[ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  Mizott le Mar 22 Jan 2013 - 11:14

Bonjour Renaud,

J'étudie également la centralisation de mon aspiration.

2 remarques concernant les raccordements :

1°) les diamètres standards en plomberie pvc et en menuiserie sont différents. 125,100,80 ,75,63 pour le pvc et 120,100,60 pour la menuiserie. Le plus difficile est de trouver les raccords. par exemple 125-120, 63-60.

2°) la différence entre les systèmes d'aspi copeaux et d'aspi electro. Dans le premier cas, peu de dépression mais gros volume d'air brassé, ce qui autorise les gros diamètres. Dans le 2eme cas, forte dépression mais peu de volume ce qui oblige à utiliser des tuyaux de petit diamètre.

Tout ce préambule pour dire que si tu mets des réducteurs 100-40 ou 50 sur les aspi à copeaux, tu vas avoir une baisse importante de capacité d'aspiration au niveau de ta cape de scie. Il faut rester le plus possible dans les diamètres d'origine.
Chez Luxoutils, j'ai trouvé du souple en 60.



Par contre, je cherche desesperement des reducteurs 125-120 ou 120-100 et 63-60.


Mizott

Mizott
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 475
Points : 1067
Date d'inscription : 07/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  niaproun le Mar 22 Jan 2013 - 11:24

Je ne me suis jamais posé la question dans ce sens Very Happy

Je prends un morceau de 120 (trente centimetres i.e.) je chauffe doucement avec mon décapeur thermique, quand c'est suffisament mou j'enmanche sur le tube 120.
puis de l'autre coté je recommence et j'enmanche sur le tube 125 et voila un raccord tout beau pas cher.
Il faut un peu graisser le tube enmanché sinon en refroidissant ça serre et il est difficile de les démonter (mais c'est étanche dans ton cas)

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3036
Points : 6897
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  niaproun le Mar 22 Jan 2013 - 11:29

Petit complément
Il m'est aussi arrivé de tourner un morceau de bois avec une extrémité à chaque diametre et de m'en servir comme mandrin pour faire une série de "raccords maison"

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3036
Points : 6897
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  Mizott le Mar 22 Jan 2013 - 12:18

niaproun a écrit:Je ne me suis jamais posé la question dans ce sens Very Happy

Je prends un morceau de 120 (trente centimetres i.e.) je chauffe doucement avec mon décapeur thermique, quand c'est suffisament mou j'enmanche sur le tube 120.
puis de l'autre coté je recommence et j'enmanche sur le tube 125 et voila un raccord tout beau pas cher.
Il faut un peu graisser le tube enmanché sinon en refroidissant ça serre et il est difficile de les démonter (mais c'est étanche dans ton cas)

Pour augmenter le diamètre je procède aussi comme tu le fais. Mais pour les reductions Question

Mizott

Mizott
acharné du forum
acharné du forum

Messages : 475
Points : 1067
Date d'inscription : 07/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  6°sens le Mar 22 Jan 2013 - 22:37

Mizott a écrit:si tu mets des réducteurs 100-40 ou 50 sur les aspi à copeaux, tu vas avoir une baisse importante de capacité d'aspiration au niveau de ta cape de scie. Il faut rester le plus possible dans les diamètres d'origine.
Mizott
Salut Mizott,
Bien d'accord avec toi.
Mais, je crains surtout que la baisse d'aspiration vienne du fait que le tuyau de 80 part d'un Y. Ce Y divise déjà l'aspiration en deux !
Je crois que je vais opter pour un second aspi pour la cape.

Par ailleurs, j'ai bien vu que les mesures des deux types d'activité sont "presque les mêmes, mais pas les mêmes vraiment"

niaproun,
Le décapeur est efficace pour les épaisseurs standard. Pour les zones renforcées des coudes, c'est beaucoup plus long !

Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5668
Points : 12334
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  niaproun le Mar 22 Jan 2013 - 22:41

J'ai le temps Very Happy
J'en ai fait la semaine dernière sur du diamétre 200 épaisseur 5mm pour faire une emboiture, aussi simple que sur du 80

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3036
Points : 6897
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  circe87 le Mar 22 Jan 2013 - 23:05

Merci pour la traduction, très intéressant
Bien cordialement

circe87
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 187
Points : 488
Date d'inscription : 01/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  clodomir le Mer 23 Jan 2013 - 13:02

Bonjour,
Si ça peut aider, pour certains raccords à diamètres différents ou adaptations aux machines ( photos) je fabrique en zinc. Comme matière ça se travaille tout seul, ça se soude très bien à l’étain, et surtout ça solutionne sans complication. Sur la rabot: dégau l'aspiration d'origine a été virée au profit d'un diam 100 qui s'emmanche dans le diam 100 PVC du flexible d'aspirateur, de même la sortie de la circulaire a été réalisée sortie 100 côté flexible et façonnée en ovale côté carter le tout à la main et sans souffrance. On peut ainsi fabriquer, pointer à la soudure, présenter, et si c'est OK on soude à plein.Fixation par rivet Pop, et étanchéité silicone.
René



clodomir
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 60
Points : 130
Date d'inscription : 07/11/2012
Age : 64
Localisation : Douai 59500

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  sangten le Mer 23 Jan 2013 - 22:15

bonsoir

je voudrais apporter mon écot à ce fil, avec quelques commentaires :

1/ Danger d'explosion d'un réseau pvc : Légende urbaine
Il n'y a aucun risque à réaliser un réseau en pvc. Les conditions d'explosivité ne sont absolument pas réunies. Le dossier de Rod Cole, à ce sujet, est particulièrement bien documenté. En outre, il ne sert à rien de mettre à la terre un réseau pvc, puisque on ne met pas à la terre un isolant. Le fait de faire courir un fil de cuivre dans un tube pvc n'a aucun effet. A ce titre Rod Cole explique vraiment bien.

2/ Les différents éléments provoquant de la perte de puissance d'aspiration :

Tout ce qui est longueur de réseau provoque de la perte de charge par frottement de l'air dans le réseau, y compris les lignes droites. Mais ça, c'est relativement négligeable pour nos petits réseaux. En revanche, les obstacles de type coude à 90°, T, réductions brutales, que ce soit en entrée ou en sortie, ça peut être méchant, et provoquer de dysfonctionnements. De même, un aspi tirant dans un local relativement étanche sera à la peine pour expulser l'air, et perdra de la puissance. Idem pour un filtre colmaté, qui empêche l'air de passer et crée un perte de charge importante, bouffant une grande partie de la puissance disponible. Le réseau en plastique annelé est aussi consommateur de puissance sur une grande longueur. L'idéal, c'est du réseau lisse, pvc ou galva sur les plus grandes longueurs, et des raccords à 45°, ou des Y. Of course, tout ça, le plus étanche possible, puisque les fuites, c'est aussi de la perte de puissance.


3/ Mettre l'aspi à l'extérieur de l'atelier : Très bien, mais...

Au plan sanitaire, c'est le mieux, puisque les particules fines sont de ce fait envoyées ailleurs (chez notre voisin Lefuneste). Au plan acoustique, on supprime du bruit. C'est bien, il y en a déjà assez à l'atelier quand les machines tournent.

Au plan bilan énergétique, alors là, les gars qui habitent dans des endroits un peu caillos, genre Nièvre, Alsace, Picardie, etc, jusqu'au 35e parallèle, ça craint un peu. Pourquoi ?

parce que si votre aspirateur fait tant soit peu son boulot, à chaque metre cube extrait, vous piquez également les calories que vous avez consciencieusement stockées dans l'atelier à grand renfort de mazout, de gaz, bois, etc, et vous rebalancez ça aux petits oiseaux, qui sont vachement heureux d'être chauffés à l'oeil en ce moment. Et ces petites grosses calories que vous leur balancez à l'oeil, en renvoyant l'air de votre atelier dehors, bin faut les remplacer, vu que la nature a horreur du vide, et que le fait d'extraire de l'air de l'atelier crée une dépression qu'il faut gentiment combler. Et qu'elle est comblée avec de l'air pris dehors... A 0° en ce moment... Et qu'il faut le chauffer, sinon caillos dans l'atelier ... vous voyez où je veux en venir ? L'addition énergétique grimpe très vite avec un bon aspi. 1200 M3 à l'heure de fonctionnement, grosso modo, si il fait 0 dehors et que vous voulez 15° dans l'atelier, ça fait une demande de puissance calorifique de 6kw supplémentaire. Si on peut éviter, c'est pas plus mal.

Je n'ai pas la solution idéale. En ce qui me concerne, pour mon atelier en cours, je vais mettre le groupe aspi, avec le cyclone, dans un caisson à l'extérieur, et renvoyer l'air filtré dans l'atelier, pour récupérer les calories. Sur le principe, ça doit fonctionner. Je boufferai une partie du besoin économisé par la consommation du ventilo utilisée pour combattre la perte de charge supplémentaire, mais ce sera gagnant quand même. C'est pour moi la meilleure solution. Sinon, il y en a une meilleure. J'ai un ami qui vient de s'installer en Thailande... Very Happy

Bon, j'ai fait semblant d'y connaître quelque chose, mais soyez compatissants ne me posez pas de questions embarrassantes.

Amicalement






sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5997
Points : 11256
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  6°sens le Mer 23 Jan 2013 - 22:56

Bon, j'ai fait semblant d'y connaître quelque chose, mais soyez compatissants ne me posez pas de questions embarrassantes.
Heureux de te lire ici, Sangten.
Ne fais pas le modeste, STP, on connait tes connaissances !

D'accord avec toi sur tous les points.

Question perte de puissance, je viens d'entendre un avis qui m'a interpelé.
Je tiens à vous en faire part :
Il vaut mieux acheter 2 ou 3 aspi à bas prix chez bricotruclidl et les brancher EN SERIE !!! Avec une succession de Y.
Cette disposition crée une aspiration très correcte et bien meilleure qu'avec un seul aspi !
C'est la solution pour la cape. dixit.
Reste à calculer de coût de l'électricité consommée...
Reste à savoir comment se remplissent les sacs (qui ont un coût aussi) ou les cuves.
Reste à savoir comment sont filtrés ces aspi. S'ils rejettent dans le local un air vicié, alors...

Question refroidissement de l'atelier.
C'est sans doute plus vrai en ce moment qu'en été !
C'est pourquoi je veux installer un moyen de n'aspirer que lors de l'utilisation des machines. En réduisant le temps de sortie de l'air on réduit aussi les déperditions.

L'idéal étant de prendre cet air pollué, le filtrer et le rejeter, sain, dans l'atelier.
Pili a ébauché le "truc" avec une hotte aspirante filtrée +++
Impossible de remettre la main sur le fil en question... mais quelqu'un va m'aider, j'espère.
Pour un atelier de 150 m3, prendre l'air propre d'un côté et le pulser à l'autre bout demande, là aussi une sacrée puissance.

Rien n'est simple, donc,
A vos avis et réflexions,
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5668
Points : 12334
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  Antoine le Mer 23 Jan 2013 - 23:36

Ici Renaud : http://www.metabricoleur.com/t1222p75-retour-a-l-atelier-chasse-aux-poussieres-fil-ouvert#25963

Au fait, regardez ce test de Wandel. Avec son petit appareil à mesurer les résidus de poussières dans l'air, il a constaté, qu'en effet au démarrage de l'aspirateur le niveau de poussière augmente (le sac sur lequel il y avait de la poussière se gonfle), mais qu'au bout de quelques minutes l'air est plus filtré qu'a l'habitude, plus sain. Il se pose donc des questions sur l’intérêt de mettre l'aspirateur en dehors de l'atelier.
Maintenant, c'est l'avis d'une seule personne, et en plus la place n'a pas l'air de trop lui manquer.

Antoine
Modérateur
Modérateur

Messages : 2211
Points : 5357
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 21
Localisation : Ille et Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  sangten le Jeu 24 Jan 2013 - 0:09

6°sens a écrit:Il vaut mieux acheter 2 ou 3 aspi à bas prix chez bricotruclidl et les brancher EN SERIE !!! Avec une succession de Y.
Cette disposition crée une aspiration très correcte et bien meilleure qu'avec un seul aspi !
C'est la solution pour la cape. dixit.
Reste à calculer de coût de l'électricité consommée...
Reste à savoir comment se remplissent les sacs (qui ont un coût aussi) ou les cuves.
Reste à savoir comment sont filtrés ces aspi. S'ils rejettent dans le local un air vicié, alors...

Je suis un peu sceptique sur le branchement en série. A voir. Je ne comprends d'ailleurs pas comment on peut les brancher en série avec des Y. Ce serait plutôt en //, non ? A voir aussi.

Concernant le filtrage des particules : La hotte est une solution qui m'intéresse.
le problème de la captation des poussières est qu'il faut soit être près de la source et très directif (cape de scie par exemple), soit avoir un très gros débit permettant de forcer l'air par un grand taux de brassage. Par exemple un ventilo avec un débit de 3500 m3/h dans un atelier de 50m2 x 2,5m de haut donnera un taux de brassage de 28 volumes/heure. C'est très important, et brasse sérieusement l'air. Pas besoin d'autant. Je ne connais pas le besoin exact, en fonction de la taille des particules, mais il me semble que 10 vol/heure serait suffisant. Il faut essayer. Pour ce même atelier, cela ferait un débit de 1250 m3/h. Ne pas oublier que le filtre s'encrassant colmate et crée de la perte de charge supplémentaire qui bouffe la puissance. L'intérêt d'un filtre comme ça est que le ventilateur n'a pas besoin d'une grosse pression disponible, donc puissance relativement réduite, ce qui fait qu'un axial est ok.
Il faut aussi positionner la ventilation de sorte à favoriser le brassage, sinon on repique l'air qui vient de sortir de la hotte, et on tourne en "canard".

Je viens de lire la page de Mathias Wandel. J'ai l'impression qu'il n'a pas compris que plus l'aspi tourne et plus le filtre ou le sac se colmate. C'est pour ça qu'il trouve y a moins de particules qui ressortent du sac/filtre. C'est aussi pour ça qu'en nettoyant l'intérieur du sac, il faut attendre qu'il se recolmate un peu pour avoir moins de ré-émissions de particules. Il parle de son lecteur qui a un filtre HEPA. C'est sûr qu'avec ça on fait du bon boulot. Ce sont des filtres absolus utilisés en salle d'opération entre autres.

bonne nuit

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5997
Points : 11256
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  kelval le Jeu 24 Jan 2013 - 7:51

6°sens a écrit:Cyril,
C'est exactement ce que je regarde.
Je vais voir un départ en 125 et deux sorties en 50 ou 60...
Merci pour la recherche,
Renaud

Je sais que j'arrive un peut tard, car pour une raison inconnue, je ne reçois plus d'alertes pour ce fil...

En tout cas je te déconseille d'utiliser un tampon de réduction comme celui-ci. J'utiliserais plutôt un Y à 45° par exemple, et deux tampons de réduction 125>60, mais ceux avec la forme conique, qui accompagnent mieux les flux d'air.

Maintenant, l'aspi dédié à la cape, c'est le mieux. Par contre, les aspirateurs en parallèle, je doute: tout le monde sur le même tuyau, tu vas avoir un problème de débit.


Dernière édition par kelval le Jeu 24 Jan 2013 - 7:58, édité 1 fois

kelval
complétement accro
complétement accro

Messages : 798
Points : 2004
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 36
Localisation : Valensole (04)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  sangten le Jeu 24 Jan 2013 - 7:55

+1 avec kelval

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5997
Points : 11256
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  desmo 38 le Jeu 24 Jan 2013 - 8:59

Bonjour Sangten
sangten a écrit:
En ce qui me concerne, pour mon atelier en cours, je vais mettre le groupe aspi, avec le cyclone, dans un caisson à l'extérieur, et renvoyer l'air filtré dans l'atelier, pour récupérer les calories. Sur le principe, ça doit fonctionner.

Merci bien pour tes précisions fort intéressante.
Moi aussi j'ai l'intention de mettre mon aspi dehors, santé et gain de place.
Il sera stocké dans un abris en bois.
Comment comptes tu t'y prendre pour renvoyer l'air filtré dans ton atelier ?

Amicalement, Cyril




desmo 38
complétement accro
complétement accro

Messages : 1592
Points : 3494
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 45
Localisation : Isére

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  diomedea le Jeu 24 Jan 2013 - 9:13

Bonjour à tous,
Et bienvenu à Sangten!
J'avoue avoir fais des erreurs dans l'architecture de mon réseau d'aspiration (Acier galvanisé de Ø125) pourtant il marche très bien!
Entre une installation d'aspiration intérieur et extérieur pour moi le choix est fait... L'aspi c'est dehors! Pourtant j'habite bien au nord du 35eme !
Je dois quand même dire que mon atelier n'ai pas chauffé, et qu'il y règne la même T° qu'à l'extérieur...
Il n'y a hélas pas de solution miracle, et les deux sont valables. La seule garantie avec l'aspi en intérieur, est celle des rejets de poussières qu'il fasse chaud ou froid!
La solutions de Sangten de faire recirculer l'air est intéressante, et pourrait n'être utilisée qu'en période hivernale. Pourquoi pas un simple jeu de tapes pour obstruer la sortie inutilisée? Filtrée vers l'atelier, et libre vers l'extérieur...
A étudier!
Cdlt
JP

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8936
Points : 19562
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  sangten le Jeu 24 Jan 2013 - 10:52

bonjour

j'ai repensé à mon montage.
Il faut que le local où se trouve l'aspi soit quasi étanche avec l'extérieur. Il communique avec l'atelier par une grille de transfert, sur laquelle je fixerai un filtre. Quand j'aurai un peu de temps, je fais un schéma.
De la sorte, les copeaux tombent dans le bidon du cyclone et un premier filtrage est réalisé par le sac. Le filtrage terminal est réalisé par le filtre sur la grille de transfert.

La contrainte principale est d'avoir un moteur de ventilo suffisamment puissant. 2cv est minimum.


sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5997
Points : 11256
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  6°sens le Jeu 24 Jan 2013 - 11:00

Clodomir,
Effectivement, le passage par le zinc est une solution que je n'avais pas envisagé !

Alain, Romain,
Cette disposition : c'est série ou parallèle ?

>>>

Le gars qui m'en a parlé l'utilise sur des copeaux métalliques !
Ca n'a peut-être rien à voir ?
Et puis, c'est peut-être très farfelu ???

J-Paul,
Tes erreurs, c'est des angles à 90° ?
Ou bien... ?

La solutions de Sangten de faire recirculer l'air est intéressante, et pourrait n'être utilisée qu'en période hivernale. Pourquoi pas un simple jeu de tapes pour obstruer la sortie inutilisée? Filtrée vers l'atelier, et libre vers l'extérieur...
A étudier!
Oui, on rejoindrait Pierre. Et bien d'autres qui achètent des machines toutes faites.
Il faudrait se faire un listing des matériels à utiliser pour se faire une idée des coûts et tu travail à faire.

A bientôt,
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5668
Points : 12334
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  sangten le Jeu 24 Jan 2013 - 11:38

C'est un montage en parallèle.

C'est sûr que si tu mets 3 aspis de 1200 m3 au cul d'un montage pareil, ça va décoiffer !
Je ne suis pas sûr que ça en vaille l'investissement. Un bon ventilo puissant, avec un réseau bien étudié me paraît plus judicieux.
Le gars mettrait un aspi plus puissant, il aurait peut-être un meilleur résultat avec un investissement et un coût de fonctionnement plus intéressant.
Si tu as un réseau torturé, avec des coudes brutaux, des réductions brutales, plus tu as de puissance d'aspiration, plus l'air va turbuler, et donc perturber le réseau en ajoutant de la perte de charge.
Travaille tes raccords, en évitant les T, les coudes à 90 et les réductions brutales, et ça fonctionnera bien mieux. Un réseau d'extraction doit avant tout être bien conçu, et équilibré. Et l'aspi qui va au bout doit être suffisamment puissant, mais pas trop, sinon gâchis pour rien.


sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 5997
Points : 11256
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  ced23 le Jeu 24 Jan 2013 - 12:35

Bonjour,

Je crois que si on veut garder l'aspirateur à copeaux en intérieur il faut prévoir une filtration de l'air de l'atelier, c'est ce que je compte faire.
En cherchant on ne trouve que 4 solutions possibles :

- Isoler l'aspirateur dans une pièce à part mais perte d'espace et quid du rejet de l'air pollué ?

-Acheter une filtration existante comme ici ou la mais prix important et changement des nombreux filtres souvent

-Filtration par hotte aspirante diy
ici ou la mais ou trouver des filtres suffisamment efficaces pour la poussière fine.

-La fabrication complétement homemade de woodgears ici mais encore faut il trouver ces filtres en france

Bref l'équation n'est pas simple

ced23
posteur Régulier
posteur Régulier

Messages : 142
Points : 369
Date d'inscription : 24/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  clodomir le Jeu 24 Jan 2013 - 12:58

Bonjour,
Par exemple au lieu d'un coude à 90 degrés, il faut remplacer par 2 coudes à 45 ce qui donne une courbe plutôt qu'un coude. Il existe aussi des secteurs de coude, mais là faut aller à la PUM , ou ( me rappelle plus ) enfin négoce de PVC . Ils vendent aussi aux particuliers et les prix ne sont pas toujours prohibitifs.
René

clodomir
je prends du galon
je prends du galon

Messages : 60
Points : 130
Date d'inscription : 07/11/2012
Age : 64
Localisation : Douai 59500

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  pili le Jeu 24 Jan 2013 - 20:08

Bonsoir à tous

Depuis que j'ai mis mon aspiration dehors, je n'ai pratiquement plus de problème de poussière, mais ....!!! La circulaire m'a fait quand même fait travaillé mes neurones ! Il faut vraiment pour la cape, lui adjoindre un autre aspi ! ce que j'ai fait avec un aspi de chez Lidl,
un peu bruyant, mais effet immédiat garanti, mais aussi avec un tuyaux de 50mm minimum !! Ma hotte (fabrication maison) mise sur la circulaire améliore nettement les restes de poussière qui subsiste !
Quand à la diminution de la tempèrature dans l'atelier ! C'est vraiment au bout de 1 à 2 heures que l'effet se fait sentir ...!!!
Il est clair alors que ma cheminée n'est pas allumée !!! Car la catastrophe est garantie, fumée dans tout l'atelier, chose vécue ...!!!
Pour le reste, tuyauterie en partie pvc mais surtout décroissante en diamétre et jamais de coude trop serré , et là non plus ! Pas de pro blème !
Je pense qu'il est facile de monter soi-même une aspi de bonne qualité , la preuve !!!!

A+ Pierre


pili
Modérateur
Modérateur

Messages : 3078
Points : 7279
Date d'inscription : 21/02/2011
Age : 75
Localisation : suisse st aubin ne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  kelval le Jeu 24 Jan 2013 - 20:20

6°sens a écrit:Clodomir,
Effectivement, le passage par le zinc est une solution que je n'avais pas envisagé !

Alain, Romain,
Cette disposition : c'est série ou parallèle ?

>>>

Le gars qui m'en a parlé l'utilise sur des copeaux métalliques !
Ca n'a peut-être rien à voir ?
Et puis, c'est peut-être très farfelu ???

J-Paul,
Tes erreurs, c'est des angles à 90° ?
Ou bien... ?

La solutions de Sangten de faire recirculer l'air est intéressante, et pourrait n'être utilisée qu'en période hivernale. Pourquoi pas un simple jeu de tapes pour obstruer la sortie inutilisée? Filtrée vers l'atelier, et libre vers l'extérieur...
A étudier!
Oui, on rejoindrait Pierre. Et bien d'autres qui achètent des machines toutes faites.
Il faudrait se faire un listing des matériels à utiliser pour se faire une idée des coûts et tu travail à faire.

A bientôt,
Renaud

Bonsoir Renaud,

cette disposition, c'est du parallèle. Si l'un des aspirateurs s'arrête, ça n'empêche pas les autres de fonctionner.

Pour être honnête, si tu branches un aspi directement sur la cape, c'est déjà super. Tu n'as pas besoin de plusieurs en réseau: contrairement à ta connaissance qui doit capter des copeaux en métal (très denses), tu captes des poussières très fines, avec l'aspiration la plus adaptée à cet effet (peu de volume d'air, beaucoup de dépression).
Par contre, comme ton aspirateur est "une entité séparée" de tout ton réseau qui te protège des poussières, la question de la filtration revient sur le tapis. Ce petit aspirateur a 99% de chances d'être tout près de toi lorsque tu scieras. Il faudra donc filtrer efficacement l'air qui en sort puisqu'il aura gobé toute la poussière fine de ta scie.
D'où la suite logique: il te faut un aspirateur avec un filtre valable. Si tu as suffisamment d'argent, tu as tout intérêt à prendre un aspirateur de bonne marque avec la fonction anti-colmatage du filtre. Il y en a chez Hilti, Spit, et à coup sûr chez Festool (aîe la carte bleue). J'ai un pauvre aspirateur Kärcher avec un filtre à cartouche, qui colmate régulièrement, ce qui fait baisser fortement les performances jusqu'à ce que je m'en aperçoive et que je le nettoie. Tes poumons te remercieront aussi lors des séances de ponçage.

Une autre option: prendre un aspirateur de chez Lidl ou n'importe où, et les placer directement sous un système filtrant ou une hotte aspirante modifiée à la Pili, qui filtrera les particules fines qui sont rejetées par l'aspirateur. Réactions en chaîne Very Happy.

Bon, c'est pas très loin du point de vue de pili qui vient de laisser son message.

kelval
complétement accro
complétement accro

Messages : 798
Points : 2004
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 36
Localisation : Valensole (04)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  6°sens le Jeu 24 Jan 2013 - 21:31

Salut à Tous,
et Merci d'être avec moi sur ce sujet.
Cela prouve que les problèmes d'aspiration commencent à peser dans nos ateliers.

Je disais en première page
NB. Je sais qu’il est bien plus efficace d’avoir un aspirateur standard, dédié à la cape, en plus de l’aspirateur principal, mais je ne l’ai pas encore acheté.
Je crée la dérivation quand même. Si besoin, par la suite, il me suffira d’un bouchon de Ø 80 pour changer de système
. Je n'ai toujours pas acheté l'aspirateur dédié, mais j'ai déjà modifié la tuyauterie.

J'ai bouchonné la sortie "cape".
>>>

J'ai relié la cape (comme au début) à mon Kress,
>>>

Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5668
Points : 12334
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  6°sens le Jeu 24 Jan 2013 - 21:38

A ce sujet. J'aimerais savoir combien de mètres de tuyaux (Ø 50 mm, d'après Pierre) sont permis pour conserver une aspiration suffisante ?
J'explique : je me demande si je pouvais placer cet aspi dans ma chambre à aspi ???
Soit 5 à 6 mètres... 8 maxi.
Cela gommerait les troubles dûs au filtre à quatre sous d'un aspi Lidlmachinbidul'

Merci pour vos avis et vos calculs.
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5668
Points : 12334
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum