fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  vincent91 le Sam 27 Juil 2013 - 15:12

J'ai montré quelques manches d'outils de frappe que j'ai fait dans le fil de Nayls consacrés à la restauration d'outils de brocantes, principalement des marteaux.
L'un des manches concernait une hache asymetrique , ou hache à bucher , utilisée dans dans des metiers comme sabotier ou tourneur pour degrossir les ebauches en bois vert. et je lui avais fait un manche en chêne.

On m'a demandé comment j'avais fait ce manche: je ne m'en souvenais plus et je suis aller voir de plus près cette hache dont je me sers peu.  
En principe je n'utilise pas le cintrage à la vapeur pour faire des manches courbes , j'utilise un bois cintré naturellement, (provenant d'un pied de grume ou de taillis ou d'un départ de branche, etc). En fait, en regardant de plus près ce manche qui en chêne je me suis aperçu qu'il n'avait pas été pris dans un bois a fil courbe et correctement orienté: la courbure du manche est coupée par le  le plan radial du bois , plan dans lequel se produisent, a proximité du coeur de l'arbre, d' eventuelles fentes de séchage : le resultat de ce travail de cochon ne s'est pas fait attendre: un fente partielle et apparue, elle  coupait le manche qui n'avait plus aucune solidité et s'est cassé quand je l'ai testé.
Voila donc un exemple demonstratif de cer qu'il ne faut pas faire. Le chêne n'est pas un mauvais bois pour les manches mais à condition de bien le choisir: de préférence un bois vert, un bois à pousse rapide, (cernes superieurs à 5 mm) et  un bois courbe dont le fil sera orienté selon la courbure voulue pour le manche. Au cas ou le fil ne peut être parfaitement parallèle au manche , éviter que le plan radial, (celui dans lequel  se produisent les fentes) ne coupe une courbure accentuée.

Je vais donc  faire un nouveau manche  en frêne,  en suivant ce "cahier des charges" le mieux possible.  

J'ai reçu l'aide de Quentin (quentin91800)  jeune Metabricoleur actif que vous connaissez tous, qui se trouve habiter à moins d'un km de chez  moi. Il a eu la gentillesse de venir me rendre visite sur son beau velo et de  m'aider à cette réalisation. C'est pourquoi vous verrez sur les photos des mains  moins rustiques et potelées que les miennes!
Merci à lui de son aide!

Voici le manche cassé. Vous voyez  la fente de retrait  qui s'est produite dans le sens radial lequel coupait de façon intempestive la courbure du manche,  ce qui a  causé la fracture.

Un mot sur cette hache. Je l'ai achetée dans une brocante en France mais elle est de fabrication anglaise: cela se voit à plusieurs details:
1- la forme de l'oeil de l'outil qui présente  deux prolongements arrondis descendant sur le haut du manche qu'ils renforcent.  Cette forme est connue sous le nom de la region d'origine, le Kent.
2-  Il ya une marque  de forge certainement  anglaise quoique  peu lisible:  DE? ... suivi de 4 ou 5 lettres).  La couronne qui surmonte le nom indique  en  principe un fournisseur  de la maison royale, signe de notoriété. Le poids est inscrit de façon lisible : 3LBS, cest à dire 3 livres, ce qui indique une standardisation de la production donc probablement un artisan ou un industriel  d'un certaine importance. Il doit être identifiable, il faudrait  que  je me plonge dans les bouquins.

Il s'agit d'un fabrication probablement antérieure aux années 1880. En effet on voit clairement que l'outil comporte un tranchant en acier qui  a été rapporté ,  soudé à chaud à la forge sur une ébauche en fer doux. Cete ebauche en fer doux es elle mêm constituée d'un feuille de fer qui a été replieée sur elle-même  pour former l'oeil, soudée à chaud, puis le tranchant en acier a été soudée entre les deux feuillets du bord, selon la technique de la soudure à chaude portée qui necessite une grande maîtrise de la forge.
C'était le procedé standard de fabrication jusqu'au milieu du 19° siècle, quand  l'acier était encore  rare et cher. Après 1850 et l'apparition des premier convertisseurs industriels ( Bessemer, Thomas etc) le prix de l'acier a chuté et on a pu fabriquer des outis "tout en acier" ce qui se traduit par la marque "acier fondu garanti" , ou en anglais "warranted cast steel" apposée sur l'outil. Ce n'est bien entendu pas l'outil qui est en fonte, cela veut dire qu'il a été forgé a partir d'acier fondu en lingots que produisent les convertisseurs. L'outil en acier fondu a vite supplanté l'outil du forgeron local: moins couteux à fabriquer, et avec un tranchant permettant plus d'affutages.
On voit ici nettement la soudure  qui sépare le tranchant d'acier du reste de l'outil

Une vue de  la marque de forge:

Ici on voit l'oeil avec un fissure qui revèle la façon dont cet oeil a été realisé par pliage d'une feuille de metal  suivi de soudure "à chaude portée". Un oeil de ce type est plus fragile qu'un oeil d'outil tout en acier, qui  lui est forgé sans soudure. Il faut donc être prudent  au moment de bloquer le manche par un coin!

Ici je dois  percer  le moignon de manche pour pouvoir l'extraire: le manche n'était pas génial, par contre le coin était efficace!..


Dernière édition par vincent91 le Mar 24 Nov 2015 - 11:07, édité 5 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  oliver67 le Sam 27 Juil 2013 - 15:22

Merci pour le partage Vincent.
Ton approche historique est vraiment enrichissante.
vive le faux rhum 
Olivier.

oliver67
complétement accro
complétement accro

Messages : 955
Points : 2063
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 41
Localisation : de l'autre côté des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  gauthier13 le Sam 27 Juil 2013 - 19:16

c'est effectivement super intéressant...dire que j'en ai tenu des outils à manche bois sans même me poser la question "du pourquoi du comment" du manche ;( Ate de lire la suite !

gauthier13
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 403
Points : 658
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 34
Localisation : herault

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  jcl le Sam 27 Juil 2013 - 20:14

Merci Vincent.
Encore une des innombrables choses que j'ignorais.

jcl
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 532
Points : 1288
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 65
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  Antoine le Sam 27 Juil 2013 - 22:14

vincent91 a écrit:J'ai reçu l'aide de Quentin (quentin91800)  jeune Metabricoleur actif qui se trouve habiter à moins d'un km de chez  moi et qui a eu la gentillesse de venir me rendre visite sur son beau velo et de  m'aider à cette réalisation. C'est pourquoi vous verrez sur les photos des mains  moins rustiques et potelées que les miennes!
Merci à lui de son aide!


Ah, c'est cool ça ! Very Happy



Je surveille tes éditages intenpestifs... Wink

Antoine
Modérateur
Modérateur

Messages : 2211
Points : 5357
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 21
Localisation : Ille et Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  vincent91 le Dim 28 Juil 2013 - 16:49

J'ai tardé à poster la suite decette realisation: j'ai fait des bêtises avec des photos que  j'ai du aller rechercher  dans la corbeille.
Nous avons,  Quentin et moi,  utilisé un pièce de frêne au fil courbe, prise dans un plateau de pied de grume . Je voulais initialement en faire des bascules pour un rocking chair, avant de trouver un meilleur bois pour ça.

J'ai donné un coup de rabot pour mieux voir les cernes annuels et le fil du bois. Noter que sur le bois  scié  en long,  les cernes annuels suivent le  fil du bois dans le plan radial  (plan de sciage perpendiculaire aux cernes)  mais pas forcement dans le plan  tangentiel (où les cernes peuvent décrire des motifs en ogive ou en oeil-de-boeuf).
Je note à la craie grasse le fil et les  défauts du bois, comme ces fentes de bout pour faciliter le tracé du manche.
Vu d'en haut( en plan)   le manche est  desaxé par rapport à l'axe du tenon,  pour que la main qui tient la hache reste à distance de la pièce de bois. Vu de profil  le manche diminue rapidement depuis le tenon ( qui est très haut, ou très large si l'on veut) jusqu'à la partie attenante du manche: cette hache se manie topujoirs d'une main, mais elle est assez lourde et il faut pouvoir la tenir  près de son centre de gravité, à ras du tenon pour la manier sans fatigue.  La forme "barbue" (bearded) du fer y incite. Les Anglais appelle "barbues" (bearded) les haches qui ont ce type de prolongement du tranchant ( comme une une barbe si le fer était un visage).
 On positionne donc le manche au mieux pour qu'il s'inscrive dans le fil du bois.



Laccentuation de la courbure des  cernes en un point ,  qu'on voyait sur le dessus de l'ébauche dessus se retrouve de profil. Elle concerne  les cernes commer aussi le fil du bois et il faut en tenir compte dans le tracé du manche: on y inscrit la réduction de calibre du manche au dessous du tenon:

Au bout de la pièce, il existe des fentes de sechage qu'il faudra éliminer.:

Le tracé ast fait, de face et de profil en se servant du fer et de l'ancien manche comme guide:

 le manche est dégrossi à la scie à ruban, dans les deux plans ,  face et profil (j'ai refait le tracé de l'autre coté de la pièce le premier tracé n'étant pas idéal)
 
Une fois que le degrossissage est fait il faut marquer  la section de tenon sur le bout du manche,   en se servant de l'oeil du fer comme gabarit ( j'ai perdu la bonne photo, je montre celle d'un autre manche de hache de type comparable mais une hache de gaucher, dont la courbure est inverse)


La pièce a été gardée longue pour pouvoir la maintenir plus facilement. Ici elle est fixée dans la presse de bout de mon etabli, une  presse de modeleur (copie d'un modèle classique americain, la presse Emmert petit modele ,   dont les machoires se règlent dans plusieurs directions , très  appreciée de ceux qui travaillent des pièces bizarroïdes, à faces non parallèles, j'ai decouvert  cette presse chez le chaisier anglais James Mursell et j'ai été conquis) . Je vous montre la presse de plus près (à une étape precédente): 


Ici Quentin utilise la plane pour amener le tenon à la forme  voulue en se guidant sur le tracé inscrit en bout de pièce. Une  plane de chaisier bien affutée  est un instrument très  efficace pour façonner  une pièce de section courbe  même si c'est moins facile en bois sec,  comme ici,  qu'en bois vert.

Une fois qu'on est proche de la section voulue on essaie le tenon dans l'oeuil de l'outil, et on rectifie progressivement  (à la plane  puis à la râpe)  les endroits ou le tenon se bloque et ou le fer laisse une marque sur le bois. La marque se voit mieux si on crayonne l'interieur de l'oeil:

Essai d'enfoncement du tenon:

Le fer laisse une marque là où le bois se coïnce:

Quentin rectifie à la râpe les zones marquées:


Dernière édition par vincent91 le Lun 29 Juil 2013 - 12:42, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  6°sens le Dim 28 Juil 2013 - 20:09

Bonjour à vous deux,

C'est vrai que l'apport de Quentin est un vrai plus !!!
...
(°I=)
Sans rire, cette fois... Quentin, ouvre grand tes yeux et tes oreilles.
Ces moments Maître-Apprenti sont magiques.

Au dela du manche a utilisation spécifique, c'est une étude du bois que tu nous proposes, Vincent.
Le fil du bois, ses imperfections qu'on exploite ou qui nous embêtent, c'est un vaste programme.
Merci de nous montrer...

Amicalement,
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5672
Points : 12338
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  quentin91800 le Lun 29 Juil 2013 - 0:14

Bonsoir,

Renaud bien sûr que j'ai ouvert bien grand mes yeux et mes oreilles, Vincent m'a déjà appris quelques truc ainsi que l'afuttage des ciseau a bois.
L'ami Vincent et un vrai moulin à parole !
Un exercice pas facile avec un manche aussi tortueux...

Je confirme ce qu'à dit Vincent nous sommes limite voisin.




quentin91800
complétement accro
complétement accro

Messages : 1259
Points : 3223
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 23
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  vincent91 le Lun 29 Juil 2013 - 12:14

Notre manche avance: après plusieurs essais et retouches des points de frottement marqués par le fer,  le tenon s'enfonce jusqu'à la profondeur voulue. Plusieurs outils sont utilisables pour amincir le bois: plane , wastringue, mais une bonne râpe piquée main est l'outil ideal en bois sec.  Noter que Quentin est gaucher et utilise une râpe de droitier : il doit compenser par sa fopugue ce qu'il perd en rendement!
Un des avantages des râpes piqu"es main et que les dents sont piquées avec un angle par rapport à l'axede l'outil pour qu'elles se presentent "face à la route " quand on tient la râpe comme on doit c'est à dire à deux mains. Mais cet angle n'est pas le m^me si l'on est droitier ou gaucher. Aurtiou et Liogier, les deux PME françaises leaders mondiales de la râpe  proposent donc des versions "gaucher" de leurs râpes, ceci sans surcoût , le travail des piqueurs de râpe étant equivalent ( on peut voir à l'oeuvre ces ouvriers virtuoses sur les sites de ces fabricants d'Auriou-Forge de Saint-Juery et Liogier)

Le tenon a été gardé jusque là un peu long . Il est mis a longueur quand son épaisseur est proche du but.


On termine ensuite le modelage du manche, ce qui est rapide: le manche est courbe mais bien de fil et il suffit de casser et arrondir   les arrêtes pour le rendre confortable en main. Nous avons essayé différents outils et constaté qu'en bois sec, la  plane et la wastingue ( les meilleurs outils en bois vert) sont moins faciles à utiliser et moins precis  que le rabot et la râpe,  car très  sensibles au contrefil.  La râpe est un outil important de  modelage du bois, permettant de  réaliser  des formes aussi bien arrondies qu' anguleuses,  avec des transistions élégantes et vigoureuses : le juste milieu entre les formes "taillées  à la serpe" des outils tranchants ou des scies, et les formes mollassonnes créées par un ponçage appuyé.  

Ici on trace et on decoupe l'échancrure située pres du tenon et qui permet de tenir la hache très pres du fer,  pratiquement au centre de gravité, ce qui est moins fatigant pour donner des petits coups repétés.



Le rabot à semelle courbe bien réglé s'avère peu efficace ... on a fait quelques copeaux sur les  portions concaves du manche... mais la wastringue ou la râpe le font plus vite. (J'ai des doutes sur l'utilité reelle de ce type de rabot, notamment du Stanley 113  à semelle cintrable, fascinant objet de collection,  mais qu'on trouve à vendre dans des  états quasi neufs indiquant son peu d'usage)


le "scrub plane" ,  vieux rabot de bois reformé réglé pour degrossir est un outil de degrossissage efficace.

Mais le plus efficace de tous, mon "arme secrete" est rabot à recaler à deux sous, reglé avec pas mal de fer et qui passe presque partout aussi bien les portions droites et convexes que dans les concavités legères, (utilisé en biais).


la rape fait le reste, les arêtes,  les transitions:

La finition permise par cette rape à gros débit peut paraître grossière, mais la forme est correcte sans le moindre creux ou bosse moindre creux ou bosse. Le raclage et le ponçage à suivre sont donc limités:

En cours de route , on teste régulièrement la prise en main, tant près du fer que plus loin sur le manche.
section du manche doit être assez grosse, pour la solidité mais pas trop quand même: il faut  que le pouce puisse  recouvrir et verrouiller  la dernière phalange des autres doigts, pour permettre une utilisation sans fatigue.
 



Voila l'aspect après poncage et quelques couches de fond dur cellulosique. Le manche est encore un peu long et gros à l'étrêmité mais je voudrais l'utiliser un peu, tester l'equilibre et l' encombrement de l'outil avant de raccourcir le manche à sa longueur definitive.


la hache à bûcher est un outil qui doit être affûté avec soin, avec un angle assez aigu pour bien couper dans le bois vert. Il lui faut donc  un étui  pour protéger le tranchant,  eviter qu'il ne s'abîme dans la caisse à outils et aussi pour ne pas  couper ses petits doigts en farfouillant dans celle-ci.


Pour l'instant je vais garder le vieil étui en bois, plutôt lourd encombrant, et mioche , mais je suis très tenté par les étuis en cuir selon la techniquer de nayls et je pense que d'ici quelque temps je pourrai afficher une photo plus avenante....


Dernière édition par vincent91 le Mar 24 Nov 2015 - 11:32, édité 2 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  tonyproof le Lun 29 Juil 2013 - 12:21

tres joli travail

tonyproof
complétement accro
complétement accro

Messages : 988
Points : 1686
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 43
Localisation : loiret montargis

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  vincent91 le Lun 29 Juil 2013 - 13:07

j'ai oublié de poster les photos de la pose du coin. En bois vert il suffit de fendre le manche avec un ciseau a bois pour y inserrer un coin taillé avec la plane dans un bout de bois dur.

Ici le bois est assez sec et il est préferable de ne pas trop compter sur sa plasticité.
On fend donc le tenon en long , avec la scie japonaise, plus facile à contrôler que la scie à ruban:


Pour limiter le risque que la fente se propage en enfonçant le coin, on faait un petit perçage qui limite le fond du trait de scie.  L'avantage de la perceuse à main est double: meilleur contrôle,  et vu leur faible prix et encombrement possibilité d'en avoir plusieurs toutes montées pour les petites  meches et fraises courantes.  


Compte tenu que le tenon est en bois sec , je souhaite aussi que le coin soit assez fin et  d' angle faible. un tel coin    est plus facile à couper à la scie qu'à la plane:


Il faut ajuster la largeur du coin a la taille du manche :

Puis on l'encolle t on l'e met en place dans le manche avec un marteau ou un maillet(desolé , je n'ai pas contrôlé la mise au point de la photo):

Après quoi on arase le coin:

.


Dernière édition par vincent91 le Sam 10 Aoû 2013 - 19:36, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  bricoleux le Lun 29 Juil 2013 - 14:42

Bonjour Vicnet et Qentin,

sacré boulot, et très technique, que de faire un manche de hache digne de ce nom.
et fil très intéressant.

Vincent, je n'ai pas compris le but d'avoir le manche qui s'écarte du fer.
la main est proche du fer quand la prise est rapprochée, et s'éloigne tant en longueur qu'en latéral si on prend le manche de plus loin. quel est le but ?

++

bricoleux
complétement accro
complétement accro

Messages : 2604
Points : 6369
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : belgique/ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  vincent91 le Lun 29 Juil 2013 - 15:17

Le fait que le manche s'écarte du fer n'a pas d'intéret quand on tient la hache près du fer, comme on fait pour pour finir de façonner des pièces de faible section ( ébauche de tournage, pointes de piquets, tavaillons, manches d'outils). Par contre, pour dresser un pièce d'une surface plus importante ( solive, planches de bordé...) on risque de se racler les doigts contre le bois ( ça fait hache-ment mal!)
mais c'est vrai que ce sont surtout les grandes doloires maniées à deux mains qui ont un manche comme ça mais les doloires de tonnelier ou les haches à bûcher de tourneurs, ou de sabotier ont souvent aussi un manche déjeté.

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  sangten le Lun 29 Juil 2013 - 19:46

Vincent, à te lire, on devient plus intelligent. Continue comme ça, c'est un plaisir pour les yeux et une joie pour l'esprit.

amicalement

ps. c'est demain qu'elle m'aligne...

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6013
Points : 11272
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  vincent91 le Lun 29 Juil 2013 - 20:28

Merci Alain. (mais  tu es trop indulgent, , je connais mes limites...)
Et bon courage pour demain!...Je fais des voeux pour qu'il te reste quelques pecunes pour tes projets!
Vincent

PS J'espere qu'elle n'est pas adepte de ta devise: "La perfection est atteinte quand il n'y a plus rien à retirer!"

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  sangten le Lun 29 Juil 2013 - 22:48

vincent91 a écrit:Merci Alain. (mais  tu es trop indulgent, , je connais mes limites...)
Et bon courage pour demain!...Je fais des voeux pour qu'il te reste quelques pecunes pour tes projets!
Vincent

PS J'espere qu'elle n'est pas adepte de ta  devise: "La perfection est atteinte quand il n'y a plus rien à retirer!"

comme tous ses confrères. Elle m'a déjà annoncé la couleur. €€€€€€. Very Happy 

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6013
Points : 11272
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  FredM le Sam 3 Aoû 2013 - 12:15

bonjour à tous,
super fil très intéressant.. c'est bien de savoir qu'il y a ça sur le forum pour le moment où j'aurai,un outil à ré-emmancher !!
merci encore,
cordialement,
fred M

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2233
Points : 5326
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  Nayls le Sam 3 Aoû 2013 - 19:00

bonjour a tous
super intéressant ton fil Vincent et Quentin bien sur, bravo a vous deux ... avec bcp d'explications et de techniques sympa a suivre study

A+

P.S. je t’envoie les photos et des liens pour les étuis en MP au plus vite (je n'ai pas oublié) ^^

Nayls
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 562
Points : 1433
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 30
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  vincent91 le Sam 3 Aoû 2013 - 19:27

Merci Nayls!
Tu nous refera refais bientôt un modèle reduit de dragster ou Hodtdog...? Je ne sais plus le nom de l'engin sauf que c'était à tomber à genoux devant!

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  boiseux33 le Sam 3 Aoû 2013 - 21:08

Merci Nayls!
Tu nous refera refais bientôt un modèle reduit de dragster ou Hodtdog...?


What a Face  je crois me souvenir qu'il s'agissait d'un hot road.

pour le Hodtdog, tu dois plutôt faire référence à ce genre de modèle : la knacki tongue 

boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1197
Points : 2254
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  vincent91 le Sam 3 Aoû 2013 - 23:08

Effectivement ce vehicule me rappelle un manche courbe, version commestible à roulette.
Le vehicile de Nayls devait être plutôt un Hot Rod , il faut que je verifie.

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  meles le Dim 4 Aoû 2013 - 20:34

Réalisation très intéressante et la hache est suberbe.

Nayls a écrit:P.S. je t’envoie les photos et des liens pour les étuis en MP au plus vite (je n'ai pas oublié) ^^

A moins que cela ne relève du secret de fabrication, je suis sur que nous serions nombreux à apprécier ces infos si elles étaient rendues publiques (Sur MB par exemple).

@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7220
Points : 13999
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  Nayls le Sam 10 Aoû 2013 - 10:18

bonjour a tous


boiseux33 a écrit:

Merci Nayls!
Tu nous refera refais bientôt un modèle reduit de dragster ou Hodtdog...?
What a Face  je crois me souvenir qu'il s'agissait d'un hot road.
pour le Hodtdog, tu dois plutôt faire référence à ce genre de modèle : la knacki tongue 

vincent91 a écrit:Effectivement ce vehicule me rappelle un  manche courbe,  version commestible à roulette.
Le vehicile de Nayls devait être plutôt un Hot Rod , il faut que je verifie.

c'est bien un Hot Rod et normalement les suivants sont pour bientôt mais çà ne sera pas forcement des Hot Rod ... ^^


meles a écrit:Réalisation très intéressante et la hache est suberbe.

Nayls a écrit:P.S. je t’envoie les photos et des liens pour les étuis en MP au plus vite (je n'ai pas oublié) ^^
A moins que cela ne relève du secret de fabrication, je suis sur que nous serions nombreux à apprécier ces infos si elles étaient rendues publiques (Sur MB par exemple).
@+

aucuns secret de fabrication comme déjà dit je ne suis pas un pro, je travaille le cuir en petit amateur ^^
mais si ça intéresse du monde ? alors je peut ouvrir un fil avec les photos d’étuis déjà fait et ou je posterai des photos des étuis suivant ... ça vous intéresse ???

A+

Nayls
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 562
Points : 1433
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 30
Localisation : nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  FredM le Sam 10 Aoû 2013 - 12:00

bonjour à tous,

bien sur que ça nous intéresse, tes etuis en cuir !! en tout cas , moi !!
d'abord parce que c'est intéressant , ensuite pour voir comment tu fais , et en plus le jour on on aura besoin d'en faire un, on sait a qui demander conseil (et on te retrouve vite fait grace a ton fil What a Face What a Face What a Face )

A te lire !
cordialement,
Fred M

FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2233
Points : 5326
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  6°sens le Sam 10 Aoû 2013 - 17:47

Fred M a écrit:bonjour à tous,

bien sur que ça nous intéresse, tes etuis en cuir !! en tout cas , moi !!
d'abord parce que c'est intéressant , ensuite pour voir comment tu fais , et en plus le jour on on aura besoin d'en faire un, on sait a qui demander conseil (et on te retrouve vite fait grace a ton fil What a Face What a Face What a Face )

A te lire !
cordialement,
Fred M
+1
Amicalement,
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5672
Points : 12338
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: fabrication d'un manche courbe pour hache-doloire.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum