le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Page 4 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  Prétender 49 le Dim 29 Juin 2014 - 21:19

Bonsoir à tous
Côté ou tu dois forer va se former une cuvette qui maintiendra la bille qui entrera avec le fer plat ceci diminuera la force que tu dois donner lors du serrage boulon

Prétender 49
complétement accro
complétement accro

Messages : 2327
Points : 3988
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 67
Localisation : Belgique/Mouscron

http://rogerchristine.magix.net/website#Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Dim 29 Juin 2014 - 21:37

ok
je crois avoir compris
merci Roger

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6014
Points : 11273
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  vincent91 le Dim 29 Juin 2014 - 21:42

L'idée de Pierre de diviser le plateau pour faire un "split Roubo" me parait une bonne idée.
Ça résout le problème du tuilage d'un plateau large, et ça fournit des moyens de fixations supplémentaire pour les pièces (barre d'arrêt pour les planches à raboter, possibilité de serre-joints dans la fente)
Ce serait dommage pour tes alèses cela dit.

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  Prétender 49 le Dim 29 Juin 2014 - 22:23

Voici les photos du rehaussement de la dalle affaissée de mon commentaire






Prétender 49
complétement accro
complétement accro

Messages : 2327
Points : 3988
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 67
Localisation : Belgique/Mouscron

http://rogerchristine.magix.net/website#Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Dim 29 Juin 2014 - 22:49

Vincent, je ne vois pas en quoi cela pose problème pour les alèses ?
Et d'abord, quelles alèses ?

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6014
Points : 11273
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  Rémi(de la Montagne Noire le Dim 29 Juin 2014 - 23:16

Sans doute Vincent nomme-t-il " alèses " ce que tu nommes " emboîtures " ?

Rémi(de la Montagne Noire
complétement accro
complétement accro

Messages : 1449
Points : 3191
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 61
Localisation : Aude

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Lun 30 Juin 2014 - 7:41

Bonjour à tous et à toutes.

oui, Rémi, je pense

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6014
Points : 11273
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  vincent91 le Lun 30 Juin 2014 - 13:48

Oui effectivement je dis alèse ou alaise pour emboîture,  j'ai peut-être tort (j'ai appris la menuiserie dans les revues anglophones et mes traductions sont parfois inappropriées). Je pense "bread-board end" et je dois réfléchir pour le terme français quand il n'est pas très courant.

le problème que je vois, Alain,  c'est simplement  pour diviser le plateau en long  il va falloir soit démonter soit   couper les alèses-emboîtures aux deux bouts.  

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le sujet le l'établi de menuisier,  il faut savoir qu'il y a des évolutions,   des "tendances",  des nouveautés ( qui font le buzz comme on dit, bref des changement s de conception et d'usage et de style,  qui sont parfois utiles et bienvenus,et  parfois  futiles et éphémères,  bref des modes comme On n'en est pas encore à presenter des colection printemps et hiver mais ça viendra peut-être!   Le "split roubo" est l'une des dernières de ces modes . A mon sens elle n' est pas interessante.

Comme la plupart des modes,  celles des établis vient  des États-Unis.  Jusqu'en 1975-1980, cette mode n'existait pas:  le marché  était balbutiant , l' enseignement rudimentaire, l'industrie de l'outillage en  déclin,  l'edition et les revues spécialisées embryonnaires,  il n'y avait ni  programmes TV,  ni vidéos , ni internet. Tout a changé. En 40 ans ; le hobby du  travail du bois est devenu  un marché énorme:  quarante peut-être  cinquante millions de pratiquants . Leur niveau technique, leur outillage, leur envie de travailler à la main ont progressé,  ils ont donc besoin d'établis.

Traditionnellement l’établi des artisans américains était copié sur  l'établi anglais,un établi  de construction assez légère, souvent fixé au mur, rigidifié  par un  tablier (apron), c'est à dire une  planche plus ou moins large  fixée en longueur à la  en façade  (voir l' atelier des   Domini,  transformé en musée)

A partir des années 1980, avec les débuts de l'enseignement la menuiserie aux masses d' amateurs américains a popularisé   l’établi "allemand" appelé parfois établi de Tagge Frid (enseignant d'origine danoise pilier  de la revue Fine Woodworking).

Depuis environ 2005  c'est l'établi français de  Roubo qui est "tendance", popularisé notamment pas Chris Schwartz (de la revue  Popular Woodworking),   qui l'a trouvé dans le premier tome de    "L'Art du Menuisier" de Jacob André Roubo (Paris, 1769) . C'est un établi simple,  lourd  fait pour le travail à la main,  dont la pièce principale est un  plateau   en bois massif d'épaisseur  uniforme qui assure une grande stabilité et permet l' usage de valets et des serre-joints comme moyen de fixation.

Mais même pris d'une subite soif de simplicité et de retour aux sources,  les Américains sont vite travaillés par le l'envie  de faire une   "better mouse trap",  de perfectionner le" piège à souris". Les inventeurs, les marchants et les industriels s'y emploient.   L'établi princeps de Roubo est celui d'un celui du menuisier en bâtiment dont l'art est le sujet du tome 1 du traité . Il n'avait pas de presse (Roubo recommandait cependant d'en installer une   contre l'usage d'alors) . Les menuisiers en bâtiment se contentaien t pour fixer leurs pièces de  crochets, griffes et valets. Les Américains ont vite découvert que dans son tome 3 ( l'Art du Menuisier-Ébéniste)  Roubo decrit une version mieux équipée de son établi,  pourvue de deux presses,  une presse de face, et une   presse de bout , e fait une griffe mobile qu'il appelle presse allemande.

Et puis ils ont commencé à améliorer les presses, en multipliant les  variantes . On a vu re-paraîte sous formes de  clones tchèques ou asiatiques les modèles classiques  en fonte et acier, comme les Record 53 à action rapide, les York, les  Emmert américaines  ( presses de modeleur, à mâchoires multi-orientables), des mécanismes de griffe mobile, de presse de bout etc.  Certains puristes  refont des vis   en bois soit pour une presse classique verticale   soit pour une  presse  Moxon (presse anglaise horizontale  à deux vis, nommée d'après  Joseph Moxon, auteur d'un traité du  début du 18°s). Veritas avec sa "Twin Screw" en  a produit une version moderne en acier avec couplage des deux vis.
La dernière innovation ce sont   les presses   BenchMark. C'est une innovation majeure pour moi. Je l'ai vue pour la, première fois  sur un  établi  de  Tom Maguire (la "Rolls"),  puis sur celui de Pierre (pili),puis  celui de   Nicolas (de Copain des Copeaux) , bref c'est devenu un "must" pour  un établi  haut de gamme.  C'est en pratique  une visserie très bien usinée,  montée sur roulements et commandée par un volant  ce qui assure un mouvement si fluide et rapide  et efficace que cela  périme tout ce qui existait ,  notamment les  presses "rapides" à écrou débrayable, copies de l'ancienne  Record 53, qui sont  peu fiables en usage intensif.

Mais si la visserie   BenchMark règle le problème du déplacement rapide et de fiabilité des anciennes presses ,   elle ne règle pas en le problème du parallélisme entre  la mâchoire mobile de la presse verticale et la mâchoire fixe c'est à dire le pied d'établi. En effet avec une presse de face verticale, les grands déplacements de la vis entrainent une perte de parallélisme de la mâchoire .   Ce problème a toujours existé depuis Roubo. Il  peut être résolu de trois manières.
1- Le système classique  c'est un arrêt bas, une planchette solidaire de la mâchoire,  traversant le pied et percée de trous,  dont on règle la position  en déplaçant une goupille dans les trous.
2- Le  système de guidage à roulettes dont plusieurs d'entre vous ont parlé et que je ne connais pas
3- le système à croix de Saint André , un  dispositif  métallique qui peut être  fait maison (durdur) ou acheté tout fait (bonbon)

Quand au  "Split Roubo";   le " Roubo fendu", c'est  nouveau, ça vient de sortir!  C'est  un plateau   Roubo (donc massif, lourd, d'épaisseur uniforme) divisé dans la longueur par   une fente de 25-30 mm.  Cette fente  a plusieurs  intérêts. On peut  y glisser  une planche en long,usinée ad hoc,  dépassant légèrement du plateau , pour  servir  d'arrêt pour les planches qu'on rabote, sans qu'on ait à les serrer.  Elle facilite  l' usage des serre-joints, un  moyen moderne et très souple pour fixer les pièces. Certains s'en servent comme  rangement provisoire d'outils comme les ciseaux. Et enfin le fait d'avoir deux plateaux étroits au lieu d'un large résout certains problèmes de stabilité dimensionnelle d'un plateau massif  large , problèmes que sous une forme mineure rencontre Alain-sangten


Dernière édition par vincent91 le Lun 30 Juin 2014 - 22:38, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Lun 30 Juin 2014 - 21:51

bonsoir Vincent, bonsoir à tous

Vinent91 a écrit:Oui effectivement je dis alèse ou alaise pour emboîture, j'ai peut-être tort (j'ai appris la menuiserie dans les revues anglophones et mes traductions sont parfois inappropriées). Je pense "bread-board end" et je dois réfléchir pour le terme français quand il n'est pas très courant.
J'avais compris. et bread-board end ne m'est pas non plus étranger.

Je comprends ce qui te tracasse, j'en ai également parlé tout à l'heure avec Pierre. En fait, les emboitures ne sont pas encore fixées. Je peux donc encore modifier l'engin.

A mon sens elle n' est pas interessante.
Pas intéressante ou pas inintéressante ? Je n'ai pas bien compris ton point de vue.

Il est certain que cela permettrait au plateau de moins travailler, puisque la largeur sera divisée par 2. Donc le tuilage en conséquence.

La dernière innovation ce sont les presses BenchMark

Je suppose que tu veux dire Benchcrafted



In fine, que t'en semble ?

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6014
Points : 11273
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  vincent91 le Lun 30 Juin 2014 - 22:24

Alain  tu as raison sur tous les points je suis un  beujon (comme dit Pierre!)
C'est bien BenchCrafted et pas BenchMark
C'est bien  "pas ininteressant" que je voulais dire.   Ça m'apprendra à faire mon intéressant!  La double négation est une tournure prétentieuse, lourdingue, qui rend la phrase difficile à comprendre,  parfois même par celui qui l'écrit!  A bannir du bon français....On me l'a assez dit en classe,  je ne suis pas sans l'ignorer!


Dernière édition par vincent91 le Mer 2 Juil 2014 - 14:39, édité 1 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Lun 30 Juin 2014 - 22:30

On me l'a assez dit en classe, je ne suis pas sans l'ignorer!

Tu ne peux pas t'en empêcher, hein ! C'est une des raisons - entre autres - pour lesquelles on t'apprécie tous ici.

Bon, du coup, il n'eut pas été inintéressant que je le fisse. Bin, j'vais le faire alors.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6014
Points : 11273
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  toutenbois le Mar 1 Juil 2014 - 8:25

Vraiment très intéressant à lire, je me régal !
Avec les félicitations du jury pour Vincent

j'adore, merci encore

Samuel

toutenbois
complétement accro
complétement accro

Messages : 1933
Points : 4056
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 41

https://plus.google.com/u/0/111436452009601116830/posts

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  desmo 38 le Mar 1 Juil 2014 - 17:45

Bonjour Sangten,

Comment comptes tu t'y prendre pour scier ton plateau ?
Le bestiau doit pas être facile à manoeuvrer, je sais de quoi je parle Very Happy .

Cyril

desmo 38
complétement accro
complétement accro

Messages : 1594
Points : 3496
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 45
Localisation : Isére

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Mer 2 Juil 2014 - 8:07

bonjour

Cyril, je ne vois que la circulaire. Le plateau ne fait que 70 d'épaisseur (et à peu près 90kg).
Un bon guide - j'ai une règle de maçon de 3m - et ça doit le faire.
Je n'ai pas vraiment d'autres solutions. As-tu quelque chose d'autre en tête ?

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6014
Points : 11273
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  desmo 38 le Mer 2 Juil 2014 - 12:57

Bonjour,

A la hache... jesors 

Non, je crois que c'est la meilleur solution, je procéderai de même.

Cyril

desmo 38
complétement accro
complétement accro

Messages : 1594
Points : 3496
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 45
Localisation : Isére

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Mer 2 Juil 2014 - 14:40

Cyril, tant qu'à bucheronner, la tronçonneuse, c'est pas mal aussi. Moins fatiguant que la cognée.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6014
Points : 11273
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Mer 2 Juil 2014 - 14:42

Alors, j'ai reçu la PM20, comme dans le fil adjacent.
Donc maintenant, on va aller faire les mortaises du piétement.
Je reviens bientôt vers vous avec quelques petites photos.

Pax vobiscum.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6014
Points : 11273
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Mar 8 Juil 2014 - 0:12

bonsoir
petit update depuis le 2 juillet
J'ai donc reçu la PM20, qui a été fixée provisoirement sur l'établi, en attendant son poste définitif.

on attaque les mortaises des piétements. La mortaise fait 12mm, le bédane 8. Il s'agit donc de faire 8 et 4mm. Première erreur. J'ai omis de fixer le déplacement latéral.



On reprendra ça plus tard, avec un flipot. Bonne occasion de s'entrainer au flipotage.

Je continue donc le mortaisage, sans trop d'erreurs, ce coup là, je commence à m'habituer au mortaisage au bédane.





Je découvre des tas de possibilités avec ce truc.
Donc, pendant qu'on y est, on peut également faire le passage du coulissant de la presse frontale. Allez, je me lance.





J'ai un petit moment de libre, donc collage de la presse frontale en 2 épaisseurs.



Les mortaises sont donc faites, je vais attaquer les rainures des panneaux latéraux. Ce sera du cèdre, pas le plus beau que j'aie, quelques petits noeuds, mais des dessins intéressants. Donc refente de quelques morceaux de plateau de 54, pour finir à 20 raboté.

On fait pas dans la dentelle, c'est un établi, donc panneau de 20 et rainure de 12mm.

Au passage, je perce le trou dans le pied pour la vis de presse.

Maintenant, eh bien, si on se cognait les tenons des traverses, face et cotés ?

Mon problème, avec la combinée, c'est que la toupie manque sérieusement de gouache. Je ne sais pas si le variateur est mal réglé ou si le moteur n'est pas assez puissant, mais j'ai toujours eu un mal fou à faire des tenons sans caler au moins 2 ou 3 fois la machine.

Je vais donc essayer une autre méthode :

Prédécoupe large à la SAR



la pile de traverses pré-tenonnées



Ensuite arasement





et passage à la tenonneuse. Eh bien, là, c'est la première fois que je suis vraiment satisfait de mes tenons. Ils s'emboitent pile-poil. Nickel chrome. Comme papa et maman. Les tenons sont passés comme une lettre à la poste. Pas un couinement, pas un ralentissement de la machine, ce sont des tenons de rêve.



...

La suite...

Montage du panneau, et là, je m'aperçois que j'ai un sérieux problème, que je n'avais pas anticipé, avec le boulon de la vis de presse,



Ca passe visiblement pas. Il n'y a pas 36 solutions, il faut retravailler le panneau et l'écrou.
Au boulot. Ah, j'aime pas ça.

Creusage panneau



meulage écrou. Pas taper les métalleux !





Réessai, ç'est pas très élégant, mais une fois monté, on ne verra absolument rien. Je m'en sors pas trop mal.
Je monte maintenant les tirefonds de fixation de l'écrou. Il n'y a pas de contraintes je le mets à l'envers, avec 4 tirefonds de 6x50. remonte donc la vis pour un ultime contrôle, et là, patatras, un tirefond de 6 qui pète. Ca vient de GSB. Je vous garantie que ma petite visseuse de 10,8V, elle n'a pas forcé. J'avais bien réglé le couple et parafiné le tirefond. Rien n'a forcé. Enfin, pas trop, quoi.



Bon, on fait quoi, là ? Deux solutions :
on laisse comme ça, sur 3 pattes, ça tiendra bien, puisque la vis tire dessus au serrage et vient en pression. Aucune contrainte donc.
La deuxième, que je veux essayer pour le fun, c'est de retirer la vis.
J'essaie donc de percer la vis à la PAC, mais le foret ripe et perce à coté. Je vais donc percer à la mèche à bouchonner et mettre un bouchon. Pourquoi à la mèche à bouchonner ? parce qu'il reste un morceau de tirefond quelque part, et que je n'ai pas envie de flinguer une Forstner à 20 ou 30€.

Mais comme la mèche à bouchonner fait un certain diamètre de coupe, il n'est pas certaine que le bouchon de la taille supérieure ira dans le trou créé. Bingo ! le trou est trop grand. Il va donc falloir flipoter.



Bon, allez, encore un truc qui ne se verra pas. C'est pour acquérir de l'expérience. C'est marrant à faire ces trucs là. Pas très élégant, mais marrant quand même. Et ça, c'est à l'intérieur de l'établi, de toute façon. Dans l'arrière cour, quoi.



Tiens, puisqu'on est dans les flipots, on va faire ceux des mortaises.



Là, le métier commence à rentrer.


Premier assemblage à blanc du piétement.



C'est bon, c'est correct. Les tenons s'enfilent gras, tout est d'équerre, bref, je n'ai pas trop d'inquiétudes. On va maintenant attaquer la presse, les chanfreins, les grosses finitions.

Pour les galets du coulissant de la presse, maintenant son parallélisme, je ne sais pas comment on appelle cette pièce, merci à toi, Le Pat, de m'avoir si gentiment envoyé quelques galets. C'est vraiment très sympa de ta part. Je me suis éclaté à faire les découpes des éléments de fixation.

Mais ça, ce sera demain, parce qu'il commence à se faire tard, et que là, Vincent, tu peux toujours courir pour écrire et faire autant de bêtises que moi ce soir.

Bonne nuit les petits... pom pom pom pom...

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6014
Points : 11273
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  marty le Mar 8 Juil 2014 - 0:47

Bonsoir,

Alain,

Je vois que tu t'amuses bien avec ton nouveau "jouet" Very Happy .

Concernant la réalisation des tenons à la SAR,as tu déjà essayé la technique de la cale d'épaisseur ? Tu coupes une première joue et ensuite tu poses ta cale sur le guide de refente pour couper la deuxième joue du tenon.

La cale doit faire l'épaisseur de ton tenon + la largeur de ton trait de scie .Avec une SAR bien réglée,tu n'aurais même pas à utiliser ta toupie.

Amitiés.

Marty

marty
complétement accro
complétement accro

Messages : 1246
Points : 3046
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 45
Localisation : val de marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  damien58 le Mar 8 Juil 2014 - 5:25

Bonjour à tous,

Salut Alain, je m'éclate à te lire  Very Happy 
Bravo, super boulot !

Amitiés, Damien.

damien58
complétement accro
complétement accro

Messages : 4043
Points : 9557
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 37
Localisation : Nièvre (58)

http://histoiresdebois.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  jb53 le Mar 8 Juil 2014 - 7:06

Bonjour Alain et tous les autres
Je viens de lire ton post et je vois que tu t'amuses bien avec ton projet d'établi, il te manque juste un apprenti pour t'aider à manipuler les pièces volumineuses...
J'ai remarqué que tu as mis beaucoup de mobilier sur roulettes, tu déménages souvent dans l'atelier?
Dis toi bien que la ferraille c'est encore plus lourd...
bonne continuation
joël

jb53
complétement accro
complétement accro

Messages : 2016
Points : 4565
Date d'inscription : 28/11/2010
Age : 63
Localisation : 89250

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  6°sens le Mar 8 Juil 2014 - 8:01

Goodjobman !
Tu seras un bon charpentier, mon fils.
Ah, la charpente et "l'art du trait"... une section boiseuse qui me fait rêver !
Ton établi va être super.
Bonne suite,
Amicalement,
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5672
Points : 12338
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sangten le Mar 8 Juil 2014 - 8:27

bonjour à tous

Marty, ton truc me plait bien. D'habitude, je fais les tenons à la SAR, mais comme je n'aime pas rester sur un échec, j'ai voulu trouver une solution avec la toupie. Mais je ne connaissais pas ton truc, je vais l'essayer, et sans doute l'adopter.
Avec tout ce que je fais à la def, et si je fais les tenons en totalité à la SAR, du coup je commence à douter de l'utilité d'une toupie pour moi.

Merci Damien pour tes encouragements. De ta part, c'est très stimulant. De la même manière, je suis toujours tes fils passionnément.

Joël, j'ai effectivement plusieurs meubles sur roulettes. En particulier les chariots. C'est très pratique, surtout quand on a des quantités un peu importantes à travailler, que ce soit en corroyage, travail à la def sous table, montage, etc. Tu amènes le chariot avec le bois sur le lieu de travail, et basta. Pour le montage, en fonction des pièces, j'ai 2 tables roulantes de hauteurs différentes, ce qui me permet de passer de l'une à l'autre. Par exemple montage des panneaux sur le chariot de 80cm, et de toute la structure sur le chariot bas, ce qui me permet de travailler toujours à hauteur optimale. Ca me donne une idée, en écrivant. Une rehausse, du petit chariot. Pour reposer les grandes pièces sur les deux tables.

Renaud,

Ah, la charpente et "l'art du trait"... une section boiseuse qui me fait rêver !
Je ne comprends pas le rapport ? Splique, steuplait. Là, je suis largué.

Ce soir, si je peux, la suite, parce que j'ai pris du retard. Il me reste des trucs marrants à vous raconter.
Aujourd'hui, normalement, on fait la barre du valet de la presse frontale, et peut-être montage du piétement, si je n'ai rien oublié.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6014
Points : 11273
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  sd74 le Mar 8 Juil 2014 - 8:34

Salut Sangten,

Le piètement a déjà fier allure!

Bonne continuation!

sd74
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 507
Points : 1460
Date d'inscription : 20/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  dodor le Mar 8 Juil 2014 - 8:51

Salut! ça avance bien cheers 

dodor
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 74
Points : 164
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 34
Localisation : haute savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: le nouvel établi de sangten. Suite... et fin ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum