[Test Matos] Aspirateur copeaux Bernardo DC 230 E

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Test Matos] Aspirateur copeaux Bernardo DC 230 E

Message  FMJ le Lun 12 Aoû 2013 - 19:18

Etant en train de faire rentrer des machines stationnaires, lassé de l'inefficacité de l'aspirateur pour électroportatifs avec un tuyau de 100mm, j'ai fini par prendre un vrai aspirateur à copeaux. Vu mon utilisation (scie + rabot-dégau) très amateur, je n'ai pas tapé dans du très haut de gamme. C'était Scheppach ou Bernardo et j'ai fini par prendre ce dernier qui proposait 25L de plus et un bourrin un peu plus puissant.
Commandé chez Pro-Bois le vendredi pour 239€, réceptionné ce lundi. Visiblement, ils l'avaient en stock Smile

Specs Bernardo DC 230
Longueur : 740mm
Largeur : 470mm
Hauteur : 1900mm (dû à la tige soutenant le sac de filtrage)
Poids : 28kg
Volume sac : 100l
Tuyau : 100mm x 2m50
Moteur : Monophasé 750W
Aspiration : 1080m3 / h
Niveau sonore : 86dB
Garantie : 2 ans
URL constructeur http://www.bernardo.at/index.php?id=61&L=1&openuid=111&katid=3&groupid=226&product_id=3508&variation_id=3508


La machine arrive en deux cartons, l'un de 27kg (on dirait plus ...) pour la machine et un autre petit pour son tuyau.
On commence avec le tuyau. 2m50, c'est le service minimum mais pour des machines aussi basiques, avec un bourrin limité et une turbine des plus basiques, mieux vaut collecter au plus près pour ne pas perdre 50% de la capacité d'aspiration. De toute façon, vu le faible niveau sonore de la bécane, il n'est pas nécessaire de rejeter à 3km cet aspirateur. Par contre le tuyau est relativement rigide : faut pas escompter pouvoir faire des noeuds avec !
Le reste de la machine est bien empaquetée façon mécano. Seuls le bloc moteur/turbine et le cyclone sont montés (les 2 dissociés) . L'essentiel du poids est représenté par le moteur/turbine. Les pales sont bien en acier, de 2.5mm d'épaisseur je dirais. Si on fait pas du gravats, ça devrait tenir un petit moment. Chez Kity, faut compter dans les 75€ pour changer ce type de turbine. Pas d'idée chez Bernardo.
Il y a deux manuels : allemand + anglais/français/etc.. Le premier est plus grand et un peu mieux fichu. Mais comme pour tous appareils de ce niveau de gamme, les schémas/photos sont plutôt petits et surtout, les vis ne sont pas référencées. En plus les schémas de montage sont différents selon les manuels. Bizarrement, c'est le manuel allemand qui semble le plus complet. Dans l'autre manuel, certaines pièces à monter comme les tringles de support des sacs ne sont pas représentées, et les schémas ne sont pas les mêmes.
Mais pour monter 3 pièces, un plan n'est guère indispensable. A noter que j'ai jugé pas inutile de rajouter quelques rondelles + rondelles arrêt sur les fixations du bloc moteur. J'ai également vérifié tous les serrages. Il manquait 2 taraudages et vis sur 3 pour la fixation du tube d'adaptation du tuyau (en pastique très léger). J'y ai remédié en 5min. J'ai également dremelé le déflecteur en croix qui se trouve à l'intérieur de ce tube (a priori, il se bouche souvent avec la dégau). Comme j'ai pas l'intention d'aspirer du gravat, je pense pas que le turbine ait beaucoup à en souffrir. Pour l'anecdode, le joint entre le turbine et le cyclone était fourni coupé près d'un coin. Pour le principe, je vais tâcher de la faire passer en SAV.

Le produit est simple. La tôle n'est pas super épaisse mais ça passera très bien pour supporter un sac de copeaux. Elle est plus soudée par point qu'en continu. Les roulettes sont légères et la finition n'est pas extraordinaire mais vu le prix c'est convenable. Par contre, la peinture est assez propre.
Le système pour cercler et tenir les poches est simple mais bien foutu. Ca serre bien et ne devrait pas péter dans la durée. La poche filtre est dans une sorte de coton avec un superbe Bernardo dessus. Surement pour bien marquer leur fierté de produire d'aussi belles machines ....En tout cas, la poche doit pouvoir se laver sans problème. Le sac plastique est bien costaud : il tiendra de nombreuses fournées.

Alors quid de l'utilisation ?
A vide la stabilité est bonne. A priori elle n'en sera que meilleure lorsque le sac se remplira. La base est suffisamment large pour le soutenir efficacement.
Allumage du bébé. Le moteur part en douceur et prend en 3-4 secondes sa vitesse de croisière. J'aurais pensé qu'il soit plus bruyant. Il l'est nettement moins que la scie stationnaire. Aussi, en fonctionnement, on peut le laisser juste à côté sans qu'il ne gêne (la scie est peut-être bruyante finalement).
J'ai fait deux tests de découpe sur bois exotique et MDF : la poche s'est bien remplie (deux petites coupes et 2l de sciure : étonnant !) et j'ai bien noté une quasi disparition des poussières dans la pièce. C'est vrai que par rapport à la capacité d'aspiration d'un aspi pour équipements électroportatifs, c'est le jour et la nuit (un produit qui est pourtant plus de deux fois plus puissant ......).
Et finalement c'est pas déconnant que le bloc moteur soit en hauteur, car comme il souffle pas mal, il aurait soulever de la poussière s'il avait été près du sol.
N'ayant pas encore rentré la rabot-dégau, je n'ai pas pu réaliser le "vrai" test, celui avec des passes de 5mm ;o) Je mettrais à jour dès que ça pourra se faire.
Un truc marrant : la frein moteur se déclenche 6-8 secondes après arrêt électrique de la machine, quand le moteur est presque à l'arrêt. Indispensable donc ....

Bref au final, j'en suis assez content de cet aspi. Ca change quand même bien la vie. Après, il faut voir comment le moteur et la turbine évolueront dans le temps.
A noter que si la garantie est de 2 ans, les conditions de SAV Bernardo paraissent assez discriminantes sur les défauts liés à une usure "normale". Ensuite, si panne moteur, il faut renvoyer le moteur pour une expertise (je crois qu'ils payent le port quand même). Oui oui, il semble que l'on puisse faire un usage non approprié du moteur. Ils parlent notamment de l'utilsation d'un compteur électrique qui n'aurait pas la puissance nécessaire ("les moteurs n'ont qu'une garantie soumise à expertise et selon les cas, la garantie peut être refusée par le fabricant si la machine a été branchée sur un compteur ne respectant pas la puissance nécessaire à la machine ou n'étant pas aux normes CE"). Je ne suis pas expert mais je ne vois pas trop le rapport ???!!!


Le moteur monté sur sa base et son support à roulettes


La bécane est fonctionnement


Le tube d'adaptation du tuyau et son déflecteur en croix découpé

FMJ
complétement accro
complétement accro

Messages : 678
Points : 1252
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 99
Localisation : Sud sud sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test Matos] Aspirateur copeaux Bernardo DC 230 E

Message  sebcbien le Jeu 21 Aoû 2014 - 15:49

merci pour le retour, as-tu déjà pu tester avec la rabo/degau ?

sebcbien
petit nouveau
petit nouveau

Messages : 22
Points : 37
Date d'inscription : 24/07/2014
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test Matos] Aspirateur copeaux Bernardo DC 230 E

Message  FMJ le Jeu 21 Aoû 2014 - 22:22

Depuis un an que j'utilise cet aspi, j'en suis assez satisfait. C'est mon premier, l'impression est donc toute relative.
Outre la suppression des ailettes du déflecteur, je trouve que le bourrin fait non seulement pas mal de bruit, mais également un bruit intermittent de rouage grippé qui ne laissent espérer rien de très bon. Mais depuis 8-10 mois, le bruit n'a pas changé, je m'y suis fait. Je me demande si le moteur n'est pas équipé d'un système de frein à l'arrêt qui ferait ce bruit.

J'ai également ajouté une extension de tuyau de 75cm. Avec le rayon de courbure d'un tuyau de 100mm, 3-3.5m de longueur c'est le minimum requis pour être confort.

Globalement l'aspiration n'est pas trop mauvaise. Je n'ai pas de comparaison mais cela me suffit pour la scie stationnaire, la calibreuse et la rabot/dégau. Entre la piètre qualité du système d'aspiration des machines ou le faible tirage de l'aspi, il serait bien difficile de dire celui qui pénalise l'autre.

Pour la rabot/dégau, l'aspi fait le boulot. Il y a bien des copeaux qui restent dans la machine mais ce n'est peut-être que 1 % de ce qui est aspiré. La turbine ne peine pas et l'aspi est bien stable avec un sac plein. A ce propos, un sac plein (100l), c'est 5 à 10min de corroyage pour de la planchette, chevron ou madrier de bonne largeur (>=200mm). Mais le système d'attache est assez commode et cela prend 2-3min de vider le sac dans un sac poubelle.

Voilà, difficile d'en dire plus sur un aspi d'atelier. Il fait à peu près le boulot et n'est pas tombé en panne. Pour l'instant c'est l'essentiel.

FMJ
complétement accro
complétement accro

Messages : 678
Points : 1252
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 99
Localisation : Sud sud sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Test Matos] Aspirateur copeaux Bernardo DC 230 E

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum