reflexion professionnelle

Aller en bas

reflexion professionnelle

Message  nico4343 le Lun 14 Mai 2018 - 17:40

bonjour à tous
voila je suis en pleine réflexion professionnelle.
je songe me mettre à mon compte en micro entreprise en maintenance industrielle et automatisme.(de grands mots mais aussi électricité pour particulier).Mais je me demande si cela va marcher .
je ne sais pas si je dois investir dans un camion ou si je garde ma voiture particulière (207).un citroen jumpy a 200000 km environ 4000€ ou sinon un partner avec autant de kilomètre 4700€..
le jumpy serait utile pour trainer du bazard et les motos aussi..
voila..
c'est comme le matériel.que dois je avoir???je suis pas mal outillé comme je bricole pas mal pour moi ou mon beau père ( gérant d'une petite scierie)

quel avis avez vous?
si vos machines tombent en panne ,appelez vous une société??

en pleine reflexion...... scratch scratch scratch scratch



avatar
nico4343
très actif
très actif

Messages : 384
Points : 867
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 33
Localisation : haute loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  Fred714 le Lun 14 Mai 2018 - 18:13

- Est ce que tu as des fonds d'avance?
- As tu déjà une clientèle ou bien tu y vas avec ta teub et ton coutal et rien à fout' du reste?
- Un jumpy à 4000 boules avec 200000km au compteur? Oui du coup t'aimes jouer avec ta vie!!! Regardes si trouves pas un véhicule avec moins de km! S'agit pas seulement de penser dans l'instant T. Projetes toi : tu achètes un VL avec 200 000km, ça te claque dans les pattes dans 6 mois, est ce que tu auras les moyens de t'en occuper, de faire réparer, d'assurer tes rdv clients...?
- Il y a quelques jours, j'ai ouvert un sujet : "Bilan de formation pro..." y a des supers mecs qui ont participé au sujet, me permettant de prendre un peu de recul par rapport à mes envies!!!
- Ceci étant, peu importe ta décision, je te souhaite plein de bonnes choses, de réussir et de tous les déchirer leur race!!! cheers
avatar
Fred714
complétement accro
complétement accro

Messages : 1449
Points : 2123
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 47
Localisation : Somewhere else...

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  eric44 le Lun 14 Mai 2018 - 20:54

Bonsoir,
Le statut importe peu.

Combien de clients potentiels à moins de 30 km de chez toi ?
Tes fournisseurs sont à combien de km ?
Combien de concurrents ?
En quoi tu serais meilleur qu'eux ?
As tu déjà des clients qui seraient prêts à bosser avec toi ?
Tu fais quoi pour le moment ?

Bon voilà un début de questionnement à avoir.

@+
Eric
avatar
eric44
complétement accro
complétement accro

Messages : 1242
Points : 1692
Date d'inscription : 04/08/2014
Age : 58
Localisation : Près de Nantes (44)

http://www.lamoricais.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  sangten le Lun 14 Mai 2018 - 22:13

Salut

La plupart des gens comme toi que je connais et qui ont essaimé de leur société, ont commencé avec cette dernière comme premier client. Et après, le bouche à oreille et la prospection commerciale font le reste. Mais c'est toujours quatre fois plus long que ce qu'on espère dans ses rêves les plus fous. Et on bosse beaucoup plus que quand on est salarié. Ou alors, c'est qu'on a gagné au loto. Il en faut aussi.
Il te faut au moins un client solide qui a confiance en toi, un petit pécule pour tenir quelques mois, te serrer la ceinture, c'est à dire n'acheter que ce dont tu as strictement besoin, ne pas investir tant que tu n'es pas sûr de ton business plan, et ne démarrer qu'en ayant déjà du boulot. Sinon, tu vas galérer. Et pour l'instant, si tu as un véhicule qui fonctionne, tu n'en changes pas.

signé : Un mec qui a monté 5 boites. Qui s'est brillamment souvent cassé la figure et qui ne prend jamais le futur pour acquis. Mais qui ne pourrait pas faire autre chose.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9791
Points : 15131
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  eric44 le Lun 14 Mai 2018 - 22:56

Je complète ce que vient de dire Alain, avoir envie c'est déjà très bien mais pour créer une entreprise, il ne doit rien n'avoir d'irrationnel donc on prépare son coup des mois à l'avance en écartant un par un un tous les obstacles et vraiment quand c'est hyper mur, on fonce.
Et assure toi que ton conjoint va suivre ton délire personnel : beaucoup de déception à attendre durant les premières années.

ET un moral en titane, je ne vais pas faire ma pleureuse mais il y a 15 jours, je n'avais que 10 k€ chez mon banquier avec 100 k€ de charges mensuelles, soit tu pètes les plombs, soit ton banquier à confiance en toi et il va suivre mais peut être pas, soit tu ne te payes pas (le moins pire), soit tu as des sous sur ton compte perso et tu les remets dans le circuit (le pire), soit tu prends ta bagnole et tu fais le tour de tes clients pour qu'ils règlent sur le champ.

Si tu craint les conflits, c'est mal parti, il faut être une tête dure. Et là, j'ai été une tête molle, grosse trésorerie excédentaire depuis des années, on habitue les clients à une certain relâchement (4 mois) et ils en profitent les bougres, mais tes salariés tu dois les payer tous les mois, ça tombe tous les 30 jours.

Si au passage, tu as mal fait ton boulot, t'es mort. Bon, je suis bien vivant mais tu vois même avec 30 ans d'expérience on peut encore faire de grosses conneries même si dans mon cas le risque était de 0, mais pas de réaction = 1000 € pour le banquier.

Bon, j'espère qu'avec Alain, on ne vous met pas trop le moral dans les chaussettes.

@+
Eric

avatar
eric44
complétement accro
complétement accro

Messages : 1242
Points : 1692
Date d'inscription : 04/08/2014
Age : 58
Localisation : Près de Nantes (44)

http://www.lamoricais.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  dh42 le Lun 14 Mai 2018 - 23:57

Salut,

Le statut importe peu.

Ah si, quand même !

Si ce que tu appelle micro entreprise c'est la même chose qu'Autoentrepreneur, il y a des contraintes auxquelles il faut bien penser:

1) RIEN n'est déductible, que ce soit l'achat d'un véhicule, d'outillage, l'essence, le chauffage, le courant, etc ...

2) le chiffre d'affaire maxi / an est limité à une certaine somme (et il s'agit du CA, pas du bénef) exemple pour 2018 la CA maxi annuel autorisé en prestation de service est de 33 200€, que tu fasse 10% ou 80% de bénef sur cette somme, c'est pareil ... sauf que si tu n'a fait que 10%, tu aura 3320€ de benef pour ton année, ce qui risque d'être un peu juste ! et tu ne pourra pas travailler plus pour ne pas dépasser la limite de CA ... donc attention au choix des chantiers.

3) les charges sociales sont calculées sur ce que tu facture, sans tenir compte du bénef que tu fais ; par exemple si tu a acheté pour 50€ de matière première, et que tu la revend 60€ ; dans une société "normale", tu va payer des charges/impots sur les 10€ de bénef, alors qu'en AE, tu paye des charges sur les 60€ que tu facture ! donc tu a intérêt à avoir bien calculé ton coup, sinon tu peux arriver à payer plus de charges que le bénef que tu fais.

++
David

_________________

Traduction Française de CamBam et de sa documentation.
avatar
dh42
Admin
Admin

Messages : 15951
Points : 28619
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 54
Localisation : Près de St Etienne (42)

http://dh42.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  grosb le Mar 15 Mai 2018 - 0:20

++1 avec David sur les conditions de fonctionnement d'un AE...
Statut à fuir, amha, pour toute activité avec une part importante de matière première et de fournitures...
Comme tu parles d'électricité, cela ne semble pas le bon plan, à moins que... ce soit le client qui achète les "fournitures".

Je pense que la seule condition où le statut d'AE est intéressant (enfin au tout début), c'est pour de la prestation de service pure à proximité d'où tu habites.
avatar
grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 3056
Points : 4649
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 63
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  dh42 le Mar 15 Mai 2018 - 0:39

Comme tu parles d'électricité, cela ne semble pas le bon plan, à moins que... ce soit le client qui achète les "fournitures".

Oui, c'est exactement ce que je faisais, c'est le client qui payait la matière et elle n'était donc pas comptabilisée sur ma facture, ce qui arrangeait tous le monde, car sinon, pour le client la matière reviens bien plus cher qu'avec une entreprise ayant un status "normal" ; par exemple si j’achète pour 100€ de matière (ou les frais de port, par exemple), je dois au minimum majorer ce prix de 16% pour "éponger" le cout des charges sociales, et bien sûr y ajouter encore mon % de bénef et de "frais de gestion" (le temps passé à chercher le produit, à faire la commande, à réceptionner ou allez chercher la produit, etc) soit environ 10 à 15% d'après les "standards". Au final, pour faire 30% de bénef sur une vente ça oblige à vendre le produit au moins 56% plus cher que je ne l'ai acheté.

Je pense que la seule condition où le statut d'AE est intéressant (enfin au tout début), c'est pour de la prestation de service pure à proximité d'où tu habites.

Oui, tout ce qui est à "forte valeur ajoutée" comme ils disent dans leur jargon ; c.a.d, ou tu fais un gros bénef.

Dans mon cas, je travaille à domicile, donc pas de frais de local, d'assurance, de transport, etc

si vos machines tombent en panne ,appelez vous une société??

Non, pour ma part, je répare moi même, sauf la voiture, car je n'en ai qu'une et que j'habite dans la "brousse", donc si une fois le moteur ouvert en 2 il me manque une pièce, je ne peux même pas allez la chercher chez VW ... et puis ça deviens un peu trop plein d'électronique pour mes compétences.  What a Face

Je fais également ce que je peux chez ma mère, mais sans me risquer dans des opérations que je ne maitrise pas ; par exemple, en ce moment elle a une fuite sur un radiateur ; je suis allez voir, j'ai changé le joint ... et pas mieux, c'est le filetage du raccord du robinet qui est mort ... et trouver un autre robinet avec exactement le même entre-axe c'est pas gagné, et découper et refaire la tuyauterie, je ne m'y risquerais pas ailleurs que chez moi (si je n'ai plus d'eau ou de chauffage, je fais avec .. mais ma mère aimera moins !)

Ceci-dit, vu qu'on est sur un forum de bricolage, il y a des chances que la plupart des membres fassent de même, ce n'est donc pas vraiment représentatif du client lambda (particuliers).

++
David

_________________

Traduction Française de CamBam et de sa documentation.
avatar
dh42
Admin
Admin

Messages : 15951
Points : 28619
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 54
Localisation : Près de St Etienne (42)

http://dh42.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  sangten le Mar 15 Mai 2018 - 8:21

eric44 a écrit:Je complète ce que vient de dire Alain, avoir envie c'est déjà très bien mais pour créer une entreprise, il ne doit rien n'avoir d'irrationnel donc on prépare son coup des mois à l'avance en écartant un par un un tous les obstacles et vraiment quand c'est hyper mur, on fonce.
Et encore, tu auras sans doute oublié plein de choses.

Et assure toi que ton conjoint va suivre ton délire personnel : beaucoup de déception à attendre durant les premières années.
un conjoint qui non seulement te soutient, mais peut éventuellement faire bouillir la marmite si tes clients ont du retard, c'est encore plus appréciable

ET un moral en titane
C'est sûr. On n'arrête pas au premier écueil. Il y en aura durant toute ta vie d'entrepreneur. Et plus tu grandira, plus les challenges seront de taille. Et si la rémunération n'est pas toujours à la hauteur, la satisfaction d'avoir surmonté un obstacle de plus, elle, est là. Pour ma part, hormis le fait que je ne sais pas faire autre chose, c'est ça qui me motive.


Si au passage, tu as mal fait ton boulot, t'es mort.
C'est clair. Remonter la pente après une connerie sur site est beaucoup plus compliqué que de bien faire son boulot dès le départ. Quand un chantier, même très compliqué se passe bien, c'est normal pour le client, même si tu as risqué ta vie pour lui. Par contre au moindre pet, il te tombe dessus.

Bon, j'espère qu'avec Alain, on ne vous met pas trop le moral dans les chaussettes.
C'est pas le but de l'opération, bien au contraire. Comme je l'ai écrit sur l'autre fil, il FAUT des entrepreneurs, beaucoup d'entrepreneurs, mais si on se lance, il faut éviter l'échec. L'échec est nécessaire, c'est ce qui fait le plus progresser, mais malheureusement, en France, contrairement à d'autres pays où il est valorisé, dès que tu te plantes, tout le monde te tombe sur le paletot.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9791
Points : 15131
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  eric44 le Mar 15 Mai 2018 - 8:42

Bonjour,

Quand je dis que le statut importe peu, c'est que pour moi, on est en face d'une réflexion non aboutie, et je vais être très dur, à une probabilité d'échec voisine de 100%.
Travailler en électricité industrielle sous le régime AE, c'est du délire.

@+
Eric
avatar
eric44
complétement accro
complétement accro

Messages : 1242
Points : 1692
Date d'inscription : 04/08/2014
Age : 58
Localisation : Près de Nantes (44)

http://www.lamoricais.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  momoclic le Mar 15 Mai 2018 - 9:01

Bonjour,

J’abonde a tout ce qui a été écrit ici et je rejoins @Eric44. Se mettre à son compte nécessite une étude chiffrée. Certe cette étude sera hypothétique et se révèlera totalement erronée à l’usage...
C’est pourtant une excellente méthode de réflexion qui t’éclairera sur ton potentiel.
Aujourd’hui je ne sais pas trop comment ça se passe mais je pense que les chambres de métiers et de commerce sont en mesure de t’appprter un aide efficace en ce domaine.
N’hésite pas à les contacter.
Ceci dit c’est une belle aventure très prenante !
avatar
momoclic
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 432
Points : 438
Date d'inscription : 12/10/2016
Age : 70
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  grosb le Mar 15 Mai 2018 - 10:11

Bonjour,

Comme l'indique momoclic, les CCI (chambres de commerce et de l'industrie) proposent des stages super bien faits pour tout ce qui concerne la compta, cela apporte beaucoup et ce sont des stages souvent dispensés par des pro en activité dans leur domaine, donc du concret à la clef.

Une des clefs en question est la réalisation concrète de tableaux de bord de suivi d'activité, sans pour autant être des usines à gaz comme on voit souvent en entreprise (les grosses) ou se perdre dans une compta, ils permettent également de faire des prévisionnels réalistes, contrairement à la compta qui te permet de voir "quand tu es mort" une fois "que tu es mort".
La compta parle du passé, un prévisionnel de l'avenir ce qui est bien mieux pour savoir où l'on va... pancoops

Une autre clef apporte de nombreux renseignements sur la fiscalité, domaine où la France excelle!
Avec les réserves qu'elle change tout le temps, alors qu'une entreprise a besoin de se projeter et de stabilité.

Bon j'arrête là, il y en a bien trop à dire sur le sujet....
avatar
grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 3056
Points : 4649
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 63
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  nico4343 le Mar 15 Mai 2018 - 19:13

merci pour vos réponses.
alors pour le statut je ne pense pas être en autoentrepreneur c'est sur.
pour le moment je suis en cdi a 38h par semaine en travaillant que les matins..alors pour débuter les aprems...
je deja fait la listes des concurrents potentiels et de ce cotés la je suis assez tranquille on va dire ..les fournisseurs j'en connais grace a mon taf..
avatar
nico4343
très actif
très actif

Messages : 384
Points : 867
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 33
Localisation : haute loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  sb1971 le Mer 16 Mai 2018 - 7:17

Bonjour

nico4343 a écrit:merci pour vos réponses.
alors pour le statut je ne pense pas être en autoentrepreneur c'est sur.
pour le moment je  suis en cdi a 38h par semaine en travaillant que les matins..alors pour débuter les aprems...
je deja fait la listes des concurrents potentiels et de ce cotés la je suis assez tranquille on va dire ..les fournisseurs j'en connais grace a mon taf..

A la lecture de ton dernier post , je ne vois pas trop ou peut être le risque.

il te faut juste trouver le bon statut et faire attention à ce que ton banquier va vouloir de faire signer.Si tu veux faire des investissement au début , évites dans la mesure du possible ton banquier et utilises plutôt tes fournisseurs ,etc...

Ne jamais perdre de vue que tu es un prestataire de service et que donc tu as des devoirs et des concurrents.

Lorsque tu as une société , il te faut faire un chiffre d'affaire certes mais pas que , suivre ta trésorerie et tes charges restent tout aussi important. Je te souhaite de suivre ton social plus tard , c'est aussi sympa  scratch

En alsace , j'ai des difficultés pour trouver des électriciens pointus dans certains domaine et je n'hésiterais pas une seconde à faire appel à une jeune entreprise , la seule chose que je regarderais sont ses assurances et les montants garantis. Il peut m'arriver de faire venir un électricien du bout du monde et de payer plus cher de voyage et de frais que le montant des prestations...

Pour parler des véhicules , j'ai des utilitaires que l'on monte aujourd'hui aisément à 500000 km si l'on entretien correctement ses outils de travail.

Je suis dans la même situation que toi , en CDI bien au delà des 38h par semaine ,j'ai gardé mon travail et j'ai monté une autre société en parallèle et en association avec un copain (statut SARL avec 10000 euros de capital) , j'avais zéro risque de mon point de vue et mes deux boites fonctionnent encore à ce jour .

Bonne journée

Stéphane
avatar
sb1971
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 557
Points : 732
Date d'inscription : 30/08/2014
Age : 47
Localisation : gundershoffen

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  grosb le Mer 16 Mai 2018 - 7:29

Bonjour,
Le statut de la SAS peut aussi être intéressant depuis qu'il n'y a plus l'obligation de commissaires aux comptes et d'un important capital social....
A voir de ce côté aussi, mais mes données ne sont peut-être plus à jour.
avatar
grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 3056
Points : 4649
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 63
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  dh42 le Mer 16 Mai 2018 - 17:33

Salut,

nico4343 a écrit:je songe me mettre à mon compte en micro entreprise en maintenance industrielle et automatisme.

nico4343 a écrit:alors pour le statut je ne pense pas être en autoentrepreneur c'est sur.

Je viens de regarder (en même temps que je fais ma déclaration d'impots) ; micro entreprise et Auto entrepreneur, c'est la même chose.

https://www.digidom.pro/creation-entreprise/statut-micro-entreprise/difference-auto-entreprise-et-micro-entreprise/?gclid=Cj0KCQjwre_XBRDVARIsAPf7zZiAcuHfKlmu3IRnb-f59cXCY-yjd36uUhbomVXj0KDDGGbPj2JaAJoaAtLqEALw_wcB

à partir de 2018, les plafonds maxi de CA sont doublés.

++
David

_________________

Traduction Française de CamBam et de sa documentation.
avatar
dh42
Admin
Admin

Messages : 15951
Points : 28619
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 54
Localisation : Près de St Etienne (42)

http://dh42.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  nono30 le Mer 16 Mai 2018 - 17:47

un détail qui n'en est pas un aussi, pense à la CFE qui a remplacé la taxe professionnelle

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23999
avatar
nono30
complétement accro
complétement accro

Messages : 1785
Points : 1843
Date d'inscription : 17/07/2017
Age : 50
Localisation : nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  dh42 le Mer 16 Mai 2018 - 17:50

et qui augmente fortement chaque année !

++
David

_________________

Traduction Française de CamBam et de sa documentation.
avatar
dh42
Admin
Admin

Messages : 15951
Points : 28619
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 54
Localisation : Près de St Etienne (42)

http://dh42.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  eric44 le Mer 16 Mai 2018 - 18:07

nico4343 a écrit:merci pour vos réponses.
alors pour le statut je ne pense pas être en autoentrepreneur c'est sur.
pour le moment je  suis en cdi a 38h par semaine en travaillant que les matins..alors pour débuter les aprems...
je deja fait la listes des concurrents potentiels et de ce cotés la je suis assez tranquille on va dire ..les fournisseurs j'en connais grace a mon taf..

Ben tu ne pouvais pas le dire plus tôt !, si tout va bien, tu peux prendre un fourgon neuf en crédit bail, c'est déductible

Pour David, ben non : CFE / 2 + Taxes foncières / 2

Pour Bernard : SASU = SAS, sauf associé unique

Enfin, prendre un statut qui permette de facturer la TVA si tu bosse avec des profesionnels

@+
Eric
avatar
eric44
complétement accro
complétement accro

Messages : 1242
Points : 1692
Date d'inscription : 04/08/2014
Age : 58
Localisation : Près de Nantes (44)

http://www.lamoricais.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  oliver67 le Mer 16 Mai 2018 - 22:13

Il n'y a pas de cfe pour les artisans qui travaillent seuls. Réclamez auprès de votre centre sndes împots s'ils vous réclament la cfe.
Exonération
"les artisans * travaillant soit à façon pour les particuliers, soit pour leur compte avec des matières leur appartenant, qu'ils aient ou non une enseigne ou une boutique, lorsqu'ils travaillent seuls ou avec le seul concours d'une main-d'œuvre familiale ou d'apprentis ;"
Mais aussi
"Les scop et coopératives d'artisans "


oliver67
complétement accro
complétement accro

Messages : 1351
Points : 2469
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 43
Localisation : de l'autre côté des Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: reflexion professionnelle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum