le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Page 5 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  diomedea le Mar 8 Juil 2014 - 9:10

bonjour à tous,
Ça prend forme!
sangten a écrit:... du coup je commence à douter de l'utilité d'une toupie pour moi.
Bien heureusement, la toupie c'est faire autre chose que des tenons!
Quel outil utilise tu?
Après avoir essayé plusieurs techniques, la toupie reste pour moi le moyen le plus rapide et précis pour faire des tenons... Je ne sais pas si tu as suivi ce fil dans la rubrique CNC, on y vois l'usinage de tenons avec la totalité de la fraise de Ø170mm engagée, pourtant ma toupie n'est qu'une 3cv mono et elle n'a jamais calée. Tu as également la possibilité de le faire en plusieurs passes.
JP

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8934
Points : 19560
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Mar 8 Juil 2014 - 10:04

Bonjour JP
J'utilise un outil à tenonner Isocèle de 150mm. Je n'ai jamais réussi à faire un tenon sans caler le moteur. Je pense que c'est soit le moteur qui est un peu faiblard, soit le paramétrage du variateur, mais ça, ça me paraît peu probable. Selon la doc technique, la puissance du moteur est de 2,5kw absorbé et 1,8 restitué. Moteur mono 240V. Ca me paraît juste. Il faut que je regarde la plaque moteur pour voir si ça correspond.
Même en plusieurs passes, et ce, quel que soit le bois, ça cale si j'appuie un petit peu. C'est grave docteur ?
Je me suis toujours dit qu'il y a un truc qui cloche, mais comme il y a plein de solutions alternatives, je ne m'en suis jamais vraiment occupé.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5994
Points : 11253
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  Jivé le Mar 8 Juil 2014 - 10:23

Bonjour Sangten

Ton établi avance bien et comme tu le soulignes, on apprend beaucoup de ses erreurs (vécu).

Je suis étonné des problèmes de calage que tu évoques avec ta toupie. Il semble que nous ayons des combinés similaires (Lurem CB 310 SL) et avec le mien, je n'ai pas ressenti d'effort particulier de coupe. Il est vrai qu'ayant débuté avec la petite Kity 429, j'ai pris l'habitude de faire 2-3 passes par tenon (sur la longueur)
La Kity supportait déjà une fraise à tenonner à plaquettes (2 disques de 20 mm en diamètre 140), alors avec la Lurem, c'est tout en douceur (mais pas sans poussière !)



Peut-être une question d'outillage adapté ?
Comme le dit Jean-Paul, il serait dommage de se priver d'un outil aussi polyvalent que la toupie.

Bonne continuation
Jean


Jivé
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 457
Points : 1300
Date d'inscription : 05/05/2010
Localisation : Languedoc Roussillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  vincent91 le Mar 8 Juil 2014 - 10:27

J'aime beaucoup ton établi,...et  ta presentation,  erreurs et reparations comprises .
J'aime ta description des efforts et de la peine, et le resultat final.  La perfection vient du perfectionnisme plus que du talent, qui aide, mais ne suffit pas, et de l'expérience qui pousse parfois à aller vite plutôt qu'à faire mieux.

Au bout du compte, comme tu dis ça s'emboîte  nickel-chrome, comme papa dans maman!

Pour la vis cassée, je suis comme toi, je ne peux pas me résoucdre à laisser la moindre ferraille, même une "finette" (pointe perdue) dans un meuble. Ça me révulse! Je pense toujours au gus qui viendra après, et qui sera moi dans deux ans, ou  mon petit fils dans cinquante,  ou un inconnu dans deux siècles et qui va vouloir faire une reparation ou une modif sur mon meuble. Ca me fait visceralement du bien de l'imaginer dire " beau boulot, salut collègue!" plutôt que "si je tenais ce saligaud de  gougnafier!".

D'accord avec marty pour l'usage de la SARdans les assemblages. C'est un outil qui bien reglé, bien utilisé,  avec des cales et des guides simples est d'une précision et d'une efficacité redoutable, que ce soit pour tenons, mi bois, entures, ou queues d'aronde.


Dernière édition par vincent91 le Mar 8 Juil 2014 - 13:07, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  Prétender 49 le Mar 8 Juil 2014 - 10:44

Bonjour Alain ainsi qu'a vous tous

Voilà tu as bien redémarré sur les starting bloc pour un très beau travail ,ton commentaire très agréable a suivre.
L"achat de petits outils de mécanos ? Très peu onéreux pourrait te sortir l’épine du pied rapidement , bien que le bouchonnage est agréable a regarder aussi, un petit pointeau, j'utilise une mèche a centré de 3mm et un easyout (extracteur) pour le trou foré suivant le diamètre .
Continue comme ça il sera splendide ,bonne continuation

Prétender 49
complétement accro
complétement accro

Messages : 2327
Points : 3988
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 67
Localisation : Belgique/Mouscron

http://rogerchristine.magix.net/website#Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Mer 9 Juil 2014 - 0:40

bonsoir les amis

une petite suite,

Nous en étions donc à un premier montage à blanc, qui s'est déroulé sans histoire.

Je me suis attaqué au mécanisme de la presse frontale. La presse à greppe viendra plus tard, avec la précieuse aide de Pierre Pili. Ca c'est pour dans quelques semaines.
En attendant, on revient à la presse frontale. Là, c'est avec la collaboration de le Pat, que j'ai cité plus haut. Il m'a très gentiment envoyé quelques galets qui vont me servir à soulager la barre coulissante du parallélisme de ladite presse frontale.

Problème du galet intérieur, similaire à la vis de presse. On est géné par le panneau.
Le support sera donc d'un seul coté, et non des deux. Vu la taille du bestiau, ça ne me paraît pas un drame galactique.



Bon, ça, c'est réglé.
Maintenant, la même à l'extérieur. Et au passage, on perce le coulissant du parallélisme. Je sais pas comment ça s'appelle, je vous l'ai déjà dit.



Maintenant, j'attaque la mortaise dans laquelle va venir ledit coulissant de // de la presse. Voir plus haut, au dessus de la photo pour le nom du truc. Du coup, je m'aperçois que je n'ai pas fait de tof de la réalisation de la presse. Bon, c'est une planche double, ça on l'a vu plus haut, avec une découpe un peu arrondie pour pas faire trop rigide. Je ne sais absolument pas ce que ça va donner à la fin. C'est pas trop dur à refaire, en cas de cataclysme esthétique.



Pour la fixation du plateau, j'avais plusieurs options. J'ai pris celle des taquets. Mais on va faire des taquets maousse costo, comme on verra plus loin. Faut ménager le suspense.

Du coup, j'ai un léger problème avec lui : Pour y poser des taquets qui tiennent, ça va être rock&roll, si on conserve ça.



Donc, on va flipoter. La nuit, je rêve plus, je flipote, à midi je ne mange plus, je flipote, Je ne me lave plus, je flipote, je ne bois plus, je flipote, avec Dulcinée je... ta gueule.

Bon, retour aux choses sérieuses. Coup de bol du flipoteur débutant, j'avais un morceau de bois qui passait par là, et qui rentrait au millimètre. J'ai pas cherché mieux, désolé les puristes du flipot. Enfin, si, j'ai bouché le millimètre de jeu avec un flipot. Vous ne me croyez pas ? regardez bien.

la découpe. A la mortaiseuse à bédane. Finition au ciseau, bien sûr.



la traverse rapiécée.



Bien. Maintenant qu'on en est aux taquets, on va les réaliser dans du tripli maison. Il faut des beaux bébés pour tenir ce plateau, et éviter trop les déformations. Si c'est possible.

Découpe de 3 bandes en 8 mm, rabotées à 6,5.

On va donc faire 3 plis, celui du milieu étant, bien sûr, en travers. Pour ça, il faut recouper la bande en plusieurs morceaux qui seront collés cote à cote.



Ensuite, c'est l'usinage des taquets à la def sous table. On va donc découper 3 séries qui seront usinées de chaque coté, de façon à obtenir 2 taquets dans la longueur. Je ne suis pas sûr d'être très explicite à cette heure.

Attention les doigts, la pièce est petite. toujours utiliser un poussoir et se protéger les mimines. Rester bien concentré.



Ne pas oublier de respecter le sens du fil. Sinon, adieu la solidité.







Je n'ai pas pris de photo de l'usinage final, désolé. Mais vous savez comment c'est fait, un petit taquet pour plateau. Donc, laissez libre court à votre imagination. Celui-là est en tripli de platane. Mazette !

ensuite, perçage d'icelui, avec une petite cale.



séparation des deux taquets



et essai. Au passage, les ouvertures sont réalisées avec quoi ?  La m.........e à b....e (remplir les pointillés ad libitum).



Après, ça s'est gâté. Le bureau m'a appelé, et je me suis fait ch..r avec des conneries administratives pendant la moitié de l'après-midi. Donc retard dans l'exécution.
J'ai quand même fait la barre de support du valet coulissant, fixée sur la traverse basse. Calcul de l'emplacement, épaisseur, etc. Pas de photo, c'est pas très visuel.

Et finalement, vers 21h, assemblage et collage du coté droit.


La suite demain.
Demain matin, j'ai rendez-vous avec notre ami Guilhèlmus. On va ensemble voir un revendeur minimax.

Dormez bien, faites de beaux rêves qui vous portent vers la béatitude. Y que ça de vrai. Mieux que les flipots, je vous l'assure.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5994
Points : 11253
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  toutenbois le Mer 9 Juil 2014 - 5:58

Extra tu avances super vite je prends des notes !

Je me demande quel est l'intérêt du triply pour faire tes taquet, surtout en tournant les fibre dans ce sens. A la rigueur en les mettant sur chant les fibres verticales auraient pu limitées le risque de fissure.

@+
Samuel


toutenbois
complétement accro
complétement accro

Messages : 1933
Points : 4056
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 41

https://plus.google.com/u/0/111436452009601116830/posts

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  vincent91 le Mer 9 Juil 2014 - 13:08

Ca avance à grande allure , et on est scotché.

Considérant le fait que tu n'es pas vraiment tout à fait en retraite, pour ne pas dire que tu as des tas d'activités parallèles, je suis d'autant plus admiratif.

Je note qu'un certain nombre de difficultés vient du fait des panneaux embrevés avec les quels tu a ferme les côtés de ton établi, ce qui n'est pas classique. Ca donne néanmoins de la classe à ce qui est non seulement un équipement de travail mais un beau meuble. ce n'est pas très traditionnel, mais je t'approuve entièrement.

Il faut le dire un bel établi n'est tout simplement pas dans la tradition française.
Aucun exemple que j'ai vu, dans des ateliers, des musées ou sur des illustrations, n'était français, mais plutôt de tradition helveto-germano-scandinave ( 16°-20° siècles) ou américaine (établis des Shakers, 19° siècle). Les menuisiers-ébénistes français n'ont que très peu cultivé la fierté de leurs établis, ou en général de leurs outils et de leurs ateliers... Cela remonte surement à l'époque des Corporations, donc antérieure à la Révolution . Le système des corporations maintenait un clivage entre les maîtres-artisans (patrons d'ateliers et employeurs pouvant évoluer vers la bourgeoisie aisée et cultivée) et les tacherons salariés, maintenus dépendants, peu éduqués et dépourvus du droit d'ouvrir un atelier ou même de posséder leurs outils. Ce système aboli à la Révolution a laissé des traces durables. Jusqu'à une date récente, il ne faisait pas bon se signaler au sein d'un atelier par une curiosité ,un goût, des lectures, une culture, une ambition et même un talent ostentatoire. Et encore maintenant, même des outils un peu trop chics ne sont toujours pas très bien vus .

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Mer 9 Juil 2014 - 14:41

bonjour

je suis de passage. Comme nous tous, d'ailleurs. Donc je réponds.

Toutenbois a écrit:Je me demande quel est l'intérêt du triply pour faire tes taquet, surtout en tournant les fibre dans ce sens. A la rigueur en les mettant sur chant les fibres verticales auraient pu limitées le risque de fissure.

Je crois que tu as raison, Samuel.

Je pense que ça renforce un peu. Ou pas. Mais c'était un peu un exercice de style, dans la veine flipot. Et puis, je trouve que le triply de platane c'est beau et c'est classieux. Voilà.

Vincent, merci pour tes commentaires. Tu es bienveillant. Je n'en mérite pas tant. Mais finalement, les erreurs, c'est sympa, parce que si on essaie de les corriger, c'est avec ça qu'on progresse.

Effectivement, ces panneaux sont générateurs de trouble. J'espère que la suite m'en exemptera. Il y a les tiroirs à réaliser.
Sauf omission grossière, avec un peu de chance, je devrais m'en tirer correctement, les tiroirs, j'aime bien les faire.

C'est vrai que ce type d'établi, avec des tiroirs n'est pas dans la tradition française. Etonnamment, on se demande pourquoi.
J'ai fait ce projet dans le but d'avoir un meuble comme celui de Dammarie, qui est très pratique. Je ne remets pas photos ni plans, vous les avez vus, pas la peine de s'appesantir.

La suite peut-être ce soir.
Ce matin, j'ai acheté des fers à chanfrein pour le support de valet coulissant. Et surtout j'ai rencontré pour la première fois notre ami Guilhèlmus. Magnifique échange, qui a rendu ma journée lumineuse. J'espère la renouveler. Merci à toi Guilhèm.


_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5994
Points : 11253
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  Guilhèlmus le Mer 9 Juil 2014 - 15:11

Alain,
Ne sois pas dithyrambique, tu vas faire croire que je suis quelqu'un de bien et ça me ferai de la peine de tromper tous les sympathiques
métabricoleurs.
Ce fut une joie de rencontrer Maître flipot !  Very Happy 
Pardonne-moi pour le feu rouge…  drunken 

@+ Guilhèlmus

Guilhèlmus
complétement accro
complétement accro

Messages : 2791
Points : 5470
Date d'inscription : 25/10/2013
Age : 37
Localisation : qpmdf

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  meta_screw le Mer 9 Juil 2014 - 15:41

Bonjour tout le monde
Bonjour Alain,

C'est quoi ta table de défonceuse ?
Je n'ai pas l'impression que ce soit une Festool ?....

Jacques

meta_screw
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 592
Points : 1198
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 60
Localisation : Essonne sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Mer 9 Juil 2014 - 16:22

Guilhèlmus, c'est la réalité.

Guilhèlmus a écrit:
Pardonne-moi pour le feu rouge…  drunken 
@+ Guilhèlmus
Vous êtes absous mon père.

meta_screw a écrit:Bonjour tout le monde
Bonjour Alain,

C'est quoi ta table de défonceuse ?
Je n'ai pas l'impression que ce soit une Festool ?....

Jacques
C'est une Trend dessus
une maison dessous.
J'avais acheté une table Trend, tout au début de mon aventure boiseuse, et depuis j'ai appris qu'avec du bois on peut faire plein de trucs amusants, dont des tables de def. J'ai gardé le plateau qui est intéressant parce qu'il y a les rainures, le guide, l'interrupteur. Pour la table, elle sera peut-être un jour complétée avec des tiroirs pour les fraises, quand je serai définitivement à Moissac et qu'elles ne feront plus la navette avec Dammarie une fois par mois.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5994
Points : 11253
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  Vincent 38 le Mer 9 Juil 2014 - 16:33

bonjour Alain,
je savais déjà que tu es le roi du BRF, je découvre maintenant que tu es le prince du flipot ( j'ignorai même que ça existait).
tu as un bel atelier, tu te prépare un bel établi.
j'aime la façon que tu as de travailler, et je te remercie du temps, et du ton que tu prends pour nous présenter ton œuvre.
bonne continuation,
cordialement,
Vincent

Vincent 38
complétement accro
complétement accro

Messages : 1320
Points : 2113
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 53
Localisation : Isere ( Nord)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Mer 9 Juil 2014 - 16:36

Vincent, ne sois pas dithyrambique.
cf plus haut. Même motif, même punition.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5994
Points : 11253
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  meta_screw le Mer 9 Juil 2014 - 16:53

Dithyrambique ... dithyrambique ...

Tu ne peux pas contester le fait que tu réussis les flipots, que tu as un bel atelier, que tu te fais un bel établi, que tu prends le temps de  nous expliquer en détail avec moult photos et en usant d'un français très agréable
Qui plus est avec l'humilité du débutant (qui est loin de l'être)

Donc on ne dit que la vérité sans forcer sur l'éloge !!!

Dans pareil cas oui, on peut être dithyrambique  Very Happy

(Au passage merci pour l'info sur la table Trend)

meta_screw
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 592
Points : 1198
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 60
Localisation : Essonne sud ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  Vincent 38 le Mer 9 Juil 2014 - 17:31

tu vois je ne suis pas le seul à le penser.
Vous êtes quelques uns , à travers leurs posts, à donner une âme à ce forum.
Pour le béotien que je suis, c'est un plaisir de voir travailler des gens comme vous.
je ne site personne pour ne pas être restrictif, mais tu en fait indéniablement parti.
en plus, dans les présentations, il n'y a ni suffisance,ni élitisme.
pas plus d'ailleurs que de condescendance lorsque vous répondez à des questions de néophyte.
Bien sur, pour des "bricoleurs" qui, comme moi, n'arrive pas à couper deux bouts de bois à la même longueur, vos réalisations s'apparentent à de la science fiction, mais cela fait du bien de rêver, et malgré tout, j'ose aujourd'hui des choses que je n'imaginais pas il y a encore deux mois!
donc, pas de fausse modestie, merci de partager ton savoir faire et ta passion, et continu à faire du tri pli de platane si le cœur t'en dit...
Vincent


Vincent 38
complétement accro
complétement accro

Messages : 1320
Points : 2113
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 53
Localisation : Isere ( Nord)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Mer 9 Juil 2014 - 17:41

VIP a écrit:tu vois je ne suis pas le seul à le penser.
Vous êtes quelques uns , à travers leurs posts, à donner une âme à ce forum.
Pour le béotien que je suis, c'est un plaisir de voir travailler des gens comme vous.
je ne site personne pour ne pas être restrictif, mais tu en fait indéniablement parti.
en plus, dans les présentations, il n'y a ni suffisance,ni élitisme.
pas plus d'ailleurs que de condescendance lorsque vous répondez à  des questions de néophyte.
Bien sur, pour des "bricoleurs" qui, comme moi, n'arrive pas à couper deux bouts de bois à la même longueur, vos réalisations s'apparentent à de la science fiction, mais cela fait du bien de rêver, et malgré tout, j'ose aujourd'hui des choses que je n'imaginais pas il y a encore deux mois!
donc, pas de fausse modestie, merci de partager ton savoir faire et ta passion, et continu à faire du tri pli de platane si le cœur t'en dit...
Vincent

Vincent

il y en a tout plein ici qui font ça depuis des années, qui ne la ramènent pas comme nous autres, coqs de basse-cour, et qui sont cent mille fois plus adroits, plus doués en esthétique, etc... Je ne cite personne, ne les connais pas tous, parce que justement, sages qu'ils sont, ils se taisent, mais j'en désigne quelques uns du regard qui se reconnaîtront.

Maintenant, si je peux vous divertir un peu, partager avec vous, cela me fait plaisir. Si vous voulez vous épanouir grâce à cette grande famille qui est la votre, et que cela vous apporte du bonheur, réjouissons-nous. Notre job sera fait.

Allez, on passe à autre chose. Sujet clos.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5994
Points : 11253
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  desmo 38 le Mer 9 Juil 2014 - 19:39

Bonsoir Alain,

Pour tes galets c'est nickel, ils sortent pratiquement du même moule.
En tous cas bravo, tu avances bien.
J'ai vu le plan de ton établi un peu plus haut, page 3 ou 4, et je doit dire qu il me plait bien avec tous ces tiroirs.
C'est vraiment l'idéal pour abriter les outils de la poussière.
C'est pas interdit que j'en fasse autant mais sur une partie seulement dans quelques temps.

Cyril.




desmo 38
complétement accro
complétement accro

Messages : 1592
Points : 3494
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 45
Localisation : Isére

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  ebe3 le Mer 9 Juil 2014 - 19:58

bonsoir sangten,

je prend le sujet en route, voilà une bien jolie réalisation
qui me laisse toujours un peu songeur je reverrais d'avoir le temps
de me fabriquer un belle établi comme certain d'entre vous mais voilà devant l’Ampleur du labeur
je baisse les bras et je me tourne vers les Etablissements FRANCOIS qui me réalise çà sur mesure et à la demande.
mais je dois l'avouer, les vôtres font preuves d'imaginations, d'astuces.
je vais suivre la suite.

ebe3
complétement accro
complétement accro

Messages : 1914
Points : 3831
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 51
Localisation : meurthe et moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Mer 9 Juil 2014 - 21:39

Bonsoir

Cyril, oui, les tiroirs j'y ai vraiment pris gout. C'est quasiment un must. En revanche, il ne faut pas faire la bêtise que j'ai faite sur mon établi parisien qui est de faire les tiroirs dans la totalité de l'espace dessous. Il faut laisser la place pour passer des serre-joints, sinon, problème. C'est d'ailleurs pour ça que j'en refais un.
Le principe du bloc tiroirs, c'est qu'on peut le faire plus tard, quand on veut, pour n'importe quel meuble avec un espace. Quand ça te prend, hop, un bloc tiroirs. Et tu l'encastres dans ton espace. Je l'ai fait plusieurs fois, pour différents meubles. C'est jubilatoire.

ebe3, tu n'as rien à nous envier, loin de là. Tu fais de superbes réalisations qui témoignent d'une totale maîtrise de ton art.
J'ai regardé les établis François. C'est sûrement du super boulot, mais je trouve trop impersonnel.
Comme dit Vincent(91), nous n'avons malheureusement pas cette tradition du bel établi en France. Dommage.


_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5994
Points : 11253
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  dodor le Jeu 10 Juil 2014 - 8:37

Salut je vois que ça avance et que tu devient maître en matière de flipot... Comme y en a qui dise: mastique et fillipo finiront tous les travaux!!! jesors 
Bonne continuation cheers 

dodor
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 74
Points : 164
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 34
Localisation : haute savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Jeu 10 Juil 2014 - 23:33

bonsoir

Avancement des travaux.

Aujourd'hui, on commence par le perçage de la presse. La forstner, elle a drôlement chauffé. C'est dur à percer en 35 le platane.



ensuite découpe du rail coulissant support du valet de presse. Rien de bien palpitant, c'est un 6x4 tout à fait ordinaire, en platane.
Ca devient sympa après être passé à la toupie pour le mettre en V inversé.



ensuite, il passe au ponçage. Pas facile à caler le gugusse.



pendant qu'on ponce, on ponce également les traverses et les montants.



pour les montants et les traverses, j'ai fait ça avec les cotés assemblés et collés. Pas de photo. Désolé.


montage des galets du coulissant de parallélisme de la presse, ainsi que, et surtout, l'écrou de la presse. Esprit de la presse, ne me fais pas de nouvelle misère, s'il te plait.



Bon, ça va, on est passé sans rien casser. En fait, si, mais pas à ce moment là. C'était déjà réparé.
J'avais voulu creuser un peu plus le panneau, pour laisser un peu plus d'espace à la presse. Et paf le panneau. Il a pété !

Cassé, le panneau. Un beau morceau de 7 ou 8 cm de long et 2 ou 3 de large qui s'est détaché. Forcément quand on tape comme un sourd. Bon, la réparation, alors, ou on met tout à la poubelle ? Jai opté pour la réparation. Assez facile, du reste. Un peu de colle, et surtout la bonne pression au bon endroit, ce matin un coup de ponceuse, et ni vu ni connu, je t'embrouille. Encore une petite réparation sympatoche.

Bon, on revient au boulot du jour.

Là, on rentre dans le lourd. On passe au collage, et je n'ai que 2 grands serre-joints de 2m. Tout le reste est trop petit pour assembler les grandes traverses. Les suivantes font 1,50, et il me faut environ 1,80, incluant la longueur des traverses, épaisseur du montant et cale, épaisse de préférence. Trop tocard. Va falloir ruser, les gars.

Stress maximum. La colle sèche assez vite, Dulcinée est à la rescousse.
Pour les 2 premiers, ceux de 2m, posés en bas, passage de l'examen sans encombre.

Mais les 2 du haut, ça a été rock&roll.


Je vous le livre tout-à-trac :



Ca, c'était ce matin. Et à la fin du matin, il y a un moment, variable en fonction des travaux en cours, mais tout particulièrement agréable qui s'appelle le déjeuner...

Ca permet à la colle de sécher. Et éventuellement quand Dulcinée est en forme, qu'elle ne broie pas du BRF, qu'elle ne tarpigne pas dans les 10 tonnes de fumier de chèvre que mon pote m'a donné, de s'éclater les papilles. Mais, là, je resterai dans la plus grande discrétion pour ne pas faire de jaloux.

Retour à l'atelier, en début d'après-midi pour une réjouissance particulière, le passage à l'huile.

C'est très chiant, faut pas hésiter à le dire. On ne commence jamais par là où il faut commencer, ça coule partout, en particulier sur les mains, parce qu'évidemment, les gants latex sont restés dans le tiroir. Et puis, ça dégouline. Ca dégouline même salement. Tu commences d'un coté, et quand tu arrives au bout, il y a des coulures partout.

Heureusement, l'huile dure, il faut la ressuyer. Je fais ça avec du papier sopalin. A la boite, on a un contrat avec une société de nettoyage, et il y a un forfait sopalin que l'on n'utilise jamais complètement. Ils se lavent pas dans ma boite. Tout ça pour que le patron puisse ressuyer ses coulures d'huile dure avec du sopalin qu'il aura lui-même coulé. Je vais me faire pincer par les impôts pour détournement d'actifs censuré. 4 rouleaux par an, ça va chercher dans les... J'ose même pas y penser. Faut bien renflouer les caisses du ministère des finances.

Bon, retour à l'huile dure. Quand tout le bois est imbibé, on essuie soigneusement, jusqu'à ce qu'il n'y ai plus du tout d'huile apparente en surface. Il y a des bois qui boivent plus ou moins, et même des endroits, sur un même bois, qui s'imprègnent plus ou moins.

Et là, j'ai un truc. Au bout de 2 heures, environ, je vais frotter, de nouveau avec du sopalin, ou avec un chiffon. Pour moi, c'est du sopalin, parce que l'entreprise de nettoyage, elle me donne pas de torchons. Et si je pique des torchons à la boite, c'est qu'ils sont à mes collaborateurs, et là, je vais finir par me faire mal voir. Déjà que je me barre 10 jours par mois. Faudrait pas abuser le vieux. D'accord, on lui passe pas mal de choses parce qu'il est un peu sénile, mais si il se met à piquer les torchons des salariés, torchons qui entourent soigneusement leur gamelle de midi, le temps va peut-être se gâter.

Bon, on retourne à l'huile dure, oui ou m....e ?

Voilà, voilà, j'arrive.

Le truc, c'est donc au bout de 2 ou 3 heures après avoir bien ressuyé, quand le bois est encore un peu humide et collant, je frotte. Je frotte comme pour faire briller. Et justement, ça tombe bien, c'est pour faire briller. Au début, ça colle un peu, mais très rapidement, ça se met à briller, et surtout à être très lisse, satiné et très doux. Le toucher est très agréable. On peut passer une couche, ou 2 couches si on préfère. Bien entendu, au bout de 3 couches, la surface est vraiment dure.

Bien entendu également, ça dépend du ponçage que l'on aura exécuté au préalable. Je ne suis pas sûr qu'on aura le même résultat avec un ponçage au grain 40 ou au 240. Sur le platane, je me suis arrêté à 180, après avoir essayé le 240. N'oublions pas que c'est un établi.

Voilà, vous savez tout de ma finition à l'huile dure. Je n'utilise quasiment que ça. Quelquefois, je finis avec un mélange de cire d'abeille et de carnauba, pour avoir une finition vraiment dure. Mais je n'ai jamais réussi à avoir un aussi beau et régulier fini qu'à l'huile dure.

Et là, changement radical de couleur et d'aspect du bois



On voit pas bien sur la photo parce que c'est à contre jour avec la fenêtre, mais ce bois, il est trop beau.

Ensuite, je me suis attaqué à la presse. Recoupe à la bonne longueur. Montage et collage de la traverse coulissante, ponçage de tout ce petit monde, montage et fixation de la vis, et montage sur l'établi, à l'emplacement idoine.

Quoi, y a pas de cata ???

Eh bin non, pas pour l'instant. La presse fonctionne, en plus. Il y a surement un problème. Peut-être je suis malade. Un truc grave, qu'on voit pas pendant des années. Le truc sournois, que même on peut mourir de vieillesse, qu'on s'en était même pas rendu compte qu'on était dans cet état. Je vais peut-être aller consulter un psy. Allo docteur, ma presse fonctionne, c'est grave ?

Bon, voilà la presse. Miss presse. Dans tous ses états.







Patrice, les galets te remercient. Ils sont super contents d'être là. Ils préfèrent ça que de faire la route sur un gros camion. Finalement, contrairement à ce qu'on croit, c'est casanier les galets.

Allez, demain, deuxième et dernière couche d'huile, on va encore s'en mettre partout, et on monte le plateau.
Ensuite on fait le valet de presse et on le monte. Ce sera la fin de la première partie. Si il n'y a pas de cata.

Tiens, avant d'aller me coucher, je vais vous faire un aveu : mes profs de français m'ont toujours reproché de faire trop court. Là, je me suis bien vengé.

Bonne nuit.

PS. Sur la dernière photo, vous avez vu ? J'en avais fait tellement, que celle-là, je ne m'en suis pas vanté.

PPS. Ce coup là, c'est fini pour ce soir.
Re bonne nuit.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5994
Points : 11253
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  jb53 le Ven 11 Juil 2014 - 6:30

Bonjour Alain (Sangten) et tous les autres,

Bravo Alain, voilà un nouvel établi qui va arriver sur le forum (tous plus beaux les uns que les autres, soit dit en passant) et ton post est bien détaillé, j'adore.

Personnellement, j'aime pas trop les outils manuels (je n'ai pas le talent de certains membres du forum qui se reconnaîtront) alors je ne m'en suis pas encore fait un, mais j'ai les plans (au cas où) que notre ami Lulu m'a gentiment fourni.
Et en plus, il faut de la place pour tourner autour, car pour moi un établi doit être central et la place et bien, j'en ai plus beaucoup à force de mettre des machines dans l'atelier (ou alors il faudrait que je fasse un grand rangement quand je déménagerai mon ancien atelier réservé au travail du métal, mais çà c'est une autre histoire)

Pour les grands serre-joint qui manquent parfois, je les remplace par des sangles à cliquer, çà serre fort aussi (surtout si j'emprunte celles de mon gendre...).
Bonne continuation
joël

jb53
complétement accro
complétement accro

Messages : 2016
Points : 4565
Date d'inscription : 28/11/2010
Age : 63
Localisation : 89250

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  Vincent 38 le Ven 11 Juil 2014 - 6:43

pas de commentaires dithyrambiques, juste un mot : Bravo.
cordialement,
Vincent

Vincent 38
complétement accro
complétement accro

Messages : 1320
Points : 2113
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 53
Localisation : Isere ( Nord)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  Guilhèlmus le Ven 11 Juil 2014 - 7:15

Salvt Alain,
Ce n'est pas parce que tu docteur ès flipot et novice en mortaise, qu'il fait tout trouer et tout flipoter.
En tout cas tu as raison, ce bois est magnifique ! Tu dois passer ton temps à le caresser.
Je ne ferai pas non plus de commentaires dithyrambiques, sinon dans la fougue de ta jeunesse, tu vas encore mortaiser.
Si tu ne peux pas prendre les torchons de la boîte, prends ceux de dulcinée.  jesors 

@+Guilhèlmus

Guilhèlmus
complétement accro
complétement accro

Messages : 2791
Points : 5470
Date d'inscription : 25/10/2013
Age : 37
Localisation : qpmdf

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum