[ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  pili le Jeu 24 Jan 2013 - 22:15

Bonsoir Renaud

Je n'hésiterais pas à mettre jusqu'a 8 m de tuyau pour ton aspirateur cacher dans ton local à aspi , Je pense particulièrement au système centraliser qui fait un tabac dans les nouvelles maisons modernes ! Ont n'entends pas de plaintes au fait que cela ne tire pas d'air ! De toutes façon, j'essayerais ! C'est la seule méthode pour avancer un peu .....!!! Seulement je prendrais un tuyau le plus grand que je trouverais minimum 60mm ! quitte à bidouiller un peu les ouvertures de l'aspi !
De plus, c'est exactement ce que j'entreprendrais cet été pour mon atelier de Fayence !

A+ Pierre

pili
Modérateur
Modérateur

Messages : 3078
Points : 7279
Date d'inscription : 21/02/2011
Age : 75
Localisation : suisse st aubin ne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  6°sens le Jeu 24 Jan 2013 - 22:23

Bonsoir Pierre,
Tu as raison ! Avançons !!!
Je commande 8 m de Ø60 chez luxoutil...
A bientôt,
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5671
Points : 12337
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  6°sens le Jeu 24 Jan 2013 - 23:07

Commande faite...

Bonne idée ces systèmes centralisés.
Je n'y ai pas vu de gros tuyaux ???
± 34 mm

Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5671
Points : 12337
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  pili le Jeu 24 Jan 2013 - 23:17

Oui mais du moment qu'on le fait, autant le faire le mieux possible ! Et là on peux le faite, mais sans exagérer !

Pierre

pili
Modérateur
Modérateur

Messages : 3078
Points : 7279
Date d'inscription : 21/02/2011
Age : 75
Localisation : suisse st aubin ne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  sangten le Ven 25 Jan 2013 - 0:02

Bonsoir

Pili a raison, si l'aspi est dehors, la température ne va pas baisser soudainement. Il faut le temps que l'échange thermique se fasse. Donc si on utilise une ou deux heures, c'est bon. Je me référais à un principe plus général, avec des durées d'utilisation plus importantes. Mais en ce qui me concerne, je ferai quand même un système comme j'ai évoqué plus haut, avec retour dans l'atelier avec un filtre sur la grille de transfert. J'ai consulté un ami cet après-midi qui m'a conseillé un filtre opacimetrique de type F5. Ca se vend en rouleaux. On peut aussi utiliser du F7, mais je ne suis pas sûr que cela soit nécessaire. Il y en a chez mes fournisseurs, mais je n'ai pas trouvé de détaillants.

Sur la photo, c'est mon aspiration avant les travaux de l'atelier. Je vais donc construire un petit cagibi étanche contre la cloison, avec un porte également étanche, un percement pour passer le tuyau d'aspi et une grille de transfert au travers la cloison, à laquelle sera fixé le filtre, et qui permettra le retour de l'air filtré dans l'atelier. Le fut métallique va être échangé avec un fut plastique, parce qu'en acier, c'est inutilement lourd. Bien sûr, le montage sera fait d'une manière plus... orthodoxe.


pour la cape de la scie, personnellement, je la connecte à l'aspi principal avec un Ø50 ou un truc comme ça (pas mis en place sur la photo, mais utilisé dans mon atelier en RP). C'est sûr que ça fonctionne mieux avec un aspi séparé, type bidon qui a une grosse dépression, mais avec 2m de tuyau en 50, pour moi, c'est suffisant pour l'instant.

En revanche, si sur la cape on veut mettre un tuyau de grande longueur en petit Ø, il faut un aspi bidon, genre qui a une dépression de plus de 20kPa, et peu de débit. Mais là, le problème est le colmatage rapide du filtre. etc, etc.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6004
Points : 11263
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  sangten le Ven 25 Jan 2013 - 0:19

Renaud, j'ai été voir tes fils précédents. L'idée de mettre le 692 dans un cagibi est excellente. Tu pourrais juste mettre une grille de transfert sur la porte, avec un filtre, comme évoqué ci-dessus, et ça fera la rue michel. Le 692 est un peu juste en puissance, surtout que tu as de la longueur de réseau. J'en ai aussi un, et je pense qu'il faut un moteur de 2cv au minimum. Sur mon fox de 2cv, ça n'a rien à voir en termes de puissance.

Personnellement, avant de relier la cape à un autre aspi, puisque tu as un Y au dessus de ta scie, j'aurais essayé d'y connecter un petit bout de Ø50, avec les réductions qui vont bien. Je pense que le résultat pourrait convenir. Je dis "pourrait", parce qu'en aéraulique, l'air ne suit pas les flèches.

bonsoir


sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6004
Points : 11263
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  Shitopicker le Ven 25 Jan 2013 - 2:39

sangten a écrit:




Bonsoir,

une pensée sans doute farfelue : modifier cet aspirateur en mettant la turbine à la place du sac filtrant...

Shitopicker
complétement accro
complétement accro

Messages : 996
Points : 2279
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 55
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  sangten le Ven 25 Jan 2013 - 7:49

bonjour

Shitopicker, je ne comprends pas ce que tu veux dire.

veux-tu dire qu'on mettrait le ventilo après le filtre ? Ce qui nous replace dans le cadre d'un aspi bidon traditionnel. Je ne vois pas très bien ce qu'on pourrait obtenir de plus.

actuellement, ce montage fonctionne parfaitement. J'ai assez peu de poussières qui ressortent. En mettant l'ensemble dans un local isolé, avec un filtre supplémentaire, c'est suffisant. Et je n'ai pas de déper. Je récupère même un (tout petit) peu de calories du moteur.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6004
Points : 11263
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  6°sens le Ven 25 Jan 2013 - 8:02

En revanche, si sur la cape on veut mettre un tuyau de grande longueur en petit Ø, il faut un aspi bidon, genre qui a une dépression de plus de 20kPa, et peu de débit. Mais là, le problème est le colmatage rapide du filtre. etc, etc.
... un truc comme ça ?
Mais ils ne renseignent pas le diamètre du tuyau !
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5671
Points : 12337
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  Shitopicker le Ven 25 Jan 2013 - 8:03

Hi,

la turbine à la place du filtre... celui ci en aval de la turbine, c'est la géométrie de l'aspirateur qui change. Le fût métallique à la place du sac de copeaux...

exemple


Dernière édition par Shitopicker le Ven 25 Jan 2013 - 9:15, édité 1 fois (Raison : Modification du lien)

Shitopicker
complétement accro
complétement accro

Messages : 996
Points : 2279
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 55
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  diomedea le Ven 25 Jan 2013 - 9:01

Bonjour à tous, bonjour Renaud,
6°sens a écrit:Tes erreurs, c'est des angles à 90° ?
Ou bien... ?
Coudes à 90° et Té!



Ce qui me sauve, c'est la puissance de mon aspi (3cv 2350m3/h)! Je me paye même le luxe de laisser les trois guillotines ouvertes en permanence! Pour les Té, je n'ai pas eu le choix, les culottes étaient indisponibles dans les temps...
La canalisation de gauche est condamnée, elle était prévue pour une éventuelle scie à ruban. En premier plan il y a la scie, à gauche la toupie, et pour la R/D le passage ce fait à travers le mur.

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8949
Points : 19577
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  Shitopicker le Ven 25 Jan 2013 - 9:09


Shitopicker
complétement accro
complétement accro

Messages : 996
Points : 2279
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 55
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  desmo 38 le Ven 25 Jan 2013 - 9:52

Bonjour Sangten,

Petite question, si je comprend bien ton fût remplace le sac a copeaux du fox.
As tu laissé le sac en place sur le fox ou bien as tu obstrué l'emplacement ?

Amicalement, Cyril


desmo 38
complétement accro
complétement accro

Messages : 1592
Points : 3494
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 45
Localisation : Isére

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  sangten le Ven 25 Jan 2013 - 10:08

bonjour

Shitopicker, le montage de ton lien correspond à ce que je fais. Je ne vois pas de différence. Ou alors, je suis belou.

Cyril, j'ai gardé le sac à copeaux, qui me sert de trop plein quand le fut est plein. Je vais réfléchir à un système de détection de remplissage du fut, mais je ne vois pas de raison de ne pas garder le sac.

Renaud, oui c'est un aspi dans ce genre, comme karcher, parkside, et tout et tout. Ils ont tous une grosse dépression pour un petit débit.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6004
Points : 11263
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  Shitopicker le Ven 25 Jan 2013 - 13:10

Oui... actuellement, je suis dans les systèmes compacts. C'est une piste pour la personne qui souhaite gagner de la place.

Shitopicker
complétement accro
complétement accro

Messages : 996
Points : 2279
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 55
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  sangten le Ven 25 Jan 2013 - 23:23

bonsoir

shitopicker, j'ai regardé la vidéo. Apparemment, brian havens a un problème de fonctionnement. Il ne comprend pas pourquoi le séparateur ne fait pas son job, même en barrant la route des copeaux avec une planche. On va lui conseiller le cyclone.
Maintenant, un bidon de cette taille, cest certes compact, mais si tu dégauchis une bibliothèque de 5ml et 3m de haut, tu vas faire un paquet d'aller-retours pour le vider dans la réserve toilettes sèches.

pour le reste, le système centralisateur me paraît une bonne idée. Je ne sais plus sur quel site us j'ai vu ça, un système centralisateur avec toutes les arrivées et les guillotines sur un même caisson. Tout arrive dans un plenum (un caisson, quoi) et ça repart dans un Ø 100 ou 125, en fonction du Ø de l'aspi. Il faut que le caisson soit suffisamment long par rapport à la largeur pour que l'air turbule le moins possible.

Dans tous les cas, il faut éviter les turbulences : T, coudes à 90° sont à éviter. Je sais bien que pour les marins, 90° c'est ok pour boire, mais pour la ventil, c'est différent. jesors Avec une bonne puissance, effectivement, ça pallie à ce genre de pb. Mais ça consomme de l'électricité pour combattre la perte de charge. C'est dommage.

Premiere loi : l'air ne suit pas les flèches
Deuxième loi : l'air prend toujours le chemin le plus facile.
En ayant compris ça, on a déjà fait une bonne partie du job.

bonne nuit

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6004
Points : 11263
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  niaproun le Sam 26 Jan 2013 - 8:39

En aerolique il y a quelques mots magiques qui tournent tous autours de l'approximation.
Régime quasi stable
Environ
On peut considérer que
Equivalent
Ecarts à la loi de
Modélisation
Ici ce n'est pas la pratique qui tente de mettre en action une théorie, c'est une théorie qui essaie de superviser les données pratiques.




niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3041
Points : 6902
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  diomedea le Sam 26 Jan 2013 - 9:12

Bonjour à tous,
Les formules les plus appropriées pour calculer nos réseaux d'aspirations, appartiennent au système Pifométrique! lol!
Il existe plusieurs ouvrages sur le sujet, dont celui de Jean BLANCHARD: « Le système pifométrique », Marine, vol. 16 n° 1, janvier-février 1972.
Encore un marin!
Amicalement
JPaul

diomedea
complétement accro
complétement accro

Messages : 8949
Points : 19577
Date d'inscription : 14/01/2009
Age : 56
Localisation : Bretagne (29)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  niaproun le Sam 26 Jan 2013 - 9:27

Un exemple de pifometrie
Pifometrie

niaproun
complétement accro
complétement accro

Messages : 3041
Points : 6902
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 66
Localisation : région Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  Invité le Sam 26 Jan 2013 - 10:02

Message supprimé.


Dernière édition par Roland05 le Ven 20 Déc 2013 - 22:22, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  sangten le Sam 26 Jan 2013 - 10:13

Désolé, j'étais occupé à rédiger, je n'ai donc pas vu les posts arriver. Le mien sera donc à prendre en compte en pondérant par les moyens pifométriques vus ci-dessus.

Premiere loi : l'air ne suit pas les flèches
Deuxième loi : l'air prend toujours le chemin le plus facile.

Bonjour

Niaproun,
pour avoir passé presque 20 ans au milieu des réseaux de ventilation et rencontré des milliers de cas différents, je crois qu'on ne peut pas considérer l'application aéraulique comme une science exacte. Ou plutôt que toutes les modélisations rencontrent des situations différentes lors de l'application. Je ne me prononcerai jamais de façon catégorique sans avoir vu sur place. Et encore, sur place, je me suis tellement trompé que je vérifie toujours plusieurs fois en applicant à chaque fois une méthode différente.

On ne pourra jamais reproduire en réel ce qui ce passe dans le laboratoire d'essais.

Je prends un exemple :
un ventilateur d'extraction pour menuiserie est donné pour un débit de 1500m3/h.
Ca c'est la théorie. Il a été calculé, et testé dans des conditions données (qui ne sont d'ailleurs jamais communiquées par le fabricant), vraisemblablement à l'entrée de la turbine, vu qu'on va pas vous donner, pour des raisons commerciales, des performances moindres dès le départ. Surtout que le fabricant, il est chinois, il a pompé le modèle de turbine sur son concurrent aussi chinois, qui l'avait lui même pompé, ou on lui a fourni un modèle, et roule ma poule. A-t-il fait des essais dans un labo accrédité ? T'inquiète pas qu'il le mettrait en très gros sur la notice.

Bon, on part sur un débit théorique de 1500m3/h à l'entrée de la turbine. Sur un réseau en Ø 100, qui est ce qu'on trouve dans nos ateliers amateurs ou artisans, ça fait une vitesse de 53m/s. Si cette donnée est exacte.

Derrière, tu mets ton réseau, avec plus ou moins de coudes, de sections droites, etc. Même avec un réseau parfaitement monté, la perte de charge occasionnée sera importante, et le débit s'écroulera.

Fort heureusement, avec un débit de 600 m3/h dans un 100mm, on a suffisamment de vitesse pour que ça fonctionne, puisque la vitesse de transport des copeaux idéale est, selon l'inrs, de 20m/s.

Tout ceci est bien entendu confirmé scientifiquement par une analyse pifométrique

pour ceux que ça intéresse,

http://www.inrs.fr/accueil/secteurs/bois/poussiere/ventilation-aspiration.html
http://www.pointp.fr/spip/IMG/SPIPCMD/pdf/Aspiration_des_poussieres_de_bois_principes_de_base.pdf


sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6004
Points : 11263
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  6°sens le Sam 26 Jan 2013 - 23:56

Alain,
J'avais senti tes compétences sur un autre forum.
... mais, si l'aspiration est ton métier je capte mieux !!! (°I=)
J'ai lu tes deux .pdf. Instructifs !

Personnellement, j'ai mis un maximum de Ø125. J'allais te demander si c'était mieux que le Ø100.
Je sens que tu vas me dire "ça dépend !". Et ça va me casser le moral !

J'avais lu une loi que tu ne reprends pas : "avec un aspirateur à copeaux, il faut rester le plus longtemps dans le diamètre de sortie de la machine."
L'autre loi étant : " Les réductions seront douces et proches de la zone de captage".

Peux-tu m'éclairer sur ces deux points (encore que tu as répondu en grande partie à la deuxième affirmation.)

Merci d'avance.

Cet après midi, j'ai usiné un peu de bois à la scie à format.
En utilisant un Ø 100 (provisoire) mal embouché dans une sortie de 120 sur la machine et un aspirateur classique sur la cape, j'ai un résultat fort honorable.
Je suppose qu'une fois l'étanchéité faite sur tout le réseau ce sera encore mieux.

Par contre, le sol, sous la machine, est jonché de copeaux fins.
Comme j'ai des pbs respiratoires j'ai envie de placer un plancher pour éviter les particules fines (et les grosses) de se répandre au sol. Une fois de temps en temps, j'ouvrirai la trappe de visite pour aspirer ce qui y sera.
Ma question est : ce plancher risque-t-il de fausser l'aspiration ? Peut-être en perturbant le flux d'air, je ne sais pas ?
Je suis béotien et cette question risque de paraître bête mais, je suis dans une phase de lutte acharnée contre la poussière et je voudrais tout avoir d'un seul coup.

J'arrête les questions pour ce soir.
A bientôt de te lire,
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5671
Points : 12337
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  sangten le Dim 27 Jan 2013 - 9:57

6°sens a écrit:
Personnellement, j'ai mis un maximum de Ø125. J'allais te demander si c'était mieux que le Ø100.
Eh bin non, je te dirais pas ça dépend. En tout cas pas là.
Si je me rappelle bien, ton aspi est un kity 692. Il est donné pour 1200m3/h. Si il correspond à ces caractéristiques, en 125, la vitesse sera de 27m/s, pour un Ø125. C'est parfait. Maintenant, si ton réseau a beaucoup de perte de charge, et que par exemple tu n'aspires plus que 600m3, là, on est trop faible en 125, et on est encore ok en 100. Comme je ne peux pas préjuger du débit, je ne sais pas. Je pense que cela doit aller. pifométriquement...
Le manque d'étanchéité va également absorber de la puissance.
En résumé, soigne l'étanchéité, les raccords et supprime au maximum les causes de turbulences

J'avais lu une loi que tu ne reprends pas : "avec un aspirateur à copeaux, il faut rester le plus longtemps dans le diamètre de sortie de la machine."

c'est exact. Il faut garder la vitesse et éviter tout ce qui peut générer des turbulences. On agrandit les sections lorsque plusieurs antennes se rejoignent, et qu'il y a plus de débit. Et ceci pour garder la vitesse d'air adéquate. Si tu n'utilises qu'un point de captage à la fois, tu n'as pas besoin de changer de section.

L'autre loi étant : " Les réductions seront douces et proches de la zone de captage".
en l'occurence, soyons d'accord, les réductions sont inversées. On augmente les sections en allant vers l'aspiration, jamais le contraire. on doit toujours éviter, sauf impératif du à des contraintes de construction. Le fait de réduire augmente la vitesse, donc les frottements, donc la perte de charge.

En utilisant un Ø 100 (provisoire) mal embouché dans une sortie de 120 sur la machine et un aspirateur classique sur la cape, j'ai un résultat fort honorable.
Je suppose qu'une fois l'étanchéité faite sur tout le réseau ce sera encore mieux.
Sans aucun doute.

Par contre, le sol, sous la machine, est jonché de copeaux fins.
Comme j'ai des pbs respiratoires j'ai envie de placer un plancher pour éviter les particules fines (et les grosses) de se répandre au sol. Une fois de temps en temps, j'ouvrirai la trappe de visite pour aspirer ce qui y sera.
Ma question est : ce plancher risque-t-il de fausser l'aspiration ? Peut-être en perturbant le flux d'air, je ne sais pas ?
Les copeaux fins viennent de projections hors zone de captage.
Je ne comprends pas où tu veux mettre ce plancher. Explique-moi.

Je me pose une question. J'ai également de la sciure par terre. J'ai constaté que l'extérieur du tuyau souple en pvc à la sortie de la scie ou de la rabo/dégau attire des petites particules de sciure, à cause de l'électricité statique générée par le frottement de l'air à l'intérieur du tuyau. Quand on arrête le moteur, la sciure tombe par terre. As-tu la même chose ? En ce qui me concerne, cette sciure provient, soit de la cape, soit de la table de def qui est située proche de ma combinée. soit de n'importe où.

Globalement, à part avoir un réseau d'aspiration bien conçu, avec un aspi de 3cv, un aspi bidon pour les particules fines, et une filtration H13 ou H14, on ne peut pas totalement éviter les poussières dans un atelier bois.

amicalement

alain


sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6004
Points : 11263
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  6°sens le Dim 27 Jan 2013 - 10:37

Bonjour Alain,

D'abord, Merci pour tes réponses détaillées.

On est bien d'accord sur les réductions >>> plus gros vers l'aspi ; réduit près de la source de copeaux.

En fait, j'ai deux aspirateurs à copeaux.
Le Kity dont tu parles et un Leman assez puissant de 3 cv (théoriques).
Le kity sera dédié à la table de défonceuse ou à la future toupie.
Le Léman travaillera pour la scie, la R/D et la scie à ruban.

Ces deux aspi vont aller dans la chambre à aspi.
Le futur aspi domestique relié à la cape y sera aussi.
Ils seront serrés, mais cela devrait aller.
Le fenestron qui évacuera l'air ± filtré est conséquent et il ne devrait pas y avoir de problèmes... à voir ?

Pour le plancher, je te fais un dessin de la machine en coupe.
En rouge le plancher que je voudrais faire. Une série de planches simplement posées sur le rebord interne de la scie.

>>>

Une autre zone de pertes est de part et d'autre de la lame. Mais on en parlera ultérieurement.
C'est comme les H13 H14 >>> ???

Voilà pour l'instant,
Renaud

_________________
« Heureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière » M. Audiard
Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi. Eugène Labiche
Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. Alphonse Allais

6°sens
Modérateur
Modérateur

Messages : 5671
Points : 12337
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 63
Localisation : Cambrésis

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  sangten le Dim 27 Jan 2013 - 10:56

6°sens a écrit:
Le Kity dont tu parles et un Leman assez puissant de 3 cv (théoriques).
Le kity sera dédié à la table de défonceuse ou à la future toupie.
Le Léman travaillera pour la scie, la R/D et la scie à ruban.

Ces deux aspi vont aller dans la chambre à aspi.
Le futur aspi domestique relié à la cape y sera aussi.
Ils seront serrés, mais cela devrait aller.
Le fenestron qui évacuera l'air ± filtré est conséquent et il ne devrait pas y avoir de problèmes... à voir ?

te casse pas la tête, à mon avis tu es reès bien équipé. Travaille l'étanchéité et les raccords et c'est tout bon.
personnellement, puisque tu as un 3cv, j'essaierai de relier la cape au réseau.
voici ce qui se passe, et c'est pour ça qu'il faut tester.
le diamètre de l'antenne dédiée à la cape est beaucoup plus petit que celui de la scie. Selon le principe n°2 "l'air passe où c'est le plus facile", la cvape est très défavorisée par rapport à la scie. Il lui faut une grosse dépression pour pouvoir fonctionner.
Mais comme tu as un 3cv, il faut tout de même essayer, parce que la sciure, c'est pas lourd. moins lourd que les copeaux, et que ça nécessite pas une puissance colossale. Surtout qu'elle bénéficie déjà de l'énergie imprimée par la rotation de la scie. [/quote]


Pour le plancher, je te fais un dessin de la machine en coupe.
En rouge le plancher que je voudrais faire. Une série de planches simplement posées sur le rebord interne de la scie.

là, franchement, j'ai peur que tu compliques pour rien.

Une autre zone de pertes est de part et d'autre de la lame. Mais on en parlera ultérieurement.
C'est comme les H13 H14 >>> ???

A moins de tout mettre sous cloche, il y aura toujours des gluons récalcitrants Very Happy

les H13 et H14 sont des filtres absolus pour salles blanches et salles d'op. Gros budget en prévision.

sangten
Modérateur
Modérateur

Messages : 6004
Points : 11263
Date d'inscription : 23/01/2013
Localisation : Tarn et garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ASPIRATION D'ATELIER] Réseau de tuyaux

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum