Le deal à ne pas rater :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four Emperors : où ...
Voir le deal

Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries

+10
L'Ankou
sangten
James17
ebe3
fazer
mcop2
Détourneur de fontes
Ericfd79
meles
Hefgé56
14 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries - Page 2 Empty Re: Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries

Message  grosb Ven 15 Jan 2021 - 14:35

Dans le même esprit, pour une rénovation perso et des caissons, je partirais sur une Lamello d'occasion, cela se trouve encore pour un prix raisonnable. Seule précaution pour la sécurité, y mettre une lame neuve ou réaffutée fraichement. Une Lamello avec une lame émoussée ou qui coupe mal est dangereuse.

Il y a aussi les tourillons qui sont une autre façon économique de monter des caissons et autres assemblages de manière très très précise pour un amateur avec le "joint génie" et une simple perçeuse-visseuse...

grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 5679
Date d'inscription : 30/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries - Page 2 Empty Re: Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries

Message  L'Ankou Ven 15 Jan 2021 - 17:58

Oui, si moins de 200€ (prix de la makita...).
L'Ankou
L'Ankou
complétement accro
complétement accro

Messages : 3334
Points : 3483
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 40
Localisation : 56130 FEREL

Revenir en haut Aller en bas

Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries - Page 2 Empty Retour sur les différents projets 3 ans après

Message  Hefgé56 Mar 20 Fév 2024 - 13:16

ATTENTION : gros gros pavé!

3 ans après je vais en profiter pour faire un retour sur les différents achats/projets et y mêler quelques réflexions philosophico-bricolesques et mes états d'âmes du moment.

Pour résumer : depuis 3 ans ça n'a quasiment pas avancé! C'est pas glorieux mais c'est plutôt honnête.

Pour approfondir :


1- Achats de matériel :

C'est peut-être ce qui a le plus évolué. Je n'ai rien foutu mais j'ai des outils pour faire... Par rapport à ma liste de départ et suite à tous vos conseils et pas mal de réflexions, je me suis orienté vers :

- Festool scie circulaire TS55REBQ, 2 rails de 140, 1 rail de 108, lames (Maxoutils)
- Festool défonceuse OF1400 (Maxoutils)
- Lamello Zéta P2 et consommables (Maxoutils)
- ensemble de serre-joints de chez Piher (Lomibois)

Ça a été complété par quelques achats d'opportunités (je bosse en GSB et des fois ça a des avantages), beaucoup d'achats en vide-greniers/maisons (VG/VM), sur LBC et ebay :

- AEG visseuse à choc sur batterie (GSB)
- Makita affleureuse 3710 neuve (GSB) et quelques fraises (CMT)
- Dremel 4250 neuve avec accessoires (GSB)
- Bosch vert ponceuse à bande PBS 60 et consommables (VG)
- Wabeco support ultra complet d'occasion (LBC)
- Bosch bleu perceuse GSB 20-2 RCE 1100W (LBC) pour aller sur le Wabeco
- des grands serre-joints à pompes (Facom et autres marques) en VM
- des petits serre-joints (Bessey, Festool et autres marques) en VG

Et de l'outillage à main bien sûr :

- pas mal de ciseaux/bédanes anciens (VG) que je complète au fur et à mesure des VG/VM, presque tous à restaurer
- des rabots Stanley et Record dont certains à restaurer (deux 4, un 5 1/2, un 6, un 90 1/2)
- vilebrequin Stanley et des mêches à nettoyer (VG)
- des râpes à bois à restaurer (VG/VM)
- des tourets à meuler/affuter (VG/VM) pour restaurer tout ça
- presse d'établi 42 Record (ebay)
- un établi en hêtre ou chêne à restaurer (LBC, y'a du taf dessus, je n'arrive même pas à voir de quel bois il s'agit...)

Plus plein d'outils d'usage général que je trouve en VG/VM :

- au fur et à mesure des VG : clefs , tournevis, limes, tarauds/filières, pinces, consommables divers et variés en ciblant des marques qualitatives (Facom, SAM, Stanley ancien, etc).
- étaux (un Record 21, un York 125) à restaurer


2- les projets bois initiaux :

Là aussi, si je suis honnête, aucun n'a ne serait-ce que commencé. Les raisons sont multiples (dans le désordre) :

- fatigue après plusieurs années de travaux intensifs dans la maison et le jardin. Il y a 160 m2 dedans et 5000 m2 dehors. Ça fait déjà du taf d'abattu et madame et moi avons eu un gros coup de mou après les premières années à y passer jours de repos, w/e et vacances (réfection de tous les sols en parquets et sisal, tous les murs à repeindre et une bonne partie à réenduire complètement, changement complet de l'isolation des combles, reprise de tous les appareillages électriques, réparations multiples suite à des années sans entretien par les précédents propriétaires, murs et toitures extérieurs à nettoyer/démousser/réparer, évacuation eaux pluviales et usées à reprendre, jardin à nettoyer complètement avec 2500 m2 de bois et j'en oublie)

- trucs pas prévus initialement mais qui se rajoutent à la masse de travail : une motorisation de portail qui explose pendant la tempête par exemple. Je commence à réparer pour m'apercevoir qu'il va falloir revoir tout ça bien plus profondément (électricité, maçonnerie/enduits, réseaux et gaines, etc). Un exemple parmi plein d'autres...

- madame au chômage depuis quelques temps et probablement pas de reprise d'activité immédiate. Pour moi c'est une bonne chose comparé à un boulot qui lui détruisait la santé morale et physique mais il faut avouer que ça limite logiquement les investissements à court terme. Nous ne sommes pas du tout à plaindre, nous avions mis des sous de côté et nous n'avons pas le couteau sous la gorge mais une démission c'est zéro rentrée d'argent et ce n'est pas mon salaire à lui tout seul qui peut compenser. Donc stand-by financier pour pas mal de projets pour le moment. Et je continue à faire les VG/VM (bonne excuse...) pour nous équiper correctement avec un coût moindre.

- envie de prendre le temps de faire les choses tranquillement (y'a déjà le boulot pour se prendre la tête, c'est largement suffisant)

- envie de limiter les achats de produits neufs au minimum. Tout ce que je peux trouver d'occasion sans renier sécurité et qualité du travail ne sera pas acheté neuf. C'est beaucoup plus long (on ne trouve que rarement ce qu'on a sur la liste de course), ça demande encore plus de travail de remise en état mais j'y prends de plus en plus de plaisir et de satisfaction. En plus, comme beaucoup d'entre-vous le disent, on trouve vraiment des outils de qualité inégalable en occasion.

- sécheresses et tempêtes successives ces dernières années qui nous ont généré une quantité colossale de dégâts dans le jardin et un boulot titanesque de nettoyage/abattage/taille/évacuation/etc. On se refuse à bruler les déchets verts et on essaye de réutiliser au maximum (bois de chauffage, piquets, broyage, paillage) mais les volumes de déchets verts sont plus que conséquents et on ne compte plus le temps passé et les voyages en déchèterie (parfois 5 ou 6 sur une journée). Mais on est tellement heureux de toute cette nature que ça compense largement tout ce boulot.

- inflation générale et hausse du coup des matériaux. Ça n'aide pas. On commence à voir quelques baisses mais tout est encore bien cher.


3- les projets bois réévalués :

Tous les projets listés sont toujours d'actualité mais leur ordre de priorité à été complètement revu. Je me suis aperçu que je trainais énormément les pieds pour faire le moindre truc. Une des raisons identifiée est l'absence d'un endroit où j'ai envie de travailler. C'est aujourd'hui une pièce de 15m2, pas spécialement dédiée au bricolage, très encombrée et peu pratique. Il y a bien le garage séparé de 50 m2 mais je n'y vais qu'à reculons. Pas isolé, parpaings bruts, froid et humide quand il pleut beaucoup, éclairage rachitique, pas beaucoup de prises, zéro aménagement. Bref, pas motivé quand il s'agit d'aller y bosser plusieurs heures.

Donc :

1- on va commencer par s'aménager un vrai atelier isolé avec de la place et des aménagements adaptés. Ce qui devrait me motiver à commencer les plus petits projets, nettoyer/restaurer tous les outils en attente, passer aux plus gros projets et enfin avancer. Là aussi, il faut tenir compte du coût mais je sens bien que si je n'ai pas un endroit motivant pour bosser ça n'avancera jamais.

2- Ensuite la terrasse menaçant depuis quelques temps de s'écrouler il va falloir s'en occuper avant qu'un humain passe à travers (ben oui, le bois de charpente non traité c'est pas idéal en structure de terrasse, encore une bonne idée des anciens proprios). Et comme des fois il fait beau en Bretagne, ce sera sympa de continuer à profiter des extérieurs.

3- tout le reste se fera au fil de l'eau en fonction de l'évolution de la situation (financière, climatique, nouveaux imprévus, coût des matériaux, etc).


4- le retour (limité) sur les outils déjà achetés :

- Festool scie circulaire TS55REBQ : un plaisir à utiliser. Largement sous-exploitée pour le moment mais c'est sans commune mesure avec ma vieille Skil. Très peu de réglages à faire en sortie de boite (le guidage sur les rails à ajuster uniquement), les découpes se font sans forcer sur panneaux comme sur les rares découpes de massifs (chêne en 2cm d'épaisseur) que j'ai eu à faire. La bonne lame aide énormément.
Le choix de rails me convient parfaitement : de 1m à 2,8m je coupe de petite longueur comme des panneaux entiers avec facilité.

- Festool défonceuse OF1400 (Maxoutils) : pas encore utilisée pour le moment. Ça viendra.

- Lamello Zéta P2 : quelques essais d'assemblage sur des panneaux et deux mini-projets en chêne. C'est intuitif même pour un débutant comme moi, après avoir bien lu le mode d'emploi bien sûr. C'est d'une efficacité redoutable, c'est hyper propre/précis et le côté démontable est franchement bien pensé.

- ensemble de serre-joints de chez Piher : peu utilisés. Par contre Il faut reconnaître que quand on en a besoin c'est impossible de faire sans et que je ne regrette pas une seconde d'avoir choisi une marque de qualité. En tout cas ça me suffit pour le moment.

- AEG visseuse à choc sur batterie : ça complète ma PSF de la même marque et c'est évidemment bien plus adapté dès qu'il faut visser (ou dévisser) du gros ou du long dans des bois durs. Perso c'est suffisant pour mon usage.

- Makita affleureuse 3710 : c'était pas indispensable mais ça m'a bien aidé pour les petits projets en chêne ou en hdf/valchromat. C'est léger, simple à utiliser et les finitions sont excellentes (fraises CMT, ça aide).

- Dremel 4250 : achat tout récent, surtout pour m'aider à restaurer tous les outils en attente. A moins de 70€ avec tous les accessoires ça m'a paru acceptable.

- ponceuse à bande Bosch PBS 60 : super utile pour tout et un excellent complément d'une orbitale de la même marque. Ça dépote, c'est aussi utilisable comme un petite ponceuse fixe et ça m'a déjà grandement servi. Pour 8€ sur un VG c'est top.

- support Wabeco + perceuse Bosch pro GSB 20-2 RCE : j'hésitais depuis un moment sur les perceuses à colonne du bon coin. A force d'acheter des trucs à restaurer en VG, je me disais que ça pourrait être pas mal pour refaire des manches (limes/râpes/manches de rabots) et plein d'autres trucs. En tout cas c'est un outil dont la polyvalence m'a bien plu. A voir à l'usage mais ça m'a déjà bien servi.

Voilà, fin du pavé, n'hésitez pas à commenter/poser des questions si besoin.
Hefgé56
Hefgé56
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 45
Points : 62
Date d'inscription : 12/01/2021
Age : 49
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries - Page 2 Empty Re: Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries

Message  grosb Mar 20 Fév 2024 - 14:35

Bonjour,
Pas mal ton pavé... Very Happy Idea
Bon, petite réflexion sur l'atelier, comme tu le dis très bien, quand on y va à reculons ce n'est vraiment pas top et cela ne donne pas envie de travailler, sans parler du risque d'oxydation et vieillissement précoce pour les machines.
Donc, je commencerais par ça et tu verras que cela ira bien mieux pour la suite.
Cela ne coûte pas forcément très cher si on se contente de matériaux de fin de chantier (cela doit bien pouvoir se trouver) genre isolant type BA10+4 ou 5 d'isolant, le tout collé au MAP sur les parpaing, un petit coup de peinture et c'est propre, isolant et ça change vraiment la vie à l'atelier.
Pour l'éclairage de l'atelier, les prix des tubes LED genre 1,2m se sont écroulés, ou encore en attendant d'avoir plus de moyens, ruban LED comme l'on voit de plus en plus sur les chantiers pour faire un éclairage provisoire.
Pour les autres points, ben faire les VG cela prend du temps au détriment de l'atelier et de la recherche de projets pour les prospects... A méditer. drunken
grosb
grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 5679
Points : 7296
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 69
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries - Page 2 Empty Re: Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries

Message  Hefgé56 Mar 20 Fév 2024 - 16:55

grosb a écrit: Bon, petite réflexion sur l'atelier, comme tu le dis très bien, quand on y va à reculons ce n'est vraiment pas top et cela ne donne pas envie de travailler, sans parler du risque d'oxydation et vieillissement précoce pour les machines.
Donc, je commencerais par ça et tu verras que cela ira bien mieux pour la suite.
C'est effectivement ce que je me dis tous les jours : j'irais bien bricoler un peu mais j'abandonne en voyant soit le bordel amoncelé dans le coin atelier soit l'ambiance froide/humide/lugubre/sombre/venteuse du garage. Même si je n'ai pas de machines stationnaires mais uniquement de l'électroportatif et du manuel, ça s'oxyde malgré tout. Sans parler de certains consommables qui n'aiment pas trop le froid. Et je fais partie de cet espèce d'homo sapiens qui aime bien travailler dans un environnement agréable, lumineux et ordonné. Tout l'inverse de l'état actuel. Donc ben, au final, j'en branle pas une...

grosb a écrit: Cela ne coûte pas forcément très cher si on se contente de matériaux de fin de chantier (cela doit bien pouvoir se trouver) genre isolant type BA10+4 ou 5 d'isolant, le tout collé au MAP sur les parpaing, un petit coup de peinture et c'est propre, isolant et ça change vraiment la vie à l'atelier.
Je suis en train de me faire des plans/listes de courses et de regarder les différentes options. Je ne cherche pas forcément à faire au moins cher mais plutôt à avoir du durable, évolutif, faisable par une personne seule. Mes premières ébauches penchent vers laine de roche et OSB pour le compromis efficacité/coût/disponibilités locales/tenue dans le temps. J'ai éliminé l'idée placo car moins adapté à tout ce qui peut être rangements lourds fixés au mur.
Pour la peinture il en reste suffisamment de la rénovation de la maison pour faire au moins une couche partout.

grosb a écrit:Pour l'éclairage de l'atelier, les prix des tubes LED genre 1,2m se sont écroulés, ou encore en attendant d'avoir plus de moyens, ruban LED comme l'on voit de plus en plus sur les chantiers pour faire un éclairage provisoire.
Oui l'éclairage sera à soigner, en plafonniers/panneaux/tubes ou autres je continue à regarder ce que les différents forumeurs ont mis en place dans leurs ateliers, il y a plein de bonnes idées à prendre.

grosb a écrit:Pour les autres points, ben faire les VG cela prend du temps au détriment de l'atelier et de la recherche de projets pour les prospects... A méditer. drunken
 Pas de prospects de mon côté, je ne suis pas pro mais amateur et je ne travaille que pour nos propres projets de maison Wink Et puis franchement j'aime tout simplement bien fouiller à 6h du mat' dans les villages du coin et dénicher de bons outils (et autres) à pas cher. Mais je te l'accorde, j'économise de l'argent mais je dépense beaucoup de temps. Mais ça me fait plaisir et m'apporte des petites joies bienvenues en ces temps plutôt moroses et déprimants.
Hefgé56
Hefgé56
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 45
Points : 62
Date d'inscription : 12/01/2021
Age : 49
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries - Page 2 Empty Re: Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries

Message  L'Ankou Mar 20 Fév 2024 - 19:48

C'est sûr que la fin de l'hiver c'était pas le top niveau moral en général...

Après le truc c'est de se lancer à quelque chose, n'importe quoi, et le reste en découle... On se dit "tiens je range ce petit coin là", et 3h après le garage est à moitié libéré Laughing .

Et attention aux vide-greniers et autres, ça encombre l'espace qui restait !!
L'Ankou
L'Ankou
complétement accro
complétement accro

Messages : 3334
Points : 3483
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 40
Localisation : 56130 FEREL

Revenir en haut Aller en bas

Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries - Page 2 Empty Re: Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries

Message  grosb Mer 21 Fév 2024 - 8:20

Bonjour,
Je rebondis sur ton projet de poser de l'OSB, bien sûr c'est un bon choix, mais cela implique que tu fasses une ossature (bois ou rails type Placostyl) pour fixer les plaques aux murs, la laine de roche étant aussi un bon choix.drunken
Mais l'avantage est de pouvoir passer les câbles électriques type R2V pour les différentes prises, commande à distance comme par exemple l'aspiration et pourquoi pas des guillotines motorisées du circuit d'aspiration et des éclairages périphériques si le plafond ne s'y prête pas.
Dans ton histoire, le plus difficile est de se lancer, de commencer à faire et pour ça commence par te "piedauculter" une bonne fois pour toute au lieu de procrastiner. Very Happy
grosb
grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 5679
Points : 7296
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 69
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries - Page 2 Empty Re: Retour sur le projet 3 ans après - Les indispensables pour plusieurs projets menuiseries

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum