Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Ty Coat le Lun 8 Fév 2016 - 13:48

Bonjour à tous,

Poursuivant les travaux de menuiserie intérieure de notre future maison, je me suis attaqué à la pose du parquet.

Plutôt partisan d'un sol en carrelage pour le séjour, je me suis assez facilement rangé au désir de ma chère et tendre pour mettre du parquet comme dans les autres pièces "sans eau". Soit 92 m2 de parquet sur une dalle de plancher chauffant! J'étais légitimement inquiet aussi ai-je essayé de faire cela avec soin en respectant le DTU correspondant.

La première étape était de trouver le matériau. Hors de question pour moi de poser du contrecollé, je voulais du massif! (Ai je été présomptueux, le contrecollé est sans doute mieux adapté au plancher chauffant, l'avenir me le dira)  J'ai trouvé une scierie du coté de Troyes qui pouvait me fournir du parquet en chêne de bonne qualité sans finition en 140mm de large et 14 mm d'épaisseur ( dimensions maximales conseillées pour un parquet chauffant), avec un micro chanfrein conseillé pour limiter l'aspect visuel des désafleurs.

Livraison au jour dit mais impossible pour le transporteur de descendre les 140 m de chemin jusqu'à la maison. Il livrait 1,2 tonnes de bois avec un 30 tonnes.
Le tas de bois est arrivé entre deux averses sur la terrasse.

[/url

à suivre...

Ty Coat



C'est mercredi et je ne manque pas de manoeuvre. Les bonnes âmes crieront au scandale des enfants esclaves. Mais il ne s'agit pas d'enfants ce sont des petits enfants Very Happy
Premier contrôle de l'humidité du bois. En cela le fournisseur ne m'a pas menti, je trouve entre 9 et 10% d'humidité. On se dépêche de rentrer tout cela à l'intérieur. Quelle organisation du travail adopter? Ou mettre le parquet en attente pour minimiser les déplacements du stock, sachant qu'avant de poser le parquet, je veux que les peintures soient terminées. En effet, cela évitera les bâches qui se déchirent ou les draps qui finalement ne couvrent jamais l'endroit ou les gouttes de peintures tombent.
Bref on centralise le stock au milieu de la plus grande pièce et le peintre pourra poser ses échelles pour les plafonds.
[url=https://servimg.com/view/18999832/349]

Je vais être tranquille maintenant pour 3 semaines de séchage en faisant circuler de l'eau à 15° dans le plancher chauffant ( température extérieure 13°) et ce pendant une semaine, avant de monter progressivement la température degré par degré jusqu'à 20 degré pour un séchage complet de la dalle pendant 3 semaines et une bonne acclimatation du bois.

Pendant ce temps, je pose les corniches dans les pièces qui en reçoivent. Cela me laisse aussi le temps de préparer le matériel: achat de sangle à parquet pour serrer les lames,



fabrication de cales d'épaisseur pour réaliser les joints périphérique entre les murs et le parquet. Je prévois un joint de dilatation de 10 mm. C'est ce qu'on m'a conseillé. Il sera impératif de traiter rapidement la surface du bois une fois collé pour que l'humidité relative ne remonte pas en surface. La face collée ne devrait pas bouger. Entre la dalle et le plancher, la colle reste relativement souple et fait étanchéité. C'est l'humidité de l'air qui "attaquera" la face extérieure si elle n'est pas protégée.
Achat aussi d'un maillet en caoutchouc blanc ( est ce du caoutchouc d'ailleurs?) pour ne pas laisser de traces.

Enfin débute la phase de pose. J'ai décider de commencer par le plus difficile en me faisant aider d'un ami menuisier de bon conseil. Le plus difficile en effet est de démarrer la plus grande longueur  soit 18 m de long. Bien sûr, j'ai pris l'option la plus idiote, poser le parquet parallèlement aux baies vitrées et j'ai trois pièces à suivre. Si cela tient, l'effet visuel n'en sera que mieux.
Donc, le démarrage n'est pas simple car je n'ai pas une ligne de référence continue. Les baies et ouvrants n'ont pas les mêmes épaisseurs. Le plus grand châssis de 5,70M est plus épais que les autres et j'ai deux démarrages de cloison entre chaque pièce.
On commence par un alignement au laser, qui sur cette distance est un peu limite. Finalement, on décide de prendre deux côtes de référence sur des cloisons, dont on a vérifié qu'elles étaient bien parallèles et à égales distance des cloisons opposées. Ainsi, si on progresse correctement, nous n'aurions pas une dernière lame biaise au pied de la cloison d'en face. A partir de là, on positionne le laser (Bosch GCL 25) à égale distance des deux repères et on aligne les deux faisceaux de coté pour passer sur les repères.

Un petit schéma valant mieux qu'un long discours.



A partir de cette ligne laser, on la pointe au crayon sur le sol tous les mètres et on trace au cordeau la ligne qui nous servira pour démarrer. Cela va alors beaucoup plus vite.

On pose à blanc la première ligne de lames le long du repère. Les lames de la deuxième ligne vers l'extérieure sont alors découpées suivant les besoins pour suivre le tracé du mur à une distance de 10 mm.
LA troisième ligne de lame est posée vers l'intérieur. On vérifie que tout est bien en place.
Hélas, ce serait trop simple. On découvre que les lames n'ont pas tout a fait la même largeur. Elles varient de 138 mm à 140,5 mm. Cela ne parait rien, mais sur une telle longue on peut vite se retrouver avec un fort décalage. On sort le pied à coulisse et on choisit les lames pour qu'elles soient exactement à la même largeur à +/- 2,5/10ème de mm d'écart au maximum.

On démonte en empilant les lames dans l'ordre ou elles doivent être remontées. Passage de l'aspirateur, pose de la colle polymère à la spatule livrée avec.
Pose des lames au fur et à mesure en marouflant au maillet. Une fois que tout est en place, pose des sangles de serrage.



Dernière édition par Ty Coat le Mar 26 Avr 2016 - 13:33, édité 1 fois

Ty Coat
complétement accro
complétement accro

Messages : 1184
Points : 2104
Date d'inscription : 20/08/2014
Age : 66
Localisation : Plounevez-Lochrist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  niaproun le Lun 8 Fév 2016 - 14:04

Ave
Le choix de massif,
même si plus cher, est sans doute pertinent.
Quand on voit ce que relarguent les colles on hésite un peu à le faire distiller au jour le jour par le plancher chauffant. Il est plus sain pour la nouvelle génération de transporter les bois que d'humer les effluves de colle à pleins poumons.
C'est dailleurs pour ça que je suis toujours perplexe quand je vois certains habiter dans des ateliers en OSB pas toujours certifié (Gsb) sans solvants ou composants dangereux.

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3041
Points : 6902
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Ty Coat le Lun 8 Fév 2016 - 14:16

Ave Niaproun,

Tu as surement raison pour le parquet dans une maison d'habitation. Je partage pas tout à fait ton avis sur les ateliers. En tous cas, pour le mien. Il est aéér en permanence et avec le temps qu'il fait aujourd'hui, (130 km/h de vent), ça ventile pas mal.

Ty Coat


Dernière édition par Ty Coat le Mar 26 Avr 2016 - 13:34, édité 1 fois

Ty Coat
complétement accro
complétement accro

Messages : 1184
Points : 2104
Date d'inscription : 20/08/2014
Age : 66
Localisation : Plounevez-Lochrist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  bulubuluplopplop le Lun 8 Fév 2016 - 15:09

oui mais là, le parquet est aussi collé par terre Very Happy
Bon, la colle à parquet ne relâche à priori pas grand chose.
Par contre, pour la finition (huile ou vitrifiée) c'est pas pareil.

bulubuluplopplop
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 116
Points : 142
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Guilhèlmus le Lun 8 Fév 2016 - 16:57

Zioup,
Ty coat, je vois que tu as des prises et inter festool !
Je te suis.

Tu as un mp qui traine dans ta boîte…

@+ Pegvi

Guilhèlmus
complétement accro
complétement accro

Messages : 2794
Points : 5473
Date d'inscription : 25/10/2013
Age : 37
Localisation : qpmdf

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  boiseux33 le Lun 8 Fév 2016 - 17:48

C'est un peu tard pour le conseil, mais en théorie, il est préférable de poser les lames dans le sens de la plus grande source lumineuse...
Et ce afin de diminuer l'impact visuel de potentiels désafleurs.
Bon, un parquet livré brut, donc à poncer après pose et avant finition, limite pas mal ce risque de désagréments. Surtout avec les progrès réalisés dans la régularité des usinages chez les fabricants.

Pour compléter les conseils de mise en oeuvre, mais puisque tu as consulté le DTU je pense que tu les connais :

- Un taux d'humidité de la dalle à respecter (me souviens plus du taux précis en revanche), avec pour le séchage de la dalle une mise en chauffe progressive selon un process à respecter strictement et indiqué par le fabricant du système de chauffage au sol (paliers et durées de montées en température).

- les 10 mm de jeu périphérique sont un minimum. pour des lames massives, dans le sens de leur longueur (le plus stable), c'est largement suffisant.
Dans le sens de la largeur des lames en revanche, compter 2 mm de jeu périphérique par mètre. soit par exemple 12 mm pour une pièce de 6 m.
Lorsque le jeu périphérique à prévoir devient proche ou supérieur à l'épaisseur des plinthes, il est nécessaire de fractionner la distance judicieusement (seuils ou joints de dilatation façon pont de bateau au niveau des portes par exemple)
Il est impératif de se renseigner sur la compatibilité du parquet que l'on souhaite poser avec un sol chauffant (lorsque le cas se présente). Au besoin, demander une notice technique ou un certificat mentionnant cette compatibilité (en cas de soucis, le fabricant n'acceptera de faire jouer la garantie que dans le cas d'un usage du produit conforme à celui prévu, et posé dans le respect rigoureux de la notice et des normes en vigueur. Et encore même comme ça...)

- La colle aussi devra être compatible avec un sol chauffant, si pose dans cette situation.

- le support devra être d'une régularité conforme : irrégularités de moins de 2 mm vérifiée avec une règle de 2 m sur l'ensemble de la surface.
Selon la situation, et la propreté du travail des maçons, plaquistes et peintres. Eliminer tout corps étranger. En plus de la régularité, le support doit être "sain" : une chape qui ne parte pas en miettes, dépoussiérée et dégraissée. Il peut être utile, voire nécessaire suivant la situation de prévoir un ponçage voire un rabotage de la dalle, ou à l'inverse un ragréage.

Je déconseille le parquet collé dans les pièces humides sauf exceptions (pose façon pont de bateau).
Pour l'anecdote, j'ai posé un parquet collé en Ipé dans une salle de restau il y a quelques années. avec un joint de dilatation généreux au milieu en plus du joint périphérique approprié (l'ensemble des joints traités façon pont de bateau).
Après quelques mois, intervention en SAV : soulèvement important et décollement d'une partie du parquet d'un côté de la salle.
Idem encore quelques mois pus tard, au même endroit. Juste à côté de l'aquarium.
Un serveur nous a donné discrètement le fin mot de l'histoire : le niveau de l'aquarium était complété périodiquement avec un tuyau, et il arrivait que le préposé au remplissage oublie de surveiller le niveau et ferme le robinet... un peu (voire beaucoup) trop tard.

boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1194
Points : 2251
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  ced21 le Lun 8 Fév 2016 - 19:29

bonjour, ça me rappelle des souvenirs, 88m² de parquet massif collés il y a un peu plus d'un an. Lame de 130mm de large, épaisseur 14mm, 6 mois de stockage avant pose, donc très similaire. J'avais par contre comme indiqué par Boiseux33 privilégier une pose dans le sens de la lumière.
Je suis par contre étonné de l'utilisation des sangles pour serrer les lames entre elles, le vendeur du parquet ayant conseillé une pose "juste" plaqué, sans trop forcer le serrage des lames afin de laisser de latitude aux lames pour travailler, en plus du jeu périphérique (8m sur la plus grande largeur perpendiculairement aux lames).
Pour compléter l'anecdote de Boiseux33, le père d'un ami, menuisier retraité m'avait dit s'être toujours refusé aux parquets collés après avoir vu un parquet posé sur une chape insuffisamment séchée se déformer au point de décoller la chape du polyane... Dans un cas similaire, un artisan m'avait raconté avoir vu un parquet poinçonné les placos après avoir "consommé" le jeu périphérique!

ced21
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 169
Points : 197
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 42
Localisation : Cote d'Or

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  ebe3 le Lun 8 Fév 2016 - 20:34

+ 1 avec les remarques de ced et de boiseux,
pour l’hygrométrie d'une dalle tu pose un polyane de 50 50 cm tu scotch le tour tu le change régulièrement
tu ne doit plus voir de différences de couleur entre la partie sous le polyane et le partie nons couverte gage d'un bon sechage de la dalle.

ebe3
complétement accro
complétement accro

Messages : 1922
Points : 3839
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 51
Localisation : meurthe et moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  ced21 le Lun 8 Fév 2016 - 20:53

oui c'est vrai. J'avais oublié cette étape avec le polyane scotché sur la chape. On a posé le parquet 3 mois après l'emménagement et environ 6~8 mois après le coulage de la chape (anydrique, je ne me rappelles plus de l'orthographe exacte). On a fait une montée en chauffe progressive du circuit de chauffage au sol conclu par 2 jours à "toc", 15 jours d'arrêt, une remontée progressive, 3 jours d'arrêt et début du collage (enfin de ce que je me souviens). On a vérifié le séchage de la chape avec le polyane.

ced21
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 169
Points : 197
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 42
Localisation : Cote d'Or

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Ty Coat le Lun 8 Fév 2016 - 23:14

Bonsoir à tous,

Merci de vos réactions toutes très pertinentes.

@boiseux, pour le sens des lames, tu as raison. Ici, je voulais avoir un effet visuel dans la longueur correspondant à l'architecture linéaire de la maison. De plus, le parquet étant brut, le ponçage a limité le desaffleure.
Le taux d'humidité prescrit par le DTU est de mémoire entre 4 et 7 %. quand j'ai insisté pour faire un séchage complémentaire de 3 semaines, les artisans se sont un peu moqué de moi en me jurant que la dalle, telle qu'ils l'avaient faite était parfaitement sèche. Mais trop fort n'a jamais manqué.
J'ai vérifié la planéité avec une régle de 5 m sans constaté d'écart notable. J'ai par ailleurs, j'avais oublié de le mentionner, poncé légèrement la dalle pour éliminer toutes les traces de platre et peintures, mais aussi les quelques bulles qui restaient en surface.

Pour le jeu périphérique, je me suis posé des questions. Tes propos me rassurent puisque dans la grande largeur, j'ai 5 m donc 5x2mm me font bien les 10 mm. Ouf!

Le fabricant du parquet m'a assuré de la compatibilité des lames avec le plancher chauffant. Cela tient à l'épaisseur et au rainurage sous les lames semble-t-il.

@ ced21, j'ai utilisé la sangle essentiellement pour redresser les lames qui avaient un peu de voile. J'espérais n'avoir pas trop serré, en tous cas, je constate qu'il a encore un peu de jeu entre les lames, difficile à mesurer car inégale.

@ebe3, je ne connaissais pas l'astuce pour mesurer l'hygrométrie de la dalle. Je note.

Ty Coat





Ty Coat
complétement accro
complétement accro

Messages : 1184
Points : 2104
Date d'inscription : 20/08/2014
Age : 66
Localisation : Plounevez-Lochrist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Ty Coat le Lun 8 Fév 2016 - 23:18

Bonsoir à tous,

Merci de vos réactions toutes très pertinentes.

@boiseux, pour le sens des lames, tu as raison. Ici, je voulais avoir un effet visuel dans la longueur correspondant à l'architecture linéaire de la maison. De plus, le parquet étant brut, le ponçage a limité le desaffleure.
Le taux d'humidité prescrit par le DTU est de mémoire entre 4 et 7 %. quand j'ai insisté pour faire un séchage complémentaire de 3 semaines, les artisans se sont un peu moqué de moi en me jurant que la dalle, telle qu'ils l'avaient faite était parfaitement sèche. Mais trop fort n'a jamais manqué.
J'ai vérifié la planéité avec une régle de 5 m sans constaté d'écart notable. J'ai par ailleurs, j'avais oublié de le mentionner, poncé légèrement la dalle pour éliminer toutes les traces de platre et peintures, mais aussi les quelques bulles qui restaient en surface.

Pour le jeu périphérique, je me suis posé des questions. Tes propos me rassurent puisque dans la grande largeur, j'ai 5 m donc 5x2mm me font bien les 10 mm. Ouf!

Le fabricant du parquet m'a assuré de la compatibilité des lames avec le plancher chauffant. Cela tient à l'épaisseur et au rainurage sous les lames semble-t-il.


@ ced21, j'ai utilisé la sangle essentiellement pour redresser les lames qui avaient un peu de voile. J'espérais n'avoir pas trop serré, en tous cas, je constate qu'il a encore un peu de jeu entre les lames, difficile à mesurer car inégale.

@Brice, je ne connaissais pas l'astuce pour mesurer l'hygrométrie de la dalle. Je note.

Ty Coat





Ty Coat
complétement accro
complétement accro

Messages : 1184
Points : 2104
Date d'inscription : 20/08/2014
Age : 66
Localisation : Plounevez-Lochrist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Ty Coat le Lun 8 Fév 2016 - 23:19

Bonsoir à tous,

Merci de vos réactions toutes très pertinentes.

@boiseux, pour le sens des lames, tu as raison. Ici, je voulais avoir un effet visuel dans la longueur correspondant à l'architecture linéaire de la maison. De plus, le parquet étant brut, le ponçage a limité le desaffleure.
Le taux d'humidité prescrit par le DTU est de mémoire entre 4 et 7 %. quand j'ai insisté pour faire un séchage complémentaire de 3 semaines, les artisans se sont un peu moqué de moi en me jurant que la dalle, telle qu'ils l'avaient faite était parfaitement sèche. Mais trop fort n'a jamais manqué.
J'ai vérifié la planéité avec une régle de 5 m sans constaté d'écart notable. J'ai par ailleurs, j'avais oublié de le mentionner, poncé légèrement la dalle pour éliminer toutes les traces de platre et peintures, mais aussi les quelques bulles qui restaient en surface.

Pour le jeu périphérique, je me suis posé des questions. Tes propos me rassurent puisque dans la grande largeur, j'ai 5 m donc 5x2mm me font bien les 10 mm. Ouf!

Le fabricant du parquet m'a assuré de la compatibilité des lames avec le plancher chauffant. Cela tient à l'épaisseur et au rainurage sous les lames semble-t-il.


@ ced21, j'ai utilisé la sangle essentiellement pour redresser les lames qui avaient un peu de voile. J'espérais n'avoir pas trop serré, en tous cas, je constate qu'il a encore un peu de jeu entre les lames, difficile à mesurer car inégale.

@Brice, je ne connaissais pas l'astuce pour mesurer l'hygrométrie de la dalle. Je note.

Ty Coat

Ty Coat
complétement accro
complétement accro

Messages : 1184
Points : 2104
Date d'inscription : 20/08/2014
Age : 66
Localisation : Plounevez-Lochrist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Ty Coat le Lun 8 Fév 2016 - 23:20

Help au modérateur, suite à une succession de coupure internet, mon message est passé 3 fois, désolé

Ty Coat

Ty Coat
complétement accro
complétement accro

Messages : 1184
Points : 2104
Date d'inscription : 20/08/2014
Age : 66
Localisation : Plounevez-Lochrist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Pecheur_pro le Mar 9 Fév 2016 - 2:25

Ty Coat a écrit:

Le fabricant du parquet m'a assuré de la compatibilité des lames avec le plancher chauffant. Cela tient à l'épaisseur et au rainurage sous les lames semble-t-il.

Ty Coat

Bonsoir,

continues à nous donner des (bonnes) nouvelles et retour d'expérience.

Cela m'intéresse puisque j'en ai 40 m² à poser sur une chape de plancher chauffant qui est en phase 1 de séchage naturel... Le parquet il est commandé, pour l'instant il est dans les entrepôts de chez Panaget, "Parquet de France", cocorico et breton en plus.
J'étais parti itou sur un chene massif de 14 mm. Je m'étais meme mis dans l'idée de le faire, devant les ricanements j'ai renoncé.
Ma dulcinée voulait un parquet facile à vivre et "pas trop vivant" tongue . On a donc pris un contrecollé, plus stable, en lame de 184mm de large et longueur variable avec un petit chanfrein et vernis mat usine sur les conseils du M. plutôt qu'un huilé ! A voir dans le temps.
Ah oui, on a pris en qualité standard, cad avec des noeuds, voir des noeuds rebouchés , il parait que c'est plus joli, moins unifirme dans une grande pièce, sinon cela ressemble à du stratifié.... et que cela fait plus loft scratch
Puisque c'est le M. qui l'a dit, la dame, avec ce baratin, cela lui a plu

Bon courage ! Je m'en vais de ce pas réaffuter lame de la radiale.

Pecheur_pro
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 126
Points : 228
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 56
Localisation : Bayeux

http://www.lajoliebrise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Ty Coat le Mar 9 Fév 2016 - 11:02

Bonjour à tous,



Je n'ai peut être pas assez insisté sur les précautions de séchage de la chape. La DTU 63-202 précise pour les lancers chauffant:
"Le séchage naturel du support doit être complété par une mise en température de l'installation de chauffage et son maintien pendant au moins trois semaines avant la pose du parquet. Les sols doivent avoir été exécutés conformément aux normes NF P 52-301 (Référence DTU 65.6), NF P 52-302-1 (Référence DTU 65.7) et NF P 52-303-1 (Référence DTU 65.8  )
La température de surface du parquet doit être inférieure à 28 °C.

Ces dispositions sont prévues en vue de stabiliser le support à la teneur en eau correspondant à ses conditions ultérieures de service voisines de 2 % et d'éviter une migration ascendante d'humidité.
Le chauffage doit être toutefois interrompu 48 h avant l'application de l'enduit de lissage et ne doit être progressivement remis en route qu'une semaine au moins après la pose du parquet."

Par ailleurs, toute la difficulté est de réunir les bonnes conditions d'humidité ambiante.
"Le séchage naturel du support doit être complété par une mise en température de l'installation de chauffage et son maintien pendant au moins trois semaines avant la pose du parquet." et plus loin "La température de surface du parquet doit être inférieure à 28 °C." C'est pourquoi j'ai choisi de régler la chaudière non pas pour avoir une température ambiante dans la maison, mais pour  imposer la température circulant dans le plancher. C'est une modalité que permet ma chaudière Fröling.
Le chauffage doit être remis en route progressivement, une semaine au moins après la mise en oeuvre du parquet. La aussi, je suis reparti en mode chauffage de l'eau avant de passer au bout d'une semaine chauffer en régulant la température de l'air de façon à minimiser les contraintes.
Cela étant, le chauffage étant arrêté pendant la pose, le taux d'hygrométrie est vite remonté à 90 %! Cela n'a pas duré longtemps, mais peut être aurai-je du laisser de l'eau à 20 ° circuler dans le plancher.

Suite de la pose.

Ayant peu a peu apprivoisé la méthode, une fois mon conseiller reparti, après la pose des 5 premiers rangs,j'ai mesuré les points sensibles/
- Les largeurs non uniformes des lames m'a conduit à trier toutes les lames en 5 classes de 0,5 en 0,5 mm. Cela est long mais facilite grandement la pose ensuite.
- Faire en sorte que les coupes d'un rang à l'autre soient suffisamment espacées, au moins 2 fois la largeur de lame donc pour moi environ 30 cm, pour qu'au visuel cela est bel aspect et qu'on oublie les coupes. Et faire cela en minimisant les pertes.
- Bien organiser le chantier colle. Les sacs de colle une fois ouvert ne sont pas particulièrement stable. On a beau prendre les soins nécessaires, il y a toujours des coulures improbables. Il faut les nettoyer rapidement pour éviter les tâches. Ceci dit, au ponçage final, cela disparait bien.
- Avoir suffisamment de sacs de sable pour presser le bois. J'ai fait la bêtise de ne pas utiliser des sacs suffisamment solides, ceux que j'avais étaient trop grands. Et autre bêtise, mais comment faire autrement en hiver, le sable que j'ai utilisé était mouillé. Bien mal m'en a pris, deux ou trois sacs, pourtant doublés, ont eu des micro fuites qui ont attaqué le parquet et entrainé très vite une moisissure de couleur bizarre, sans doute due à l'origine du sable. Pour la plupart, j'ai réussi à les sécher puis elles ont disparues au ponçage. L'une cependant est encore légèrement visible ( Dieu merci elle sera sous un lit!)

Devant ces petits aléas, j'ai préférer démarrer mon futur bureau de taille plus modeste et attendre d'avoir un peu plus d'expérience pour continuer le séjour.




Le calage à 10mm des murs. A ce propos, j'ai choisi de faire moi même les plinthes à partir des lames de parquet, j'en parlerai plus tard. Elles feront donc 14 mm d'épaisseur et laisseront un recouvrement des lames de 4 mm.



Une fois un peu plus affuté, j'ai repris le plancher du séjour.



J'ai souhaité peaufiner un peu le futur dressing en mettant un entourage. Ce n'était pas simple car je ne pouvais pas m'appuyer sur le pied des futurs placards qui ne sont pas encore en place. Je n'ai pas pris les photos qui auraient permis de voir mes difficultés, mais au final voici le résultat.







Prochaine étape, ponçage puis traitement.

A +

Ty Coat

Ty Coat
complétement accro
complétement accro

Messages : 1184
Points : 2104
Date d'inscription : 20/08/2014
Age : 66
Localisation : Plounevez-Lochrist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  boiseux33 le Mar 9 Fév 2016 - 12:25

Très prometteur !

Pour ma part, je lestais le parquet juste collé avec les paquets de parquet pas encore mis en oeuvre.
Il est important, une fois la lame mise en place, d'en taper la surface en plusieurs endroits avec le maillet caoutchouc pour favoriser un bon collage (uniforme)

Il est de bon ton de mélanger les paquets (en ouvrir 3 ou 4 à la fois) pour ne pas avoir de blocs de teintes juxtaposés, mais les mélanger de manière plus uniforme (lames claires et foncées)

boiseux33
complétement accro
complétement accro

Messages : 1194
Points : 2251
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 36
Localisation : Bassin d'Arcachon ou mer de la tranquilité selon les moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Guilhèlmus le Mar 9 Fév 2016 - 13:06

Zioup Ty Coat,
Elle fait de belle coupe d'onglet cette radiale !
Tu as réalisé les chanfreins sur ces coupes avec celle-ci à 45° ?
Ou as-tu mis un coup de rabot à main ?

@+ Pegvi

Guilhèlmus
complétement accro
complétement accro

Messages : 2794
Points : 5473
Date d'inscription : 25/10/2013
Age : 37
Localisation : qpmdf

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Ty Coat le Mar 9 Fév 2016 - 15:04

Boiteux 33, oui, il faut taper..et le méchant manche de mon maillet m'a donné de belles ampoules. What a Face
Pour le mélange, j'avais déjà le souci de trouver les bonnes largeur de lames, alors j'ai sans doute un peu négliger la juxtaposition esthétique. J'ai juste essayé d'avoir une certaine homogénéité sur chaque rang ( sur 18 m ce fait pas mal déjà!)

@Pegvi, oui la Kapex fait de belles coupes. J'ai du reprendre une ou deux coupe au rabot à recaler à angle faible. Un Veritas qui me réconcilie avec le rabot à main.


Ty Coat

Ty Coat
complétement accro
complétement accro

Messages : 1184
Points : 2104
Date d'inscription : 20/08/2014
Age : 66
Localisation : Plounevez-Lochrist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Gwen Cordiste le Mar 9 Fév 2016 - 21:21

Bonsoir Ty-Coat

ton plancher est vraiment très beau et j'aime beaucoup la pose avec entourage dans le dressing. Ca donne une autre dimension je trouve.

Bonne continuation

Au plaisir de voir la suite...

Cordialement,

Gwen

Gwen Cordiste
très actif
très actif

Messages : 316
Points : 714
Date d'inscription : 08/09/2014
Age : 39
Localisation : Var 83 - entre Toulon & Brignoles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Ty Coat le Mar 9 Fév 2016 - 21:53

Merci Gwen, ton avis rejoint celui de ma chère et tendre cheers

Ty Coat

Ty Coat
complétement accro
complétement accro

Messages : 1184
Points : 2104
Date d'inscription : 20/08/2014
Age : 66
Localisation : Plounevez-Lochrist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  lemony86 le Mer 10 Fév 2016 - 7:33

super résultat
Comme les autres je trouve que l'entourage des placards rend super bien.
Tu estimerais à combien d'heures environ tout ce travail ?

lemony86
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 66
Points : 122
Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  niaproun le Mer 10 Fév 2016 - 9:04

Ave
C'est sur que cette note personelle rend le parquet plus ...... personel.
Une fois qu'on y a gouté on peut se lacher.
Pour renforcer l'idée de longueur tu aurais pu même opter pour une partie "en tapis", ou pour marquer un point singulier, limite,centre un motif "D'Aremberg", mais tout ça n'est pas possible avec les lames classiques il faut du massif et beaucoup de travail.
Bonne continuation.

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3041
Points : 6902
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Guilhèlmus le Mer 10 Fév 2016 - 9:31

Zioup,
niaproun a écrit:Pour renforcer l'idée de longueur tu aurais pu même opter pour une partie "en tapis", ou pour marquer un point singulier, limite,centre un motif "D'Aremberg", mais tout ça n'est pas possible avec les lames classiques il faut du massif et beaucoup de travail.
Pour faire un motif, ce n'est pas forcément compliqué, il suffit de faire des rainures tout le tour et d'assembler
avec des fausses languettes. Et, à mon avis, on peut le faire avec du plancher comme celui de Ty Coat.
Certes, ça demande un peu de temps (ça prend pas quinze jours, non plus), mais ce n'est absolument pas insurmontable.
Et le plaisir d'avoir accompli ce travail dure toute une vie.

@+ Pegvi

Guilhèlmus
complétement accro
complétement accro

Messages : 2794
Points : 5473
Date d'inscription : 25/10/2013
Age : 37
Localisation : qpmdf

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Saturne777 le Mer 10 Fév 2016 - 10:06

Bonjour Ty Coat.
J'ai une question sur ta radiale Kapex mais auparavant, je te félicite pour ton travail ; c'est beau et tes propos et vos échanges quant à la pose et les normes sont intéressants et instructifs  cheers. C'est un domaine dont j'aurai quelques appréhensions à entreprendre un tel chantier, non pas pour la pose, mais pour la tenue dans le temps ... !!!

Au niveau de la Kapex, tu dis que tu as du reprendre une ou deux coupes. C'est du à la Kapex ? Si c'est le cas, la pub est trompeuse car la fausse équerre livrée et les qualités vantées de cette scie sont trompeuses car les résultats seraient toujours impeccables ...  Very Happy  scratch.
Pourrais-tu en dire plus, stp ?
Merci et bonne journée.
Roland.



Ty Coat a écrit:
@Pegvi, oui la Kapex fait de belles coupes. J'ai du reprendre une ou deux coupe au rabot à recaler à angle faible. Un Veritas qui me réconcilie avec le rabot à main.
Ty Coat

Saturne777
complétement accro
complétement accro

Messages : 1052
Points : 1438
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 54
Localisation : Gap, Hautes-Alpes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Saturne777 le Mer 10 Fév 2016 - 10:17

Bonjour Pegvi.
Quand tu parles d'un motif, tu penses à ce genre çi ? ou
ce genre de chose ?
Bon, ce sont les premières images prises sur le net ... Very Happy.
Bonne journée.
Roland.


Guilhèlmus a écrit:Zioup,
Pour faire un motif, ce n'est pas forcément compliqué, il suffit de faire des rainures tout le tour et d'assembler
avec des fausses languettes. Et, à mon avis, on peut le faire avec du plancher comme celui de Ty Coat.
Certes, ça demande un peu de temps (ça prend pas quinze jours, non plus), mais ce n'est absolument pas insurmontable.
Et le plaisir d'avoir accompli ce travail dure toute une vie.

@+ Pegvi

Saturne777
complétement accro
complétement accro

Messages : 1052
Points : 1438
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 54
Localisation : Gap, Hautes-Alpes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pose d'un parquet chêne collé sur plancher chauffant

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum