Restauration d'un établi, besoin de conseils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  Pecheur_pro le Lun 4 Aoû 2014 - 15:45

Bonjour à tous,

j'ai récupéré un viel établi en hêtre de petite taille 150x50 H80, plateau de 90 mm d'épaisseur.
J'ai consciencieusement démonté l'engin pour le traiter car les petites bêtes ont commencé leur travail de sape et je compte bien les en dissuader. J'ai aussi passé un bon moment à "dégorger" le plateau de mauvaises vis laissées par de mauvais ouvrier. Ca a fini par ressembler à du charcutage. On verra plus tard comment boucher ça.



Il est équipé d'une belle presse rapide, le plateau composé en 2 morceaux un de 20 et un de 30 cm est usagé, mais je compte le surfacer





Au départ je pensais que le piétements n'était d'origine puisque le plateau n'était pas fixé. Dans les  2 traverses supérieures j'ai découvert un trou et en vis à vis un trou fileté dans le plateau ! Vis bois ou vis métal pour le brider je ne sais pas ? Je verrai cela avec le tourneur.



Bêtement pour séparer les 2 plateau, j'ai scié les grosses chevilles qui servaient pour l'assemblage au lieu de chasser les petites chevilles apparues après un bon raclage. Je me demande à quoi servent les petites rainures sur les chants ?



Mon problème est le suivant, alors que la partie le plus large est parfaitement plane, le plus petit morceau est déformé du coté de la presse dans le tiers de sa longueur, il est tordu... il "rebique" le salaud. Le pied à coulisse est sans appel et indique tout de même 12 mm !



]

Comment m'y prendre pour ré-assembler ces 2 morceaux, assurer la jonction, collage ? chevilles bois ? et remettre tout ça plan ? Sachant que je dispose d'une Lurem CB260 de temps et de courage... Smile 

Merci pour vos conseils.


Pecheur_pro
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 126
Points : 228
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 56
Localisation : Bayeux

http://www.lajoliebrise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  vincent91 le Lun 4 Aoû 2014 - 19:04

Beau prtit etabli, lourd, pas trop grand, assemblages sains, etat correct, après un bon decapage .
manque un photo de l'état initial:

Le plateau est atypique. Je ne connais pas la raison de sa fabrication en deux parties séparées assemblées par trois gros tourillons chevillés. La raison des rainures sur les tranches n'est pas claire non plus. Il y a probablement eu réemploi ou transformation du plateau. Était-ce l’établi d'un métier spécifique, ou celui d'un menuisier qui a transformé un plateau existant?
La presse de marque Ideal Presse n'est pas très commune, surement pas très ancienne , j'ai déjà vu des presses rapides à came de ce type, mais américaines, ( je ne sais plus la marque). L’adresse qu'elle porte, rue de la Forge Royale est plutôt celle du distributeur que d'un fabricant (c'est une petite rue du Faubourg Saint-Antoine de Paris où il subsiste plusieurs magasins de fournitures pour les métiers du bois comme La Mèche Américaine, La Forge Royale , etc, et ou il n’y jamais eu que de petits ateliers, surement pas une fonderie ou une forge industrielle.)
Qu'est ce qui a pu déformer le plateau? Le poids de la presse? (si elle a été montée en porte à faux sur cette partie).

Pour ré-assembler le plateau, j'utiliserais le même montage , je tournerais des gros tourillons en bois dur sur mesure.
Pour corriger la déformation, je verrais regarderais s'il est possible de monter à l'envers (dessus dessous) soit tout le plateau soit seulement la partie étroite déformée. Ça dépend évidemment de l’état du dessous du plateau (trous de vis etc) . La partie déformée apparaitrait serait ainsi en relief et il suffirait de raboter ce qui dépasse. Vu l’épaisseur, 90 mm il n'y aurait pas à égaliser la surface du dessous.





vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  Pecheur_pro le Lun 4 Aoû 2014 - 19:48

vincent91 a écrit:
manque un photo de l'état initial

Pour ré-assembler le plateau, j'utiliserais  le même montage , je tournerais des gros tourillons en bois dur sur mesure.
Pour corriger la déformation, je verrais  regarderais s'il est possible de monter à l'envers (dessus dessous) soit tout le plateau soit seulement la partie étroite déformée.  Ça dépend évidemment de l’état du dessous du plateau  (trous de vis  etc) . La partie déformée apparaitrait  serait ainsi  en relief  et il suffirait de raboter ce qui dépasse. Vu l’épaisseur,  90 mm il n'y aurait pas à égaliser la surface du dessous.  

Merci de t'intéresser à mes petits soucis.
En fait quand j'ai ramené l'établi, il était en 2 bouts, la plateau d'un côté et le piétement de l'autre et comme tout est venu pratiquement qu'à la main, je me suis mis en besogne aussitôt...

Je n'ai aucune idée de sa provenance. Je pense qu'il s'agit d'un produit manufacturé, il y avait un restant d'étiquette dessous, mais illisible.

En fait la déformation est bien du côté de la presse. Mais quand il est assemblé, cela dépasse par le dessus, donc pas de nécessité d'inverser la plateau même s'il est vraiment plus propre en dessous.

La question reste, dois-je coller le plateau, initialement il ne l'était pas, en apparence ?

Pecheur_pro
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 126
Points : 228
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 56
Localisation : Bayeux

http://www.lajoliebrise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  vincent91 le Lun 4 Aoû 2014 - 21:59

Je crois que tu as le choix entre garder les deux parties separées  etou les assembler jointivement .

Si on les fait jointives ma preference est de les coller bord à bord à la colle vinylique si les surfaces sont parfaitement jointives et avec un pression "mahouse" avec les serre-joints vu l'importance des surfaces à coller et la rigidité transversale du plateau.
Si tu as des doutes sur l’épaisseur du joint et la possibilité de serrer efficacement, l'époxy est une alternative  à l'araldite.   On peut mettre quelques lamelos ou une fausse languette en CP mince,  mais c'est facultatif pour moi (c'est utile pour l’alignement des pièces lors du collage mais ça n'apporte rien en solidité)  
les problèmes que tu peux avoir avec le collage de plateau de bois massif de cette dimension tiennent moins au collage qu'au mouvements du bois. Bien que le bois soit stabilisé après quelques décennies, les risques de fente ou déformation sont majorées sur un  plateau de 50 cm de large par rapport à deux plateaux de 30 et 20 cm.  

C'est pourquoi l'option de réutiliser des  tourillons se défend. Si tu optes pour cette solution,   il faut évidemment extraire les anciens tourillons (ou repercer dedans)  et tourner toi-même des tourillons de remplacement: vu les  dimensions  tu as peu de chance d'en trouver  de tous faits dans le bois que tu veux. Tu peux garder les deux partie jointives ou bien les séparer par  un bac à outil.

En réfléchissant le motif de cet assemblage à tourillon, je pense qu'il devait s'agir initialement de tourillons coulissants, permettant un réglage  en largeur de l’établi. Si c'est le cas, on doit trouver sous le plateau les   traces de fixation  d'un système de commande (systeme comportant des  pièces de bois ou métal percées de trous pour des vis de presse).  Outre le réglage de largeur cela pouvait permettre  de serrer des objets entre les deux parties, un peu comme dans un Workmate.
 
eventuellement avec un bac à outils entre elles, acar en pratique on ne se sert que des 30 cm d'etablis proche de soi pour travaillet, l'excedent de largeur servant pour  manipuler ou monter des meubles  et avoir une place pour ses outils.

Vincent, je me suis permis d'éditer et de corriger ta dernière phrase, dont les termes ne me paraissaient pas très clairs eu égard à quelques lettres qui se sont glissées malicieusement entre les bonnes, "acar en pratique ou bne se sert" pour emmêler le lecteur.

Amicalement
Alain/sangten

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

La suite de la restauration

Message  Pecheur_pro le Lun 18 Aoû 2014 - 9:06

Bonjour à tous,

je poursuis en temps alterné ma restauration.

J'ai donc tourné 3 gros tenons en chêne et réassembler les 2 morceaux du plateau, avec un serrage puissant. Après j'en ai profité pour remettre un petit coup de rabot pour découvrir d'autres clou !

Pour le piétement, j'ai fait une réhausse en chêne. Chêne + hêtre, est-ce une erreur ? J'ai le meme soucis pour les alèses, j'ai du beau chêne sous la main mais pas de hêtre ?
Toujours est-il que le SAR 400 était un peu à la peine devant un si gros morceaux de bois, j'avais sorti une belle lame de 30 mm toute neuve, elle n'était pas plus à l'aise que la lame de 16 mm


Comme il y a un peu d'humidité dans le sous sol j'ai ajouté des semelles en "nylon" de 20 mm. Voilà donc le piétement réassemblé, réhaussé, ressemellé à neuf, mais à l'envers !




La presse a reçu une couche de peinture noir satiné, reste à refaire le martyr


Le mécanisme de blocage et sa crémaillère


La solidarité entre les pieds et le plateau est assurée par 2 grosses vis. J'avais demandé conseil pour le pas de vis en ø25.4 Diodema m'a annoncé 1" = 8 filets au "...Le tourneur m'a dit trop fin pour du bois et m'a donné sa jauge pour vérifier. En fait c'est 5 filets au pouce. Mais pas moyen de sortir une vis correcte sur le tour, outil, matière ? Le laiton trop rare dans l'atelier, le bronze, pfff trop luxueux...Resté un bout d'alu de 30 et 2 rondelles de récup en dural .
Voilà 2 vis d'assemblage, vite faites, bien faites !



Si pour le traitement je m'en remets au traditionnel mélange ...


... je me pose des questions pour les chants de mon plateau. Pour lui redonner un peu de surface 50x150 cm j'ai envie de refaire une "alèse" tout autour. Cela vous parait-il aberrant ? Chêne ou hêtre, that is the question ?

Le chant avant fatigué


Merci pour vos lumières, je m'en vais déposer les serres joints et les remettre sur un autre chantier où je m'active avec d'autres contraintes !




Dernière édition par Pecheur_pro le Sam 23 Aoû 2014 - 16:26, édité 2 fois

Pecheur_pro
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 126
Points : 228
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 56
Localisation : Bayeux

http://www.lajoliebrise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  chado le Lun 18 Aoû 2014 - 9:20

Bonjour

Superbes membrures.

Le hêtre et le chêne ont une masse volumique vraiment proche.
Je ne voit pas d'inconvénient à les marier.

Amicalement
chado

chado
complétement accro
complétement accro

Messages : 1367
Points : 3021
Date d'inscription : 21/09/2010
Age : 69
Localisation : F-44140

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  6°sens le Lun 18 Aoû 2014 - 12:00

+1 avec Chado.

++
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5671
Points : 12337
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  vincent91 le Lun 18 Aoû 2014 - 15:37

D'accord avec chado et 6°se,ns, tu peux très bien faire uen aleze en hêtre, qui a une densiyé et une dureté analogue au chêne, il est plus sensible aux insectes, mais il a en contrepartie  grain plus fin, une meilleure résistance à l'usure et à la pression (je suppose qu'elle constituera la mâchoire arrière de la presse.

D'accord donc pour l’alèse en hêtre , du moins dans la longueur, sens où elle sera la plus utile et la plus visible et la plus simple à installer . En bout je suis beaucoup plus reservé:  c'est moins utile et plus compliqué (il faut  prendre toutes précautions pour permettre les mouvement du bois).

J'ai vérifié l'origine de cette presse: la maison  "Feron et Cie" a été l'un des successeurs  de  Le Mainque , fondateur de la quincaillerie "A la Forge Royale", qui existe  toujours à cette  même adresse, 15 rue de la Forge Royale,  petite rue donnant sur  la rue du Faubourg Saint-Antoine, donc en plein "Faubourg".
Le nom de cette rue se  réfère probablement  à un atelier de forge doté d'un privilège royal. En fait toute l'industrie d'ameublement mais aussi de la quincaillerie, serrurerie, tapisserie, etc  qui s'est développée au début du 18° siècle dans les quartiers  de l'Arsenal et du Faubourg Saint-Antoine semble avoir pour origine des  privilèges royaux contournant les règlements de corporations, et permettant  l'installation d' artisans travaillant pour la Cour, parmi lesquels de nombreux  des ébénistes d’élite  allemands   (Oeben, Riesener,  Weissweller,  etc)  Le quartier, alors un faubourg  excentré (pratiquement la campagne, car hors des murs , dont la forteresse de la  Bastille marquait la limite) au bord des rivières (Seine et Ourq (par où arrivait le bois) doit semble-t-il  à ces privilèges sa spécialisation dans l’industrie du meuble.

Edit; H j'oubliais: Quel beau bateau! Superbes membrures de chene fort bien restaurées. Tu nous en parleras?

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  6°sens le Lun 18 Aoû 2014 - 21:12

j'ai du beau chêne sous la main mais pas de hêtre ?
Bonjour Vincent,
Notre ami Le pêcheur pro possède du chêne et pas de hêtre...
Je crois que c'est bon quand même, non ?

Merci pour ces cours d'histoire dont je ne me lasse pas.

Amicalement,
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5671
Points : 12337
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  Pecheur_pro le Sam 23 Aoû 2014 - 18:04

vincent91 a écrit:
Edit; H j'oubliais: Quel beau bateau! Superbes membrures de chene fort bien restaurées. Tu nous en parleras?

D'accord donc pour l’alèse en hêtre , du moins dans la longueur, sens où elle sera la plus utile et la plus visible et la plus simple à installer . En bout je suis beaucoup plus reservé:  c'est moins utile et plus compliqué (il faut  prendre toutes précautions pour permettre les mouvement du bois)  

Bonjour à tous,

Merci pour les éléments historiques qui donnent un peu d’âme  à nos outils.

les bateaux effectivement c'est un sujet à part entière. En voulant en sauver 1, j'en suis à mon 3ème grâce à une poignée de bénévoles que je besogne à garder en asso  scratch 
La 1ère de 1956 on avait garder les fonds en orme et pas mal de membrures, la 2ème 1944 quelques membrures 1 sur 2 pour garder les formes et beaucoup de soucis avec les grosses pièces, la 3ème 1945 on a gardé que la quille, numérisé les formes et maintenant on (re?)construit un bateau neuf en bois de pays avec du chene, une SAR, une degau, un peu d'electroportatif, du suif et beaucoup de sueur ! Cela se passe ici.



Bon j'en reviens à mon établi. Après avoir généreusement étalé 2 couches d'huiledelin+térébenthine+sicca, je l'ai mis sur ses nouveaux pieds à l'endroit, j'ai posé le plateau, une petite cale de 15/10 entre le plateau et un pied et tout est d'aplomb !
cela va me changer de la petite table en merisier (?) qui est juste à droitesur la photo  Smile 



Concernant l’alèse bout et l'élargissement sur la longueur. Je suis parti dans l'idée de faire ça en chêne de 50 mm et surtout de fixer l'ensemble avant de surfacer afin de faire l'opération en une seule fois !
Concernant la fixation de ces rajouts, les alèses en bout d'origine étaient fixées banalement avec des gros clos. Sur un autre établi en chene de mécanicien que j'ai, c'est pareil, des clous. Pourries, j'ai du les changer, j'ai eu un mal de chien à enlever les clous de 140 mm plantés dans le plateau.

Dans les bateaux pour assembler les membrures qui sont composées en 3 ou 4 bouts, on a la varangue fixées sur la quille, puis l'allonge qui remonte au dessus de la flottaison, le lien étant assuré par le genoux, pièce débitée en bois de fil donc dans les fameux bois tords avec lesquels vous vous chauffez  Very Happy . La liaison de ces pièces est assurée par des "chevilles à bout perdu", c'est du rond de 10 mm galvanisées à chaud, coupées à la disqueuse, légèrement chanfreinées d'un bord, à enfoncer à force avec 0.5 mm de serrage et du suif. Cela n'assure pas de serrage en compression, ça travaille simplement en sectionnement. Parfois on "matte" un bout pour coincer la tête.

Pour l'établi, je pense évidement à un collage avec ? Vis VBA + bouchon bois ? Dominos ? Chevilles bois ? Tirefonds ? Vis Spax Hi ?

PS les pieds garnis de nylon c'est bien, on déplace facilement le bébé, c'est moins bien car, parfois, il avance tout seul !

Bien cordialement DR



Dernière édition par Pecheur_pro le Jeu 28 Aoû 2014 - 8:23, édité 1 fois

Pecheur_pro
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 126
Points : 228
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 56
Localisation : Bayeux

http://www.lajoliebrise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  desmo 38 le Dim 24 Aoû 2014 - 10:48

Bonjour,

Belle restauration en cour, ton piétement est bien réussi.
Sur le mien, établi en lamellé collé ,les alaises coté presse latéral sont fixées avec des vis spax, j'ai pas bouchonné, ça bouge pas.

Cyril

desmo 38
complétement accro
complétement accro

Messages : 1592
Points : 3494
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 45
Localisation : Isére

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  roubo le Mer 27 Aoû 2014 - 17:45

Bonjour,

Superbe établi, ça fait envie.

C'est probablement trop tard et pas très important, mais pour répondre à la question concernant la solidarisation du plateau sur le piètement, les vis étaient probablement en bois. Sur ce blog d'un fabricant américain de presses notamment, qui s'insipire beaucoup de vieux outils européens, on voit un établi de la même provenance avec le détail de la fixation :





Christophe

roubo
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 10
Points : 18
Date d'inscription : 22/08/2014
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  Pecheur_pro le Mer 27 Aoû 2014 - 18:38

Bonjour,

merci pour les documents.

Effectivement il y a une ressemblance dans la jonction plateau/pied.
Les assemblages sont les mêmes sauf la traverse où passe la vis.
Certainement le même fabriquant !

J'ai récupéré un plateau d'hetre en 54 mm, il n'y avait plus de 65 mm, cela fera l'affaire pour les alèses et l'élargissement 10 cm que j'ai prévu. Je vais certainement en profiter pour percer ces rajouts au ø20 ou 19 mm.



Cordialement Dimitri



Pecheur_pro
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 126
Points : 228
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 56
Localisation : Bayeux

http://www.lajoliebrise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  le retraité le Mer 27 Aoû 2014 - 19:13

Bonjour,

Très bel établi d'ébéniste à mon avis quand il était neuf!!! mais tu es en bonne voie pour y arriver...
C'est super de l'avoir rehaussé un peu, parce que courbé sur un établi, ton dos va te rappeler qu'il est là!!!! On est plus grand que les soldats de Napoléon 1er, plus de 25 cm, les mesures sont peut être de cette époque, poses 4 blocs parpaing sous les pieds, tu verras le confort dans le travail !!!
Les rainures sur les champs sont faites pour éviter que le bois ne se courbent dans le sens que le séchage lui donnera c'est une vieille méthode pour garder des poutres droites malgré la tendance à fléchir, le mien est assemblé avec des tiges filetées M16 avec rondelles et écrous, les poutres sont en rainures et languettes pour obtenir un emboîtement idéal, 2 barres d'alèse aux 2 bouts avec les rainures bâtardes , il est et il reste plat!!!
L'alèse de ceinture ; réalises là en chêne avec une rainure bâtarde où les plateaux se poseront du coté inférieur et tu peux les visser en dessous et en bout des poutres, le collage sera inutile si tu poses des vis en quinconce et tous les 10 cm par exemple, mais cela ne bougera jamais !!! il existe des rondelles à ressorts employées en construction métallique qui donneront toujours une tension suffisante sur tes vis, ce qui les empêcheront de se relâcher et poses sous ces rondelles une rondelle plate de grand diamètre vers 35 mm et percée au diamètre immédiatement plus gros que ta vis,
Choisis des vis avec des filets profonds et bien coupants, graisses les , un avant trou n'est pas inutile ; même bourré de graisse, le vissage sera lent et progressif , j'emploie toujours un vilbrequin, on sent mieux si cela se passe bien ... Very Happy Very Happy

le retraité
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 14
Points : 36
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 61
Localisation : nimes

Revenir en haut Aller en bas

Ca, c'est fait...

Message  Pecheur_pro le Dim 4 Jan 2015 - 17:31

Bonjour à tous,

je déterre une vieille histoire qui, enfin, se termine ou presque. J'en profite pour souhaiter une belle année à tous les bricoleurs.

Pendant l'automne avec le démarrage de la saison de coquille St Jacques, j'ai eu peu de temps à consacrer à la restauration de ce vieil établi d'ébéniste.. J'ai profité des fêtes pour y mettre un bon coup !

Donc, après l'avoir rehaussé, je l'ai élargi avec des alèses en hêtre pour avoir un plateau confortable 60 cm, d'autant plus qu'il sera accessible sous tous ses côtés. Sur la longueur, j'ai mis des "dominos" + collage, en bout des vis ø6 Spax et j'ai bouchonné pour faire "joli". Après je me suis employé à la surfacer à la défonceuse sur un support coulissant après réglage avec les 2 bouts de ficelle. Impeccable, bel état de surface avec la fraise cuvette de chez HMD ! Mais alors...là j'ai fait de la poussière, beaucoup de poussière, ce qui n'a pas été du gout de tout le monde...



J'ai mis l'aspi Leman AS150 a contribution, mais rien à faire tout n'a pas voulu entrer dans le tuyau. Je me demande d’ailleurs si pour plus d’efficacité je ne vais pas l'équiper d'un filtre en dur plutôt que la triste et poussiéreuse chaussette. Ceux qui sont équipés peuvent-ils confirmer que c'est mieux ?

J'ai fait un perçage au ø19 mm en pourtour pour mettre des taquets ou des accessoires Véritas. Pour cela j'ai acheté une mèche Fortsner sur Ama...n.de. Ca perce proprement comme dans du beurre ! En plus j'en ai reçu 2 à quelques jours d'intervalle, miracle d'internet Very Happy , si quelqu'un en cherche une, MP svp .



Après avoir rebouché sommairement les trous des petites bêtes, je vais traiter le plateau. Je ne sais pas trop quoi mettre. Mon archaïque mélange térébenthine, huile de lin n'est peut-être pas très bien adapté ? Si quelqu'un à une idée, je suis preneur.
après je verrai pour mettre une presse à vis à tribord sur l'alèse...


Pecheur_pro
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 126
Points : 228
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 56
Localisation : Bayeux

http://www.lajoliebrise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  grosb le Dim 4 Jan 2015 - 18:22

Bonjour,

Meilleurs Voeux 2015...

Bien belle restauration, cet établi semble avoir une âme... Very Happy

Quel plaisir doit-on avoir à "métabricoler" dessus ! drunken

Amicalement, Bernard.

grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 1833
Points : 3433
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 61
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  niaproun le Dim 4 Jan 2015 - 18:36

Ave
Et au fait, sa hauteur de travail actuelle c'est passé à combien ?

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3041
Points : 6902
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

coucou!!

Message  le retraité le Dim 4 Jan 2015 - 18:56

Meilleurs voeux à tous et toutes,,,,
Tu peux "empoisonner" ton mélange traditionnel avec du Xylophène ... c'est aussi efficace et moins de boulot Idea

le retraité
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 14
Points : 36
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 61
Localisation : nimes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  Pecheur_pro le Dim 4 Jan 2015 - 19:14

niaproun a écrit:Ave
Et au fait, sa hauteur de travail actuelle c'est passé à combien ?

Salut,

en fait je l'ai mis à la même hauteur que le plan de travail du combiné Lurem 91 cm ! Ca pourrait s'avérer utile pour des pièces longues.

Le travail sur la chaloupe a aussi beaucoup avancé, je ferai un post sur cette construction.



Cordialement DR

Pecheur_pro
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 126
Points : 228
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 56
Localisation : Bayeux

http://www.lajoliebrise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'un établi, besoin de conseils

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum