l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Page 4 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  toutenbois le Lun 11 Avr 2016 - 7:43

Pour le toupillage, au lieu du support, tu aurais pu incliner l'arbre (si c'est encore possible avec l'arbre haute vitesse), comme ça, tu ne faisais pas de support "à tenonner à la scie" et tu jouais avec l'arbre inclinable Smile (aucun intérêt autre que de jouer avec la machine, mais bon, ça permet de jouer avec la machine Smile )

Bonne idée car, le réglage de l'épaisseur se serait fait avec la monte et baisse de la toupie et donc avec plus de facilité que de déplacer tout mon gabarit!

Pour ton idée pourquoi pas, elle est a creuser!
avatar
toutenbois
complétement accro
complétement accro

Messages : 2036
Points : 4163
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 41

https://plus.google.com/u/0/111436452009601116830/posts

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  chado le Lun 11 Avr 2016 - 9:52

Bonjour

J'avais la même idée que bilou(te), qui s'est levé plus tôt que moi.

Amitiés
Dominique
avatar
chado
complétement accro
complétement accro

Messages : 1427
Points : 3085
Date d'inscription : 21/09/2010
Age : 69
Localisation : F-44140

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  elrond le Lun 11 Avr 2016 - 10:46

toutenbois a écrit:
Pour le toupillage, au lieu du support, tu aurais pu incliner l'arbre (si c'est encore possible avec l'arbre haute vitesse), comme ça, tu ne faisais pas de support "à tenonner à la scie" et tu jouais avec l'arbre inclinable Smile (aucun intérêt autre que de jouer avec la machine, mais bon, ça permet de jouer avec la machine Smile )

Bonne idée car, le réglage de l'épaisseur se serait fait avec la monte et baisse de la toupie et donc avec plus de facilité que de déplacer tout mon gabarit!

Pour ton idée pourquoi pas, elle est a creuser!

pas sur que çà marche car avec une fraise droite, tu n'aurai pas d’arasement à 90° mais de l'angle de la queue d'arronde. ou je me trompe.

heu edit : je suis ton travail dans l'ombre et je dois dire que je me régale.
avatar
elrond
complétement accro
complétement accro

Messages : 669
Points : 1351
Date d'inscription : 23/11/2012
Localisation : Ile et vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  sangten le Lun 11 Avr 2016 - 12:13

scratch
je comprends rien à ce qui se passe
Help !

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6622
Points : 11900
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  bilou(te) le Lun 11 Avr 2016 - 12:37

elrond a écrit:
toutenbois a écrit:
Pour le toupillage, au lieu du support, tu aurais pu incliner l'arbre (si c'est encore possible avec l'arbre haute vitesse), comme ça, tu ne faisais pas de support "à tenonner à la scie" et tu jouais avec l'arbre inclinable Smile (aucun intérêt autre que de jouer avec la machine, mais bon, ça permet de jouer avec la machine Smile )

Bonne idée car, le réglage de l'épaisseur se serait fait avec la monte et baisse de la toupie et donc avec plus de facilité que de déplacer tout mon gabarit!

Pour ton idée pourquoi pas, elle est a creuser!

pas sur que çà marche car avec une fraise droite, tu n'aurai pas d’arasement à 90° mais de l'angle de la queue d'arronde. ou je me trompe.

heu edit : je suis ton travail dans l'ombre et je dois dire que je me régale.

Tu ne te trompes pas, mais je pensais utiliser la fraise à queues d'aronde, pas une fraise droite Smile
et incliner l'arbre de l'angle de la fraise.
L'inconvénient étant que si tu changes la hauteur de l'outil, il faut aussi déplacer les butées sur le chariot.
avatar
bilou(te)
complétement accro
complétement accro

Messages : 1277
Points : 2519
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 32
Localisation : Terre /europe/normandie/eure/crosvill-la-vieille

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  toutenbois le Lun 11 Avr 2016 - 15:18

sangten a écrit:scratch
je comprends rien à ce qui se passe
Help !

voila l'idée!

et dans les deux cas le réglage de la hauteur impacte celui de la profondeur

avatar
toutenbois
complétement accro
complétement accro

Messages : 2036
Points : 4163
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 41

https://plus.google.com/u/0/111436452009601116830/posts

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  drge le Lun 11 Avr 2016 - 16:19

toutenbois a écrit:
sauf qu'après réflexion cet assemblage ne va que peux servir de jonction entre la façade avant et la façade arrière, du coup  si par malheur elles voulaient s'écarter rien n'est prévu pour les retenir sauf les deux côtés mais ils sont écartés de près de  2m !

Auriez vous une idée?  Pour info,  il ne reste pas bcp de matière pour refaire une queue d'aronde comme celle de la façade

Quel superbe boulot! En voyant les images, je n'aurais pas vraiment peur de l'écartement des façades (et c'est sans-doute aussi pourquoi je n'arriverais jamais à un résultat pareil)...

A mon avis, une bonne solution pour éviter l'écartement serait de faire des "tenons coincés"... Bon, désolé, je ne me souviens pas du nom de l'assemblage. Ce à quoi je pense est une mortaise non débouchante qui s'évase très légèrement vers l'intérieur dans le montant, mortaise dans laquelle tu enfonces un tenon droit, mais fendu au milieu. Lors de l'assemblage final, tu insères un petit coin dans la fente... Si quelqu'un peut rafraîchir ma mémoire quand au nom? Il me semble que c'est la meilleure façon d'avoir une bonne résistance à la traction, meilleure qu'une queue d'aronde parce que les fibres du tenon ne sont pas sectionnées. Par contre ce n'est pas réversible et démontable.

avatar
drge
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 30
Points : 34
Date d'inscription : 23/02/2015
Age : 40
Localisation : Amsterdam. Pays Bas

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  ebe3 le Lun 11 Avr 2016 - 18:38

drge a écrit:
toutenbois a écrit:
Bon, désolé, je ne me souviens pas du nom de l'assemblage. Ce à quoi je pense est une mortaise non débouchante qui s'évase très légèrement vers l'intérieur dans le montant, mortaise dans laquelle tu enfonces un tenon droit, mais fendu au milieu. Lors de l'assemblage final, tu insères un petit coin dans la fente... Si quelqu'un peut rafraîchir ma mémoire quand au nom? Il me semble que c'est la meilleure façon d'avoir une bonne résistance à la traction, meilleure qu'une queue d'aronde parce que les fibres du tenon ne sont pas sectionnées. Par contre ce n'est pas réversible et démontable.

le nom est queue de renard
avatar
ebe3
complétement accro
complétement accro

Messages : 2205
Points : 4134
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 52
Localisation : meurthe et moselle

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  toutenbois le Lun 11 Avr 2016 - 19:03

Ta solution est élégante et ajoute du défi là où il n'y en avait pas!

de mon coté j'ai imaginé ça aujourd'hui, une simple petite cheville glissée dans un trou réalisé entre les deux pièce, la seul difficulté étant que le forêt reste bien entre les deux pièce au moment du perçage!

L'illustration montre la cheville au moment de la mettre, après elle ne dépasse plus et l'on peu glisser la traverse en façade



j'aimerai bien que les façades soient séparables si un jour je déménage
avatar
toutenbois
complétement accro
complétement accro

Messages : 2036
Points : 4163
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 41

https://plus.google.com/u/0/111436452009601116830/posts

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  ricoud le Lun 11 Avr 2016 - 19:49

Solution que je trouve a chaque fois très élégante et on y pense pas souvent...
Pour le perça bien entre les 2 pièces, vue que c'est la même matière ça devrait le faire, mais faut être attentif quand même!

Ce montage s'appelle "entre cuir et chaire"
avatar
ricoud
complétement accro
complétement accro

Messages : 808
Points : 1157
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 37
Localisation : Nord Isere

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  bilou(te) le Lun 11 Avr 2016 - 20:23

C'est même faisable avec un domino comme pour la presse parisienne allemande en bout pas en face du pied de devant, et même, encore mieux, avec un léger décalage pour faire un assemblage pseudo à la tire ! Et avantage à la domino, peu de risque e te décaler en fraisant
avatar
bilou(te)
complétement accro
complétement accro

Messages : 1277
Points : 2519
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 32
Localisation : Terre /europe/normandie/eure/crosvill-la-vieille

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  drge le Lun 11 Avr 2016 - 22:59

ebe3 a écrit:
le nom est queue de renard

C'était ça! Merci! cheers

C'est joliment vu aussi, la cheville "entre cuir et chair". Je ne connaissais pas, ça doit être solide aussi et on peut le démonter. C'est dommage qu'il ne reste que peu de matière pour faire l'assemblage, il est difficile d'imaginer une solution qui ne fragilise pas l'ensemble...

Sinon, on pourrait peut-être imaginer de faire quelque chose comme ça. C'est aussi démontable (forer dans la cheville, y visser une vis et tirer), ça doit être faisable (en forant de l'intérieur de la mortaise), mais c'est beaucoup moins satisfaisant je trouve:



Edit: A mieux y réfléchir, la solidité dans le temps de la queue de renard provient du fait que lorsque le bois du tenon se contracte/rétracte, le coin suit. Et lorsque le tenon gonfle/avance, le coin est enfoncé plus loin. Avec ce truc-si, ce n'est pas le cas, même si la cheville/coin est elle-même chevillée. Je crois que la queue de renard classique reste la meilleure solution.
avatar
drge
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 30
Points : 34
Date d'inscription : 23/02/2015
Age : 40
Localisation : Amsterdam. Pays Bas

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  toutenbois le Mar 12 Avr 2016 - 20:34

Bonsoir

Je crois que je vais rester sur ma solution , d'autant plus qu'il n'y a que peu de chance que le coin soit amovible dans ta solution
avatar
toutenbois
complétement accro
complétement accro

Messages : 2036
Points : 4163
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 41

https://plus.google.com/u/0/111436452009601116830/posts

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  drge le Mer 13 Avr 2016 - 8:25

Oui, si c'est important que ce soit démontable, c'est une meilleure solution. Bon courage pour la suite !
avatar
drge
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 30
Points : 34
Date d'inscription : 23/02/2015
Age : 40
Localisation : Amsterdam. Pays Bas

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  FredM le Mer 13 Avr 2016 - 10:36

bonjour, deux jours que je ne comprends pas ton systeme , Samuel, malgré deux relectures.. drunken . Sois je la boucle dans mon coin, soit je l'ouvre pour essayer de progresser. Je prends donc exemple sur Alain (que je remercie au passage car il m'a permis de comprendre aussi le coup de l'inclinaison de l'axe de toupie) et arrête de faire le canard :

Je ne comprends pas bien ce que retient la cheville, ni à quel moment du montage elle est placée, ni comment c'est démontable.. Bref je ne panne rien !!! si une bonne âme a le temps/l'énergie/le courage/la patience/la gentillesse (rayer la mention inutile) de me ré-expliquer, je suis preneur...

bien cordialement,
Fred
avatar
FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2490
Points : 5589
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  bilou(te) le Mer 13 Avr 2016 - 11:23

Salut FredM

Je me dévoue pour l'explication Smile
Ca me permettra en même temps de voir si j'ai bien compris la chose.
En façade et au fond, tu as des bois horizontaux et verticaux qui font le quadrillage pour intégrer les tiroirs.
Pour ces tiroirs, il faut des glissières.

Pour le quadrillage, il est retenu par les pieds et les traverses de l'établi, mais les quadrillages avant et arrière peuvent s'écarter l'un de l'autre au milieu (bon, ça, c'est la théorie, mais en pratique, je ne pense pas que le risque soit réel, sauf si la fermeture des tiroirs est trop vigoureuse).
Pour éviter l'écartement, il faut que les glissières ne puissent se décoller des quadrillages.
On a émis plusieurs possibilités, celle que retient Samuel pour l'instant, c'est un tourillon qui serait perpendiculaire à la traction, pris à la fois sur le quadrillage et les glissières.
Une sorte de chevillage, mais vu que la glissière est bloquée vers le haut/vers le bas/sur les côtés, elle ne peut que partir vers l'arrière.
Et vu que le tenon est fin, un chevillage classique est compliqué.
D'où l'idée de cheviller sur le dessous/le dessus du tenon.

Finalement, je ne sais pas si je suis clair, moi je me comprends, mais j'avais déjà compris...
avatar
bilou(te)
complétement accro
complétement accro

Messages : 1277
Points : 2519
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 32
Localisation : Terre /europe/normandie/eure/crosvill-la-vieille

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  FredM le Mer 13 Avr 2016 - 11:44

Merci Bilou(te) j'ai compris ! (grâce a ton explication et aussi parce qu'en "dézoomant" mon écran, j'ai eu acces à la partie droite de l'image de synthèse de Samuel, qui m'était cachée jusque là).

Par contre, j'ai l'impression que c'est "ceinture+bretelle" quand même, parce que les quadrillage de face de avant et arriere me semblent avoir des sections suffisantes pour être bien rigides. En tout cas, ces chevilles apporteront un peu de rigidité supplémentaire..

Par contre , si j'ai bien suivi, rien n'est prévu pour solidariser ces cadres/support de tiroirs avec le plateau ? une fausse languette horizontale prise à la fois dans la partie sup de ces cadres et dans le plateau (et dans la partie inf et la traverse inf) permettrait l'empêcher tout mouvement d'avant en arrière de ces cadres...

Une autre solution (moins élégante c'est sûr) aurait été d'utiliser de la colle chaude, qui est réversible pour un éventuel démontage ultérieur...

bien cordialement,
FredM
avatar
FredM
complétement accro
complétement accro

Messages : 2490
Points : 5589
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 46
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  grosb le Mer 13 Avr 2016 - 14:10

Bonjour,

Fil intéressant techniquement s'il en est !
Avec les autres côtés aussi bien sûr!

Une solution pas du tout élégante, mais combien efficace serait de poser une petite cornière ou même un plat entre le quadrillage avant et arrière avec quelques vis et basta!



Amicalement, Bernard.
avatar
grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 2149
Points : 3749
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 62
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  drge le Mer 13 Avr 2016 - 14:46

Mais c'est bien sur!  Mieux encore, pour éviter de compliquer inutilement: tu supprimes deux tiroirs et passes une sangle à cliquet autour des éléments des façades. Bien serrer, et laisser la sangle à demeure. C'est pourtant simpel, no?

jesors
avatar
drge
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 30
Points : 34
Date d'inscription : 23/02/2015
Age : 40
Localisation : Amsterdam. Pays Bas

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  toutenbois le Mer 13 Avr 2016 - 16:41

attention je vais devoir black lister certain !
avatar
toutenbois
complétement accro
complétement accro

Messages : 2036
Points : 4163
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 41

https://plus.google.com/u/0/111436452009601116830/posts

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  drge le Mer 13 Avr 2016 - 17:11

Ben quoi, ce serait démontable, non?

jesuisdehors  (et je suis sorti en courant)
avatar
drge
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 30
Points : 34
Date d'inscription : 23/02/2015
Age : 40
Localisation : Amsterdam. Pays Bas

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  grosb le Mer 13 Avr 2016 - 18:13

Ben quoi, c'était une façon élégante de dire que l'on admire ton travail sans être taxé de floodeur... cheers

Amicalement, Bernard.
avatar
grosb
complétement accro
complétement accro

Messages : 2149
Points : 3749
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 62
Localisation : Cotes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  toutenbois le Mer 13 Avr 2016 - 18:51

Sérieusement, merci c'est cool d'avoir des encouragement quand on met tout son cœur dans un tel ouvrage!

sinon c'est vrai que les façades avant et arrière portées par des traverses de 95*50 ne risque pas de bcp bouger, néanmoins elle vont devoir porter des tiroirs d'outils qui seront rapidement très lourd. Sans compter que si elles bougent ne serrait ce que de 2mm les tiroirs dont la façade ne déborde pas ne seront plus alignés avec la dite façade.
avatar
toutenbois
complétement accro
complétement accro

Messages : 2036
Points : 4163
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 41

https://plus.google.com/u/0/111436452009601116830/posts

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  drge le Mer 13 Avr 2016 - 20:13

grosb a écrit:Ben quoi, c'était une façon élégante de dire que l'on admire ton travail sans être taxé de floodeur... cheers

Amicalement, Bernard.


++1
avatar
drge
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 30
Points : 34
Date d'inscription : 23/02/2015
Age : 40
Localisation : Amsterdam. Pays Bas

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'établi de Samuel, Suite ... et fin ;-)

Message  sangten le Mer 13 Avr 2016 - 23:39

toutenbois a écrit:
sinon c'est vrai que les façades avant et arrière portées par des traverses de 95*50 ne risque pas de bcp bouger, néanmoins elle vont devoir porter des tiroirs d'outils qui seront rapidement très lourd.  Sans compter que si elles bougent ne serrait ce  que de 2mm les tiroirs dont la façade ne déborde pas ne seront plus alignés avec la dite façade.

Sam, avec des sections de cet acabit, tu n'es pas prêt d'avoir un tiroir par terre. Perso, je ne m'affolerais pas sur ce problème. Quelques pitons, et c'est bien amarré.

Et les deux millimètres éventuels et hypothétiques de perte d'alignement ne sont que supputation et en plus dans 6 mois, ce sera une supputation obsolète. Tant de choses se seront passées d'ici là (entre autres une bonne petite virée à Moissac).

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6622
Points : 11900
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum