Fabrication d'une insoleuse.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fabrication d'une insoleuse.

Message  Patrick le Belge le Jeu 5 Déc 2013 - 9:48

Bonjour à tous.
Hé oui, beaucoup savent que je touche à tout pour le moindre prix.
Cette fois ci, j'ai décidé d'apprendre l'électronique. Ce n'est pas une moindre affaire, et, pour commencer, il me faut du matériel.
Bien sûr j'en ferais le maximum moi-même, en prenant soins de faire le plus possible de récupérations comme d'habitude.
Je commence donc par une insoleuse, moi qui ne savait pas du tout ce que c'était et à quoi ce "truc" pouvait servir.
La première chose, trouver une boîte grande assez pour mettre toute l'électronique nécessaire dedans.

J'ai trouvé que cette valisette que j'avais acheté il y a des lustres et qui traînait dans mes foufs (j'en ai plusieurs de la sorte) ferait l'affaire.
Ensuite j'ai pris une tôle que j'ai façonnée de façon à recevoir les néons UV.


Puis venant d'un vieux scanner, j'ai récupéré le verre ainsi que son contour (pour faire bô)

Bien sûr, j'avais prévu la grandeur de mon "porte néons" à la grandeur du verre.

Autre récupération sur ce vieux scanner, que j'ai reçu par ailleurs à Philippe, l'appuis en mousse que j'ai collé sur une plaque en bois.


Je pense mettre la poignée sur le côté du bois.
Maintenant que le gros de la boîte est pour ainsi dire fait, passons à l'électronique de la machine.
Normalement, pour faire aller les néons UV, des T5 8W (16mm de diamètre) il nous faut des ballastes. Ayant lu pas mal de petits trucs déjà, concernant l'électronique, je suis tombé sur un article disant que l'on pouvait remplacer ces derniers, ainsi que les starters, par le composant se trouvant à l'intérieur de lampes économiques. Il suffit de couper le soquet de la lampe pour y extraire le petit circuit imprimé qui se trouve à l'intérieur, comme ceux-ci.

Suite plus tard.

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  rastalaly le Jeu 5 Déc 2013 - 13:30

Bonjour Patrick,

L'allumage des néons avec les starer electronique des lampes à économie d'énergie ça marche pour de vrai, je l'ai fait pour mon aquarium.

Ce que j'avais fait également pour celui-ci, je te suggère de le faire toi aussi:

Plutôt que d'utiliser du papier aluminium comme réflecteur il est préférable de peindre l'intérieur en blanc mat.
Il s'agit de la couleur qui à le meilleur rendement en diffusion/reflexion.
En effet, les reflecteur "aluminium" conservent des "points chauds" et l'eclairage n'est pas uniforme comme avec une surface blanche.

Bon courage pour ta nouvelle réalisation.
rastalaly

rastalaly
très actif
très actif

Messages : 201
Points : 473
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : Dept 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  f1pzy le Jeu 5 Déc 2013 - 13:38

Bonjour, tu met combien de tube uv ? et tu va les installer sur la tole ? tu pourras peut être pas faire une double face car le couvercle me semble pas profond mais pas facileà voir avec une photo.

j'en ai fait une petite il y a 20 ans au moins (mais qui fonctionne toujours) je n'ai pas utilisé de tôle mais une petite planche de bois peinte en blanc pour reflechir au mieux les uv ccela fait 20 ans qu'elle attends une minuterie lol.... mais je ne fait plus mes circuit imprimés pour quelques euros ils sont fait par un pro qui fait cela nickel, alors je m'embete plus . bonne réalisation je vais suivre

f1pzy
complétement accro
complétement accro

Messages : 1028
Points : 2011
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 46
Localisation : Langres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  f1pzy le Jeu 5 Déc 2013 - 13:40

rastalaly a écrit:Bonjour Patrick,

L'allumage des néons avec les starer electronique des lampes à économie d'énergie ça marche pour de vrai, je l'ai fait pour mon aquarium.

Ce que j'avais fait également pour celui-ci, je te suggère de le faire toi aussi:

Plutôt que d'utiliser du papier aluminium comme réflecteur il est préférable de peindre l'intérieur en blanc mat.
Il s'agit de la couleur qui à le meilleur rendement en diffusion/reflexion.
En effet, les reflecteur "aluminium" conservent des "points chauds" et l'eclairage n'est pas uniforme comme avec une surface blanche.

Bon courage pour ta nouvelle réalisation.
rastalaly
plus 1, on a écrit en même temps

f1pzy
complétement accro
complétement accro

Messages : 1028
Points : 2011
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 46
Localisation : Langres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  oliver67 le Jeu 5 Déc 2013 - 15:24

Slu,

Je trouve, de prime abord, assez insolent de parler de machines inconnues.
Heureusement, j'ai fais un tour de circuit sur wiki et j'ai enfin imprimé.

oliver67
complétement accro
complétement accro

Messages : 955
Points : 2063
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 41
Localisation : de l'autre côté des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  f1pzy le Jeu 5 Déc 2013 - 17:59

oliver67 a écrit:Slu,

Je trouve, de prime abord, assez insolent de parler de machines inconnues.
Heureusement, j'ai fais un tour de circuit sur wiki et j'ai enfin imprimé.
c'est pour justement susciter la curiosité....lol

Donc une insoleuse est un système qui permer de "photographier" un plan de cablage électronique que l'on a dessiné ou imprimé sur un calque ou mylar (feuille transparente) sur une plaque d'époxy, recouverte d'une mince couche de cuivre, presensibilisée, qui permettra , après "gravure" (bain de perchlorure de fer), de retrouver ce cablage "imprimé" sur la partie cuivrée .

En pratique, on pose la feuille transparente ou est dessiné ,à l'encre très noire ,(opaque) le plan de cablage electrique de notre montage electronique sur la vitre, on pose la plaque d'époxy sur cette feuille, on presse pour bien plaquer l'ensemble feuille et époxy, on ferme la boîte, on allume les uv, au bout de qq minutes (variable selon la surface à imprimer) on éteint tout, on retire notre plaque d'époxy, on la passe ds un revelateur (produit à base de soude) et partout ou le cuivre n'a pas été protègé des rayons uv par le tracé en noir du plan, sur feuille, la préssensibilisation a disparut. On voit donc apparaître le même schèma de cablage que sur notre feuille transparente du départ, les pistes du circuit imprimé

Il reste à éliminer le cuivre inutile (en dehors de ces pistes) par un bain de perchlorure de fer. Au final on retrouve notre circuit imprimé, qu'il reste à percer et sur lequel on va souder les composants electroniques de notre montage. Ce procédé permet de faire avec un seul plan une série de circuit imprimé.

Il existe également des feutres qui permettent de dessiner son plan directement sur la plaque d'époxy (qui peut être également de la bakélite) mais cela ne permet de faire qu'un seul circuit imprimé.

j'espère avoir été assez clair.

f1pzy
complétement accro
complétement accro

Messages : 1028
Points : 2011
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 46
Localisation : Langres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  Patrick le Belge le Jeu 5 Déc 2013 - 19:10

Bonjour à tous.
rastalaly a écrit:Bonjour Patrick,

L'allumage des néons avec les starer electronique des lampes à économie d'énergie ça marche pour de vrai, je l'ai fait pour mon aquarium.
C'est pourquoi je vais les utiliser, j'en ai récupéré cinq en tout, quatre de 9 watts et un de 8 w. L'un des 9 w est foutu, bon pour la poubelle. Après l'essai avec les néon, tout s'allume correctement.

rastalaly a écrit:
Plutôt que d'utiliser du papier aluminium comme réflecteur il est préférable de peindre l'intérieur en blanc mat.
Il s'agit de la couleur qui à le meilleur rendement en diffusion/reflexion.
En effet, les reflecteur "aluminium" conservent des "points chauds" et l'eclairage n'est pas uniforme comme avec une surface blanche.
rastalaly
Oui, surement. J'ai fait des essais à ce sujet, en remplaçant la vitre par un plexiglas translucide blanc. Il s'avère que ce translucide bloque pas mal d'UV. Je vais faire un essai en plaçant une feuille A4 sous les néons.

En fait, j'ai changé la valisette pour une un peu plus grande. Après avoir placé les starters et le temporisateur dans la boîte, il n'y avait plus de place pour l'alimentation du temporisateur (12 vc) de ce fait c'est là que j'ai troqué la vitre pour le plexiglas, mais le résultat est désastreux. Maintenant, les temps de l'exposition, de la révélation et de la gravure, ainsi que la température de cette dernière, n'ont pas été tout à fait respectés, il s'agissait plutôt d'un essai vite fait concernant plus le temporisateur.
Ce temporisateur (que je changerais vite fait) est issu d'un kit que j'ai monté il y a plusieurs semaines et qui n'était pas destiné à cette insoleuse, il va de 30" à 1', puis de 30" à 1h, puis de 3 ' à 60h à régler par clip et résistance variable. j'en monterais une autre variable par potentiomètre qui va aller de 1" à 10'.

f1pzy, je met quatre tubes dans l'insoleuse, ils seront clippés sur la tôle et, pour économiser encore un peu de roro, les branchements se feront par dominos et non pas par des soquets prévus pour ça. cela me fait gagner environs trois euros.
J'ai pensé aussi mettre tout ça sur une planchette, mais en fin de compte, vu que j'avais cette tôle, je l'ai fait comme ça.j Je pense m'en sortir avec un total, en considérant que j'ai payé 10 euros il y a une décennie pour mes quatre valisettes, qui rentraient l'une dans l'autre cela fait 2,5 euros pour ma boîte, plus quatre fois 2,5 euros pour les tubes, cela me revient à un total de 12,5 euros pour mon insoleuse, le reste étant de la récup.
Mon jeu est là, faire au moindre prix un truc vendu parfois bien cher dans le commerce alors que ce n'est rien du tout.
Superbe explication, f1pzy, concernant l'insoleuse.
Patrick

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  ducran lapoigne le Jeu 5 Déc 2013 - 19:25

la mienne, provisoire depuis 25 ans ...... j'ai honte
2 tubes uv 20 w distance insolation: 20 cm



peut être, quand cela me prendra, j' en ferai une a led uv
si quelqu'un en a réalisé une, j'aimerais un retour

pour patrick: perso je ferais mes premiers essais avec rien
ni peinture ni papier alu.
bonne continuation, et poste nous une photo de tes circuits

@+ sur le forum
antoine

ducran lapoigne
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 462
Points : 1047
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 67
Localisation : Athus Belgique du sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  f1pzy le Jeu 5 Déc 2013 - 20:48

Comme il a été écrit plus haut, peindre l'interieur en blanc mat améliore beaucoup la répartition des UV et de ce fait diminue le temps d'exposition et les C.I. sont mieux fait, les pistes plus nettes , mettre de la tôle ou tout autre produit brillant crée des reflets indésirables et des ombres...(il suffit de peindre la tôle)pas le top pour insoler. la mienne est une petite valisette avec une surface d'insolation de 300 X 200 mm avec 4 tubes de 8 W. Pour les temps d'insolation il me semble que cela tournais aux alentour des 2mn 30 a 3 min. mais il faut faire des essais de toute façon

avec 2 autres tubes fluo, dans le meme principe, je m'étais fait une table lumineuse pour faire mes typons.

f1pzy
complétement accro
complétement accro

Messages : 1028
Points : 2011
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 46
Localisation : Langres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  Patrick le Belge le Ven 6 Déc 2013 - 6:01

Hello!
Hé oui Antoine, deux tubes je sais que ce n'est pas assez, c'est à cause de ça que tu dois les reculer aussi fort du verre.
J'ai vu plusieurs système sur le net et me suis beaucoup renseigné à ce sujet. Effectivement il y a trop d'écart entre tes tubes, de là à devoir en mettre au moins quatre. Les tubes de 20 w sont beaucoup plus cher que les 8w qui suffisent amplement à ce que nous voulons faire.
Philippe a une insoleuse qu'il a acheté dans le commerce il y a X temps. Elle se compose d'une boîte genre carton dur contenant quatre tubes T5 8W, et effectivement, le fond est blanc mat. J'ai suivi en grande partie la façon dont son insoleuse est construite mis à part le temporisateur que j'ai ajouté (Philippe en a pas) et remplacé ses deux gros ballast et ses quatre starter par mes quatre petit ballast de lampe économique.
Bien sûr mes essais continuent et je ne manquerais pas de les faire suivre ici. Là, j'ai bien vu que le papier aluminium est à exclure contrairement à ce que j'ai lu sur le net. Par contre, je vais faire un essai avec des miroirs.
En effet, chose lue aussi sur le net et pas sûr de fonctionner, il parait qu'en plaçant des miroirs de même longueur que les tubes et de mêmes largeurs que la séparation des tubes entre eux, donneraient le reflet de ces dernier si on les place en zigzag en dessous des tubes, ce qui multiplierait d'autant le nombre de tubes (trois au lieu d'un) et ainsi les flux des rayons UV vers le verre.
Petit schéma rapide à main levée;


Bon, maintenant une petite suite de ce que j'avais fait, sans oublier que j'ai fait des changements depuis, mais que je n'ai pas encore photographier.

J'avais construit dans du bois des petits supports pour mes ballast électroniques. Ces ballasts viennent se coincer dans les fentes du support puis collé à la colle à chaud. Cette colle fait comme un effet de plastique. Comme on peut le voir sur la deuxième photo, les raccordements sont plus sûrs avec des dominos.






Pour la suite, je vais redémonter la nouvelle transformation pour photographie, probablement aujourd'hui.
Patrick

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  yves40160 le Ven 6 Déc 2013 - 8:04

salut a tous,
le plaisir de faire les typons sur le calque ..... quand j’étais en "B.E.P régulation "

que c'est loin tous ca .

bravo les gars

@+ yves

yves40160
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 450
Points : 900
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  f1pzy le Ven 6 Déc 2013 - 8:10

Bonjour Patrick, le schéma avec les miroirs inclinés est faux  , du moins le sens des flèches de la reflexion des rayons lumineux et UV, un rayon lumineux est une onde electromangétique de fréquence très élevée il a donc les même propriété de reflexion, réfraction et difraction. L'angle avec lequel il frappe le miroir est conservé, donc si un rayon lumineux,ou UV, frappe un miroir est de 10 ° il est renvoyé avec le même angle, pas verticalement comme sur le croquis. donc il faut mettre (ds l'hypothèse ou cela améliore le système,mais j'en doute) mettre les miroirs à plat. Mais là on se retrouve avec le même système que précédement , avec la tôle, et même plus accentué.

Mais il faut experimenté, tu nous diras tes conclusions, car je n'ai jamais essayé ainsi, je m'en etais tenu à ce qui était écris à l'époque ds la literature technique (il n y avais internet)

f1pzy
complétement accro
complétement accro

Messages : 1028
Points : 2011
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 46
Localisation : Langres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  rastalaly le Ven 6 Déc 2013 - 10:11

Bonjour Patrick,

Comme le dit f1pzy, nous ne t'empêcherons pas de faire tes expérimentations cependant tu gagnerais du temps à peindre directement en blanc mat.

Le blanc est reflechissant et diffusant pour l'ensemble du spectre (visible et invisible)

Par exemple:

Tu te trouve au milieu d'un lac sur une barque un jour de grand beau temps face au soleil tu es ébloui par la réflexion sur l'eau mais il suffit de changer d'angle pour ne plus avoir se reflet (de simple lunettes polarisantes te rendent la vue).

Tu te trouves maintenant au milieu d'une vaste étendue de neige toujours par grand beau temps, tu es ébloui aussi et tu pourra même tourner complètement le dos au soleil, le reflexion continuera à t'aveugler dans n'importe quelle direction que tu regardera (effet de la diffusion)...

Je recherche un article sur le rendement des reflecteurs et je reviens...

rastalaly
très actif
très actif

Messages : 201
Points : 473
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : Dept 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  Patrick le Belge le Ven 6 Déc 2013 - 14:22

Eh oui! moi y a essayé avec des miroirs, vue de dessus, nous voyons bien le reflet des tubes qui nous en donne 12 au lieu de quatre, seulement, il n'y a pas de différence quand j'insole avec ou sans les miroirs, conclusion, cela ne sert à rien.
Mes prochains essais se feront avec la feuille de papier A4 que je mettrais sous les tubes.

En attendant, la suite.

J'ai donc ré ouvert la nouvelle boîte que j'utilise à la place de la "bleue Philippe", celle-ci est noire et un peu plus grande. J'en ai profité pour y mettre le papier dans le fond.



Ici, le petit transfo de 12 V que j'ai récupéré chez Philippe.


On en viens au temporisateur, dans mon calcul rapide ci-dessus, j'avais compté la valisette ce qui n'avait pas lieu, par contre j'ai omis de compter les composant que j'ai acheté pour faire ce temporisateur. Je ne vais pas compter ce temporisateur mais les composant du futur temporisateur qui entrera dedans et qui iras de 1" à 15'. Ce nouveau temporisateur prendra la place de celui-ci. Prix de reviens pour l'instant est d'environs 20 euros


Là, nous arrivons aux quatre ballasts récupérés sur les lampes économique. Cela prend moins de place qu'un ballast normal, et je n'ai pas à me tracasser pour les starters, il n'y en a pas.


Cette photo est un peu trouble, excusez-moi, nous voyons ici le papier que j'ai mis dans le fond.


On vois ici le dessous de la plaque qui vient au dessus de l'insoleuse, on y vois aussi l'intérupteur, la lampe témoin rouge et le trou qui laisse provisoirement passer un petit tournevis planté dans la résistance variable, à défaut de potentiomètre.


J'ai maintenant replacé la plaque de dessus ainsi que le verre. Il est évident que ce dessus sera re transformé de façon à recevoir plus proprement le verre.


Maintenant j'y ais placé le couvercle muni du mousse qui se trouvait sur le couvercle du vieux scanner.


Et là, la valisette complètement fermée permettant ainsi le transport de l'insoleuse.


Je suis prêt maintenant à faire mon essai sur l'insolation d'un morceau de plaque sensible.


Pour se faire, j'ai découpé un morceau de plaque de 2 cm sur 15 cm, j'ai ensuite tracé à tout les 1,5cm dans le sens de la largeur, cela sous lumière anti-UV, sur le cuivre avec un feutre très noir. J'ai bien acheté un crayon spécial anti-UV pour les retouches des typons, mais l'encre ne sèche pas à ce genre de crayon alors qu'un feutre indélébile il n'y a pas de problème de séchage. J'ai ensuite replacé sur le cuivre la protection de ce dernier que j'avais bien sûr enlevé. J'ai replacé ce morceau de plaque dans son tiroir spécialement prévu pour la protection de la lumière ambiante. Il va de sois que je n'ai pas pris de photo de ce morceau, le flash risquant fort de perturber l'essai.

L'insoleuse est allumée, tout va bien et le temporisateur est réglé à 30 seconde.

J'ai fermé toutes les lumières ambiante et allumé les anti-UV. puis j'ai ressorti mon morceau de plaque sensible. Ensuite j'ai décalé la protection d'un cran sur la plaque, laissant ainsi une partie d'1,5 cm pour l'insolation qui dure 30".
Puis à nouveau j'ai décalé la protection encore d'1,5 cm laissant ainsi à la lumière UV deux parties libres. Nouvelle insolation de 30". De ce fait, la première partie qui avait été insolé 30", l'est maintenant à 1'. J'ai continué comme ça jusqu'à la dixième section d'1,5 cm, ce qui fait que la première a été insolée au total 5', la deuxième 4'30", la troisième 4', la quatrième 3'30" et ainsi de suite.
Je passerais à la suite cette après midi.

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  jl44 le Sam 7 Déc 2013 - 13:29

Bonjour Patrick.

Bel réalisation, bravo.cheers cheers cheers 
Moi qui pensais que plus personne ne faisait ses CI lui même.
Que comptes tu faire comme circuit imprimé. Ma question n'est pas innocente car jadis j'avais tout l'équipement pour faire des CI. J'ai fini par tout jeter, certain diront comme les calculatrices HP:tongue: car je n'arrivais pas à atteindre une finesse de gravage suffisante imposée par les composants modernes comme les micro-controleurs.
Actuellement je fais graver mes CI par un copain qui travail dans une boite qui fabrique des CI ou pour les circuits plus simples j'utilise les cartes veroboard.

Amicalement jl44.

jl44
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 102
Points : 274
Date d'inscription : 21/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  f1pzy le Sam 7 Déc 2013 - 16:42

Bravo c'est super de trouver des personnes encore motivées pour experimenter, pour apprendre. Je suis heureux que tu soit arrivé à tes fins evec en plus la réussite au final. il faudra encore faire encore quelques essais pour affiner le temps en fonction de la surface du circuit imprimé que tu feras mais ça va vite . Un petit conseil, pour le debut fait des pistes assez larges, espaces les suffisament , n'en passe pas plus de 2 sous les circuits intégrés.

Pour la gravue au perchlorure de fer, je ne sais pas comment tu fais, mais chauffe un peu ton produit, du peut aussi mettre un "bulleur" que tu peut te construire en recuperant ou en achetant une petite pompe electrique pour aquarium (pour faire des bulles et oxygéner) un tuyau plastique et une rampe diffuseur dans le fond de ton bac de perchlo,(un tube pvc que tu perce à plusieurs endroit) pour la t° il existe des résistances sous verre avec un thermostat, tout cela accélère la gravure.

bonne bidouille.

f1pzy
complétement accro
complétement accro

Messages : 1028
Points : 2011
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 46
Localisation : Langres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  ducran lapoigne le Sam 7 Déc 2013 - 23:08

bonsoir tous,

pour f1pzy, je suis tout a fait d' accord avec les principes que tu annonces:
- chauffer diminue le temps de gravure
- les bubules également (style pompe aquarium)
il y a une dizaines d' années, un copain m' avait refilé une pompe péristatique
employée dans les services de dialyse
cela marche super-bien de faire couler le perchlo sur une plaque inclinée, mais .....

je trouve super-cahint le nettoyage de tous les accessoires après gravure

maintenant, l'age venant je trouve singulier de passer des heures a concevoir un typon
et puis de se concentrer sur le temps de gravure, ce qui a l' air chez certains d'être
la préoccupation majeure.

donc, retour aux sources: typon bien contrasté, insolation, révélation, gravure
pour la gravure, après avoir testé 1001 méthodes je fais flotter le circuit sur le perchlo
le temps d' aller boire un café, une bière, un petit jaune ou un jus de fruit (biffer la mention inutile)
et le circuit est gravé (a tout casser 15-20 minutes)

bon, tout ce qui précède n' est que mon (humble) avis

@+ sur le fofo
Antoine (qui fait un circuit par semaine)





ducran lapoigne
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 462
Points : 1047
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 67
Localisation : Athus Belgique du sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  c.phili le Sam 7 Déc 2013 - 23:26

ducran lapoigne a écrit:bonsoir tous,

pour la gravure, après avoir testé 1001 méthodes je fais flotter le circuit sur le perchlo
le temps d' aller boire un café, une bière, un petit jaune ou un jus de fruit (biffer la mention inutile)
et le circuit est gravé (a tout casser 15-20 minutes)

bon, tout ce qui précède n' est que mon (humble) avis

@+ sur le fofo
Antoine (qui fait un circuit par semaine)




Surtout pas de conseille avec de l'alcool, après plusieurs CI il serait bien capable de le faire flotter dans sa bière et de boire le perchlo  lol! jesors
Ceci dit il a bien amélioré sa boite, la dernière fois qu'il est venu chez moi avec il m'a fait une démo que moi seul pensait avoir le secret, autrement dit il n'y a rien qui marchait Very Happy 

_________________
Vouloir c'est pouvoir
à voir  une sphèreuse
fabrication d'une scie à ruban pour métaux (terminé)
En cour: Numérisation d'une HBM45. Une CNC pour Patrick (fabrication)

c.phili
Modérateur
Modérateur

Messages : 2675
Points : 6618
Date d'inscription : 03/01/2011
Age : 58
Localisation : Comines (Belgique)

http://cphili.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  Strib le Sam 7 Déc 2013 - 23:36

Perso pour la gravure, étant donné que mes circuits ne sont jamais bien grands, c'est... Pot de nutella :

un coup de chauffe au bain marie, j'y jette mon circuit, et ... secouez moi, secouez moi, comme l'orang*na Wink

En quelques minutes c'est fait !

A+

Stéphane

Strib
complétement accro
complétement accro

Messages : 1655
Points : 3870
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 44
Localisation : Corse du Sud

http://www.strib.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  Patrick le Belge le Dim 8 Déc 2013 - 8:49

Bizare, il y a des messages "vides" là au dessus!
jl44 a écrit:Bonjour Patrick.

Bel réalisation, bravo.cheers cheers cheers 
Moi qui pensais que plus personne ne faisait ses CI lui même.
Que comptes tu faire comme circuit imprimé. Ma question n'est pas innocente car jadis j'avais tout l'équipement pour faire des CI. J'ai fini par tout jeter, certain diront comme les calculatrices HP:tongue: car je n'arrivais pas à atteindre une finesse de gravage suffisante imposée par les composants modernes comme les micro-controleurs.
Actuellement je fais graver mes CI par un copain qui travail dans une boite qui fabrique des CI ou pour les circuits plus simples j'utilise les cartes veroboard.

Amicalement jl44.
Les autres ont répondu à ta question, en effet, mon but n'est pas pour moi de faire des CI pour télévision 500", mais de "m'amuser à apprendre ce que je ne sais pas encore, ce sera donc des petits CI surtout au début. Mais je prévois quand-même à pouvoir plus tard en faire des un peu plus grands.

P1pzi, je pense bien faire le système à bulle dont tu parle pour la gravure, je l'avais déjà dans mon collimateur (lu sur le net).
Pour l'instant je fais comme Antoine, je fais flotter la plaque au dessus du produit que je chauffe au bain-marie à environ 40°C pour l'instant, faute de chauffage que j'aurais vite fait de trouver, tout en le bougeant comme si c'était un développement photographique. J'ai fais de la photo argentique pendant des décennies et même été à l'école pour ça. Ensuite, j'ai travaillé bénévolement pour un ami journaliste.

Bon ti frère ça suffit!... Quand je faisais la photo je ne me suis jamais trompé entre mes produits et mes pintes, cependant il faisait beaucoup plus noir dans mon labo, en effet, pour les CI il ne faut pas des lampes inactiniques jaunes ou rouges dans lesquels on doit avoir une sacrée habitude pour y voir quelque chose.
A propos de lampe inactinique, la mienne je l'ai construite avec une simple lampe économique se trouvant sous un verre (pas de bière) dont j'ai recouvert de deux couches de protection de voiture contre le soleil , plastique que l'on colle sur le pare-brise. Ce plastique protège à 99% contre les UV, c'est écrit dessus, mais vu ma grande confiance dans ce genre de gadget, j'en ai mis deux. J'y vois tout bleu, mais au moins j'y vois bien clair.
Concernant ma petite panne pendant ma démo chez toi, il ne s'agissait que du bouton de mise en marche qui était foireux. C'est un bouton qui venait d'une bête console de réglage sonore que j'avais depuis notre enfance, peut-être que tu te souviens de cette console, elle avait simplement quatre entrées et un général, choix entre le mono ou la stéréo. Simples volumes, même pas d'égualizeur et rien de tout ça, on ne savait même pas régler les graves/aigus avec ça!...

Mes bacs sont des bacs ayant contenu de la viande sous cellophane, de 20/30 cm et cinq cm de haut, celui pour la gravure est placé dans un autre bac plastique de 45/55/8 cm venant d'une boucherie. Le genre de bac dans lesquels le boucher présente ses viandes dans son étalage.

J'avais parlé de vous montrer mon tout nouveau labo que j'ai construit dans mon grenier, eh bien, le voici.



Patrick.


Dernière édition par Patrick le Belge le Lun 9 Déc 2013 - 5:43, édité 1 fois

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  noebus86 le Dim 8 Déc 2013 - 10:11

slt Patrick le Belge
étant électrotechnicien de formation ; je suis ce topic avec grand intérêt faisant parfois un peu de bricole électro pour mon entourage Exclamation Wink 
ayant bossé une vingtaine d'année en relation avec d'ancien collègues électroniciens ; et en faisant marcher mon DC perso ( mon cerveau , ou ce qui y ressemble lol! ) pour tirer leur " C&I " il avait bricoler un bac en forme de petite cuve en verre jointer au " silicone " tout bête avec des éléments pour aquarium Exclamation ( résistance & bulleur ) pour la partie réactif .... avec une minuterie avec alarme sonore en fin de trempage bounce 
voilou
Kenavo

noebus86
complétement accro
complétement accro

Messages : 2290
Points : 3952
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 57
Localisation : France / Vienne 86000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  ramses le Dim 8 Déc 2013 - 12:00

Bonjour a tous,

j'ai fabriquer voici qlq annees un aquarium "maison" pour le passage au perchlo avec buleur. Mauvaise idee, car le silicone finit par se bouffer ... J'ai eu beaucoup de chance et des degats limites car j'avais realise un support en MDF qui tout en maintenant l'aquarium debout maintenait egalement les parois "serrees" ce qui a permis de ne pas avoir de decollement complet mais seulement une fuite laterale ... neanmoins, le perchlo est tres oxydant et a bouffe tout ce qui trainait de metalique sous la fuite !!!

L'aquarium faisait 28cm de longueur sur 25cm de haut pour une epaisseur de 4cm. Le buleur etait constitue d'un tube plastique type electrique en 5/8" et comportait un trou d'1mm ts les 1,5cm le tout maintenu en place ds le fond par un bout de plastique plie en U et suffisamment elastique et alimente par un bulleur d'aquarium. Pour le chauffage, j'y ai place une resistance d'aquarium. Le systeme est tres performant neanmoins, j'ai vite quadruple le nombre de trous dans le buleur et remplace la pompe par le compresseur avec regulateur de pression reglable. Une fois ces modif faites, le brassage est bien plus efficace et le proces a 30°C ne dure que moins de 2 min pour un CI. Faire gaffe au projection fine de perchlo quand les bulles viennent exploser en surface ...

Suite a cet incident, je travaille dans un aquarium plastique du commerce avec projection du perchlo sous pression via un systeme de pompe constitue d'un tube de decharge de 32mm perce de trou de 1mm sur la hauteur, equipe d'une "helice" (2 bouts de plastique) colles en bout du tuyau et le tout en rotation avec un petit moteur DC. Le resultat est impressionnant de rapidite, moins d'1 min pour sortir le CI. Ce dispositif appartient a un copain mais je le trouve "salissant". Je compte reprendre la meme idee mais fabriquer une pompe peristaltique pour simplifier le systeme.

De toute facon et qlq soit le systeme, je ne peux que vous conseiller de faire tout ca dehors, vous habiller avec de vieux vetements pour les taches, de porter des lunettes de protection et une paire de gants latex.

Bien a vous tous

ramses
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 450
Points : 871
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 56
Localisation : Province de Namur en BELGIQUE

http://users.skynet.be/ramsesrecharge/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  ramses le Dim 8 Déc 2013 - 12:19

rebonjour a tous,

pour ce qui est de l'insolleuse, le plus efficace et le plus rapide est de garder le scanner qu'il suffit de "vider" pour y placer les tubes.

Je propose gratuitement mon insolleuse toujours operationnelle faite voici plus de 10 ans a celui qui veut passer la chercher.

Je l'ai remplacee depuis par un four recupere sur une photocopieuse entraine par un moteur DC et qui me permet de faire le transfert du typon positif imprime laser directement sur un CI cuivre (plus besoin de CI presembilise). Le resultat est immediat, propre, tres efficace, tres precis et peu couteux; ce sont toute ces raisons qui me font l'utiliser.

Bien a vous tous

ramses
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 450
Points : 871
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 56
Localisation : Province de Namur en BELGIQUE

http://users.skynet.be/ramsesrecharge/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  Patrick le Belge le Dim 8 Déc 2013 - 19:22

Je pense que mon système de bac est très suffisant, vu leurs grandeur cela m'évite de mettre beaucoup de produit dedans. Cela me facilite aussi la remise du produit dans les bouteilles sans difficulté vu qu'il n'y a pas de poids excessifs quand je le transfère via un entonnoir, et il y a moins de risque d'éclaboussures. le nettoyage de mes bacs en est aussi facilité.
L'apport d'air dans mon produit sera fait comme vous l'expliquez ci-dessus, mais je prendrais sois de ne pas faire de trous au dessus du niveau du produit, c'est probablement à cause de ça qu'il y a des petites projections.
Il vas de soit que quand nous travaillons avec des produits chimiques, quels qui soient d'autant plus corrosifs, il nous faut nous protéger non seulement les yeux et la peau par des lunettes ainsi que des gants médicaux, mais aussi la respiration de part une parfaite ventilation des lieux, voir même se munir d'un masque. Tout les "trous dans l'habillement doivent être bouchés.
Dans mon jeune temps, je me suis intéressé assez bien à la chimie pour avoir appris tout ça à mes dépends. Je travaillais dans une usine de fabrication de peinture, bien sûr il n'était pas rare de travailler avec des produits dont le chlore, les chlorhydriques et les bromures (souvent de plomb). J'était doté de bottes, et travaillais au mélange de produits au dessus d'un bac gigantesque qui pouvait contenir plus de deux mille litres de produits. Je dus verser de l'acide chlorhydrique en paillette dans le bac. J'avais eu la mauvaise idée d'entrer mes jambes de pantalon dans mes bottes. Trois ou quatre morceau de paillettes se sont glissé à l'intérieur de mes bottes, si bien qu'arrivé au soir, je ne savais plus mettre mes chaussures pour rentrer chez moi, les paillettes avaient creusé trois gros trous dans lesquels on aurait pu y rentrer un crayon dedans.
Bien sûr direction hospital ou j'ai du m'y faire soigner pendant plus de quinze jours. Cette firme se trouvait en Hollande, et les hollandais ne rigolent pas avec la sécurité, leur règle doivent se suivre à la lettre si bien qu'ils m'on viré de mon emploi pour cause de non respect à la sécurité, je ne pouvais pas mettre ce satané pantalon dans mes bottes mais au dessus. Il ne m'a pas été possible de m'excuser ni d'ailleurs en trouver une. Résultat quinze jours de souffrance et bonjour chromage (que je n'ai pas touché pour faute grave).
Après une leçon pareille, vous comprenez bien que durant toute ma vie restante, la sécurité a été et continuera d'être primordiale.
Concernant le perchlorure, je compte plutôt l'activer par la rotation d'une hélice en plastique mue par un petit moteur venant par dessus du bac, c'est un système que j'utilisais en photographie et qui était très efficace. Je ne viderais plus mon produit dans la bouteille, mais le protégerais de l’oxydation par gaz lourd (je dois en faire l'essai à l'extérieur des fois qu'il y aurait des réactions chimiques entre le gaz lourd et le perchlorure, ce que je ne crois pas mais on sait jamais) comme en photographie.
Concernant la chauffe du produit, je vais fabriquer un chauffage avec du fil de résistance flanqué dans un tube de verre. Pourquoi?... Dans le commerce on ne peut trouver que des chauffages d'aquarium qui ne chauffent pas à plus de 30°C, hors nous avons besoin ici d'au moins 40°C, 10 degrés de plus c'est énorme. J'ai déjà fait ce genre de petit chauffage, et j'ai encore dans mes foufs un vieux grille pain où je pourrais récupérer le fil de la résistance.
Concernant le vieux scanner, c'est la première chose que j'ai essayé, cela n'a pas fonctionné, ma petite valisette conviens très bien.
Patrick.

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  Patrick le Belge le Jeu 26 Déc 2013 - 11:44

 scratch Bon sang, j'ai la vague impression que je me suis fait rouler à l'achat de mes plaques, sensées être sensibles. Je pense que l'on m'a envoyé de simples plaques cuivrées, pourtant il y a une sois disant protection de la surface sensible en plastique de couleur bleue à l'extérieur et noire à l'intérieur.
J'ai insolé des morceaux de plaques par gradations de trente secondes à 3 minutes, puis une autre par gradation de une minute à 8 minutes.
J'ai fait un développement dans du nouveau révélateur pendant deux minutes, et parfois plus dans d'autres essais. De là, je suis passé directement à la gravure pendant au moins deux minutes à une température de 35 degrés.
D'une, il n'y a aucunes différences dans les dégradations quand je développe, le révélateur étant à 35°, et on dirait que le perchlorure n'a que très peu d'action sur le cuivre car même après trois minutes de gravure, il y a encore toujours du cuivre sur la plaque. Pourtant il est neuf aussi.
La couleur de la plaque a changée, mais quand je teste avec mon testeur, il y a toujours contact d'un point à l'autre de mes essais.
Questcequeçaquecestquisepasse????? Sad 

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une insoleuse.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum