Rouille sur rabot: planer la semelle?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rouille sur rabot: planer la semelle?

Message  LaPlanche le Mer 11 Sep 2013 - 14:03

Bonjour
Après plusieurs années sans être utilisés, mes rabots sont légèrement piqués de rouille.
Il s'agit d'un Clifton N°5 Jack et d'un Record à recaler.
J'ai retiré superficiellement au papier à eau Norton t489 P600. Esthétiquement c'est pas très beau, il reste des traces plus foncés,  mais lorsque je passe le doigt sur les taches sombres, je ne sens aucun défaut d'aspérité et l'équerrage de la semelle est resté parfait.
Comment retirer ces traces? Pensez-vous qu'il faut rectifier?
Si oui, est ce que je peux faire ça avec ma pierre à eau King 1000/6000? Le Clifton dépasse de la pierre et je ne peux pas rectifier en faisant un mouvement en 8… juste linéaire
Merci pour vos conseils

[


LaPlanche
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 6
Points : 12
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouille sur rabot: planer la semelle?

Message  michel.be le Mer 11 Sep 2013 - 14:48

Salut,

ne t’inquiète pas trop, comme tu reviens sur les planches, un peu de matière enlevée et il reprendra des couleurs par lui même ...

++
michel be

michel.be
complétement accro
complétement accro

Messages : 826
Points : 2005
Date d'inscription : 15/07/2012
Age : 48
Localisation : Belgique - Namur/Luxembourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouille sur rabot: planer la semelle?

Message  sangten le Mer 11 Sep 2013 - 19:24

bonsoir

déjà, tu peux voir si la semelle est complètement plane en la marquant en diagonale au feutre noir, par exemple, et en la passant sur ta pierre 1000. Si elle est plane, toutes les marques du feutre disparaissent. Sinon, les marques qui restent indiqueront les parties en creux. A partir de là, tu peux décider quoi faire.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6004
Points : 11263
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouille sur rabot: planer la semelle?

Message  LaPlanche le Ven 13 Sep 2013 - 22:48

Un rapide contrôle (au feutre) m'a permis de voir que la semelle du Clifton était parfaite.
A part ces tâches qui m'ont l'air d'être bien profondes. Sans doute faute à un acier chargé en carbone, et à moins d'enlever beaucoup de matière, tant pis, elles demeureront donc ainsi.
Celle du Record devait être rectifiée. Chose faite aujourd'hui avec deux bonnes heures d'huile de coude. J'ai acheté ce Record il y a une quinzaine d'années, avec la semelle à faire. Je ne sais pas si c'était une bonne idée. En fait, je sais que c'était une mauvaise idée, elle était d'équerre mais brute en sortie d'usine, mais vu qu'on trouve (et qu'on trouvait déjà il y a 15 ans), d'autres marques à 30 ou 40 euros plus chers avec la semelle polie, l'enjeu n'en valait sans doute pas la chandelle. Peu importe, maintenant, au bout d'une bonne dizaine d'heures de polissage, celui-ci est rectifié et marche très bien. J'avais aussi changé sa lame pour une Samourai.
Bonne soirée

LaPlanche
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 6
Points : 12
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouille sur rabot: planer la semelle?

Message  vincent91 le Sam 14 Sep 2013 - 11:05

Effectivement il suffit de frotter un peu la semelle bien a plat sur une feuille d'abrasif collé sur une plache, le dommage parait ici très superficiel et on peut donc prendre de l'abrasif assez fin, P180 ou P240 par exemple .Je te conseilles évidemment de passer un inhibiteur de rouille type VD40 et ensuite régulièrement un chiffon gras sur ton rabot remis à neuf.
(Edit. pardon ,j'avais lu un peu vite: pour moi, il vaut mieux laisser ta pierre à eau au vestiaire. Les traces de rouille un peu profonde partiront sans problème mais il faudra une abrasion une abrasion un peu plus forte que ça. L'important est aussi de conserver la planéité de ce beau rabot et je conseille plutôt d'utiliser une planche abrasive plus longue que lui.
Tu peux aussi utiliser de la paille de fer très fine, ça permet d'insister sur les points de rouille pas trop profond , et cela sans risque)(fin d'Edit)

Dans mon expérience,  la semelle d'un  Clifton est TOUJOURS parfaite. C'est un des rabots les mieux usinés qui soit.
Clifton est une marque du groupe  Clico,  firme métallurgique high tech de Sheffield, qui a repris les fabrications de rabots d'une autre  firme de Sheffield,   Record, qui avait lui-même,  peu après sa création avant la guerre,  repris les fabrications de  Preston, un outilleur réputé de Birmingham qui a fermé en 1932.  Cela  ce qui explique les  similarités frappantes  de certains  modèles entre les trois marques notamment la reprise des moules de Preston pour les  guillaumes Clifton, les meilleurs du marché soit dit en passant ( le logo de Preston y est encore  visible, seules les initiales EP d'Edward Preston ont été effacées).   .

Je suis pour ma part fan des rabots Record, dans l'ensemble plus lourds,  mieux usinés et  plus beaux (poignées palissandre) que leurs équivalents Stanley  (ceci du moins  à époque équivalente  car la qualité de tous les rabots a  baissé en  continu depuis les années 1930 jusqu'à l'apparition de rabots haut de gamme à la fin des années  1970) .
Record a  fait  après la  guerre une  série spéciale dite  SS  (non, rien à voir,  ça veut dire Stay Set , qui-reste-réglé) un peu haut de gamme que j'ai découverte récemment , avec lame au chrome vanadium de qualité et qui inaugurait le concept du  porte fer en deux parties,  repris à l'identique par  Clifton . Ce système "Stay-Set permet d'affuter la lame sans en dévisser le  contrefer donc sans dérégler le rabot. Je viens d'en acheter trois en Angleterre dans une vente aux enchères ,  (deux N°5 et un N°4) parmi une trentaine d'autres rabots que je destine aux membres de mon association de menuiserie. Voici la photo,  si cela vous intéresse... ( NON, les mecs,  je n'en ai pas à vendre , la plupart sont déjà réservés!)


Si cela vous intéresse, je peux  vous faire un "pas à pas" sur  la remise en état d'un de ces rabots,  affûtage puis démonstration de coupe comprise. J'adore ça.  L'un des plus grand plaisir de la menuiserie est la sensation que donne  rabot bien réglé qui siffle en détachant un long copeau  à l'odeur de vanille et de brioche (si le bout de bois est en  chêne) en   laissant un poli inégalable. C'est l'extase! Et obtenir ça d'un rabot au départ pas terrible c'est encore plus l'extase! Attention toutefois,tous les rabots ne sont pas aussi faciles à remettre en état, ne sont pas aussi faciles à regler et n'atteignent pas des performances de compétition. C'est pour ça que j'achète des rabots anciens, d'avant guerre si possible. Il ne sont pas d'emblée aussi bons que les Clifton, Lie-Nielsen eou Veritas actuels. L'un des meilleurs ébenistes anglais, David Charlesworth, utilise pour ses ajustages et finitions un rabot lourd Record N°5 1/2 dont il obtient une précision quasi surnaturelle. Ces rabots anciens peuvent donc egaler des rabots bien plus cher s'en approcher pour une fraction du prix et ils surclasser les rabots modernes ordinaires? il n'ya pas de mystère: si un rabot est fabriqué par un sous-traitant asiatique qui n'a pas l’expérience ni la motivation, qui n'a pas le contrôle qualité sur le dos, et qu'on ne veut pas payer pour qu'il utilise des matériaux de qualité, un équipement correct, et une main d’œuvre qualifiée qui passe le temps nécessaire, vous aurez probablement ce que vous payez: des cacahuètes!
Je parlais de ce qui es un des plus grand plaisir de la menuiserie. Je peux parler aussi de l'une des plus grandes frustrations: avoir à mettre à la poubelle un rabot sur lequel on a passé des heures de préparation, pour s'apercevoir qu' aucun réglage ne tient!
Je sais de quoi je parle, au concours des c..ries faites, je ne crains pas grand monde!

 En plus j'ai repéré un rabot dans ce lot qui a une poignée palissandre un peu cassée dont il va falloir remplacer le bout manquant : ce n'est pas inintéressant.
Sur ce je vous laisse, je pars à Lyon chez ma fille pour le WE , donc pas de réponse de ma part avant lundi.

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rouille sur rabot: planer la semelle?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum