Réalisation d’une fenêtre à châssis fixe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réalisation d’une fenêtre à châssis fixe.

Message  JoV le Ven 12 Juin 2015 - 16:39

Bonjour à tous,

Quelques personnes ayant manifesté un intérêt à voir la fenêtre que j’allais réaliser je me suis décidé à prendre quelques photos durant la construction et de faire un fil.

Une mise en garde est toutefois nécessaire du fait que cette fenêtre à châssis fixe, bien que simple, est assez inhabituelle à mes yeux du fait que l’encadrement est plus large que le mur (à ossature bois) la recevant. J’ai improvisé ce type de fenêtre lors de la construction de mon atelier il y a deux ans et je n’ai pas eu de soucis depuis mais n’y connaissant pas grand chose en fenêtres je ne sais pas trop si elles sont faites dans les’ règles de l’art’.

La fenêtre est installée dans une petite extension de la cuisine qui permet un accès direct au jardin par une porte coulissante et qui a été connectée à la cuisine en casant le mur sous une fenêtre.

J’ai utilisé du Western Red Cedar, en fait pas un cèdre mais un thuya qui provient de la côte ouest des USA et du Canada. C’est un bois qui est censé très bien résister au pourrissement en extérieur à cause des caractéristiques antifongiques d’un composant de sa résine. Qui plus est les termites ne l’apprécient pas non plus d’après la littérature ce qui est un bonus supplémentaire surtout à Perth où ces bestioles sont courantes et ont bon appétit. C’est un bois tendre ce qui le rend à la fois facile à travailler mais difficile à travailler proprement parfois. Le bois que j’ai acheté est tout simplement magnifique, scié sur quartier, sans nœuds et au fil très serré (je me suis amusé à compter : 162 cernes pour une largeur de 140mm sur la bassoire). Du bois qu’on n’a pas envie de transformer en bois de chauffage et qu’on espère exploité de manière rationnelle (on peut rêver qu’on ne participe pas à la destruction de forets primaires).

Le projet debute par le corroyage des pièces de l’encadrement. Les pièces sont amenées à une section de 140x40mm pour la bassoire et les montants, la pièce haute que je vais appeler linteau sans savoir si c’est le terme, fait 35mm d’épaisseur. Une remarque ici pour dire que j’ai attendu d’avoir mes carreaux de double vitrage avant d’attaquer la construction pour être sûr de leurs dimensions (les miens étaient exactement selon la commande mais j’ai déjà vu quelqu’un se faire avoir).


Traçage des assemblages. La superposition d’une pièce sur l’autre permet d’éviter d’éventuelles erreurs de mesure. Le tenons et mortaises sont traces au trusquin double pointe en se basant sur la face marquée λ qui est d’équerre à la face de référence γ. La position des pièces les unes par rapport aux autres est repérée par une simple portion de triangle.




Avant même le couper les assemblages j’ai réalisé 2 rainures de 5x4mm sur le dessous de la bassoire et du linteau à 5mm environ de l’avant. Ces rainures feront gouter l’eau de pluie sans qu’elle ne coule le long de la vitre ou du mur. Les rainures sont réalisées au Stanley 45 en prenant un copeau épais, c’est très rapide.




Les tenons et les mortaises sont sciés dans le sens du fil à l’aide d’une égoïne affutée pour refendre. Pour avoir des coupes d’équerre il faut suivre deux traits à la fois, sur le dessus et le bout, en gardant la lame dans le rebut.


Les coupes en traves du fil sont réalisées avec une scie à cadre équipée d’une lame à tronçonner à denture fine. Les fibres du WRC ont tendance à s’arracher facilement en sortie de coupe donc c’est une bonne idée de tracer au couteau. Un petit triangle enlevé au couteau permet de commencer la coupe au bon endroit.




Le rebut des mortaises est enlevé à la scie à chantourner. Le bois de bout a tendance à s’écraser plutôt qu’à se couper lorsqu’on essaye de nettoyer le fond de la mortaise au ciseau. Une astuce que j’ai lue le mois dernier dans un magazine consiste à imbiber le bois de bout d’alcool à bruler avant de couper. Ça marche d’enfer.




Essai des assemblages.


La position de la rainure sous le linteau oblige à enlever  une portion des montants pour ne pas risquer d’imbiber le bois de bout. Ceci est réalisé grossièrement à l’égoïne puis fini au rabot.






Sous la bassoire il faut continuer la rainure à la base des montants. En fait les montants ont une mortaise à leur base et un tenon en haut. Les rainures sont sciées à la scie à tenons et évidées au bédane de 3mm.




Enfin des chanfreins sont réalisés à l’avant de la bassoire et du linteau pour faire écouler l’eau. Ils sont dégrossis au riflard et finis à la varlope.




Finalement collage à la Titebond III résistante à l’eau. Le serrage est obtenu à l’aide de vis.






Apres l’encadrement vient le châssis recevant les carreaux. Les éléments pour les haut, bas et côtés sont corroyés à 60x35mm. Le montant central est corroyé à 60x70. Ces pièces reçoivent une feuillure de la largeur du carreau (28mm) plus la parclose (15mm). Plutôt que de réaliser la feuillure à la défonceuse et au rabot,ce que j’ai fait sur une pièce d’essai, j’ai loué une scie circulaire sur table dans un atelier pas loin de chez moi. Cette solution était plus précise, plus rapide et me permettait de garder une chute utilisable pour les parcloses.
Voila le résultat sur les montants, avec les assemblages tracés.


J’ai ensuite fait une moulure à la défonceuse sur l’avant puis j’ai creusé une rainure de 5x5mm sur la partie basse. La rainure se situe sous les carreaux et communique avec l’extérieur grâce à quatre trous en biais. Je n’avais pas fait cette rainure sur mes autres fenêtres mais après une discussion sur le fil des fenêtres d’Alain Sangten elle m’a paru une sacré bonne idée. Comme mes parcloses sont à l’intérieur si de l’eau s’infiltre entre le bois et la vitre elle devrait être canalisée dans la rainure et évacuée par les trous.




J’ai ensuite réalisé les assemblages. Les enfourchements aux quatre coins sont réalisés de manière similaire à ceux de l’encadrement par contre le montant central est à tenon et mortaise traversants.


Les coupes d’onglet permettant l’assemblage de la feuillure sont dégrossies à la scie et finies au ciseau avec un gabarit.




Assemblage à blanc. Puis rabotage de finition et ponçage des moulures.


Collage. Je n’avais pas de serre joint suffisamment long pour resserrer une diagonale donc j’ai coincé le chassis entre la rabot degau et un tréteau lourd.


Petit affleurage au rabot puis au papier abrasif. Surprenemmant un rabot à angle fort (ici 55˚) donne le meilleur résultat sur ce bois très tendre.


Voila le résultat.


L’encadrement est vissé sur l’ossature et dans les briques. Le chassis est ensuite rentré dans l’encadrement et vissé à celui-ci.



Après deux couches de lasure et le rabotage des parcloses les vitres sont posées avec un petit joint de silicone entre les vitres et le chassis.

Ça  fait deux jours que j’oublie de prendre une photo de la fenêtre terminée, j’en mettrai une sous peu.
Voila qui conclue l’étape fenêtre du projet, merci d’avoir lu.

Cordialement

JoV
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 120
Points : 186
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation d’une fenêtre à châssis fixe.

Message  ebe3 le Ven 12 Juin 2015 - 17:19

salut JOV,

originale ta conception, qui me laisse un temps soit peu perplexe
tu n'a pas droit à l’erreur vue que tu n'a aucun recouvrement quand je réalise ce genre d'ouvrage
je fais 2 demi coquille que j’emboîte cela me permet de ne pas utiliser de baguettes
(j'aime pas les baguettes) autrement belle réalisation surtout réalisé a la main,
pour la reprise de l'entaille au ciseau tu peu le faire à l'eau chaude enfin c'est ce qu'on faisais
quand j'ai passé mon BM mais je dois avouer ne jamais avoir essaye avec de l'alcool
et aujourd'hui plus trop l'occasion puisque je réalise tout mécaniquement ah productivité quand tu nous tien.

ebe3
complétement accro
complétement accro

Messages : 1924
Points : 3841
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 51
Localisation : meurthe et moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation d’une fenêtre à châssis fixe.

Message  sangten le Ven 12 Juin 2015 - 17:22

très joli, et rapidement envoyé. Pas comme certain, qui attend toujours sa crémone.

Comme mes parcloses sont à l’intérieur si de l’eau s’infiltre entre le bois et la vitre elle devrait être canalisée dans la rainure et évacuée par les trous.

Tu as bien fait. Ne pas l'avoir fait a failli me pourrir mon atelier.

Dès que ma crémone arrive, je reprends le fil.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6014
Points : 11273
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation d’une fenêtre à châssis fixe.

Message  JoV le Ven 12 Juin 2015 - 17:47

Rebonjour,

ebe3, un petit croquis de tes deux demi coquilles me serait utile pour mieux comprendre et donc de pouvoir améliorer la prochaine (le jour où j’en referai une). J’aurai pu faire une feuillure dans l’encadrement, je suppose, qui aurait reçu le châssis en lui-même ce qui aurait évité les baguettes.
Quand à la technique de l’eau chaude j’imagine que ça doit marcher pareil, le seul avantage que je vois a l’alcool est que ça s’évapore vite et ne laisse donc pas le bois mouillé.

Alain cette rainure est un peu ‘theorique’ sur cette fenetre car comme on le voit sur les photos elle est sous une avancee de toit. Mais ca ne peut pas faire de mal…
Elle prend son temps ta crémone il me semble que ca fait un certain temps déjà que tu attends…


@+

JoV
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 120
Points : 186
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation d’une fenêtre à châssis fixe.

Message  ebe3 le Ven 12 Juin 2015 - 19:12

eh bien écoute si j'ai 5 mn je te ferai un croquis
pour l’alcool je suis d'accord avec toi.

ebe3
complétement accro
complétement accro

Messages : 1924
Points : 3841
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 51
Localisation : meurthe et moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation d’une fenêtre à châssis fixe.

Message  sangten le Ven 12 Juin 2015 - 20:16

JoV a écrit:Elle prend son temps ta crémone il me semble que ca fait un certain temps déjà que tu attends…

Elle ne saurait tarder... enfin, j'espère.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6014
Points : 11273
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation d’une fenêtre à châssis fixe.

Message  Ty Coat le Ven 12 Juin 2015 - 21:31

Bonsoir Jov et à tous,

Joliment fait. Presque tout à la main, ça m'épate. Le résultat est à la hauteur.

Ty Coat

Ty Coat
complétement accro
complétement accro

Messages : 1185
Points : 2105
Date d'inscription : 20/08/2014
Age : 66
Localisation : Plounevez-Lochrist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réalisation d’une fenêtre à châssis fixe.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum