fait ça va vite. Ca irait encore plus vite avec une gouge , mis là je me heurte à une règle qui a ausi peu d'exceptions que celles du nombre ideal de serre-joints : on n'a  on n'a JAMAIS la gouge "exacte"!

Il faut ensuite réaliser le deuxième épaulement sur les tenons de la croix. Je réutilise ici  les cales de mélaminé 18 mm pour que la défonceuse ait un bon appui et j'usine le tenon, toujours  à main levée par passes successives en laissant 1 ou 2 mm de large:

Après quoi,on rectifie au ciseau comme pour les petites lattes:

On s'approche du montage final: Un coup de ponçage sur les bouts de tenons, suivi d'  un bon ponçage du dessous du plateau (qui sera difficile à poncer avec la couronne en place):

C'est  le suspence final: ca rentre ? ca rentre pas ? Ca a l'air de rentrer, ça coince,  avec un peu de persuasion,  ou comme qui dirait avec des arguments frappants, ça rentre encore un peu et enfin , enfin, ... ça rentre pas! ..


Bon évidemment vous vous doutez de la réponse, je vous ai laissé un indice,   au début de cet envoi.  
Je vais vous envoyer la  photo, mais le defaut,  n'est malheureusement pass une petit jour à peine visible, ca rappele plutôt  la faille de San Andrea (ça ce n'est plus du Audiart, c'est du  Woody Allen).  
Où ai-je bien pu faire l'erreur?... si vous voyiez ma  tête en ce moment , elle  illustrerait   la frustration et de la perplexité de façon aussi convaincante que la statue de Rodin incarne  l'art de penser  sur une cuvette de chiottes!
Horreur,  abomination,  scandale,  indignité! Je suis couvert de honten  de confusion, de boue ,  de pisse, de fange , de hamburgers, d' opprobre et de douleur.  Je n'ai plus qu'à  disparaitre  aux yeux du monde et à  rentrer sous terre, c'est à dire dans mon atelier.
Au boulot!
On  démonte tout et on recommence. J'espère que je vais trouver l'erreur, et que le remède consistera en une simple reprise de l' épaulement  des tenons, sinon je me fais hara kiri avec ma scie Dozuki!... A tout à l'heure (jespère).


Dernière édition par vincent91 le Ven 2 Aoû 2013 - 17:23, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  marty le Lun 15 Juil 2013 - 17:55

Bonjour Vincent,

Effectivement ,coller tout l'intérieur pour pouvoir tracer plus facilement,c'est un choix.Mais ça ne pardonne pas à la moindre erreur.

J'aurais fait la ceinture et ses traverses en premier et ensuite ,j'aurais pris mes repères pour les lattes en ayant monté la ceinture+traverses à blanc.J'aurais monté les lattes sans les coller en les séparant avec des cales mises dans les rainures des traverses.

Mais évidemment ,c'est facile à dire Embarassed 

Bon courage!

Amicalement.

Marty

marty
complétement accro
complétement accro

Messages : 1246
Points : 3046
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 45
Localisation : val de marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  jmf le Lun 15 Juil 2013 - 21:14

ouah 21 heure et toujours pas de vincent je crains le pire What a Face  jm

jmf
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 67
Points : 171
Date d'inscription : 20/07/2012
Age : 45
Localisation : haute marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  sangten le Lun 15 Juil 2013 - 21:49

chhhhhht

Je lui ai piqué la dozuki. On est tranquilles de ce coté.
Il bosse. Laissons-le bosser. Il va revenir avec des merveilles.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6007
Points : 11266
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  vincent91 le Lun 15 Juil 2013 - 21:55

Coucou me revoilou! Je ne me suis pas fait hara kirou!

Y a  pas a tortiller, la pièce centrale est trop grande, ça ne peux s'expliquer que par une erreur de tracé lorsque j'ai transferé le contour interieur de la couronne sur la partie centrale,  parce que j'ai coupé sur le tracé  et pas à coté! 

Photo agggrandie de " faille de San Andrea":

J'ai compris l'origine de cette erreur: je me suis basé sur une arête abimée , au lieu du chant de la pièce copiée, c'est à dire de  la couronne. L'erreur initiale s'est produite lors de l'usinage de la rainure de  la couronne. J'ai fait une  faute de débutant en montant la mèche à rainurer: j'ai monté le roulement au dessus du disque à rainurer,  (pour que le roulement   porte sur la partie la plus large des pièces usiner) sans m'apercevoir  que l'embase de l'axe de fraise (le petit plateau  sur lequel on fait reposer le disque)  avait une partie  un poil plus large que le roulement, laquelle  a mouché l' arête, lors de l'usinage. Comme de juste je ne m'en suis apercu qu'à la derniere  pièce.
Ca ne me paraissait un peu fâcheux sur le plan  esthetique (l'arête abîmée se voit, c'est  l'arête supérieure de la couronne) mais pas catastrophique, le defaut étant minime et bien regulier,  juste un truc à ajouter à la  liste des choses à éviter la prochaine fois.  
(Edit:  j'ai meulé l'embase: il n'y a plus a se préoccuper du sens de montage du roulement)  

Sauf que cette arête abïmée ne reflétait plus la ciconférence exacte de la couronne , et qu'en  essayant de tracer au plus près de cette couronne,  j'ai du incliner un peu le couteau à tracer, surement très peu, un dizième de mm peut être,  mais quand j'insiste sur la précision hors norme nécessaire pour ce type de montage ce n'est pas de la coquetterie mal placée, c'est la verité! Le dizième de mm en trop sur le rayon du cercle  a des consequences:  la pièce centrale a pris de la bedaine et on  n'arrive plus  à boucler la ceinture!  
Fe mêm que  les emm..des  volent en escadrille, les conneries défilent  comme à la parade,  ça doit être  le quatorze juillet qui  m' inspire.

Bon celle-là est relativement  réparable....
Je replace donc la couronne  sur  la partie centrale et je refais un tracé,   en veillant cette fois à ce que  le couteau reste  vertical et suive le chant de la couronne et non l'arête ébréchée. La modification va  avoir quelqque chose de bon: retoucher la coupe d'un des  l'épaulement de la pièce en croix, qui baille comme à la messe... Le défaut   est visible sur la photo  de la "faille de San  Andrea", juste au dessus et à droite de celle-ci ( l'arête abimée se voit très bien aussi d'ailleurs,  dommage, autrement c'était bien ajusté, hein?)


Rectification selon le tracé: vous connaissez ça par coeur...

Montage à blanc: là pour que ça rentre, la persuasion amicale derrive vers  la methode Poutine ( je fais pression et  je cogne jusqu'a ce que ça rentre dans le rang, si ça résiste c'est un complot tchetchene, et on va voir qui c'est le patron, non mais sans blague)



Il ne reste plus qu'à démonter, mettre plein de colle partout partout et remonter:

Demain après midi finition et vernissage.

Edit: Marty ce que tu dis est plein de bon sens. On pouvait effectivement faire la ceinture, puis les traverses en croix et ensuite seulement insérer les lattes. Malgré tout je n'aime pas trop l'idée de lattes flottantes bloquées seulement pas des cales, mais rien n'empêche de les coller quand même cela dit.
Bravo et bon courage en tout cas pour ton admission en CAP. Même si le niveau d'admission parait bien plus relevé que dans le temps, ce niveau tu l'as  largement!  Toutes tes interventions prouvent que tu as autant de dons que de bouteille en menuiserie- ebenisterie. Tu va pouvoir aider les jeunes qui seront avec toi!


Dernière édition par vincent91 le Sam 3 Aoû 2013 - 11:30, édité 5 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  sangten le Lun 15 Juil 2013 - 22:02

bonsoir
Vincent, finalement, tu t'en sors super bien. Sur ce coup là, il valait mieux trop long que trop court. Ca t'a permis d'ajuster au quart de huitième de poil. Comme quoi, 2 fois coupé, pas deux fois trop court. L'exception confirme la règle.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6007
Points : 11266
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  marty le Lun 15 Juil 2013 - 22:28

Bonjour Vincent,

Merci Wink !

" Tu va pouvoir aider les jeunes qui seront avec toi!"   Laughing Oui ou alors c'est eux qui m'aideront.Il y en a qui m'ont bien fait rire pendant le CAP...des vrais clowns lol! et sympas en plus! Certainement mon meilleur souvenir de cette épreuve!

Amicalement.

Marty

marty
complétement accro
complétement accro

Messages : 1246
Points : 3046
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 45
Localisation : val de marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  Totem le Lun 15 Juil 2013 - 22:38

Salut,

J'arrive après la bataille, vous parlez d'autre chose depuis longtemps, mais je voulais quand même ajouter un truc: quand on plante servimg en appuyant sur envoyer une image au lieu de parcourir, il suffit d'appuyer sur précédent dans votre navigateur (ou touche backspace), non, n'ayez pas peur, vous ne quitterez pas l'éditeur Very Happy  vous retournez seulement à la page précédente dans la petite fenêtre de servimg, et vous pourrez choisir votre image en appuyant sur la bonne touche, cette fois tongue

Beau travail Vincent, sinon...

++
Lio

Totem
complétement accro
complétement accro

Messages : 4106
Points : 11007
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 21
Localisation : 67 alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  sangten le Lun 15 Juil 2013 - 22:39

Vincent,
HS : Tes serre-joints, c'est quelle marque ? Ils ont l'air sympas. Je suis toujours à la recherche du serre-joint avec un grand SJ.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6007
Points : 11266
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  vincent91 le Lun 15 Juil 2013 - 23:03

Exact Alain, l'erreur etait dans le bon sens  et on pouvait recouper. mais c'est rageant , d'abord parce que ça m'enerve d'être euh un beujon ( comme dirait pili), ensuite parce qu'on a là une exception plutôt rare à la loi de Murphy citée plus haut: un erreur dans le bon sens , on a pas toujours autant  de chance!
Maintenant,  corriger un erreur, c'est bien mais ne pas la commettre, c'est mieux. Dès qu'on doit corriger,  on est dans le debut du cafouillage, plus dans la précision.  C'est toujours meilleur  quand c'est bon d'emblée. C'est comme une sauce bearnaise qui a  "tourné", avec un peu de métier, tu la "rattrapes", le résutat sera  mangeable ou même assez bon, mais  ça ne sera  jamais  du Bocuse...
Les copains, c'est gentil, c'est même à ça qu'on les reconnait ( pour paraphraser Audiard).  Ils vont me dire: "mais non, ça se voit pas du tout, au contraire c'est génial " mais moi, pauvre de moi, je vais  rêver à mon juré de concours anglais : J'imagine ce sadique qui  examine ma table et qui, au bout d'une seconde éclate de rire et m'arrache le coeur....  Mais ou diable est passé ma Dozuki...

Non rassure toi Alain je rigole , je suis content d'avoir fini  je vais aller m'ouvrir une  Kwak  bien méritée (demandez à Bernard (bricoleux) ce que c'est , il doit sûrement connaître. Allez  un indice: c'est  le genre de truc que les Belges font vraiment mieux que les autres, ça et les engueulades bilingues,  et c'est à boire avec modération.

Sangten, les serre-joints, viennent d' Axminster. J'en suis enchanté:  légers, assez puissants, ne dérapant jamais, avec des  poignées assez grosses et moches mais confortables , des patins de protection en plastique meilleurs que l'ordinaire, et  pas trop chers. Les tiges sont fines ce qui est souvent  un avantage,  on peut donc en croiser cinq ou six comme ici, sur la même pièce.

Totem, merci du truc: en cas de fausse manoeuvre donc clique " retour" . Au moins c' est simple, je m'en souviendrai. Cette touche a du être été inventée pour les vieux!


Dernière édition par vincent91 le Sam 3 Aoû 2013 - 11:57, édité 4 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  vincent91 le Mar 16 Juil 2013 - 0:38

Totem a écrit:Salut,

J'arrive après la bataille, vous parlez d'autre chose depuis longtemps, mais je voulais quand même ajouter un truc: quand on plante servimg en appuyant sur envoyer une image au lieu de parcourir, il suffit d'appuyer sur précédent dans votre navigateur (ou touche backspace), non, n'ayez pas peur, vous ne quitterez pas l'éditeur Very Happy  vous retournez seulement à la page précédente dans la petite fenêtre de servimg, et vous pourrez choisir votre image en appuyant sur la bonne touche, cette fois tongue

Beau travail Vincent, sinon...

++
Lio
Merci Totem de ton conseil, et de ton appréciation.
J'ai noté la manoeuvre: cest tellement simple que je devrais m'en souvenir!

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un plateau en bois pour table de bistrot

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum