Restauration cylindre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Restauration cylindre

Message  aliocha205 le Dim 27 Juil 2014 - 16:43

Bonjour,
j'ai acheté un ancien range courrier a cylindre.
Malheureusement, la toile arrière du cylindre est coupée en 2.
je vais le restaurer, mais pour le cylindre, je ne sais pas comment refaire l'entoilage, et avec quoi.
si quelqu'un à déjà fait ça je suis preneur de conseil.
merci
Alexis


aliocha205
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 160
Points : 430
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 41
Localisation : Chartres

https://sites.google.com/site/ducimentaunaturel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  jft68 le Dim 27 Juil 2014 - 17:16

Bonjour,
de la toile de jute que l'on peut acheter au mètre. Voir éventuellement un tapissier.
De la toile à matelas peut aussi faire l'affaire.
Pour la colle, de la colle vinylique à bois va bien. Je l'ai déjà fait. Il ne faut pas en mettre de trop pour éviter que la colle bave entre deux lattes.
On peut aussi utiliser de la colle néoprène. Elle a l'avantage de rester souple.
On peut éventuellement consolider en mettant des agrafes au travers de la toile par l'arrière des lattes.


jft68
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 116
Points : 323
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 64
Localisation : Alsace 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  tvtorre le Dim 27 Juil 2014 - 18:28

Slt Alexis,

Beau petit meuble!
J'ai récemment rénové un volet de bureau américain. Ça m'a donné du fil à retordre (voir détails ici).
En résumé, j'ai utilisé de la colle de contact transparente pour coller les lattes sur un morceau de toile proche de celle d'origine. Cette toile est moins épaisse que de la toile de jute mais ça me semble amplement suffisant. J'ai lu qu'on pouvait également utiliser de la toile de tableau à peindre...
Si je peux transmettre un bon conseil : essayer de conserver l'ordre des lattes (ça devrait réduire les espaces entre lattes qui pourraient accueillir un surplus de colle...).
Bon travail.

tvtorre
très actif
très actif

Messages : 328
Points : 651
Date d'inscription : 27/06/2013
Age : 33
Localisation : Hainaut (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  marty le Dim 27 Juil 2014 - 19:00

Bonjour,



Concernant la toile,je pense qu'une toile bisonne serait plus adaptée....mais ce n'est qu'un avis théorique  Neutral C'est ce que j'utiliserais.

A+

Marty

marty
complétement accro
complétement accro

Messages : 1246
Points : 3046
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 45
Localisation : val de marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  vincent91 le Dim 27 Juil 2014 - 23:20

le film de ce Thomas Johnson montre plusieurs choses qu'il ne faut surtout pas faire:

1-Coller à la vinylique des pièces précédemment collée à la colle à chaud d'ébéniste : ces deux colles sont incompatibles. A moins de mettre le  bois à nu, il faut utiliser soit la colle à chaud comme précédemment, soit une colle moderne non vinylique, parmi lesquelles la colle  néoprène parait la mieux adaptée.

2- Johnson dispose son collage avec les lattes bien rangées en dessous, qu'il arrose abondamment (et même à deux reprises) de jets de colle qu'il fait ensuite bien pénétrer  au rouleau!   Après quoi il pose la toile par dessus  il  la maroufle,  et la met sous presse avec des poids en attendant que ça prenne dans cette position.  Bien  évidemment la colle va envahir tous les interstices entre les lattes!   Alors après il y a un grand mystère:  combien d'heures a-t-il passé à nettoyer les interstices avant de pouvoir nous présenter le résultat qui est au demeurant  loin d'être impeccable (et  très vite escamoté).  
3- Il ne connait pas le racloir d’ébéniste . il se sert comme un manche de celui qu'il a, et qui  a vrai dire ressemble à un râteau!
4-Il met sous presse sa toile de lin sur un lit de lattes d’épaisseurs nécessairement un peu inégales en intercalant un cale rigide en  contre plaqué entre la toile et  les poids qui assurent  la pression. Il faut selon moi impérativement intercaler une couche souple (tissus, feutre,  mousse, etc) entre la cale de bois et la toile à  coller. Sinon , avec  un support  présentant des inégalités mêmes minimes,  la pression ne s'exerce exclusivement sur quelques points hauts.  La solidité du joint de colle,  surtout avec le la vinylique est plus que douteuse. Aucun marquetteur n'aurait commis cette erreur. Et d'ailleurs il aurait exercé une pression beaucoup plus forte  (avec une presse de marqueteur ou une presse à vide, des sacs de sables etc)

Mon conseil est donc de lire plutôt avec attention  le fil de tvttore  (réfection de son  bureau américain) et de reproduire avec soin sa technique. Par rapport à celui de Johnson, je vois au reportage de tvtore deux avantages très clairs:  
1 l'honnêteté: car  il admet  avoir du tout recommencer après un premier essai (alors même qu'il a suivi un protocole et utilisé une colle manifestement mieux adaptés).
2-un résultat final de grande qualité, notamment des interstices entre lattes impeccables.



Cela dit, ma tendance personnelle serait d'utiliser un tissu synthétique  et non un tissu végétal (lin, chanvre, jute coton).  Par exemple de la toile  polyester , qui comparée aux précédentes est solide,  inusable, inextensible, insensible, et  imputrescible. par exemple je chercherais du coté de toiles pour de  rideaux, voiles de bateau, ou habit (comme un vieil imperméable en Tergal). Quitte à violer la tradition et préférer une colle synthétique à la colle animale pourquoi  ne pas remplacer une toile médiocre par une toile performante?

Mon point de vue n'est ni classique ni forcement partagé par la majorité des restaurateurs, mais il est   attentif aux principes techniques et éthiques de la restauration que je pratique un peu et que j'ai appris dans des livres (François Germont, Charles Hayward, Marcel Curtat...) et auprès de   professionnels  (Jacques Dubarry de Lassale,  Gérard Albeza... ) Pour moi la modification ou la modernisation d' un meuble ancien, est possible, si elle est réfléchie, informée, prudente,  limitée ,et répond à des conditions impératives:  
a) existence d'un point de faiblesse  de la conception et de  la réalisation initiale qui est  jugé améliorable avec les moyens actuels.
b) la modification doit être  discrète, mais néanmoins identifiable, compréhensible, et  réversible.

Noter qu'en matière de restauration d’objets anciens,   la réversibilité est  un principe majeur,  mais  pas absolu, contrairement à ce que  certains  croient ou proclament.  Il est à mettre en balance avec d'autres principes  importants,  comme la conservation du maximum de matériau d'origine  (on peut  préférer   une  réparation irréversible,  par  injection de  résine, moulage, "fourrure", etc  au   remplacement total d'une partie dégradée) ou  la préservation de la fonction (toujours souhaitable mais pas toujours possible, l’intérêt historique ou le budget n'autorisant parfois que des soins conservatoires) . Un petit exemple pratique de ce dont je parle:  dans le film , Johnson rebouche les trous de pointe avec un  reboucheur synthétique:  la nécessité de la restauration peut être certes discutée (personnellement  je ne l'aurais pas faite) mais la technique elle même , bien qu’irréversible est  correcte.  

Soyons clair: les  tissus et  les  colles traditionnelles restent  ici le procédé de restauration de référence . Mais comme  ces matériaux n'ont jamais assuré aux fermetures de ce type le  fonctionnement à la fois fluide,   intensif  durable qu'on exige par exemple  d'un tiroir, d'un vantail ou d'une serrure;   il est permis de réfléchir a des améliorations.

Si j'avais à restaurer ce genre de mécanisme j’éviterais   la colle vinylique, et j'hésiterais entre la  méthode traditionnelle (toile végétale, colle à chaud) et des materiaux  modernes (toile polyester, colle neoprene).


Dernière édition par vincent91 le Mar 29 Juil 2014 - 13:03, édité 6 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  aliocha205 le Lun 28 Juil 2014 - 10:33

salut merci a tous de vos bons conseils.
donc en conclusion je respecte l'ordre des lattes d'origine, colle néoprène, et tissus solide
je pensais effectivement encoller la toile et poser les lattes dessus et non l'inverse

je vais regarder la restauration du bureau à cylindre.

aliocha205
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 160
Points : 430
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 41
Localisation : Chartres

https://sites.google.com/site/ducimentaunaturel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  tvtorre le Lun 28 Juil 2014 - 13:17

Bonjour à vous,

A la vue de la vidéo, je suis aussi sceptique. Maintenant, il se peut que les lattes soient tellement bien serrées les unes contre les autres et tellement bien calibrées qu'il n'y a quasi pas de colle qui passe...

Aliocha, si tu n'as pas l'habitude de travailler avec la colle de contact néoprène, fais un essai au préalable. Ce que j'ai retenu de mes déboires (et ce que j'ai appris grâce au forum  cheers ) :

1. Positionner les lattes serrées les unes contres les autres à l'aide d'un cadre, de cales,...
2. Appliquer une mince bandelette de ruban de masquage à hauteur des joints entre lattes.
3. Encoller uniformément en couche mince les deux surface (toile et lattes)
4. Important : attendre que la colle soit sèche au toucher. Et pendant ce temps là, retirer les bandelettes de ruban de masquage.
5. Presser fortement pendant quelques secondes la toile sur les lattes (j'ai utilisé un petit rouleau). La qualité du collage à la néoprène dépend de la force de ce pressage (pas de sa durée).
Pour cette dernière étape, il faut aussi veiller à bien tendre la toile au moment du collage sinon des plis vont apparaitre...

L'idéal est de faire ça avec deux paires de mains!

Bon courage.

tvtorre
très actif
très actif

Messages : 328
Points : 651
Date d'inscription : 27/06/2013
Age : 33
Localisation : Hainaut (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  aliocha205 le Lun 28 Juil 2014 - 14:35

donc je tends la toile sur un Cp, je fabrique un cadre à 3 cotés de la largeur de mon cylindre.
j'encolle, pose le cadre, et installe les lames. enfin je maroufle et presse

aliocha205
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 160
Points : 430
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 41
Localisation : Chartres

https://sites.google.com/site/ducimentaunaturel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  marty le Lun 28 Juil 2014 - 15:01

Bonjour,

Hééé bien! Il est vrai que mon avis est bien théorique concernant cette restauration et que cette vidéo est loin d'être parfaite mais..

Pour ce qui est de placer la toile avant les lattes,c'est effectivement plus logique mais bien pressée la colle passerait aussi à travers les interstices .Je mettrais un peu de cire sur les lattes pour nettoyer facilement ces parties après collage.

Que ce soit de la rénovation ou de la restauration,la colle néoprène est à proscrire de l'ébénisterie.Pour ce qui est de la colle "blanche",il en existe des spécifiques pour le collage des tissus.

Enfin pour avoir fait un peu de marqueterie et possédant les deux styles de presse,le châssis me semble plus indiqué pour le pressage ou encore mais bien moins pratiques, les serres joints...

J'en profite pour rajouter qu'un forum n'est qu'un lieu où on peut faire son "marché" ou pas,avec de plus ou moins bons conseils.Ça ne peut pas être un lieu d'apprentissage  sauf (peut être) pour les informations provenant de personnes qui ont choisi de sortir de l'anonymat ou de personnes connues "réellement".

Cette vidéo n'est donc qu'une piste comme tout le reste......

Amicalement.

Marty

marty
complétement accro
complétement accro

Messages : 1246
Points : 3046
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 45
Localisation : val de marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  tvtorre le Lun 28 Juil 2014 - 20:26

Slt Marty,

marty a écrit:
Que ce soit de la rénovation ou de la restauration,la colle néoprène est à proscrire de l'ébénisterie.

Peux-tu nous expliquer pourquoi?

marty a écrit:
J'en profite pour rajouter qu'un forum n'est qu'un lieu où on peut faire son "marché" ou pas,avec de plus ou moins bons conseils.Ça ne peut pas être un lieu d'apprentissage  sauf (peut être) pour les informations provenant de personnes qui ont choisi de sortir de l'anonymat ou de personnes connues "réellement".

En ce qui me concerne, ce forum est une (très bonne) source qui participe activement à mon apprentissage (non professionnel, s'il faut le préciser). Les pas-à-pas didactiques de certains membres du forum en sont pour quelque chose. Pour autant, il ne faut pas mettre au vestiaire son sens critique... Tout comme avec une vidéo, un livre, un magazine ou un professeur.


Pour en revenir au volet, j'ai usé d'une méthode qui semble fonctionner. Mais il est vrai que je n'ai pas de recul sur celle-ci. Est-ce que cela durera dans le temps? Je n'en sais rien! J'espère!!! D'autres membres du forum ont proposé différentes solutions approuvées avec le temps si je ne m'abuse...

Au final aliocha, il n'est peut-être pas facile pour toi de choisir la solution miracle! Quoiqu'il en soit, n'hésite pas à nous faire un retour sur la technique que tu as choisie de mettre en oeuvre.

A+

tvtorre
très actif
très actif

Messages : 328
Points : 651
Date d'inscription : 27/06/2013
Age : 33
Localisation : Hainaut (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  meles le Lun 28 Juil 2014 - 22:52

tvtorre a écrit:
Peux-tu nous expliquer pourquoi?

Bonsoir, parce q'elle est non reversible. En restauration il faut faire en sorte de ne rien faire d'irréversible.

@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7228
Points : 14007
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  tvtorre le Mar 29 Juil 2014 - 8:17

Ok. Merci pour l'info.
A+

tvtorre
très actif
très actif

Messages : 328
Points : 651
Date d'inscription : 27/06/2013
Age : 33
Localisation : Hainaut (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  vincent91 le Mar 29 Juil 2014 - 8:33

Bonjour marty, meles, tvtorre ,alexis , bonjour à tous

Pardonnez moi d'avoir encore cédé à mon travers, c'est à dire tenir  des raisonnement théoriques   et non répondre de façon concrète  à la question. Je suis fondamentalement d'accord avec les principes de la restauration que vous avez rappelés:  réversibilité des interventions, respect des techniques et matériaux d'origine.   Mon propos sur les limites d'application et contradictions entre  ces  principes généraux est un débat de spécialiste et n'avait pas sa place ici.
 
Ma conclusion est  inchangée:
La restauration classique (toile végétale, colle animale ) est la méthode de référence.
Elle pose un problème de durée de vie, mais elle elle permet des restaurations successives aisées.    
Méfiance personnelle vis à vis de la colle vinylique (peu réversible, peu pratique) .
Mon inclination personnelle serait  d'utiliser  une toile synthétique et la colle néoprène ( colle dans ce cas précis plus "propre" et plus réversible que la vinylique)

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  aliocha205 le Mar 29 Juil 2014 - 10:35

c'est vrai que pour le coté réversible la vinylique est comme la néoprène

aliocha205
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 160
Points : 430
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 41
Localisation : Chartres

https://sites.google.com/site/ducimentaunaturel/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration cylindre

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum