Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Page 18 sur 36 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 27 ... 36  Suivant

Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  FMJ le Mar 6 Mar 2018 - 13:28

Je ne sais pas comment va "sonner" au final cette viole, mais question formes tu peux déjà être fier de ta réalisation. Ces ouies sont de toute beauté !
avatar
FMJ
complétement accro
complétement accro

Messages : 1304
Points : 1935
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 101
Localisation : Sud sud sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Mar 6 Mar 2018 - 16:17

Merci!
Ça va être la surprise... espérons qu'elle sera bonne!

bilou(te) a écrit:

Décidément, ça avance vite par ici !
Tant que je suis dans les questions, on voit parfois l'intérieur du "c" de l'ouie qui ne suis pas la courbe globale de la table mais qui "vise plus bas". Ici, tu as coupé les ouïes et uniquement affiné par l'intérieur ?
Comme je ne sais pas si je suis clair, un dessin :

Sur ce dessin, deux versions, une coupe de la table faite en une fois, où j'ai retiré l'ouïe, en haut
En dessous, une coupe de la table où j'ai retiré l'ouïe puis rabaissé la partie gauche. (comme si on avait déformé l'intérieur du C et tenté de redresser la courbe après découpe de l'ouïe)
Je ne sais pas si je suis clair...
Ta façon de faire les ouïes est celle de ton modèle ?
Si si tu es parfaitement clair!
Effectivement sur les FF des violons ou violoncelles on retouche cette partie pour qu'elle s'accorde au ragrayage de la table. Sur cette famille d'instruments on affine la table sur toute la périphérie en créant une gouttière à la gouge (le ragrayage), pour créer une sorte de suspension un peu comme pour un haut parleur.
Vue que le dessin des violes est très libre, cette configuration doit certainement également exister.
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  bilou(te) le Mar 6 Mar 2018 - 16:44

Re'

Tu es donc parti sur la version du haut.
j'ai pensé un peu à toi ce midi, et j'ai fait des essais, j'ai réussi à sortir ça :


N'ayant pas les moyens de tirer sur une tôle, j'ai imaginé la chose suivante :
J'ai dessiné une spline (coupe perpendiculaire à l'axe) ainsi qu'une spline horizontale (le contour de la table) et une spline qui représente une coupe suivant le plan de joint.
Avec l'option balayage, j'ai pu tirer la première spline en lui faisant suivre les deux autres. Du coup, elle s'adapte aux formes que je lui demande.
Il y a sans doute d'autres méthodes suivant le logiciel utilisé et sa version (je suis sous CatalCAD/Spaceclaim). Mais ça peut être à essayer... J'ai fait ça par curiosité, j'essayerai demain midi sur une forme plus complexe.
avatar
bilou(te)
complétement accro
complétement accro

Messages : 1344
Points : 2580
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 33
Localisation : Terre /europe/normandie/eure/crosvill-la-vieille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Mar 6 Mar 2018 - 17:53

Merci de te pencher sur mon problème!
Je continu mes recherches sous SW... En fait c'est simple, la forme découle d'une logique.
On commence par donner la forme du pourtour, puis on part du point haut qui correspond à l'emplacement de chevalet, et on descend pour rejoindre le premier tracé.
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  Scorpio le Mar 6 Mar 2018 - 22:55

Bonsoir JPaul,
encore une fois , je suis scotché , superbe travail , et d'une précision incroyable pour une première drunken

diomedea a écrit:j'ai même vu une table ou le luthier c'était arrêté après la gouge!

ça , je crois que c'est au dessus de tes forces lol!
avatar
Scorpio
complétement accro
complétement accro

Messages : 1857
Points : 3277
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 51
Localisation : Belgique - Jodoigne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Mer 7 Mar 2018 - 7:49

Bonjour à tous,
Scorpio a écrit:
diomedea a écrit:j'ai même vu une table ou le luthier c'était arrêté après la gouge!
ça , je crois que c'est au dessus de tes forces lol!
Very Happy
La voici.


C'est à la suite des photos prises dans l'atelier de Gesina Liedmeier


Bien... Suite aux conseils du luthier Franck Chérubin ( http://www.cherubin-luthier.fr/ ) j'ai repris le profilage de la barre qui doit être parfait. En effet à la lumière du jour je me suis rendu compte qu'il ne l'était pas.
Pour ça j'ai collé une bande de papier carbone a l'emplacement de la barre, et en exerçant une pression je peux facilement voir ou il reste de la matière à enlever.


C'est assez long, mais de grattage en grattage la barre bleuie de plus en plus, et quand elle est complètement bleue elle est prête pour le collage.


Cette fois ça plaque réellement partout...


... et des deux cotés.


Pour le collage, je me suis fabriqué quatre petites presses à coins.


Le principe est simple.


La barre étant parfaitement ajustée, il n'est pas nécessaire d’appliquer une grosse pression. Sur le joint on voit bien les bavures de colles sur toute la longueur et des deux cotés.


A suivre...
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  sangten le Mer 7 Mar 2018 - 7:54

bonjour

JP, je ne comprends pas, elle n'est pas au milieu, pour quelle raison ? Il y en a une autre ?


_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9182
Points : 14504
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Mer 7 Mar 2018 - 8:46

Salut Alain,
Non, c'est une barre de basse elle se trouve à emplacement du pied du chevalet coté cordes de grave. sous l'autre pied, légèrement en arrière, on trouve l’âme qui s’appuiera sur le renfort du fond (Le pont). L'âme n'est pas collée, mais seulement coincée entre la table et le fond, c'est un élément important dans le réglage de l'instrument.
Ces deux éléments ont deux rôles, celui de transmettre les vibrations et de renforcer le coffre au droit du chevalet.
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  sangten le Mer 7 Mar 2018 - 8:48

ok, très intéressant. Un peu l'équivalent du caisson de basse, en home cinema.
merci JP.

_________________
La perfection est atteinte lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. Aphorisme Zen
Le monde phénoménal est un geste de l'Ultime (12e Tai Situpa)
Si un moustique se pose sur ton testicule, demande-toi d'abord si la violence est la solution. Proverbe chinois.
avatar
sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 9182
Points : 14504
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  sd74 le Mer 7 Mar 2018 - 9:06

JP, les petites presses sont-elles collées vissées?
avatar
sd74
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 547
Points : 1504
Date d'inscription : 20/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  FMJ le Mer 7 Mar 2018 - 9:19

Et comment se déterminent ses dimensions, son essence, sa densité, son positionnement exact par rapport au son souhaité ? Ce n'est que de l'empirique ?
Dans ton cas, Tu t'es juste contenté de suivre le plan ?
avatar
FMJ
complétement accro
complétement accro

Messages : 1304
Points : 1935
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 101
Localisation : Sud sud sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Mer 7 Mar 2018 - 9:34

sangten a écrit:ok, très intéressant. Un peu l'équivalent du caisson de basse, en home cinema.
Oui, dans la mesure ou son rôle est de transmette les notes grave à la table.

sd74 a écrit:JP, les petites presses sont-elles collées vissées?
Simplement vissées dans des blocs de châtaigner.

FMJ a écrit:Et comment se déterminent ses dimensions, son essence, sa densité, son positionnement exact par rapport au son souhaité ? Ce n'est que de l'empirique ?
Dans ton cas, Tu t'es juste contenté de suivre le plan ?
Oui, c'est en suivant les plans et les indications du livre de L-Becker... et un peu d'empirisme aussi!
On verra, mais s'il je faut je détablerais pour corriger si nécessaire!
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  bilou(te) le Mer 7 Mar 2018 - 10:52

Bonjour Jean-Paul

Bon, pendant que certains sont sur la partie travail à la main, de mon côté, je m'amuse à regarder la partie modélisation.
J'ai abandonné la méthode balayage, qui me semble trop complexe (du point le plus haut, à cause des C, je ne pense pas que tu arriveras à attenidre tout le contour en restant dans la surface (problème d'une courbe concave en mathématiques). En plus, avec la "non dérivabilité du contour", ça va être problématique.
Du coup, j'ai tenté ton approche, par l'option "tirer" après création de points de contrôle, et ça donne ça :


Du coup, je pense que c'est la bonne approche (du moins sous mon logiciel) pour obtenir quelque chose de propre. Restera à définir les points de contrôle et à définir leur altitude (si tu crées un point de contrôle sur la surface et que tu tires dessus, il se détache de la surface, il donne juste les intersections de tangentes ou quelque chose dans le genre, mais c'est peut-être modifiable)
Je continue de jouer de mon côté puisqu'en ce moment, l'atelier est à 600kms.

Edit : Pas mal le papier carbone, je connaissais à la craie en lutherie traditionnelle et restauration d'instruments (plutôt haut de gamme). Cela dit, il s'agissait d'incruster des rustines et mettre un papier carbone dans le fond de la défonce (patatoïde de 2cms au plus large) qui n'était pas développable n'aurait pas été simple.
avatar
bilou(te)
complétement accro
complétement accro

Messages : 1344
Points : 2580
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 33
Localisation : Terre /europe/normandie/eure/crosvill-la-vieille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Jeu 8 Mar 2018 - 7:52

Bonjour à tous,
bilou(te) a écrit:Bon, pendant que certains sont sur la partie travail à la main, de mon côté, je m'amuse à regarder la partie modélisation.
J'ai abandonné la méthode balayage, qui me semble trop complexe (du point le plus haut, à cause des C...
As tu essayé sans les contours?
Tu crée une surface rectangulaire que tu déforme, puis quand tu as obtenu les bons galbes, tu découpe la table...

De mon coté j'ai terminé la barre au rabot.
 

Voila pour la table. Notez la présence des renforts en tissus au niveau des ouïes.


Et je n'ai pas oublié de poser l'étiquette avant de coller la table!


Enfin j'ai préparé le tablage, notamment en encollant les parties en bois debout (tasseaux et coins) colle que je poncerais avant de coller la table.

A suivre...
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  FMJ le Jeu 8 Mar 2018 - 13:46

Au fait, quelle est la valeur marchande de ce type d'instrument ? je n'en ai pas la plus petite idée.
J'imagine que la plage de tarifs doit être large, entre les matériaux, la personnalisation, le savoir faire de l'artisan etc.. Mais vu le temps consacré, j'imagine facilement que la note doit être salée ! (OK, quand on a déjà les plans, le savoir et les gabarits, ça doit plus vite mais de là à produire dans la journée ...)
avatar
FMJ
complétement accro
complétement accro

Messages : 1304
Points : 1935
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 101
Localisation : Sud sud sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  bilou(te) le Jeu 8 Mar 2018 - 17:54

diomedea a écrit:Bonjour à tous,
bilou(te) a écrit:Bon, pendant que certains sont sur la partie travail à la main, de mon côté, je m'amuse à regarder la partie modélisation.
J'ai abandonné la méthode balayage, qui me semble trop complexe (du point le plus haut, à cause des C...
As tu essayé sans les contours?
Tu crée une surface rectangulaire que tu déforme, puis quand tu as obtenu les bons galbes, tu découpe la table...

A suivre...
Salut tout le monde

Toujours dans mon admiration du travail réalisé (pour ceux qui se rappellent, j'ai commencé une basse il y a un certain temps et je n'ai encore fait que le manche et du dégrossi... "Mais je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître"), je fais joujou avec mon nouveau logiciel de dessin...
Donc, fruit de mes réflexions :
La technique proposée par JP sans faire un contour en premier ne fonctionnera pas puisqu'il faut une contrainte sur le bord. Si on fait une chips et qu'on découpe suivant le projeté du contour, on n'aura pas un contour plan mais plus ou moins voilé. Donc, avant de tirer, il faut couper (et, en terme de dessin, représenter le tour).

Du coup, j'ai fait une autre technique, de "lissage" :
La technique consiste à dessiner quelques courbes de niveau (il s'agit de surfaces en fait, et je pense que c'est le plus facile mais c'est peut-être jouable en dessinant des sections parallèles au plan de joint), à les mettre à leur future place puis à faire une opération de lissage entre ces faces.
J'ai fait un essai, ça donne ça avec des formes biscornues (une patatoïde, un rectangle et un cercle) :


On peut voir que globalement le logiciel relie les faces entre elles via des courbes. Il est possible d'ajouter des contraintes sur les lissages (pour suivre plus proprement le profil souhaité au niveau des angles notamment).
Par forcément besoin de faire beaucoup de tranches, une qui représente le tour, une très légèrement plus haute (mais genre 0.01mm et légèrement plus petite, juste pour imposer une pente nulle sur le bord), une à mi hauteur, et enfin, positionner le point le plus haut.
Ensuite, on peut toujours ajouter des sections si besoin.
edit : Voici ce que ça donne en vue plus standard :

Je file, bonne soirée à tous

Edit : ajout d'une vue
avatar
bilou(te)
complétement accro
complétement accro

Messages : 1344
Points : 2580
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 33
Localisation : Terre /europe/normandie/eure/crosvill-la-vieille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Jeu 8 Mar 2018 - 18:26

FMJ a écrit:Au fait, quelle est la valeur marchande de ce type d'instrument ? je n'en ai pas la plus petite idée.
J'imagine que la plage de tarifs doit être large, entre les matériaux, la personnalisation, le savoir faire de l'artisan etc.. Mais vu le temps consacré, j'imagine facilement que la note doit être salée ! (OK, quand on a déjà les plans, le savoir et les gabarits, ça doit plus vite mais de là à produire dans la journée ...)
Un ordre d'idée: http://luthierponticello.com/tarifs-conditions.html
La mienne c'est une Basses de viole 6 cordes Henry Jaye.

bilou(te) a écrit:Toujours dans mon admiration du travail réalisé (pour ceux qui se rappellent, j'ai commencé une basse il y a un certain temps et je n'ai encore fait que le manche et du dégrossi...
Je ne m'en souviens pas, tu as un lien?
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  ced21 le Jeu 8 Mar 2018 - 20:43

pour la construction CAO, c'est une surface de ce genre que vous cherchez à faire? (avec la découpe périphérique à finaliser bien entendu)

avatar
ced21
très actif
très actif

Messages : 356
Points : 388
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 44
Localisation : Cote d'Or

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  dh42 le Jeu 8 Mar 2018 - 21:01

Salut,

Un essais de forme sous SW (2010) en PJ si ça peut te donner une piste pour le dessin Wink

la symétrie est désactivée pour mieux voir le profil.



Avant de tenter d'en faire une surface, pour chaque point d'extrémité des courbes guides, il faut sélectionner la courbe extérieur et le point de la courbe guide et utiliser "point de rencontre" pour lier les courbes, ensuite chaque courbe peut être affinée pour lui donner la courbure qui vas bien.



++
David
Fichiers joints
corps_viole.zip Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(96 Ko) Téléchargé 3 fois


Dernière édition par dh42 le Jeu 8 Mar 2018 - 21:13, édité 1 fois

_________________

Traduction Française de CamBam et de sa documentation.
avatar
dh42
Admin
Admin

Messages : 15504
Points : 28170
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 54
Localisation : Près de St Etienne (42)

http://dh42.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  ced21 le Jeu 8 Mar 2018 - 21:12

je ne connais pas SW (j'ai tracé sous SolidEdge, qui a le même modeleur Parasolid), je pense qu'on a utilisé des fonctions similaires.
Par rapport aux photos de Diomedea, je pense qu'il faudrait ses courbes de niveau pour y accrocher les sections transversales et on devrait pas être loin du compte. La zone la plus complexe va être au niveau des creux latéraux à mi-hauteur (j'ai oublié leur nom) car il faut les "ignorer" pour la construction de la surface lissée tout en prévoyant leurs présences ultérieures.
avatar
ced21
très actif
très actif

Messages : 356
Points : 388
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 44
Localisation : Cote d'Or

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  FMJ le Ven 9 Mar 2018 - 4:16

FMJ a écrit:Au fait, quelle est la valeur marchande de ce type d'instrument ? je n'en ai pas la plus petite idée.
J'imagine que la plage de tarifs doit être large, entre les matériaux, la personnalisation, le savoir faire de l'artisan etc.. Mais vu le temps consacré, j'imagine facilement que la note doit être salée ! (OK, quand on a déjà les plans, le savoir et les gabarits, ça doit plus vite mais de là à produire dans la journée ...)
diomedea a écrit:Un ordre d'idée: http://luthierponticello.com/tarifs-conditions.html
La mienne c'est une Basses de viole 6 cordes Henry Jaye.
Ah oui quand même ! Il faut donc économiser un peu pour s'en offrir une !
Une petite ristourne pour une viole faite à la CNC ? Smile

Merci pour le lien
avatar
FMJ
complétement accro
complétement accro

Messages : 1304
Points : 1935
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 101
Localisation : Sud sud sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Ven 9 Mar 2018 - 8:42

Bonjour à tous,
Le moins chère que j'ai trouvé, c'est 2000€ d'occase pour une viole d'apprentissage...

Merci David et Ced!
C'est une piste que j'avais commencé à explorer, mais sans être arrivé à aller aussi loin!
Je vais regarder ça de plus près...

Bien... Ça y est, le coffre est fermé!


J'ai appliqué les recommandations de L-Becker, c'est à dire de coller d'abord la table sur les tasseaux et après séchage, les deux cotés.
Le problème avec cette technique, c'est qu'arrivé en fin de collages des flancs, on arrive difficilement à glisser la lame entre la table et les éclisses vu que le tasseau est déjà collé... Et ce qui devait arriver est arrivé! j'ai tiré trop fort et crac! La table n'a pas résisté et c'est fendue! Oups! pale Ni une ni deux, j'ai mis de la colle dans la fente, encollé les éclisses et posé mes presses.


Plus de peur que de mal! Il faut vraiment regarder en lumière rasante pour l'apercevoir, un léger ponçage la fera disparaitre complètement.
Heureusement elle dans un endroit ou les efforts sont limités, je pense que la réparation sera suffisante, sinon je suis bon pour détabler et la renforcer par le dessous.


La cale de compensation de 18°


A suivre...


Dernière édition par diomedea le Ven 9 Mar 2018 - 9:01, édité 1 fois
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  lamecanique76 le Ven 9 Mar 2018 - 8:59

bonjour a tous

je n'y connait rien en instruments de musique (( la fabrication ))

je suis toujours admiratif devant la finesse des bois d'instruments et la complexité pour obtenir

un son parfait
avatar
lamecanique76
complétement accro
complétement accro

Messages : 1620
Points : 1624
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 43
Localisation : region de fecamp et autour

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  BZHades le Ven 9 Mar 2018 - 10:33

diomedea a écrit:Bonjour à tous,
Le moins chère que j'ai trouvé, c'est 2000€ d'occase pour une viole d'apprentissage...

Merci David et Ced!
C'est une piste que j'avais commencé à explorer, mais sans être arrivé à aller aussi loin!
Je vais regarder ça de plus près...

Bien... Ça y est, le coffre est fermé!


J'ai appliqué les recommandations de L-Becker, c'est à dire de coller d'abord la table sur les tasseaux et après séchage, les deux cotés.
Le problème avec cette technique, c'est qu'arrivé en fin de collages des flancs, on arrive difficilement à glisser la lame entre la table et les éclisses vu que le tasseau est déjà collé... Et ce qui devait arriver est arrivé! j'ai tiré trop fort et crac! La table n'a pas résisté et c'est fendue! Oups! pale Ni une ni deux, j'ai mis de la colle dans la fente, encollé les éclisses et posé mes presses.


Plus de peur que de mal! Il faut vraiment regarder en lumière rasante pour l'apercevoir, un léger ponçage la fera disparaitre complètement.
Heureusement elle dans un endroit ou les efforts sont limités, je pense que la réparation sera suffisante, sinon je suis bon pour détabler et la renforcer par le dessous.


La cale de compensation de 18°


A suivre...

Ca me fait penser à une précédente remarque sur le sens du fil du bois pour la table : de mémoire, les photos des violes que tu avais mise avaient un fil perpendiculaire au tien... c'est peut être pour ça (même si je me dis qu'il est plus intéressant d'avoir le fil en longueur car il y a la plus grande distance entre appuis, et que ta disposition est logique... peut être qu'avec les renforts collés en dessous, cela modifie le comportement)
avatar
BZHades
très actif
très actif

Messages : 314
Points : 355
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 33
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte de la lutherie et fabrication d'une viole de gambe...

Message  diomedea le Ven 9 Mar 2018 - 12:08

Bonjour,
Si j'ai écrit ça c'est par erreur! Le fil du bois des tables, ou des fonds, est toujours dans ce sens.
avatar
diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 10435
Points : 21069
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 58
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 36 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 27 ... 36  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum