Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  boiseux33 le Sam 13 Fév 2016 - 11:01

J'ai eu l'occasion de m'en ouvrir sur un autre post, la rénovation ou le remplacement de mon établi actuel est en projet.

Je tiens cet établi de mon grand père (parmi d'autres outils moins encombrants)
Le sale gamin que j'étais il y a 25 ans s'amusait à y planter des clous avec un maillet, alors qu'il servait de... dépotoir ? scratch
Disons plus élégamment que mon père s'en servait de surface de dépose et qu'il était fort encombré d'objets divers, variés et jamais rangés.

Cet établi m'a servi une partie de mon activité (hé oui, après avoir passé ma petite enfance à massacrer ce pauvre établi qui ne m'avait rien fait, je suis devenu menuisier, et je m'en suis servi professionnellement).

Etat des lieux au moment de la récup :

Plateau bombé, d'épaisseur variable (minimum 80 mm), étroit (430 mm), surtout vu sa longueur (2500 mm). Une "emboiture" simplement fixée par clouage à chaque extrémité (pas de bouvetage semble-t-il). Visiblement, il est destiné à être placé le long d'un mur. Nombreuses marques de sciage (manuel) et clous tout aussi nombreux enfoncés dans la surface du plateau.
4 perçages (diamètre environ 25 à 30 mm ?) pour l'emploi de valets traditionnels (j'en ai 3) sur la longueur de l'établi. Pour la plupart relativement déformés.
" />
Une griffe bois carrée escamotable en chêne dans un trou du plateau côté gauche.
" />
Piètement et plateau sont solidarisés par un boulon de charpente passant dans la traverse haute entre les pieds des extrémités. La tête du boulon est noyée dans le plateau, et cachés par un discret bouchonnage carré en platane (sur la photo ci-dessus, on peut deviner le bouchon un peu à droite de la griffe).
" />
Piètement sain, d'essences diverses et difficiles à déterminer comme pour le plateau (poussière et nombreuses coulures de produits divers mélangés). Les pieds semblent en feuillu, les traverses en résineux.
Une fonçure a été installée entre les traverses par mon père (panneau de CP de récup).

La presse frontale (pied de gauche, établi pour droitier donc) : tige filetée trapézoïdale diamètre 24 mm en bon état, la fixation de l'écrou est à améliorer. bois de la presse probablement en chêne. Ce bois a tendance à retomber lors du desserrage de la presse (trou de diamètre trop important ou ovalisé dans le pied ?).

En partie basse, la traditionnelle tige en bois percée pour assurer le parallélisme du serrage. Mais plus de tige de réglage, encore moins de système de contrainte au coulissement. Le pied bombé et l'arête de bordure du plateau largement entamée nuisent à la pleine efficacité de la presse, en particulier sur les petites pièces.
Sur la droite du plateau, un perçage dans le chant pour tige support de pièce longue (entre 20 et 25 mm de diamètre)
Sur le pied de droite, 2 perçages non débouchant pour tige support de pièce longue (même diamètre). le retrait du pied de droite par rapport à la bordure du plateau nuit à l'efficacité du système en induisant un porte à faux.
" />
Pas de presse en bout (et donc pas de greppes non plus).

Une base saine donc, mais avec beaucoup de travail en perspective.
Après l'avoir récupéré, je me suis contenté d'opérations "cosmétiques" pour le rendre fonctionnel à moindres frais :

"Chirurgie" du plateau : extraction de tous les clous que j'avais enfoncé gamin (une grosse journée de travail).
"Xylosuccion" : ou plus prosaïquement, surfaçage, pour passer d'un plateau bombé à un plateau plan. Où l'on se rend compte que toute connerie se paie un jour, en fraises parties à la poubelle après avoir bouffé les clous ayant échappé à l'opération précédente dans le cas présent. Le dessus de la presse frontale et de la griffe d'établi ont été surfacés par la même occasion.
Confirmation de l'essence de la griffe et de la presse (chêne), découverte de l'essence du plateau, qui s'avère être d'une seule pièce de platane.

Fabrication d'un caisson de rangement en mélaminé (chutes) avec portes coulissantes. Installation en partie droite de la fonçure.
ce caisson condamne 2 trous de valets (mais pour ce que je m'en sers... en plus ce sont les plus déformés) sur les 4.

Ajout à l'arrière d'une alèse (chute d'iroko de 70x70) pour porter la largeur de l'établi à 500 mm.

Vissage de chutes d'iroko de même section en bas des pieds pour réhausser la surface du plateau de 800 mm environ à 880 mm environ.
[img][/img]
A la fin de mon activité, rapatriement de l'établi dans la dépendance dont il provenait, dépendance refaite à neuf entre temps.

Il est à l'heure actuelle disposé contre un mur.


Dernière édition par boiseux33 le Sam 13 Fév 2016 - 19:35, édité 3 fois

boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1194
Points : 2251
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  niaproun le Sam 13 Fév 2016 - 12:11

Ave
C'est sur que l'établi (de grand) de quand on était petit, ça sa bichonne, même si on aimerait en avoir un second avec plein de fonctionnalités "nouvelles". Very Happy
Et puis il a son histoire et il veillera sur l'atelier.
Bonne suite.

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3034
Points : 6895
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  KOKO 57 le Sam 13 Fév 2016 - 13:07

Salut Boiseux33 et tous............ah encore un établi d'antan avec une âme,un vécu,une histoire,qui a déjà reçu un petit "lifting",et qui va retrouver une nouvelle jeunesse cheers ,et pourrait on le voir en photo,histoire de voir la bête,et de ce que tu lui as déjà prodigué ???

KOKO 57
complétement accro
complétement accro

Messages : 1550
Points : 2319
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 50
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  boiseux33 le Sam 13 Fév 2016 - 13:46

KOKO 57 a écrit:pourrait on le voir en photo

C'est prévu, mais le plateau était encore encombré ce matin d'un panneau de protection et d'une imposte dont la peinture était fraîche pas assez sèche...

J'ai déjà commencé à modéliser le résultat des modifs que j'envisage.
Petites questions :
- comment enregistrer une vue de la modélisation sous SketchUp en .jpg ou autre format de fichier lisible par tous ?
- une fois la modélisation achevée, puis-je utiliser le fichier de l'établi et insérer celui-ci dans une simulation d'aménagement de la dépendance (toujours sous SU) ?

En effet, ce projet "d'upgrade" de l'établi rentre dans le cadre d'un projet plus vaste de finalisation et rationalisation de l'aménagement de mon espace de bricolage.


Dernière édition par boiseux33 le Sam 13 Fév 2016 - 13:50, édité 1 fois

boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1194
Points : 2251
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  ebe3 le Sam 13 Fév 2016 - 13:49

des photos des photos
je veux voir le nombre de trou que tu as fais avec tes clous (pointes)
pour le reste fais en un 2 em enfin si tu est comme moi sa n'avance pas beaucoup.

ebe3
complétement accro
complétement accro

Messages : 1919
Points : 3836
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 51
Localisation : meurthe et moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  boiseux33 le Sam 13 Fév 2016 - 13:57

certainement pas de photos de mes trous de pointes en macro ! What a Face

Pour ce qui est de faire un deuxième établi, ce n'est pas à l'ordre du jour. La modification de l'actuel sera cependant d'importance, ce qui m'amènera à le démonter complètement. Je pense ré employer essentiellement le plateau et la quincaillerie de la presse.
Les pied étant trop courts, je pense purement et simplement les remplacer, mais ils pourraient être recyclés pour l'aménagement sous plateau, des alèses.... à déterminer.

boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1194
Points : 2251
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  jean luc 38 le Sam 13 Fév 2016 - 14:16

bonjour BOISEUX & a tous

chic !!!!!!!  une resto a suivre.........  et    .........avec beaucoup de plaisir cheers


BOISEUX a écrit:Nombreuses marques de sciage (manuel) et clous tout aussi nombreux enfoncés dans la surface du plateau.
omer
ne chercher pas  LE COUPABLE  il s'est dénoncer dans le 1er paragraphe et avec un  "MAILLET " tape  en  + " SALE GOSSE " j'en foutrais moi des coups d'pompes dans l'luc "il t'on  rien fait c'te pôvre établis et son pote le maillet pour les traiter d'la sorte  ....HEIN va y recommence j't'ai a l'oeil   panpan .........lol!

a la lecture de ce paragraphe j'avais l’impression de revivre une étape de ma jeunesse drunken drunken

la suite en photos avec impatience et plaisir cheers

salut Jluc

jean luc 38
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 549
Points : 969
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 56
Localisation : saint victor de cessieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  ebe3 le Sam 13 Fév 2016 - 14:50

te prend pas la tête je suivrais même si tu ne fais que restaurer celui là

ebe3
complétement accro
complétement accro

Messages : 1919
Points : 3836
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 51
Localisation : meurthe et moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  millo le Sam 13 Fév 2016 - 15:49

Bonjour,

Pour pouvoir diffuser un plan Scketchup, il suffit de faire une exportation dessin graphique 2D en fichier format jpeg sous SU .

millo
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 85
Points : 145
Date d'inscription : 09/09/2014
Age : 63
Localisation : Sud Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  boiseux33 le Sam 13 Fév 2016 - 18:43

Merci

boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1194
Points : 2251
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  Guilhèlmus le Sam 13 Fév 2016 - 19:03

Zioup,
Heureusement que le gamin n'avait pas un cloueur pneumatique, sinon aujourd'hui, il s'en mordrait les doigts.
Je prends un ticket.

@+ Pegvi

Guilhèlmus
complétement accro
complétement accro

Messages : 2791
Points : 5470
Date d'inscription : 25/10/2013
Age : 37
Localisation : qpmdf

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  boiseux33 le Sam 13 Fév 2016 - 20:26

Le premier message est édité, avec première salve de photos.

Donc, mes réflexions (ou cahier des charges premier jet) :

- Il me faut un piètement stable, c'est à dire avec des pieds d'un seul tenant (pas de rallonge vissée), à fleur avec le chant du plateau pour bénéficier d'un maximum d'assise.
- Diminution de la longueur de plateau en conformité avec la place dont je dispose (passage de 2,5 à 2 m)
- La largeur de plateau de 500 mm est un strict minimum, mais également proche du maximum de ce que la largeur de mon local me permet. Je ne la change pas, mais prévois quelque chose de plus "propre" que le simple ajout d'une pièce d'épaisseur et essence différente.
- La place disponible est très réduite, mais je dois pouvoir réaliser des projets en bois massif ou panneau. Il me faut donc un établi permettant le travail manuel ET l'usage de l'électroportatif
- Ce serait bien d'avoir un plateau genre Roubo, mais la faible largeur de l'établi projeté me conduit à envisager des demi plateaux de largeur inégale (le plus large côté presse)
- Je suis amené à réaliser occasionnellement des pièces dépassant les 2 m de long. Il serait avantageux de disposer à chaque bout de "suremboitures" de la largeur totale de l'établi, permettant une extension temporaire en supportant un panneau martyr de 2,5 ou 3,1 m de long. Ces emboitures pourraient par la même occasion être équipées de perçages pour bench dogs et mécanisme permettant de s'en servir également de presse en bout ou presse type Moxon. De plus, porter l'extension possible de chaque côté à presque 50 cm permet d'envisager de s'en servir pour utiliser de l'électroportatif sous table amovible (défonceuse, scie sauteuse...)
- Pour le sciage à la scie plongeante, je peux envisager de poser dessus un support de découpe
- La presse frontale doit être de bonne capacité, sans être ennuyeuse à régler (parallélisme)
- Un valet coulissant permettra de disposer un support à la bonne hauteur pour le serrage de grands panneaux ou de portes.
- Les pieds seront fraisés à la domino aux mêmes hauteurs pour compléter ce dispositif.
- Il doit être possible d'étendre les possibilités de serrage grâce au vide (supports judicieusement conçus, intégrés et disposés)
- Des rangements seront intégrés dans le piètement (réflexion à creuser sur le type et l'agencement du rangement). Ceci devant permettre de garder un certain nombre d'accessoires à portée et de gagner de la place. peut-être la presse à vide par exemple, et les valets ? pour lesquels il faudra prévoir perçages du plateau et dégagement sous les trous.

Le premier jet donne ceci :


Je suis très moyennement satisfait du résultat.

En cause, principalement le système de presse.
Pour permettre le serrage de sections de petites charpente (des poteaux de 150x150 par exemple), en ajoutant le mord mobile (50) + un support suffisamment rigide, on se retrouve vite avec une énorme excroissance d'un côté de l'établi. Hors, la place disponible me l'interdit.

De plus, si je dois stocker deux panneaux martyrs + une "sur table" de débit... On a vu mieux question gain de place.

Donc, bientôt une V2 du cahier des charges et de la conception.

boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1194
Points : 2251
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  JeanPierre le Dim 14 Fév 2016 - 12:09

Bonjour à tous,
Quelque soit la(les) solutions envisagées je prends un ticket.
Au fait le mien,en bout était vissé(avec de sacrés vis à bois) aussi et non bouveté.
Mon petit-fils adore le marteau et les clous,alors je lui donne le plus de chutes possibles et il travaille loin de la tale multi fonctions et, par la suite loin de l'établi(ça lui évitera des travaux par la suite).
Amicalement
JeanPierre

JeanPierre
complétement accro
complétement accro

Messages : 1475
Points : 2593
Date d'inscription : 19/11/2011
Age : 65
Localisation : 34000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  boiseux33 le Dim 14 Fév 2016 - 14:40

Suite à l'analyse de mon premier jet, défauts et qualités, je me remets à Sketch Up  après avoir fait évolué un peu mon cahier des charges.

Cahier des charges deuxième jet :

- Il me faut un piètement stable, c'est à dire avec des pieds d'un seul tenant (pas de rallonge vissée), à fleur avec le chant du plateau pour bénéficier d'un maximum d'assise.
- La place disponible est très réduite, mais je dois pouvoir réaliser des projets en bois massif ou panneau. Il me faut donc un établi permettant le travail manuel ET l'usage de l'électroportatif- Diminution de la longueur de plateau en conformité avec la place dont je dispose (passage de 2,5 à 2 m).
Tel qu'il est projeté, l'aménagement de l'atelier verrait l'établi "trôner" au milieu, avec d'un côté le mur le long duquel seraient stockés quincaillerie et électroportatif, et de l'autre côté les rangements pour les outils manuels et de traçage.
- Ce serait bien d'avoir un plateau genre Roubo, mais la faible largeur de l'établi projeté me conduit à envisager des demi plateaux de largeur inégale (le plus large côté presse) pour le travail à la main.
- La largeur de plateau de 500 mm est un strict minimum, mais également proche du maximum de ce que la largeur de mon local me permet.
- Je suis amené à réaliser occasionnellement des pièces dépassant les 2 m de long. Il serait avantageux de disposer à chaque bout de "suremboitures" de la largeur totale de l'établi, permettant une extension temporaire jusqu'à 3,1 m. Ces emboitures pourraient par la même occasion être équipées de perçages pour bench dogs et mécanisme permettant de s'en servir également de presse en bout ou presse type Moxon. De plus, porter l'extension possible de chaque côté à environ 50 cm permet d'envisager de s'en servir pour utiliser de l'électroportatif sous table amovible (défonceuse, scie sauteuse...)
- Que ce soit pour utiliser une table d'électroportatif ou une "rallonge" temporaire, il faut pouvoir intégrer le panneau sans surépaisseur. les emboitures et sur emboitures seront dont feuillurées en vis à vis pour placer un panneau de médium de 19 mm à fleur du plateau de l'établi.
- Etant relativement bien équipé en Festool, j'envisage l'intégration de modules CMS. Je porte la largeur de l'établi à 585 mm en accord avec celle de la table CMS.
- hors usage de la rallonge, les feuillures sont bouchées par une bande de médium à usage de martyr lors de découpes à la scie plongeante
- Pour le tronçonnage à la scie plongeante, je m'inspire de la MFT3. Je prévois d'intégrer un profil alu en rainure sur tout le pourtour du plateau (usage des serre joints et accessoires Festool), y compris les sur emboitures. Selon budget, le type de profilé peut évoluer.
- Pour améliorer leur rigidité, serrage en place et intégrer un profilé alu identique en continuité, les extensions seront fixées sur un cadre.
- La presse frontale doit être de bonne capacité, mais je reviens à une conception plus classique. Comme vu sur d'autres réalisations, la tige basse percée est contrainte derrière le pied de manière à s'assurer que la presse ne "tombe" pas au desserrage. Le haut de la mâchoire est affiné à 45° de chaque côté pour faciliter les découpes de petites pièces à la main. La conception moins inhabituelle permet de rapprocher la presse et le piètement de l'extrémité de l'établi et diminuer le porte à faux du plateau.
- Un valet coulissant permettra de disposer un support à la bonne hauteur pour le serrage de grands panneaux ou de portes.
- Les pieds seront fraisés à la domino aux mêmes hauteurs pour compléter ce dispositif.
- Il doit être possible d'étendre les possibilités de serrage grâce au vide (supports judicieusement conçus, intégrés et disposés)
- Des rangements seront intégrés dans le piètement (réflexion à creuser sur le type et l'agencement du rangement). Ceci devant permettre de garder un certain nombre d'accessoires à portée et de gagner de la place. peut-être la presse à vide par exemple, et les valets ? pour lesquels il faudra prévoir perçages du plateau et dégagement sous les trous. le haut du/des caisson(s) ne touchera pas le dessous du plateau, pour éviter l'accumulation de poussière dans les trous des bench dog. les rangements seront en retrait pour ne pas gêner la translation du valet.
- Les bench dogs seront à tige cylindriques, et pourront être insérés dans des perçages de 20 mm. Une réalisation maison en s'inspirant de modèles glanés sur le net permettra de s'affranchir d'éventuels problèmes liés à leur section ronde.
- Les perçages pour les bench dog consisteront en une rangée (ou deux) sur toute la longueur de chaque demi plateau (entraxes 96 mm).
- Sur les rallonges, les perçages seront réalisés sur le même principe que ceux des tables MFT3.
- L'établi voit ses sections modifiées en accord avec celles de l'existant pour réemploi des éléments actuels dans la mesure du possible (presse, plateau...).

Actuellement, cela donnerait ceci :

" />

Je n'ai pas encore modélisé les mécanismes de translation des sur emboitures, les extensions, ni le valet et les rangements, pas plus que le profilé alu périphérique.
J'en profite cependant pour réfléchir plus avant aux assemblages entre plateau et piètement, en m'inspirant de Samuel et de la charpente que j'ai réalisée pour la réfection de l'abri de la cuisine d'été dans le jardin.
Un enfourchement tenon / queue d'aronde droite pour les pieds avant, le reste du piètement (pied arrière et traverses) venant s'assembler ensuite en tenon mortaise avec le pied avant. Le chant supérieur des traverses hautes et le bout des pieds arrières étant fraisés pour achever le verrouillage de l'ensemble en queue d'aronde coulissante dans la face inférieure du plateau.
Les emboitures sont assemblées aux plateaux par queues d'aronde coulissante également.
Je teste le résultat esthétique de l'association hêtre / sipo pour la presse.

A la réflexion les assemblages choisis (plateau, piètement) sont trop complexes et longs à réaliser, surtout pour réaliser un nouvel établi à partir des pièces de l'ancien : je n'ai pas l'intention de passer un an sans établi digne de ce nom.
Ils sont de plus peu pratiques à mettre en oeuvre pour l'assemblage des éléments.
une "simple" rainure languette tirefonnée doit suffire pour les emboitures, et il n'est pas indispensable de sur ajouter une queue d'aronde coulissante au pointage hasardeux en partie haute du piètement pour conserver la planéïté du plateau.
Cela permettrait un assemblage du piètement complet avec le plateau, la fixation pouvant se faire par tirefonds ou boulonnage.
Les 4 pieds pourraient se voir alors dotés d'enfourchements à queue d'aronde droite pour garder un minimum d'esthétique

Une V3 est à venir.

boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1194
Points : 2251
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  pompom37 le Dim 14 Fév 2016 - 20:32

Bonsoir Boiseux33

Vla un fil que je vais suivre avec attention
car je veux faire le mien de la même manière que ton projet
à la différence des cotes le mien ferai entre 800 et 900 de large sur 1800 à 2000 de long
la base du piètement serai également en bois dur et costaud de tel manière à avoir une stabilité solide
en ce qui concerne le plateau je me tâte encore entre un plateau pleins de 80mm et
un plateau type torsion box avec des trou afin d'y mettre des inserts ou serre joint Festool
ou alors je pensais également le réaliser en deux parties moitié plein et moitié torsion box
donc à voir, et en ce qui concerne les presses j'en prévois deux
une sur toutes la largeur à deux manivelles type Veritas et une sur la longueur classique et peut etre voir une autre
au bout simple
je ne sais pas si je m'explique bien mais bon c'est en cours de plans
donc ton plan m'intéresse beaucoup Very Happy

_________________
Amicalement  Christian




Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche
La simplicité et la candeur sont les véritables rayons de la sagesse
Le sage se perd en combattant ses pensées, et l'insensé se perd en les suivant

pompom37
Modérateur
Modérateur

Messages : 3251
Points : 5440
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 60
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  boiseux33 le Lun 15 Fév 2016 - 0:05

Je planche déjà sur la V3.
Le plateau est modélisé, avec assemblages, extension d'un côté et martyr de l'autre, les mécanismes principaux shématisés. Restent tout de même les perçages pour bench dogs et valets à positionner.
Le piètement est commencé avec ses assemblages.
Je pense ne pas modéliser les rangements immédiatement, histoire de conserver la vue du dessous du plateau, avec tous les mécanismes intégrés.
Je pense cependant que je mettrais le valet coulissant sur cette version.

boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1194
Points : 2251
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  Fredo974 le Lun 15 Fév 2016 - 4:31

Salut!

Petite question : face à ton établi, si tu es gaucher, ta presse d'établi tu devrais en principe la mettre où? Est ce qu'il y a une logique, si je puis dire, ou bien c'est plutôt, "tu fais comme tu le sens"? Merci et bonne journée à tous!

Fred...

Fredo974
complétement accro
complétement accro

Messages : 904
Points : 1542
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 45
Localisation : Réunion Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  boiseux33 le Lun 15 Fév 2016 - 9:02

En théorie, pour les gauchers, la presse frontale et la griffe d'établi sont au niveau du pied de droite.
Cela correspond mieux à la position la plus confortable pour eux en rabotage manuel sur le chant de longues pièces.

D'ailleurs, tu remarqueras que la majorité des gens sont droitiers, et que la majorité des établis ont leur presse frontale au niveau du pied gauche (c'est mon cas).

Petit moyen mnémotechnique pour s'en souvenir :
les gauchers sont réputés adroits ----> presse frontale à droite
les droitiers sont réputés plus gauches ----> presse frontale à gauche.

ou un autre :
la presse se situera sur le pied opposé aux membres avec lesquels vous êtes le plus à l'aise.

boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1194
Points : 2251
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  Fredo974 le Lun 15 Fév 2016 - 9:31

Dans mon cas je suis plutôt en mode "2 mains gauche"!!! Very Happy

Paraît que ça se soigne, mais j'ai pas encore trouvé le traitement Very Happy

En tous cas merci pour tes conseils!

Fred...

Fredo974
complétement accro
complétement accro

Messages : 904
Points : 1542
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 45
Localisation : Réunion Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  grosb le Lun 15 Fév 2016 - 10:15

Bonjour,

Et les ambidextes alors, un pied central avec sa presse...

Amicalement, Bernard.

grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 1833
Points : 3433
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 61
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  junkdealer le Lun 15 Fév 2016 - 15:01

pour pas etre embete par les pieds, y'a l'option suspendu au plafond, comme gaston lagaffe jesors

junkdealer
complétement accro
complétement accro

Messages : 1189
Points : 1705
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 46
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  poloastucien le Lun 15 Fév 2016 - 19:35

bonjour Fredo974

Fredo974 a écrit:Dans mon cas je suis plutôt en mode "2 mains gauche"!!! Very Happy

Fred...

dans ce cas tu y met 2 presses, une à droite et une à gauche jesuisdehors

poloastucien
complétement accro
complétement accro

Messages : 750
Points : 1074
Date d'inscription : 23/08/2015
Age : 98
Localisation : 36Km au dessus de la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  Fredo974 le Lun 15 Fév 2016 - 20:00

@ poloastucien : excellent!! Attends, sors pas, j'arrive Very Happy

Fred...

Fredo974
complétement accro
complétement accro

Messages : 904
Points : 1542
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 45
Localisation : Réunion Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  poloastucien le Lun 15 Fév 2016 - 20:11

bonjour Fredo974

quoi tu veut m'accompagner pour jesors

poloastucien
complétement accro
complétement accro

Messages : 750
Points : 1074
Date d'inscription : 23/08/2015
Age : 98
Localisation : 36Km au dessus de la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  Le Doc le Mar 16 Fév 2016 - 9:25

ou alors deux presses à droite, pour chacune des mains gauches

jesuisdehors aussi

Le Doc
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 109
Points : 188
Date d'inscription : 02/05/2015
Age : 46
Localisation : Suisse, rive sud du lac de Neuch'

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refonte d'un établi (la réflection préalable)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum