Construction d'un nouvel établi

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  sangten le Jeu 30 Avr 2015 - 15:34

Salut

JoV a écrit:Ca fait deux fois que tu fais la remarque que tu aurais aimé lire ce fil avant de construire ton établi.
Ben, oui, je le pense sincèrement.

D’accord des tenons au bout des pieds pour fixer le plateau auraient étés pratiques (c’est costaud une presse n’est ce pas).
Tu l'as dit. Je pense que je ferai des faux tenons (c'est aussi solide que les vrais), quand j'aurai un peu de temps - et de muscles - pour déposer le plateau pour fignoler deux ou trois choses et mettre en place la magnifique presse en bout que Pierre m'a réalisée.

A part ça les différences sont dues à des choix de départ dans la conception. Tu as beaucoup de rangements mais tu ne peux pas utiliser de valet par exemple.
De quel valet parles-tu ? celui qu'on enquille dans un trou sur l'établi ? Effectivement, je ne peux pas, mais c'est un choix que j'ai fait, comme tu le soulignes.
Sinon, le valet de presse, celui qui permet de tenir l'autre extrémité d'un bois serré dans la presse, lui, fonctionne plutôt très bien.

Tu dis que tu ne referas jamais d’établi mais vas savoir… celui-ci est mon troisième.
Tu es jeune. Avec tout ce que j'ai comme projets, j'espère déjà avoir le temps de finir celui-ci. Il reste la presse en bout, fixer les pieds, et les placards à l'arrière.
Sinon, c'est vrai que j'en suis particulièrement satisfait. Il convient pour tous les usages que je peux en avoir.

Pour ce qui est du flipotage, on est tous des flipoteurs, ça fait partie de la vie (même Krenov y consacre un chapitre).
C'est une technique que j'apprécie particulièrement. J'aime bien trouver un endroit où flipoter. Et ça ne manque pas.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6014
Points : 11273
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Fredo974 le Jeu 30 Avr 2015 - 17:26

Salut Crocodile Dundee (BON TOI, FRED, d'entrée tu sors Very Happy)

Jov, j'aime bien quand tu dis : "Avec un peu de chance on arrive à ça."
Bon, ben moi la chance va donc falloir que j'aille en acheter quelques kilos!!! t'as pas du rab? Very Happy

En tous les cas derrière mon humour à deux balles, je reste plus qu'admiratif de ton travail! C'est un peu comme regarder une toile de maître : on trouve ça magnifique, on sait pas pourquoi, mais on trouve ça beau!!! Ben pareil pour moi avec ton travail.

Juste une little question : ton équerre combinée, on en trouve encore? si oui...où?

Merci de partager tout ça (entre autre) avec le bleu, le nullos, le zouave, le rookie que je suis!

Fred...

Fredo974
complétement accro
complétement accro

Messages : 921
Points : 1559
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 45
Localisation : Réunion Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Gwen Cordiste le Jeu 30 Avr 2015 - 19:33

Salut Fred !

Tu peux trouver une équerre à combinaison assez facilement.
Ici par exemple : http://www.axminster.co.uk/axminster-sliding-square

Gwen

Gwen Cordiste
très actif
très actif

Messages : 316
Points : 714
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 39
Localisation : Var 83 - entre Toulon & Brignoles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Fredo974 le Jeu 30 Avr 2015 - 20:06

Merci Gwen, you are the best!!! Very Happy

Fred...

Fredo974
complétement accro
complétement accro

Messages : 921
Points : 1559
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 45
Localisation : Réunion Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Scorpio le Jeu 30 Avr 2015 - 21:50

Bonsoir JoV et à tous ,
Je mets un petit mot de temps en temps , mais je ne rate aucunes
évolutions de ton établi , c'est du grand art ... Very Happy

Scorpio
complétement accro
complétement accro

Messages : 1168
Points : 2603
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 50
Localisation : Belgique - Jodoigne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  meles le Jeu 30 Avr 2015 - 22:42

Gwen Cordiste a écrit:Salut Jov & tous !

Je te remercie pour ton coup de main, je suis au bord de la pente glissante, tu n'auras pas à forcer beaucoup !  Je suis régulièrement scotché devant les vidéos de Paul Sellers, Tom Fidgen, Franck Strazza, Rob Cosman ou encore Steeve Hay, que tu dois connaître je pense... (sans parler du forum !!!)

Gwen, merci pour le noms de Strazza er Steeve Hay, que je ne connaissais pas, j'en prends plein les mirettes !

JoV, ton établi est très inspirant !

@+


meles
Admin
Admin

Messages : 7221
Points : 14000
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Gwen Cordiste le Jeu 30 Avr 2015 - 22:54

Wink

De rien Mélès, avec plaisirs !

Gwen Cordiste
très actif
très actif

Messages : 316
Points : 714
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 39
Localisation : Var 83 - entre Toulon & Brignoles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Gwen Cordiste le Jeu 30 Avr 2015 - 23:01

Il y a aussi Shannon Rogers visible dans Renaissance WoodWorker (youtube) que je n'ai pas cité.

Gwen Cordiste
très actif
très actif

Messages : 316
Points : 714
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 39
Localisation : Var 83 - entre Toulon & Brignoles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  meles le Jeu 30 Avr 2015 - 23:52

Gwen Cordiste a écrit:Il y a aussi Shannon Rogers visible dans Renaissance WoodWorker (youtube) que je n'ai pas cité.

Et Bob Rozaieski (logan cabinet shop), Bill Schenher et Mitch Peacock dans les boiseux a tendance manuelle aussi

meles
Admin
Admin

Messages : 7221
Points : 14000
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Gwen Cordiste le Ven 1 Mai 2015 - 6:55

Bonjour Mélès & tous !

Mais dis-moi, ta vidéothèque m'a l'air d'être bien fournis, je me trompe ?

Merci pour ces noms, je vais consulter dès que possible.

Ne faudrait-il pas d'ailleurs créer un fil sur tous ces blogs & autres chaines youtube, de ces virtuoses du tout fait main qui partagent & transmettent leur passion via la toile ? Ceci afin de ne pas trop polluer le fil de Jov ? Je suis sûr que ces échanges ne le dérangent pas, & il a très certainement des noms à nous communiquer, mais je ne voudrais pas que ce fil devienne trop brouillon. Qu'en pensez vous, Mélès, Jov & les autres ?

Cordialement,

Gwen

Gwen Cordiste
très actif
très actif

Messages : 316
Points : 714
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 39
Localisation : Var 83 - entre Toulon & Brignoles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  yoyo77 le Ven 1 Mai 2015 - 7:51

Bonjour a tous !

Chaque avancée de ce fil est systématiquement un régal à suivre !

@Gwen : +1 pour le fil dédié regroupant les blogs et chaines YT du "toutfaitmain"

Cordialement Lionel

yoyo77
très actif
très actif

Messages : 240
Points : 469
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 37
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  meles le Ven 1 Mai 2015 - 10:40

Gwen Cordiste a écrit:Bonjour Mélès & tous !

Mais dis-moi, ta vidéothèque m'a l'air d'être bien fournis, je me trompe ?

Hélas non, mais ça n'améliore pas ma productivité à l'atelier Very Happy



Ne faudrait-il pas d'ailleurs créer un fil sur tous ces blogs & autres chaines youtube, de ces virtuoses du tout fait main qui partagent & transmettent leur passion via la toile ? Ceci afin de ne pas trop polluer le fil de Jov ? Je suis sûr que ces échanges ne le dérangent pas, & il a très certainement des noms à nous communiquer, mais je ne voudrais pas que ce fil devienne trop brouillon. Qu'en pensez vous, Mélès, Jov & les autres ?

tu veux dire un post comme celui ci: http://www.metabricoleur.com/t8134-recensement-des-sources-de-video-de-bricolage

@+

meles
Admin
Admin

Messages : 7221
Points : 14000
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  clemclem29 le Ven 1 Mai 2015 - 12:23

Jolie travail !!

clemclem29
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 5
Points : 7
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 19
Localisation : BZH

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  JoV le Sam 2 Mai 2015 - 9:42

Bonjour à tous,

Gwen
Un fond de fouzitou articulé ça pourrait marcher, un couvercle aussi. Richard Maguire qui fabrique et vend des établis en Angleterre fait, sur certains, des fonds de bacs amovibles qui tiennent sur des baguettes et qui peuvent être repositionnés pour former un couvercle, c’est une idée que j’avais considérée par j’ai préféré un fond coulissant pour avoir le bac un peu plus profond.

Steeve Hay ça ne me dit rien, Bill Schender et Mitch Peacock non plus Meles il va falloir que je regarde, merci. Puisqu’on en est à parler de vidéos je ne crois pas que Roy Underhill du Woodwright’s shop ait été mentionné, c’est un classique, trente ans que ça dure mais j’aime beaucoup l’humour (et le sujets traités).
Les vidéos de David Barron valent aussi le coup, surtout celle où il présente sa petite caisse à outils dont le plateau plein d’outils descend sur un coussin d’air… de la poésie.

Sangten
Oui je parle de valets pour coincer des pièces sur le plateau, que j‘aime bien et qui me manqueraient, je crois, si je n’en avais pas, mais c’est une question d’habitude. Ils interdisent les tiroirs directement sous le plateau par contre… Nos établis ont plus de similitudes sur les points fondamentaux que de différences.

Fredo974
Cette petite équerre coulissante me sert tout le temps, pour plein de choses… indispensable dans mon atelier, la mienne vient d’Axminster en effet.


Allez nouvel épisode pendant que la colle sèche sur les pièces qui vont me servir pour la presse arrière.

Apres avoir réglé son problème au fouzitou j’avais quelques bricoles à finir sur le plateau avant de le mettre en place définitivement. Et une queue d’aronde à rectifier si vous vous souvenez.

Le plateau donc. J’y avais repéré la position des tireforts. Je n’ai pas pu en trouver de la longueur qui me convenait donc j’ai été oblige d’en raccourcir des plus longs. Puisqu’ils n’auront plus de pointe j’ai taraudé les trous avec un tirefort intact après les avoir percé.


L’essai a blanc du plateau m’a permis de repérer la position exacte des pieds. Entre les pieds j’ai réalisé, à la défonceuse, une rainure de 12mm de large et de profondeur identique, pour le valet de presse. J’ai tracé au trusquin au préalable, ça ne prend pas de temps et on voit tout de suite si la défonceuse dévie (oui ça m’est arrivé de mal serrer le guide !). J’ai aussi mis en place une butée en bout de rainure.


Les extrémités sont équarries au bédane.


Un coup d’huile de lin sur les parties auxquelles je ne pourrai plus accéder.


Les tireforts raccourcis et mon pense bête que vous pouvez essayer de déchiffrer si ça vous amuse. Sacrément utiles ces pense bêtes, surtout avant des gros collages (ce qui n’est pas le cas ici).


Je mets un peu de cire sur le pas de vis des tireforts, ça réduit beaucoup la friction et facilite la mise en place mais j’espère aussi que ça facilitera un démontage éventuel plus tard.


Le plateau fixé, je reteste l’arrière du bac et malgré la petite retouche que j’ai déjà effectuée sur le bois de bout à la base des queues d’arondes (opération que je n’ai pas photographiée) ça baille encore un peu. Donc je ne peux pas couper à la modif in situ de la partie femelle. A genous, sans bon éclairage ça a été un bonheur.


Collage, avec dormant quand même pour aider à fermer (au cas où).


Le lendemain je bascule l’établi pour raboter l’arrière (j’ai eu du mal à le remettre droit, il pèse son poids)


Résultat : pas trop mal. Sur la photo du bas vous remarquerez un deuxième coin. Pas un défaut d’assemblage cette fois mais un éclat sur une partie au fil très court à l’arrière de l’alaise gauche lorsque je rabotais le bois de bout pour la mettre à longueur avant réalisation des contre queues. L’éclat est tombé dans les copeaux et rien ne ressemble plus à un copeau qu’un autre copeau…




Maintenant passons au valet de presse, même si ca n’est pas tout à fait l’ordre dans lequel j’ai fait les choses comme vous pouvez remarquer sur les photos.
Premièrement une baguette de 12.5mm par 12.5mm de la longueur de la traverse avant. Première utilisation de l’établi car l’autre a le plateau trop déforme pour que je puisse raboter une petite pièce souple, même avec mon rabot le plus court.


Cette baguette, qui servira de guide pour le valet de presse, est fixée à la traverse avant avec des vis et de la colle. Son positionnement se fait encore une fois avec ma petite équerre réglable.




Traçage du valet de presse.


Je me suis amusé à faire des petits détails décoratifs, ça ne prend que quelques minutes. D’abord quatre petits coups de scie en travers.


Passage à la SAR.


Pour obtenir ceci, qui nécessite un petit coup de rabot/vastringue/racloir et lime pour les parties concaves.


J’ai ensuite corroyé un morceau de chute.


J’ai sorti le Stanley 45 pour y faire une petite rainure de ½’’ de large et de profond.


C’est la partie qui coulissera sur le guide.


Elle se visse à l’arrière de valet de presse comme ceci.


Ensuite je perce une série de trous de 19mm en quinconce dans le valet de presse. Les trous sont commencés à la perceuse avec une mèche Forstner mais ma mèche ne coupe que d’un cote et je n’arrive pas à l’affuter pour que le deuxième tranchant fasse son boulot. Résultat, ça a tendance à chauffer et à bruler le bois sur des trous profonds. J’ai donc continué au vilebrequin.


Je perce jusqu'à faire dépasser la vis de la mèche. Puis je retourne la pièce et je termine le trou. Cette méthode permet un résultat propre.


Comme le vilebrequin forçait un peu j’ai mis une bonne dose de WD40 au niveau des poignées. Ca a rendu le travail beaucoup plus facile mais concentré comme je l’étais sur les trous je n’ai pas fait attention au WD40 qui coulait. Heureusement je m’en suis rendu compte avant de m’appuyer sur l’établi. Je crois que la seule solution aurait été de le repeindre en noir !


Petit chanfrein sur les trous.


Reste à faire un petit tenon sur le haut du valet de presse. Je scie les épaulements après avoir dégagé une petite encoche au ciseau pour guider la scie et avoir un résultat propre.


J’ai dégagé la joue du tenon à la scie à tenons et fignolé au rabot.


Voila le résultat, les angles sont un peu arrondis pour pas que ça coince.


Le valet de presse en place.


La suite un peu plus tard, là je dois aller couper des queues d’arondes…

Cordialement

JoV
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 120
Points : 186
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Guilhèlmus le Sam 2 Mai 2015 - 10:16

Zioup Jov,
Eh ben !

@+ Pégui espanté

Guilhèlmus
complétement accro
complétement accro

Messages : 2794
Points : 5473
Date d'inscription : 25/10/2013
Age : 37
Localisation : qpmdf

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  meles le Sam 2 Mai 2015 - 10:24

Guilhèlmus a écrit:Zioup Jov,
Eh ben !

@+ Pégui espanté

Pas mieux, mais une remarque quand même! la coulisse inférieure du valet, elle est collée vissée sur la traverse, si jamais elle devait s'user, ça va compliquer son changement. Perso, je ne l'aurai que vissée, mais bon, en l’occurrence, ça ne s'use peut être pas vite.

@+

edit:
BTW : Billy little bench : https://www.youtube.com/user/schenher et mitch peacock : https://www.youtube.com/user/WOmadeOD

meles
Admin
Admin

Messages : 7221
Points : 14000
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 45
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  JoV le Sam 2 Mai 2015 - 15:15

De retour. La suite donc,

Vient ensuite un gros morceau : rabotage du plateau. J’ai commencé par dégrossir à la demi varlope, en prenant un copeau assez fort et en faisant des passes en diagonale. Un des nombreux points forts de cette demi varlope à angle faible est la possibilité de changer l’angle d’attaque de la lame tout simplement en variant l’angle d’affutage de celle ci. De fait Veritas vend une lame affutée a 38˚ ce qui rajouté aux 12˚ de la semelle donne un angle de 50˚, efficace pour minimiser l’arrachage des fibres dans les bois feuillus relativement durs. Ceci dit je suis toujours épaté de voir à quel point la lame affutée à 25˚ (angle total de 37˚ donc) est efficace.


Ensuite varlope, toujours en diagonale jusqu'à ce qu’il n’y ait plus de creux et de bosses (on sait qu’on est bon quand la varlope prend un copeau continu).


Je vérifie que le plateau n’est pas gauche en visant en travers de ma règle et d’un niveau.


Finalement j’ai raboté dans le sens du fil. J’ai fait sauter les creux et les bosses à la varlope, puis j’ai continué à la demi varlope puis au rabot de finition et enfin un coup de rabot à racler pour venir à bout de quelque zones où les fibres s’arrachent un peu.
L’arrière du fouzitou est raboté au même niveau que le plateau.


J’ai vérifié la planéité en faisant pivoter la règle sur le plateau à divers endroits. Si ça pivote facilement c’est qu’il y a un point haut sous la règle, en faisant un mouvement de bascule on détermine où exactement. Si ça ne pivote pas les points hauts sont aux extrémités de la règle. Quand ça pivote de manière régulière c’est que c’est plat.
Voila le résultat.


Je me suis ensuite attaqué à l’installation de la presse avant. Plus vite dit que fait, il a fallu faire pas mal de petits réglages comme raboter le mors en léger creux pour que ca pince d’abord à l’extérieur du mors. J’ai fini par coller la tige de guidage à l’époxy à environ 2.5˚ de la perpendiculaire. C’est ça qui a fait la plus grande différence, dès que la tige de guidage et le mors ont été parfaitement solidaires le système a fonctionné. Dès qu’il ya un peu de jeu entre les deux, la force de la vis de serrage ramène l’angle a 90˚ et ça ne serre plus efficacement puisque le haut du mors s’écarte.
La presse fonctionne, je peux y coincer une pièce de bois et mettre tout mon poids dessus sans que ça bouge mais j’ai quelques réticences à vraiment forcer sur le système (c’est tout beau, tout neuf, je ne veux pas l’abimer, ça fait un peu fragile quand même par certains côtés). Un quart de tour de serrage semble suffire la plupart du temps mais je vais essayer de trouver des morceaux de cuir (nubuk ou daim) à coller sur le mors et sur le plateau derrière le mors. Il parait que ça fait une grosse différence et dans ce cas je n’aurai pas à forcer sur le système.


J’ai raboté le haut du mors de la presse au niveau du plateau.


J’ai arrondi un peu l’arrière, d’abord à la rape mais ca prenait très longtemps, finalement au rabot de paume ça a été terminé en quelques minutes. J’ai fini à la lime suivi d’un coup de papier abrasif 240.



Voilà pour cette fois, je continue sur la presse arrière que je pourrai vous montrer bientôt j’espère.

PS, Meles, je ne pense pas arriver à user le guide inferieur du valet de presse, rien ne le touche vraiment, le valet repose sur la traverse elle même. Mais tu as raison s'il s'use ce sera un peu plus compliqué à changer.

Cordialement

JoV
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 120
Points : 186
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  pili le Sam 2 Mai 2015 - 16:53

Bonjour Jov

Cela fait un moment que j'admire ta technique et ta maîtrise du bois !!! Un régal !! Voilà un nouvel établi qui fait honneur au forum  !!
Tes photos montrent un travail à main vraiment précis, j'en suis jaloux .....!!!! les derniers assemblages alors là !!
Comme dirait Renaud  :::::Surleculté ::::: !!!

Amitié     Pierre Cool

pili
Modérateur
Modérateur

Messages : 3078
Points : 7279
Date d'inscription : 21/02/2011
Age : 75
Localisation : suisse st aubin ne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  JoV le Mar 19 Mai 2015 - 17:45

Bonjour à tous,

Dernier épisode ou presque de la saga de l’établi australien. A la fin du dernier post il me restait à faire la presse arrière… c’est chose faite depuis un petit moment, restait à trouver le temps d’ecrire.

J’écrivais le dernier post en attendant que la colle sèche car il m’a fallu contrecoller quelques morceaux pour obtenir des pièces aux dimensions nécessaires pour la presse arrière.




Ces pièces ont ensuite été corroyées. Voilà l’éclaté avec le mécanisme de presse arrière.


Premier sciage, penté, dans mes pièces avant et arrière, et nettoyage/fignolage au guillaume. Le haut de la presse viendra se loger dans ces découpes et sera maintenu sans avoir à recourir à des vis.




La base de la découpe me permet d’aligner la pièce du côté pour le traçage des contre queues. Les queues d’aronde ont été réalisées suivant la même procédure que montrée plusieurs fois déjà, à la SAR, à la scie à chantourner et au ciseau. Je vous ai donc épargné les détails. Elles sont apparentes sur la pièce arrière et recouvertes sur la pièce avant.


Les contre queues sont sciées à la scie à tenons.


L’avant.


Et assemblé.


L’arrière.


La même après quelques coups de marteau, massette, démontage, fignolage, marteau et enfin satisfaction. Notez que les queues sont surdimensionnées de 0.5 mm en longueur et en épaisseur pour être rabotées ensuite.


Le ‘boitier’ de la presse, consistant de deux plaques rainurées, reliées entre elles par des entretoises soudées, et une plaque perpendiculaire sur laquelle elles coulissent, vient se loger dans le U forme par les trois pièces assemblées à queues d’aronde.


Le boitier sur cales, dans sa position finale.


La plaque coulissante retirée, je mets en position des pièces qui ‘caleront’ le boitier par rapport aux autres pièces. Au premier plan on voit les vis qui permettent de régler la friction des pièces rainurées sur la plaque. Il y a quatre vis, deux en traction, deux en compression.


Apres quoi je trace la position des entretoises sur la pièce du côté, des petits évidements sont prévus pour les soudures. Je trace aussi un logement pour la plaque coulissante. Oui je sais c’est complètement stupide mais c’était une journée noire, ma petite fille n’avait pas dormi beaucoup cette nuit pour cause de fièvre ect et du coup papa non plus. Alors son excuse pour cette fois ci est qu’il n’avait pas les yeux en face des trous, naviguait au radar avec trois neurones qui ne roupillaient pas. Tous les traçages sur cette photos sont faux, je m’en suis rendu compte petit à petit mais pas tout de suite.


J’ai d’abord scié les logements pour les entretoises, à la scie à dos puis dégrossi à la SAR et nettoyé au ciseau et à la guimbarde.






Avant de me rendre compte que la plaque ne fait bien évidemment pas la même largeur que le côté, d’où les petites cales précédemment. Les évidements pour les soudures peuvent donc remonter un peu.


Le problème se corrige facilement, je pensais de toute façon faire une petite emboiture pour la pièce du dessous de la presse, sa profondeur est maintenant toute trouvée. Alors un coup de défonceuse plus tard, voilà.




J’ai quand même fait le petit évidement pour la plaque coulissante. Voila une photo d’une presse à mobilité réduite, pour ceux qui ne connaissaient pas encore.


Par contre le boitier se loge bien dans le U.


Finalement j’ai compris qu’il allait falloir une évidement débouchant si je voulais que la plaque puisse coulisser, je l’ai donc fait déboucher (pas de photos, je n’avais surement plus la tête à ça).
Deux erreurs de réparées et pas de pièces irréversiblement flinguée… pas si mal pour une journée noire.
Je continu donc, confiant, en faisant le haut de la presse. Je scie en biais à la SAR en inclinant la table puis fignole la coupe et l’angle au rabot avec un montage qui a l’air douteux sur ma planche à recaler mais qui s’est avéré très précis. L’angle est donné par une cale dont la position est maintenue par deux serre-joints en butée.






Content de l’avant je trace très précisément l’arrière, sur les quatre faces de la pièce. Je scie au plus près de mon trait à la SAR et à la fin de ma coupe la lame et mon tracé forment un magnifique petit V inverse. Merde ! J’ai posé la pièce à l’envers sur la table de SAR. Jurons… Ma pièce est maintenant trop courte, irrattrapable… mon dernier morceau de hêtre de cette largeur… et je ne veux pas contre coller une ribambelle de chutes pour une pièce aussi visible. Bon ben y a plus qu’à aller acheter du bois. A ce point j’ai tout laissé en plan, fermé l’atelier et suis allé me coucher tôt.

Noter sur la photo on voit l’évidement débouchant pour la plaque à droite, la plaque est d’ailleurs coulissée.


La suite bientôt.

JoV
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 120
Points : 186
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  jean luc 38 le Mar 19 Mai 2015 - 18:06

bonjours JOV

bjrs a tous

que dire RIEN et ADMIRER bravo JOV quelle maitrise du travail a la main chapeau bas MONSIEUR

salut Jluc

jean luc 38
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 549
Points : 969
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 56
Localisation : saint victor de cessieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  jean luc 38 le Mar 19 Mai 2015 - 18:07

bonjours JOV

bjrs a tous

que dire   RIEN  et  ADMIRER  bravo JOV quelle maitrise du travail a la main  chapeau bas MONSIEUR

salut  Jluc

jean luc 38
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 549
Points : 969
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 56
Localisation : saint victor de cessieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  micheld4036 le Mar 19 Mai 2015 - 21:36

JoV a écrit:
Content de l’avant je trace très précisément l’arrière, sur les quatre faces de la pièce. Je scie au plus près de mon trait à la SAR et à la fin de ma coupe la lame et mon tracé forment un magnifique petit V inverse. Merde ! J’ai posé la pièce à l’envers sur la table de SAR. Jurons… Ma pièce est maintenant trop courte, irrattrapable… mon dernier morceau de hêtre de cette largeur… et je ne veux pas contre coller une ribambelle de chutes pour une pièce aussi visible. Bon ben y a plus qu’à aller acheter du bois. A ce point j’ai tout laissé en plan, fermé l’atelier et suis allé me coucher tôt.

Noter sur la photo on voit l’évidement débouchant pour la plaque à droite, la plaque est d’ailleurs coulissée.


La suite bientôt.

Bonsoir,

Tout d'abord bravo pour ton travail et ta dextérité.

Ce qui me console, c'est que même un artiste aussi habile fait aussi de petites erreurs. Personnellement les miennes sont presque systématiques, quand j'ai le choix je fais le mauvais.
Par contre contrairement à toi quand je tue une pièce, je n'ai pas de problème pour trouver du bois et recommencer.
Bonne continuation pour ton établi qui sera très réussi

micheld4036
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 471
Points : 887
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 65
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  JoV le Mer 20 Mai 2015 - 5:55

Bonjour à tous,

Michel tu as raison c’est mieux d’avoir du bois d’avance ou au moins du rab pour un projet. Moi je me retrouve souvent ric rac, surtout là avec du bois exotique comme le hêtre.

Voilà la suite:

Après être allé racheter un peu de hêtre, j’ai refait la pièce. Assemblé à blanc ça donne ça, c’est mieux.


J’ai ensuite réalisé la pièce du bas qui sera assemblée avec des vis à travers les queues d’aronde et sans colle pour pouvoir démonter la presse si besoin est. Des découpes sont faites pour accéder aux vis de réglage.


Puis j’ai repéré la position des différentes vis avant de percer des avant trous.


Finalement je colle les cales de maintien du boitier.


Après séchage de la colle on voit l’emplacement dans lequel se glisse le boitier.


Comme vous pouvez l’imaginer, durant la construction de la presse arrière il ya eu de nombreux démontages des queues d’arondes. Une astuce pour ne rien abimer est de garder la chute provenant d’entre les queues pour s’en servir de martyr.


La pièce arrière est percée pour laisser passer la vis de la presse. Une remarque ici au sujet de la qualité du mécanisme de presse arrière, made in Germany, qui est excellente. Les dimensions du boitier 80 x 65mm sont exactes (au dixième de mm), pas approximatives comme c’est souvent le cas. La vis est parfaitement centrée par rapport au boitier ce qui fait que j’ai pu repérer sa position théorique sur la pièce arrière, puis percer, et tout s’aligne pile poil. Pourtant je me faisais un peu de soucis à ce sujet surtout que je percais à 1 '', soit 25.4mm  pour laisser passer une vis de 25mm de diamètre (je n’ai pas de mèche plus grosse à part 32mm) ce qui ne laissait pas beaucoup de marge d’erreur.


Prochaine étape mettre en place la plaque sur le plateau. Au départ avec deux petites vis pour permettre un réajustement éventuel.


Le boitier coulisse dessus come ceci.


Essai à blanc, tout s’emboite, ça coulisse parallèlement au plateau même si la presse elle-même est très légèrement inclinée vers l’avant. J’ai fait la presse arrière plus large et plus haute que nécessaire pour pouvoir la raboter exactement à la dimension voulue plus tard, son inclinaison permettra au haut du mors de serrer un poil plus donc je ne touche à rien.


Je fixe alors la plaque avec les vis définitives.


Petite vue de l’éclaté de la presse avant collage, 11 bouts de bois et pas mal d’heures de boulot.


Collage.


Le lendemain quelques coups de rabot.




L’intérieur.


Vue de dessous, les trous permettrons de passer un tournevis pour visser le boitier au dessus de la presse.


Avant installation je passe un coup d’huile de lin sur les parties qui ne seront plus accessibles après mise en place de la presse. A noter que le petit flipot en bas de la queue d’aronde est quasi invisible.


Premier essai de mise en place. J’en profite pour raboter la plupart de la surépaisseur à la varlope en veillant à rester coplanaire avec le dessus du plateau.




Un truc que je n’avais pas calculé est qu’une fois en place la plaque écarte le boitier de la presse de 1mm exactement, ce qui a pour but d’éviter que les plaques supérieure et inférieure du boitier ne frottent, ou pire bloquent, contre le plateau.


Je réfléchissais à coller un morceau de jarrah sur le bord de la pièce du dessous pur profiter de la résistance de cette essence à l’abrasion et du coup je me suis dit que je pourrais faire de même sur le dessus. J’ai donc scie des fines bandes de jarrah provenant d’un morceau particulièrement dense à la SAR en laissant une marge pour un rabotage final en place et je les ai collées.


Une fois la colle sèche j’ai raboté les bandes de jarrah en faisant de fréquents essais de mise en place jusqu'à ce que la pièce fasse la bonne épaisseur.


Vue de l’arrière de la presse avec la bande de jarrah en place et rabotée. Là on voit que je me suis presque fait avoir car il n’y a que dans cette position que l’on peut fixer l’habillage en bois au boitier métallique, les deux vis que l’on voit sur la photo, facile, mais celles qu’on ne voit pas parce que le plateau gêne… c’est une autre histoire. J’ai pu accéder à celle du bas par-dessous le plateau et j’ai dû remplacer celle du haut par un petit tirefort et visser avec une clef plate à bout de doigts, fraction de tour par fraction de tour. La mise en place de ce type de presse n’ est pas forcement évident, j’ai eu un coup de stress à un moment en me demandant comment j’allais passer l’écrou à l’intérieur du boitier mais ça n’était qu’un dernier coup tordu de ce casse tête allemand, après une pause et une visite sur le site internet du vendeur (Dieter Schmid Fine tools ) où le processus d’installation est détaillé, tout a bien été (j’imagine que Fine tools a du recevoir tellement de coups de fil à ce sujet qu’ils ont mis les détails sur le site).


Apres tout ce bla bla voilà les images de la presse finie (après un dernier rabotage pour la faire affleurer parfaitement avec le plateau).














La suite sous peu.

JoV
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 120
Points : 186
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  jb53 le Mer 20 Mai 2015 - 7:02

Bonjour JoV,

MAGNIFIQUE !!!

Je me régale de regarder ta maîtrise de tes outils.
Bonne continuation
joël

jb53
complétement accro
complétement accro

Messages : 2016
Points : 4565
Date d'inscription : 28/11/2010
Age : 63
Localisation : 89250

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  joeboulot le Mer 20 Mai 2015 - 7:05

Bonjour à toutes et tous , super boulot . ! Bravo ! Quelle chirurgie esthétique !

joeboulot
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 557
Points : 936
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 51
Localisation : marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un nouvel établi

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum