Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  Patrick le Belge le Mar 15 Avr 2014 - 18:48

Hello!
Je viens de me lancer sur la fabrication d'une graveuse. Je commencais à en avoir assez le trafic que je faisais au dessus de l'évier de ma salle de bain, salissant tout au passage, ayant donc le devoir de tout nettoyer après avoir gravé un bête petit circuit dans mes bacs avec des gants chirurgicaux aux mains en chauffant le produit au bain marie et en secouant les bacs.
Voici donc le début de mon explication sur la façon dont je fais ça.

Un peu de profilé carré en plastique de 10 x 10 x 3 mm.


Deux verres de 300 x 450 mm


Je coupe à mesure en soustrayant 4 mm et ...


...je colle les profilés sur l'un des verres avec du joint silicone pour bâtiment.. Ces profilés se collent à 2 mm du bord du verre, pourquoi?... Nous verrons ça plus tard.



J'ai eu la chance de tomber sur une pompe à air pour bassin aquatique extérieur pour le prix de 15 euros dans une grande surface. Cette pompe a deux sorties séparées. Elle est aussi réglable en puissance de débit d'air.


Deux tuyaux en plastique pour aquarium de 5 mm de diamètre. Ces tuyaux sont percé tout les cinq cm, avec une mèche de 2 mm, sur la longueur de la plus grande mesure du verre, le deuxième tuyau reçoit le même sort excepté que les trous de retrouvent en quinconce par rapport aux trous de l'autre tuyau.


Cette longueur trouée du tuyau est collé contre le verre et le profilé (voir flèche)


Avant d'être collé, le tuyau a été passé dans le profilé et ressort par un trou de 6 mm fait dans le bas du profilé.


Même travail sur le deuxième verre, mais dans le sens inverse.


Les tuyaux sont collés dans le bas de chaque verre. Bien sûr les trous viennent se placer vers le haut et sont débouchés avec précaution si ces derniers ont été malencontreusement bouchés.


Les joints tout du long des profilés ont été refaits soigneusement, cela a une grande importance pour l'étanchéité future.


Essai du chauffage, acheté dans un magasin spécialisé pour aquarium, au prix de 16 euros. J'ai bien cru qu'il aurait été trop gros pour le récipient que je faisais.


Mais, qu'est-cequec'estqueçaquec'estque cette chose là?...


Simplement un petit thermomètre que j'ai été collé là!...


J'ai enfin pu réunir les deux côtés du récipient. 1. 2. Verres, 3 sortie des deux tuyaux, 4 et 5. collage des deux parties du récipient, 6. chauffage, 7. thermomètre.


Le récipient est pratiquement terminé, avec les éléments principaux dedans.


Suite au prochain numéro!...
Patrick.

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  grosb le Mar 15 Avr 2014 - 19:39

Bonsoir Patrick,

Très très ingénieux ton système, le coup des profilés plastique surtout..

Toutefois si tu décides d'y mettre des scalaires, on pourra les photographier de profil... lol! 

Blague à part, je suis impatient de voir si les résultats de gravure sont au rendez-vous, ce dont je ne doute pas.
En plus, ton bac doit contenir très peu de perchlorure, ce qui est un avantage.
La double rampe doit te fournir une gravure uniforme des deux côtés en même temps, bien vu le coup des tuyaux perforés!

Bravo, on attend la suite,
Amicalement, Bernard.

grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 1834
Points : 3434
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 61
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  ducran lapoigne le Mar 15 Avr 2014 - 22:07

bonsoir patrick

moi cela fait 30 ans que je dois en construire une

beau boulot, reste a voir si le silicone résistera au perchlo (en principe oui)
je suppose que des pieds sont prévus pour éviter le basculement

Estime toi privilégié : Si mon épouse me voit utiliser l' évier de la salle de bains pour mes circuits,
je déclenche la guerre thermonucléaire totale  Very Happy Very Happy Very Happy 

comme grosb j' attends les résultats de la première gravure

bonne continuation

Antoine


ducran lapoigne
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 462
Points : 1047
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 67
Localisation : Athus Belgique du sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  ramses le Mar 15 Avr 2014 - 23:11

beau boulot, reste a voir si le silicone résistera au perchlo (en principe oui)

Comme je vous l'ai deja dis precedemment, c'est malheureusement non ... j'en ai fait la triste experience !!! Donc surtout ne pas laisser le perchlo dans l'aquarium entre 2 gravures et rincer le mieux possible l"aquarium, c'est a mon avis la solution pour que "vive" le plus longtemps possible l'aquarium !

Ne pas hesiter a recuperer un couvercle de MAL ou autre et s'en servir pour mettre "l'aquarium" ... en cas de fuite ou rupture de silicone, le perchlo sera ainsi "contenu" sans venir tout tacher "a vie" tout ce qui se trouve a portee !

Bien a vous tous.

ramses
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 448
Points : 869
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 56
Localisation : Province de Namur en BELGIQUE

http://users.skynet.be/ramsesrecharge/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  grosb le Mar 15 Avr 2014 - 23:19

Bonsoir,

Il doit bien exister une colle qui colle le verre et qui tienne ou perchlo ?

Ou doit-on absolument assembler ce type de montage avec des joints caoutchouc,
comme les pares brise d'avant leur collage généralisé ?

Une idée comme ça, remplacer le silicone par de l'araldite, je crois me souvenir que c'est comme cela que j'avais assemblé mon premier aquarium il y a bien longtemps, j'avais également dépoli le verre sur la largeur du collage avec une pierre à eau.

A vous lire, Bernard.

grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 1834
Points : 3434
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 61
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  Patrick le Belge le Mer 16 Avr 2014 - 8:00

Hello!
Ramses, il ne s'agit pas ici d'un simple silicone, mais bien d'une pâte de rejointoiement siliconé (pour rendre cette pâte plus fluide quand on la travaille), pour le bâtiment, cela est bien plus résistant qu'un simple silicone.
Savez-vous ce qu'est le joint spécial silicone pour bâtiment? Ce n'est pas un simple silicone que l'on utilise pour les fenêtres ou les salles de bain, ce produit durcit et résiste à beaucoup de chose, donc je crois bien qu'il résistera au perchlorure.
Ce n'est pas maintenant que je vais démonter tout le Bazard de peur qu'il y aurait une fuite. Nous verrons bien ce qui se passera par la suite, si c'est le cas, je suis quitte à faire un nouveau bac car il est sûr qu'il me sera impossible de démonter sans casser le verre. A moins de le découper et en faire un plus petit.
D'après mes calculs, il ne devrait pas rentrer plus de 1 litre 8 de produit dans le bac.
Il est prévu bien sûr qu'un bac de sécurité viens se placer sous la machine (dessous de jardinière).
La bête n'est pas encore finie, je dois encore faire un contour, profilé en bois qui viendra coincer les verres tout autour, une saignée sera prévue pour laisser passer le fil de chauffage entre deux, le rendant ainsi invisible. De l'autre côté, ce sera le tuyau d'air qui y passera.
Une planche de 15 cm de large munie de quatre "bouchons" sera fixée en dessous du bac en tant que pied.
La pompe sera fixée à l'intérieur d'une boîte en bois ne laissant que le réglage de débit d'air ressortir. Deux interrupteurs seront placés en façade, l'un pour le chauffage et l'autre pour la pompe. Ce qui ne laissera ressortir qu'un seul câble d'alimentation. Je pourrais alors préchauffer le produit avant de graver sans que la pompe ne tourne.
Encore un petit truc, vous vous souvenez que j'ai laissé deux millimètre tout autour des verres, eh bien voilà, cela forme un creux qui va me permettre de renforcer le joint tout autour à l'extérieur du bac, avant d'y placer le contour en bois contenant les câbles et tuyaux entre deux.
Grosb, tu parle de joints en caoutchouc, il est sûr que là, cela ne résisterait pas, car le caoutchouc ne supporte pas les acides. Tu peut remarquer que même pour les joints de voiture, si on utilise certains produit de lustrages, ils déconseillent fortement d'en mettre sur les joints de caoutchouc, il y a une bonne raison à cela.
Patrick.

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  Patrick le Belge le Mer 16 Avr 2014 - 9:34

Voilà!
Encore une petite suite à ma fabrication.

Comme j'avais dis plus haut, j'ai rempli les deux millimètres restant de joint.


1. On voit ici le profilé que j'ai fait à la défonceuse. 2. La petite saignée destinée à recevoir le câble du chauffage.


Ici on voit le câble chauffage entrer entre le profilé en bois et le bac...


...on le voit ici ressortir.


Un petit morceau de manche à balais sert de guide de pliage des tuyaux. Cela permet de ne pas "coincer" ce dernier.


Là, on voit ressortir le câble chauffage et les tuyaux. Ces derniers entreront dans la boîte contenant la pompe et les interrupteurs.


Suite au prochain numéro.
Patrick.

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  grosb le Mer 16 Avr 2014 - 19:27

Bonjour Patrick,

Ce projet est très intéressant et j'aimerais bien voir la suite.... Very Happy 

Pour le caoutchouc, j'ignorais complètement, j'ai toujours utilisé des bacs en verre pour le perchlorure (style moule en pyrex pour la cuisine, au grand dam de ma mère), puis retour bouteille de livraison-stockage...
Merci pour l'info pour le jour où je me mettrais à regraver.

Amicalement, Bernard.

PS: Pour les caoutchouc, c'est comme pour les plastiques, il y en a plein de sortes dont les formules sont bien souvent tenues secrètes (véridique) comme pour les parfums.. Mais là c'est une affaire de spécialistes et certainement pas à notre portée d'amateur. Very Happy

grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 1834
Points : 3434
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 61
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  ducran lapoigne le Mer 16 Avr 2014 - 21:56

bonsoir patrick
une question que j'avais oublié de poser hier:
pourquoi si grand ?

Antoine (qui réalise (très) rarement des circuits imprimés plus grand que 100X160)

ducran lapoigne
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 462
Points : 1047
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 67
Localisation : Athus Belgique du sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  Patrick le Belge le Jeu 17 Avr 2014 - 7:25

Hello!
Si grand, Antoine, simple... J'ai toujours vu la vie en grandeur évolutive pour le futur... Peut-être un jour que je me mettrais à graver du A4, qui sait! Je prévois!... Je plaisante bien sûr, mais si un jour j'ai plusieurs circuits à faire, je peux ainsi les graver en même temps, en les mettant l'un près de l'autre ou même l'un au dessus de l'autre. Admettons que j'ai 3 circuits de 10 cm de large sur 15, je peux alors les mettre aisément l'un près de l'autre, vu qu'ils seront pendu dans le produit, et les graver d'un seul coup plutôt qu'en trois fois.
J'ai eu la demande de mon beau-frère, amateur de trains miniature, pour faire des circuits pour ses trains. Il y en autre, deux de 9 cm sur 15 cm, 8 de 5 cm sur 6 et huit de 2x2 cm. Difficile dans un bac de graver déjà les deux grands en même temps, quand aux plus petits c'est encore plus dur à gérer, j'en ai eu l'expérience et, au premier essai avec les moyens, j'ai pu recommencer (deux à la fois) car c'était la catastrophe. Avec une graveuse aussi large, j'aurais pu mettre les huit moyens d'un seul coup sans problème en les pendant deux l'un au dessus de l'autre (je vais faire des petits crochets en plastique) et quatre l'un à côté de l'autre et graver les huit en même temps.

En effet, Bernard, il existe des caoutchouc très spéciaux, résistants un peu à tout, mais là il faut bien s'y connaître. Je ne prendrais pas ce genre de risque sans savoir exactement de quelle matière il s'agit, sans être sûr de la résistance de ce matériaux. Quand on voit l'état les pneus de voitures traîner dans les casses, ou l'huile coule de partout, sans compter les acides des batteries on a vite compris. Pourtant ce sont déjà des caoutchouc très résistants.
Patrick.

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  Patrick le Belge le Ven 18 Avr 2014 - 8:12

Voilà, encore une très petite suite.
En effet, ces deux jours je n'ai pas eu beaucoup de temps à consacrer à ma graveuse. Entre la réparation de ma scie sauteuse, le passage de ma voiture au garage (court circuit dans l'alternateur), le passage au contrôle technique et les courses ménagères, je n'ai pas eu beaucoup de temps à moi.
Toutefois, j'ai commencé à faire la boîte qui va contenir la pompe et le système électrique, qui sera conçu de deux interrupteurs et d'un bornier.

Pièce de dessous et de dessus de la boîte.


Pièce de façade.


Premier collage de la pièce de dessous avec le fond.


Deuxième collage, pièce de dessus sur l'ensemble de la boîte.


Comme vous pouvez le remarquer, je n'attache pas encore beaucoup d'importance à la beauté de cette boîte.
Le fait qu'encore une fois tout est fait avec de la récupération, je rendrais l'esthétique à cette boîte par ponçage, quand elle sera entièrement collée. La façade sera quand à elle vissée. Il en sera de même pour le contour du bac.
Pour l'instant le coût total de cette graveuse, est de 15 euros pour la pompe et 16 euros pour le chauffage ce qui fait 31 euros.
Patrick.

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Suite et fin

Message  Patrick le Belge le Lun 21 Avr 2014 - 8:25

Hello!
Voilà! la suite et fin de la construction de ma graveuse.

Collage de la planche en dessous du bac.


Collage de la boîte de commande, ne pas faire attention aux joints, bricolage rapide sans vouloir faire ça à la perfection. Si ça fonctionne bien, j'en ferais une correctement plus tard.






Placement de la boîte sur la planche et de la pompe dans la boîte de commande. Branchement du câblage.


Essai du chauffage concluant.


Fermeture de la boîte de commande.


Essai de la pompe concluante.


La machine fonctionne correctement, le chauffage est rapide, environ 15 mn pour arriver à 38 degrés. Juste le temps pour faire les petites retouches sur le typon avant la gravure.
De belles bulles sortent des tuyaux, le réglage de débit d'air peut être fait à l'aise.
On peut allumer indépendamment le chauffage, la pompe ou les deux en même temps
Il ne me reste plus qu'à faire le couvercle et les crochets qui serviront à suspendre les plaques dans le produit.
Ensuite je ferais mon premier essai réel de gravure d'un circuit.
Patrick.

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  noebus86 le Lun 21 Avr 2014 - 8:52

slt Patrick
tu passe pas un coup de peinturlure  Question Question Question 
mes collègues électronicosses de mon ancien Taf avaient fait les leurs avec de la baguette de soudure pour les plaques de PVC ,
juste pour l'idée!!!
tu a prévu quoi comme système pour faire la vidange de ta réalisation  Question  Question car le " Peryclo " usagé c'est très cool comme " saloperie  Shocked 
cdlt

noebus86
complétement accro
complétement accro

Messages : 2290
Points : 3952
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 57
Localisation : France / Vienne 86000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  Patrick le Belge le Lun 21 Avr 2014 - 17:07

Retournement de l'engin!...
Non je déconne, je possède une pompe à poire pour le mazout dont je me suis jamais servi, je vais utiliser ça.
La peintuirlure sera pour après, j'ai un tas de truc à faire avant.
Patrick.

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  ramses le Lun 21 Avr 2014 - 17:49

Patrick,

je ne peux que te conseiller de l'utiliser dehors car les bulles finissent par faire de toutes toutes fines goutelettes qui eclaboussent hors de l'aquarium ! Il est donc important de passer 2 couches de vernis bateau sur l'ensemble sans quoi le bois va pomper et tu ne sauras rien "essuyer" a l'eponge pour éliminer ces micro goutelettes autour de ton equipement.

Au niveau des bulles, j'avais commence comme toi mais le "brassage" des depots de cuivre bouffes en surface du CI n'etait pas suffisant. La modification apportee est simple, j'ai coupe un tube 3/4 plastique, ai bouche les 2 extremites avec 2 rondelles plastiques collees, fais un trou a serrage pour y introduire le tuyau d'arrivee d'air et percé le tuyau tous les 1,5cm en alternant les trous a gauche et a droite (angle de 30° par rapport a la verticale). Il est important de faire des essais en fonction de la hauteur d'eau de ton aquarium, de sa longueur et de ta pompe afin d'avoir des bulles sur la longueur. Je peux te dire que ce systeme de "dispersion" des bulles est vraiment tres efficace et accelere serieusement le temps de tranpage et donc la qualite du CI.

Encore une chose ... il faut imperativement placer la pompe plus haut que le niveau haut du perchlo !!! l'experience vecue par un copain voila une 20aine d'annee a ete catastrophique ... la pompe a dit merde au niveau de la membrane caoutchouc et l'ensemble du perchlo de l'aquarium s'est vide par syphon sur le plan de travail de l'atelier, ca n'a pris qlq qlq minutes et le temps qu'il vienne voir ou ca en etait, c'etait "gagne" ! Je ne te dis pas le bazar ... tout le matos, les outils, bref tout le brol sur le plan de travail tache et/ou bouffe par le perchlo.

Voila, juste des infos pour faire avancer le schmilblick.

Bien a vous tous

ramses
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 448
Points : 869
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 56
Localisation : Province de Namur en BELGIQUE

http://users.skynet.be/ramsesrecharge/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  ducran lapoigne le Lun 21 Avr 2014 - 21:56

bonsoir,

le siphonnage  affraid , je n' ose même pas imaginer le dégât ... et la mauvaise humeur de bobonne

mais n' est ce pas pour éviter cet inconvénient que Patrick a  laissé la boucle au dessus (coté opposé a la résistance ?)

Antoine (qui fait toujours flotter ses circuits sur le perchlo )

ducran lapoigne
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 462
Points : 1047
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 67
Localisation : Athus Belgique du sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  Patrick le Belge le Mar 22 Avr 2014 - 10:10

Ramses,
Je ne sais pas si tu a bien lu mon reportage, il s'agit d'une pompe double corps prévue pour les bacs à poissons extérieur. Cette pompe fourni l'oxigène dans des bassins de quatre à cinq mètres cubes et y est réglable.
Deux tuyaux viennent alors à l'intérieur de ma cuve trouées à 3 mm tous les 5 cm en quinconce l'un de l'autre. Bien sûr, les trous sont dirigés vers le haut et en direction du verre, ce qui fait que les bulles longent le verre et font un remous circulaires dans la cuve.
Je ne peux pas régler le débit d'air à plus de la moitié sinon les remous risquent de déborder.
Il me semble aussi avoir écrit que je devais encore faire le couvercle pour empêcher les éclaboussures, c'est chose faite.





Les petits crochets en plastique vont servir à suspendre les plaques de cuivre.
Je remarque maintenant que j'ai omis de dire que j'ai placé un anti retour à mes tuyaux de là la reflextion d'Antoine. En effet, cette boucle a une grande importance avec l'anti retour. Le produit ne peux pas redescendre vers la pompe.
C'est bien gentil de faire avancer le schmilblick, mais vois-tu du haut de mes soixante cinq ans, j'ai été souvent à l'école, la chimie ça me connais assez bien. J'ai travaillé pour ainsi dire toute ma vie en bâtiment donc la logique ça me connais aussi. Tu pense bien que je ne vais pas faire les choses à la légère, et tout est pensé pour la sécurité.
Je n'ai aucune raison de graver à l'extérieur, car un endroit spécialement approprié a été fait spécialement pour ça. On ne joue pas avec la sécurité.
Je vais même dire, mon perchlorure, je le fait moi-même car je ne vais pas payer 15 euros le litre alors qu'avec 3 euros et un peu de copeaux de feraille, je peux le faire. Comme j'ai dis si-dessus, j'ai fait pas mal de chimie.
Patrick.

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  ramses le Mar 22 Avr 2014 - 23:33

Ramses,
Je ne sais pas si tu a bien lu mon reportage, il s'agit d'une pompe double corps prévue pour les bacs à poissons extérieur. Cette pompe fourni l'oxigène dans des bassins de quatre à cinq mètres cubes et y est réglable.
Deux tuyaux viennent alors à l'intérieur de ma cuve trouées à 3 mm tous les 5 cm en quinconce l'un de l'autre. Bien sûr, les trous sont dirigés vers le haut et en direction du verre, ce qui fait que les bulles longent le verre et font un remous circulaires dans la cuve.
Je ne peux pas régler le débit d'air à plus de la moitié sinon les remous risquent de déborder.

Si, si, bien lu et comme le montre clairement ta photo, on voit que la rampe ne produit que des bulles sur 2 trous, de la mon intervention avec la volonte d'essayer de ne pas te faire passer par exactement les memes etapes que moi, autant t'eviter ca.




Il me semble aussi avoir écrit que je devais encore faire le couvercle pour empêcher les éclaboussures, c'est chose faite.Les petits crochets en plastique vont servir à suspendre les plaques de cuivre.

Si, si, bien lu egalement ! ici aussi, juste la volonte encore une fois de t'eviter des deboires. J'ai insister volontairement dans mes propos sur ces goutelettes tres fines de perchlo qui sont vraiment une punition et, lisant que tu comptes ne passer a la protection des bois qu'apres essais, couvercle ou pas, ca va imbiber irremediablement tout ce qui n'est pas "vernis" dont ton couvercle et le boitier bois aussi. Ce process ne sera qu'amplifie par la montee en temperature du perchlo.


Je remarque maintenant que j'ai omis de dire que j'ai placé un anti retour à mes tuyaux de là la reflextion d'Antoine. En effet, cette boucle a une grande importance avec l'anti retour. Le produit ne peux pas redescendre vers la pompe.

Heureux que tu aies pense aux anti-retour, car la boucle n'est pas suffisante car ne changera rien a l'eventuelle mise en place du processus de siphonnage ... le tuyau du copain faisait une boucle bien plus haute que la tienne (courbure naturelle du tuyau "en l'air") quasi 10cm au dessus du niveau de perchlo. C'est tres probablement au moment de la dechirure de la membrane caoutchouc de la pompe que l'amorcage du syphon s'est cree, la gravitation a fait le reste.


C'est bien gentil de faire avancer le schmilblick, mais vois-tu du haut de mes soixante cinq ans, j'ai été souvent à l'école, la chimie ça me connais assez bien. J'ai travaillé pour ainsi dire toute ma vie en bâtiment donc la logique ça me connais aussi. Tu pense bien que je ne vais pas faire les choses à la légère, et tout est pensé pour la sécurité.
Je n'ai aucune raison de graver à l'extérieur, car un endroit spécialement approprié a été fait spécialement pour ça. On ne joue pas avec la sécurité.
Je vais même dire, mon perchlorure, je le fait moi-même car je ne vais pas payer 15 euros le litre alors qu'avec 3 euros et un peu de copeaux de feraille, je peux le faire. Comme j'ai dis si-dessus, j'ai fait pas mal de chimie.

Du bas de mes 53 petits balais, j'suis alle un p'tit peu a l'ecole jusque 24 ans, la chimie c'est pas plus mon truc qu'autre chose. Suis content pour toi que tu fasses ton perchlo toi-meme, ne suis pas tracasse niveau securite et ne pense pas que tu veuilles faire les choses a la legere ... mais ma minuscule experience et ma tres petite connaissance du perchlo me poussait, manifestement inutilement, a te mettre en garde sur l'influence des "vapeurs" de perchlo aussi infimes soient-elles et particulierement sur la reaction de tout ce qui est metallique meme a plusieurs metres en exterieur, je ne parlais meme pas en interieur.

Voila, j'avais la volonte de juste essayer de t'eviter des etapes douloureuses dans ce type de projet mais constatant que tu maitrises parfaitement la question, je suis rassure. Excuse-moi encore une fois d'avoir mis en doute ta maitrise parfaite en la matiere et si tu l'estimes necessaire, je supprimerai mes interventions inutiles dans ce post afin qu'elles n'encombrent pas, aucun probleme pour moi.

Bien a vous tous

ramses
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 448
Points : 869
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 56
Localisation : Province de Namur en BELGIQUE

http://users.skynet.be/ramsesrecharge/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  meles le Mer 23 Avr 2014 - 0:00

Bonsoir a tous.
 sans vouloir heurter les susceptibilités de chacun, si le perchlo est aussi corrosif que l'acide chlorhydrique (ce dont je ne doutes pas une seconde car c'est pire), l'utiliser dans une pièce fermée peut être assez cocasse. Mon père a voulu détartrer un WC ancien dans son atelier en le laissant trempoter une semaine dans une seau avec eau et acide chlorhydrique. Résultat des courses, tous les outils en acier, sans exception se sont parés d'une jolie couche de rouille bien épaisse et bien profonde.

Ayant fait un peu d'électro il y a longtemps, avec un succès mitigé, j'ai abandonné le perchlo en appart pour une mélange eau + acide clorydrique + eau oxygénée, bien plus rapide, moins nocif pour ce qui l'entoure et plus facile à neutraliser (l'eau oxygénée ayant une durée de vie limitée), à utiliser sans chauffage et plus économique (il en faut assez peu, et comme on jette le reste de solution ensuite, c'est mieux).

Pour ramses: n'efface rien, si ça ne sert pas à Patrick, je suis sur que tes interventions feront le bonheur d'autres lecteurs.

@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7182
Points : 13959
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  Patrick le Belge le Mer 23 Avr 2014 - 6:03

Oups, je ne voulais pas te heurter Ramses, faut rien effacer du tout.
Qui a dit que je travaillais dans un endroit fermé?... J'ai dis que j'avais aménagé un endroit spécialement conçu pour ça. Les ventilateurs ça existe, et il y en a plus d'un donnant dans une cheminée inutilisée, ce qui fait qu'en plus des ventilateurs qui en fait travaillent comme des aspirateurs sont complétés par le tirage de la cheminée.
Si les bulles ne sortent que par deux trois trous, c'est parce que je n'ai pas réglé le débit d'air assez fort pour qu'il ne sorte par tout les trous.
Le bois utilisé pour le contour etc. est un bois extrêmement dur qui a été plongé plusieurs jours dans de l'huile de lin, comme on le fait pour les rabots de bois. Après un séchage de plusieurs jours, je vous garanti que le bois ne bois plus rien du tout. Maintenant, les taches ou gouttelettes viendrons quand même ternir le vernis qui lui n'aime pas du tout l'acide. L'eau est un acide, mettez de l'eau sur du vernis et vous constaterez après 1 quart d'heure le résultat que cela donne, même si c'est du verni marin.
Attention à l'eau oxygénée dans l'acide chlorhydrique, cela peut être vachement dangereux si c'est ajouté dans le mauvais sens ou trop vite, mais c'est à peu près ma façon de faire.
Acide chlorhydrique ayant travaillé plusieurs jours avec des copeaux de fer venant de tournage, jusque quand le fer a été dissout, il a alors été dénaturé, à faire absolument en extérieur en faisant attention que les animaux ne s'en approchent pas + un peu d'eau oxygénée (pas obligatoire), on peut y ajouter un peu d'eau déminéralisée mais la dénaturation de l'acide fait qu'elle n'est pas nécessaire non plus, sinon qu' alléger la puissance de l'acide.
On ne doit pas jeter systématiquement le produit, il est réactivé avec l'oxygène apporté par l'air donc les bulles.
Du fait que l'air forme un remous en rotation, la plaque de cuivre est entièrement et uniformément "brossée" par le produit, ce n'est pas à mon avis les bulles d'air qui font que la gravure se fasse correctement ni uniformément, mais par le remous. Quand on grave manuellement dans un simple bassin, il n'y a pas de bulles, on ne fait qu'un léger remous en basculant de gauche à droite ce bassin et ce qu'il contient.
Patrick.

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  ducran lapoigne le Mer 23 Avr 2014 - 9:02

bonjour,
tant qu'on est dans la chimie, j'ai lu (sur le web mais ou ??) que le perchlorure
usagé pouvait être ré-activé avec de l'acide chlorhydrique
avant de faire des bêtises, info ou intox ? dosage ?
bonne journée
Antoine

ducran lapoigne
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 462
Points : 1047
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 67
Localisation : Athus Belgique du sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  Patrick le Belge le Jeu 24 Avr 2014 - 10:20

C'est tout à fait exact Antoine par ajout d'environ 25%. Mais à force de le refaire, cela devient à la longue uniquement de l'acide chloridrique. Mieux vaut refaire du chlorure en faisant dissoudre du fer dans l'acide.
Il faut s'y prendre bien sûr à l'avance car il faut un minimum de trois jours, ensuite faire passer de l'air dans le perchlorure bien sûr après l'avoir filtré avec une petite pompe plastique à poire, qui soustrait le perchlorure clair laissant les crasses dans le fond.
On procède de la même façon que quand on fait son propre alcool aux fruit, soit dit en passant.
L'air passant dans le perchlorure a pour effet d'oxigéner celui-ci, pas besoin de se risquer des éjections dans le visage, en ajoutant de l'eau oxigénée dedans. De toutes façon, toujours porter des lunettes prévues pour ça.
Patrick.

Patrick le Belge
complétement accro
complétement accro

Messages : 2851
Points : 6486
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Comines Belgique

http://cloetpatrick.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'une graveuse pour circuits électroniques

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum