Construction d'un nouvel établi

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  JoV le Dim 29 Mar 2015 - 3:31

Voici la suite des événements :

J’ai continué par les perçages permettant de boulonner les traverses avant et arrière aux pieds. Des avant trous de 3mm sont percés depuis le fond de la mortaise, leur position étant repérée à l’aide d’une petite chute de bois permettant d’aligner précisément le tracé sur la face avec le fond de la mortaise.




Sur la face externe des pieds j’ai percé des trous pour que les têtes des boulons et les rondelles ne dépassent pas. Ça vaut aussi le coup de vérifier le diamètre de la douille de clef à cliquet qui servira au montage histoire d’éviter les déconvenues.


Une fois que les trous les plus larges sont percés à la profondeur adéquate, centrés sur l’avant trou, les perçages pour les tiges des boulons, de 10mm de diamètre, sont effectués. J’en ai profité pour faire la même chose sur le dessous des traverses du haut pour les tireforts qui seront vissés dans le plateau.


J’ai ensuite assemblé les tenons et mortaises et percé les traverses, guidé par les trous dans les pieds, le foret  n’est pas assez long pour atteindre la profondeur voulue.


Ça  permet de positionner les trous précisément dans le bois de bout des tenons.


J’ai ensuite dégagé les mortaises qui reçoivent les rondelles et les écrous à la mèche Forstner de 15mm avant de les équarrir au ciseau.




J’ai ensuite terminé mes perçages jusqu'à intersecter la mortaise.
Ce processus permet à coup sur d’avoir des trous qui s’alignent parfaitement.


Dernière vérification pour s’assurer que la clef plate passe bien dans la mortaise.


Je suis ensuite passé aux traverses du haut. D’abord j’ai eliptisé (nouveau verbe, faut pas se priver) le trou du tirefort de fixation arrière du plateau pour permettre du mouvement quand le plateau s’élargira ou se rétractera en fonction des changements d’hygrométrie.


L’opération suivante : dégauchissage et rabotage de l’arrière du bac a outils qui était passablement gauche (de 3.4mm l’épaisseur est passée a 3.1mm, c’est pas grave l’établi sera un poil moins large). C’est cette épaisseur finale dont j’avais besoin car cette pièce sera vissée sur les traverses.


Cela me permet de tracer les bouts de mes traverses.


Puis de les couper, dégrossissage à la scie a ruban, finition au rabot et au ciseau.


Pour terminer, quelques chanfreins arrêtés, à la vastringue et au ciseau.


J’ai ensuite effectué quelques réparations sur le pied le moins beau, sous formes de pièces rapportées pour boucher les trous disgracieux (deux sur les faces opposées) et de clefs en queues d’aronde pour renforcer ce canal de résine (il ne m’a pas l’air spécialement problématique, c’est plus par précaution). Je savais que ca valait le coup de garder ces petites chutes! (un de mes petits problèmes est que je n’arrive pas à me débarrasser de chutes, parce que ça peut toujours servir, la preuve. Par contre c’est très pénible à ranger).




Une fois n’est pas coutume j’ai sorti ma défonceuse. Si on compte le temps de balayage supplémentaire je me demande si c’est vraiment beaucoup plus rapide qu’à la main cette machine.


La finition est faite à la guimbarde, au ciseau, au ciseau meulé pour nettoyer les coins des queues d’aronde et au couteau.


Et le résultat après collage et rabotage. La photo n’est pas très bonne mais le gros trou dans le pied est en premier plan.


L’opération suivante a été de réaliser des chanfreins sur les pièces. Ceux-ci sont faits à la vastringue. Pour illustrer ce dont je parlais sur un autre fil consacré aux vastringues on peut voir sur la photo des copeaux épais à droite et fin à gauche obtenus en réglant la lame très légèrement en biais (d’un petit coup de marteau). Cela permet de prendre des copeaux plus fins par endroit, si ça broute ou si le fil s’inverse localement, alors que le gros du boulot est fait avec le côté qui prend les copeaux épais avant un dernier copeau fin de finition, tout ça sans changer le réglage.


Le bas des pieds reçoit également un chanfrein, réalisé au ciseau. On voit des gerces dans un pied qui ont été collées et vissées.






La finition est ensuite réalisée au rabot no 4 avec le fer incliné a 50˚. Sur les pieds arrière il ya beaucoup de contrefil et j’ai utilisé un rabot à racler. Toutes les pièces reçoivent ensuite un très rapide ponçage au papier 240 pour homogénéiser le fini.


L’opération  suivante a été de réaliser des chevilles légèrement coniques au rabot de paume et au taille crayon. Ces chevilles sont utilisées sur le tenons et mortaises des traverses du bas qui sont assemblées à la tire (j’ai vu que ce procédé a été présenté précédemment sur le forum, je ne reviens donc pas dessus).


Collage.


Affleurage au rabot. J’avais prévu les pièces en bois de bout 0.5mm trop longues pour pouvoir les raboter après collage.










Dernière opération, le chevillage des queues d’aronde (est-ce vraiment nécessaire ? c’est un peu bretelles et ceinture). Mes chevilles qui devaient théoriquement faire 12.7mm de diamètre ne les faisaient  pas. Je les ai réduites a 12mm en les passant à travers une plaque d’acier de 10mm percée a 12 mm.






Ensuite montage du piétement.





Finalement vu d’ensemble à ce stade.


Ça a avancé mais ce piétement a demandé plus de boulot (et de temps) que je ne l’imaginais. En avant pour le plateau et les presses maintenant !

Cordialement

JoV
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 120
Points : 186
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Ardluk le Dim 29 Mar 2015 - 6:29

Travail absolument superbe

Ardluk
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 5
Points : 9
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  chado le Dim 29 Mar 2015 - 6:53

Bonjour

Travail absolument superbe, comme le dit si bien Ardluk

Amicalement
chado

chado
complétement accro
complétement accro

Messages : 1367
Points : 3021
Date d'inscription : 21/09/2010
Age : 69
Localisation : F-44140

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  oliver67 le Dim 29 Mar 2015 - 7:01

Glop,

C'est du bel ouvrage, Jov.Merci à toi pour ce partage.
Juste une question. C'est quoi ton rabot de paume ? Tu en es satisfait pour le bois de bout ?

oliver67
complétement accro
complétement accro

Messages : 955
Points : 2063
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 41
Localisation : de l'autre côté des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  noebus86 le Dim 29 Mar 2015 - 7:47

bj Jov & tous ,
j'en ai l'œil qui Frise de bonheur t'en cela est plaisent à regarder, c'est   un grand tirage de  ...
vivement la suite , j'ai hate farao
amicalement
Jean Phil

noebus86
complétement accro
complétement accro

Messages : 2290
Points : 3952
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 57
Localisation : France / Vienne 86000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  6°sens le Dim 29 Mar 2015 - 9:47

Ben voilà... c'est simple après tout, la perfection !!!
++
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5671
Points : 12337
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  sangten le Dim 29 Mar 2015 - 9:55

salut

je suis tout simplement surleculté. Merci JoV de nous me remettre à ma place, tout en bas de l'échelle.

Tu me donnes de super idées pour mon mini établi Moxon

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6005
Points : 11264
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  dani20071954 le Dim 29 Mar 2015 - 12:48

Bonjour à tous et toutes mes félicitations, c' est un véritable cour de menuiserie, y a de quoi réfléchir , merci pour ces magnifiques photos qui en disent beaucoup.

dani20071954
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 1
Points : 1
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 62
Localisation : Haut du Them

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  pompom37 le Dim 29 Mar 2015 - 13:06

Bonjour à Tous

Encore du très bon travail dans la continuité
je suis également surleculté devant une telle oeuvre
moi je ne pourrais pas travailler sur un tel établi peur de l'abimer Very Happy
déjà je serais incapable de le faire du moins pour l'instant
quand je vois Alain tout en bas de l'échelle alors moi du fond de ma cave je vois pas grand chose Very Happy
j'attend la suite avec impatience et continu à prendre des cours précieux
merci pour ce partage

_________________
Amicalement  Christian




Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche
La simplicité et la candeur sont les véritables rayons de la sagesse
Le sage se perd en combattant ses pensées, et l'insensé se perd en les suivant

pompom37
Modérateur
Modérateur

Messages : 3264
Points : 5453
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 60
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  jean luc 38 le Dim 29 Mar 2015 - 14:02

bonjour  JOV  

             Bjr a tous

   Et  bin c'est Beau , c'est  du bel ouvrage avec de belles essence de bois et une technique d"assemblage parfaite

il n'y a rien a rajouter que les copains n'aient déjà dit , BRAVO et merci pour le partage



Cool  Cool  Cool  Cool



salut  jluc

jean luc 38
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 549
Points : 969
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 56
Localisation : saint victor de cessieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  vincent91 le Dim 29 Mar 2015 - 14:35

Superbe travail

Personnellement je fais mes chevilles (de charpente) principalement au tour: c'et vraiment plus  productif que le rabot . Je viens d'en faire 120 de deux tailles différentes. La méthode à laquelle je suis arrivé  ( refendage d'un tronçon d'acacia,  tournage avec calibrage à deux  clés plates, équarrissage de la base  au ciseau à bois,  sur le tour bloqué et indexé) s’avère plus productive et précise que  la  méthode traditionnelle (fendage, rabotage sur boite à chevilles, pointage-arrondissage avec plane ou vastringue)

Pour des chevilles très précises et la menuiserie haut de gamme que tu fais, faire tes chevilles au  tour à bois serait aussi qualitatif et plus productif que ta méthode.  Mais cela dit comme tes chevilles sont parfaites, que   tu n'en fais pas des douzaines  et  tu n'as pas forcement un tour sous la main, ta méthode est excellente aussi.


J'aime aussi  beaucoup tes rabots et  ta façon de t'en servir.
J''aime tes clés papillons, je vois que George Nakashima est une inspiration pour toi, en plus de    Charlesworth ou  Krenov que tu as cités , et sans doute aussi  de Maloof, Frid , Boggs, Fortune et quelques autres.

Et je te l'ai dit, j'aime ta guimbarde Lie-Nielsen. Elle m'a convaincu. Elle fait un superbe travail ou plutôt tu fais avec elle un suberbe travail: je n'aurais garde d'oublier  le facteur "bonhomme" (qui peut jouer des tours quand on achète un nouveau joujou magnifique et génial) Quoi qu'il en soit  j'en commande une  de ce pas  chez Auriou, (qui  outre ses productions de râpes,  rifloirs et gouges distribue à prix très interessants  la marque Lie-Nielsen).

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  vincent7531 le Dim 29 Mar 2015 - 15:48

vincent91 a écrit:
Et je te l'ai dit, j'aime  ta guimbarde  Lie-Nielsen .


Veritas, non ?!?

vincent7531
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 468
Points : 1134
Date d'inscription : 17/02/2014
Age : 32
Localisation : Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  6°sens le Dim 29 Mar 2015 - 16:22

Vincent,
Si tu pouvais donner ton lien Auriou, STP.
Depuis sa liquidation, tout est confus avec un texte exclusivement anglais...
Merci,
++
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5671
Points : 12337
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  sangten le Dim 29 Mar 2015 - 16:31

oui, Veritas
in vino, comme dirait Pegui

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6005
Points : 11264
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  JoV le Dim 29 Mar 2015 - 17:43

Olivier67
Mon rabot de paume est un vieux Stanley 60 ½, probablement produit durant la seconde guerre mondiale, car il n’a pas les petites dépressions pour les doigts sur les côtés.


Le fer d’origine s’affute bien mais s’émousse vite quand je travaille les bois locaux. Il est également assez mince ce qui conduit fréquemment à du broutage sur le bois de bout. Mais bien affuté ça fonctionne quand même.

Copeaux avec fer d’origine.


Je n’ai rien fait au rabot qui mériterait un peu d’attention avec une lime et du papier abrasif pour aplanir la surface sur laquelle porte le fer et le presseur ainsi qu’aplanir la semelle. Depuis un moment je réfléchissais à acheter l’équivalent Lie Nielsen mais après réflexion je me suis dit que pour le prix je pourrai prendre un LN 102 et un fer de remplacement de chez Lee Valley-Veritas pour mon 60 ½. J’ai reçu le nouveau fer il y a trois semaines et mon petit rabot en est complètement changé. Le nouveau fer est en acier A2 et beaucoup plus épais (presque le double). Plus de broutage, une action beaucoup plus franche… ça s’y connait vraiment. C’est le deuxième fer que j’achète chez ce fabriquant, l’autre équipe ma varlope Stanley et j’en suis vraiment content, qualité irréprochable, table plane, un petit affutage est tout ce dont il y a besoin.

Les deux fers côte à côte.


Copeaux avec le fer LV-Veritas.


Finalement il y avait un ‘Hand Tool Event’ (petite foire aux outils manuels) à Perth hier et j’y ai pris le LN102.

A côté du 60 ½


Copeaux du LN102



Vincent 91
Mes chevilles ont été faites à la méthode fainéante. C’est juste du tourillon de 8mm du commerce avec quelques coups de rabot et une pointe au bout. Je me suis longtemps tâté pour décider si j’allais refendre un bout de bois au fil bien droit pour avoir des chevilles bien de fil et donc un max de solidité mais la seule essence convenable dont j’avais des chutes de taille adéquate, du frêne, avait le fil en biais dans mon morceau, donc pas bon non plus. J’avais peur que les chevilles ne soient pas assez solides mais ça s’est très bien passé. Malheureusement je n’ai pas de tour donc cette option m’est fermée.

D’ailleurs cette charpente pour laquelle tu as fait les chevilles tu vas nous en montrer quelques photos ? A moins qu’il y ait déjà un fil que j’ai loupé.

Ma guimbarde est en effet une Veritas. J’en suis très satisfait. J’ai aussi le guide parallèle dont je me suis servi pour faire des rainures arrêtées et qui a bien fonctionné malgré son aspect un peu fragile. C’est là, je crois, une des différences majeures avec la LN dont le guide parait plus robuste (mis à part l’inclinaison des poignées). Les lames démontables facilitent l’affutage aussi.

JoV
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 120
Points : 186
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  sangten le Dim 29 Mar 2015 - 18:47

Il y a du frêne en Australie ? Vous n'avez pas de robinier, ou d'équivalent ?
Bon, arrêtez de nous tenter, les gars, il a fallu que je me retienne très fort pour ne pas faire le clic décisif déclenchant une livraison de la guimbarde Veritas dans ma boite au lettres. D'abord je finis les fenêtres et près, si je suis très sage...

Pour ce qui est des fers Veritas, c'est du bonheur. Tu pourras essayer le PM-V11 la prochaine fois.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6005
Points : 11264
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Ty Coat le Dim 29 Mar 2015 - 19:16

Bonsoir Jov,

Je rattrappe mon retard à suivre ton fil. J'ai un vrai plaisir à te lire et voir ta dextérité à utiliser les outils manuels. Je me régale, merci de nous,faire partger un tel savoir faire.

Ty Coat

Ty Coat
complétement accro
complétement accro

Messages : 1184
Points : 2104
Date d'inscription : 20/08/2014
Age : 66
Localisation : Plounevez-Lochrist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Fredo974 le Dim 29 Mar 2015 - 19:55

Comme on dit en anglais : AWESOME!!!

Merci de partager tout ça avec nous Jov!!!

Fred...

Fredo974
complétement accro
complétement accro

Messages : 920
Points : 1558
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 45
Localisation : Réunion Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  vincent91 le Lun 30 Mar 2015 - 1:12

Renaud[

L'adresse d'Auriou  est:
www.forge-de-saint-juery.com

Auriou est  une PME dont il faudrait davantage en France. Ils ont connu de grosses difficultés et une fermeture en 2007,  mais ils ont bien rebondi, grâce  au leadership acquis dans la râpe de qualité, dont il exportent la quasi totalité sur les marchés anglophones,  d'où le partenariat avec Lie-Nielsen et le site et les videos  en anglais.

Ils distribuent , outre les  râpes et  gouges qu'ils fabriquent   à Saint-Juéry dans le Tarn, les gammes  Lie-Nielsen,   Narex ( ciseaux à bois "best value" selon Fine-Woodworking),  Tormek (meules)   Piher (serre- joints) , des scies  japonaises etc. , bref un catalogue intéressant en qualité et en prix.  Maison de confiance, de référence, même.

 
Mais comme JoV  l'avait déjà dit,  et comme ceux qui étaient  attentifs le savent et viennent de me le rappeler (pan sur le bec!) la guimbarde de JoV,  c'est  une Veritas, marque qu' Auriou ne distribue pas !


Pour répondre à ton autre  question, JoV, à propos de mes chevilles de charpente,   effectivement je suis en train de construire  une charpente , pour un grand abri de plein air. J'ai commencé un fil il ya deux ans, mais qui n'avait pas grand intérêt, vu mon inexperience, ça se trainait et je l'ai interrompu , le temps le d'avoir quelques chose à montrer. Maintenant ça y est ,  j'ai usiné toutes les pièces chez moi, dans l'Essonne, , je viens de les transporter sur le terrain dans le Cher,  je suis en train de remonter les fermes et l'ensemble sera dressé le 12 avril.
Reportage détaillé prévu sur MB  à partir du 14 avril, pendant que j'attaquerais la couverture et les finitions.

Je crains d'avoir une fois de plus pas mal pollué le fil de JoV avec mes digressions et mes marottes hors sujet.   Décidément les vieux sont insupportables.  Heureusement,  avec les nouvelles lois,  on va bientôt  pouvoir les piquer.


Dernière édition par vincent91 le Mar 31 Mar 2015 - 8:59, édité 2 fois

vincent91
complétement accro
complétement accro

Messages : 1179
Points : 2436
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  oliver67 le Lun 30 Mar 2015 - 17:08

Merci pour ton retour sur les rabots, Jov.
Du coup, j'hésite entre le 60 1/2 avec lame veritas et un vieux Skew Block stanley 140.

Je suis assez agacé d'apprendre que Woodriver, c'est du chinois. Je pensais m'orienter là dessus. TANt pis.

Sinon, ça avance bien ton établi et c'est un régla de voir tes images.
A +.

oliver67
complétement accro
complétement accro

Messages : 955
Points : 2063
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 41
Localisation : de l'autre côté des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  sangten le Lun 30 Mar 2015 - 17:21

Olivier, j'ai un chisel plane de Woodriver, c'est pas transcendant, en revanche le Juuma qui vient sans doute du même fabricant (voir autre post) est bien plus haut de gamme.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6005
Points : 11264
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  oliver67 le Lun 30 Mar 2015 - 17:39

Merci Sangten pour ton retour.
Le truc c'est que je vais éviter d'acheter chinois, pour le coup.


Ce sera soit une occasion soit Veritas.

oliver67
complétement accro
complétement accro

Messages : 955
Points : 2063
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 41
Localisation : de l'autre côté des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  JoV le Mer 15 Avr 2015 - 8:58

Bonjour à tous,


Quelques avancées supplémentaires sur l’établi.

Après avoir fini le piétement j’ai fait le mors de la presse avant, un peu la charrue avant les bœufs me direz vous mais il y a (quand même) une raison. Je suis assez limité quant à la quantité de hêtre dont je dispose (les bois ‘exotiques’ ne sont pas donnés) et je réutilise donc chaque chute si je peux et j’ai besoin des chutes des découpes courbes du mors de la presse pour la suite.

J’ai commence par dégauchir la face que je voulais de référence, qui était déjà d’équerre à ma coupe en bout. Cette face étant convexe j’ai trouvé plus simple de le faire à la varlope qu’à la dégau (sur laquelle il vaut mieux commencer par la face concave).


Pour avoir un mors plus épais j’ai collé deux morceaux, le plus fort raboté à 34mm et un autre de 21mm pour une épaisseur finale de 55mm. Plutôt que de raboter pour arriver aux 21mm j’ai refendu ma planche à la scie à ruban pour garder la chute d’une douzaine de mm d’épaisseur dont je ferai un jour quelque chose. Je me suis un peu pris la tête avec ma scie à ruban que je n’arrivais pas à régler pour couper droit sur les 17cm de largeur de la planche. J’ai donc décidé de changer de lame pour quelque chose de plus agressif, dont je me sers pour scier des petites billes que je récupère.

Une photo de la lame.


Et une de la planche refendue, finition scierie et encore, il va falloir que je teste l’affutage des lames de SAR quel que décrit par ebe3 un de ces jours…


J’ai ensuite raboté puis scié les courbes.


Les chutes de la planche fine sont utilisées pour augmenter sa largeur et arriver aux 25cm de la planche épaisse.


Un petit coup de varlope pour obtenir un collage le plus discret possible.


Collage.


Et après un petit coup de rabot. J’ai gardé ce morceau pour le mors car le dessin du bois est symétrique et quasi centré et le bois est aussi ondé. Les ondes ne s’accordent pas trop mal de part et d’autre des joints de colle.


Malheureusement j’ai découvert une gerce sur le bas de ma planche fine après refente à la SAR. Il a donc fallu que j’imagine une solution pour m’en débarrasser ce que j’ai fait en découpant un évidement destine à recevoir un collier de serrage en alu qui rendra solidaire le mors et la tige en acier qui lui sert de guide.




Cela fait j’ai collé les deux planches.


Apres avoir gratté la colle qui avait passablement degueulé je passe un coup de varlope pour affleurer les côtés en les gardant d’équerre au haut du mors.




J’affleure ensuite le bas du mors et les parties courbes au rabot et à la vastringue quand je peux. On avait parlé de problèmes de broutage de vastringue, surtout celles a semelle convexe, et ca n’a pas loupé, pour un des côtés l’orientation du fil du bois a fait que je n’ai rien pu faire pour contrer le broutage. Dans ce cas j’ai utilisé le Joker et fini à la rape et à la lime.


La finition est faite au racloir.


J’ai ensuite monté la vis sur la presse à l’aide des pièces métalliques qui viennent s’emboiter dans la gorge que j’ai limé dans la tige de la vis.


J’installe le collier de serrage en alu.


Puis le roulement linéaire dans le pied d’établi.


Un premier essai.


J’ai ensuite redémonté les parties métalliques, réalisé un petit chanfrein sur les arêtes à la vastringue (pas de broutage sur des surfaces aussi étroites), puis j’ai fini le mors d’un coup de rabot à racler.




J’aime bien les ondes du bois, curieux de voir ce que ca donnera après une couche d’huile de lin.


Une vue de la presse installée, la barre de guidage a été coupée à la longueur d’un coup de meuleuse. Ma première impression après cette installation sans le plateau est que ça va être assez pointilleux de régler ce système de guidage. Il faut que le mors rentre légèrement vers le haut pour que cette partie commence à serrer en premier puis que le reste du mors se parallélise avant que la barre ne coince dans le roulement (parce qu’elle ne rentre plus dans l’axe, principe du valet d’établi). Il faut aussi que la presse soit souple à utiliser. Tout se règle dans l’angle entre la tige en acier et le bas du mors. Pour le moment il y a un peu de jeu, je vais essayer de trouver l’angle idéal avec des petites cales avant de visser (ou boulonner) le collier de serrage puis si besoin est, coller l’ensemble à l’époxy.


En fait, donc, toute cette digression sur la presse avant c’était pour récupérer ces deux chutes là. Devant on voit le système de guidage de la presse arrière. Ma presse arrière fera une épaisseur de 12cm donc je vais me servir des chutes pour épaissir le plateau.


Je les ai donc contrecollées, resciées et rabotées un peu plus fort que 40mm pour amener mon plateau de 80mm à 120mm.


Suivi d’une petite mise en forme.


J’ai ensuite retouché la découpe réalisée à la SAR dans mon plateau au rabot et au racloir pour m’assurer qu’elle était d’équerre par rapport au dessus du plateau et parallèle a la face avant (vérifié à la règle et à l’équerre coulissante).




Je passe ensuite à la réalisation du mors qui sera contre le pied de l’établi et qui s’assemble au bout du plateau par un court embrèvement et dans la pièce avant du plateau par une queue d’aronde. Apres traçage le gros du bois est enlevé à la mèche Forstner puis la finition est faite au ciseau.




Assemble ça donne ça. Ça a l’air un peu moche en gros plan sur la photo mais les ombres accentuent les espaces. En réalité apres collage et un coup de rabot ca sera mieux (voir pas mal).


Le mors en place avec le complément d’épaisseur. Assemblé à blanc.




L’opération suivante consiste à raboter les bouts du plateau, là où ils s’assemblent dans les alaises, parfaitement d’équerre. J’ai fait ça au guillaume à angle faible.


J’ai aussi coupé 1cm à l’arrière des languettes en bout de plateau. La rainure arrêtée fait 5mm de plus que la languette ce qui donne un peu de marge au plateau pour bouger en fonction de l’hygrométrie. La coupe du bout des languettes permet qu’en cas de rétrécissement du plateau la rainure n’apparaisse pas dans le bac à outils. Ce qui n’aurait pas de conséquences dramatiques, je sais, mais quand même.


Apres j’ai réalisé les rainures des embrèvements, sur les alaises, à la défonceuse qui est vraiment le meilleur outil je trouve pour faire ce genre de rainure arrêtée.


L’alaise de droite se termine par une queue d’aronde qui s’emboite en faisant coulisser l’alaise sur l’embrèvement de l’arrière vers l’avant.




Ici aussi les ombres (la pièce en bois de bout dépasse un peu) font paraitre des jours qui ne sont pas aussi visibles en réalité (promis je ne dis pas ca pour me rattraper !)

Vu du haut ça va.


Du bac a outils, ça va aussi (mes outils m’en seront très reconnaissant j’en suis sur)


Ensuite je passe à la variante de queue d’aronde dont je ne connais pas le nom en français mais que les anglais appellent dent de chien (hound’s tooth dovetail), une première pour moi (bon, c’est pas si différent je sais…). Vous vous souvenez peut être que j’avais coupé les queues à la SAR tout au début. J’ai tracé le contour des queues sur l’alaise au couteau (désolé pas de photos mais je me rattraperai plus tard) puis j’ai scie les bords externes de l’évidement à la scie à tenons.


J’ai évidé jusqu'à la demi queue centrale.


Avant de scier les bords les bords internes, toujours à la scie à tenons.


Puis j’ai fini d’evider au ciseau.


Gros plan sur quelques ciseaux que j’ai meulés et qui sont très pratiques pour aller nettoyer les coins des évidements. Ce sont des ciseaux trouvés aux puces ou récupérés à droite à gauche meulés au touret à  45˚pour les deux plus gros, et un petit ciseau à queues d’aronde au centre.


Les morceaux assemblés. La encore les ombres, le décalage, promis, (bla bla bla).


Le plateau commence à prendre tournure.


A bientôt pour la suite
Cordialement

JoV
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 120
Points : 186
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  jean luc 38 le Mer 15 Avr 2015 - 9:40

Bonjour  JOV
  Bjr a tous

  que dire  ??  Eh bin rien juste s'assoir et admirer " LE TRAVAIL " une maitrise parfaite du travail a la main  
 non seulement l'établi va être super costaud mais en plus il va être superbe  

  BRAVO JOV Cool Cool

 salut  je retourne a mes petits bricolages  Jluc

jean luc 38
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 549
Points : 969
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 56
Localisation : saint victor de cessieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Prétender 49 le Mer 15 Avr 2015 - 11:09

Bonjour Jove et à tous

C'est ce qu'on appelle le top du travail Cool , on n'est plus dans l’amateurisme là ,bravos

Prétender 49
complétement accro
complétement accro

Messages : 2327
Points : 3988
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 67
Localisation : Belgique/Mouscron

http://rogerchristine.magix.net/website#Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum